AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nikita Duncan
Infirmière
Membre
avatar

Féminin
Messages : 47
Rang dans le RP : Infirmière au QG de Central.

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir: aucun~
MessageSujet: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Ven 28 Mai - 20:04

Allongée et fixant le plafond. C'étaient les deux actions qui pouvaient qualifier la matinée si excitante de Nikita. Non pas que ce n’était pas intéressant : elle avait beaucoup appris durant les deux dernières demi-heures après tout. Qui ne voudrait pas savoir que son plafond contenait exactement une toile d’araignée et demie, dix-huit fissures et deux morceaux manquants de tapisserie ?
Oui, observer son plafond était une activité très instructive. Et elle en arriva à la conclusion éclatante qu’il fallait qu’elle refasse faire son logement. Mais pas tout de suite.
Demain, la semaine prochaine, ou dans un mois peut-être.
En attendant, il fallait juste qu’elle trouve de quoi survivre… Et éventuellement de quoi payer les travaux qui prendraient place dans un futur hypothétiquement (dans une hypothèse purement hypothétiquement hypothétique) proche.
Elle daigna finalement quitter son parquet afin de se préparer une tasse bien méritée de café. Aujourd’hui était un jour tranquille. Il lui restait encore du temps avant de se rendre à son nouveau lieu de travail. 10 minutes? Bah, c'est largement suffisant! Quoique si elle arrivait en retard sa première impression en prendrait un coup.
Elle préféra ne pas y penser et déposa sa tasse dans l’évier afin de la rincer. Son logement était déjà suffisamment dégradant, il était hors de question d’en rajouter une couche avec une vaisselle datant de trois semaines, si ce n’était plus. D’ailleurs, s’il n’y avait pas eu l’essentiel, comme sa très précieuse bibliothèque, elle aurait probablement déjà sauté par la fenêtre. Peut-être que louer une chambre d’hôtel était mieux en fin de compte ?
C’est donc un logement à la limite de l’acceptable qu’elle quitta sans oublier sa petite mallette. Il ne fallait pas trop en demander.
________________


*Sh…Fais plus froid qu’hier…*

Frileuse? Nikita? Pas le moindre du monde, non. Mais disons que sa manière de se tenir, droite et digne, n’était pas vraiment favorable au froid qui la forçait presque à se courber. Puis soudain...

Boum

Niki pesta après la dalle mal placée qui venait de la faire trébucher mais pire, une vive douleur lui saisit le bras droit. Soupirant, elle regarda sa plaie, qui, était certes peu profonde, mais assez moche. Adieu grâce, adieu dignité! La jeune femme se releva en maudissant les fichus ouvriers pas capables d'enfoncer une simple dalle dans le sol comme il fallait.
Où allait-elle déjà? Ah oui, le QG.
Aussitôt dit, aussitôt fait. Remontant son écharpe de sa seule main valide, elle accéléra son pas en direction de l'énorme bâtiment qui se trouvait être ledit nouveau lieu de travail.
________________

Tout le reste se passa assez vite. Elle avait simplement montré son certificat, mentionné qu'elle était la nouvelle infirmière, rassuré que sa plaie n'était qu'une égratignure, laisser guidée par les internes jusqu'à son cabinet, crié en voyant l’incompétence des soi-disant internes qui tentaient de la soigner, et avait fini par faire son propre bandage. Une bande d’incapables, et jusqu’au bout!
Déception était le mot.


-Mademoiselle, pas de gestes brusques hein…

Tout bien réfléchi, risible était le mot.

-Je pense que faire mon propre bandage a donné un assez bon indice. A moins que votre quotient intellectuel ne traite pas ce genre d’informations ? Et par ça, j’entends les informations utiles, siffla-t-elle, oui, utiles, vous en avez peut-être déjà entendu parler…

Sans attendre la réplique dont la pertinence était proche de zéro, elle ordonna d'un ton peu agréable aux jeunes gens de bien vouloir la laisser dans son cabinet afin de pouvoir s'y installer correctement. Puis, elle entendit la porte s'ouvrir une nouvelle fois. L'infirmière sortit une de ses plus grosses seringues et fit volte-face vers le nouvel arrivant, un sourire peu rassurant aux lèvres.


Dernière édition par Nikita Duncan le Mar 3 Aoû - 12:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Ven 28 Mai - 20:40


Le lieutenant avait fini sa triste nuit chez lui, à siroter un verre de lait absent. Peu envieux de s'endormir, il était resté assis devant la fenêtre regardant dans la rue espérant, par un quelconque miracle, voir Sin. Oui, il voulait le revoir et ce, malgré le fait que leur rencontre s'était étrangement terminée. En effet, Subaru avait, accidentellement, fait chuter son interlocuteur du haut de l'immeuble après un coup dur au niveau du corps porté par la propre lame du présumé chasseur de prime. Mais, à sa plus grande stupéfaction, l'homme n'était pas mort, non, il s'était relevé et même soigné. Un étrange spectacle dont le jeune homme ne se remettait pas encore. Comment s'en remettre ? Voir un homme se relever d'une chute pareil, c'était pratiquement impossible, non, pas pratiquement, c'était impossible. Perdu dans ses questions, le lieutenant avait cherché son ami pendant quelques temps avant de rentrer chez lui pour finir la nuit.

Le matin était rapidement arrivé, le ciel nocturne laisser alors place à un ciel occupé d'une panoplie de couleur diffuse et pâle. Le soleil s'élevait au loin annonçant une journée ensoleillé et sans nuage. Enfin, une journée sous un soleil présent mais peu actif car il faisait déjà frisquet. Une légère brise froide parcourant la ville et laissant ses habitants dans une atmosphère froide et peu accueillante. Un détail peu important pour Subaru qui n'avait pas vraiment la tête à penser à ce temps glacial. Aujourd'hui serait une journée peu agréable, pour tout dire, le lieutenant ne savait même pas ce qu'il allait faire ou bien même ce qu'il devait faire. Peut-être recherchait-il des informations sur cet inconnu qui avait participé à l'évasion de Winry, ou peut-être ne ferait-il rien du tout, se contentant de se balader ici et là sans but précis, attendant, au besoin, qu'on vienne le chercher. La routine en fait, enfin, au détail prêt que ses sourires se feraient plus rares et moins chaleureux, enfin, dans la théorie.

Se préparant à sortir, le lieutenant prit son imperméable d'un geste las et désintéressé. Un geste habituel lorsqu'il faisait froid, enfin, rien de bien extraordinaire. Entamant sa balade, Subaru se baladait les mains dans les poches, observant ici et là, espérant que dans un ultime espoir, Sin apparaisse devant lui ou bien même une piste de sa trace. Quelque chose qui prouvait qu'il n'avait vraiment pas rêver. Ses pas, mener par son inconscient, le menèrent au QG de Central, endroit où se réunissaient toutes les grosses pointures de l'armée mais aussi tous les militaires affectés à cette ville. Haussant un moment son sourcil, il ne rebroussa pas chemin, s'engouffrant dans le bâtiment en suivant le long des couloirs du QG. Il ne savait pas où il allait et s'en moquait un peu. D'un pas las, il alla à contre courant d'une poignée de jeune gens fuyant un endroit bien précis. Leurs pas précipités et lourds montraient à quel point l'endroit où ils se trouvaient quelques minutes auparavant leur faisait peur. Quel était cet endroit ? Subaru n'en savait rien mais il ne s'en moqua pas, au contraire. Sa curiosité légèrement piquée le mena jusqu'à une porte d'où étaient sortis les fuyards. L'ouvrant silencieusement, il écarquilla les yeux lorsqu'il vit la seringue fièrement dressée. Gesticulant, il s'emmêla les pieds et trébucha tombant rapidement en se cognant la tête contre le mur de la porte. Se grattant l'arrière de la tête, le lieutenant grimaça en sentant la douleur.

Cette seringue, accompagnée d'une sourire peu rassurant, proche de la malveillance l'avait surpris au plus haut point. Après tout, qui ne réagirait pas ainsi en se retrouvant presque nez à nez avec une telle seringue ? Qui aimait les seringues de toute façon ? À part les fous et les médecins ? Personne, oui personne. Gesticulant un moment pour se redresser et s'asseoir plus ou moins correctement, le jeune homme finit par laisser quelques mots sortir :


N'iaieuuuuh c'était quoi cette seringue ? Quelqu'un va se faire piquer ?

Se frottant encore un peu l'arrière de sa tête, le lieutenant tarda un peu avant de lever la tête pour voir le ou la propriétaire de la seringue. Un peu de temps pour se préparer à voir l'horrible spectacle qui l'attendait. Et oui, les belles et douces infirmières n'étaient qu'un doux rêve, il n'y avait que de grosses et laides infirmières avec une verrue sur le nez ou bien un homme barbu et à la carrure d'un bœuf. Mais ça, c'était une autre histoire ...

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Duncan
Infirmière
Membre
avatar

Féminin
Messages : 47
Rang dans le RP : Infirmière au QG de Central.

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir: aucun~
MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Ven 28 Mai - 21:13

Les yeux fixés sur celui qui venait de trébucher lamentablement à terre, Nikita se demanda quel comportement adopter : devait-elle être amicale ? Ou au contraire utiliser sa langue de vipère ? Un choix difficile à faire délicatement, comme toujours. En tous cas, si quelque chose pouvait sembler évident, c'est que son choix ne pourrait se faire qu'une fois qu'elle aurait mit un nom sur le visage qu'elle observait depuis maintenant plusieurs secondes.

-Je suis désolée, je ne voulais pas te faire peur...

Si elle était peut-être mentalement dérangée, cela ne l’empêchait pas de s'excuser. Du moins, avec les inconnus (ou potentiellement des victimes clients).
Elle promena ses yeux translucide sur ce qui était à première vue un homme plutôt jeune. Brun, visiblement la vingtaine à peine atteinte, costume de l'armée… Son expression de marbre se marqua d’une fine interrogation : est-ce qu'un tel empoté faisait bien partie de l'armée? Il avait pourtant l’air plutôt normal, rien avoir avec l’air étourdit des autres incompétents. Elle irait même jusqu’à dire qu’il avait l’air sympathique…


-N'iaieuuuuh c'était quoi cette seringue? Quelqu'un va se faire piquer?

Ces paroles tirèrent Niki de sa « contemplation ». Si quelqu'un allait se faire piquer? C’était à voir. Elle regarda son bras bandé, puis de nouveau l'inconnu. Son regard entraîné remarqua aussitôt la main du jeune homme qui frottait la tête endolorie, c'est-à-dire qu'une bosse ou autre blessure risquait de s'y former, et par conséquent à soigner rapidement.


-Est-ce que ça va ? finit-elle par lancer d'un ton neutre


Ce ton neutre n’était pas forcément synonyme de mauvais, non, c’était juste le ton habituel que Nikita adoptait pour une première rencontre. Elle leva ensuite son index et pointa la tête du jeune militaire.

-Par contre, simple conseil, vous devriez vous faire soigner. Il serait embêtant que ça s’aggrave…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Ven 28 Mai - 21:54


Assis et silencieux, Subaru se frottait l'arrière de la tête pour éviter une bosse. Un petit truc qu'il avait apprit quelque part il y a quelques années de cela. Un petit conseil fonctionnant une fois sur deux dont on ne retenait que le contenu, jamais l'auteur et l'endroit. Enfin, bosse ou pas bosse, une chose était certaine, Subaru était tombé sur le bon endroit. L'infirmerie. Une pièce assez petite en soi mais suffisamment ordonnée pour laisser de la place aux patients et aux médecins. Le strict nécessaire probablement, enfin, le lieutenant ne s'y connaissait pas assez pour savoir ce qu'il y avait en trop ou à l'inverse, ce qu'il manquait. Une préoccupation qui n'était pas la sienne mais qui ne lui faisait pas de mal, contrairement à l'arrière de sa tête. Entretemps, l'infirmière s'était excusée de l'avoir fait peur. Probablement un ressentiment face à la réaction qu'il avait eu. Il aurait bien répondu mais c'était un peu tard à présent.

Après un léger instant, elle lui demanda si il allait bien une attention naturelle pour une infirmière mais une attention qui méritait d'être remarquée. Après tout, pour le peu d'infirmier ou d'infirmière qu'il avait vu, Subaru n'avait jamais vu l'un deux venir à sa rencontre. Non, ils l'avaient tous sagement attendu pour mieux s'en occuper. Des mauvais souvenirs, voila un petit détail qui revint en mémoire du militaire. Au son de cette voix, le jeune homme leva sa tête pour observer la propriétaire de cette voix. Car oui, il s'agissait bien d'une infirmière et Subaru devait bien un jour ou l'autre, la regarder droit dans les yeux. Prenant donc son courage à deux mains, il leva les yeux et posa son regard sur son interlocutrice. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il la vit. Cette infirmière n'était en rien le stéréotype des plus laids médecins. Elle était un peu petite, environnant dans le mètre soixante, soixante-dix, d'une allure un peu fine mais pas frêle et chétive, elle semblait être une personne apte à se défendre dans la rue. Ses cheveux étaient longs et clairs, pour ne pas dire blancs. Ses yeux, vides de couleur, semblaient pencher pour une couleur proche du blanc, à l'instant où Subaru les regarda, leur regard se croisa un instant. Un instant bref mais suffisant pour voir l'éclat qui brillait dans son regard. Les traits de son visage était à la fois bien dessinés et doux, laissant une bonne impression de la personne. En soi, elle était loin des infirmières au nez volumineux et aux narines poilues avec des grosses lèvres désechées.

Alors qu'elle leva un index vers son crâne et lui précisa qu'il fallait mieux prendre ses précautions et voir ce qui allait ou non. Un réflexe d'infirmière, très probablement. Se relevant rapidement, le lieutenant chercha un endroit où s'asseoir pour être à bonne hauteur. Jetant donc des regards à droite et à gauche, le jeune homme trouva rapidement un fauteuil où s'asseoir, se dirigeant vers celui-ci sans plus attendre, il s'assit et répondit finalement avec un ton assez enfantin, un ton qu'il ne put s'empêcher d'employer malgré son précédent état d'esprit :


Oui ça va, enfin je crois. Si faut examiner, je suis prêt.

Il grimaça un moment puis attendit simplement que l'infirmière fasse son affaire. Il espérait simplement que cet examen ne serait pas douloureuse ou payante ou quelque ce soit d'autre, après tout, une bosse était une bosse, s'il devait payer ou autre, il préférait encore employer une bonne poche de glace, même si c'était pas aussi efficace qu'un bon vieux remède d'infirmière. Prenant néanmoins la parole, il déclara simplement, d'une voix un peu plus enjouée :

Moi c'est Subaru, Subaru Saeba, et toi ? Euh, et vous ?

Le respect et toujours le respect. Après tout, si elle le vouvoyait, pourquoi ne le ferait-il pas lui aussi ? Et puis, même s'ils avaient un peu près le même âge en apparence, ou presque, il fallait pas oublier qu'ils venaient à peine de se rencontrer et qu'ils ne se connaissaient donc absolument pas. En d'autres termes, même si Subaru était quelqu'un de social qui aimait que le courant passe entre lui et son interlocuteur ou interlocutrice, il devrait attendre un peu avant de tutoyer ...

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Duncan
Infirmière
Membre
avatar

Féminin
Messages : 47
Rang dans le RP : Infirmière au QG de Central.

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir: aucun~
MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Dim 30 Mai - 21:34

-Oui ça va, enfin je crois. Si faut examiner, je suis prêt.

Nikita se mordit la lèvre en levant les yeux au ciel en l'entendant répondre d'une voix si niaise. C’est ça les militaires de nos jours ?
Rejoignant le nouveau patient, elle s’assit sur un tabouret à roulette et se positionna derrière lui.


-Maintenant si tu permets petit, je vais voir ce qui va pas et...

Elle ne termina pas sa phrase tout simplement parce qu’il n’y avait rien d’autre à ajouter. Délicatement, l’infirmière écarta quelques mèches de cheveux pour découvrir la plaie du jeune homme. Certes petite, mais quand même assez moche tout comme la sienne, donc à traiter.

-Moi c'est Subaru, Subaru Saeba, et toi? Euh, et vous?


Niki grinça des dents en entendant le "tu", mais se calma quand le jeune homme se rattrapa.

-Nikita Duncan, infirmière ici depuis peu. Bouges pas je reviens.

Pourquoi Nikita tutoyait le jeune Subaru? Simplement parce qu'il avait l'air plus jeune qu'elle, et c'était une raison suffisante pour Niki.
Nikta quitta son tabouret et alla prendre le désinfectant afin d’en mettre sur un bon morceau de coton. Elle revint s'asseoir à sa place. Tout en observant la plaie, elle demanda :


-Dis-moi, il fait toujours si froid à Central?

Il faisait quand même assez frisquet pour un mois de mai. Ou alors c’est elle qui était frileuse? Reportant son attention sur la plaie qu’elle devait soigner, elle se mit au travail. Ce fut rapide, comme à son habitude, et, le temps de tout vérifier, en sept minutes tout était fini. Elle se releva, et, adoptant l’expression qui se rapprochait le plus de « joyeuse » qu’elle connaissait, dit :



-Terminé ! Evites de tomber ou de te cogner la tête pour les prochains jours quand même… Si tu as mal, tu peux me demander que je...

Quelques violents picotements à son bras gauche l’interrompirent. C’est vrai que ça ne faisait pas mal il y a peu, mais là ça devenait vite agaçant.



-Je crois que je vais devoir te retenir encore un peu, marmonna l’infirmière, aide-moi.

Niki regarda pour la énième fois sa blessure. Si elle avait pu se soigner, elle l’aurait fait. Comme elle l’avait fait la première fois. Sauf que, en ce moment même, son sang perlait continuellement à travers le bandage, ce qui n’avait pas été le cas lors de sa première désinfection.
Bien décidée à ne pas mourir entre les mains d’un incapable de ce QG, voire d’être vidée de son sang avant qu’un être compétent arrive, elle lui désigna la bouteille de désinfectant d’un signe de tête.
D’un air assuré, elle retira son bandage :


-Prends donc le désinfectant, Subaru, sourit-elle d’un air un peu crispé, car pour les dix prochaines minutes, c’est toi le médecin.

Elle marqua un temps de pause, avant d’ajouter sur un ton sec :


-Et n’en renverse pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Lun 31 Mai - 11:28


Assis et calme, le lieutenant se laissait patiemment trifouiller les cheveux, laissant faire l'infirmière qui savait ce qu'elle faisait. Une petite bosse, rien de plus, rien de bien important, mais comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir. Aux petits soins de la jeune femme, Subaru réfléchissait pour patienter, n'attendant qu'une seule chose, que la conversation s'entame. Suite à sa brève présentation, le jeune homme put entendre une réponse qui lui donna, à son tour, son nom. Nikita Duncan, récemment infirmière au QG de Central. Un nom qu'il n'avait jamais entendu mais qu'il retiendrait à présent. Après tout, il en aurait probablement besoin, ce qui allait suivre serait probablement très mouvementé, alors autant avoir une bonne infirmière sous la main, enfin, façon de parler. Lorsqu'elle intima l'ordre de ne pas bouger le temps qu'elle revienne, le militaire s'exécuta, ne bronchant pas, il attendit simplement, fixant le mur d'en face qui faisait presque office de fresque murale faisant patienter le patient le temps que l'infirmière s'occupe d'autre chose. Bref, Subaru attendit en observant le mur d'en face en se demandant si Nikita allait le changer ou, tout du moins, le décorer d'une autre manière. Après tout, peut-être que l'infirmière voulait mettre une touche personnelle dans ce qui servirait de cabinet.

Lorsqu'elle revint, elle semblait s'occuper de verser un quelconque liquide sur un quelconque produit. Le plus probable restant du désinfectant sur du coton ou une compresse. Lorsqu'elle lui demanda s'il faisait toujours aussi froid à Central, Subaru ne put qu'hausser un sourcil, se demandant pourquoi elle posait cette question. Certes c'était une question comme une autre, faisant ainsi patienter l'un et l'autre le temps des soins. Néanmoins, aborder la pluie et le beau temps comme sujet de conversation semblait un peu étrange pour le lieutenant. Lui n'avait pratiquement jamais commencé un dialogue ainsi, pourquoi ? Aucune idée. Mais bon, ce n'était pas le plus important. S'interrogeant pour se rappeler des diverses températures qu'il avait pu faire, le lieutenant amateur de lait répondit rapidement, d'une voix incertaine :


Bah euh non, je crois pas.

À sa réponse, le jeune homme pouvait sentir le coton se compresser contre sa plaie, imbibant la plaie et ses cheveux environnants par une légère pellicule de désinfectant. Grimaçant par réflexe, il remarqua rapidement que ce n'était pas aussi douloureux qu'on le disait. Souriant simplement, plus pour lui-même que pour quelqu'un d'autre, le lieutenant attendait patiemment et attendit le verdict. Elle annonça que s'était terminé et lui dicta d'éviter les coups et blessures répétées ici-même. En soi, ne pas tomber ou se cogner l'arrière de la tête, une chose qui, normalement, ne devrait pas bien être difficile. Elle précisa également qu'au besoin il pourrait la demander mais, étrangement, l'infirmière ne put terminer sa phrase. Après un brin de silence, elle lui annonça qu'elle allait le retenir un peu et qu'il allait devoir l'aider. Aider à quoi ? Là était toute la question. D'un geste vif de la tête, elle lui montra la bouteille de désinfectant et lui annonça qu'il allait devoir s'en charger. La blessure à son bras, qui semblait pourtant avoir été traité, s'était réouverte et laissait couler une quantité de sang non négligeable. Étant sur son bras, il était évident qu'elle ne pouvait le faire seule. Mais de là à demander de l'aide à Subaru ...

Soudainement crispé, le lieutenant hésita. Il était militaire, pas médecin. Il ne savait que faire et semblait déjà sentir la pression augmenter. Même si Nikita lui disait ce qu'il devait faire, il n'avait pas la moindre idée de comment le faire. Comment savoir qu'elle quantité de désinfectant mettre mais surtout, comment savoir que c'était la bonne quantité ? À vue d'œil ? En prenant un accessoire jaugé ? Y avait-il seulement cela ici ? Totalement perdu, Subaru était à deux doigts de sautiller sur place répétant encore et encore qu'il n'était pas fait pour ça et ce, plus encore quand elle lui annonça qu'il serait le médecin pour les dix prochaines minutes. Qui n'avait jamais rêvé d'être médecin dans sa jeunesse ? Qui n'a jamais jouer au moins une fois aux docteurs avec ses amis et amies ? Subaru avait jamais joué à ça mais il avait au moins une fois jouer aux docteurs annonçant des pronostics plus fous les uns que les autres. Mais là, c'était différent. Passer de la théorie fausse et stupide à la pratique vraie et vitale, il y avait un gouffre, non, plus encore, un canyon ... Incertain, le lieutenant prit la bouteille de désinfectant, l'ouvrit rapidement et resta un moment immobile, se demandant sur quoi mettrait-il ce désinfectant ? Directement sur la plaie ? Non, il fallait quelque chose d'autre, un coton, une compresse, un mouchoir, enfin, quelque chose. Sursautant lorsqu'elle reprit la parole d'un ton sec pour lui clamer qu'il ne devait pas en renverser, le jeune homme se retint de lâcher la bouteille sous l'effet de surprise. Souriant d'un air gêné, le militaire repris sa quête de quelque chose pour mettre le désinfectant.

Lorsque, après quelques secondes, il le trouva, le lieutenant se mit à verser le contenu de la bouteille sur un contentant qui s'humidifiait à vue d'œil. S'en mettant à moitié sur les doigts, il finit par poser la bouteille sur le bureau le plus proche et posa le coton sur la plaie de Nikita. Précipitamment et rapidement, il en oublia la délicatesse et la douceur lorsqu'il posa la coton imbibé. Il n'avait pas été brute, non, juste indélicat. S'excusant rapidement avec un air enfantin, le lieutenant accompagna son geste de quelques paroles :


Aie, désolé j'ai pas fais exprès.

Laissant le coton sur la plaie, il fit quelque allers et retour, laissant le désinfectant occuper toute la plaie. Grimaçant face à cette vue, le lieutenant demanda finalement d'un air curieux mais qui pouvait également montrer sa compassion et son attention envers certains :

Comment tu t'es fais ça ?

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Duncan
Infirmière
Membre
avatar

Féminin
Messages : 47
Rang dans le RP : Infirmière au QG de Central.

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir: aucun~
MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Ven 4 Juin - 16:58

Persuadée que son avertissement serait suffisant pour que Subaru ne commette pas de bêtise, Nikita l'observa faire avec un regard perçant.
Toujours était-il que le militaire avait l'air un peu perdu ._. . Elle lui avait pourtant indiquer le désinfectant, puis, après avoir arraché son bandage, l’avait informé qu’il allait se métamorphoser en médecin qualifié pendant la dizaine de minutes qui allait suivre.
Et visiblement, il ne s’y attendait pas.
Il la regardait avec des yeux ronds. Se sentait-il incapable de l’aider même sous ses instructions ? Avait-il peur d’aggraver la situation ?
Même si cette sorte d’attention faisait légèrement plaisir à Niki, cette dernière ne comprenait pas vraiment pourquoi, et surtout comment, cet individu n’osait pas lui appliquer une simple couche d’eau oxygénée.
Il était certain qu’elle avait elle-même un doute sur la sûreté de cette opération. C’était, certes, un risque à prendre, mais si elle l’avait jugé apte à la soigner (du moins plus apte que ceux de cette base militaire), c’est que son œil avisé de médecin l’avait jugé capable, non ?
Finalement, après quelques minutes (où était-ce quelques secondes ?), Subaru se décida à prendre de lui-même les devants en s'approchant d'elle avec la bouteille de désinfectant et une bonne poignée de coton.
Accroupi et face à la l'infirmière qui ne laissait, comme à son habitude, aucun sentiment apparaître sur son visage, elle l'observa, dont l’expression dénonçait son esprit intrigué. Revenant sur le soin de sa plaie, Subaru appliqua le plus délicatement possible (enfin délicat est un bien grand mot u_u) le coton imbibé d’eau oxygénée sur le bras fin de la jeune fille. Il s'excusa brièvement d'un 'Aie, désolé j'ai pas fais exprès'.
Niki ne pu s’empêcher de lâcher un petit rire. Cependant, il n’était ni moqueur, ni sadique. Non, elle avait rit pour la seule raison qu’il avait été plus délicat qu’elle n’aurait pu imaginer.


- Tu t'en sors très bien, dit-elle de manière à le rassurer, tu te débrouilles mieux que ceux d’ici, et ce n’est pas peu dire.

La suite se passa sans encombres : elle lui dictait tous les mouvements à faire, ponctuant ses phrases de « Appliques ici », « Plus par là » et de « Oui, c’est parfait ! ». Subaru avait été un parfait assistant, si bien qu’elle retrouva une mobilité suffisante de son bras.
Elle leva ses yeux translucides, pétillants de reconnaissance. Quitte à avoir fait une croix sur sa fierté, autant en profiter jusqu’au bout.

-Merci.

Mais en aucun cas elle ne sourit. Il ne fallait pas trop rêver non plus.

Aucune grimace due à la douleur ne s’est dessinée sur son visage, de même qu’elle n’avait absolument pas cillé lorsqu’elle voyait clairement que le désinfectant faisait effet. Quant à Subaru, lui préféra s'éloigner, ce qui fit froncer Niki des sourcils. On avait un cœur solide ou on ne l’avait pas.
Son infirmier marcha dans la salle d'un air anxieux, avant de lui demander:


- Comment tu t'es fait ça?

- ... Disons que je regardais pas devant moi.

Elle ne pouvait quand même pas avouer qu'elle s'était prise une belle gamelle dans la rue non plus, bon ok elle avait déjà jeté sa fierté aux orties, mais pas la peine d'en rajouter.
La jeune fille resta silencieuse. Et maintenant ? Allait-il prendre congé ? Rien ne l’en empêchait. Et qui voudrait rester plus longtemps dans ce lieu qui donnait des nausées ?
Une partie d’elle-même souhaitait que leur accidentelle rencontre dure légèrement plus longtemps. En effet, Subaru avait toutes les qualités requises pour devenir son « ami », bien que le terme en question n’était pas très employé dans le vocabulaire de Niki. Ce qui était certain, c’est qu’il était largement intéressant pour que la jeune infirmière soit un minimum amicale et sympathique. Même si c’était un peu dur à envisager.
Elle aurait pu lui demander de rester, elle aurait pu lui demander s’il était possible de faire plus ample connaissance. Mais elle ne fit rien.
Les mots qu’ils faut dire aux autres humains, elle ne les connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Lun 7 Juin - 11:55




Devenu médecin pour quelques secondes, Subaru dut improviser. Jamais il n'avait jamais aidé à une quelconque blessure, même minime. Il n'avait, ô grand jamais soigner la moindre blessure. Les quelques blessures, éraflures ou quoi que ce soit d'autres dont il avait souffert s'étaient toujours soigner d'elles-même et ce, rapidement. Bien sur, il y avait eu les blessures plus ou moins graves, mais pour ça, les hôpitaux existaient, il l'avait bien compris et s'en servait souvent, ou du moins, aussi souvent que nécessaire. En soi donc, le lieutenant ne s'était jamais pris pour un médecin, sauf dans sa tendre jeunesse où il lui était arrivé de s'amuser à donner des pronostics quant à la maladie d'un souffrant ou à la gravité d'une blessure d'un quelconque blessé. Un petit jeu inoffensif et irréel qui ne devait pas l'amener devant un réel patient, d'autant plus que, bien souvent, ses hypothèses étaient tirés par les cheveux ou étaient des plus risibles et improbables. En bref, il ne fallait pas trop compter sur le jeune homme pour jouer aux médecin, d'autant plus quand il n'y avait pas plus grave que cela.

Agissant donc avec une certaine prudence mêlée à de l'hésitation, Subaru apposait doucement le coton imbibé de désinfectant sur la plaie de Nikita. Sa question également posée, cherchant à définir l'origine de la blessure, il ne restait plus qu'à attendre deux choses : la réponse et la suite des directives. La première chose qui arriva fut les directives, lui indiquant que faire étape par étape, elle le guidait pas à pas pour qu'il puisse l'aider parfaitement sans faire n'importe quoi et faire plus de mal que de bien. Accompagné par des encouragements et des compliments quant à sa manière de faire, le lieutenant ne put qu'être fier et content de lui. Même si ce n'était pas grand chose, c'était une bonne première fois. Subaru en garderait probablement un bon souvenir, comme pour beaucoup de chose en fait. Lorsque ce fut finit, elle le remercia d'un merci qui semblait sincère et amical. Un remerciement naturel lorsqu'on venait de jouer aux médecin sans préparation au préalable. Souriant fièrement, le lieutenant ne dit rien, montrant à quel point il était content, à la fois pour elle puisque son bandage était maintenant fait mais aussi pour lui qui avait réussi une "opération" avec brio. Une petite joie bien méritée qui n'aurait aucune conséquence réelle, juste un peu de bonne humeur et de sympathie dans ce lieu mettant plus ou moins mal à l'aise.

Ce n'est qu'une fois la tâche finie que la réponse à sa question arriva. L'infirmière répondit rapidement en explication l'inattention dont elle avait fait preuve et qui était la cause. Ne pas regarder devant soi, c'était pas très difficile à faire, en revanche, il était plus difficile d'esquiver les obstacles dans de telles conditions. Comprenant tout à fait ce qu'elle entendait par son explication, le lieutenant ne dit rien, souriant simplement, une réaction amicale et habituelle pour lui. En effet si toute question avait une solution, le sourire était le passe partout pour se sortir de n'importe quelle situation. Enfin, il était dur pour certains de sourire en tout lieu et en tout heure. Une chose qu'on avait ou qu'on avait pas. Subaru savait sourire n'importe ou, n'importe quand pour n'importe quoi et si cela lui faisait parfois défauts en lui causant un ou deux petits problèmes, bon nombre de fois il put apporter un peu de réconfort et de soutien aux personnes qui justement en avaient besoin. Restant donc silencieux, le militaire soupira pour relâcher un peu cette pression qui l'avait occupé et se laissa tomber sur le siège le plus proche. Il ne pensait pas qu'être médecin ou de les jouer était si épuisant et plaçait les gens sous une telle pression. Certes il s'en doutait, mais voir la réalité en face était autre chose. Bref, Subaru devait souffler un peu. S'affalant sur le dossier en regardant Nikita, il finit par demander d'une voix simple et amicale :


Dis, c'est toujours comme ça pour les infirmiers ou les médecins ? Toujours aussi dur que ça ?

Une petite question pour laisser le temps passé le temps que les deux reprennent leur esprits ou plutôt, le temps qu'ils puissent se remettre les idées en place, pour Subaru en tout cas. Et puis, un brin de conversation ne ferait de mal à personne, après tout, si tous deux travaillaient ici bas, autant faire connaissance dès maintenant, surtout si le lieutenant sentait qu'il reviendrait à l'infirmerie bien plus rapidement qu'il ne l'aurait pensé.

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Duncan
Infirmière
Membre
avatar

Féminin
Messages : 47
Rang dans le RP : Infirmière au QG de Central.

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir: aucun~
MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mar 8 Juin - 19:30

Au final l'opération se déroula sans accroche.
Son bras ayant retrouvé une mobilité plus que suffisante, et ayant remercié son infirmier en bonne et due forme, il n’y avait vraisemblablement plus grand-chose à faire. Prendre congé devenait ainsi la suite la plus logique. Quoique…
Quittant l’objet qui lui avait servi de siège, elle leva ses yeux translucides pour les poser sur le brun qui s'affalait de manière assez décontractée dans le fauteuil juste en face de celui de Nikita. Elle remarqua ainsi, suite à une analyse plus détaillée de son physique, qu’il avait des traits plus qu’agréable à regarder. Puis, son regard se reporta sur ses cheveux.
C’était une chose qu’elle n’avait pas remarqué, ou du moins, à laquelle elle n’avait pas fait attention, mais les cheveux de Subaru était plus ou moins, non très d'ailleurs, en pagaille. A croire qu'il avait oublié de se les brosser ce matin u_u, chose qui lui allait à merveille en fait.

Et puis, une petite clochette ornait son cou, ce qui rappela à notre infirmière celle des chats. Assez étrange en guise de bijou. Les paroles de Subaru sortirent Niki de ses pensées:


- Dis, c'est toujours comme ça pour les infirmiers ou les médecins ? Toujours aussi dur que ça ?

Cette dernière ne pu s’empêcher d’esquisser un bref sourire, qui, heureusement, ne fut visible que pour un millième de seconde. Nikita prit son temps avant de répondre, tout en rangeant la bouteille de désinfectant et les compresses.

- Difficile ? Ca dépend des cas... Le patient peut bien avoir une simple coupure qu'un bras en lambeau, tu saisis?

Elle finit sa phrase en se retournant vers lui, le fixant de son regard perçant. Elle adorait regarder les gens de cette façon, c'était un peu sa manière de les intimider. Puis, son regard s'adoucit, et elle se permit un petit sourire.

- Et donc tu es militaire ? C'est assez surprenant, tu as l'air jeune !

C’était étrange mais Nikita avait bien envie d’en savoir plus sur cette personne qui commençait de plus en plus à l'intriguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mar 8 Juin - 20:57


Affalé sur le fauteuil de l'infirmerie où il récupérait de cette courte mais intense expérience, Subaru tentait de reprendre une respiration normale. Pour beaucoup désinfecter une simple plaie n'était vraiment pas grand chose, pour ne pas dire rien. Mais ce que beaucoup ne comprendraient pas c'était que le lieutenant détestait la vue du sang et les blessures, qu'elles soient physiques ou morales. Fidèle partisan du bonheur, de la joie et de la bonne humeur, le jeune homme n'était pas comme ces amoureux sanguinaires frémissant à la seule vue d'une goutte de sang. Non, Subaru préférait quand tout allait bien, où tout le monde se porte bien et où seul les sourires et les rires emplissent l'esprit d'une joie quelconque. Il y a quelques minutes, ce monde que beaucoup qualifierait d'innocent ou de candide, n'était pas celui de Subaru.

Quand l'infirmière, patiente et interlocutrice depuis quelques minutes lui répondit sur un ton assez simple, le lieutenant l'écouta simplement, comprenant tout à fait ce à quoi elle pensait. La difficulté variait en fonction des cas, aussi bien des patients que des blessures. C'était une évidence, et si le militaire s'était attendu à une réponse plus ou moins proche de celle-ci, il se rendait compte que la réponse obtenue était amplement suffisante. Il n'était pas aussi facile de gérer un membre sérieusement blessé qu'une simple plaie ou une plaie infecté d'une plaie qui ne l'était pas, tout comme il était plus difficile de s'occuper d'un patient grincheux et colérique d'un patient calme et réceptif aux avis du médecin. Bref, une question qui avait trouvé réponse, une bonne nouvelle, c'était déjà ça. Agitant la tête d'un air assez frénétique, le lieutenant approuva silencieusement lorsque Nikita lui demanda s'il avait saisit.

De cette réponse, s'ensuivit une question ayant un tout autre rapport. Après de rapides coups d'œils qui n'échappèrent pas totalement au regard du jeune homme, l'infirmière reprit la parole, semblant alors étonnée qu'une si jeune personne puisse être déjà dans l'armée. Certes il était vrai qu'il semblait jeune pour faire parti de l'armée et Nikita n'était pas la première à lui faire remarquer, cependant, Subaru ne pouvait que se demander, et ce, de plus en plus, s'il n'était pas un cas exceptionnel ou bien si l'armée était en manque cruel d'homme. Jeune et déjà gradé lieutenant. Était-ce réellement extraordinaire ? Subaru était-il réellement naïf ou modeste au point de croire qu'être lieutenant à son âge n'était rien ? Avait-il une ambition passive qui altérait son interprétation ? Était-ce seulement possible ? Peut-être devait-il se pencher sur cette question ou bien demander ce que l'on pourrait appeler un avis général. Demander aux gens dans la rue et voir si oui ou non, son statut actuel était précoce ou non. Un sondage ? C'était une idée, mais pour le moment, Subaru ne pouvait le faire d'autant plus que s'imaginer dans la rue en demandant si être lieutenant à son âge était anormal ou non était un peu étrange. Repoussant ses quelques pensées en répondant sans prendre grand temps pour réfléchir :


Et bien euh, j'ai bientôt 19 ans et puis, c'est pas si jeune que ça, enfin, je trouve pas.

Riant d'un air qu'on pouvait qualifier de gêné pour ne pas laisser le silence s'imposer, Subaru sentit rapidement son estomac grogner faiblement. Regardant son estomac quelques secondes, le militaire regarda finalement l'infirmière et lui proposa finalement :

Ça te dirait d'aller manger un morceau ? Je commence à avoir faim.

Attendant la réponse qui fut affirmative, le lieutenant se leva et fila en direction de la cafétéria. Un endroit un peu bruyant mais où la nourriture était suffisamment présente remplir son estomac. Allant au niveau du comptoir où l'on pouvait se servir, Subaru prit quelques plats en ne regardant pas réellement le prix ou les autres petits détails comme les militaires envieux du même plats. Lorsqu'il arriva vers la fin du comptoir, le lieutenant demanda d'une voix amicale, un sourire aux lèvres :

Dites, vous auriez-une bouteille de lait ?

Une boisson dont il ne pouvait se passer et qui lui avait fait une certaine réputation au sein même de l'armée, enfin, pour les militaires les moins gradés, pour les hautes sphères, tant qu'on était un incapable, on restait dans l'ombre, loin de la lumière de la renommée et de la gloire à laquelle aspirait de nombreuses personnes ...

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly-Anne J. Liedel
Sous Lieutenant
Membre

avatar

Féminin
Cancer Chien
Messages : 90
Age : 24
Rang dans le RP : Sous-lieutenant

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mer 9 Juin - 15:26

Elle en avait marre de cette ville... Il faisait froid, même à l'intérieur du QG... Lilly-Anne avait encore sa veste sur le dos, et elle serrait le (trop) maigre tissu contre elle. Ses longs cheveux détachés voletaient derrière elle, au rythme de ses pas énervés, ses yeux lançaient des éclairs furieux à tous ceux qui avaient le malheur de croiser son regard. Le plus souvent, les militaires haussaient des sourcils étonnés, ou se moquaient légèrement de la jeune femme: qui était cette nouvelle qui semblait en vouloir à tout le monde ? Personne n'était au courant, et puis de toute façon, ils avaient d'autres chats à fouetter que cette brunette un peu trop nerveuse... Bref, revenons-en à nos moutons... La sous-lieutenant bouillonant intérieurement. Elle était congelée !! C'est sûr que Central...C'était pas la même chose que South City...>< Un soupir s'échappa des lèvres de Lilly, tandis que son visage prenait un air moins crispé: South City... Il faisait souvent beau là-bas, et la température était très agréable !!! Pas comme dans cette ville... Pour elle, c'était le pôle nord !! ><

Bref, bref... La jeune militaire déambulait toujours dans les couloirs, à la recherche de son nouveau supérieur, le lieutenant...heu...C'était quoi son nom déjà...? Un coup d'oeil sur la lettre qu'elle avait reçut le lui rappela rapidement : le lieutenant Subaru Saeba. C'était pas courant comme nom... Enfin, la question n'était pas là. Un nouveau soupir se fit entendre... Cela faisait combien de temps qu'elle errait dans cet établissement...? Une heure...Ou deux ? Lilly-Anne ne savait plus vraiment...Le voyage en train l'avait un peu fatiguée, et en plus, la faim commençait à se faire sentir.... Là, une décision cruciale était à prendre: devait-elle continuer à chercher le lieutenant alors qu'elle avait le ventre vide...? Ou devait-elle se restaurer d'abord...? Après quelques secondes de réflexion, la militaire choisit la seconde option: elle ne faisait jamais rien de bon le ventre vide...u__u
Bien bien...La cantine... C'était par où...? Bah.... Elle n'avait qu'à marcher tout droit...Elle finirait bien par tomber dessus... Au bout d'un quart d'heure, elle finit par trouver l'endroit désiré. Lilly-Anne pénétra dans la cantine d'un pas pressé, sans regarder devant elle, les yeux rivés sur le sol. Et bien sûr, vous l'aurez deviner... Elle percuta la personne qui se trouvait juste devant -_-'. La militaire ne s'attendait absolument pas à ce choc, elle se retrouva donc assise par terre, sans comprendre vraiment comment elle s'était retrouvé dans cette position... Quelques militaires la regardèrent en ricanant, toutefois, ils se turent vite et retournèrent à leur plateau repas.

Quel était l'abruti qui avait osé se mettre en plein milieu du chemin ?! Lilly-Anne releva la tête et lança un regard furieux audit abruti, le détaillant au passage. Il était assez grand, mince. Il arbrorait des cheveux bruns en bataille, et un air benêt était affiché sur son visage. La militaire ne lui donna pas plus de vingt ans. Une jeune femme à l'allure étrange l'accompagnait: des yeux presques translucides, et des cheveux d'un blond décoloré. Sa silhouette était de taille moyenne.
Après cette bref inspection, Lilly prit la déscision de se lever. Une fois sur ses pieds, la brune se baissa légèrement, sans accorder un regard aux deux "idiots", épousseta ses genoux, puis chercha du regard sa lettre. Bon sang, où était-elle passée...? Un long soupir lui échappa. Décidémment... ça commençait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Duncan
Infirmière
Membre
avatar

Féminin
Messages : 47
Rang dans le RP : Infirmière au QG de Central.

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir: aucun~
MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Jeu 10 Juin - 22:55

Lorsque Subaru lui proposa d'aller manger quelque chose, Nikita n'en fut que surprise. Elle lui répondit avec une mine un peu déconcertée:

- Ben... je ne vais pas refuser. Merci.

Elle n'était pas mécontente mais affichait toujours son air un peu renfrogné.
La jeune infirmière suivit donc Subaru, préférant fermer la marche afin de ne pas le perdre de vue et s'égarer dans le QG qui était beaucoup plus grand qu'elle l'avait imaginé.
Nikita balaya la cantine du regard tout en franchissant la porte. Elle et Subaru se retrouvèrent alors dans la cafétéria quelque peu bondée, normal vu que l'heure du midi approchait. Niki décida d'imiter Subaru en prenant son plateau et se servit devant le comptoir. Un steak et des pommes de terre, y a rien de mieux! Enfin au moment de payer, Subaru demanda... une bouteille de lait. Nikita ouvrit des yeux ronds comme des billes et fixa Subaru d'un air insistant. Si elle s'était attendue à ça... Bon, après tout, chacun ses goûts...

Nikita suivit une nouvelle fois le militaire, le laissant choisir leur place. Bien... Subaru se releva pour aller chercher quelque chose.

La jeune femme en tenue d'infirmière le regardait vaguement s'éloigner, sa tête posé dans une des ses paumes, elle était extrêmement pensive. Maintenant qu'elle vivait à Central, elle devait penser à rénover son appartement, se faire une nouvelle garde-robe, apporter quelques petites modifications à son cabinet, plus meubler son appar-

Nikita vit Subaru se faire percuté de plein fouet par une jeune fille. Nikita regarda la scène sans bouger d'un millimètre mais avait déjà le sourcil levé, légèrement énervée. La fille avait des tomates à la place des yeux ou quoi?

La jeune infirmière fut bizarrement stoppée dans sa montée de colère en voyant l'inconnue tomber à terre avec un air un peu confus. Nikita resta perplexe un instant devant ce spectacle. Toujours assise à sa table elle constata impassible qu'en fait, Subaru n'avait pas non plus l'air d'en mener large. Elle piqua dans un bout de viande et porta sa fourchette à sa bouche, puis elle vit la jeune femme releva la tête, fixer Subaru d'un air très contrarié ensuite rapidement jeter un regard sur elle, se lever et s'épousseter le bas en soupirant.

Nikita mâchonna le bout de viande qu'elle venait de prendre un bouche tout en pensant:

*Et désolé, c'est pour les chiens?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, &amp;quot;déconnecté de la réalité&amp;quot;
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Sam 12 Juin - 9:50


Partis pour manger un bout et casser la croûte, les deux jeunes gens se déplacèrent rapidement en direction de la cantine du QG. Rapidement, le lieutenant prit ici et là pour avoir un repas copieux et demanda finalement une bouteille de lait, précieuse boisson qui accompagnait toujours ses repas. Sentant le regard des quelques personnes ayant entendu sa demande, le jeune homme ne fit que sourire amicalement. Pour les cuisiniers ou les responsables de service, ces demandes n'étaient pas si extraordinaire que ça puisque Subaru ne demandait que ça, bien qu'il n'était pas toujours présent au QG. Sa bouteille de lait obtenue, le lieutenant regarda un moment l'infirmière qui semblait des plus surprises. Souriant un peu plus en regardant Nikita, le lieutenant finit par aller chercher une table pour manger son repas, garni pour remplir deux voire trois estomac. Trouvant rapidement une table où s'asseoir pour manger sans être en plein milieu du chemin et donc sous les innombrables regards des soldats de l'armée Amestrienne.

Entamant le repas par un bon coup de fourchette, le jeune homme se stoppa brusquement, venant de penser à une chose importante, un éclair de génie dirait certain. Se tournant vers Nikita pour la prévenir de ses attentions, il annonça seulement qu'il allait chercher un peu de seul et d'assaisonnement basique tel que de la moutarde, du ketchup ou de la mayonnaise. Se levant donc en regardant ailleurs, le militaire ne tarda pas à percuter quelqu'un. Violemment ? Pas vraiment, enfin, pas autant que ça, d'autant plus qu'il avait connu pire que ça. Mais le choc fut suffisamment violent pour renverser la personne d'en face et le faire reculer, manquant de le faire basculer lui aussi. Adoptant dès lors une attitude désolée, le lieutenant tendit sa main vers la personne tombée en signe de soutien et d'excuse. Prêt à l'aider pour se relever, Subaru remarqua rapidement qu'il s'agissait d'une jeune femme, plus ou moins aussi âgée que lui. D'une silhouette normale elle semblait néanmoins grincheuse et de mauvaise humeur. Cette bousculade l'avait tant révolté ? Étonnant. Lorsqu'il vu son regard lançant des éclairs, Subaru comprit qu'il avait percuté la mauvaise personne au mauvais moment. Souriant alors un peu plus, il s'excusa d'une voix non pas timide mais désolée.

Lorsque finalement la militaire en face de lui, puisqu'elle l'était au vu de sa tenue et de sa présence ici-même, se releva et que sa main ne servit plus à rien, le lieutenant se pencha pour ramasser le bout de papier et ainsi donc d'éviter que sa main ne soit tendue pour rien. Sans un mot, il se redressa, le bout de papier en main. L'ouvrant rapidement, la curiosité qui l'occupait le poussa à lire rapidement. Ce qu'il y vit le surpris légèrement. Bien qu'il n'eut le temps de lire que quelques mots, il s'exclama en oubliant tout simplement qu'il était au milieu d'une cantine de Central City et où chaque petite chose attirait l'attention de tout le monde :


Hey, mais c'est moi Subaru Saeba.

S'exclamer ainsi, une chose que faisait souvent Subaru qu'importe le moment, qu'importe le lieu, qu'importe les personnes. Mais une question était encore à savoir, pourquoi diable cette demoiselle avait un bout de papier, officiel, précisons-le, sur elle avec le nom du jeune homme ? Allait-elle l'envoyer en mission par ordre de son supérieur ? Ou était-ce tout autre chose tel qu'un renvoi pour incompétence, notamment à cause de l'évasion de la jeune prisonnière nommée Winry, ou peut-être, au contraire, était-ce une promotion ? Non, les promotions étaient données par des hauts gradés et dans des endroits plus respectables qu'une cantine. La meilleur moyen de savoir était probablement de lui demander, prenant donc la parole, le lieutenant amateur de lait demanda d'une voix assez interrogative :

Mais euh, vous me cherchiez ?

Question posée, réponse en attente et une incertitude mêlée au trouble décroissante se déroulant sous les regards d'un petit groupe de militaire tous plus curieux les uns que les autres, espérant avoir une petite histoire comique à conter à leur famille ou leurs amis en détournant légèrement la réalité pour rendre un peu plus ridicule la scène qui ne l'était normalement pas. Enfin, ainsi va le monde et Subaru s'en fichait éperdument, tant qu'il y avait du lait ...


_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly-Anne J. Liedel
Sous Lieutenant
Membre

avatar

Féminin
Cancer Chien
Messages : 90
Age : 24
Rang dans le RP : Sous-lieutenant

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mar 15 Juin - 17:44

Hey, mais c'est moi Subaru Saeba.

Ah...Lilly-Anne était contente pour lui, mais était-ce une raison pour le crier ainsi devant tout le monde ? Soit il l'avait fait exprès, soit il était légèrement idiot... Enfin, aux yeux de la sous-lieutenant. Un soupir lui échappa: Subaru Saeba... C'était lui son supérieur. Il avait l'air un peu benêt... Mais bon, elle ferait avec. C'était toujours mieux qu'un supérieur à l'égo surdimmensionné et tyrannique. Bref, dans l'ensemble, la militaire n'était pas si mal lotie que ça. La brune remarqua que l'infirmière (au vue de sa blouse blanche)machouillait quelque chose, probablement un bout de pain ou un bout de viande. La blonde quasi-décolorée la fixait avec insistance... Elle avait un problème ? Enfin, ce n'était pas ses affaires... Elle avait d'autres chats à fouetter.

Balayant la cafétéria du regard, elle remarqua que les autres militaires présents les fixaient d'un air à la fois amusé et intérressé... La scène qui se déroulait était donc si captivante ? Ils ne pouvaient pas se mêler de leur affaires, ces abrutis ?! Qu'est ce que Lilly avait envie de les frapper: la curisosité est un vilain défaut... A leur âge, les militaires devraient pourtant le savoir....
Son supérieur la coupa dans ses élans de violences en lui demandant si elle le cherchait. Hum... Si elle avait une lettre avec son nom, était-ce juste par hasard, pour faire joli...? Petite question: savait-il se servir de sa tête...? Et comment avait-il fait pour entrer à l'armée...? Sérieusement, la militaire avait du mal à croire qu'un idiot pareil soit lieutenant... Enfin, la question n'était pas là, elle avait trouvé son supérieur, alors autant faire la corvée des présentations maintenant, ce qui est fait n'est plus à faire.


-Oui... Je suis le sous-lieutenant Liedel, et je viens d'être affecter sous vos ordres....

Voilà, une bonne chose de faite !! Bon, maintenant qu'elle avait trouver son fameux supérieur, la jeune militaire pouvait enfin se restaurer... Sa faim commençait à prendre de plus en plus de place... La brune ne lança pas un regard au Lieutenant, qui n'avait pas l'air de s'attendre à cette nouvelle. La blonde qui l'accompagnait avait l'air neutre... De toute façon, ça ne la regardait pas cette histoire. Bref, vous connaissez l'appel du ventre... Lilly-Anne si dirigea donc vers le comptoir et se servit à manger: pomme de terre et viande. Cela lui suffisait amplement, puis au pire de toute façon, elle irait se resservir si elle avait encore faim. La brune pensait aller s'installer tranquillement dans un coin de la cafet', SEULE, mais son nouveau supérieur ne semblait pas vraiment être de cet avis... Il n'allait pas la suivre quand même ?! Décidant de l'ignorer, la brune entama son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Duncan
Infirmière
Membre
avatar

Féminin
Messages : 47
Rang dans le RP : Infirmière au QG de Central.

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir: aucun~
MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Lun 21 Juin - 20:26

Toujours la fourchette à la bouche, Nikita observa les deux jeunes gens euh... dialoguer si on peu dire. Repiquant dans son assiette, Nikita se demanda s'il n'y avait pas quelque chose de meilleur au menu.
Enfin, la jeune femme repartit vers le comptoir, se servit et s'assit une table plus loin.
Et puis... Subaru s'installa en face d'elle, visiblement désireux d'engager la conversation.

Décidant de détacher son regard de Subaru et de la jeune femme, notre infirmière se leva et se dirigea vers le comptoir.
La première chose à laquelle elle pensa lorsqu'elle se retrouva devant un des plat était bien
* Qu'est-ce que c'est ?*. D’un point de vue totalement abstrait, cela ressemblait à une pizza. La pâte était assombrie, à croire que son allure ratée la désespérait elle-même. Le rouge qui la recouvrait semblait perdre de sa chaleur sans parler de ce qui se noyait dans cette masse de tomates écrasées de façon barbare; les champignons semblaient appeler à l’aide, la viande qui avait une couleur soit trop brune, soit trop carmin -à croire que le cuistot avait fait cuire les morceaux séparément…-… Nikita n’osait laisser son regard se promener plus longtemps sur ce sacrilège qui aurait fait pâlir Naples et ses habitants.
Préférant donc ne pas regarder, Nikita s'en servit une part, bizarre, c'était un tantinet... gluant...
Peu confiante, le jeune infirmière voulu retourner s'assoir mais... une idée lui traversa la tête. Donc, au lieu de retourner à sa table, Niki s'assit à la table de la jeune femme et Subaru, sans rien ajouter. Au passage, elle détailla un peu plus sa voisine: elle portait un uniforme militaire, ses cheveux d'une couleur qui oscillait entre le brun et le noir étaient attachés en couettes, encadrant son petit visage pâle. Elle était assez jolie, mais son air renfrogné gâchait un peu sa beauté.

Nikita lança un regard interrogateur à Subaru, signifiant:
« Qui est-elle? » Attendant sa réponse, elle s’arma d’une façon fébrile des couverts et goûta une brève bouchée de sa "pizza".
C’était un mélange atroce, le chaud et le froid formaient un duel incohérent sur sa langue. Les saveurs, elles-aussi, se battaient avec une rage terrible en se partageant des rôles totalement opposés -c’est un mystère que même encore maintenant Nikita n’arrive pas à élucider, mais il y avait un goût sucré dans cette pizza, elle en est certaine…-. Ce diaporama de saveurs devait se former sur le visage de l'infirmière mais sous forme de couleurs.
Avalant avec difficulté, elle réussit à ne pas vomir... les cuisiniers voulaient empoisonner leurs militaires ou quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, &amp;quot;déconnecté de la réalité&amp;quot;
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mar 22 Juin - 13:08


Étonnante réponse que voila. Non, pire encore, surprenante réponse. Comment s'y attendre ? Personne ne pouvait s'attendre à une telle nouvelle à part certains hauts gradés ou ce genre de personne mais Subaru, comment pouvait-il se préparer à cette nouvelle ? La réponse à sa précédente question lui fit un léger choc. Cette jeune fille, quelque peu de mauvaise humeur pour une raison inconnue, venait de lui dire qu'elle était affectée machin chose. Enfin, en gros qu'elle serait sous ses ordres. Une drôle de nouvelle, d'autant plus qu'aucune message ne lui était parvenu. Surprise oh surprise, ne soit pas surpris de cette surprise. Enfin ... Totalement déboussolé, l'esprit du lieutenant retint néanmoins le nom de sa nouvelle subordonnée : Liedel. Un peu maigre comme information, enfin, c'était déjà ça. La sous lieutenant Liedel, une dénomination sonnant assez bien. Enfin, là n'était pas le problème. Avoir une subordonnée pour le jeune homme était assez déroutant. D'ailleurs la première réaction qu'il eut fut un "kézako" intérieur. Comment on gérait les subordonnés ? Subaru n'en avait aucune idée. Il y a quelques mois, voire une ou deux années, il aurait cru que c'était semblable à un animal de compagnie ou à quelque chose dans le genre. Enfin, qu'il fallait s'en occuper toutes les cinq minutes et qu'il fallait leur ordonner de faire ceci ou cela et bien sur, de ne pas faire ceci ou cela. En soi, on pouvait aussi les comparer à des enfants de bas âge qu'il fallait surveiller. Enfin, tout cela était dans l'esprit du jeune lieutenant qui ne savait comment réagir.

Entretemps, alors que Subaru restait dans un état proche de la léthargie, sa nouvelle subordonnée, peu envieuse, apparemment, de faire connaissance, s'en alla vers le comptoir se prendre de quoi manger. La suivant du regard avec hésitation, le lieutenant se demandait que faire. L'idée première aurait été de la laisser faire et de retourner manger, après tout, la cantine s'était fait pour manger pas pour faire des rencontres ou apprendre qui était le supérieur de qui et inversement. Mais tout de même, étant son supérieur, selon ses propos, Subaru se devait d'aller la voir et de demander des explications. Apprendre ça c'était déjà une chose quand on était soi-même au courant par une missive de ses supérieurs, mais alors l'apprendre de la part de sa subordonnée ... Enfin, il ne fallait pas rester bouche-bée et stoïque comme un roseau face au vent soufflant, il fallait réagir. Regardant néanmoins l'infirmière pour savoir si elle comprenait la situation, il ne trouva rien d'autre qu'une goinfre en train de planter sa fourchette dans sa viande qu'elle avalait en deux trois bouchées. Comprenant qu'il devrait agir seul sans le moindre avis ou conseil d'une tierce personne, le lieutenant grimaça et alla vers la jeune femme qui s'était dirigée vers une table, plateau en main et estomac chantant la plainte de la faim. Ce fut après quelques pas que le lieutenant revint sur ses pas pour prendre sa bouteille de lait en main et se diriger vers la sous lieutenant. Et oui, même déboussolé, Subaru ne perdait pas le nord, surtout lorsqu'il y avait du lait pas très loin.

Parti donc en direction de la table où la sous lieutenant Liedel entamait son repas dans la solitude et la mauvaise humeur, Subaru ne tarda pas à s'arrêter devant la table. l'observant rapidement, il détailla rien de bien particulier, un visage déformé par un air mécontent et une mauvaise humeur oscillant entre la rage et la colère. Elle portait l'uniforme militaire comme beaucoup d'autre et mangeait sans se soucier des autres. Être seule ne semblait pas la déranger, une chose qu'il fallait changer, enfin, si elle était vraiment sa subordonnée, dans le cas contraire et bien ... Non, ça ne changerait rien, qu'elle soit sous ses ordres ou non. Cette attitude n'était pas bonne pour une fille de son âge -bien qu'ils avaient approximativement le même- il fallait donc changer tout ça. Montrant la place libre en face de la sienne, à la même table bien sur, le lieutenant lui demanda s'il pouvait s'asseoir. N'attendant pas la réponse, il prit place en la remerciant et la gratifiant d'un sourire. Bien sur, il n'attendrait pas sa réponse puisqu'il était certain qu'elle serait négative ou tellement agressive qu'elle aurait l'effet d'un coup de poing pour le jeune homme. Bien qu'il se doutait que la jeune femme ne serait que trop peu sensible à sa bonne humeur et à ses sourires terriblement sincères et innocents, le lieutenant ne changea en rien ses habitudes. Et d'ailleurs, ce ne fut que trop confirmé lorsque le jeune militaire s'encombra légèrement entre cette chaise rebelle et sa bouteille de lait dans les mains. Empoté ? Mais non, juste un peu déboussolé. Ce ne fut qu'une fois assis qu'il posa sa bouteille de lait et s'assit correctement. Un poing sur la hanche, l'autre servant d'accoudoir à sa tête, supportant son menton, Subaru adopta un visage sceptique et interrogateur. Observant la sous lieutenant manger, il ne dit rien pendant un temps, laissant le temps pour les deux interlocuteurs de s'observer et de comprendre l'un ou l'autre. Quand finalement il fut temps, le lieutenant demanda d'une voix qu'on pouvait qualifier d'enfantine bien qu'interrogatrice :


Alors si j'ai bien compris, tu t'appelles Liedel et tu es sous lieutenant. Et en plus en plus, tu es sous mes ordres ? Mais comment ça se fait que tu sois au courant et pas moi ? J'ai rien reçu et on m'a pas prévenu. C'est pas une blague au moins ?

L'idée n'était pas à écarter bien qu'il s'agirait alors d'une étrange plaisanterie peu banale mais sans aucune touche de rire. Enfin, il y avait des gens ainsi, des fans ou des fanatiques qui agissaient ainsi pour une raison tout simplement stupide ou ridicule. Enfin, là encore, ce ne serait que trop surprenant. Subaru avoir une fan ? Intéressant certes mais terriblement improbable ou alors surprenant si tel était le cas. Qu'avait-il bien pu faire pour en avoir une ? Probablement rien, enfin, à ses souvenirs. Peut-être pouvait-elle l'éclairer sur ce sujet si bien sur elle l'était. Après, peut-être n'était-elle bel et bien qu'une militaire placé sous ses ordres à l'arrache pour faire le moins possible mais ne pas laisser un soldat tout seul et sans affectation. Si tel était le cas alors le lieutenant devrait voir le responsable car il aurait un certain nombre de question à se poser mais surtout il devrait savoir ce qu'il prend au petit déjeuner. Enfin ...

Après quelques secondes, où la réponse n'était pas encore sortie de la bouche de la sous lieutenant Liedel, Subaru put voir Nikita arriver. Plateau en main avec un morceau de pizza au goût des plus raffinés, elle semblait vouloir se joindre à cette rencontre plutôt que de rester seule dans son coin. Une attitude qu'appréciait le lieutenant, quoi de mieux que la sociabilité et la bonne humeur entre collègue ? Une brique de lait ? Forcément, rien ne valait un peu de lait. Enfin, mis à part ça, probablement rien n'était meilleur qu'une bonne partie de rire entre collègue, surtout quand l'ennui était au rendez-vous. Bref, lorsque Nikita le regarda avec une pointe d'interrogation, Subaru haussa les épaules, signifiant dès lors que la conversation n'avait pas encore commencée. Se tournant alors vers la sous lieutenant qui allait probablement répondre sous peu, Subaru attendit, patientant encore un peu avant de prendre une ou deux gorgées de la bouteille de lait qui reposait non loin devant lui, sur la table que partageait les trois militaires.



_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly-Anne J. Liedel
Sous Lieutenant
Membre

avatar

Féminin
Cancer Chien
Messages : 90
Age : 24
Rang dans le RP : Sous-lieutenant

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mar 22 Juin - 18:09

Lilly-Anne soupira. Décidément, son supérieur n'avait pas l'intention de la lâcher... Soit, mais qu'il ne s'attende pas à recevoir une réponse, elle avait autre chose à faire: remplir son estomac qui criait famine, entre autre. Reportant son attention sur ses patates et ses morceaux de viandes dans leur sauce. Hum, à bien y réfléchir, elle aurait peut-être du prendre une part de ce qui ressemblait à une pizza... Quoique... Enfin bref, l'air toujours aussi renfermée, la militaire jeta un regard noir au lieutenant Saeba qui essayait tant bien que mal de s'assoir, une brique de lait à la main. Une brique de lait ? Ba... Pourquoi pas, si ça lui faisait plaisir. Mais il était vrai que ce n'était pas courant de croiser un militaire amateur de lait, enfin, jusqu'à maintenant Lilly n'en avait jamais rencontré. Généralement, les hommes en uniforme bleu préféraient les boissons alcoolisées... Chacun ses goûts après tout.Observant le jeune homme en face d'elle d'un air mécontent, la sous-lieutenant machouillait un morceau de viande. Qu'est ce qu'il avait ? On ne l'avait donc pas mit au courant, ou elle était arrivée avant la lettre ? Un soupir las lui échappa. Elle avait faim et elle voulait manger TRANQUILLEMENT, et pas ouvrir un salon de thé avec ce drôle d'oiseau qui lui servait de supérieur. Le jeune homme affihait un sourire que la brune jugeait niais. La coupant dans son examen visuel, le seul membre de la gente masculine prit la parole:

Alors si j'ai bien compris, tu t'appelles Liedel et tu es sous lieutenant. Et en plus en plus, tu es sous mes ordres ? Mais comment ça se fait que tu sois au courant et pas moi ? J'ai rien reçu et on m'a pas prévenu. C'est pas une blague au moins ?

Les yeux sombres de Lilly-Anne, qui affichait maintenant un air réellement énervé, vinrent se poser sur le visage de son supérieur. Pour qui la prenait-il ? Et avait-elle vraiment l'air de plaisanter ? La jeune infirmière venait de s'assoir à leur table et lançait un regard interrogateur au militaire.

Non, je ne plaisante pas. Si c'était une blague, je ne me serais pas tapée tout le trajet South City-Central juste pour voir votre tête. Quant au fait que vous ayez été prévenus ou non, je ne suis au courant de rien.

Le tout avait été prononcé sur un ton froid et tranchant, qui ne voulait aucune réponse. Franchement, ce n'était pas de sa faute s'il n'avait pas été mis au courant. Elle, on lui avait juste remit une lettre qui lui disait, non qui lui ordonnait, d'aller à Central et tout le toutim... Elle n'était pas responsable de l'ignorance du jeune homme. Regardant la deux blonde qui était assise à sa table, Lilly-Anne lui demanda:

-Hum ... Sinon, t'es qui toi ?

Wouaaaaaaahouuuuuuuuu*O* Non, vous ne rêvez pas, la jeune femme venait bien de parler sans qu'on lui ait rien demandé !!! Bon, certes la politesse n'allait pas l'étouffer, mais la militaire n'avait pas l'intention d'être aimable, de toute façon, elle ne savait pas vraiment l'être... Que voulez-vous ? C'était ça quand on avait grandit sans personne pour vous apprendre les bonnes manières. Enfin, nous ne sommes pas là pour parler de ça. La brune fixait toujours la femme en blouse blanche d'un air presque impatient, attendant une quelconque réponse. Ses mains s'ennuyaient... Elle se mit donc à jouer avec un couteau, le faisant tourner habilement entre ses doigts, au risque de se blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Duncan
Infirmière
Membre
avatar

Féminin
Messages : 47
Rang dans le RP : Infirmière au QG de Central.

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir: aucun~
MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Lun 28 Juin - 19:28

Ça y est... Nikita commençait à se sentir énerver. Et pourtant elle aura essayé d'éviter les problèmes. Alors, c'était ainsi ? Pour être acceptée dans ce foutu monde, il fallait être grincheux et malpoli comme la jeune militaire le démontrait si bien ? Tout cela était ridicule, c'était ce qui révoltait Niki. Ça la révoltait ? Quel mot bien faible ! Cela la mettait tout simplement dans une colère noire. Tandis ce que celle-ci fronçait nettement les sourcils, la fille au cheveux bruns lui demanda -sur un ton très désagréable- qui elle était. Un soupir agacé quitta les lèvres de l'infirmière. Elle croisa les bras sur sa poitrine tout en la regardant dans les yeux, l'air sérieuse mais surtout très énervée.

- Nikita Duncan, infirmière...

La militaire commença à tourner son couteau entre ses doigts, ce qui acheva d'énerver la jeune femme. Elle lâcha en posant sa main fermement sur celle de la brunette pour qu'elle cesse:

Mais arrête, tu m'énerves !

Ce ne fut que la seconde d'après que Nikita remarqua le sens sa phrase. Non seulement elle c'était montrée très directe, mais en plus, c'était un peu puéril comme argument. Et surtout, les regards des autres militaires attablés commençaient à se refaire sentir.
Elle marmonna en retirant sa main:

Et tu pourrais te blesser... Nikita dévisagea les intéressés un à un. Qu'est-ce que vous regardez ?[/color]

Ils firent alors mine de se concentrer sur leur plats, parlant entre eux et plongeant le nez dans leur assiette, ce qui apaisa Nikita.
Cependant, la miliaire ne put s'empêcher de faire une autre remarque sur son comportement. Sentant la colère remonter, Nikita se tourna vers elle, et ouvrit la bouche pour répliquer, mais un appel retint son attention. Il fait volte-face et regarda un groupe d'homme se diriger vers elle.


Infirmière Duncan ! Les membres du personnel prennent leurs pauses PLUS TARD. Veuillez regagner votre infirmerie.

Lorsque Niki était énervée elle devenait quelques peu illogique, oubliant la jeune femme il se concentra sur le groupe d'homme.

Ça va ! J'arrive...

Elle se leva, s'excusa auprès des deux jeunes gens.

Au revoir mademoiselle Liedel, et Subaru, à une prochaine fois.

Si tant il y en aura...
Tournant les talons, elle suivit les quelques hommes, fermant la marche.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, &amp;quot;déconnecté de la réalité&amp;quot;
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mar 29 Juin - 13:28


Sa question posée et ses gorgées de lait avalées, le lieutenant attendait la réponse qui devait arriver sous peu. La sous lieutenant Liedel, bien que de mauvaise humeur ne semblait pas être une personne mal élevée et impolie qui passerait outre les quelques mots du jeune homme. Enfin, c'était ce qui semblait au lieutenant. Était-ce vrai ? Assurément au vu de la réponse de la jeune femme. Une réponse courte et rapide lancée sur un ton froid et peu affectueux. Répondant rapidement que ce n'était pas une blague et qu'elle était venu ici depuis South City et qu'elle ne savait s'ils avaient été mis au courant ou non. Une logique irréparable mais bon, peut-être avait-elle tenté d'ajouter quelque chose pour ne pas paraitre impolie. Mais malgré tout, Subaru ne pouvait que le remarquer. Son air renfrogné et sa mauvaise humeur était ce qui allait marqué Subaru à jamais concernant cette sous lieutenant. Mais le jeune homme n'était pas comme la plupart à s'attarder sur ce caractère de cochon. Non, aussi innocemment qu'un enfant répondant toujours par "pourquoi ?" lorsqu'on lui répondait quelque chose, Subaru avait envie de comprendre pourquoi elle agissait ainsi.

En y réfléchissant rapidement, on pouvait penser qu'elle agissait ainsi de nature. Certaines personnes étaient ainsi, d'une mauvaise humeur continuelle sans que l'on ne sache pourquoi. Il pouvait aussi être probable qu'elle passait une mauvaise journée et que cela s'en ressentait sur ses réactions. Ou encore que cette nouvelle ne lui plaisait guère et que la seule chose qu'elle avait trouvé à faire était de se comporter ainsi. Il y avait encore quelques probabilités mais finalement, il ne servait à rien de toutes les cerner. Après tout, ce n'était qu'une pointe de curiosité enfantine qui avait poussé Subaru à se demandé pourquoi elle agissait ainsi. Il pouvait tout simplement conclure que la sous lieutenant agissait ainsi parce qu'elle avait passé une mauvaise nuit et que le voyage en train avait été long et monotone. Peut-être serait-elle plus agréable le lendemain et peut-être même d'ici quelques heures. Passant donc à autre chose, le lieutenant suivit la conversation qui s'était engagé entre les deux jeunes femmes. Une conversation engagée par la sous lieutenant qui s'était demandée qui était l'infirmière. Cette dernière avait répondu d'un ton sérieux et trahissant son énervement. La tension était à son comble et Subaru ne semblait pas être le seul à le sentir. L'attention de plusieurs militaires semblait être peu à peu attirée par cette conversation tendue. Une situation qui entama sa première phase de dangerosité lorsque la sous lieutenant entama des mouvements rotatifs et répétitifs avec un couteau. Mouvement qui énerva un peu plus l'infirmière qui le fit savoir d'une réaction laissant libre cours à son agacement.

Préférant resté silencieux et à l'écart pour ne pas être pris entre deux feux, le lieutenant ne dit rien, se contentant de regarder la bouteille de lait qui reposait sur la table. La surface du lait semblait s'agiter, accompagnant dès lors les vibrations d'excitation de la conversation. Observant silencieusement les deux interlocutrices d'un regard discret, Subaru pouvait voir dans les yeux des deux une lueur caractéristiques. Toutes deux semblaient avoir dépassé les limites du calme et de la bonne humeur pour finir dans la colère et la fureur. Bien sur, il ne les connaissait que depuis quelques minutes ou dizaines de minutes, donc savoir à quel point leur colère était dangereuse était une chose impossible pour le jeune homme qui ne savait pas que faire. Attendre était probablement le meilleur bien qu'il n'avait aucune envie que cela ne dégénère, surtout à la cantine, d'autant plus qu'une bouteille de lait était en jeu, présente sur le champ de bataille, pris entre fourchette, couteau et assiette. Une bataille qui avait attiré l'attention des militaires à proximité. Une bande de curieux qui se virent immédiatement repoussés par quelques mots sèchement prononcés de l'infirmière. Il en fut d'ailleurs étonnant de voir à quel point tous se mirent à regarder leur assiette après ces quelques mots. Légèrement amusé, Subaru ne put retenir un sourire qui se fit invisible dans cette atmosphère explosive.

Puis vint un petit groupe de militaire qui avait apparemment l'envie de ramener Nikita à l'infirmerie pour une urgence ou une chose de ce genre. Enfin, ils semblaient décidé et ne partiraient probablement pas sans l'infirmière. Un principe qu'ils se voulaient probablement. Les regardant avec un air à la fois amusé et étonné, le lieutenant ne dit un mot, préférant attendre la suite des évènements. Annonçant qu'elle arrivait et ainsi donc qu'elle partait, Nikita se leva et partit rapidement, saluant rapidement les deux militaires. La saluant d'un signe de tête amical accompagné d'un sourire, le lieutenant cru bon de ne dire mot. Observant le petit groupe partir vers l'infirmerie pendant un moment, le jeune homme amateur de lait se demanda qu'elle était cette urgence qui ne semblait pas en être une. Venir chercher pendant son repas était une chose acceptable s'il s'agissait d'une urgence ou d'une situation grave. Mais dans le cas présent, le peu de précipitation dont faisait preuve le groupe ne semblait pas confirmer cette idée d'urgence ou de situation grave. Étrange et peu convenable. Enfin, Subaru n'était que lieutenant et tout cela ne le regardait probablement pas. D'autant plus qu'il avait d'autres préoccupations, une subordonnée qui semblait ne pas apprécier sa situation ou d'un naturel colérique et renfrogné. La regardant un moment, le lieutenant soupira un court instant. Il ne s'agissait pas d'un soupir de lassitude ou d'énervement. Non, il s'agissait de l'une de ses réactions face à une situation qui le dépassait. Il ne savait quoi faire et s'il fallait donner une situation semblable à celle-ci, Subaru répondrait qu'il semblait se voir comme dans la peau d'un père rencontrant pour la première fois sa fille qu'il n'avait jusque là jamais vu pour ne pas dire jamais connu. Non, il ne se considérait pas comme un père et elle comme une fillette obstinée. Quoique, si cette comparaison lui était venu à l'esprit, ce n'était probablement pas pour rien.

Se tournant donc vers la sous lieutenant qui semblait ne pas avoir arrêté ses occupations, Subaru réfléchit un instant. Comment pourrait-il briser la glace ? Comment élaborer des liens amicaux avec cette interlocutrice qui juste là n'avait pas sourit une seule fois. Elle semblait boudé à tout instant et pour n'importe quoi. Une boudeuse, voila une appellation qui lui irait probablement très bien. Décidant de se lancer sans réfléchir comme il le faisait habituellement, Subaru laissa son naturel agir. Posant la première question qui lui vint en tête, il prit la parole d'un ton qui lui était propre, un ton mêlant l'amical et l'enfantine :


La nourriture est bonne ?

Une première approche qui pouvait probablement donné quelque chose et si cela ne donnait rien, le lieutenant pourrait toujours repartir sur d'autres bases, même si cette fois il ne pouvait entamer une discussion en donnant son nom puisqu'elle le savait déjà. Enfin, il fallait attendre pour savoir et espérer qu'elle ne soit pas de ses asociaux agressifs ou de ces grognons de nature.



_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly-Anne J. Liedel
Sous Lieutenant
Membre

avatar

Féminin
Cancer Chien
Messages : 90
Age : 24
Rang dans le RP : Sous-lieutenant

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mar 29 Juin - 16:16

Après que l'infirmière se soit présentée, Lilly-Anne resta un moment à la fixer, avant de détourner le regard et de fixer le mur d'en face, toujours en jouant dangereusement avec son couteau, le faisant tourner dans un sens, puis dans l'autre. Ce petit jeu semblait agacé certaines personnes, dont la fameuse Nikita Duncan qui lui ordonna d'arrêter en posant sa main sur la sienne, afin d'arrêter le mouvement de la lame. Passé le premier instant de surprise, la militaire dégagea vivement sa main et posa le couteau à côté de son assiette. Elle, se blesser avec un couteau...Et puis quoi encore ? Non mais. Et puis, en quoi ça la regardait ? Tsss... La sous lieutenant soupira de mécontentement et piqua un morceau de viande avec sa fourchette, qu'elle porta à sa bouche. Machant rageusement le bout de chair, la brune lança un regard furieux à la blonde qui envoya sèchement ballader les militaires qui les fixaient avec curiosité. Un petit sourire moqueur apparut au coin de ses lèvres, et une remarque désagréable lui échappa:

Hé bin, c'est pas l'amabilité qui t'étouffe...

Ah... Lilly-Anne pouvait parler... On ne pouvait pas la qualifier d'aimable elle-non plus, mais bon, c'était plus fort qu'elle, ce genre de remarque. Lilly la diplomate en action. La demoiselle Duncan voulut lui répondre quelque chose, mais elle fut interrompu par des militaires qui étaient venus la chercher. L'infirmière repartit en leur compagnie, après avoir saluer les deux militaires qui se retrouvaient à présent seuls à la table. La militaire reprit un bout de viande, qu'elle s'empressa de machouîller sans beaucoup d'enthousiasme. Il fallait dire que la nourriture de la cantine n'était pas digne d'un chef étoilé, en même temps, nous n'étions que dans une cantine, il ne fallait pas s'attendre à manger des repas tip-top diététique et en plus, qui ont bon goût... Machouillant inlassablement, la jeune femme posa ses yeux sur le lieutenant, qui souriait toujours, comme à son habitude. Il n'avait pas mal aux joues à sourire comme ça ? A sa place, la sous-lieutenant en aurait eu marre...Mais bon, chacun son truc.

La nourriture est bonne ?

Qu'est ce que c'était cette question idiote ?! Il cherchait sûrement à faire la conversation... Lilly-Anne n'était pas du genre à répondre à ce genre de question, mais là, c'était son supérieur qui lui parlait, il fallait qu'elle fasse un effort, un tout petit effort pour lui répondre... Bon, une réponse, vite, que dire ? Que dire ????

Mouais...j'ai vu mieux...

La brune reprit son couteau, et se remit à jouer avec, tout en reposant sa fourchette. Fallait-il que dise autre chose, ou était-ce suffisant ? Haussant finalement les épaules, la militaire fixait son couteau qui tournait rapidement entre ses doigts, ne prêtant presque plus attention à son supérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, &amp;quot;déconnecté de la réalité&amp;quot;
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mer 30 Juin - 11:25


À question idiote, réponse idiote, c'est bien ce que l'on disait bien que pour cette fois, il aurait fallu dire à question simple, réponse simple. En effet, il n'y avait pas meilleure réponse que celle qu'avait donné la sous lieutenant. Une réponse un peu passe-partout qui allait pour tout et qui ne répondait en rien à la question si ce n'était qu'une approximation ne révélant qu'une chose : le peu d'enthousiasme dont faisait preuve l'interlocuteur. Il y a mieux, il y a pire, deux expressions qui étaient bien trop souvent quand les gens avaient une flemme incommensurable ou une absence totale de bonne humeur mais une lassitude triomphante. Cette jeune femme était donc du genre à répondre par simple politesse et rien d'autre, et encore, il était à se demande si c'était bien la politesse et non le devoir ou l'obligation dut au grade des deux interlocuteurs. Une hypothèse des plus tristes pour le lieutenant qui n'avait jamais pensé ainsi pour la simple et bonne raison qu'il n'avait prit autant en considération son grade de lieutenant. Aujourd'hui, et par deux fois, il avait l'impression qu'on parlait au grade qu'il représentait et non pour ce qu'il était. La première était bien sur liée à cette nouvelle concernant l'affectation de la sous lieutenant et la seconde venait tout juste d'arriver. C'en était triste et probablement désolant pour beaucoup. Mais aussi étrange pouvait-il paraitre, Subaru ne tomba pas dans cette état de désolation ou de résignation comme beaucoup l'aurait fait, non, pour tout dire, il laissa un soupir s'échapper de sa bouche. Un autre de ses soupirs si particulier qui ne trahissait non pas sa lassitude ou son énervement mais ses pensées bien définies.

En y réfléchissant bien, Subaru n'avait jamais vraiment eu la joie de partager une conversation joviale avec quelqu'un, ou tout du moins, il n'avait ressenti la joie et la bonne humeur dans ses interlocuteurs. Il avait rencontré des personnes certes de bonne humeur et très agréable mais jamais il n'avait vu une personne aussi jouasse que lui. Était-ce normal ? Peut-être, après tout, combien disaient que chacun était unique en son genre ? Enfin, il y avait unique et unique. Si une personne vivait la vie un sourire aux lèvres et dans la bonne humeur, le reste du monde devait-il sombrer dans la mauvaise humeur ? Probablement pas, non, plus encore : certainement pas. Sa présente interlocutrice était certes d'une humeur exécrable mais ce n'était pas une raison pour baisser les bras et repartir dans son coin. Après tout, si les deux jeunes gens devaient travailler ensemble sous la relation supérieur-subordonné, il fallait bien se connaitre, au moins un peu. Ce fut en pensant à cela que Subaru se rappela d'une chose essentielle. Si sa subordonné connaissait son nom, lui l'ignorait. S'étant présentée sous le simple nom de Liedel, le prénom de son interlocutrice lui avait échappé. Il devint évident que ce fut la prochaine question du jeune homme. Prenant de nouveau la parole sans changer de ton, il demanda :


Au fait, moi je suis Subaru Saeba, ça tu le sais, mais et toi c'est quoi ton nom ?

Un rajout d'une courte présentation qui lui semblait naturelle bien que déjà connue. Une politesse ou une habitude, là était la question. Observant alors la jeune femme continuant de mastiquer d'un air las son morceau de viande ou de pomme de terre, le lieutenant, quant à lui, prit une nouvelle gorgée de lait s'arrêtant avant de prendre la deuxième. Il secoua légèrement la bouteille pour remuer son contenu et vérifier un peu plus ce qu'il en restait bien qu'il fallait avouer que ce geste ne servait strictement à rien, Subaru aimait le faire, semblable aux plus grands amateurs de vin, il s'amusait à les caricaturer en remuant son lait pareillement. Bien sur, c'était innocent et probablement même inconscient. Enfin, c'était une habitude qu'il s'était vu prendre au fil des années. Se détournant du lait encore frais et délicieux, comme toujours, le lieutenant ajouta ensuite :

Tu veux un peu de lait ?

Entretemps, la sous lieutenant semblait reprendre sa manie de faire tourner ses couteaux se détournant elle aussi de son repas qui ne semblait décidément pas fameux à son gout. Attendant une réponse de la part de sa nouvelle subordonné, Subaru observait le couteau qui tournait encore et encore entre les fins doigts de la militaire. Et si elle semblait avoir une certaine expérience dans cette pratique, Subaru était sur qu'il n'était pas bien difficile de le faire aussi, enfin, selon son avis. Était-il vrai ? C'était une tout autre histoire mais pour le moment, il fallait attendre la réponse de son interlocutrice.


_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly-Anne J. Liedel
Sous Lieutenant
Membre

avatar

Féminin
Cancer Chien
Messages : 90
Age : 24
Rang dans le RP : Sous-lieutenant

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mer 30 Juin - 16:17

Lilly-Anne observait inlassablement son couteau tourner entre ses doigts, l'air un peu absent. Ca pouvait paraître facile comme ça, mais en fait, c'était un peu plus dur que ça... Combien de fois s'était elle écorchée les doigts et les mains pour arriver à maîtriser parfaitement ses couteaux ? Elle en gardait même quelques fines cicatrices assez dicrètes. Continuant à jouer avec la lame, elle ne prêtait pas vraiment attention au lieutenant. Ce dernier poussa un soupir, ramenant la militaire à la réalité. Haussant un sourcil, la jeune femme posa un oeil intrigué sur son supérieur. Etait-il agacé ? Ou bien las du fait que sa subordonnée ne soit pas plus bavarde que ça ? Bah, ce n'était tout de même de la faute du sous lieutenant si elle n'avait rien à dire !! Et puis, rien ne l'obligeait à rester avec elle, alors s'il n'était pas content, il pouvait s'en aller, Lilly ne le retiendrait pas. Ce n'était pas une pensée méchante qu'avait là la jeune femme, enfin, pas selon elle, c'était juste une constation. Elle retint un soupire: lorsque la jeune femme avait le malheur d'ouvrir la bouche, et d'exprimer ses pensées, les gens finissaient toujours par la prendre pour une psychopathes ou autres dégénérés du même genre et ils l'évitaient. Le fait qu'on l'exclue ne la dérangeait pas plus que ça, puisqu'on lui fichait la paix, mais qu'on la prenne pour une folle lui plaisait déjà moins. Elle était quelqu'un de censée, pas une folle échappée d'un asile psychiatrique... Bref, la brune fut un peu surprise en entendant son supérieur prendre la parole, lui demandant son prénom. C'est vrai qu'elle s'était juste présentée avec son nom de famille, elle n'avait pas vraiment fait attetion à ce détail.

Lilly-Anne... Je m'appelle Lilly-Anne.

Après cette courte déclaration, le silence retomba sur la table que partageaient les deux militaires. La jeune femme jeta un coup d'oeil déséspéré à son assiette encore à moitié remplie. Elle n'avait pas franchement envie de finir son contenu, d'abord parce qu'elle n'avait plus très faime et aussi parce que le goût laissait à désirer, même si elle avait déjà mangé pire. Un cliquetis métallique se fit entendre: durant quelques secondes, Lilly-Anne avait oublié la lame qu'elle maniait entre ses doigts, et cette dernière lui avait échappé. Heureusement pour elle, elle n'avait écopé d'aucune égratinure. Reprenant le couteau et reprenant sa manie de le faire tourner, la militaire entendit le lieutenant lui demander si elle voulait un peu de lait.

Hum...Non, merci, ça ira.

Contrairement à Subaru, la sous-lieutenant n'était pas amatrice de lait. Moins elle en buvait, mieux elle se portait. Elle n'aimait pas vraiment la boisson blanche et préférait de loin un bon verre d'eau ou de jus de fruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, &amp;quot;déconnecté de la réalité&amp;quot;
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Jeu 1 Juil - 11:54


Lilly-Anne. Ainsi donc était le nom de sa subordonné. Un nom composé qui n'était pas si banal que ça mais qui n'était pas stupide pour autant. Peut-être que ses parents ne savaient pas lequel choisir entre les deux et on finalement décidé de lui donner les deux formant ainsi un nom composé. Comme c'était le cas pour beaucoup de prénoms composés. Enfin, c'était sans importance. Pour le moment, il devait graver ce nom dans sa mémoire pour ne pas l'oublier et faire de lui un mauvais supérieur ne connaissait pas le nom de ses subordonnés. Enfin, Lilly-Anne Liedel ne devait pas être très compliqué à retenir. et dans le cas contraire, Subaru ferait comme à son habitude, il associerait nom et image pour s'aider. Et dans le cas où cela ne fonctionnerait pas non plus, il interpellerait autrement et trouverait bien un moyen. Enfin, il n'était pas de ce genre là, il retenait les noms et gravait les visages dans sa mémoire, sauf dans un cas particulier qui, pour le moment, n'était pas encore arrivé.

Enfin, maintenant Subaru connaissait son nom et pourrait l'appeler en cas de besoin. Plus encore, elle avait répondu à sa question ce qui laissait entendre qu'elle semblait apte à parler et à échanger des informations sur sa personne ou tout du moins, à au moins donner son nom. Une bonne chose, il fallait continuer dans cette lancée sans pour autant y aller trop rapidement. Sa demande de partage pour le lait fut rejeté, elle ne semblait pas apprécier ce délicieux. Ou non, elle n'en voulait pas pour le moment. Compréhensible, le lieutenant était bien le seul à boire du lait le midi ou à toute heure de la journée, il suffisait de voir le reste des militaires pour voir à quel point le lait était impopulaire comme boisson. Enfin, là encore, ce n'était pas un problème, il ne fallait pas s'attarder sur ça. Subaru était le seul à boire du lait le midi, et alors ? Était-ce dégradant ? Bien sur que non. Certains buvaient bien de l'alcool le matin et pourtant on ne le disait rien si ce n'était pour savoir s'il était bon ou non. Bref, s'accommodant de ce genre de broutilles, Subaru haussa les épaules et reprit une ou deux gorgées de lait.

Encore une fois, Subaru put voir son interlocutrice faire tourner le couteau dans sa main, une manie qu'elle devait avoir pris depuis déjà bien longtemps vu comment elle faisait tourner le couteau avec dextérité. Peut-être avait-elle passé de longues heures passées derrière un bureau à s'entrainer avec un stylo en attendant la fin de journée. Enfin, tout était possible après tout. Néanmoins, le lieutenant trouvait ça assez agréable et amusant à regarder. Hypnotisant presque, le mouvement régulier du couteau faisait presque rêver. Subaru avait plus d'une fois rêvé de pouvoir faire tourner un objet aussi vite comme il l'avait vu faire des personnes avec des bâtons ou d'autres objets de ce style. Un doux rêve pas méchant qu'il ne poursuivait pas avec hargne. Un passe temps, rien de plus. Mais un passe temps qui l'attira réellement sur le coup. Décidant donc de s'y essayer, le militaire prit un couteau qui trainait non loin de là, probablement celui de Nikita qu'elle n'avait pas ramener. Commençant par de petits tours lent et peu adroit, il voyait son couteau tanguer entre ses doigts et faire des tours par à-coup, tentant de fuir ses doigts peu agiles pour ce genre de chose. Continuant un instant, Subaru commença à prendre la main, allant un peu plus vite à chaque seconde, il finit par se laisser entrainer dans ces mouvements et accéléra encore plus. Il fit un brusque mouvement, et ce fut le drame ...

Le couteau prit son envol, tournant légèrement sur lui-même dessinant un arc de cercle dans les airs avant de lourdement retomber au sol dans un fracas métallique qui attirèrent l'attention de certains et les rires des autres spectateurs déjà présents. Entretemps, le lieutenant avait fermé les yeux et s'était caché la tête entre ses épaules très la tortue se cachant d'un danger imminent. Ressortant sa tête de ses épaules lorsqu'il entendit le bruit métallique, il regarda à droite et à gauche en cherchant le couteau qu'il trouva rapidement. Souriant d'un air gêné, il se gratta légèrement l'arrière de la tête pour faire comprendre à tous à quel point il n'avait pas fait exprès ce qu'il venait de se passer. Pendant un court laps de temps, Subaru avait ignoré sa subordonné qui l'observait surement et qui devait certainement se demandé sur quel supérieur elle venait de tomber. Logique au vu des évènements. S'arrêtant de s'agiter ainsi lorsque la plupart des militaires passèrent à autre chose, le lieutenant finit par dire d'une voix amusée :


Apparemment, je ne suis pas aussi doué que toi. Tu t'entraines depuis combien de temps ?

Souriant un instant, une fois de plus, le lieutenant observa la réaction de la sous lieutenant. Son regard finit dans l'assiette à moitié pleine qui reposait devant son interlocutrice. En y repensant, il n'avait toujours rien mangé. Il avait bien pris son plateau mais il n'avait pas eu le temps de l'entamer puisque la rencontre avec Lilly-Anne avait été ... frappante. Se tournant vers la table qu'il avait occupé trente secondes à peine avec Nikita, il vit avec tristesse une table vide sans aucun plateau. Il devait manger et n'avait plus qu'un choix. Prenant une attitude plus délicate et forte explicite, il demanda d'une voix habituelle :

Nhééé, vu que tu manges plus, je peux ?

Et oui, la était toute la solution. Une demande d'un plat pour nourrir le pauvre lieutenant qu'il était. Après tout, il ne pouvait pas aller se chercher un nouveau plateau pour deux raisons : Il y avait bien trop de monde et il n'avait plus un sou en poche. N'étant pas riche de nature, il ne pouvait pas dépenser son argent comme ça. Après tout, il avait un loyer à payer, car oui, il était indépendant et bien mature pour son âge. Une légère obligation qui passait bien après tout le reste mais qui restait bel et bien. Enfin, il fallait savoir si Lilly-Anne allait finir son assiette ou si elle serait consentante à la lui laisser pour qu'il puisse se régaler. Quant à la question d'hygiène ou de ce genre de chose, ce n'était pas vraiment un problème, pour tout dire Subaru n'y pensait même pas. Ce à quoi il pensait pour le moment était le gout de cette viande et de ces patates rie nde plus.



_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly-Anne J. Liedel
Sous Lieutenant
Membre

avatar

Féminin
Cancer Chien
Messages : 90
Age : 24
Rang dans le RP : Sous-lieutenant

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Dim 4 Juil - 0:19

Après s'être présentée et avoir refuser la boisson que lui proposait son supérieur, Lilly-Anne ne prononça pas un mot de plus. De toute façon, elle n'avait rien à dire. Jouant toujours distraitement avec son couteau, la brune remarqua que le lieutenant essayait de l'imiter. Mauvaise idée... Voilà la première pensée qui traversa l'esprit de la militaire. Mais elle le laissa tout de même faire, après tout si ça l'amusait, pourquoi pas ? S'il se faisait mal, tant pis pour lui, il était grand après tout et il était capable de savoir ce qui était bon pour lui ou non. Chacun ses problèmes...Quand même... Ca avait l'air mal partit son truc... Le couteau oscillait un peu dans tous les sens, même s'il prenait de la vitesse, ce ne serait pas suffisant pour qu'il trouve un certain équilibre. La tentative de Subaru était vouée à l'échec, ça, Lilly le savait, mais bon, c'est comme ça qu'il allait apprendre. La sous-lieutenant eût un leger mouvement de recul lorsqu'elle vit le couteaus'élever dans les airs, avant de retomber sur la table dans un grand fracas métallique. Par réflexe, ses yeux s'étaient fermés lors du choc, à cause du bruit. C'était à prévoir... Elle vit que le jeune homme en face d'elle avait rentré la tête dans ses épaules et fermés les yeux. Comme ça, son interlocuteur lui faisait penser un peu à une tortue...Oui, une tortue. Il rouvrit les yeux, quelques secondes plus tard, l'air désolé. Son regard confus se ballada de droite à gauche avant de se poser sur la jeune femme, lui demandant si elle s'entrainait depuis longtemps. Lilly-Anne eût un air un peu surpris, ne s'attendant pas vraiment à cette question. Puis elle réfléchit quelques secondes avant de répondre.

-Bah euh, ouais... Ca fait pas mal de temps, quatre ou cinq ans il me semble...

C'est vrai ça... Cela faisait un sacré bout de temps qu'elle maniait le couteau. Bah, en même temps, c'était pas comme si elle avait été très occupée avant d'entrer à l'armée. Abandonnant son jouet favoris, la brune posa son mentont entre ses mains, ne sachant plus trop quoi faire. Elle n'avait pas envie de s'attarder ici, elle allait sûrement rejoindre les dortoirs, où elle allait s'installer momentanément, le temps qu'elle trouve un appart' en ville pas trop cher. Le lieutenant rompit, une fois de plus, le silence, lui demandant s'il pouvait finir son assiette. Hein ? Il avait pas à manger lui ? A moins qu'il ai perdu son plateau repas... Bah, pourquoi pas après tout ?

-Bah allez-y, si ça peut vous faire plaisir. De toute façon, j'y vais, j'ai des trucs à faire...

Sur ces (bonnes) paroles, Lilly-Anne se leva et salua brièvement son supérieur. Et sans plus de cérémonie, elle se dirigea vers la sortie de la cantine.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 26
Rang dans le RP : Lieutenant, &amp;quot;déconnecté de la réalité&amp;quot;
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   Mar 6 Juil - 12:16


Quatre ou cinq ans ... Cela faisait un bon bout de temps. Il était difficile de croire, pour Subaru, que cela était possible. Ou tout du moins, cela lui semblait difficile pour lui. Jamais oh grand jamais il n'aurait été capable de s'entrainer autant pour la simple maitrise de quelques couteaux. Il n'avait probablement pas cette détermination ou cette volonté qui avait animé sa subordonné lorsque celle-ci s'entrainait pendant ces longues années. Pourquoi avait-elle eu cette envie si forte ? Le lieutenant n'en savait mais il était sur que ce n'était pas comme beaucoup qui ne voulait que frimer et se moquer des autres en prétextant qu'eux savaient le faire et pas les autres. Une attitude qui déplaisait beaucoup à Subaru mais qui aujourd'hui n'était pas un sujet dont il fallait parler. La question que se posait le lieutenant sur l'apprentissage de Lilly-Anne sur sa facilité à manier les couteaux était de savoir si elle aussi elle avait envoyé des couteaux en l'air sans le vouloir ou si elle s'était entaillée les doigts. C'était bien possible si elle n'avait aucun don naturel dans l'art de la maitrise des couteaux, mais là encore, Subaru n'en savait strictement rien. Une fois encore il ne savait rien de la personne en face de lui qui pourtant serait rattaché à lui de part la relation supérieur-subordonné. Il ne savait rien d'elle pour le moment car Subaru comptait bien changer tout ça, après tout, c'était sa nature.

Lilly-Anne, sous lieutenant au caractère de cochon répondit également à la question du lieutenant dont la faim lui dévorait les entrailles et dont l'estomac avait pris la relève sur le cerveau. Celle-ci lui laissa son assiette, lui laissant finir ce qu'il y avait dedans. Pour certains, cela aurait été bizarre, synonyme d'une certaine relation entre les deux d'amitié ou de pitié, enfin, des choses tellement compliquées que Subaru n'y faisait plus attention depuis bien longtemps. Jouasse de cette réponse, le lieutenant ne tarda pas à ramener l'assiette à lui et de piquer dans un morceau de pomme de terre avec la fourchette qui accompagnait le tout. Mâchant quelques secondes, le lieutenant avala sans prendre le temps d'apprécier ce qu'il avalait. Il avait faim et voulait manger au plus vite. Le repas avait un certain gout, non désagréable et suffisamment nourrissant pour que le lieutenant ne demande pas une autre assiette tout de suite. Ce fut alors qu'il entama sa troisième fourchetée qu'il vit la sous lieutenant tourner les talons et partir. S'en allait-elle ? Mais où ? Là était toute la question. Subaru aurait aimé lui poser la question mais manque de chance, il avait la bouche pleine et bien évidemment, il ne parlait jamais la bouche pleine, de peur de perdre des miettes de ce qu'il mâchait. La regardant partir en arrêtant de mâcher, il fut étonné de voir que celle-ci partait sans le moindre mot plus amical que "j'ai des choses à faire, j'y vais". C'était si froid et si peu agréable à l'oreille. Subaru sentait que cette situation ne plaisait pas à la sous lieutenant qui devait détesté le lieutenant ou tout supérieur direct. Malheureusement il n'y avait pas le choix car ainsi allait les ordres des plus hauts dirigeants.

Soupirant un moment, le lieutenant se tourna vers son assiette qu'il termina rapidement sans le moindre sourire. Il avait rencontré Nikita et Lilly-Anne, une infirmière et une sous lieutenant placé sous ses ordres. Une journée qui avait plus ou moins bien commencé mais totalement gâché par cette nouvelle. Non pas que le jeune homme détestait la militaire, à vrai dire, c'était probablement l'inverse. Ce qui dérangeait le plus le militaire amateur de lait était cette responsabilité d'être le supérieur direct d'un militaire. Il n'avait pas l'habitude et ne l'aurait pas d'ici quelques jours ou quelques semaines. Il lui fallait du temps, peut-être une ou deux années, peut-être même plus. Hélas, il n'aurait probablement pas ce temps. Pourquoi ? Il n'en savait rien, une impression, un pressentiment. Son repas fini, il se dirigea vers la sortie, sa bouteille de lait bientôt finie en main. Buvant une petite gorgée pour se remonter le moral, il regarda à droite et à gauche, ne sachant pas vraiment quoi faire. Retrouver sa subordonné ou bien allait-il retourner voir Nikita ? Les deux options semblaient irréalisables. La première car Lilly-Anne ne se ferait pas retrouver facilement, surtout vu son comportement et Nikita semblait trop occupée pour pouvoir discuter puisqu'on était même venu la chercher et la vue du sang n'était pas une chose qui fascinait Subaru alors autant l'éviter. Il ne lui restait guère de possibilité, aussi décida-t-il de marcher au hasard des couloirs en espérant pouvoir retrouver la jeune militaire ou bien se trouver une occupation qui lui changerait les idées. Enfin, si seulement c'était possible, après tout, quand Subaru avait quelque chose en tête, il lui était bien dur de passer à autre chose si rien ne lui arrivait. Mais bon, c'était Subaru ...



_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une infirmière vraiment déjantée lPV Subaru-kun & Lilly-chan :D| Terminé
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Un grand malade en subaru
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Il est vraiment bouché !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: QG de Central City :: Infirmerie-
Sauter vers: