AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chame
La Zizanie incarnée
Administrateur

avatar

Lion Cheval
Messages : 341
Age : 26
Rang dans le RP : Homonculus libre comme l'air :3. Porte poisse pour tout les personne n'étant pas elle XD
Rang spécial Hrp : Ours du forum et Winy l'ourson X3

Feuille de personnage
Points:
36/90  (36/90)
Niveau:
18/20  (18/20)

Pouvoir: Vitesse du son, lui permet de faire des sauts en longueur spéctaculaire

MessageSujet: Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !   Dim 25 Avr - 16:57

Me voilà encore une fois dans une nouvelle ville ! Et oui je voyage beaucoup ! Bien que le Sud soit une destination rêvée, j’avais totalement oublié, sotte que je suis, qu’il s’agissait du territoire de la vieille ! Enfin la zone proche de son manoir… Heureusement que Cerberus avait fugué durant trois jour et que je l’avais retrouvé non loin de la ville de Dublith ! Sinon je ne m’en serais jamais souvenue. Ralala quelle tête de linotte je suis ! Ça m’apprendra à chanter à tue-tête « Le papa pingouin, le papa pingouin, le papa, le papa, le papa pingouin ! » D’ailleurs je ne sais pas du tout d’où je tiens cette chansonnette X3 ! Dans tout les cas, grâce à mon fidèle chien-chien je m’étais considérablement éloigné de la vieille ! C’est donc à Central City que je me trouvais actuellement. Certes ça ne valait pas South City, mais il y avait beaucoup plus de boutique et de pigeons à dévaliser qu’au Sud. En même temps c'était la capital du pays, donc il ne pouvait en être autrement !

Cette fois cependant je comptais bien rester un peu plus longtemps ! Mais il me fallait trouver argent et vivre pour m’installer confortablement ! D’abord trouver un porte money sur patte ! Enfin plusieurs ! La multiplicité est une valeur sûre, il faut le savoir ! Voyez vous si un objet se retrouve a être inutilisable, mieux vaut en avoir plusieurs de rechange ! Prenons un exemple simple ! Une lampe seule accrochée à votre plafond ! Si elle tombe par le plus grand des malheurs en panne, il vous faudra la changer sans tarder ! Surtout si c’est la seule lampe de la pièce ! C’est d’ailleurs pour cela que les riches ont toujours des lustres à leur plafond ! Les ampoules y sont multiple et si l’une d’elle grillent ce n’est que peu dérangeant ! Un peu disgracieux seulement ! Mais revenons en à mes petit porte money à pattes :3. Ce terme désigne les riches bourgeois et autres membres de famille noble ayant un stocke quasi infini d’argent à dépenser ! Bien sûr je vise plus souvent les hommes d’âge mûr ! Il y a moins de risque de représailles, surtout s’ils ont déjà un pied dans la tombe :3. Mais avoir un belle homme comme porte money peu être très agréable, bien que risqué ! On n’est jamais à l’abri d’une fiancée ou d’une courtisane jalouse X3. Cette phase de mon plant d’installation fut couronnée de succès ! Pas moins d’une dizaine d’homme avaient mit la main au porte money pour m’habiller et me trouver un hôtel où logé ! Et pas un petit hein ! Le meilleurs de la ville :3 !

Et donc, me voilà dans les rue de Central City, vêtue d’une magnifique robe rouge surmonté de dentelle d’un doux jaune d’or, au bras d’un veille homme, veuf depuis quelque années déjà, qui me faisait visité la ville. Nous marchions dans la rue commerçante.


- Kyaaaaaaaaa !! C’est trop mignon ! Ce collier ira à ravir à mon petit Cerberus d’amour !
M’exclamai-je en passant devant une boutique d’accessoire pour les animaux domestique !
- - Hoho ! Vous avez donc un chien Miss Forklifth ?
- Ooui un magnifique … Ho !! ça me fait penser ! Si je n’en prends qu’une les autres vont être jalouse de Cerbi-chou !
- Les autres ? Mais combien avez-vous de chiens Miss ?


Je me tournai vers le vieil homme avec une moue taquine et séductrice.

- Trois ! Lui répondis-je avec une mine enfantine, illustrant le chiffre avec mes doigts.

L’homme rougit comme une tomate ! Je crue même qu’il allait se mettre à saigner du nez ! En même temps la position de mes bras faisait largement ressortir ma poitrine ! Ce n’était pas non plus ma faute s’il fallait porter des corsets pour rentrer dans ce genre de robe, n’est-ce pas ? Ho est avant que j’oublis ! Afin de ne pas être repérer par la vieille, je m’étais fait enregistré à l’hôtel sous le nom de Sarah Josiane Forklith ! Un nom qui m’était passé par la tête et que je trouvais assez joli !
Alors que j’allais entrer dans la boutique pour acheter, enfin faire acheter, trois magnifique colliers de chien, je me heurtai à un corps étrangé ! Je n’eux pas mal sur le coup, mais quand je me retrouvai parterre, mes fesses crièrent à la maltraitance ! Qui avait donc eut l’idée saugrenue de se mettre devant moi ? Y avait pas idée d’entraver la route de la Zizanie quand elle est en pleine action !


- Ouille, ouille, ouille … mes pauvres fessiers … >.< Qui diable à mi ce … –je relevai la tête pour voir dans quoi je m’étais cogné – Euh .... Vous êtes quoi au juste ? Non parce que là j'ai une panne inspiration plaintive ._. !


Et oui même la Zizanie pouvais avoir une pénurie d'ânerie à sortir !

_________________

Thème 1/Thème 2

La zizanie est un état d'esprit ! Pas une maladie X3 !
Thanks Tiktik :3
A reçu une rose d'Hinoto t une de sa fausse fille :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
La Colère Incarnée
Modo PNJ/Event

avatar

Féminin
Vierge Coq
Messages : 174
Age : 23
Rang dans le RP : Homonculus de la Colère

Feuille de personnage
Points:
64/75  (64/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Contrôle de l'Alchimie, dû à la jambe et au bras d'Edward Elric.

MessageSujet: Re: Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !   Jeu 17 Juin - 3:09

    Le brasier ne s'était toujours pas calmé: un immense nuage de fumée noir n'avait de cesse de s'élever au dessus du petit quartier de Central city. Au loin, on criait d'effroi, on appelait à l'aide … De l'eau! De l'eau! Plus tôt, quelques coups de feu avaient retentis. Ils s'étaient tus, à présent. Seuls demeuraient les cris du peuple solidaire en panique devant la catastrophe qui menaçait de se répandre de maison en maison. Le lieu où s'était déclaré l'incendie n'était pas très riche et les maisons y étaient fragiles. Il n'y avait pas à douter que l'incendie allait se répandre rapidement. Il ferait sûrement beaucoup de morts, beaucoup de blessés. Mais lui, il s'en foutait.
    Rien ne semblait avoir d'importance. Il ne s'inquiétait pas pour les deux chimères qu'il venait d'abandonner dans le brasier: qu'elles meurent où qu'elles vivent, il n'en avait rien à faire. Sa curiosité à leur égard s'était effacée. Comme tout le reste, d'ailleurs. Le plaisir qu'il aurait dû ressentir à l'entente de ces cris humains emplis d'un malheur à faire frémir des pieds à la tête, la haine, la peur, la joie … Plus rien ne demeurait plus, à l'intérieur. Son intarissable colère elle-même semblait endormie au plus creux de ses entrailles, et même si son terrible ronflement demeurait lourd de menace, il avait l'impression que la bête ne s'éveillerait pas de sitôt. La nostalgie, voilà tout ce qui demeurait. Un intense sentiment de vide, une sensation de désespoir tranquille, comme s'il n'y avait plus rien, comme s'il n'y avait jamais rien eu … Il avait déjà connu ça. Avant. Dans cette ancienne vie qu'il avait vécue à demi conscient, bercé entre rien et tout, entre ''Tout'' et ''Moi''.
    Le regard perdu au loin, Wrath contemplait la ruelle sans la voir. Son corps autant que son esprit étaient complètement immobiles: le temps aurait pu s'arrêter, ça n'aurait rien changé.

    Seul. Le vent semblait murmurer cruellement ce mot à son oreille. Seul. Seul. SeulseulseulseulSEUL! Lentement, le mot se glissa dans sa tête. Il le tira à son silence, il l'arracha à son indifférence pour le brûler par l'intérieur comme un tison enflammé qu'il aurait avalé par mégarde. Brusquement, le jeune Homonculus bondit sur ses pieds et s'élança de nouveaux dans les rues. Seul! Zina n'était plus là! Angie et Austin n'étaient plus là, Xelha n'était plus là, Glutonny n'était plus là, Greed et Chame n'étaient plus là! Envy, Lust, Tiky Mick! Où étaient-ils donc?
    C'était autant de solitude qu'il pouvait en supporter: à présent, il craquait. Alors qu'il bousculait les gens des ruelles sur son passage, l'Homonculus de la Colère n'avait plus qu'une idée, une idée qui l'obsédait depuis des mois, une idée qui le harcelait, une idée qu'il avait forcée au silence car il savait qu'on le traiterait encore d'idiot s'il la laissait entendre. C'était terminé désormais, il ne supporterait pas davantage de solitude: il était à Central, il en profiterait pour aller rejoindre Sloth, peu importe ce qu'en dirait Dante!

    Lorsqu'on osait résister à son passage, il n'hésitait pas à s'en forcer un: il frappait des épaules, poussait à bout de bras, courait aussi rapidement qu'il le pouvait, sautait pour éviter les obstacles, et ne portait aucune attention aux exclamations de surprise qui s'élevaient à son passage. Qu'on le remarque, qu'on le soupçonne, ça ne lui faisait plus rien: Dante ne voulait pas qu'on le démasque. Lui-même n'avait jamais eu peur d'être reconnu par les hommes!

    On l'appela à plusieurs reprises. Que de plus surprenant? Sa course folle, ajoutée à son menton et à sa gorge maculés de sang séché donnaient probablement l'impression qu'il fuyait un danger relativement effroyable … mais il ne s'arrêta pas une seule fois, la foule l'indifférait. Il voyait rouge, il était enragé et paniqué à la fois. Il fallait trouver le QG de Central, et vite. Avec qu'on s'aperçoive de son faux pas, avant qu'on le punisse …
    Et soudainement, une paire de genoux enrobés dans une robe rouge se présentèrent à lui. Il tenta de dévier un peu sa trajectoire afin de les effleurer seulement, mais il n'y parvint pas, et sa course fut brutalement stoppée par le ventre de l'inconnue sur lequel son visage s'écrasa brutalement. Évidemment, tous deux furent projetés au sol sous la violence de l'impact. Un peu sonné, mais surtout soudainement ramené à l'ordre grâce au choc, il prit quelques secondes à se redresser et, alors leva sur l'étrangère qui avait amorti sa chute un regard de prédateur. Pour un peu, il l'aurait tuée …

_________________


---


¦--¦¦--¦

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zina
L'Ironie incarnée
Membre

avatar

Féminin
Messages : 558
Rang dans le RP : L'Ironie incarnée
Rang spécial Hrp : Maîtresse des peluches -- Nièce d'Hinoto -- Petite fille de Mercade -- Soeur de &amp;#9829; d'Angelica --

Feuille de personnage
Points:
15/75  (15/75)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Changer de genre

MessageSujet: Re: Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !   Mar 22 Juin - 15:56

    Zina revenait tout juste de l'Est lorsqu'elle passa par central. Des rumeurs sous-entendais que Chame, une consœur échappé, s'y trouvait. C'était sûrement l'occasion de revoir quelques uns de ses confrères encore fidèles à Dante contrairement à la Zizanie qui s'était enfuit d'après ce que l'ironie avait compris. La marche qu'elle avait faîte, avait durée des jours et pourtant elle n'en ressentait aucun effets. Sa pensée était tourné, le long du voyage, vers le petit alchimiste blondin Edward Elric qu'elle avait assez amoché? Elle espérait que le gamin s'en sorte tout de même, mais souffre assez pour vouloir la retrouver. C'était un jeu, un jeu exquis dont l'Ironie se délectait avec gourmandise.

    Fermant les yeux, du haut d'un toit de maison non très haute, elle se laissait porté métalement par le vent soufflant sur Central City. L'air de la campagne lui manquait quelque part, plus frais et plus pur.

    *Enfin, on fait avec ce qu'on a.* Pensa la jeune homonculus blondinette qui redescendit après avoir ouvert ses mirettes dorés.

    Elle déambula longtemps dans les rues, sans prendre peine de se pousser lorsque des corps étrangers faisaient face au sien. Zina ne tombait pas, elle poussait simplement, sans vraiment regarder, sons regard cherchait une chose, une seule : Chame. Sa recherche fût veine pendant les premières heures, finalement, elle ne faisait que s'enfoncer dans les rues de Central et au final, l'Ironie s'y perdit. Dans la noirceur d'une ruelle ténébreuses, elle s'assit pour réfléchir, reprendre ses esprits. Les bruits de pas qui claquaient sur l'asphalte des rues adjacentes résonnaient jusque dans cette petite rues, donnant à Zina le mal des grandes villes. Des cris d'enfants, des pleures de bébés, des hurlements d'adultes, des pas qui claquent et claquent encore, des charrettes qui grincent, des marchants criant afin de vendre leurs marchandises, non tout ça c'était trop. La blondinette qui aimait le calme n'avait pas sa place dans cette ville, mais elle voulait par dessus tout retrouver la Zizanie pour que la mission de Wrath s'accomplisse au plus vite.

    Il y eu un bruit. Un choc, qui attira l'attention de l'Ironie. Par curiosité, simple curiosité, elle s'en alla voir, et finit par se perdre un peu plus finalement. L'homonculus finit quand même par trouver l'endroit où s'était fait entendre le choc de deux personnes. Zina vit la Colère et une autre personne qu'au début elle ne reconnu pas. Le petit semblait énervé, à la limite de sauter à la gorge de la personne en face de lui.

    -Wrath !! appela l'Homonculus blondinette un peu loin encore de la scène, à cause des personnes qui marchaient sans s'arrêtaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chame
La Zizanie incarnée
Administrateur

avatar

Lion Cheval
Messages : 341
Age : 26
Rang dans le RP : Homonculus libre comme l'air :3. Porte poisse pour tout les personne n'étant pas elle XD
Rang spécial Hrp : Ours du forum et Winy l'ourson X3

Feuille de personnage
Points:
36/90  (36/90)
Niveau:
18/20  (18/20)

Pouvoir: Vitesse du son, lui permet de faire des sauts en longueur spéctaculaire

MessageSujet: Re: Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !   Ven 25 Juin - 22:40

Pas de réponse audible de mon agresseur. Seul un regard meurtrier que je pouvais apercevoir entre les cheveux brun hirsute de la créature pouvait m’indiquer ses intentions. Il allait me sauter à la gorge ? Pas en pleine séance de shopping tout de même ? S’il m’attaquait maintenant j’aurai bien du mal à esquiver ! Pas que je ne puisse pas. Depuis quand être assise le cul par terre m’empêchait de m’évader ? Juste que si j’esquivais ça allait : 1 paraître suspect aux yeux de mon porte money, 2 poster préjudice à ce dit porte money qui pourrait bien au final devenir la cible de cette étrange créature et 3 je n’allais pas pouvoir reprend mon shopping avant demain ! Ben oui, le commun des mortels semble plutôt choquer de voir une femme qui a assister au meurtre de son « compagnon » reprendre ses emplette comme si de rien était ._. . Allez savoir pourquoi. Mais en contre partie si je n’esquivais pas : 1 ma robe serait fichu à cause du sang, 2 je serais morte aux yeux de toute les personne présente, mon porte money y compris, 3 je devrais attendre plusieurs années avant de revenir faire mes course ici – le temps que tout le monde oubli l’incident – et 4 je n’avais pas envie de me faire égorger, non de Dieu >.< !

Forte de cette réflexion je m’apprêtais à sortir les pires idioties qui me viendrait à l’esprit quand soudain une voix hélas un/une dénommé€ Wrath ! Dans mon cerveau ce fut l’ébullition ! Wrath=colère, colère=pêché, pêché=vice, vice=vieille, vieille=Dante, Dante=traque, traque=problème, problème=robe abimée, robe abimée=gâchage de shopping, etc … Ni une ni deux, je me relevai alors que mon compagnon semblait vouloir raouster la chose assise en face de moi ! Je l’attrapais par le bras et le tirai en sens opposé à la voix que j’avais entendue, tout en essayant de le convaincre de ne plus s’occuper de la drôle de bestiole à poil long !.


- Voyons darling ce n’est rien ! Je n’ai même pas eut mal (gros mensonge X3), et puis pourquoi s’occuper d’une chose aussi laide, ça ne ressemble à rien.
- Mais … Mais voyons Miss


Une retraite stratégique s’imposait dans ce genre de situation et c’est ce que je fis ! Je n’avais pas envie, mais alors pas du tout, d’être repérer par un de mes ancien compagnons ! En plus Tiky me l’avais bien dit – enfin je crois – que deux Homonculus au servie de la vieille pie étaient à mes trousse ! Si c’était ses deux là autant ne pas traîner ! Me glissant dans la foule en traînant mon précieux porte money, je m’éloignais du danger ! Enfin j’espérais … Et puis soudain j’eu l’illumination du siècle. Pourquoi je me trimbalais ce porte money au juste ? Si je quittai la zone ce n’était pas pour rester dans la même ville, donc il ne me servait à rien au final … Et puis j’avais toujours …


- LA !!!! UN ELEPHANT D'OR, ALBINOS, AILE ET UNIJAMBISTE SIROTANT UN KIR ROYAL AVEC UN MEUFINS A LA PÊCHE ET AU KIWI ! Hurlai-je suffisamment fort pour que toute la rue entende en pointant du doigt le ciel.

Comme attendu tout le monde regarda en l’air. Tout le monde ? Peu être pas en faite. Dans toute cette foule, il devait bien y en avoir qui n’y avaient pas crue une seconde, m’enfin temps que ça pouvait distraire la foule. Sur ces parole au combien intelligente, je partie en catimini, après avoir rendu sourd mon pauvre bienfaiteur. Pourvu qu’on ne me repérer pas malgré ma tenue voyante.

[Vilà, j'espère que ça vous va ! Et Zina change de couleur ! Le gold ça m'est réservé è_é ! CHANTEUR DE GOLD POWA !]

_________________

Thème 1/Thème 2

La zizanie est un état d'esprit ! Pas une maladie X3 !
Thanks Tiktik :3
A reçu une rose d'Hinoto t une de sa fausse fille :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
La Colère Incarnée
Modo PNJ/Event

avatar

Féminin
Vierge Coq
Messages : 174
Age : 23
Rang dans le RP : Homonculus de la Colère

Feuille de personnage
Points:
64/75  (64/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Contrôle de l'Alchimie, dû à la jambe et au bras d'Edward Elric.

MessageSujet: Re: Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !   Lun 12 Juil - 16:28

    Ils demeurèrent immobiles pendant de longues secondes, l'un dévisageant l'autre avec un regard de prédateur, le moindre muscle en alerte, attendant le moindre mouvement pour bondir et pour mordre. Le regard de l'inconnue était à ses yeux comme une provocation, le moindre de ses trait était une insulte à son existence, à sa raison de vivre, à tout ce qu'il était. Qu'étais-ce donc que cette copie de lui-même, que cet être qui de par sa morphologie lui ressemblait, comme une immonde parodie? Car après tout, l'espèce humaine n'était rien de plus qu'une imitation ridicule de ce que lui-même était, non? Des êtres imparfaits, fragiles, périssables, qui avaient pour seule ressource leur intelligence incapable de les préserver naturellement du moindre danger. L'humanité était une sous-espèce qui lui riait au nez. À cet instant plus que jamais, il sentait la rage couler dans ses veines avec la consistance du sang, et le regard prétentieux de madame, et les réprimandes arrogantes de monsieur le rendaient fou. Pour qui se prenaient-ils?! Remis du choc, la colère incarnée se remis sur pieds mais demeura accroupi, le regard dardé sur Chame qui s'était déjà relevée, sur l'homme qui s'obstinait à vouloir lui faire la morale. Ses oreilles bourdonnaient, assaillies autant par son inconscience que par les voix de la foule. Il n'entendait pas ce que l'homme lui disait, mais il lisait le mépris dans son regard. Dans toute cette confusion, il n'entendit pas non plus l'appel de Zina. Puis soudain, la voix de Chame perça le vacarme. Allez savoir pourquoi, il parvenait à la distinguer des autres. Il ne l'entendait pas clairement, plutôt comme un écho, mais il l'entendait tout de même, alors que son regard de prédateur se défaisait de l'homme pour se fixer lentement sur elle, sur son corps humain fragile et répugnant, sur son odeur trop forte qui lui emplissait les narines depuis l'impact. Sur cette voix aiguë qui l'insultait sans retenue. ''Une chose aussi laide, ça ne ressemble à rien.'' Un frisson de rage encore plus intense l'encouragea à se relever complètement et à les observer alors qu'ils s'éloignaient presque précipitamment. Leur avait-il fait peur? Peut-être. Tant mieux. Mais ça ne lui suffisait plus. Il se lança à leur poursuite d'un pas assuré, obnubilé par un instinct de prédateur qu'il ne se connaissait pas, pas une violence et une folie qu'il n'avait encore jamais vécue et de laquelle il n'avait pas encore conscience. Il les suivit à petits pas, repoussant les mains qui tentaient de le retenir, gardant son regard rivé sur la robe flamboyante de Chame sans trop savoir quoi faire, sans même se poser de questions.

    Soudain, un grand cri retentit. La voix de Chame s'éleva, particulièrement forte, articulant des mots qu'il ne comprenait même pas, qu'il ne prit pas la peine d'essayer de comprendre. Et alors que tout le monde regardait vers le haut, à la recherche d'une chose qui n'existait pas, elle se mit à courir. Ce fut enfin l'élément déclencheur, l'idiot qui s'élance en courant devant l'ours sans savoir qu'il se condamne. Sans se soucier de la foule, Wrath prit son élan et s'élança derrière Chame. On se poussait sur son chemin, ou alors on se faisait bousculer cruellement. Dans la foule, des exclamations s'élevaient. C'est vrai, il courait vite, plus vite qu'un être humain, et ces cris l'encourageaient à poursuivre son chemin, à poursuivre sa proie qui, peut-être, ne se doutait pas de ce qui l'attendait. Lorsqu'il se trouva assez près d'elle, c'est-à-dire à quelques pas, il bondit. Ses ongles s'enfoncèrent dans les épaules de la femme, il lui heurta le dos de ses pieds en tentant de prendre appui sur elle. Puis, incapable de concevoir une manière différente de l'attaquer, il planta ses crocs dans sa nuque en hurlant, incontrôlable et aussi paniqué qu'enragé. C'est uniquement lorsque le sang chaud de la femme ruissela au fond de sa gorge avec un goût familier qu'il comprit qu'elle n'était finalement pas humaine.

    [BEEERSERRRKEEEERRRR Ô_Ô *sort*]

    [*Reviens* Hum. Désolée pour la taille du poste. Désolée aussi pour Zina, je t'ai pas beaucoup inclus dans cette réponse v_v', mais t'inquiète, ça ne saura tarder x). Puis, désolée pour Chame. Je crois que j'ai gâché ta robe … ]

_________________


---


¦--¦¦--¦

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chame
La Zizanie incarnée
Administrateur

avatar

Lion Cheval
Messages : 341
Age : 26
Rang dans le RP : Homonculus libre comme l'air :3. Porte poisse pour tout les personne n'étant pas elle XD
Rang spécial Hrp : Ours du forum et Winy l'ourson X3

Feuille de personnage
Points:
36/90  (36/90)
Niveau:
18/20  (18/20)

Pouvoir: Vitesse du son, lui permet de faire des sauts en longueur spéctaculaire

MessageSujet: Re: Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !   Ven 13 Aoû - 11:12

Courir comme le commun des mortels dans ma magnifique robe s'avérait ardu. En Effet il me fallait trottiner car mes jambes risquaient de s'empêtrer dans les couche de tissu. Quoi de plus contraignant qu'une robe lorsqu'il y a de l'action ! Enfin que pouvais-je à cela ? J'adorai être coquette. De plus l'homme par qui j'étais accompagné n'aurait certainement pas accepter de se balader en ville avec moi aussi ouvertement si j'avais porté mes vêtements habituelle. Quand un aristocrate est accompagner par une jeune femme, avec de magnifique formes, en mini-short et débardeur, c'est rarement pour faire autre chose que des galipettes ! Pas que je n'aime pas les galipettes, mais je préfère m'adonner à cette exercice toute seule. Je n'ai jamais compris comment les humains pouvaient le faire à deux ._.

Bref ! Je continuai de courir sans trop me soucier de mes potentielle survivant. Grossière erreur ! En effet habituellement lors d'une retraite stratégique j'utilisais toujours mes pouvoir, hors dans le cas présent ce n'était pas le cas. De plus j'étais fortement handicapée par ma tenue. Rien d'étonnant donc, si l'avorton de cromagnons réussisse à me rattraper. Mais ce qui fut le plus plus choquant pour moi ne fut pas d'être rejoint dans ma course, non ! Se fut sans aucun doute d'être mordu jusqu'au sang par un espèce de cannibale en culotte courte ! Sur le coup j'ouvris de grand yeux bien rond, surprise par la douleur, puis mon visage se peint d'effroi, non pas à l'idée de mourir, c'était le cadet de mes soucis, mais à la vu du sang se déversant sur ma robe. Même le fait que je soit en pleine rue à la vue de tous, était bien secondaire face à la dégradation de matériel de séduction qui venait d'avoir lieu. Alors pour l'une des rares fois de ma longue vie, mon expression prit le chemin de la colère. Je tournais comme je pouvais la tête vers celle de l'enfant sauvage et lui lançais le regard le plus meurtrier qui soit. Il ne fallait pas oublier que j'étais un Homonculus moi aussi. J'étais peu être, voir sans aucun doute, la plus gentille d'entre eux, mais que je me mettais en tête de tuer ou de me venger, je pouvais être effroyablement cruelle. Et ce petit allait en faire les frais !

Tout d'abord en une fraction de seconde je nous amenais dans une ruelle éloignée et dépeuplé, n'ayant aucune envie d'être repérer plus que je ne l'étais déjà, et de baisser dans l'estime des habitant de la ville. J'allais déjà avoir du mal à éviter d'être morte au yeux de tous, alors si en plus je passais pour une psychopathe ._.
En suite j'attrapais le môme par les cheveux, le maintenait solidement et fonçais dans un mur pour l'y assommer afin qui lâche prise. Une fois ma jugulaire libérer, elle se guérit dans une multitude d'éclairs rouge, ne laissant aucune trace de la morsure. Sans attendre la fin de cette guérison miraculeuse, j'écrasai la tête de l'abomination qui avait oser réduire ma robe à l'état de haillons ensanglanté. J'étais en colère et bien décidé à faire pailler le prix fort à cette avortons !


- Je vais t'apprendre petit homme des caverne à détruire l'œuvre d'art d'un des plus grand couturier de ce monde ! Je vais t'apprendre à t'attaquer à bien plus fort que toi ! Sais-tu au moins qui tu as oser agressé de la sorte ? J'en doute, mais je vais te le faire découvrir, espèce d'ectoplasme ! D'habitude je suis gentille, surtout quand on m'attaque pour une bonne raison.... Quoique j'ai jamais bien compris pourquoi on m'en voulait quand je baissais les pantalon de ses messieurs et soulevais les jupes et robe de ses dames ... M'enfin ! Toujours est-il que je ne vois pas bien la raison qui t'as poussé à m'agresser ! Donc ne m'en veux pas mais .... Je vais faire de toi de la chair à patté pour mon petit Cerberus adoré !

J'avais fini ma phrase sur un ton à mi-chemin entre la joie et la psychose, prouvant bien à l'énergumène qu'il allait passer un sale quart d'heure. Même su un quart d'heure ne me suffirait peu être pas.



(Désolé pour le retard ! J'espère que ça te vas, et désolé s'il y a beaucoup de fautes, je l'ai écris vite fait et sans me relire ._. C'est mal je sais >.<)

_________________

Thème 1/Thème 2

La zizanie est un état d'esprit ! Pas une maladie X3 !
Thanks Tiktik :3
A reçu une rose d'Hinoto t une de sa fausse fille :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de Zizanie n'a jamais fait de mal !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...
» Un brin de folie n'a jamais fait de mal à personne. [Phileas]
» Je n'ai jamais fait de RP, comment ça marche ?
» Quel(lle) est l'acteur(trice) que vous préférez ?
» Si t'as jamais fait de manif', t'as raté ta vie [Scénario ouvert en priorité aux étudiants] T

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Centre ville-
Sauter vers: