AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mère a besoin de vous!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Mère a besoin de vous!   Lun 2 Aoû - 16:21

PNJ : SLOTH, HOMONCULUS DE LA PARESSE


C’était une nuit sombre qui enveloppait la ville de Central. La pleine lune aurait du être visible dans le ciel, disque de lumière amplifiant la moindre ombre, y compris celles des personnes désirant passer inaperçus dans les ruelles sordides. Mais pas ce soir. Une épaisse chape de nuages s’étirait au dessus de la capitale d’Amestris, rendant les choses plus sinistres qu’elles ne le sont en réalité. C’était un temps parfait pour les homonculi. D’ailleurs, cette soirée serait la leur. D’ici quelques heures, si tout se passait bien, Dante aurait un nouveau corps. Et il fallait impérativement que l’opération se déroule convenablement, il en valait de la survie de « Mère ». Ce n’était pas chose aisée de repérer un corps au gout de la vieille alchimiste. Sloth avait du chercher pendant une semaine entière, passant en revue des milliers de visages jusqu’à trouver la personne convenable.


Tista Harkonnen.

L’âge de la demoiselle correspondait tout à fait à la volonté de Mère. Et ce lien avec un des hauts gradés d’Amestris, le Lieutenant Général Harkonnen, convenait tout à fait. Ce genre de femme avait le potentiel pour fabriquer la Pierre. Si les pistes actuellement suivies concernant la création de l’objet tant désiré se trouvaient sans issue, Dante aurait une position privilégiée pour manipuler un alchimiste d’état talentueux ayant déjà franchi une fois les limites de son art. Tous les renseignement concernant cette femme se trouvaient à présent consignés dans une pochette cartonnée bleue, que Sloth tenait fermement sous un bras.

Il ne restait plus qu’à les attendre, eux. Combien seraient-ils ? Voilà de longs mois qu’elle n’avait pas revu ses frères et sœurs. Chacun avait vagué à ses occupations, pour Dante et la Pierre. A présent, Mère avait besoin d’eux. Son vieux corps avait été endommagé de façon irréversible suite à la neutralisation du traître Tiky Mick. Il était urgent de lui en retrouver un. Et Tista faisait parfaitement l’affaire. Seule ombre au tableau : sa sœur, le lieutenant Général Harkonnen, avait demandé une protection rapprochée pour sa famille, suite à sa nomination à Lior. Les homonculi auraient donc à faire face à des membres de l’armée d’Amestris. Mais pour le moment, Sloth attendait les membres de sa famille. Elle leur avait donné rendez vous au sommet d’un immeuble, à quelques pâtés de maison de l’endroit où Tista séjournait. Ce lieu offrait l’avantage de ne fournir aucun vis-à-vis avec d’autres bâtiments. C’était l’endroit parfait pour la rencontre. Enveloppée dans un long châle noir cachant ses cheveux et une partie de son visage, une robe noire aux reflets mauves sur le corps, un dossier bleu sous le bras, Sloth les attendait. Combien seraient-ils ?


[TOPIC OUVERT AUX HOMONCULI FIDÈLES A DANTE. Répondez à la suite de ce message et je vous explique la mission que vous aurez à accomplir.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Envy
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Messages : 21

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
18/20  (18/20)

Pouvoir: Métamorphose, force, agilité, rapidité.

MessageSujet: Re: Mère a besoin de vous!   Lun 2 Aoû - 21:57

    Nous voilà ici, dans un bar tout miteux et crasseux où je m'étais arrêté pour... Hmm... En fait, je vérifiais seulement le pourquoi du comment ce bar avait été fermé. Et puis, je dois avouer, que je me demandais et que je voulais vérifier également de mes propres yeux, le fait que peut-être... Il y aurait pu avoir un ou deux survivants implorant ma pitié. Malheureusement pour moi et heureusement pour eux, il n'y avait personne. C'était vide. Néanmoins, à part traîner dans les bars à chercher de nouvelles victimes, je n'avais rien d'autre à faire. Mais, ce n'était pas triste. C'était même plutôt amusant. Chercher soi-même de nouvelles victimes.

    «
    Driiiing. »

    Je tournai la tête à une grande allure quand j'entendis le téléphone sonner. Ce bar ne devait être vide que depuis peu si la ligne téléphonique n'avait pas été coupée. Je suis arrivé trop tard... Mais, c'est quand-même étrange. Je m'avançai donc vers le téléphone du bar en poussant les chaises qui traînaient aux sols ainsi que quelques débris de corps. Je me demandais bien ce qu'il s'était passé ici. Quelque chose de pas très jojo en tout cas. Enfin bref, après avoir laissé le téléphone sonner deux ou trois fois, je le pris et m'essayai sur le bar. Mon corps appuyé sur ma main gauche qui était poséesur le bar et ma jambe droite pliée sur mon autre jambe. D'une impertinence et d'une ennuie visible dans mes yeux et certainement au son de ma voix, je pris la parole avant mon interlocuteur.

    «
    Oui ? Ici quelqu’un qui vous veut du mal. A qui ais-je l’honneur ? »

    Blanc.

    Après quelques minutes de silence de ma part, je soupirai. Descendis du bar et reposai le téléphone à sa place. Que me voulait-elle cette sorcière ? Sloth... L'une des pires lèche-botte. Que ce soit de Dante, Badley. Je n'aime pas trop ça. M'enfin... Le nombre de choses que je n'aime pas est incalculable à vrai dire. Des êtres humains normaux, jusqu'aux alchimistes d'états. Des militaires aux criminels. Du FullMetal Nabot à Hohenheim. Bref, la liste est très, très, très, très longue. Cela irait plus vite si je vous disais ce que j'aime... Rien. Ah si, j'aime bien me faire quelques civils ou même un ou deux alchimistes. Non en fait, j'adore ça. Mais le reste, non, je ne vois pas ce que j'aime d'autres àpart tuer et détruire. Mais bon, c'est ce qui fait ma si ordinaire personnalité.

    Donc, il fallait que je la rejoigne au plus vite dans, si j'ai bien compris, au sommet d'un immeuble pas loin où habite Tista. Hum... Si j'y vais à pied ça me prendrait peut-être une demi-journée en courant. Mieux vaux que j'emprunte un véhicule à une gentille personne qui sera très heureuse de me le prêter. Je partais donc vers la sortie - ou l'entrée ça dépend de quel côté on est. - et m'arrêta sur le trottoir en attendant qu'une voiture passe. Seul hic, la ville n'avait pas l'air d'être au top de la technologie et je pense que j'allais devoir attendre quelques minutes avant qu'une des rares voitures qui aujourd'hui aurait le malheur de s'aventurer ici.

    Je pris une grande expiration quand la première voiture, qui ressemblait plutôt à un taudis décapotable, passa à une lenteur incroyable. Avec un petit sourire en coin des lèvres je m'avançai au milieu de la rue et m'arrêta en plein milieu. La voiture roulant donc à une allure telle celle d'une limace malade, s'arrêta sans trop de surprise ayant eu énormément le temps de me voir. Au volant, un couple de vieilles personnes qui avaient l'air de venir de loin. Sourire sadique et narquois je m'approche du conducteur qui était le vieux monsieur et m'appuyai contre la portière.

    «
    Ah ah... Mauvais jour, mauvais moment. Vous n'avez pas de chance... Cependant, je dois vous dire qu'elle elle n'est vraiment pas très belle votre voiture. Mais bon, j'en ai besoin. Alors, je vais me permettre de la réquisitionner. Je n'ai pas le temps de discuter, donc, soit vous sortez de suite de cette machine infernale et vous aurez la vie sauve. Ou sinon je vous ferais souffrir comme jamais vous n'avez souffert. A vous de choisir. A mon avis, je choisirais le premier choix. Mais ce n'est pas à moi de choisir après tout. Ce sont vos destins. »

    Evidemment, l'espèce de couple ridé sortit immédiatement de la voiture avec des têtes effrayées qui me faisait particulièrement rire. Je montai dans la voiture et avant de partir jetai un dernier regard au couple. Vraiment, le malheur des autres, fait mon bonheur.

    Après une ou deux heures de route, j'arrivai à l'endroit que m'avait indiqué Sloth. Je n'avais aucune idée de ce qu'elle me voulait et il me tardait de savoir. Je suppose qu'une nouvelle fois cela allait être en rapport à la vieille. Mais bon, au moins ça m'éviterait de glandouiller dans des bars comme dans celui que j'étais précédemment. Je regardais l'immense immeuble de l'intérieur de la voiture que ce gentil couple m'avait gentiment donnait. Je sortis de la voiture et regardai vers le sommet.

    «
    Pfiou… Ça a de la gueule. »

    Je commençai à avancer laissant les clés sur le toit de la voiture. De toute façon, je n’en aurais plus besoin. Ou au pire, j’en emprunterais une autre, ce n’est pas un problème ça. Je traversai donc la rue et arrivai devant la porte de l’immeuble. J’y rentrai dedans et montai au sommet en prenant les escaliers en quatrième vitesse. Une fois arrivé devant Sloth je lui fis un sourire narquois et m’asseyais sur une chaise, croisai les jambes et appuyai ma tête sur mon bras qui lui était appuyé sur l’accoudoir. Je la regardai avec attention. Bizarrement, j’ai toujours trouvé que son visage était sans expression et rempli d’ennui. Après un léger soupire, je me redressai et prit la parole.

    «
    Bien, je suis là parce que tu m’as dis que c’était important. Alors j’espère que ça l’est et que je ne me suis pas tapé deux heures de route pour rien. J’en serais très déçu de ta part Sloth. »

    Je regardai un peu autour de moi.

    «
    Nous sommes seuls ? Ne me dit pas que je suis le seul Homonculus à avoir été convoqué et que vous allez encore me donner une mission à deux balles? »

    Je le regardai et fis une grimace.

    «
    Bon allez, assez trainé. Explique-toi. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Mère a besoin de vous!   Mer 4 Aoû - 18:28

La nuit tombait lentement sur la capitale, l'enveloppant d'ombres et de ténèbres. Les lampadaires commençaient à être allumés, mais la foule d'humains, dans les rues commençantes et les grands axes, ne diminuait pas. Les travailleurs rentraient chez eux, les fêtards et les noctambules prenaient leur place. Centrale était ce genre de ville où la vie grouillait toujours, quelque pu être d'ailleurs l'heure de la journée ou de la nuit. Mais cela, bien que Sin le savait parfaitement, pour avoir déjà arpenté à maintes reprises chaque recoins de la cité, de jour comme nuit, l'homonculus ne le voyait pas. En effet, la Tentation s'était retiré en marge de la capitale, pour observer Centrale de l'extérieur. Assis au sommet d'une colline, à même le sol, dans l'herbe verte et grasse, il admirait, si l'on pouvait dire ainsi, le spectacle qu'offrait ce lieu de vie, d'intrigue et de pouvoir. D'où il était, il pouvait voir l'ensemble de la capitale, qui désormais n'était plus qu'un amas lumineux, une multitude de petits points brillants depuis que les lampadaires furent allumés. La seule masse reconnaissable de sa colline, fut l'imposante masse qu'était le QG de Central, illuminé par de puissants projecteurs, qui d'ailleurs pouvaient se repérer à plusieurs kilomètres à la ronde, tels des phares sur les côtes pour guider les bateaux.


Ce spectacle d'architecture et de lumières pourrait être une source de réconfort et de joie pour beaucoup, mais pour l'Homonculus, ce n'était rien d'autre qu'une ville, faite de pierre, que les humains utilisaient pour s'abriter et éviter d'avoir à subir les inconvénients du temps et du ciel. En même temps, que vouliez vous que cela évoque dans l'esprit de la Tentation ? Si ce n'était l'indifférence et la passivité la plus totale. Pour Sin, rien n'avait de saveur, de beauté, de splendeur. Tout était au même niveau, que ce soit dans la médiocrité ou dans la réussite. Lorsque, comme lui, on était dépourvu de toute émotion ou sentiment, les goûts et les attirances n'existaient pas. Alors, la capacité de juger les choses, de peser le pour et le contre, de faire la différence entre le « bien » et le « mal » lui étaient inconnues. Pour lui, tuer, voler, manipuler, étaient des notions qu'il mettait au même niveau qu'aimer, protéger ou encore aider. Aucun jugement de valeur, aucune prise d'intérêts, aucune remise en question de quoi que cela fut, ni même de morale. C'étaient ces choses qui le rendait aussi important aux yeux de Dame Dante, car tant qu'il était dans l'incapacité de juger les choses par lui même, il était la parfaite marionnette de la vieille alchimiste, exécutant les ordres sans problème. Il était un formidable atout pour elle, mais cela, Sin ne le savait pas.

Aujourd'hui, sa journée avait été plutôt simple. La nuit dernière, son combat contre le Major Lindsay Kurnous avait été plutôt sportif, et bien que le jeune alchimiste d'État ne soit plus qu'un corps sans vie à l'heure qu'il était, Sin devait bien l'avouer, ce garçon s'était battu comme un diable, corps et âme pour sauver sa peau, bien que cela fut chose futile, puisque l'issue du combat avait été certaine depuis le début. Le Blue Alchemist devait mourir. Et maintenant c'était chose faite. Une fois sa besogne effectuée, la Tentation s'en était allé chercher de quoi changer ses vêtements, qui avaient bien souffert durant l'altercation. Après quoi, il avait quitté la ville, sortant de ses enceintes, pour rejoindre cette colline ou il se trouvait actuellement. Là, toute la journée durant, il s'était afféré à nettoyer et affuter les lames de ses deux épées qu'il chérissait tant. Après tout, il en aurait besoin sans doute le soir venu … Et le soir vint.

L'homonculus, toujours assis dans l'herbe, alors que la nuit était venue, se leva, époussetant légèrement ses habits neufs, bien que ne changeant pas vraiment des vêtements qu'il avait l'habitude de porter. Rapidement, il rengaina ses deux armes, dans leur fourreau respectif, accrochés à sa ceinture, qui jusque là étaient posées dans l'herbe, à ses côtés. Enfin, il regarda une dernière fois Central, du haut de la colline, soupira très très faiblement, et se mis en route vers les portes de la ville. Sin avait rendez vous en bordure du centre ville, dans un quartier résidentiel, au sommet d'un immeuble, en tout cas, c'est ce que lui avait dit Sloth au téléphone. D'un pas relativement lent pour lui mais normal pour un simple humain, la Tentation pénétra dons dans la capitale, déambulant dans les rues au milieu des mortels sans attirer l'attention, se fondant parfaitement dans leur masse et dans la foule. L'air été plutôt frais ce soir, et le ciel était lourd d'une couche de nuages épais, qui masquaient les diverses lumières célestes et nocturnes, la lune et les étoiles. Les dames avaient sortis leurs épais manteau pour faire face au vent qui ne soufflait pas fort, mais qui n'en était pas moins pénétrant. Les hommes eux, arboraient de longues vestes et des gants, pour les même raisons que leurs homologues féminines. Ce n'était pourtant pas l'hiver, loin de là, mais les températures de la nuit s'annonçaient légèrement en dessous de celles qui étaient habituellement de saison.

Après plusieurs minutes de marche, Sin finit par atteindre le dit immeuble, lieu du rendez vous. Tout là haut, l'attendait sa sœur, Sloth, ainsi que certainement d'autres membres de sa fratrie. Un instant, l'Homonculus du Péché Originel attendit, non loin du perron du bâtiment. Dame Dante avait elle raconté à ses frères et sœurs sa mésaventure d'il y a quelques jours avec ce jeune humain, ce jeune lieutenant ? Sans doute pas … Quoi que … Enfin, cela n'avait guère d'importance, ça ne l'empêcherait pas de faire son travail et d'exécuter les ordres de Mère. Montant les escaliers de l'immeuble, marche par marche, d'une allure aussi tranquille que lorsqu'il marchait dans les rues, il fallu à Sin quelques minutes supplémentaires pour atteindre le dernier étage du bâtiment résidentiel. Là, au bout d'un couloir, se trouvait une porte, légèrement entrouverte. S'approchant de celle ci, Sin la fit lentement pivoter sur ses gonds, jusqu'à l'ouvrir complètement. S'engouffrant par l'ouverture, cela donnait sur un fin corridor. Arpentant celui ci, une voix vint résonner à son oreille. Cette voix, il la reconnu bien rapidement, c'était celle de son frère, Envy, reconnaissable entre toute.

« Nous sommes seuls ? Ne me dit pas que je suis le seul Homonculus à avoir été convoqué et que vous allez encore me donner une mission à deux balles? »


Secouant légèrement la tête, Sin repéra bien vite là la légendaire impatience de son homologue. Remontant l'étroit couloir jusqu'à une pièce vide de meuble, c'est là qu'il vit Envy en compagnie de leur sœur, Sloth, qui s'était d''ailleurs voilé la tête et une partie du visage.

«Bon allez, assez trainé. Explique-toi. »

S'engouffrant dans la salle, Sin était face à Sloth, mais Envy lui, lui tournait le dos. Sans annoncer sa présence, la Tentation se contenta de répondre à son frère.

« Allons Envy, un peu de patience, tu sais très bien que Sloth ne nous a pas convoqué ici pour une simple mission banale ... »

Le timbre de sa voix était on ne pouvait plus neutre, sans variation, monocorde et son visage, impassible, sans expression, rien. Ce qui était habituel chez cet apathique de premier ordre ...

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Mère a besoin de vous!   Jeu 5 Aoû - 12:43

PNJ: Tista Harkonnen


- ... Et n'oubliez pas que vous devez me rendre ce commentaire pour la semaine prochaine!

Des protestations, encore et toujours, parce que les pauvres gamins ont trop de boulot, parce qu'il y a devoir de maths dans deux jours, parce que blah blah BLAH. C'est souvent la même chose avec cette classe, toute une bande de zigotos qui préfèrent rester comme des poireaux au soleil en attendant que ça passe. Tista fixa ces énergumènes dans les yeux, prêtes à les coller à la moindre remarque. La jeune professeur de littérature rangea ses quelques documents dans son sac et chassa les derniers fainéants qui traînassaient dans la salle. Il n'était pas encore très tard, mais Tista voulait déjà rentrer à la maison.

Pas facile d'être prof, même à la fac de Central, mais on s'y fait. La jeune femme vivait bien sa vie, enfin, disons qu'elle était plutôt calme et sans vraiment d'anicroches. C'est seulement sans compter le fait qu'elle avait comme sœur cette dingue d'Elkion. Cela avait ses avantages, comme ses inconvénients. D'une, une certaine reconnaissance; de l'autre, elle restait "la petite sœur de la Lieutenant Général". Le train-train habituel, se dit-elle en sortant de l'établissement.

Le ciel était orange, et l'air plutôt doux. Elle passa une main dans ses cheveux rouges et marcha quelques instants avant qu'une de ses collègues l'interpelle. Elle se retourne.

- Oh, Giulietta, c'est toi, s'exclama Tista avec un soupir de soulagement.

Qu'on se le dise, les collègues de Tista n'étaient pas tous comme elle. Disons... La plupart des membres du corps enseignant étaient au plus de vieux quinquas pressés d'en finir avec cette bande d'étudiants insolents; ou au contraire, de jeunes jouvencelles trop enthousiastes pour être réellement efficaces. Giulietta Battenberg, prof' d'Histoire à Central, et seule collègue à peu près potable aux yeux de Tista. Une jeune femme à l'allure quelque peu éthérée, passant parfois pour un fantôme les soirs de juin. Un style tout particulier, donc.

- Ça te dit de prendre un verre? fit Giulietta. Ma belle-sœur est à la maison avec ses trois marmots, je n'en peux plus.

Ah, les petits potins.
...

Ce n'était pas que ça la dérangeait, mais la présence de la police militaire un tantinet trop près de Tista avait tendance à la déstabiliser quelque peu. Elkion devait partir à Lior prochainement, avait-elle appris (mais pourquoi n'est-elle pas venu me prévenir en personne?) de la bouche d'un quelconque soldat, et celle-là avait demandé une garde rapprochée. La Lieutenant-Général craignait donc tant pour sa famille?

Tista regarda le fond de son verre, l'air pensif. Les temps sont durs pour l'Armée, songea la jeune femme, une petite moue sur le visage. Cette expression ne passa pas inaperçu pour Giulietta, qui en était déjà à son deuxième demi. Elle lui proposa de rester dîner, vu qu'il commençait déjà à faire noir. Tista accepta.

Une journée banale, qui se finit sur une soirée encore plus banale, c'est en tout cas ce que pense la professeur en quittant le bar-restaurant. En marchant, elle fait encore tourner quelques têtes sur son passage; les cheveux rouges, ça rate jamais. Giulietta la raccompagne, elle qui veut retarder à tout prix son propre retour au pays des mégères et des bambins insupportables. Elle doit pourtant s'en aller un jour, ce qu'elle fait avec beaucoup, beaucoup de mal. Pauvre Giulietta. Pas facile d'avoir une vie professionnelle ET personnelle compliquée.

Deux policiers militaires prennent la relève et encadrent Tista de loin. Ça l'agace quelque peu, elle se sent comme un animal traqué ou au mieux, un criminel qu'on poursuit en filature. La jeune femme leur annonce qu'elle préfère faire un tour au parc, histoire de prendre l'air (très bon prétexte pour ne pas avoir à corriger des copies, également). L'un des deux flics semble vouloir protester, mais Harkonnen (comprenez Elkion) est formelle:

- V'les laissez faire leur vie, hein. Pas envie d'voir ma famille me dire que vous êtes une bande de casse-pieds. Alors faites vot' boulot discrètement, et on verra si j'vous vire d'ici là ou pas.

On se contente donc de conseiller à Tista d'être prudente. Genre, quand on va dans un parc c'est dangereux, vous voyez.
Elle s'installe sur un banc qui a comme voisin un lampadaire tout neuf. La professeur en profite pour tirer un livre de son sac à main, cherche le marque-page, l'ouvre et bouquine. Plus loin, dans l'ombre, les deux policiers observent les alentours, perplexes.

[N/A: Ok, c'est nul, mais faut bien commencer quelque part]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Mère a besoin de vous!   Jeu 5 Aoû - 17:12

[Mais non, ce n’est pas si nul ! C’est une bonne mise en situation. Je fais encore réagir Sloth pour envoyer les homonculi au bon endroit.]

PNJ : SLOTH, HOMONCULUS DE LA PARESSE

Un bruit de chaise, derrière elle. Pas un bonsoir. Nul besoin de se retourner, il n’y avait qu’une personne pour se montrer si grossière. Envy… Sloth était tournée vers l’une des fenêtres de la pièce, le regard perdu dans le vague. Elle n’avait donc pas vu le sourire narquois lancé par son frère. Il ne changerait jamais, celui là. Toujours dans l’impatience et la provocation. Mais quoi qu’il fasse, il n’arriverait pas à faire perdre son calme à l’une des plus jeunes homonculi du groupe.

-« Bonsoir, mon frère. Moi aussi, je suis contente de te revoir… »

Elle ne répondit pas directement à ses interrogations. Pas tout de suite. Envy avait beau se montrer arrogant et pressé, elle comptait attendre au moins l’arrivée d’un autre membre de la famille pour s’expliquer. Par pure paresse ? Peut être bien… La femme se retourna finalement vers Envy, lançant à son frère un sourire qui se voulait chaleureux, maternel. Le sourire d’une mère pour ses enfants. Elle venait de voir arriver Sin dans le dos de l’homonculus de l’envie, sortant des ombres, comme à son habitude. Elle lui souria également.

-« Bonsoir, Sin. Comment vas-tu, depuis la dernière fois ?»

La « dernière fois » correspondait à l’entretien entre King Bradley, généralissime des armées d’Amestris, et le lieutenant Général Harkonnen. Sin avait assisté à la rencontre, caché dans les ombres, tandis que Sloth était resté à l’extérieur du bureau sous l’identité de la secrétaire personnelle de Bradley, tenant compagnie à l’un des enfants Harkonnen.

-« Ta dernière mission a-t-elle été couronné de succès ? »

Elle voulait bien sûr parler de l’élimination du petit fouineur, un certain Major alchimiste. Sloth faisant le lien entre Bradley et Dante, il était tout naturel qu’elle connaisse les dernières nouvelles. De même qu’elle savait déjà que le jeune garçon était mort. Son corps avait été retrouvé dans la bibliothèque, ce matin. L’histoire avait fait le tour du QG. Déjà, les gens parlaient du retour du tueur d’alchimiste d’état, Scar, sans se demander s’il s’agissait du même mode opératoire. Voilà une histoire qui servait les intérêts des homonculi.

-« Mes frères, rassurez vous, je ne vous ai pas fait déplacer pour rien, soyez sans crainte. Vous allez tous les deux accomplir l'une des missions les plus importantes du moment. Lust et Glutonny ne peuvent être des nôtres pour l'instant, tout repose sur vous. Voici un petit résumé de notre situation. Sin est déjà partiellement au courant, donc écoute bien, Envy, Je n’ai pas envie de me répéter plusieurs fois. Notre frère Tiky Mick a trahi Dante. Elle a cependant réussi à le mettre hors d’état de nuire. Actuellement, il est scellé dans le théâtre de la ville souterraine, sous Central. Mais Mère a payé le prix fort. Son corps a été trop endommagé par le combat. Il lui faut d’urgence changer d’enveloppe charnelle, sans quoi elle risque de disparaître. »

La jeune femme ôta son châle et le posa sur ses épaules. Elle fit quelques pas vers Envy, avant de se rapprocher finalement de Sin. Elle lui tendit le petit dossier qu’elle avait sous le bras depuis le début.

-« Je vous présente le futur corps de Mère. Tista Harkonnen, la sœur du Lieutenant Général Harkonnen. Votre mission est simple, somme toute : enlever cette jeune femme et l’amener auprès de Mère, dans le manoir de la ville souterraine. Dans ce dossier, vous trouverez son adresse et le lieu où elle travaille. A vous de vous débrouiller pour la débusquer rapidement. Vous avez 3 objectifs :
    -Ramener cette femme vivante et intacte. Le corps ne doit être en aucun cas endommagé.
    -Pas de témoins. Faîtes attention, le lieutenant Général a demandé une protection pour sa sœur. Vous aurez à faire à des militaires, soyez vigilants. Le lieutenant Général leur mène la vie dure, ils seront très réactifs.
    -Pas de trace. Il ne doit y avoir aucune indication qu’il y a eu combat et enlèvement. Nettoyez derrière vous.


Vous avez d’autres questions ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Envy
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Messages : 21

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
18/20  (18/20)

Pouvoir: Métamorphose, force, agilité, rapidité.

MessageSujet: Re: Mère a besoin de vous!   Lun 23 Aoû - 14:16

    Affalé sur le siège où je regardai Sloth avec agacement. Lorsqu’elle me salua, je fis un hochement de la tête et je commençais donc à attendre. Elle n’avait pas l’air de vouloir m’en dire plus. Qui attendions-nous ? J’espère que ce ne sera pas quelqu’un de barbant. Je n’ai pas envi de me prendre la tête aujourd’hui. Ma tête appuyée sur mon bras et la mine impatiente mais indifférente, je ne me rendis pas de suite compte de sa présence dans les ombres. Ayant pour principe de ne pas montrer mes faiblesse, lorsqu’il me surprit, j’essayai un minimum de rester stoïque. Sa phrase à mon égard était venue si soudainement. Je n’avais rien entendu ni rien sentit. En fait, pour na pas prendre l’air surprit, je grognai un petit coup et levai la main pour le saluer restant silencieux et en continuant de fixer Sloth. J’étais tout de même un peu vexé du fait que je ne l’avais pas entendu venir. Ça n’arrivait pas à passer, il commençait déjà à m’énerver. D’ailleurs, en y réfléchissant, jamais je n’ai eu affaire à lui, l’un de mes frères. A peine si j’en ai déjà entendu parler. C’est bizarre. J’ai toujours eu une ou deux affaires avec mes frères. Mais lui… En y pensant bien, avant que Sloth dise son nom, je ne m’en rappelais plus. Peut-être même que je ne l’avais jamais su… Non, quand même. Quoique, se ne serait pas la première fois que quelque chose comme ceci m’arriverait. Et puis, franchement, ça ne m’étonnerait pas tellement de ma part. Enfin bref, après ce fâcheux petit incident – Qui n’embêtait que moi.- je regardai Sloth et attendait qu’ils aient finis leur petites retrouvailles et les formes de politesses futiles et qui font le plus souvent faire perdre un peu plus de ce temps précieux qui tourne sans arrêt.

    N’ayant personnellement rien contre Dante, je me fichais un peu de ce qu’elle pouvait me demander de faire et m’exécutai pratiquement à chaque fois sans broncher. Mais cette fois-ci, je trouvais ça un peu inutile. Encore une fois il fallait lui chercher un autre corps. Un autre corps qu’elle changerait au plus vite. Qu’elle vieille peau cette femme. Personne n’est immortel, il y a une fin à tous, et, je me demandai sincèrement quand sa fin arrivera. Elle est invincible l’ancêtre. Enfin, vu que je n’avais rien d’autre à faire, j’allai lui faire « plaisir » et aller chercher son nouveau corps avec cet Homonculus et ce « frère » qui m’avait inconsciemment surprit ce qui me donnait une envie profonde de lui faire regretter d’avoir manger ses fausses pierres philosophales qui lui avait donner ses stupides pouvoirs qui servait, toujours sans le vouloir, à faire honte à un de ses frères aînés. En fait, il ne devait pas être au courant de ce qu’il m’avait « fait » mais moi je l’étais et ça me rendais encore plus de mauvaise humeur qu’à mon habitude.

    Enfin bref, ne nous attardons pas sur le sujet. Il fallait donc que j’aille chercher une nouvelle enveloppe à Dante. – Oui, cette fois-ci, je n’ai pas envi d’utiliser des adjectifs dévalorisant, même s’il en faudrait, à son égard. – Et comme je devais le faire avec mon cher frère, je préférais ne plus penser au petit différent que nous avions eu, qui, je ne le répéterais jamais assez, n’avait certainement affecté que moi. Finalement, peut-être ferais-je d’une toute petite chose un grand dénouement. Chercherais-je la petite bête pour que je déteste tout ce qui m’entoure ? Certainement. M’enfin…

    Donc, nous devions aller lui chercher un nouveau corps, une nouvelle carapace. Héhé, cette expression me faisait bizarrement penser à un bernard lermite et au fait qu’il change de coquillage sur son dos dès que son ancienne devient trop petite, cassée, ou même, comme Dante, pourrie. Quelle étrange réalité. Par ailleurs, je la trouve très révélatrice. Ahem… Ne nous divergeons pas dans d’autres sujets. Même si…

    Après un faux sourire à Sloth, je me levai de la chaise où je m’étais installé en m’appuyant sur les deux accoudoirs. La tête baissée et les cheveux devant les yeux, je me redressai d’un coup avec un sourire narquois en direction de la « femme » devant moi. Je regardai de loin la photo de la jeune femme qu’il fallait attraper avec délicatesse et retourna mon regard vers Sloth.

    «
    Elle est incroyable. Prendre des jolies jeunes filles alors qu’elle a dix fois leurs âges. Il faudrait penser un moment à admettre qu’elle devient vieille. »

    Je souris et rigolai un léger coup. Regardant maintenant Sin, je repris le parole toujours avec pour interlocuteur Sloth, l’une de mes plus jeunes sœurs.

    «
    Ok. Je n’ai pas d’autres questions, lui non plus. Enfin, il y en aurait bien une qui me turlupine, pourquoi m’avez-vous mit en équipe avec lui. Mais nous en parlerons peut-être une prochaine fois. »

    Je regardai une nouvelle fois Sloth.

    «
    On le fera, et même si vous me l’avez mit dans les pates, se sera encore un exploit. »

    J’expirai et partis vers la sortie à pas relativement lents. Arrivé à la porte je me retournai et regardé Sin attendant qu’il me suive. Après tout, c’est lui qui avait l’adresse du lieu ou se trouvait ma prochaine victime. Seul truc gênant, nous n’avions pas le droit de toucher à un seul de ses cheveux. Se sera peut-être dur de me retenir, surtout quand elle criera à mort de la relâcher. Comme se sera dur de se retenir à une baffe ou deux, histoire de la faire taire.


[HRPG: C'est pas super, et j'espère que le fait que j'ai pris une l'initiative de partir ne dérange pas. Sin, tu pourrais commencer le nouveau post peut-être? ...]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 24
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Mère a besoin de vous!   Sam 4 Sep - 14:58

« Bonsoir, Sin. Comment vas-tu, depuis la dernière fois ?»

Toujours sur le pas de la porte, Sin fixait sa sœur, l'Homonculus de la Paresse, Sloth. Cette « femme » semblait toujours porter sur son visage une éternelle expression de bienveillance, à la fois réconfortante, cajolante et maternelle. Souvent souriante, rarement méchante, tel était le portrait de la Paresse, sans doute la plus douce parmi les Homonculus ! Mais comme le disait si bien l'expression, méfiez vous de l'eau qui dort … Et ici, c'était à prendre au sens propre du terme. Néanmoins, malgré cela, et bien qu'elle ait souhaité le bonsoir à Sin et qu'elle lui ai demandé comment celui ci se portait, la Tentation, elle, ne répondit pas, se contentant de faire voyager son regard sur la pièce dans laquelle il se trouvait désormais. C'était un lieu assez spacieux pour un appartement, qui plus est, situé au sommet d'un immeuble. L'endroit était vide de meuble, seules deux chaises, dont l'une était occupée par Envy, et une table de bois, assez abimées, trouvaient leur place au milieu de cet espace. Une large baie vitrée, située derrière Sloth, donnait sur l'immensité sombre de la ville de Central, d'où on voyait les milliers de lampadaires qui éclairaient les rues, en cette nuit noire. L'appartement devait être abandonné depuis pas mal de temps, à en jugé par la pellicule de poussière omniprésent sur la moindre surface plane de la pièce. En résumé, c'était un lieu parfait pour que les Homonculus se rencontrent et parlent mission.

« Ta dernière mission a-t-elle été couronné de succès ? »

Redressant la tête vers Sloth, qui venait de lui poser une question, Sin la fixa à nouveau un certain temps, détaillant son expression, son sourire. Était il sincère, ou juste une preuve de politesse de sa part ? La Tentation Incarnée n'en savait rien, et pour toute réponse à sa question, Sin se contenta d'un très légers sourire, bien vite effacé de son visage, signalant que oui, sa mission était un réel succès. Mais l'Ombre des Ombres le savait que trop bien, Sloth était déjà au courant de la mort du Major, puisqu'en tant que Secrétaire Personnelle de Pride, alias King Bradley, le Généralissime d'Amestris, elle était au courant de tout ce qui se passait à Central, et surement aussi en Amestris. Alors pourquoi cette question ? Était ce là un moyen de le jauger pour voir si son trouble passé était effacé de son esprit ? Était ce Dame Dante qui le lui avait demandé ? Quoi qu'il en fut, Sin s'en fichait un peu. Après tout, il avait accomplit avec brio sa mission, et la Dame en serait plus que ravie, il en était sur.

« Mes frères, rassurez vous, je ne vous ai pas fait déplacer pour rien, soyez sans crainte. Vous allez tous les deux accomplir l'une des missions les plus importantes du moment. Lust et Glutonny ne peuvent être des nôtres pour l'instant, tout repose sur vous. Voici un petit résumé de notre situation. Sin est déjà partiellement au courant, donc écoute bien, Envy, Je n’ai pas envie de me répéter plusieurs fois. Notre frère Tiky Mick a trahi Dante. Elle a cependant réussi à le mettre hors d’état de nuire. Actuellement, il est scellé dans le théâtre de la ville souterraine, sous Central. Mais Mère a payé le prix fort. Son corps a été trop endommagé par le combat. Il lui faut d’urgence changer d’enveloppe charnelle, sans quoi elle risque de disparaître. »

Écoutant attentivement, malgré qu'il savait déjà tout cela, Sin suivit toujours des yeux sa jeune sœur, qui lentement, sembla s'approcher d'Envy, avant de bifurquer jusqu'à lui pour lui tendre un dossier qu'elle avait avec elle depuis le début de la rencontre. L'Homonculus de la Tentation le saisit et n'attendit pas plus longtemps pour le consulter rapidement. Comme pour le dossier du Major Kurnous, il y avait toutes sortes d'information, allant des habitudes de vie de la personne, à son adresse personnelle, son lieu de travail, sa famille, sa description et bien sur, sa photo. Sin s'attarda d'ailleurs un instant sur cette dernière. On pouvait y voir une jeune femme, bien jolie pour les canons du moment, les cheveux flamboyants, le visage fin et délicat, les yeux ambrés. Imprimant dans son esprit le portrait de la jeune femme, Sin ne pu se retenir de penser que Dame Dante ne choisissait jamais n'importe quelle femme quand il s'agissait de changer de corps. A chaque fois, il s'était agis de jeune et jolie fille, toujours en pleine forme et en pleine possession de leurs capacités. Un nouveau très fin sourire naquit brièvement sur ses lèvres avant de se flétrir presque instantanément.

« Elle est incroyable. Prendre des jolies jeunes filles alors qu’elle a dix fois leurs âges. Il faudrait penser un moment à admettre qu’elle devient vieille. »

« Je vous présente le futur corps de Mère. Tista Harkonnen, la sœur du Lieutenant Général Harkonnen. Votre mission est simple, somme toute : enlever cette jeune femme et l’amener auprès de Mère, dans le manoir de la ville souterraine. Dans ce dossier, vous trouverez son adresse et le lieu où elle travaille. A vous de vous débrouiller pour la débusquer rapidement. Vous avez 3 objectifs :
-Ramener cette femme vivante et intacte. Le corps ne doit être en aucun cas endommagé.
-Pas de témoins. Faîtes attention, le lieutenant Général a demandé une protection pour sa sœur. Vous aurez à faire à des militaires, soyez vigilants. Le lieutenant Général leur mène la vie dure, ils seront très réactifs.
-Pas de trace. Il ne doit y avoir aucune indication qu’il y a eu combat et enlèvement. Nettoyez derrière vous.
Vous avez d’autres questions ? »


Humm … Une Harkonnen ? Sin plissa légèrement les yeux. Si c'était une des sœurs de la Lieutenant Générale, ça ne serait pas une mince affaire, loin de là, surtout si elle avait le même caractère que son ainée …

« Ok. Je n’ai pas d’autres questions, lui non plus. Enfin, il y en aurait bien une qui me turlupine, pourquoi m’avez-vous mit en équipe avec lui. Mais nous en parlerons peut-être une prochaine fois. On le fera, et même si vous me l’avez mit dans les pattes, se sera encore un exploit. »


Soupirant en entendant tant de suffisance et de confiance en soi de la part de Envy, Sin se demandait si les missions de discrétion étaient faites pour l'Homonculus de l'envie. Impatient, colérique, râleur, sadique. Envy était rempli de ces adjectifs qui ne collaient pas le moins du monde avec un naturel discret et obéissant. En faite, en y pensant, il semblait être tout à fait l'inverse de Sin. Oui, il « semblait », car aussi étrange que cela pouvait paraître, les deux Homonculus n'avaient jamais eu de missions ensembles, et ce soir était la première fois. Les deux « frères » ne se connaissaient pratiquement pas, si ce n'était de vue ou de nom, et Sin le sentait, cette mission, qu'il pourrait très bien accomplir seul, n'allait pas être de tout repos avec lui. La Tentation craignait qu'il ne s'emporte un peu … Mais bon, il devait faire avec. Refermant le dossier, Sin fit un légers signe de la tête à Sloth, par pur respect, et suivit Envy, direction la rue. Une fois dehors, sans un mot à son « frère », la Tentation indiqua une direction sans un regard à l'envie.

« C'est par là, le parc … »

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme


Dernière édition par Sin le Lun 6 Sep - 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Mère a besoin de vous!   Lun 6 Sep - 17:44

[N/A: vu que j'ai une marge de manœuvre (très) réduite, je vais faire un post assez court, histoire que ça avance vite ^^]

PNJ: Tista Harkonnen

Loin de là, l'idée de vouloir paraître un tantinet pointilleuse, mais Tista tolérait à peine la présence de ces sous-fifres de l'armée si près d'elle. A en entendre Elkion, "la flicaille c'est que des pourris!". Où est la compétence dans tout ça? Cela est bien beau, deux incapables venus la protéger, mais les bandits de Central peuvent se montrer terriblement teigneux, et ce n'est pas l'uniforme qui les fera reculer - au contraire. Néanmoins, ils étaient de bons répulsifs. La professeur ne comptait plus les fois où on venait l'importuner au beau milieu d'une lecture ou d'une correction. Toujours un homme qui vient envahir sa bulle et fait son malin jusqu'à ce qu'il rencontre les charmants talons aiguilles de la rousse.

Feuilletant son ouvrage d'un air songeur, elle pensa à son aînée, qui devait se préparer pour Lior. Son départ était imminent, mais quelque chose clochait aux yeux de Tista. Mais quoi? Secret d'État, lui dit-on, les civils n'ont ni leur mot à dire, ni le droit de fourrer leur nez où ça leur chante. La guerre devait cesser à tout prix, mais qui a eu l'idée d'envoyer Harkonnen sur le champ de bataille? Stratège, peut-être, mais le penchant violent d'Elkion aurait vite eu raison d'elle. Un complot à l'échelle nationale, qui sait?

Mais Tista esquissa un sourire en secouant la tête. Elle devenait comme l'un de ses élèves, un garçon charmant mais à la limite de la paranoïa, voyant le complot derrière chaque regard, chaque sourire à l'air entendu.

De toute manière, elle comprenait bien l'inquiétude qui rongeait la Lieutenant Générale. Protéger ceux qu'on aime ici et massacrer ceux qui sont là-bas. Une logique totalement irrationnelle mais tellement compréhensible. Et puis, il n'y avait qu'à penser à ce drame datant d'il y a six ans...

- Six ans, dit Tista à voix haute, et elle soupira, sans rien ajouter de plus.

Le lampadaire, bourdonnant de façon tantôt amusante, tantôt inquiétante, jetait toujours cette même lumière blafarde. Il fallait cependant songer à rentrer. Demain serait un autre jour et il y avait tout à parier qu'il serait identique à aujourd'hui.

Elle se leva soudainement et rangea ses affaires. Les deux policiers, à deux doigts de s'endormir dans les buissons, se redressèrent aussi sec, clignant des yeux et feignant d'avoir correctement surveillé les alentours. Si elle avait pu, pensa Tista, elle se serait discrètement échappée et aurait, une nouvelle fois, réussi à tromper leur incroyable flair de flics...
Il n'en fut rien cependant, et la rouquine prit le chemin de la routine, prenant les mêmes rues pour mener sa vie, cette même vie de prof' et d'humaine parmi beaucoup d'autres, cette vie qui était la sienne.

La sienne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mère a besoin de vous!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mère a besoin de vous!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous avons besoin de vous !
» Nouveau Forum, qui à besoin de vous.
» [Quidditch] Poufsouffle a besoin de VOUS!
» Portrait chinois
» besoin de vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Petites rues calmes-
Sauter vers: