AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pas seul sur les toits [Sin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Pas seul sur les toits [Sin]   Dim 25 Avr - 17:03

La nuit était tombé depuis maintenant quelques heures, deux ou trois, tout au plus. Silencieusement, Subaru s'était allongé sur un toit pour, comme à son habitude, observer le ciel en pensant à tout et à rien, parfois même, pour ne penser à rien. Contempler un ciel nocturne était l'une de ses plus grandes activités. Cela le détendait et lui permettait d'avoir un peu de temps pour lui. Pourquoi faisait-il cela ? Il n'en avait pas la moindre idée. Les plus plaisantins auraient dit qu'il attendaient qu'elles lui parlent. Les psychologues auraient sortis leur analyses à la noix en disant qu'il les contemplaient suite à un traumatisme qu'il avait vécu dans sa jeunesse qui provoquait maintenant cette réaction. D'autres, plus poétiques auraient pensé qu'il aimait juste contempler les étoiles pour leur beauté. Subaru ne s'était jamais torturé la tête à trouver une raison. Il aimait ça, point. Mais il y avait une autre chose qu'il aimait faire dans ces moments là, même s'il le faisait : boire une brique de lait. Même s'il en buvait presque tout en long de la journée, Subaru aimait, peut-être un peu plus, boire du lait les nuits où les étoiles brillaient de mille feu. Un petit plus qui rendait un moment un peu plus agréable et reposant, surtout lorsque la journée avait été rude, comme aujourd'hui.

Justement, Subaru y repensait, à cette fameuse journée où tout était allé plus ou moins étrangement. Le lieutenant avait eu pour mission de s'occuper du transfert d'une prisonnière. Une certaine Winry Rockbell, accusée de tentative de meurtre. Un acte stupide et probablement inexpliqué, enfin, il était bien dur de comprendre ce qu'il pouvait se passer dans la tête d'un criminel. C'était triste mais ainsi. Les criminels étaient de plus en plus nombreux et de plus en plus malins, ou presque. Au plus grand malheur de tous, il fallait que ces fous furieux s'en prennent à tout ceux passant sous leur main ou plutôt, champ d'action. Lâcheté, fourberie, voila deux adjectifs qui ne pouvaient que définir ces pauvres gens. Où était passé le sens de l'honneur, la renommée des plus grands voleurs de l'ancien temps ? Même si c'était, eux aussi des criminels et des dangers publics, ils avaient un charisme, une raison et surtout, des fans. Enfin, comme diraient beaucoup de gens, c'était le bon vieux temps. Pour revenir sur cette Winry, le jeune lieutenant avait du aller la chercher à la prison du QG de Central en étant accompagné de deux collègues militaires avec qui il avait vite sympathisé, Starky et Hutch. Deux inséparables amis qui avaient fait les quatre-cents coups ensemble. Une fois la prisonnière récupérée, ils étaient partis au garage chercher une voiture pour que le voyage soit plus simple. Finalement, ça a été tout le contraire. Tombant en panne d'essence, les trois militaires avaient du faire la rencontre avec une bande de voyous incapables de gagner leur vie honnêtement. Pour ne rien arranger, un alchimiste était venu rejoindre la fête et avait aidé la prisonnière. Bref, ça n'avait pas été une partie de plaisir, d'autant plus que cet alchimiste avait dissimulé son visage et avait tout fait pour rester le plus discret. Normal après tout, quel criminel ne se cachera pas pour fuir ?

Mais, heureusement pour Subaru, ce ne s'était pas aussi mal fini. Même si Winry avait réussi à s'enfuir, Subaru avait plus d'un indice. À vrai dire, il avait tout ce qu'il fallait pour retrouver l'identité de cet inconnu. Avec un peu de chance, il le retrouverait rapidement, Winry avec puisque ces deux là semblaient se connaitre. Dans le cas contraire, un interrogatoire devrait suffire; enfin, c'est ce qu'espérait Subaru. Mais bon, pour le moment, le lieutenant profitait de cet air frais, de ce calme plat et de cette vue qui s'offrait à lui et à des milliers de gens. Avant de venir ici, il avait du rédiger un rapport écrit pour faire un compte-rendu de la mission. N'étant pas un écrivain dans l'âme, Subaru avait décrit rapidement la situation. Quelques mots avaient suffit pour lui. Bien évidemment, écrire "échec de la mission" n'aurait pas été bon. Précisant qu'un alchimiste était intervenu pour faire évader la prisonnière, Subaru avait parlé de cette bande de voyous et de l'alchimie de l'alchimiste en question. Ne s'y connaissant pas vraiment, Subaru avait été bref sur ce sujet. Ayant oublié de parler du bout de tissu, Subaru avait vite fini son rapport et avait, normalement, un peu de repos devant lui. Si ce n'était que lui, il serait déjà parti pour Dublith, mais tel la souris poursuivit par le chat, il était poursuivit par la malchance. En effet, les trains ne partaient pas avant le le lendemain. Devant donc attendre un peu plus, Subaru s'était demandé s'il arrivait à retrouver Hinoto à temps.

Hinoto ... Ce nom résonnait dans la tête du lieutenant. Il ne l'avait rencontré que deux fois, et pourtant ... Et pourtant il semblait la connaitre sans vraiment la connaitre. Ainsi dit, il s'agissait d'une logique, pourtant, dans la tête de Subaru, cette idée semblait étrange, peut-être même désorientant. Tandis qu'il la trouvait tout à fait normale et "calme" lors de leur première rencontre, il n'avait pu que la trouver étrange et agité la seconde fois. Plus encore, elle avait été une meurtrière. Assassinant un homme innocent sous ses yeux, elle avait semblé être une tout autre personne. Comment expliquer ça ? Subaru n'en avait aucune idée. avait-elle joué la comédie la première fois ? Ou avait-elle vécu une chose traumatisante entre temps ? Quelque chose de si grave qu'elle avait changé du tout au tout. Non, rien ne pouvait expliquer un tel changement. Elle avait forcément caché quelque chose la première fois. Ou alors, peut-être avait-elle jouer un rôle qui n'était pas le sien lors de leur seconde rencontre. Plus il y pensait et plus Subaru n'y comprenait plus rien. Le fait que Kimblee, fou furieux des explosifs, semblait la connaitre suffisamment pour avoir une conversation pleines de subtilités. Enfin, si la chance lui souriait rien qu'un peu, il la retrouverait et pourrait poser les questions qui répondraient à ses interrogations. Dans le cas contraire, Subaru n'aurait plus qu'à espérer avoir une chance de survie face à elle. Ce qui était bien moins sur. Mais comment faire pour la retrouver rapidement ? Là était toute la question.

Sortant de ses pensées sans vraiment de conclusion, Subaru se releva et regarda un moment autour de lui. Cette ville était si calme la nuit. Prenant la bouteille de lait qu'il avait posé à côté de lui, il la porta rapidement à ses lèvres et en bu quelques gorgées. S'arrêtant un moment, il regarda la lune et les étoiles dans un silence des plus total. Et bien que la nuit était calme et silencieuse, il n'entendit rien lorsqu'on arriva près de lui.

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mar 27 Avr - 21:41

Se passe juste après Orgueil & Tentation ...

Il était près de minuit, lorsque le lieutenant-général Elkion Harkonnen abandonna Sin sur le toit où ils avaient discuté durant la moitié de la nuit, des étoiles et du cosmos. C'était bien la première fois qu'il avait autant parlé, bien que ses paroles n'aient été que mensonge et manipulation, il était quand même remarquable qu'il ait pu tenir autant de temps à discuter ! Surtout des étoiles. C'est vrai, Sin n'était guère astronome, et ses connaissances sur le sujet étaient en réalité assez peu profondes ! Heureusement que la militaire s'y connaissait aussi peu que lui, voir encore moins, sinon, elle aurait tout de suite deviné qu'il se jouait d'elle. Mais bon, son masque n'était pas tombé, et la Tentation incarnée avait joué son rôle d'étudiant étourdit et rêveur à la perfection, grâce à quoi il avait pu soutirer quelques informations intéressantes à propos de sa cible actuelle, Elkion Harkonnen. Après quoi, il était resté seul le le toit ou la militaire l'avait délaissé. Il avait passé quasiment le reste de la nuit à observer le ciel, d'un air neutre, sans émotion, ni ressenti, comme toujours. L'étudiant plein de vie et naïf s'en était allé depuis bien longtemps. Le temps s'écoulant très rapidement, l'aurore aux doigts de rose arriva bien vite, colorant le ciel d'un dégradé rose orangé, tel une aquarelle. Sin se devait de retourner dans cette boutique qu'il avait visité la veille, et où il avait délaissé ses vêtements habituels contre ceux qu'il portait en ce moment, des habits plus humain. De plus, il devait aussi récupérer ses épées, qui elles étaient cachées dans une impasse ou s'amoncelaient un tas d'objets usagers.

Se relevant donc, il épousseta un tant soit peu le costume bleu « emprunté » la veille, histoire de ne pas le rendre trop sale, puis descendit l'échelle qui menait à l'intérieur de l'immeuble. Il essaya de faire le moins de bruit possible, malgré le fer de la dite échelle qui claquait contre la paroi du mur en béton. Une fois que ses pieds eurent touché le sol, il se dirigea vers la cage d'escalier et descendit les six étages que comptait l'immeuble d'un pas normal, sans précipitation, ni ralentit. Enfin, il atteignit la rue. Il n'y avait pas âme qui vive, pas un chat, ni même un chien errant. Tout semblait vide, comme abandonné. Il était vrai qu'à cette heure ci, les humains dormaient encore à poing fermés ! Sin avait la chance (ou non) d'être un Homonculus ne nécessitant pas une seule minute de sommeil pour vivre, contrairement aux humains qui eux, ne pouvaient être efficaces sans dormir un minimum. C'était un des avantages des porteurs de l'Ouroboros, être capables du meilleur d'eux même sans avoir besoin de repos ou de pause, au maximum de leurs capacités en toute circonstance et sur tous les terrains. La Tentation soupira très légèrement, presque imperceptiblement, comme à son habitude. Si seulement être Homonculus n'avait que des avantages, cela serait bien plus facile pour lui, et sa vie serait certainement bien meilleure. De plus, son but premier n'aurait plus aucune raison d'être, puisque devenir humain n'aurait plus aucune valeur à ses yeux. Or, c'était loin d'être le cas. Arpentant les rues de Central City, Sin remonta jusqu'à la boutique de vêtements qu'il avait visité la veille. Utilisant le même moyen pour entrer à l'intérieur, à savoir les ombres qui se projetaient jusqu'à dans la boutique vide, il récupéra bien vite ses véritables vêtements qui n'avaient pas bougé de place, et délaissa dans le magasin ceux qu'il avait volé, mais qui désormais étaient revenu à leur place originelle.

Enfin, il avait retrouvé des habits plus confortables et dans lesquels il pouvait se mouvoir plus facilement. L'espèce de costume bleu qu'il avait du porter pour crédibiliser son rôle d'étudiant face au lieutenant-Général avait été des plus inconfortables et des moins aisés à porter ! Comment les humains arrivaient il à supporter des journées durant ce genre de vêtements qui serrait le corps de manière dérangeante ? Une chose était sur, s'il avait du ce battre cette nuit, il en aurait été incapable sans déchirer le costume, tant il étreignait le corps et minimisait les possibilités de mouvements. Mais bon, cela, c'était du passé, maintenant, il avait récupéré son long manteau noir, son sweat près du corps, son pantalon, ses bottes et ses gants noirs. Il ne restait plus qu'à retrouver ses armes, et tout serait parfait. Quittant la petite boutique pour certainement ne plus y remettre les pieds, Sin se dirigea vers l'impasse dont il avait mémorisé l'emplacement et où il pourrait récupérer ses deux épées. Comme il s'y était attendu, ses deux armes aux lames acérées l'attendaient sagement là, cachées entre deux vieux meubles miteux abandonnés par quelques propriétaires qui s'en étaient débarrassés. Bien vite, il les récupéra, accrochant leur fourreau à sa ceinture, puis quittant l'impasse vide pour se diriger vers le centre ville. Aujourd'hui, et maintenant qu'il avait retrouvé tout ce qu'il devait retrouver, Sin se devait de dénicher la maison du Lieutenant Général Harkonnen. En effet, s'il désirait enlever une de ses filles, il devait savoir ou les trouver, et la réponse était sans aucun doute possible, la demeure de la militaire.

L'organisation de sa journée était donc planifiée. Au programme, recherche de la maison Harkonnen. Mais par où commencer ? Réfléchissant un instant, l'Homonculus décida de retourner non loin de toit qu'il avait quitté une heure plus plutôt. Peut être y trouverait il un indice, et avec de la chance, la militaire ne vivait peut être pas très loin de là. Lentement donc, il revint sur ses pas, retournant vers son point de départ. Central City commençait à se réveiller, et quelques personnes sortaient dans les rues, sans doute des travailleurs du matin, qui se devaient de partir tôt au travail. Bien sur, Sin les ignora, et eux en firent de même avec lui. Après tout, il était encore tôt, et personne n'avait envie de blablater ou autre à cette heure ci, qui plus est avant de partit bosser. Après quelques minutes à marcher, le porteur de l'Ouroboros arriva aux pieds de l'immeuble ou il avait passé là nuit, perché sur son toit. Là, discrètement mais consciencieusement, il scruta les alentours. D'ici, beaucoup pourrait penser qu'il ne pourrait pas trouver d'indices juste en regardant comme ça, et pourtant, ces gens là se tromperaient. En effet, les Homonculus, bien qu'humains physiquement, n'en étaient pas moins des être sur-développés, aux capacités extraordinaires et aux sens aiguisés à l'extrême. Que ce soit l'ouïe, l'odorat, le toucher, le goût ou bien la vue, les Homonculus étaient capables de ressentir physiquement les choses de manières bien plus claires, précises et détaillées que les humains. Ainsi, d'où il était placé, Sin était en mesure de déceler les petites anomalies du paysage, des choses qu'un être humain normal serait incapable de détecter juste en observant les lieux. Et après quelques minutes d'observation, et comme son instinct le lui avait fait sentir, il remarqua quelque chose. Des marques de transmutation ? Sur le toit en face de celui de cette nuit ? Cela y ressemblait grandement, mais, n'étant guère sur, il voulait vérifier. Il vérifia que le rue fut bien vide, puis, d'une simple pensée, envoya son ombre glisser jusqu'en haut de l'immeuble en face de lui, chose qui fut aisée pour le double de Sin, puisque la façade du bâtiment était ombragée. Un fois le sommet atteint, La Tentation incarnée visualisa en détail à travers son ombre le toit. C'était effectivement bien là les marques d'une transmutation effectuée il y avait de cela peu de temps. Voilà qui était un précieux indice ! Quelqu'un avait effectué une transmutation du toit ou Sin avait rencontré Elkion vers celui d'en face. Et ce n'était pas tout ! Le toit encore à coté avait les même marques, et il était à parier que ces marques continuaient ainsi de toits en toits. Un légers, très légers sourire perça brièvement les lèvres de Sin. Cela ne pouvait être que l'œuvre de la Harkonnen, qui était alchimiste d'état, ne l'oublions pas. De plus, l'Homonculus sentait que ce « chemin » balisé et tracé à travers les toits de la ville menait à son domicile, ou alors pas très loin.

Bon, c'était déjà une bonne piste de trouvée ! Il rappela son ombre à lui, puis s'affaira à suivre le « chemin des toits ».Celui ci traversait une bonne partie du quartier, et mena Sin à se retrouver au centre de celui ci, dans une zone un peu plus vivantes et peuplée. Dans son grand manteau noir, il passait inaperçu, et arpentait les rues le plus naturellement qui soit. Sa traversée du quartier lui pris une bonne heure, en marchant d'une allure peu soutenue. Centrale était désormais pleinement active, et les rues et avenues étaient bondées, comme toujours dans la capitale. Malheureusement, le « chemin » qu'il suivait s'arrêtait soudainement, net, sans mener nul par réellement. Le lieutenant Général était bien trop prudente et prévoyante pour laisser des traces qui mèneraient directement chez elle, c'était évident. Soupirant faiblement, l'Homonculus s'était en fait déjà préparer à cela. Il avait bien vite compris que ce « chemin sur les toits » ne feraient que le rapprocher de la demeure d'Harkonnen, pas l'y amenait. Mais bon, cela n'empêchait que son domicile ne devait pas être bien loin, il suffisait d'interroger des passants ! Et puis, si rien ne ressortait de cela, il pourrait toujours demander à Pride de lui fournir son adresse. Mais cette idée ne plaisait guère à Sin, il ne voulait pas le moins du monde dépendre de Bradley. Il lui fallait donc trouver par lui même. Il se rendit donc sur le grand boulevard, là ou la fréquentation quotidienne du quartier était la plus forte. Tranquillement, il s'installa sur un banc vide, situé sur un des trottoirs, et s'affaira à regarder ceux qui passaient. Il ne pouvait pas aborder n'importe qui, et demander ou habitait le lieutenant Général. Elle était plutôt connue dans le coin, et demande son adresse pourrait paraître suspect. Non, il fallait trouver quelqu'un qui ne se poserait aucune question, qui répondrait sans réfléchir.

Ainsi, près de deux heures passèrent sans que Sin ne trouva le profil de la personne désirée. Et puis, soudain, son regard croisa celui de deux jeunes femmes, à peu près la vingtaine, élégante certainement. Mais, ce n'était pas cela qui intéressait Sin, non, elles étaient l'archétype parfait des femmes bavardes et commères, le genre de personnage parfait pour soutirer des informations. Quittant son banc, il se dirigea vers les deux demoiselles qui riaient à claire voix. S'approchant d'elle, il pris une allure chaleureuse, et les accosta avec un sourire charmeur.

Il serait totalement futile de raconter l'échange qui eut lieu entre Sin et ces deux créatures humaines. Tout ce que l'on peut dire, c'est qu'après avoir blablater une petite demie heure en extérieure, elles emmenèrent l'Homonculus dans un bar chic du quartier. Toute l'après midi durant, Sin joua de ses charmes pour soutirer un tas d'informations auprès de ces charmantes mais stupides jeunes femmes, sans pour autant éveiller les soupçons. Son jeu d'acteur imparable et sa facilité à tenter les autres lui permirent d'obtenir de précieux dires ! Même si ces deux gazelles semblaient avoir d'autres sujets de conversations en tête celui du lieutenant Général Harkonnen et son lieu de résidence. Pourtant, lorsqu'il sortit du bar, non sans mal (et oui, ces deux demoiselles auraient aimé faire perdurer la soirée), il avait tout ce dont il désirait niveau information. Certes, il avait perdu une après midi à jouer les jeunes hommes frivoles, mais au fond, c'était du temps bien investi et cela lui évitait d'aller quémander de l'aide auprès de Pride. Un légers sourire apparu rapidement sur ses lèvres à nouveau avant qu'il ne dirige vers le lieu indiqué par ces deux pimbêches. Une demie heure lui suffit à pied, à allure d'homme, pour se retrouver face à la maison Harkonnen. Alors comme ça, c'était ici ? Et bien, il avait trouvé ! Tant mieux ! Détournant le regard de la demeure, il s'éloigna. Cela ne servait à rien de rester dans les parages pour le moment. Cette maison, il s'y intéresserait de plus près lorsque cela lui serait réellement utile. Pour le moment, connaître son emplacement suffisait plus que largement.

Mains dans les poches, à nouveau il fit demi tour. La nuit était tombée à présent, et Sin se rendit compte à quel point le temps était passé vite. Ce n'était pas qu'il s'en souciait habituellement, puisque étant immortelle, le temps n'avait aucune valeur réelle pour lui. Néanmoins, aujourd'hui, il le constata, comme si celui ci alla gagner en importance pour lui bientôt. Enfin, ce n'était qu'une pensée, surement son imagination ! Secouant légèrement la tête, il leva le regard et tomba sur le ciel étoilé. Encore une fois, une nouvelle impression sembla le frapper, comme si les astres l'obsédaient ses derniers temps. Hier, il n'avait pas arrêter d'en parler avec la Harkonnen, et ce soir, son regard était attiré par leur éclat blanc et argenté. Pourtant, ce n'était pas du tout de l'obsession, puisque Sin était incapable de ressentir ce sentiment là, c'était plutôt un pressentiment. Tout comme le temps, surement son imagination ! Néanmoins, cela n'empêcha pas Sin d'être guidé par ses pas jusqu'à un immeuble plus haut que la moyenne, qui semblait dominer les autres bâtiments de son gigantisme. Il s'arrêta devant celui ci, un instant, puis, soupira faiblement, il pénétra la bâtisse, avant d'escalader les escalier, direction le toit. Il allait finir par loger sur un toit si ça continuait ! Secouant la tête succinctement, il finit par atteindre le lieu qu'il chercher à rejoindre.

Quelle surprise ne fut pas la sienne de voir que le toit était déjà occupé. Malgré l'obscurité, Sin pu détailler à peu près correctement le jeune homme déjà présent. Il était assis, et semblait boire quelque chose de blanc, peut être du lait ? Il était de dos, et l'Homonculus ne pouvait donc pas détailler autre chose que cette partie de son corps. Quoi qu'il en était, il pouvait tout de même deviner qu'il n'était guère de composition imposante, et qu'il semblait aussi innocent qu'un agneau. Soupirant à nouveau (décidément, il soupirait beaucoup aujourd'hui), Sin décida malgré tut de rester. Il n'avait pas spécialement envie de compagnie, après tout, il était de nature solitaire, mais il n'avait pas non plus envie d'aller voir ailleurs. S'il le fallait, il pouvait toujours faire partir ce jeune homme en l'effrayant ou juste en le tentant ... S'approchant doucement de celui ci, la Tentation ne faisait aucun bruit de pas, aussi discret qu'un chat ... Un chat ? Effectivement, s'était bien un chat qui se trouvait sur sa droite, sur le petit muret du toit au delà duquel s'étendait le vide, et malheureusement pour Sin, les animaux n'étaient guère ses amis, car ceux ci craignaient l'homonculus d'une manière qu'il ne comprenait pas lui même. Ayant détecté sa présence, le félin se mis à cracher puis à miauler bruyamment et de manière aigüe. Son raffut fut tel, que le jeune en fut surpris ...

//*HRP*\\ Ce sera pas toujours aussi long ! C'est un RP d'intro hein x)

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mar 27 Avr - 22:58



Perdu dans l'immensité du spectacle qu'était le ciel étoilé, Subaru sursauta en entendant le chat feuler. Portant son regard sur lui, il ne comprit pas tout de suite pourquoi il agissait ainsi. En général, il ne s'agissait que lorsqu'il se sentait en danger ou directement menacer. Mais, il n'y avait rien qui pouvait faire office de danger. Enfin, pas à ce que savait Subaru. Après tout, il était sur un toit en pleine nuit. Comment pouvait-il y avoir un quelconque danger ? Le regardant un moment, il s'approcha pour lui caresser le haut de la tête en lui murmurant quelques mots pour tenter de le calmer. Mais autant tenter de calmer un lion affamé. Le chat semblait tout aussi agressif et semblait fixer un point fixe derrière le lieutenant. Ce dernier finit par se retourner en ce demandant ce qu'il pouvait bien rendre ce pauvre animal aussi agressif. Sursautant en voyant une personne derrière lui, Subaru ne comprit pas tout de suite. Devant lui se trouvait un homme âgé d'une vingtaine d'année environ. Vêtu de vêtement amples et sombre, il semblait le plus discret possible. Depuis combien de temps était-il là ? Subaru n'aurait pu le dire lui-même. Mais, en jugeant la réaction du chat, il venait probablement d'arriver. L'observant un moment, Subaru finit par observer l'expression de son visage. Un brin d'étonnement pour trois brins d'indifférence. Qui était-il exactement ? Mais surtout, pourquoi était-il ici ? Était-il venu ici intentionnellement pour chercher Subaru ou bien était-il ici accidentellement et, comme pour le lieutenant, venu pour avoir un bon observatoire ? Perturbé par cette apparition, Subaru fut sorti de ses questions par quelques dents se plantant dans son index. Grimaçant, il retira instantanément son doigt et le porta devant son visage.

Aoutch ! Ça fait mal.

Suçotant son doigt pour aspirer le sang qui coulait, Subaru jeta un œil au chat qui venait de le mordre. Ce chat était vraiment agressif depuis la présence de cet individu. Jamais il n'avait mordu le lieutenant en ces quelques heures passées ensemble. Montrait-il enfin son vrai visage ou était-il ainsi face à cet inconnu ? Subaru se demandait vraiment pourquoi il agissait ainsi. À première vue, il ne semblait pas dangereux, la preuve étant que dans le cas contraire, il aurait probablement déjà attaqué le lieutenant qui ne s'était pas rendu compte de sa présence. Enfin après, il pouvait être dangereux mais peu agressif, tout ça était si complexe. En général, Subaru préférait juger les gens au gré du temps, il jugeait ce qu'il voyait en temps réel, mais cette fois, ce semblait différent. D'une part, face à la réaction du chat, d'autre part face aux épées qui pendaient à sa ceinture. Pourquoi était-il armé ainsi ? Était-ce seulement des armes pour se défendre ou était-ce autre chose encore ? Un tueur à gage ? Un tueur tout court ? Un homme en péril ou traqué ? À première vue, il ne s'agissait pas d'un militaire, il n'en avait pas l'uniforme ni même l'envergure. Enfin, y avait-il une envergure spécifique pour les militaires ? Subaru n'en savait strictement rien. Pour le coup, il se fiait uniquement au chat et à son premier sentiment. Et ce sentiment ne disait pas que cet homme était un militaire.

Enfin, il restait à savoir qui il était et pourquoi il était ici. Mais avant tout, il fallait calmer ce chat. Comment faire ? Lui donner le reste du lait ? Oh non ! Et puis, rien ne disait qu'il s'en intéresserait. Tenter de le calmer par un élan d'affection se résultait par une agression pure et dure. Que restait-il donc ? Le jeter par dessus le toit ? Comment Subaru avait pu penser ça ? Non, il ne fallait pas faire ça. Mais que faire alors ? Il était certain que ce chat allait finir par sauter sur cet inconnu et ruiner cette rencontre quelque peu hasardeuse. Bien évidemment, Subaru n'était pas responsable de ce chat mais quand même. Après tout, il avait prit plus d'une verre de lait ensemble. Mais bon, sur le coup, Subaru ne voyait pas du tout comment faire. L'ignorant donc en espérant qu'il ne fera rien tant que l'inconnu ne ferait rien, Subaru se tourna complètement vers le nouveau venu et finit par lui demander de vive voix :


Dites, vous êtes là pour quoi ? Pour observer la ville depuis un bon observatoire ? C'est vrai qu'on a une bonne vue ici. Mais l'est pas un peu tard ?

C'est vrai qu'il était tard, surtout pour observer la ville. Peut-être voulait-il simplement observer la ville nocturne. C'était bien plus calme et pratique, après tout, le soleil cachait bien des choses. Il était donc préférable de faire ce genre d'activité la nuit, sauf quand on cherchait quelque chose de bien précis. Après tout dépendait de la personne. Néanmoins, une chose était certaine, s'il était là c'était pour une bonne raison, après tout, on ne montait pas sur un toit juste pour le plaisir de monter puis redescendre, à moins d'être vraiment très bizarre et avoir du temps libre. Beaucoup de temps libre. Suffisamment pour en revendre. En tout cas, ce n'était pas le cas de Subaru qui avait tant de chose à faire. Et puis, quel intérêt à monter sur un toit juste pour le plaisir. Bref, présentant une main à l'inconnu, Subaru sourit avant de lui dire d'une voix toujours aussi vive:

Moi j'suis monté pour observer les étoiles. Ah, et mon nom, c'est Subaru, et toi ?

Attendant donc la main levé pour une poignée de main, Subaru souriait simplement, content de faire une nouvelle rencontre malgré l'heure tardive et l'attitude du chat. Mais après tout, il n'y avait pas d'heure limite pour les rencontres. Amicales, ou non ...


_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mer 28 Avr - 19:43

... Enfin, surpris, pas à ce point, disons juste que le jeune homme semblait se demander pourquoi ce crétin de félin s'était mis à feuler et à miauler de manière rauque et agressive aussi soudainement. A voir la tête du garçon, cela était inhabituel, et et naturellement, il se dirigea vers l'animal, quittant son l'endroit où il était pour pouvoir le caresser. Durant quelques secondes, il murmura quelques mots au chat, espérant sans aucun doute rassurer la bête et la calmer un peu, mais malheureusement, celle ci fixait un point dans l'obscurité d'un air assassin et sauvage, continuant à cracher et à miauler méchamment. Bien sur, ce point dans la pénombre que regardait le chat n'était autre que Sin, qui assistait à la scène, un regard très légèrement surpris (chose à peine perceptible sur son visage) mais surtout presque totalement indiffèrent. Il observait le jeune homme, le suivant du regard, planté là ou l'avaient arrêté les miaulement haineux de l'animal. L'humain ne semblait pas avoir remarqué sa présence, et ne semblait d'ailleurs pas avoir compris que le comportement du chat était du à l'arrivée d'un intrus qu'il ne semblait pas apprécier (enfin, qu'il n'appréciait pas tout court !). Jusqu'à ce qu'enfin, il sembla comprendre que la soudaine attitude du chat venait de derrière son dos. Se retournant lentement pour voir l'objet de tant de haine, il tomba face à face avec Sin, qui le regardait toujours, mais cette fois, droit dans les yeux.

Maintenant, Sin pouvait vraiment détailler précisément son vis à vis. Il semblait un peu plus jeune que l'Homonculus physiquement (et bien oui, Sin n'y paraissait pas, mais avait tout de même un siècle et demi d'existence !), ses cheveux, bruns, étaient coiffés de manière désordonnée, où alors ne les coiffait il pas ? Il n'en savait rien, par contre, les yeux du jeune homme avaient eux aussi une nuance brune, plutôt marron. Il n'était guère corpulent, comme il l'avait déjà remarqué, et surtout assez fin et élancé. De par ce fait, sa force physique devait être assez restreinte, néanmoins, il faisait pratiquement la même taille que Sin, lui donnant un côté un peu longiligne. Son visage était assez doux et ses traits étaient fin. A en juger ainsi, l'homonculus en déduisit qu'il devait avoir quitté l'adolescence il y avait peu, surement un jeune adulte. Leur regard restèrent un long moment à se fixer mutuellement, l'un comme l'autre ne semblant pas vouloir bouger. Sin agissait ainsi par habitude et de manière naturelle, mais il voyait bien dans les prunelles de son vis à vis que celui ci se posait de multiples questions et interrogation à son propos. Le jeune homme semblait un peu perturbé et secoué, mais cet état le quitta instantanément lorsque le chat le mordit au niveau de l'index. Il le retira bien vite d'un geste brusque, positionnant devant ses yeux, histoire d'y voir les dégâts qu'avaient causé les crocs de l'animal.

« Aoutch ! Ça fait mal. »

Le garçon porta son doigt à la bouche, suçotant le sang qui coulait légèrement de sa plaie. Durant un instant, il fixa le chat, comme réfléchissant sur la condition de celui ci. Sin, lui, n'avait toujours pas bougé, regardant le jeune homme, observant ses réactions et ses mouvements. Il ne semblait guère dangereux, loin de là. A le regarder, on penserait presque être face à un de ces jeunes hommes rêveurs et insouciants, que tout surprend et amuse. Cela rassura un peu Sin. En effet, s'il était tombé sur un être agressif et violent, il aurait sans doute du se battre et tuer, or, il n'avait vraiment pas la tête à cela ce soir ! D'ailleurs, le combat n'était guère ce que l'Homonculus préférait dans la vie ... En fait, Sin n'avait de préférence pour rien, car il était tout bonnement incapable d'apprécier les choses, comme il était incapable de les détester. Triste existence que celle d'un être incapable d'éprouver la moindre chose. Triste existence que la sienne.

A nouveau, le jeune homme porta son attention sur Sin, le détaillant plus franchement cette fois. Le regard du garçon s'arrêta quelques secondes sur les épées de la Tentation, avant de continuer leur description. Ainsi, il avait repéré les armes ? Et maintenant ? Allait il prendre peur et partir ? Cela serait certainement le meilleur choix pour cet humain, car même si le porteur de l'Ouroboros n'avait aucune intention de lui faire du mal, trainer avec un Homonculus n'était guère la meilleure chose à faire pour un humain ! Si un des frères et sœurs de Sin venait à la rencontre de ce dernier et le voyaient en compagnie de l'humain, la Tentation donnait peu chère de la peau de ce pauvre garçon.

« Dites, vous êtes là pour quoi ? Pour observer la ville depuis un bon observatoire ? C'est vrai qu'on a une bonne vue ici. Mais l'est pas un peu tard ?  »

Un sourcil s'arqua très légèrement sur le visage de Sin. Tiens, voilà une réaction plutôt étrange chez l'Homonculus, de la surprise ? De l'étonnement ? Oui, sans doute, mais alors en dose très très petite, presque infime ! Pourtant, cela restait une chose inédite jusqu'à maintenant chez Sin, car jamais ce genre de sentiment, aussi tenu soit il, n'avait fait son apparition chez la Tentation. Néanmoins, l'étonnement retomba presque instantanément, laissant place à un vide émotionnel total. La routine quoi. Mais, quoi qu'il en était, la réaction du jeune homme après avoir vu les deux longues épées de la Tentation n'avait pas été des plus attendues. Ce garçon était il fou ? Ou tellement naïf qu'il ne mesurait pas le dangers quand il le voyait ? Sin soupira intérieurement, faiblement. Décidément, il allait d'être humain bizarre en être humain étrange ...

« Moi j'suis monté pour observer les étoiles. Ah, et mon nom, c'est Subaru, et toi ?  »

Le jeune homme lui tendit la main, comme pour serrer la sienne. Ce geste, typiquement humain, Sin l'identifia de suite. C'était ce genre de gestuel qui signifiait « bonjour », « bienvenue », « on est amis ? » et autres choses du genre ... Ne quittant pas le dénommé Subaru de son regard d'un bleu océan, profond et vide d'âme, l'Homonculus ouvrit les lèvres, enfin.

« J'imagine que je suis venu faire la même chose que vous ... Et s'il n'est pas tard pour vous, pourquoi le serait il pour moi ? »

Les paroles de Sin avaient été prononcées de manière distincte et claire, sans pour autant être teintés d'un quelconque ton. Sa voix avait pris un timbre totalement neutre, ce qui reflétait bien ses ressentis actuels, rien. Le jeune homme ne cessait de le fixer, la main toujours tendue devant lui, insistant presque pour que le porteur de l'Ouroboros la serre. Sin posa brièvement son regard sur la main du garçon, puis replongea son regard saphir dans celui ambre de son vis à vis. Après tout, il n'avait rien a perdre, excepter du temps, à serrer la main d'un humain. Tendant à son tour une main large et froid, il saisit celle du dit Subaru et la serra.

« Je m'appelle Sin ... »

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mer 28 Avr - 22:46



Attendant donc, le bras levé, Subaru s'était rapidement présenté face à cet inconnu. Ne disant que son prénom, il n'avait pas dit son nom. Une preuve de retenue et de méfiance malgré son attitude sociale et amicale ? Probablement pas non, à vrai dire, Subaru l'avait fait inconsciemment. Un instinct plus intelligent que sa conscience, plutôt particulier comme chose. Particulier, unique mais tout aussi utile qu'une bouteille d'eau en plein désert. Bref, le lieutenant attendait patiemment, regardant son compagnon des toits droit dans les yeux, Subaru fut étonné de n'y déceler aucune expression et aucun éclat. Son interlocuteur était-il si calme et inexpressif ? Non, c'était pas possible, il était juste un peu timide. Après tout, on était tard dans la nuit, sur un toit et tout deux étaient armé. Forcément on était un peu timide et réservé. D'autant plus lorsqu'un chat semblait ne pas vous apprécier. Et puis, Subaru le savait que trop bien, il ne fallait pas juger une personne sur ses premiers actes, surtout lors d'une rencontre.

Lorsque son interlocuteur répondit enfin, ce fut d'une voix parfaitement neutre et sans aucune expression. Pas un brin d'amusement, de joie, de mépris, de tristesse ou de n'importe quoi. Une parfaite indifférence. C'était étonnant ça quand même. Un peu plus et c'en était effrayant. Il manquait plus un endroit sombre et fermé, un sinistre endroit où une pauvre victime attendait son bourreau pour mourir dans d'atroces souffrances ou simplement souffrir pendant de nombreuses heures. Bref, de quoi se poser moult question. Ne s'attardant pas sur ça, Subaru ne put qu'afficher un grand sourire quand il lui expliqua qu'il venait aussi observer les étoiles. Enfin, il supposa qu'il était venu faire la même chose que lui, donc observer le ciel étoilé. Mais sa question surprit Subaru. C'était une bonne question que voila. Pourquoi serait-il plus tard pour lui que pour le lieutenant ? Difficile de trouver une réponse concluante. Enfin tout dépendait de comment on prenait la question. Après tout, Subaru n'avait jamais dis qu'il n'était pas tard pour lui. Grimaçant donc face à cette question, le lieutenant répondit rapidement :


Hu ? Mais je sais qu'il est tard, même pour moi. Mais j'ai l'habitude.

Déjà souriant, Subaru sourit un peu plus lorsque son interlocuteur serra sa main dans la sienne et se présenta sous le nom de Sin. Sa main était froide, pas gelée mais froide, suffisamment pour que Subaru frisonne sous ce contact. Encore heureux, il n'avait pas une poigne de bucheron. Enfin, au moins, même s'il semblait indifférent, il avait répondu à cette poignée de main et c'était présenter. Sin, c'était un drôle de nom quand même. En tout cas, Subaru ne se doutait pas qu'on pouvait s'appeler ainsi. Peut-être était-ce un pseudonyme pour éviter de donner son vrai nom. Après tout, il était si froid, peut-être était-il aussi réservé et méfiant. C'était dommage. Enfin, ce n'était pas le plus important. Souriant encore un peu une fois la poignée de main finie, Subaru retourna à sa place en faisant partir le chat pour qu'il ne soit pas trop près de lui et donc, capable de l'agresser en quelques secondes. Se tournant à demi vers Sin, le lieutenant tapota le banc à côté de lui et lui dit en souriant :

Allez viens t'asseoir, c'est agréable de regarder le ciel étoilé avec une bonne compagnie.

Subaru se retourna et chercha une bouteille de lait en verre qu'il avait posé non loin de là et finit par le soulever et la lui présenter. Laissant un sourire des plus radieux s'afficher sur son village, Subaru finit par reprendre la parole d'une voix enjouée :

Y'a même du lait, tu verra c'est extra quand tu regarde les étoiles.

Subaru semblait être comme un enfant partageant un jeu avec un nouveau camarade. Après tout, ce n'était pas toutes les nuits qu'un inconnu venait sur le toit et semblait partager la même passion que le jeune lieutenant. Il fallait donc accueillir convenablement cet inconnu pour ne pas qu'il s'enfuit en courant. Attendant donc tranquillement, Subaru attendait que Sin le rejoigne et qu'il prenne quelques gorgées de lait. Après tout, c'était comme ça que les meilleures amitiés se formaient.


_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Jeu 29 Avr - 20:18

Alors que Sin serrait la main du jeune humain, il remarqua que celui ci lui souriait de manière chaleureusement, comme s'il était le bienvenue sur ce toit qu'il occupait depuis bien avant que l'Homonculus n'arrive. L'accueil était tout de même plus agréable que celui du lieutenant Général Harkonnen, mais cela, Sin ne le ressentit pas. La chaleur ou la froideur humaine faisaient partie des choses qui ne l'affectaient guère. Quoi qu'il en était, il pouvait tout de même déceler, derrière ce sourire amical, un soupçon d'interrogation et d'incompréhension. Mais bon, cela n'était guère étonnant, après tout, qui ne se poserait pas de questions en voyant Sin, être dont le visage semblait ne jamais rien exprimer (enfin, il ne semblait pas, c'était vrai !) ? Personne sans doute, sauf s'il jouait la comédie, auquel cas, il paraitrait on ne peu plus normal aux regards humains.

Alors qu'ils se serraient la main, Subaru frissonna légèrement au contact de la main froide de Sin avec la sienne. C'est vrai, il avait oublié que sa chaleur corporelle était légèrement plus faible que celle des humains, mais maintenant, c'était trop tard pour faire marche arrière, il n'y avait plus qu'à espérer que le jeune homme ne se pose pas trop de questions à ce sujet. Décidément, le porteur de l'Ouroboros n'était pas sur ses gardes ce soir, ce n'était pas bon ! Il fallait qu'il face plus attention à ses actes et ses paroles, sinon, le dénommé Subaru finirait bien vite par comprendre qu'il y avait quelque chose de louche chez lui, voir, s'il s'y connaissait, qu'il n'était pas vraiment humain ! Cela serai dommage d'être démasqué par un simple civil ! Dame Dante ne le lui pardonnerait pas, et si cela devait arriver, il devrait éliminer sur le champ le jeune homme. Mais bon, Sin ne savait pas pourquoi, mais il sentait que ce garçon n'allait se douter de rien du tout concernant le mystère de l'Homonculus ... Tant mieux pour lui !

Alors que leur main se quittaient, Subaru sourit encore un peu plus, si cela était possible. Puis, se détournant de Sin, il se dirigea vers un petit banc, non loin du rebord du toit. Là, il fit partir le chat qui n'avait pas arrêter de feuler en direction de l'Homonculus, suivant ses moindres gestes de son regard félin. L'animal chassé, il fila bien vite hors de la vue de Sin, laissant les deux « hommes » seuls. Le jeune homme s'assit sur le banc, puis se tourna à moitié vers la Tentation, lui souriant à nouveau et tapotant le place libre à côté de lui, l'invitant par là à le rejoindre.

Allez viens t'asseoir, c'est agréable de regarder le ciel étoilé avec une bonne compagnie.

Sans attendre de réaction venant de Sin, Subaru se retourna, semblant chercher quelques choses. L'Homonculus ne vit pas de quoi il s'agissait, mais pu entendre au bout d'un petit moment le bruit caractéristique du verre, un son cristallin résonnant typique. Enfin, le jeune homme souleva ce qui sembla être une bouteille de verre, remplie d'un liquide blanc et crémeux. Regardant à nouveau Sin, un sourire toujours aussi radieux sur le visage et lui montrant la bouteille, il lança à l'Homonculus d'une voix enjouée.

Y'a même du lait, tu verras c'est extra quand tu regardes les étoiles.

Un long moment, Sin ne bougea pas, restant comme figé sur place à regarder le visage rayonnant de son vis à vis. Jamais il n'aurait pensé faire une telle rencontre, une rencontre des plus étonnantes et inhabituelles (même s'il n'en ressentait pas vraiment les effets). Habituellement, lorsqu'il parlait à un humain sans jouer la comédie, celui ci le quittait bien vite, tant l'aura mystérieuse et vide d'émotion du porteur de l'Ouroboros pouvait être pesante et effrayante. Pourtant, ce jeune homme, lui, n'avait pas fuit, au contraire, il l'invitait à s'assoir à ses côtés et à boire du lait avec lui. Comme quoi, il existait des exceptions partout, et dans tous les domaines. Mais ce garçon, à peine adulte, se rendait il compte qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas chez Sin ? Était il conscient qu'il n'était pas comme les humains ordinaires ? Pourtant, de multiples indices le montraient, pas d'émotions, pas de sentiments, les mains froides, le regard vide. Était il naïf au point de croire que cela était « normal » ? Ou du moins pas impossible ? Quoi qu'il en était, c'était la première fois qu'un humain l'invitait à partager sa compagnie en plus d'un siècle et demi d'existence. Sin avait passé de longues années à observer les êtres humains, les « étudier », apprendre tout ce qui pouvait les concerner. Mais jamais il n'avait pu s'approcher de l'un d'eux et lui parler directement, contrairement à ses frères et sœurs, qui eux, s'intégraient parfaitement et naturellement à la société humaine. Lui, avait toujours du jouer des rôles pour y parvenir, et ce n'était pas le meilleur moyen de se lier avec quelqu'un, bien que se lier avec un humain n'était pas vraiment son but.

Arrêtant là sa réflexion, Sin se décida à rejoindre Subaru, et d'un pas lent, il se dirigea vers le petit banc ou ce dernier l'invitait à prendre place, à ses côtés. Ainsi, il se retrouva assit auprès d'un humain. Après quelques secondes, se demandant s'il ne devait pas plutôt partir immédiatement, Sin pris la bouteille de lait que lui avait tendu le jeune homme. Il regarda, à l'intérieur du goulot, le liquide blanc dont la surface était agitée de petites vaguelettes. Il n'avait jamais bu de lait depuis qu'il était né en tant qu'Homonculus. Il ne savait donc pas à quoi s'attendre lorsqu'il porta délicatement la bouteille à ses lèvres fines, et qu'il bu une gorgée de la solution lactée. Le lait inonda sa bouche, réveillant les papilles de sa langue en même temps. Le goût n'était pas mauvais du tout, et bien que Sin n'en ressentit aucun plaisir, il n'hésita pas à reprendre une gorgée, juste pour ce goût particulier.

Ce lait, c'est ... Bon.


Il avait parlé avec sincérité, comme si ses paroles n'avait pas été contrôlées par son esprit, comme sorties d'elles même de sa bouche. On allait décidément d'évènements bizarres en évènements étranges. Tendant sa bouteille à Subaru, il voulait la lui rendre, attendant que le jeune homme la reprenne.

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Jeu 29 Avr - 21:23

Après un temps, Sin vint enfin s'asseoir sur le banc, là où Subaru avait tapoté quelques secondes auparavant. Ce qui était étrange chez cet individu quelque peu calme, c'était justement ça, son calme. Aussi calme qu'une mer sans vent. Aucune intonation dans sa voix, aucune expression dans ses yeux ou sur son visage, aucun mouvement superflu, juste le nécessaire ou du moins, le minimum. C'était un peu différent de ceux avec qui Subaru avait l'habitude de côtoyer. On pouvait même dire qu'il était un peu étrange, mais bon, chacun était comme il était, peut-être était-il tout simplement timide. Il ne le resterait pas longtemps, oh non, Subaru allait tout faire pour le décoincer un peu. Enfin, il ferait ce qu'il pouvait, après tout, il était tard et rire trop fort allait être assez contraignant pour les paisibles endormis. Mais ils pourraient toujours parler et boire du lait, il en restait encore. Mais pour le moment, il fallait commencé par le commencement.

Une fois que Sin fut assis, Subaru lui tendit la brique de lait, le laissant boire à son rythme. Il avait semblé être hésitant pendant quelques temps. N'avait-il donc jamais bu du lait ? Non, c'était impossible, tout le monde buvait du lait. Même les bébés. Alors il était impossible qu'il n'ai pas déjà bu du lait. Peut-être en avait-il un mauvais souvenir. Peut-être en avait-il tellement bu qu'il le voyait en horreur, non !! Sinon il n'aurait pas prit la bouteille. Et puis, il est totalement impossible de détester le lait. Qui pouvait seulement détester le lait ? Qu'il soit présenter devant Subaru sur le champ pour qu'il soit remis dans le droit chemin. Enfin bref, Sin semblait simplement hésiter, pas refuser. Prenant finalement une première gorgée, le passif Sin semblait découvrir le gout pour la première fois. L'observant silencieusement, le lieutenant ne put que sourire lorsqu'il vit la seconde gorgée prise. Finalement, il semblait bien aimé le lait. Oui, il aimait bien, il venait de le dire. Le jeune homme était donc aux anges, ou presque. Il était là, sous un ciel étoilé magnifique avec une personne qui était venu pour faire comme lui. Et pour finir, cette même personne trouvait le lait gouteux. Que demander de plus ? D'une humeur joviale et complètement libérée, Subaru prit rapidement la bouteille de lait que lui tendait Sin et la porta à ses lèvres. Avalant goulument plusieurs grosses gorgées, il soupira d'aise lorsqu'il eut fini. Regardant un moment Sin, il finit par lui dire, toujours aussi enjoué :


C'est dommage que j'ai pas de sucre, parce que du lait avec du sucre, c'est vraiment exquis. Faudra que tu y goute un jour.

Reprenant quelques gorgées, le militaire retendit la bouteille de lait à Sin. Elle était déjà à moitié vide, en même temps, le lieutenant était friand de lait, il ne buvait que ça. C'était un secret pour personne d'ailleurs, il suffisait de le connaitre pour savoir qu'il aimait le lait. Enfin, encore fallait-il le connaitre et l'avoir déjà rencontré. Mais bon, il n'était pas bien difficile de le rencontre, après tout, il n'était qu'un lieutenant donc pas inaccessible et puis, il voyageait beaucoup, peut-être même un peu trop. Mais encore une fois, il y avait ceux qui ne désiraient pas le rencontrer. Pour eux, il n'y avait rien à dire si ce n'était que c'était dommage. Non pas que le lieutenant était une personne à voir absolument, juste qu'il passait à côté d'une opportunité de connaitre un lieutenant buveur de lait qui, ne le nions pas, était des plus sympathiques. Enfin bref, ce n'était guère important. Pour le moment, ce cher lieutenant était accompagné par un individu très calme et réservé mais pas agressif ni violent et ce, malgré les armes qui pendaient à sa ceinture. Peut-être était-ce simplement des armes de service. De service ? Mais quel était son métier ? C'était une bonne question, suffisamment pour que Subaru décide de la poser à haute voix :

Dis, tu fais quoi toi dans la vie ? Vu les armes que tu as, ce doit être un métier dangereux non ?

C'était le plus probable, après, il se pouvait qu'il avait choisit de porter des armes pour pouvoir se défendre si jamais on l'agressait, après tout, les rues de Central n'étaient plus sur ces derniers temps, d'autant plus qu'il restait des voleurs, des assassins et des viles crapules tout aussi dangereuses les unes que les autres et ce, principalement pour les honnêtes gens qui ne demandaient qu'une vie paisible, mais ça, c'était une autre histoire. Une histoire que Subaru aborderait plus tard, car pour le moment, il voulait profiter de ce petit moment de bien-être avec une autre personne qui aimait regarder les étoiles.

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Sam 1 Mai - 18:16

Subaru semblait d'humeur joyeuse et positive. Le jeune homme n'arrêtait pas de sourire tantôt gentiment, tantôt de manière radieuse à Sin, qui lui, semblait rester de marbre. A le regarder, on pourrait penser que l'Homonculus était dépressif, ou alors absent de la réalité. Mais quand on regardait bien son visage, on remarquait bien vite que non, ce n'était ni l'un, ni l'autre. Le visage du porteur de l'Ouroboros n'exprimait tout bonnement rien. Le vide, le néant. Même ses prunelles, d'un bleu sombre et océan profond paraissaient vide de tout ! Ajoutez à cela des pupilles quasi inexistantes, par le fait qu'elles se fondaient totalement dans la couleur de l'iris, et vous aurez droit à des yeux sans vie, sans flamme, sans l'étincelle qui faisait que généralement on considérait les yeux comme le miroir de l'âme. Mais en y pensant, les prunelles de Sin ne pouvaient pas être le miroir de son âme, car l'Homonculus, comme tout être de son espèce, n'avait pas d'âme. Pourtant, malgré l'impassibilité de son visage et ses expressions inexistantes, Sin avait trouvé le lait bon. Certes, il n'en avait rien ressentit de particulier au niveau sensation, mais le goût, pour l'avoir ressentit, avait été agréable. D'ailleurs, il en avait même repris une gorgée, c'était dire ! Après avoir avalé le liquide d'albâtre une seconde fois, il rendit sa bouteille à l'humain, qui n'arrêtait pas de sourire. Celui ci s'empara du conteneur, portant le goulot à ses lèvres et buvant un long trait du lait qu'il contenait. Sin, le regardait faire. Il semblait particulièrement aimer la boisson lactée, déjà au vu du plaisir que lui procurait le liquide, mais aussi, au vu du nombre de bouteilles de verre qui étaient présentes non loin, et qui, sans aucun doute possible, appartenaient à Subaru. Celui ci, d'ailleurs, une fois plusieurs longues gorgées de lait englouties, soupira d'aise, comme s'il venait de boire la meilleure chose qui soit sur terre, puis, porta son attention sur l'Homonculus, assis à côté de lui, et qui ne cessait de l'observer.

C'est dommage que j'ai pas de sucre, parce que du lait avec du sucre, c'est vraiment exquis. Faudra que tu y goute un jour.

Du sucre ? Qu'était ce que du sucre ? Sin n'en avait pas vraiment une idée précise. En fait, il savait à quoi cela ressemblait, mais il n'était pas sur d'en avoir déjà gouté un jour. A l'instar de dormir, manger n'était pas non plus une obligation pour les Homonculus, car seule les pierres rouges leur fournissaient de l'énergie vitale. Alors, puisqu'il n'avait jamais été obligé de se nourrir, Sin n'avait jamais réellement essayé, bien qu'il en avait déjà eu la possibilité. Certes, il avait déjà mangé certaines choses, car lorsqu'il jouait un rôle, par moment, il lui arrivait que ses victimes l'invitent à diner ou autre, mais il n'avait jamais fait attention au goût des choses, à leur texture, à leur saveur et leur odeur. Tout ceci était secondaire voir même tertiaire dans l'esprit de Sin, car de toutes façons, même s'il s'attardait sur ce qu'il mangeait, il savait éperdument qu'il n'en tirerait jamais le même plaisir que pouvait ressentir Subaru en buvant du lait par exemple. De toutes manières, le plaisir, dans toute son entièreté, lui était interdit, et l'Homonculus avait finit par vivre avec. Ne jamais rien ressentir émotionnellement parlant et en être conscient avait été une torture pour lui, car voir les autres déchainés de passions sans pouvoir en prendre part était un sort cruel que le destin lui avait imposer. Dame Dante lui avait dit que s'il était comme ça, c'était à cause de l'inhumanité dont avait faire preuve l'humain qui l'avait créé. Son apathie était donc une conséquence directe de cela, puisque les émotions étaient une des caractéristiques propres à l'Homme, et en agissant comme un monstre, l'alchimiste avait fait de lui un être encore plus monstrueux.

Quoi qu'il en était, maintenant, Sin était curieux de savoir ce qu'était le sucre, et de pouvoir gouter réellement à cette substance. Était ce doux ? Dure ? Piquant ? Brulant ? Froid ? Il n'en savait rien. Et combler cette lacune serait peut être une bonne chose à faire ! Même si cela ne lui apporterait sans doute rien de plus que cela. Ainsi, l'Homonculus ne répondit rien à Subaru, se contentant de hocher légèrement de la tête en signe d'approbation. Le jeune homme repris quelques gorgées de lait avant de redonner la bouteille vide aux trois quart à Sin. Que voulait il ? Qu'il en reprenne ? Le porteur de l'Ouroboros pensait que Subaru allait terminer seul la bouteille et boire les autres en solitaire. Mais il semblait que le jeune homme était plus généreux que cela, et était prêt à partager tout ce qu'il avait avec Sin, un inconnu pourtant ... Hésitant encore, la Tentation saisit la bouteille de verre. Devait il boire à nouveau, juste après le jeune homme. Il ne savait pas si cela lui plairait ou non, mais quoi qu'il en fut, Sin porta à nouveau la bouteille à ses lèvres fines, et bu une nouvelle petite gorgée de lait. Il n'y allait pas aussi franchement que Subaru, qui lui buvait à grands traits. Mais il buvait, sans plaisir, juste pour le goût agréable. Et puis, alors qu'il buvait, le jeune homme lui posa une question qui le surpris. Oui, elle le surpris, brièvement, très brièvement même, mais tout de même ...

Dis, tu fais quoi toi dans la vie ? Vu les armes que tu as, ce doit être un métier dangereux non ?

Sin fut arrêté dans son geste, alors qu'il allait boire une dernière gorgée de lait, avant de rendre le reste à Subaru. Que pouvait il répondre à cela ? Rien, à part mentir, c'était la seule et unique chose qu'il pouvait faire. De toutes façons, il n'avait aucun réel métier, et n'avait aucune profession. Il obéissait juste aux ordres de celle qu'il considérait comme sa bienfaitrice et qui lui promettait l'humanité qu'il n'avait malheureusement pas. Il pouvait toujours dire qu'il n'avait pas de métier, mais au vu des deux longues épées qu'il arborait à sa taille, cela aurait fait bien trop suspect. Obligé de mentir donc, il le fit, avec un légers pincement au niveau de la poitrine, si légers, qu'il ne le sentit pas d'ailleurs.

« Je suis chasseur de primes au service de l'État ... D'où mes deux armes ... Et vou ... Euh, toi ? Tu es étudiant ? »

Chasseur de primes ... C'était certainement le métier le plus proche de celui qu'il faisait. C'était vrai, au fond, c'était un peu ça, il recevait des ordres, et les exécutaient. Un peu comme un militaire, mais s'il avait dit qu'il était militaire, il serait bien trop facile de le vérifier ! Alors, le chasseur de primes était sans doute ce qu'il y avait de mieux à dire à Subaru. Regardant son vis à vis, Sin ne lui laissa pas le temps de répondre, continuant à parler.

« En tout cas, tu sembles apprécier le lait. »

L'Homonculus avait décidé de tutoyer l'humain, puisque ce dernier tutoyait Sin. Ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait voir la Tentation discuter ainsi, et bien que le timbre de sa voir fut aussi neutre que l'expression de son visage, on pouvait tout de même remarquer qui l'Homonculus ne se forcer pas à parler, cela lui venait peut être difficilement, mais sincèrement.

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Sam 1 Mai - 20:05



Subaru ne put qu'être éberlué de la réponse de son interlocuteur. Celui-ci avait répondu être chasseur de prime au service de l'état. La bouche grande ouverte, le lieutenant aurait pu avaler une multitude de mouche sans même s'en rendre compte. Chasseur de prime ... Voila un métier qui était plus que merveilleux. Enfin, l'idée de l'être l'était. Traquer des personnes recherchés par l'armée, les pourchasser, faire d'eux une proie que l'on traquait sans relâche, exerçant une pression psychologique sans nom qui pouvaient pousser n'importe qui à faire une erreur. Arrivé face à sa cible, le mettre hors d'état de nuire pour finalement l'amener au QG le plus proche. Entrer dans un bar et être acclamé pour sa bravoure et ses compétences ou tout simplement pour sa renommée. Enfin, c'était l'idée de Subaru concernant les chasseurs de prime. Était-ce vrai ? Là était toute la question. Enfin, ce n'était pas le plus important. Le sujet le plus important était le fait que cet homme, un chasseur de prime était là, assis à côté de lui à boire du lait en regardant les étoiles. Un homme traquant les criminels ayant une partie plus sensible, presque poétique. C'en était étonnant. Combien de chasseur de prime agissaient ainsi ? Subaru n'en connaissait aucun et ne pouvait donner de réponse, néanmoins, il se doutait que la réponse approchait des zéros. Enfin, c'en était étonnant, d'autant plus qu'il semblait apprécier le lait vu les gorgées qu'il prenait.

Quant à son tour la question lui fut posée, Subaru réfléchit un moment. À côté d'un chasseur de prime au service de l'état, un simple lieutenant était pas grand chose. C'était comme posé une rose toute fleurie à côté d'une fleur fanée depuis une semaine. La différence était flagrante. Enfin, il n'eut pas vraiment le temps de répondre, en effet, Sin venait de lui parler, lui disant qu'il aimait bien le lait. Souriant de nouveau, Subaru rigola même légèrement. Était-ce donc si évident de voir qu'il appréciait le lait ? Enfin, non, ce n'était pas la bonne question puisque le lieutenant n'en faisait pas un secret. La véritable question était de savoir si c'était si étonnant que cela. Boire du lait était-il plus étrange que boire de l'alcool ? Pour Subaru, non, mais il n'était pas l'avis général, loin de là. En l'être ou non l'intéressait pas. Enfin bref, tout ça pour dire que Sin commençait à connaitre Subaru, un premier geste vers l'amitié. Regardant Sin un moment, il finit par lui répondre d'une voix qui, pour une fois, n'était pas sur un ton de la bonne humeur et de la joie mais plus d'un ton plus tristounet :


Et bien ... Je suis lieutenant. Le lieutenant Subaru Saeba. Donc un militaire, mais ça tu le sais déjà.

Se penchant vers le côté pour récupérer une autre bouteille de lait, le lieutenant ouvrit rapidement la nouvelle bouteille pour y pendre quelques gorgées. Appréciant pleinement ce délice, Subaru retrouva rapidement le sourire. Rien de tel qu'une bonne bouteille de lait pour retrouver la joie et la bonne humeur. Souriant de nouveau, il reprit rapidement la parole, en reprenant son ton si enjoué et jovial :

Je ne semble pas seulement. J'adore le lait. Rien de tel pour retrouver le sourire, enfin pour moi. Tu as l'air d'apprécier toi aussi non ?

Même s'il avait mis une légère intonation dans sa phrase, Subaru n'attendait pas vraiment de réponse, après tout, Sin l'avait dit lui-même quelques minutes auparavant. Reprenant donc quelques gorgées de lait qu'il avala sans retenu, Subaru tarda un peu avant de reprendre la parole :

Hé, dis au fait, t'a attrapé combien de personne recherchée ? Plein j'imagine.

Une pure supposition qui expliquerait peut-être son caractère si renfermé et timide. Non, plus timide, prudent. S'il côtoyait des malfrats à longueur de journée, il était normal qu'il soit plus prudent et silencieux qu'à l'accoutumée. Mais bon, ce n'était qu'un détail ça, après tout, Subaru était suffisamment bavard pour deux, enfin, en général.


_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Lun 3 Mai - 23:47

Et bien ... Je suis lieutenant. Le lieutenant Subaru Saeba. Donc un militaire, mais ça tu le sais déjà.

A cette révélation, Sin sembla rester de marbre, et pourtant, dans son esprit, le mot « militaire » sembla résonner, comme s'il se répercutait d'un bord à l'autre de sa boite crânienne, envahissant son cerveau. Ainsi, ce jeune homme à peine adulte était soldat ? Et lieutenant par dessus le marché ! Comment diable était ce possible ? Il semblait si innocent, si pur, si altruiste ! Il ne pouvait pas être militaire, il n'en avait pas vraiment la tête ! Certes, il ne fallait pas juger les gens à leur apparence, l'habit ne faisait pas le moine après tout, mais tout de même ! N'essayait il pas de se jouer de lui ? Non, impossible, l'expression et le sourire de Subaru suintaient de sincérité, et son visage était bien trop doux pour quelqu'un qui mentirait. De plus, naïf comme il était, il ne savait sans aucun doute dire que la vérité ! Et bien, ils recrutaient vraiment de tout dans l'armée, même des « enfants » ... Toujours aussi impassible physiquement, Sin regardait toujours Subaru, suivant ses faits et gestes. Ce derniers se pencha d'ailleurs sur le côté du banc, pour aller y prendre une nouvelle bouteille de lait. Une fois l'objet de ses désirs en main, il ouvrit celle ci et bu rapidement quelques gorgée de lait. Immédiatement, on pouvait voir via ses pupilles qui se dilataient, à quel point cette boisson lui procurait du plaisir et du bonheur ! Ah, cela devait être fantastique de ressentir tout cela rien qu'en buvant du lait ...

Je ne semble pas seulement. J'adore le lait. Rien de tel pour retrouver le sourire, enfin pour moi. Tu as l'air d'apprécier toi aussi non ?

Sin ne répondit pas. Ce que venait de dire Subaru confirmait ce qu'il avait observé depuis tout à l'heure, le lait était réellement une source d'infini plaisir chez le jeune militaire .. Celui ci rebut d'ailleurs plusieurs longues gorgées, laissant un peu trainer le silence, avant d'enfin reprendre la parole ...

Hé, dis au fait, t'as attrapé combien de personne recherchée ? Plein j'imagine.

A nouveau, une pointe d'étonnement vint frapper le visage de Sin, de manière très légère, mais tout de même. La surprise ne dura que quelques dixième de secondes, le temps qu'elle s'estompe rapidement, puis, l'impassibilité et le vide émotionnel reprirent leur place royale dans son esprit et sur son visage. Voilà encore une question plutôt étrange, à laquelle l'Homonculus ne s'était pas non plus attendu à se voir poser. Combien de personne recherchée avait il attrapé ? Il n'en avait aucune idée, puisqu'il n'était pas réellement chasseur de prime ! Qu'allait il diable bien pouvoir répondre à Subaru ? Malheureusement, sur ce coup là, il était bien obligé de mentir ! Si seulement il avait pu éviter le mensonge ... Mais que voulez vous, lorsque l'on portait l'Ouroboros tatoué quelque part sur son corps, le mensonge était une seconde nature pour vous, quoi que vous fassiez, mentir était souvent la seule chose que vous pouviez faire dans la plupart des cas ...

« Plein ? Non, pas vraiment ... Je ne suis pas un sur-homme tu sais, et je ne suis pas dans le métier depuis si longtemps que cela ! En tout, je dois avoir une dizaine de criminels à mon actif ... Ça ne fait pas de moi un héros ! »

Un sourire vint fendre les lèvres de Sin. Pas le sourire classique, légers et discret, presque invisible. Non, là, ce fut un sourire que quiconque aurait pu voir. Certes, ce n'était pas non plus un sourire étincelant, rayonnant ou même aimable, non, c'était un sourire discret, un peu fade et effacé, mais un sourire quand même, un vrai. L'homonculus ne s'en rendit même pas compte qu'il s'était mis à sourire, comme si cela avait été naturel, habituel. La sourire resta une dizaine de secondes avant de s'estomper et de s'évanouir lentement, pour finalement disparaître complètement. Quittant, Subaru du regard, Sin porta celui ci vers la voûte étoilée et luminescente du ciel. Bien que d'un noir d'encre, celui ci était parsemé de millier de petits points blancs, et en son centre, une énorme sphère argentée illuminait de son éclat blanchâtre la nuit, la Lune. Le spectacle était beau à regarder, bien que l'Homonculus n'en tirait aucune réjouissance. Pourtant, il ressentait comme quelque chose au fond de sa poitrine, quelque chose de légers, fin, mais qu'il n'arrivait pas à nommer. Était ce là le fruit d'une sensation, d'un pressentiment ? Non, certainement rien de tout cela ! Mais bon, quoi que cela pouvait bien être, ce n'était pas désagréable, loin de là même. Sans quitter le ciel nocturne des yeux, la Tentation quitta le banc, se levant, pour s'avancer un peu, jusqu'au rebord du toit, ou il s'assit, face à Subaru. Un instant encore, il admira les astres, puis posa à nouveau son regard sur l'humain. Là où était assis Sin pouvait paraître dangereux, à quelques millimètres du vide, mais l'Homonculus n'en avait pas peur, après tout, il était immortel ! Fixant le jeune militaire dans les yeux quelques minutes, il finit par ouvrir la bouche de lui même, parlant de son propre chef.

« Comment as tu fait pour devenir militaire si jeune ? Lieutenant en plus ! C'est pas banal ... Si ? En tout cas, c'est la première fois que j'en rencontre un ... Peut être devrai je sortir plus souvent ... Aller au contact des Hum ... Des autres plus souvent ... »

Il avait failli dire « des humains » mais à la dernière secondes, Sin s'était tu et avait rattrapé son erreur. Il espérait que Subaru ne s'en était pas rendu compte, priant pour que sa naïveté de jeune adulte l'emporte à nouveau. Néanmoins, on pouvait tout de même avouer que ce « presque » lapsus était révélateur. Sin n'avait peut être pas de désir, pas d'envie, pas de regret, mais fréquenter les humains était une chose tentante non ? Tiens, quelle ironie, voilà que le Tentateur était lui même tenté par les êtres qu'il cherchait à faire sombrer dans la Tentation ! Les Hommes l'avaient toujours fasciné, certes, et son but était de devenir comme eux, mais jamais il n'avait été « tenté » de les fréquenter ! Depuis quand la Tentation sombrait dans la Tentation ? Regardant Subaru, il se demandait si cela ne venait pas de ... Non, impossible, ce devait être autre chose ! Peut être même qu'il se faisait des idées, oui, c'était cela, il fallait juste qu'il se secoue un peu, la nuit devait engourdir ses sens et son raisonnement ...

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mar 4 Mai - 11:29


La conversation semblait se poursuivre, malgré que Sin semblait peu bavard et prudent, il répondait au lieutenant sans trop réfléchir ni même hésiter. Comme si sa vie n'avait aucun secret à cacher. Question réponse, voila comment se déroulait la conversation. Il y avait probablement plus intéressant mais il y avait certainement plus ennuyant et moins réactif. Bref, pour Subaru, cette conversation était amicale et sympathique. Converser autour d'une bouteille de lait et d'un ciel étoilé. Voila un bien beau moment pour Subaru qui espérait que cela ne finisse pas trop tôt. Faire durer la conversation, voila ce que devait faire Subaru. Attendant néanmoins des réponses à ce qu'il avait pu dire ou demander, le lieutenant sirotait sa bouteille de lait, profitant pleinement de chaque gorgée. La réponse de Sin ne tarda pas, comme depuis qu'il le connaissait, soit quelques minutes. Celui-ci annonça qu'il n'avait arrêté qu'une dizaine de malfrat et qu'il n'était donc pas vraiment un héros. Il n'était pas un surhomme ? Il avait quand même arrêter dix personnes recherchées alors qu'il n'était pas dans le métier depuis longtemps. Il était modeste en plus. L'homme modèle ou presque. Souriant simplement, il prenait quelques gorgées de lait, attendant qu'il finisse de répondre.

Quand ce fut fait, l'interlocuteur du militaire se leva du banc pour se placer contre le rebord du toit, juste en face du lieutenant. Peut-être aimait-il se dégourdir un peu les jambes. Enfin, qu'importe, le plus important était qu'il était quand même un peu trop près du bord et qu'il pourrait rapidement tomber. Une chute du haut du toit menait irrémédiablement vers la mort, sans aucune autre sortie. Autant dire qu'il fallait faire très attention. Néanmoins, Sin semblait s'en moquer un peu, regardant un moment le ciel étoilé, d'un œil observateur et presque fasciné. L'imitant, le lieutenant leva la tête et observa les étoiles. Elles étaient si belles. Là, dans ce ciel silencieux, l'illuminant d'un éclat blanc, éclairant le chemin des voyageurs. Leur reflet dans les yeux de chacun, leur reflet dans les eaux calmes ... Tout en elles inspiraient beauté, grâce et merveille. Merveille, voila le meilleur qualificatif qu'on pouvait leur donner. Combien de temps pourrait-il les regarder ainsi ? Silencieux et admiratif, lui, un militaire qui ne pouvait rester en place plus de quelques secondes. Fasciné par ce spectacle qui, pourtant, était des plus simples, le lieutenant avait cessé la conversation, se contentant de quelques minutes de silence. Lorsque quelques minutes furent enfin passé, la discussion reprit, cette fois, par Sin. Entamant une nouvelle passade de la discussion, il demanda comment un si jeune homme pouvait être devenu militaire mais surtout lieutenant. Pour lui, ce ne semblait pas normal, ou plutôt, pas habituel. Il avait ajouté qu'il devait peut-être sortir plus souvent et aller au contact des autres. Il avait hésité, pourquoi ? Subaru n'en avait aucune idée, mais cette phrase l'avait interpellé. En effet, était-ce véritablement exceptionnel un lieutenant si jeune ? Le lieutenant lui-même ne s'était jamais posé la question.

Réfléchissant quelques instants, il laissa quelques secondes passées. Être lieutenant était-il vraiment particulier pour un jeune homme n'atteignant même pas la vingtaine d'année ? Si Subaru ne s'était jamais posé la question, ce n'était pas parce qu'il ne se l'était jamais demandé, non, simplement car il ne savait pas la réponse. Il était devenu lieutenant après quelques mois de services, peu de temps avant de rencontrer le Généralissime pour la première fois. Une lointaine rencontre qui semblait avoir eu lieu depuis quelques années déjà. Bien évidemment, il s'était rappelé de chaque instant, de chaque phrase et de chaque réaction qu'il avait eu à ce moment. D'abord chargé de protéger Edward Elric, un récent alchimiste, on l'avait rapidement envoyé à Lior pour une raison que Subaru avait tout simplement oublié. Bref, son grade ne lui avait jamais paru étrange ou exceptionnel et ce, malgré son âge. Sortant de sa rapide réflexion, Subaru regarda Sin pour finir par se demander pourquoi il avait hésité dans sa fin de phrase. Bien évidemment, ce n'était qu'un détail, qu'une simple hésitation. Combien de fois avait-il lui-même hésiter pour nommer d'autres personnes ? L'hésitation était humaine, ne jamais hésiter, ne jamais faillir étaient des caractéristiques de machine n'étant en ce monde que dans l'unique but de l'accomplissement de leur devoir. Rien de plus, rien de moins. Sentant finalement qu'il avait perdu de nouvelles secondes à réfléchir, le lieutenant prit la parole rapidement, ne voulant laisser un silence s'immiscer dans la conversation :


Et bien en fait, je ne m'étais jamais posé la question. Je n'ai pourtant jamais rien fait d'exceptionnel pour avoir un tel grade. Enfin, je crois.

Une incertitude. L'incertitude d'avoir, ou non, agit en mal ou en bien. Loin d'être le plus fin psychologue et d'être doué dans l'analyse de ses actes, Subaru n'avait jamais pensé aux plus lointaines répercussions de ces actes. Comment aurait-il pu y penser ? Ses actes avaient été dans l'unique but de suivre les ordres qu'on lui avait donné, certains, n'étaient que le fruit de son insouciance et de sa légèreté, de son manque de sérieux. Tout cela importait peu pour lui, le lendemain n'était qu'un avenir incertain, seul l'instant présent était le plus important. Vivre et profiter pleinement de ce que l'on vivait en cet instant précis. Voila ce qu'avait toujours fait le lieutenant. Avait-il tort ou avait-il tort ? Pour lui, la réponse importait toujours aussi peu. Sa vie était faite comme elle était, pourquoi vouloir la changer alors qu'elle lui plaisait ? Stoppant ce flux de question ou de remise en question pénibles et douteuses, Subaru reprit quelques gorgées de lait. Silencieux pendant ce temps, il se demandait bien comment avait pu faire Sin pour arrêter dix criminels. Décidé à en savoir plus sur ce fabuleux métier qu'exerçait le chasseur de prime. Reprenant donc la parole, le militaire demanda simplement :

Tu les as arrêté avec tes deux épées j'imagine. Tu les utilises depuis longtemps ? Enfin, je veux dire, c'est parce que tu voulais devenir chasseur de prime qu'on t'a appris à t'en servir ou tu as appris avant de le devenir ?





_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mar 4 Mai - 23:21

Prenant une inspiration plus profonde qu'à l'accoutumée, Sin essayait de se remettre les idées en place. Étrangement, il ne se sentait pas à l'aise, comme assaillit de toutes parts par diverses choses qu'il n'aurait su définir ou nommer. C'était à la fois inconnu, effrayant, mais pourtant, pas désagréable, loin de là ! Néanmoins, cela lui donnait un mauvais pressentiment, comme si ces « choses » allaient finir par l'envahir, s'accaparer de lui et devenir néfastes. Fermant les yeux rapidement, histoire d'évacuer au loin ces pensées étranges, il porta entièrement toute son attention sur Subaru, écoutant attentivement sa réponse.

Et bien en fait, je ne m'étais jamais posé la question. Je n'ai pourtant jamais rien fait d'exceptionnel pour avoir un tel grade. Enfin, je crois.

Rien fait d'exceptionnel ... Sin fronça légèrement des sourcils, de manière à peine perceptible. Ces mots venaient de lui rappeler quelque chose, de vagues souvenirs en fait, presque évanescents, ainsi que certains dires de Dante. Il semblerait que dans ce monde, il nous arrivait des choses sans même que nous ne le voulions, qu'alors qu'on ne demandait rien, tout changeait ou s'accélérait pour nous. C'était à la fois le principe même de la vie mais aussi toute sa cruauté. Car lorsque ce changement était favorable, on appelait cela de la chance, et on se réjouissait de cet évènement, mais lorsqu'il était défavorable, il pouvait être douloureux, insupportable, mortel. Dans le cas de Subaru, on pouvait dire que c'était de la chance, qu'il avait eu le pot de se voir promu au rang de Lieutenant alors qu'il n'en avait surement pas l'expérience, ni la prestance ! Un concours de circonstances, sans plus. Ou alors, on l'avait nommé à ce grade juste parce qu'il fallait quelqu'un d'assez naïf pour obéir sans réfléchir ou du moins sans se poser trop de question ... Allez savoir ! Néanmoins, Sin ne pu faire autrement que de comparer cela avec sa propre histoire. Lui aussi avait subi les malheureux aléas de l'existence. Il avait été assassiné par un humain qui se voulait être alchimiste, un homme censé être au service des Hommes et de la vie, et en plus de cela, son corps et son être avaient servi de cobaye dans l'atroce expérience de ce vieux fou, qui l'avait conduit à créer celui que Sin était aujourd'hui, un monstre à apparence humaine, une ombre menaçante au dessus de la tête des humains, une bête traquant, tuant, anéantissant sur un simple ordre. Un Homonculus marqué du péché de la Tentation, un homme sans âme, sans véritable nom, sans sentiment, sans émotion, sans rien d'autre que ses épées et sa capacité à tuer.

N'allez pas croire que Sin se répugnait d'être ce qu'il était, ni même qu'il se haïssait ! Loin de là, et de toutes façons, il était totalement dépourvu de ces deux sentiments qu'étaient la haine et la répugnance. Il trouvait juste que sa vie n'avait rien d'exaltante à être ainsi, et qu'il aurait sans doute préféré être resté l'humain qu'il avait du être par le passé si on lui en avait donné le choix. Certes, il ne se souvenait de rien concernant l'Homme à partir de qui il avait été créé, mais il en était arrivé à cette pensé à force d'observer les humains ... Inspirant à nouveau un flot d'air et d'oxygène un peu plus important que lors d'une simple inspiration, il remis sont esprit dans le droit chemin. Il s'égarait de trop dans les sillons tortueux de son cerveau. S'il laissait ses penser être obnubilées par de telles réflexions, il risquait de baisser sa vigilance et son esprit d'observation et d'analyse.

Il n'avait pas quitté Subaru du regard, le fixant, pendant qu'il buvait à nouveau une gorgée de lait. Enfin, l'humain brisa le silence.

Tu les as arrêté avec tes deux épées j'imagine. Tu les utilises depuis longtemps ? Enfin, je veux dire, c'est parce que tu voulais devenir chasseur de prime qu'on t'as appris à t'en servir ou tu as appris avant de le devenir ?

Sin pencha un peu la tête sur le côté, fixant Subaru. Et bien, le métier de chasseur de primes semblait l'intéresser au plus haut point ... L'homonculus avait il bien choisi en lui disant qu'il pratiquait ce travail ? Il n'en savait rien, mais pour maintenant il était trop tard pour faire marche arrière ! Se décollant un peu du muret qui séparait le toit du vide et sur lequel Sin était assis, il se mis sur ses deux pieds. Écartant ensuite les deux pans de son long manteau noir, révélant les habits qu'il portait en dessous, Sin dégaina ses deux armes, deux longues épées. Leur lame était argentée et polie. Mises la pointe contre le sol, elles arrivaient facilement à la taille de l'Homonculus, et leur tranchant était vif et précis. Les manches, quant à eux, étaient semblables à ceux des sabres Xingnois. La Tentation se souvenait parfaitement comment il les avait obtenu. C'était Dame Dante qui les lui avait donné, peu après son arrivé au manoir de la veille dame. Elle lui avait dit qu'il en aurait besoin, et qu'il fallait qu'il en prenne soin, comme si elles faisaient partie intégrante de son être. Et depuis ce jours, il y avait de cela plus d'un siècle et demi, Sin ne s'était jamais séparé de ses lames. Il en prenait le plus grand soin, et les considérait comme un prolongement de lui même. Faisant pivoter doucement ses poignets, Sin faisait se refléter et courir la lueur blanche de la Lune sur les lames de ses épées, admirant leur courbure parfaite, leur fin tranchant, leur doux reflet ...

« C'est effectivement avec ces épées que je les ai arrêté ... *il se tu un instant, continuant de détailler ses armes, puis repris la parole* ... Je crois bien, qu'en fait ... Je les utilise depuis toujours ... Je ne me souviens pas un seul instant ne pas les avoir eu à mes côtés ... Étrange non ? Je crois qu'en fait ... Elles ont toujours orné ma ceinture ... »

Il se tu un instant, admirant toujours ses propres armes, le visage impassible, certes, mais avec une faible lueur dans le regard. Puis, après quelques secondes, il regarda Subaru, et lui sourit, faiblement, mais naturellement. Il finit alors par lui tendre une de ses épées, le plus simplement du monde, dans un geste presque doux et amical.

« Tu veux la prendre ? Tu peux si tu veux ... Je crois comprendre que le métier de chasseur de prime et ces armes t'intéressent ! Alors vas y, vois par toi même ce que cela fait que de tenir une épée en main, du moment que tu ne me la dérobe pas, tu peux ! »

Il attendit quelques instants, la main tendue vers Subaru, lui présentant l'une de ses épées.

« D'ailleurs, je me demande bien qu'est ce qui t'intéresse autant dans ma profession ... Ce n'est pas si bien que ça en a l'air ! »

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mer 5 Mai - 12:22


Plus la conversation continuait et plus le lieutenant sentait un lien se créer. Pas un de ses liens incassables et qui perdurerait par delà la vie et ce, jusqu'à la fin des temps. Non, un lien, un simple et unique lien. Un lien d'amitié, un sentiment à la fois agréable, bienfaisant mais parfois effrayant. Même si le lieutenant était quelqu'un d'ouvert et de social, il n'avait jamais cru être capable de tisser un lien aussi vite, surtout après ce qui s'était passé dans la journée. Bien évidemment, ce n'était pas une amitié encore solide et extraordinaire, non, ce n'était qu'un début. Enfin, c'était tel que Subaru voyait leur relation. Plus amicale que conflictuelle. Après tout, voila quelques minutes déjà qu'ils parlaient et échangeaient des propos sur leur vie sans se soucier de ce que penserait l'autre, ou du moins, sans se soucier de savoir s'il apprécierait ou non. Une sincérité pour ne rien cacher à l'autre, quoi de mieux pour entretenir une amitié ? Pour Subaru, cette rencontre débouchait inlassablement sur ce sentiment qu'était l'amitié. Était-ce pareil pour Sin ? Avait-il ce même sentiment ? Même s'il ne semblait pas très expressif, peut-être ne faisait-il que se cacher derrière un masque d'impassibilité, une habitude prise au cours de ses longues années de travail dans un monde où le danger ne criait gare. Un calme nécessaire à chaque épreuve pour survivre. Mais même s'il était inexpressif, il ne semblait pas vide d'émotion. Son commentaire favorable pour le lait, ses gestes particuliers, ses questions, tout cela n'avait pas été fait sans émotion, sans un sentiment ou un comportement bien précis. Mais lequel était-ce ? La simple cordialité de répondre ? L'envie ? La curiosité ? La bienséance ? Même si Subaru se posait cette question, dans un vaste coin de sa tête, la réponse lui importait peu. Un mort était un mort, quelle que soit la raison de sa mort. Ainsi,u ne relation amicale était une relation amicale, quels que soient les moyens et les chemins empruntés pour la construire.

Continuant de boire son lait en l'appréciant à sa juste valeur, le lieutenant ne fit que trop peu attention aux mimiques de Sin. Enfin, mimiques, il s'agissait plus d'une légère gestuelle. Infime mais présente. Sin semblait de plus en plus libéré, comme si la confiance s'installait entre les deux hommes. Bien sur, la prudence était toujours au rendez-vous, néanmoins, il semblait plus actif, plus décompressé. C'était une bonne chose, enfin, selon Subaru. Mais bon, qui aimait parler avec une personne coincée qui ne faisait le moindre geste ou qui était dans un tel état de stress qu'avaler la moindre chose était impossible ? Même si cela n'aurait pas déranger le lieutenant qui aurait vu cela comme un défi, il y avait probablement fort peu d'autre volontaire pour une telle conversation. Enfin, Sin ne semblait pas ainsi, calme et posé, il était tout simplement prudent et, le lieutenant se doutait que même si son interlocuteur bougeait un peu plus en se déplaçant ou en penchant la tête sur le côté, il n'en était pas moins qu'il restait prudent et sur ses gardes. Un réflexe de chasseur de prime très probablement. Même le militaire avait ce réflexe, enfin parfois, tout dépendait du moment, de l'endroit et de la personne. Lors de cette rencontre, on ne pouvait pas dire qu'il avait été prudent à un seul instant. Pourquoi ? Il n'en savait rien, peut-être que le chasseur de prime n'était quelqu'un dangereux d'apparence ou peut-être car le début de la rencontre avait démontré qu'il n'était pas venu ici pour nuire à autrui. Enfin, comment être prudent et tendu en pleine nuit alors que quelques bouteilles de lait attendaient patiemment et que le ciel, dégagé, offrait un magnifique spectacle ?

Lorsque Sin lui répondit enfin, Subaru l'écouta attentivement, la moindre des choses quand la personne répondait à une question posée. Alors qu'il avait sortit ses deux épées de leur fourreau, les lames, parfaitement aiguisées et entretenues reflétaient la lumière de la une dans un éclat blanc. Bien qu'il n'en utilisait pas, le lieutenant avait un début de passion pour ses armes. Bien évidemment, ce n'était pas une folie ou une obsession, non, juste un petit sujet qui le passionnait et l'intéressait. Il savait que beaucoup de militaire en utilisait encore malgré l'existence d'arme à feu. Peut-être se sentaient-ils plus à l'aise avec les armes blanches que les armes à feu. Le lieutenant lui avait, depuis l'enfance, appris à utiliser les armes à feu, était-il un expert pour autant ? Pas vraiment, certes, il se débrouillait mais rien de plus. Enfin, arme blanche ou arme à feu, tout dépendait de la personne et l'un équivalait l'autre. Pour Sin, les armes blanches telles que ces deux épées semblaient être bien meilleur qu'une arme à feu. En le voyant manier finement ses lames, Subaru n'avait aucun doute sur ce sujet, son interlocuteur les maniait à la perfection et ce, depuis bien longtemps. Chacun de ses gestes était précis, fluide, rapide et non superflus. Il semblait les connaitre dans leur moindre détail, les possibles défauts d'équilibre, de poids, leur portée et leur dangerosité. Tout connaitre de son arme, voila le premier niveau pour excellait dans le domaine du combat et de la maitrise de son arme.

Les observant d'un œil attentif, comme s'il les voyait pour la première fois, Sin expliqua à son interlocuteur qu'il avait l'impression de les avoir depuis toujours à ses côtés. Il ne semblait se pas se souvenir d'un seul moment où il ne les avait pas eu. Il était vrai que cela pouvait paraitre étrange. Le lieutenant lui, se rappelait parfaitement du moment où il avait acquis son arme. Cet instant avait été gravé dans sa mémoire pour ne plus jamais les oublier. Et si la mémoire lui faisait défaut, il n'y avait que peu de possibilités. Peut-être maniait-il ses armes depuis sa plus tendre enfance, alors que sa mémoire n'était pas encore réellement active. C'était une possibilité mais était-elle vrai ? Subaru n'en savait rien et Sin n'avait probablement personne pour le lui dire, dans le cas contraire, celui-ci connaitrait tout de l'histoire de ses lames et de leur propriétaire. À moins que le chasseur de prime en face de lui ne lui disait pas tout. Un mensonge, une omission ? Pourquoi ? Pourquoi lui mentirait-il ? Là était toute la question et, le lieutenant n'était pas à une réponse exacte près. Après un temps, son interlocuteur le regarda et sourit faiblement, lui tendant une lame, il lui proposa d'en tenir une pour voir ce que cela faisait. Une proposition alléchante que Subaru allait accepter. Le militaire alla empoigner l'arme lorsqu'il entendit son interlocuteur se demander pourquoi il s'intéressait tant à son métier. Surpris par cette question, Subaru le regarda un moment avant de rediriger son attention vers la lame qu'on lui tendait. L'empoignant donc, il la soupesa d'abord, se demandant ce qu'il pourrait faire avec. Décidant avant tout de répondre à son interlocuteur, Subaru eut une voix proche de celle d'un enfant à qui on venait d'offrir un objet tant convoité.


Et bien, je trouve ça cool tout simplement. L'idée de traquer plein de méchant et les arrêter. Arrivé dans un bar et sentir se poser plein de regard émerveillé sur soi. Être connu dans toute les villes et tout, ça doit être bien.

Y avait-il une autre raison ? Probablement pas. Il en fallait peu pour satisfaire ou intéressé le lieutenant. Tentant d'imiter les mouvements de son interlocuteur, Subaru observa la lame, remarquant sa parfaite forme et son tranchant sans le moindre défaut. C'était une belle lame, pour le peu que s'y connaissait Subaru. Se rendant compte qu'il avait entre les mains une lame de chasseur de prime qui avait probablement trancher de nombreuses chairs, le lieutenant ne put s'empêcher d'adopter une attitude des plus respectueuse. Après l'avoir observer un long moment, Subaru finit par laisser échapper une question qui lui brulait les lèvres depuis un moment :

Dis, tu crois que tu pourrais m'apprendre à me servir d'une telle lame ?

Une idée farfelue qui lui était passé par la tête et qui n'avait pas fait l'objet de réflexion. Spontanéité et franchise, deux mots qui qualifiaient si bien Subaru ...



_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mer 5 Mai - 20:46

« D'ailleurs, je me demande bien qu'est ce qui t'intéresse autant dans ma profession ... Ce n'est pas si bien que ça en a l'air ! »

C'était vrai ça, même si Sin n'était pas vraiment un chasseur de primes, qu'y avait il de d'intéressant dans ce genre de métier ? Passer sa vie à traquer des crapules pour une quelconque somme d'argent, risquer sa vie au profit de la sécurité d'autrui, être toujours sur les routes, suivant sa « victime » à la trace, comme un chien suivrait une piste odorante, ne pas avoir de port d'attache, de foyer, de vie sociale en dehors des relations professionnelles ... Qu'y avait il de passionnant là dedans ? Dans ce genre de vie ? C'était presque la même chose que ce que vivait Sin depuis plus d'un siècle, toujours en chemin, à traquer, tromper, tuer, sans attache, sans liens ... Certes, son apathie faisait beaucoup en ce qui concernait son absence de relation sociale, quelles soient amicales ou autre, mais néanmoins, c'était une vie monotone, linéaire, sans rebondissement, presque ennuyante, qu'il ne recommandait à personne, surtout pas à Subaru. D'ailleurs, cela se voyait que la profession qui semblait tant le fasciner lui était totalement inconnue, car l'Homonculus en était certain, ce n'était pas le genre de vie que le jeune lieutenant aurait apprécié. Le Porteur de l'Ouroboros avait remarqué qu'il était de nature sociable, joyeuse, et enjouée, et que son âme était charitable, simple, sincère. Il ne jugeait pas à l'apparence, sinon, il ne serait pas resté là à discuter et boire du lait avec Sin, et semblait même doué pour faire parler la plus silencieuse des personnes (Sin en était la preuve). Alors, il n'aurait pu supporter de vivre comme un traqueur, car pour les chasseurs de primes, comme pour tous les chasseurs, quel qu'ils soient d'ailleurs, les sentiments et les émotions étaient à exclure, pas de charité, de bonté d'âme ou de générosité ! Un criminel était un criminel, tout comme un monstre était un monstre, c'était leur nature profonde, ils ne pouvaient changer, et accorder sa générosité à un malfaiteur, un meurtrier ou une bête sanguinaire, c'était lui offrir sa vie sur un plateau d'albâtre. Il ne restait plus alors à celui ci de la saisir et de vous l'ôter de la manière la plus cruelle et la plus rapide qu'il le désirait, répondant juste à son instinct de tueur et de mort, sa soif de sang et de méfaits.

Subaru n'avait donc pas du tout le profil d'un chasseur de prime. En fait, il n'avait pas le profil d'un chasseur tout court. Sa naïveté, son manque d'attention, sa faible garde et son esprit un peu rêveur ferait de lui un très mauvais chasseur, ce qui le conduirait à de gros soucis, voir même à la mort. Et puis, de toutes façons, il ne supporterait pas le métier, Sin en était certain. Il était trop sociable et bavard pour cela, et un chasseur de prime devait s'entourer de mystère et de silence pour atteindre la renommée.

Observant Subaru, Sin attendait que celui ci prenne l'épée qu'il lui tendait, après lui avoir proposé de l'empoigner pour qu'il puisse voir ce que cela faisait de tenir une lame. Le jeune militaire n'hésita pas très longtemps et bien vite, il se saisit de l'instrument de combat, le soupesant, avant de répondre à Sin.

Et bien, je trouve ça cool tout simplement. L'idée de traquer plein de méchant et les arrêter. Arrivé dans un bar et sentir se poser plein de regard émerveillé sur soi. Être connu dans toute les villes et tout, ça doit être bien.

Ainsi donc, c'était juste ça ? L'envie d'être connu partout et où que l'on aille ? Recevoir l'admiration de tous et sentir les regard émerveillés des gens qui se pose sur soit lorsque l'on marchait dans la rue ou que l'on entrait dans un bar ? Ne trouvait il ce métier « cool », pour reprendre ses termes, que pour ce sentiment de reconnaissance et de bienveillance des autres à son égard ? C'était un peu petit tout de même non ? Petit et surtout très naïf ! En fait, en y réfléchissant, c'était du Subaru craché non ? Il ne voyait que l'aspect positif des choses, et ne cherchait pas à en connaître la véritable essence. C'était une manière plutôt agréable de voir le monde, toujours de manière embellie, presque parfaite, sans défaut, ni soucis, mais c'était un peu enfantin comme raisonnement, tout n'était pas rose après tout. Subaru avait pourtant cette particularité, comme les enfants, de trouver presque tout merveilleux ! Un gentil qui chasse les méchants ? Voilà un métier parfait et prodigieux ! Comme un Héros ! Oui, mais voilà, les héros ne l'étaient souvent qu'en apparence ... Certes, vous allez surement vous dire que Sin s'avançait peut être un peu en pensant cela de Subaru, qu'il ne le connaissait peut être pas depuis assez longtemps pour en juger ainsi. Oui, vous aurez sans doute raison, mais néanmoins, l'Homonculus avait l'habitude de décrypter les gestes et attitudes humaines pour établir un profil plus ou moins véridique de la personne qu'il avait en face de lui, c'était là son don particulier pour l'analyse et l'observation qui le rendait ainsi, et, comprendre cette partie flagrante de la personnalité de Subaru n'avait guère était quelque chose de particulièrement difficile, un peu de bon sens et quelques paroles avaient largement suffit !

Regardant le jeune homme tenter de manier l'épée comme la Tentation venait de le faire quelques secondes auparavant, Sin ne pu s'empêcher de sourire à nouveau, très faiblement, de manière éphémère et fade. Subaru semblait émerveille par l'arme, comme s'il portait une relique ou un quelconque objet sacré ou même a valeur historique. Certes, elle avait plus d'un siècle, mais il était toujours amusant de voir ce regard fasciné brillant sur le visage du lieutenant. A croire qu'il en fallait vraiment peu pour le mettre dans cet état d'admiration et d'émerveillement, et c'était, d'une certaine mesure, tant mieux pour lui, car c'était le meilleur moyen de profiter de la vie.

Dis, tu crois que tu pourrais m'apprendre à me servir d'une telle lame ?

Sin fixa Subaru, un sourcil légèrement relevé par rapport à l'autre. Il voulait qu'il lui apprenne à se servir d'épée ? Qu'il lui enseigne l'art de l'épéiste ? L'homonculus sembla réfléchir. Ce n'était pas qu'il ne voulait pas, et peut être même aurait il accepté s'il n'avait pas été ce qu'il était, mais malheureusement, en tant que Porteur de l'Ouroboros, il y avait très peu de chance qu'il revoit un jour le jeune lieutenant. C'était un des avantages ou inconvénient des gens comme lui. Un jour il rencontrait quelqu'un, et le lendemain, il disparaissait, pour toujours. Certes, Subaru ne le savait pas, et jamais probablement il ne le saurait, mais cette nuit était la seule ou il parlerait avec Sin, la première et la dernière. Jamais ils ne se reverraient une fois qu'ils se seraient quitté, l'Homonculus l'avait su dès les premiers instants. De toute façon, il ne s'attacherait pas à cet humain, Sin était incapable de s'attacher à qui que ce soit, et même si par malchance, le lieutenant venait à éprouver des sentiments quelconques à son égard, la Tentation ne reviendrait plus jamais le revoir ! C'était ainsi qu'allait les choses, Sin ne pouvait en faire autrement, Dante ne le lui permettrait pas. Et puis, en y réfléchissant, s'il avait du enseigner l'art de l'épée à Subaru, celui ci, aussi naïf soit il, aurait vite fait de comprendre que tout dans ses mouvements n'étaient pas humains ! Et cela, il ne devait surtout pas le savoir, car s'il découvrait la véritable nature de l'Homonculus, Sin n'aurait pas d'autre choix que celui d'éliminer le pauvre innocent, et cela, il ne le souhaitait pas. Non pas par pitié ou attachement, juste qu'au fond de lui même, il ne le voulait pas.

« T'apprendre à manier l'épée ? Hummm ... Oui, pourquoi pas, je n'y vois pas d'inconvénient ! Mais tu ne t'y connais pas du tout ? Je suis sur que tu connais certaines choses ! Essaye donc de t'en servir ! »

Sin lui avait menti, bien sur, car s'il avait refusé purement et simplement, cela aurait compliqué les choses. En lui faisant croire qu'il obtiendrait l'enseignement de la Tentation, il l'empêchait de fouiller trop dans le pourquoi du comment ce refus. Regardant encore et toujours l'humain, l'Homonculus attendait que celui ci essaye l'épée et quelques mouvements. Pourquoi lui avait il proposé cela, juste pour tenter de lui trouver de fausses qualités, histoire de lui faire croire, encore une fois, qu'il n'avait pas besoin plus que de cela d'un enseignement au maniement de l'épée ! Encore une ruse pour préparer leur séparation définitive !

Quoi que, le destin ...

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Jeu 6 Mai - 0:00


Maintenant la lame de son ami nocturne, Subaru venait de lui demander s'il pouvait lui apprendre à la manier comme il semblait le faire si bien. Bien évidemment, le lieutenant savait parfaitement qu'on apprenait pas à manier une telle lame en quelques minutes, heures ou même quelques jours. Sin avait probablement du s'entrainer des mois et des mois, peut-être même des années. Comment Subaru pouvait-il pensé apprendre à manier cette lame en quelques leçons à peine ? Enfin, il n'avait pas penser le faire, cette pensée était probablement venu d'elle-même. Tel un obstacle qui se dressait sur son chemin, lui brisant un rêve qui pourtant, ne semblait pas impossible ou inaccessible. Bien sur, ce n'était pas quelques années qui découragerait le militaire, loin de là. Qu'importe les épreuves, quand il désirait quelque chose, il arrivait toujours à bout, enfin, c'est ce qu'il se disait et aimait croire. Était-ce vrai ? Il n'en savait rien, l'important dans le cas présent n'était pas la vérité mais la détermination. Déterminer certes, mais pour combien de temps ? Ouvert à tout, Subaru avait souvent été vu comme une personne versatile. Le pire dans tout cela ? Le lieutenant ne le faisait pas intentionnellement. Sa nature, ouvert à tout et tellement sociale, faisait qu'il aimait tout pour un rien. Et il était impossible de définir cela comme un défaut ou une qualité car bien des gens avaient des avis différents sur ce sujet. Qu'en pensait Subaru ? Rien, absolument rien. Il était comme il était, profitant de ce qui avait attiré son attention le temps qu'il fallait ou qu'il voulait, tout simplement.

Attendant la réponse de son interlocuteur, Subaru regardait la lame, joyeux et excité, il faisait néanmoins attention, avec lui, les accidents arrivaient si vite. Lorsque, enfin, son interlocuteur lui répondit, le lieutenant l'écouta attentivement. Ne voyant pas d'inconvénient à l'entrainer, il lui demandait s'il s'y connaissait déjà ou non. Clamant qu'il était certain que le jeune homme savait s'en servir, il l'intima de s'en servir ou au moins, d'essayer. Le regardant un moment, le lieutenant hésita. Était-ce vraiment une bonne idée ? Même si Subaru rêvait de s'en servir et de combattre avec, il n'en avait jamais porter ni même manier, à vrai dire, il n'en avait jamais soupeser. C'était, pour ainsi dire, la première lame qu'il touchait ou gardait dans les mains. Regardant Sin du coin de l'œil, le lieutenant hésita encore un moment, tel un enfant demandant une confirmation de permission, le lieutenant demanda d'une petite voix, le rendant toujours un peu plus innocent et étrange, à sa manière :


C'est vrai je peux ?

Recevant un simple hochement de tête comme réponse, Subaru ne put s'empêcher de sourire, heureux pour une énième fois de pouvoir manier cette lame. S'écartant donc un peu, le lieutenant se redressa, le dos droit, les jambes en appuis et le regard fixe devant une cible qui n'existait pas. Entamant un coup vertical, en y mettant une certaine force et tentant d'être rapide, le lieutenant abaissa la lame d'un geste. Recommençant ce mouvement plusieurs fois, il se perdit dans ses pensées où plus rien ne comptait si ce n'était que mettre un coup. Oubliant les mouvements extraordinaires que certains épéistes faisaient avec leurs armes, il se contenta du minimum, de ce qu'il savait faire. Continuant sa série de coup porté dans le vide pendant un temps, le militaire oubliait petit à petit ce qui pouvait l'entourer. L'unique obsession était de porter un coup puis un autre. Quand le mouvement vertical lui sembla un peu répétitif et "appris" il décida d'entamer des mouvements horizontaux.

Mais ces mouvements furent bien plus courts et ne tardèrent pas à provoquer une catastrophe. Ses bras, bien qu'endurant et entrainé, n'avaient, en aucun cas, l'habitude de manier une lame et faire de tels mouvements. Légèrement fatigués, Subaru perdit petit à petit sa maitrise, augmentant son temps d'arrêt et plus encore, perdant peu à peu ses appuis. Après un ou deux coups horizontaux, le drame se passa. Encore débutant, Subaru n'avait pas remarqué que son corps s'était déplacé petit à petit, se rapprochant de Sin qui n'avait pourtant pas bouger d'un poil. Son dernier mouvement fut le déclencheur d'une scène tragique. En effet, sans même comprendre comment, la lame taillada le corps de l'homme avec qui Subaru partageait un excellent moment depuis quelques minutes déjà. La lame, aiguisée et tranchante trancha la chair, déchirant les vêtements de son propriétaire et créant une giclée de sang. Bien qu'il en était l'auteur, Subaru avait l'impression de n'être qu'un spectateur, un esprit vivant ce qu'un corps animé de sa seule volonté provoquait. Alors que son mouvement arriva à son terme, Subaru pu voit avec stupéfaction le corps de son interlocuteur passé par dessus le petit muret du toit. Spectateur impuissant, Subaru ne pouvait que voir tandis que son corps cessait enfin de bouger. Tandis que le poids de la lame pesant de nouveau obligea le militaire à baisser le bras, le chasseur de prime tomba. Lâchant immédiatement la lame et se précipitant vers le rebord, le lieutenant tandis un bras, espérant pouvoir rattraper le corps de son ami. Hélas, il était trop tard, hors de portée, le corps de son ami tombait, attiré par une force invisible. Son cri de détresse brisa le silence de cette paisible nuit où tout venait de basculer ...


_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Jeu 6 Mai - 22:10

« T'apprendre à manier l'épée ? Hummm ... Oui, pourquoi pas, je n'y vois pas d'inconvénient ! Mais tu ne t'y connais pas du tout ? Je suis sur que tu connais certaines choses ! Essaye donc de t'en servir ! »

Le jeune lieutenant regardait Sin, un peu surpris, mais surtout hésitant. On pouvait voir dans ses yeux l'excitation et l'envie d'essayer, comme le lui proposait de faire l'Homonculus, mais on pouvait aussi y déceler une certaine réticence, comme s'il n'était pas sur que cela soit une bonne idée, ou alors, peut être ne croyait il pas Sin ? Peut être pensait il qu'il lui avait proposé cela juste pour rire ... Les deux « hommes » s'observèrent un instant, avant que Subaru ne demande ..

C'est vrai je peux ?

Au fond de lui même, la Tentation incarnée avait prévu que son interlocuteur poserait cette question. Laisse transparaitre un très légers sourire, Sin ne fit qu'un simple hochement de la tête, signifiant que oui, il pouvait le faire. A cette confirmation, le visage de Subaru s'éclaira à nouveau d'un sourire étincelant ! Décidément, un rien le rendait heureux ce garçon, et en son for intérieur, Sin était content de le rendre ainsi. Était ce un sentiment de satisfaction qu'il ressentait ? Non, impossible, il était incapable de cela, il se faisait des idées, rien de plus. Oubliant cela, Sin préféra porter entièrement son attention sur son compagnon d'un soir, plutôt que de fabuler sur des sentiments qu'il ne ressentait même pas. Ainsi donc, il suivit attentivement chaque mouvement de qu'effectuait Subaru. Celui ci, une fois sur qu'il pouvait essayer de manier l'épée de l'Homonculus, s'éloigna de celui, par prudence surement, et se concentra un moment. Il avait le dos droit, presque raide, était dressé sur ses appuies, comme tout combattant devait le faire, et semblait fixer un point dans le vide, comme s'il s'y trouvait un ennemi invisible pour Sin. Enfin, après quelques secondes d'inertie, le jeune militaire commença, fendant l'air verticalement, avec, et on le voyait bien, autant de force que possible et aussi vite qu'il en était capable. Plusieurs fois de suite, il répéta la même gestuelle, avant de changer pour une frappe horizontale. Plus il frappait dans le vide, et plus il se laissait aller, au début un peu tendu, Subaru finit par « combattre » de manière plus décontractée, prenant surement confiance en lui.

Sin l'observait s'agiter, épée en main, tentant de reproduire les gestes et mouvements des plus grands épéistes. Subaru était bien loin d'être un maitre dans l'art de manier les nobles lames qu'étaient les épées, et effectivement, s'il voulait savoir s'en servir efficacement un jour, il lui faudrait non seulement un bon maitre, mais aussi, beaucoup de temps. Il y avait en effet de nombreux défauts chez le lieutenant que l'Homonculus remarqua au premier coup d'œil. Tout d'abord, sa manière de tenir l'épée, à savoir, à deux mains. Il ne pouvait pas utiliser pleinement le potentiel de son arme s'il la tenait ainsi ! C'était une lame faite pour être maniée avec une seule main, toute son efficacité n'était possible que lorsqu'elle était utilisée ainsi. De plus, ses gestes n'étaient pas assez souples, pas assez fluide, il lui manquait cette légèreté dans ses mouvements, cette fluidité qui rendaient les enchainements entre chaque coup plus rapides et meurtriers. Enfin, la position de ses appuies et la manière qu'il avait de déplacer ses pieds étaient de loin le pire de tout ! Comment pouvait il espérer gagner un combat à l'épée avec un équilibre aussi fragile et précoce que cela ? C'était tout bonnement impossible ! Il suffisait à l'ennemi de frapper un tant soir peu fortement, et Subaru se retrouvait au sol, offert à son adversaire. Sin soupira légèrement de dépit, fermant furtivement les yeux. Il n'y avait guère pire épéiste que ce lieutenant ! Néanmoins, la joie qui se lisait sur son visage effaçait tout cela. C'était quelqu'un de déterminé, cela se remarquait facilement, et Sin était certain d'une chose, si un jour il voulait devenir épéiste, il y arriverait ! Bien qu'il lui faudrait pas mal de temps ...

Laissant Subaru s'amuser et pendre du plaisir comme bon lui semblait, Sin détourna un instant la tête, regardant l'étendue de Central qui se déployait sous ses yeux. La ville était éclairée de millier de lampadaires, et malgré l'heure, beaucoup d'humains déambulaient encore dans les rues. Suivant un instants des yeux quelques passants qu'il avait à portée de vue, là, sur son toit, il finit par poser son regard sur les étoiles, à nouveau. Décidément, elles semblaient attirer son attention ! Fixant quelques secondes la voute nocturne, un petit bruit venant de la direction dans laquelle se trouvait le jeune homme lui fit tourner le visage vers lui. Et tout bascula.

Alors qu'il était occupé a admirer le ciel, Sin n'avait pas vu que Subaru s'approchait dangereusement de lui, au point qu'il finit par être à portée du lieutenant. Il n'avait pas non plus fait attention au fait que l'équilibre du jeune homme, déjà précoce de base, était de plus en plus vacillante, sans compter que ses coups devenaient maladroits et incertains. Ce fut donc une somme d'erreurs pour Sin, et ce n'était que trop tard, qu'il les remarqua. En effet, il ne pu éviter la tragédie qui allait le frapper de plein fouet.

Perdant l'équilibre, Subaru vint porter son dernier coup, fendant l'air horizontalement, droit sur Sin. L'épée vint lécher et déchirer le tissus de ses habits, ainsi que la chair de son abdomen, ouvrant une large et profonde entaille, faisant gicler le sang. La stupeur envahit Sin, dont les yeux étaient écarquillés au maximum. Tout son flanc gauche fut atteint, et la douleur s'empara de son être. D'abord, il ne ressentit que le froid intense de la lame pénétrant son corps, puis, quand elle eut finit de meurtrir sa chair, ce fut une vive et hallucinante poussée de souffrance qui l'emporta.
L'Homonculus ne cria pas, seul son visage fut marqué au fer de la douleur et de la surprise. Le sol du toit était taché en divers endroits du fluide sanguin que la lame avait extrait de l'entaille, mais aussi de celui qui se rependait au sol, cascadant de l'abdomen ouvert de Sin. Perdant lui aussi l'équilibre sous la force du coup, sonné par la soudaineté des évènements, le porteur de l'Ouroboros tomba en arrière, sans pouvoir se rattraper, et chuta, passant par dessus le muret du toit, emporté par son poids et attiré par la force gravitationnelle de la Terre. Il eut juste le temps d'apercevoir l'expression d'horreur sur le visage de Subaru, et d'entendre le cri qu'il poussa. Tout cela ne dura guère plus de quelques secondes, et il n'en fallu pas plus encore à Sin pour atterrir en bas de l'immeuble, en un bruit sourd, accompagné du craquement typique des os qui se brisent en plusieurs morceau. Alors ce fut le noir, total et vide.

Ce vide ne dura quelques minutes à peine, peut être deux ou trois, avant que l'alchimie des pierres rouges que Sin avait en lui ne fasse effet. Doucement, sa conscience revint, en même temps que ses os se ressoudaient, que sa peau se cicatrisaient et que son cœur se remettait à battre. Le processus de régénération était assez rapide, et c'est dans une vive lumière rouge éblouissante que la vie revint à lui, comme si elle ne l'avait jamais quitté. Son corps avait perdu toute trace de l'entaille, seuls ses vêtements déchirés laissaient voir, dénudé, son abdomen, où aucune cicatrice ou séquelle n'était visible. Enfin, l'air s'engouffra à nouveau dans ses poumons, et Sin ouvrit les yeux. Son regard se posa directement sur le ciel étoilé, légèrement voilé de quelques fins nuages, avant de se poser sur Subaru, qui le regardait, ébahit, du haut de l'immeuble, toujours sur le toit. L'Homonculus fronça les sourcils. Se remémorant ce qu'il venait de se passer, et clarifiant ses idées, il comprit que le jeune militaire avait vu ce qu'il ne devait pas voir. Il venait d'assister à un spectacle interdit, dont le châtiment prévu pour les éventuels spectateurs était la mort. La tentation soupira, faiblement. Il avait voulu éviter cela avec Subaru, dès le début, il avait tout fait pour que sa rencontre avec lui n'ait aucune conséquence sur la vie de l'humain, mais il fallait croire que le destin était implacable et cruel. La maladresse du lieutenant avait joué en sa défaveur, et Sin n'avait plus le choix désormais ...

Soupirant presque à nouveau, l'Homonculus se redressa, se remettant sur pieds. Rapidement, il dépoussiéra ses vêtements noirs, bien que son haut et son manteau soient traversés par un trou, large et béant. Il n'avait pas envie de tuer ce soir, non, il ne voulait pas le tuer ... Relevant la tête vers le sommet de l'immeuble, il remarqua que Subaru avait disparu. Où était il ? Sin réfléchit rapidement ...

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Ven 7 Mai - 11:39


Comment avait-il pu en arriver là ? Comment ... Tout s'était passé si vite, un geste suivit d'un autre puis d'encore un autre. Tout s'était enchainé si rapidement et le lieutenant n'avait rien pu faire et ce, malgré le fait qu'il était l'auteur de cette tragédie, de ce drame, de ce meurtre. Impuissant, Subaru regardait son ami tombé. Un ami qu'il venait de rencontrer mais qu'il aimait déjà. Un chasseur de prime bien différent des autres. Plus ouvert, plus sociale, il était le premier chasseur de prime avec qui le lieutenant avait parlé. Un homme qui, tout comme lui, aimait le lait et regarder les étoiles lors d'une paisible nuit. C'était déjà deux points communs, certes à un degré différent mais deux points communs. Combien d'autres préférences avaient-ils en commun ? C'était ce que c'était demandé le lieutenant, mais à présent, tout cela volait en éclat. Dans sa chute vers la mort, Sin emportait chaque "projet" auxquels le jeune homme avait pensé, chaque moment où l'un et l'autre aurait échangé leur passion, leur envie, leur petit plaisir et tant d'autre chose encore.

Criant encore à gorge déployée, brisant le silence de la nuit à Central, le lieutenant oublia tout ce qui l'entourait, il ne voyait plus que son ami tombant vers la mort et son impuissance. Les larmes aux yeux, Subaru ne détourna pas un moment les yeux, tentant de chercher Sin du regard, pour qu'un dernier croisement entre eux serve d'une ultime discussion, une ultime conversation où tout ce qui n'avait pas pu être dit le serait. Dans sa dernière expression, Sin semblait surpris, étonné, stupéfait, en soi, c'était bien la première expression que Subaru voyait clairement sur le visage de son interlocuteur. Que n'aurait-il pas donné pour que ce soit un sentiment de sérénité et d'apaisement plutôt que ce sentiment de stupéfaction ? Beaucoup, tout simplement.

Après quelques secondes qui semblèrent durer une éternité, le corps du chasseur de prime percuta le sol avec une telle violence que sa vie le quitta en quelques secondes à peine. Le regardant, Subaru était au bord des larmes, comment avait-il pu faire ça ? Comment en était-il arrivé là ? Lui qui en rejoignant l'armée espérait éviter que des innocents perdent la vie, lui qui détestait par dessus tout la violence et les tuerie, comment avait-il pu commettre lui-même un meurtre ? Restant immobile pendant quelques secondes, le temps d'espérer pouvoir retrouver un calme fragile ou de faire un point sur la situation sans se perdre dans la douleur de l'acte commis. Alors qu'il tentait de ravaler quelques sanglots, un spectacle des plus uniques se joua sous les yeux du lieutenant. Une vive lumière rouge enveloppa les plaies de Sin et semblait avoir un effet bénéfique. Elle ne dura que quelques secondes à peine et disparu sans laisser la moindre trace. Observant cet étrange spectacle, Subaru étouffa un cri de surprise lorsqu'il vit Sin se relever. Comment était-ce possible ? Il venait de chuter sur plusieurs centaines de mètres et il se relevait, indemne, comment était-ce possible ? La tête pleine de question, Subaru hésita, devait-il attendre que Sin revienne et lui expliquer ce qu'il s'était passé ou devait-il descendre à tout allure pour lui demander ce qui s'était passé mais surtout pour s'excuser de cet accident ? L'hésitation fut brève, le raisonnement du lieutenant ne fut que peu structuré mais pourtant suffisant.

Sans perdre une seconde de plus, Subaru se dirigea vers les escaliers, descendant les marches quatre à quatre en se moquant éperdument de la chute possible ou du bruit qu'il faisait. Le cœur battant, les larmes coulant le long de ses joues, la tête remplie de question. Comment cela était-il possible ? Comme avait-il pu survivre à une telle chute ? Qu'était cette lumière rouge ? L'attention qu'il portait sur les marches qu'il devait descendre et le sentiment de le revoir en vie, sans cette blessure qui n'était que trop grave, le tira lentement mais surement de ses interrogations. Le plus important était que son compagnon du soir soit vivant, rien de plus rien de moins. Peu importait la raison. Quand il arriva enfin en bas du bâtiment, après une longue course à travers les escaliers, Subaru se dirigea vers l'entrée menant à la rue où Sin était tombé. Déboulant sans faire attention au bruit qu'il causait ou à tout autre chose, le lieutenant se stoppa net. Devant lui, il n'y avait personne, absolument personne ...

La rue était déserte et comme à son habitude. Une paisible rue calme où personne ne s'y aventurait la nuit. Regardant à droite et à gauche, le lieutenant chercha Sin du regard, où était-il passé ? Était-il parti sans laissé le moindre message ? Sans même dire qu'il partait ? Non, il ne serait pas parti ainsi. Tournant sur lui-même pour tenter d'apercevoir quelqu'un, il ne vit rien, la rue était désespérément vide. C'est en sentant ce sentiment de solitude et de désespoir qu'une idée lui traversa l'esprit. Une idée plutôt étrange mais qui ne pouvait pas être impossible. Subaru avait-il rêvé ou bien était-il en plein rêve ? Non, impossible, ce n'était pas un rêve, tout ces sentiments, cette fatigue, ces larmes, tout ça n'était que trop réel. Mais alors, où était Sin ? Marchant en tournant la tête dans tout les sens, espérant apercevoir sa silhouette ou quoique ce soit d'autre, le lieutenant errait dans la rue en tournant en rond, espérant trouvé quelque chose. Il n'avait qu'une envie, crier le nom de Sin, espérant ainsi le retrouver, mais que lui arriverait-il si on apprenait qu'il avait réveillé tout le quartier en criant le nom d'un inconnu que personne à part lui ne connaissait. Un inconnu qui n'avait laisser aucune trace de lui. Un fou, voila pour quoi on le prendrait. Se retenant donc de crier, Subaru marchait dans la rue, cherchant désespérément une trace de son ami qui semblait avoir disparu ... Malgré qu'il s'était interdit de cirer, il ne put s'empêcher de se demander, d'une voix à peine audible :


Sin ... Où es-tu ...



_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Sam 8 Mai - 17:12

Où était donc passé Subaru ? Voilà la question que se posait Sin en cet instant. Après s'être relevé de sa chute, en vie et sans aucune égratignure grâce aux pierres rouges qui lui fournissaient une vie éternelle, l'Homonculus avait cherché du regard le visage du jeune humain, qui, il y avait à peine quelques minutes, était visible en haut de l'immeuble. Or, maintenant, Sin ne le voyait plus, celui ci avait disparu. C'était là fort fâcheux, car la Tentation devait régler cela au plus vite, il devait éliminer celui qui avait été témoin de son état d'Homonculus. Certes, il n'en avait pas vraiment envie, non, en fait, il ne voulait pas du tout prendre la vie du lieutenant, mais Sin n'avait pas le choix, il devait le faire, il était obligé de le faire, car si Dame Dante apprenait cette histoire et que l'humain impliqué était toujours de ce monde, elle entrerait dans une folle rage, et dieu seul sait que les colères de la vieille dame étaient terribles ! Elle enverrait d'ailleurs certainement un des membres de la fratrie de Sin éliminer Subaru, qui mourait alors dans d'atroces souffrances, connaissant les autres Homonculus à la botte de Dante, mais en plus, elle punirait la Tentation ! Comment ? Sin n'en savait lui même rien, mais ce dont il était sur, c'est que cette punition ne serait pas agréable, loin de là ...

Mais ce n'était pas tant sa punition qui effrayait Sin, non, c'était le sort auquel était destiné Subaru. En effet, quelle que serait la décision de l'Homonculus, le lieutenant mourait, mais dans un degrés de douleur diffèrent. Son destin était irrémédiablement funeste. Soupirant bruyamment, Sin pris la décision d'en terminer rapidement avec cela, et d'ôter lui même la vie du jeune homme. Il ne lui ferait aucun mal, d'ailleurs, Subaru ne verrait même pas la mort arriver, et ne la sentirait même pas s'infiltrer en lui. Ce serait une mort douce et sereine, c'était tout ce que Sin pouvait faire pour lui. Et dire que la soirée avait si bien commencé ! Pour une fois qu'un humain l'acceptait à ses côtés sans qu'il ait à jouer un rôle, voilà qu'il était contraint de l'éliminer ... Le destin était décidément cruel ! Pourquoi une si belle soirée devait elle finir dans le sang et la mort ?

Regardant autour de lui, Sin chercha éventuellement Subaru, histoire de vérifier qu'il n'était pas dans les parages. Ne le voyant pas, il en déduisit qu'il devait surement être encore sur le toit. Peut être paniquait il ? Peut être se disait il qu'il venait de parler à un monstre ? Peut être maintenant n'accepterait il plus Sin comme il venait de le faire ? Qu'importaient toutes ces questions, l'Homonculus les balaya bien rapidement de son esprit. De toutes façons, le lieutenant allait bientôt ne plus être, alors il pouvait bien penser ce qu'il voulait ! Se penchant pour ramasser la seule épée qu'il possédait désormais, l'autre étant aux mains de Subaru, Sin la rangea dans son fourreau, puis se mis en marche, direction la case départ, le toit. Il ne marcha guère vite, passant par l'entrée de secours de l'immeuble, à l'arrière de celui ci. Une fois à l'intérieur, un claquement de porte se fit entendre, mais il ne vit pas âme qui vive. Ignorant le bruit, il entrepris l'escalade des escaliers et des nombreux étages du bâtiment. Une fois le sommet atteint, il s'engouffra par l'ouverture menant au toit, et déboucha sur celui ci.

En chemin, il avait bien tenté de trouver d'autres solutions, d'autres issues possibles pour le jeune homme qui lui avait offert sa bonne humeur et sa compagnie. Ce n'était pas qu'il s'était attaché à Subaru, non, juste qu'il ne comprenait pas très bien ce qu'il s'était passé. Jamais il n'avait eu se genre de ressentis avec quelqu'un, un sentiment de légèreté et de bien être que généralement, l'Homonculus avait seulement lorsqu'il était seul, loin du monde et de la population. Encore une fois, il se dit qu'il se faisait des idées, et que son envie d'humanité le rendait certainement fou ou alors trop imaginatif. Pourtant, sa surprise fut plus grande lorsqu'il découvrit le toit vide de monde. Personne, pas même le chat de tout à l'heure. Sin était seul. S'avançant, il trouva sa deuxième épée au sol, gisante, abandonnée par le lieutenant surement. D'ailleurs, où était il ? Avait il fuit après ce qu'il avait vu ? Il y avait de quoi, voir un homme mort revenir à la vie devait être une expérience choquante et effrayante ! Soupirant à nouveau, il ramassa sa lame, la nettoyant du mieux qu'il pu du sang (son sang) dont elle était tachée, puis la rangea elle aussi dans son fourreau.

Allait il devoir traquer l'humain maintenant que celui ci avait fuit ? Oui, surement. Faisant demi tour, prêt à quitter le sommet de l'immeuble, Sin fut arrêté dans son mouvement, réfléchissant un instant. Des bruits de pas résonnèrent à son oreille fine, en direction de la rue où il était tombé. De plus, il repensa au bruit de porte qui claque qu'il avait entendu tout à l'heure. Était il possible que Subaru ... ? Fronçant les sourcils, il s'avança vers le petit muret qui séparait le toit du vide, dégainant ses deux longues et fines lames, et s'y pencha légèrement, regardant vers la rue. Le jeune lieutenant se trouvait en bas, et semblait chercher quelque chose ou quelqu'un. Cherchait il Sin ? L'Homonculus le regardait faire. Non, il ne pouvait pas le rechercher après ce qu'il avait vu de lui ! Impossible ! Était il si naïf que cela ? N'avait il pas compris qu'il n'était pas humain ?

Pour la première fois de sa longue existence, Sin fut hésitant. D'où il était, il lui aurait suffit de sauter pour atteindre le jeune homme et lui porter un coup rapide, indolore, et mortel. Néanmoins, il n'arrivait pas à se lancer. Ses mains se crispèrent autour des manches de ses armes, et son corps, raide, ne lui obéissait plus. L'Homonculus ne savait pas ce qu'il lui arrivait, il ne comprenait pas. Fronçant les sourcils, méchamment, la colère monta en lui, telle un venin dans ses veines. Non, ce n'était pas possible ! Ce ne pouvait être ! Rangeant ses armes avec rage, il détourna son visage de la vue du lieutenant qui cherchait toujours après Sin. Subaru ne pouvait pas être la cause de tous ces ressentiments, c'était tout bonnement contre toute logique ! D'ailleurs, la tentation allait le tuer, quoi qu'il en couterait, mais ce ne serait pas pour ce soir. Non, ce soir, l'Homonculus en serait incapable, il le savait maintenant. Se calmant, et retrouvant son expression d'une neutralité sans faille, il redevint peu à peu l'apathique qu'il avait toujours été. Il ne savait plus trop quoi penser maintenant de tous ce qu'il avait vécu ce soir, et d'ailleurs, il ne préférait plus y penser. D'ici quelques temps, cela serait de l'histoire ancienne, et tout redeviendrait comme avant, ou presque ...

Faisant volte face, il sauta vers le toit de l'immeuble en face de celui où il se trouvait, et disparu dans les ombres de Central City. Pour finir, Subaru le reverrait bien un jour, mais ce jour là serait son dernier ...

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Sam 8 Mai - 19:39


Cherchant désespérément son ami, le jeune homme marchait dans la rue, il tournait en rond, espérant simplement le trouver quelque part. Où avait-il pu aller ? Ayant chuter depuis le toit, il devrait être mort ou extrêmement blessé. En soi, incapable de bouger. Pourtant, aucun corps ne se trouvait à l'endroit où Sin était tombé. Subaru s'était longuement demandé si ce n'était pas un rêve, si toute cette rencontre n'avait pas été un rêve, une de ses histoires sorties de son imagination plus que débordante. Même s'il avait d'abord repoussé cette hypothèse, il doutait de sa vérité. Peut-être rêvait-il réellement, peut-être qu'il ne tarderait pas à se réveiller, allongé sur le toit avec un verre de lait à côté de lui. C'était le plus probable, après tout, comment un homme pouvait-il se relever d'une telle chute ? Là était toute la question. Une question que les réponses évitaient. Préférait-il que cela soit un rêve ou la pure réalité ? La question ne se posait même pas. Aussi absurde ou invraisemblable soit-elle, le lieutenant préférait cette réalité, et de loin. Était-il étrange de choisir cette réalité alors qu'elle faisait de lui un assassin ou un témoin d'une résurrection ? Pour beaucoup de gens, ce serait étrange ou intéressant de voir cette résurrection, phénomène si rare, si exceptionnel et si "attractif". Pour Subaru, être témoin de ce genre d'évènement ne l'intéressait pas, non, s'il préférait cette réalité c'était pour une unique raison : Dans cette vérité, il avait rencontré Sin. Oui, uniquement pour ça, rien de plus, rien de moins. Il s'était lié d'amitié avec ce chasseur de prime et savoir qu'ils se connaissaient était une source de réconfort. Était-ce étrange de trouver du réconfort chez un chasseur de prime qu'on venait de connaitre ? C'était Subaru, il ne l'expliquait pas.

Continuant de chercher, le militaire sentait son cœur se serrer à chaque fois qu'une rue était déserte. Chaque seconde de silence était un moyen de lui fendre un peu plus le cœur, lui, simple jeune homme qui espérait trouver une connaissance d'un soir, un ami qu'il s'était fait autour d'une bouteille de lait. Un ami qui comme lui, aimait regarder le ciel étoilé. Un ami qui était passé outre la nature de chacun pour vivre un petit moment de tranquillité. Le lieutenant chercha encore un moment, la tête pleine de question sans réponse. Comment tout cela était-il arrivé et que s'était-il passé pour que Sin se relève puis disparaisse ainsi ? Voila probablement les deux questions qui revenaient le plus souvent. Comment et encore comment. Pourquoi la réponse échappait au lieutenant ? Devait-il qualifier cela de "coup du sort" ? De destin ? Non, il n'arrivait même pas à définir cette situation ou ce qu'il s'était passé. Il n'avait plus la tête à réfléchir, il n'avait plus la tête à rien à vrai dire. Voir la mort ou du moins, une mort présumée d'un ami n'était pas le meilleur moyen d'avoir le sourire et ce, même pour Subaru. Décidant d'aller s'adosser à un mur pour se reposer un peu et tenter malgré tout de faire un point sur la situation, le lieutenant se dirigea vers un immeuble tout à fait normal, non loin du bâtiment où il avait rencontré Sin. Il se laissa tomber, se retrouvant assis sur le sol froid de la petite rue calme de Centra City et pensa à ce qu'il venait de vivre.

Après quelques instants où son esprit s'était évadé, ne pensant plus à rien, le regard perdu dans le vide, Subaru se repris en main reprenant le cours de ses pensées. Se relevant, il eut un éclair de génie, l'endroit où il pouvait aller voir et être certain d'avoir une réponse. Se dirigeant vers la porte qui menait à l'intérieur du bâtiment où il était monté quelques heures auparavant, le lieutenant grimpa les marches deux par deux, se retenant de les monter plus vite pour ne pas faire de bruit supplémentaire ou pour ne pas se fatiguer trop vite. Arrivant rapidement sur le toit, Subaru remarqua rapidement le vide qui s'était fait pendant son absence. Le chat était parti et la présence de Sin semblait se faire ressentir. Reprenant sa respiration, le lieutenant marcha d'un pas lent en quête de l'épée du chasseur de prime qu'il avait laissé quelques minutes auparavant. Il se stoppa net lorsqu'il ne vit pas l'épée qui pourtant s'était trouvée là quelques minutes à peine. L'avait-on volé ? Non, il n'avait entendu personne sur le toit, un voleur peut-être ? Non, impossible, comment aurait-il fait pour savoir pour cette épée ? Une coïncidence ? Était-ce ça ? Subaru n'en savait rien mais l'absence de cette épée lui retourna l'estomac. Avait-il donc rêvé ? Avait-il imaginer ces quelques minutes passé avec Sin ? La réponse fut rapide : non, il y avait des preuves. Le sang. Le sang de la blessure du chasseur de prime était là, au sol, le teintant d'une couleur rouge, assombrie par le temps et l'absence de luminosité.

S'accroupissant, il regarda les alentours, les bouteilles de lait étaient toujours là, plusieurs d'entre elles étaient déjà vides et seule l'une d'entre elle ne l'était pas. Mi-vide, mi-remplie. Était-ce celle de Sin ou la sienne ? Aucune importance, cela n'avait aucune importance ... Regardant un moment la tâche de sang sur le sol, le lieutenant releva la tête et regarda ici et là. Il ne voyait rien, absolument rien, pourtant, il était sur que quelqu'un se trouvait dans le coin, après tout, cette épée n'avait pas disparu seule. Si ? Se relevant donc après avoir ramasser une bouteille de lait neuve, Subaru but quelques gorgées, tentant de trouver un peu de réconfort. Buvant goulument, le lieutenant s'arrêta enfin, se demandant ce qui avait bien pu se passer et où était passé Sin. Était-il parti par peur ? Par envie ? Par obligation ? Par besoin ? Subaru n'en savait rien et l'envie de le retrouver était fort tentante, malheureusement, Subaru n'avait pas la moindre information si ce n'était qu'il était chasseur de prime, rien de plus rien de moins. Une faible piste, comme toujours. Peut-être devait-il tenter de le retrouver et peut-être réussirait-il à le retrouver. Plein d'interrogation en tête, Subaru retourna s'asseoir sirotant son lait et regardant le ciel étoilé tentant de trouver des réponses. Les étoiles, elles, avaient peut-être une réponse à donner à Subaru.





_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia M. Armstrong
Général de Division
Modo PNJ/Event

avatar

Féminin
Vierge Coq
Messages : 224
Age : 23
Rang dans le RP : Général de Division de la forteresse de Briggs

Feuille de personnage
Points:
5/75  (5/75)
Niveau:
12/20  (12/20)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   Mer 2 Juin - 0:05

    J'ai beaucoup aimé ce topic! La naïveté de Subaru a permis d'effleurer un côté de Sin que je n'avais pas encore eu l'occasion de voir dans le Rp et que j'ai bien aimé découvrir! En général, je dirais que j'ai trouvé ce topic surprenant (en voyant les deux protagonistes je m'étais plus ou moins attendue à une certaine rivalité, mais j'avoue que je m'étais fait un portrait injuste du personnage de Subaru) et aussi attendrissant. Qui plus est, il contient un bon nombre de postes sans pour autant s'être étendu sur des mois. Le seul truc que je trouve dommage, c'est qu'au final, avec seulement un poste de différence, je me retrouve à noter l'un sur 20 et l'autre sur 10 …

    Suba':

    De ton côté, il y a bien quelques erreurs par-ci, par là, mais rien de flagrant. Pour ce qui est de leur nature, il y a un peu de tout: accord, orthographe, syntaxe … ce qui me pousse à croire qu'en général il s'agit surtout d'erreurs d'inattention, car malgré ces quelques erreurs tu sembles avoir une bonne maître du français. Comme je l'ai déjà dit, Suba' est plutôt naïf, ce qui le rend attachant et qui donne envie de lire tes postes! Bon point pour toi! Je pense qu'un bon 16/20 n'est pas exagéré dans ton cas, d'autant plus qu'il y a une très grande différence de qualité entre ce poste-ci et notre précédent Rp Nicky-Wrath d'il y a quelques mois. Bravo pour l'amélioration!


    Sin:

    Il y a très peu d'erreurs en général! La seule chose que j'ai pu souligner à plusieurs reprises, c'est qu'il t'arrive de paumer des déterminants en chemin. En gros, plutôt des erreurs d'inattention que de français. Tu montres une belle maîtrise de ton personnage en te permettant de t'écarter de ses ''réactions ordinaires'' et en lui faisant vivre des impressions nouvelles: j'ai tout particulièrement apprécié cet aspect du topic. Ça te donne des sujets à explorer à long terme et ça nous permet de connaître un peu mieux le personnage. J'espère juste qu'on aura droit à une suite de cette relation Sin-Suba'! Bref, trêve de bavardage, ce sera 9/10 pour toi!


    Bravo à vous deux pour ce très bon topic!

_________________
The weak die and the strong live.
¦-

♥ A reçu 6 roses ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas seul sur les toits [Sin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas seul sur les toits [Sin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul et perdu...
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
» Envie d'aller sur les toits?
» Les toits...ne sont pas de bons endroits pour dormir...
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Petites rues calmes-
Sauter vers: