AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Découvertes létales... [Sin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurnous
Major
Membre

avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Messages : 93
Age : 25
Rang dans le RP : Major - Blue Alchemist
Rang spécial Hrp : ~~ Lampadairologue ~~ Peluche de Zina ~~ Esclave (sexuel) de Lysette ~~ Fils de Milo ~~

Feuille de personnage
Points:
17/0  (17/0)
Niveau:
12/20  (12/20)

Pouvoir: Contrôle les ondes, quel que soit leur type.

MessageSujet: Découvertes létales... [Sin]   Lun 2 Aoû - 17:38

    La lumière produite par la petite lampe posée sur la table éclairait faiblement le tas de feuilles disposé dans un ensemble tout à fait désordonné devant un jeune homme. Sortant tout juste de l'adolescence, celui-ci avait les cheveux blancs, comme si les soucis s'étaient déjà chargés de lui, trente ans trop tôt, et semblait plongé dans d'importantes lectures. Ses traits étaient tirés, et les poches sous ses yeux indiquaient qu'il n'avait pas beaucoup dormi ces dernières nuits. A en juger par l'intérêt qu'on lisait dans son regard, c'était probablement ses recherches qui l'avaient mis dans cet état là. Mais, en y regardant de plus près, en plus de la fatigue on pouvait distinguer de l'anxiété sur son visage déjà marqué par la dureté, malgré son jeune âge. Ses sourcils étaient froncés, comme s'il avait tous les sens en alerte, et il jetait régulièrement des regards autour de lui. Pourtant, la pièce était entièrement vide, à l'exception de sa présence. Il s'agit d'une immense salle, décorée comme au dix-septième siècle, remplie d'étagères présentant des milliers de livres. La seule pièce de tout le pays à en avoir autant, d'ailleurs. C'était bien pour ça que ce jeune homme s'était déplacé jusqu'ici. Il y avait tellement de documents dans la réserve de la bibliothèque de Central City qu'on pouvait penser que plusieurs années ne suffiraient pas à tout lire. Cependant, pour ce jeune garçon aux cheveux blancs, seule une infime partie de tous les ouvrages qui se trouvaient ici pourrait lui servir. En effet, ce qu'il cherchait n'était pas très commun, et très peu de livres en parlaient. Pour tout dire, la petite pile de feuilles devant lui, qui devait comporter une dizaine de pages maximum, représentait la quasi-totalité de ce qu'il avait trouvé sur le sujet.

    Kurnous était arrivé à Central une semaine plus tôt, sur ordre de Roy Mustang, son nouveau supérieur. Depuis, il avait passé sept jours enfermé dans l'immense bibliothèque de la ville, prétendant ''parfaire ses connaissances en matière d'alchimie''. Il avait même usé de son alchimie pour se rendre invisible et pénétrer dans la réserve, habituellement interdite aux simples alchimistes d'état comme lui. C'était ici qu'il avait trouvé la majorité des documents concernant le sujet qui l'intéressait. Malheureusement, cela se résumait à quelques pages, à partir desquelles il n'avait pu arriver qu'à quelques conclusions. Mais quelles conclusions! Rien ne prouvait que ce qu'il avançait était vrai, mais si c'était le cas, le Blue Alchemist avait mis son nez dans une affaire qui le dépassait complètement. Et le problème le plus épineux était que pour dissimuler quelque chose d'aussi énorme, il fallait que les responsables magouillent avec les hautes sphères de l'armée. Impossible, dans le cas contraire, de passer inaperçu. Le colonel Mustang avait donc eu raison, en l'envoyant ici, de le mettre en garde contre certaines personnalités du gouvernement militaire d'Amestris. Les deux hommes étaient probablement les seuls à se préoccuper de cette histoire, aussi Kurnous n'avait pas le choix. Il devait avoir une confiance absolue envers son supérieur. Aussi, cinq jours plus tôt, l'alchimiste d'état avait fait son premier rapport, sous la forme d'une lettre envoyée à East City, destinée à Roy Mustang :


    Citation :


    Colonel,

    Lorsque vous m'avez envoyé à Central, je ne m'attendais pas à trouver un tel
    étalage de livres sur l'alchimie. Me permettre d'utiliser une si grande biblio,
    tellement complète avec ses livres sur l'alchimie que j'ai failli en devenir fou,
    alors que nous nous rencontrions à peine, me donne une bonne idée de l'amour
    transi que vous portez pour vos subordonnés. Grâce à des moyens très réglo,
    ou à l'aide du personnel d'ici, qui, contrairement à d'autres, n'est point snob,
    une difficulté se contourne facilement. Ainsi, en moins de deux jours chrono
    a partir de mon arrivée, j'ai eu l'extrême fortune, et la possibilité, d'agrandir
    grandement ma culture alchimique. Je peux donc vous dire qu'ici, le scénario
    est idéal pour remplir ma mission. Il est fort possible que d'ici quelques jours
    elle soit totalement remplie.
    Sachez, monsieur, que je me consacre entièrement à la recherche. Vous aurez
    très prochainement un nouveau rapport pour suivre mon avancée.


    ########################################Major Lindsay


    Voilà qui n'était pas très intéressant. Du moins, si quelqu'un d'autre que Roy Mustang tombait dessus. Kurnous espérait que son supérieur serait assez malin pour comprendre le message codé à l'intérieur, mais il n'en doutait pas. Et au pire, il pourrait lui dire de vive voix lorsqu'ils se reverraient. Ces rapports, dont le deuxième trainait dans sa poche (il devrait l'envoyer au soir), n'étaient là que pour s'assurer qu'il resterait une trace de ses recherches, au cas où... Au cas où quoi? En clair, le climat qui régnait à Central n'était pas pour rassurer le Blue Alchemist. Celui-ci se sentait sans arrêt épié, voire suivi. Comme si on le surveillait. Il était certain que ses recherches n'étaient pas appréciées par tout le monde, et que certains pensaient qu'il fourrait son nez dans des choses qui ne le concernaient pas. Malgré le fait qu'il n'ait vu personne de suspect dans son entourage, Kurnous était presque certain qu'ils allaient bientôt décider de le calmer. De le réduire au silence. Si cela devait arriver, il fallait que des traces de ses recherches subsistent. De plus en plus, le garçon surprenait des regards, des silhouettes qui l'observaient dans l'ombre, et qui disparaissaient dès qu'il les voyait. Le danger planait au dessus de sa tête, mais il ne pouvait s'arrêter en si bon chemin. Tant pis si sa tête tait vraiment mise à prix par ses ennemis... Qu'ils y viennent!

    Un bruissement déconcentra le jeune homme, le tirant du texte qu'il était en train de lire. C'était un frôlement, quelque chose de très étouffé, presque inaudible. Sauf pour quelqu'un qui avait ses cinq sens en alerte, comme Kurnous. Celui-ci se leva d'un bond et se retourna pour scruter l'immense pièce faiblement éclairée. Il n'y avait pratiquement jamais personne ici. Surtout le soir tard, alors que la bibliothèque n'allait pas tarder à fermer ses portes. Cela ne lui disait rien qui vaille... Surtout qu'aucune silhouette, aucune forme humaine, rien qui puisse expliquer ce bruit n'était visible. Enfilant les gants blancs sur lesquels étaient inscrits les cercles nécessaire à l'utilisation de son alchimie, Kurnous ne cessa d'oberser les alentours. Avec une voix qui se voulait sereine, il lança, au cas où...


    -Est-ce qu'il y a quelqu'un?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 25
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Découvertes létales... [Sin]   Jeu 5 Aoû - 21:02

Suite de : I Talk With The Rain

Depuis que la pluie s'était arrêtée, les nuages qui jusque là obstruaient le ciel, avaient commencé à se désagréger sous l'action du vent, et, par ci par là, le ciel bleu redevenait visible à travers l'épaisse couche nuageuse. Il ne fallu guère que quelques dizaines de minutes pour permettre au ciel de se transformer littéralement, changeant totalement de robe, et passant du sombre au lumineux. En à peine une heure, alors que les caniveaux le long des rues évacuaient encore l'eau de pluie tombée en abondance durant la dernière après midi, le ciel était redevenu bleu, enfin, plutôt orangé, puisque, bien que le Soleil pouvait désormais briller de tout son soul, celui ci était tout de même sur la descendante, car au vu de l'heure avancée, le crépuscule était de mise. Ainsi, Central City semblait désormais enveloppée dans un écrin de lumière chaude et dorée, éblouissante et douce, ce qui contrastait fort agréablement avec la pluie diluvienne qui s'était abattue sur la capitale durant pratiquement toute la journée. La ville semblait alors revivre. Doucement, les habitants commençaient à quitter leur foyer, leur travail, les bars où certains avaient attendus une accalmie pour sortir, et les rues, avenues et boulevards de la Capitale devenaient de plus en plus vivantes, chaleureuses, humaines. Central n'était jamais très longtemps calme et fantomatique.

Durant ce temps, où le ciel s'était éclairci et où les habitants avaient remis leur nez dehors, Sin avait eu l'occasion de traverser la ville totalement, se rendant vers le centre, direction le Quartier Général de Central City. Mains dans les poches et cheveux humides, à cause de sa journée passée sous la pluie, il avait décidé, une fois ses vêtements changés, d'aller rendre visite à son très chers frère, Pride, alias King Bradley, Généralissime d'Amestris, pour que celui ci lui donne quelques renseignements quant à la localisation de ce Major Lindsay que Sin devait éliminer ce soir. Sans rencontrer la moindre âme humaine dans les rues, l'homonculus avait atteint le QG, et c'est en se mouvant via les ombres du bâtiment que la Tentation incarnée réussie, sans se faire repérer par un quelconque militaire, à parvenir jusqu'au bureau de son frère. Pourtant, ce ne fut pas lui qu'il rencontra, mais ce fut Sloth, alias Juliet Douglas, officiellement la secrétaire personnelle du King, et officieusement, l'homonculus de la paresse. Celle ci, travaillait bien sagement derrière son bureau, et sans un mot, présenta à Sin un dossier sur lequel était écrit « Major Lindsay Kurnous ». Sans plus de paroles, la Tentation remercia la Paresse, et quitta les lieux aussi discrètement qu'il y était entré. Comme toujours, l'échange d'informations fut rapide, discrète et efficace. Sin pouvait toujours compter sur sa jeune sœur Sloth, qui malgré son péché, était très compétente quant il s'agissait de recueillir des informations pour sa fratrie. S'il avait pu ressentir un quelconque attachement, Sin s'entendrait sans doute très bien avec Sloth, mais malheureusement, son apathie le rendait plus indiffèrent qu'autre chose.

Lorsqu'il retrouva l'air pur de l'extérieur, Sin se dirigea vers une sombre ruelle, en bordure du centre ville, là où la fréquentation humaine était parmi la moins forte. Caché dans l'ombre des bâtiments de briques, il consulta brièvement le dossier. Seules quelques informations capitales l'intéressaient vraiment. Ainsi, il appris que le jeune Kurnous, de son prénom, était un jeune alchimiste d'État d'à peine dix huit ans, en plus de pouvoir admirer, si l'on pouvait dire ainsi, une photographie de celui ci. Sa spécialité alchimique était le contrôle des ondes physiques, à savoir les ondes sonores, lumineuses, sismiques et autres. Il était capable d'assourdir son adversaire et de se rendre invisible grâce à sa spécialité. Voilà qui était intéressant à savoir. Tuer cet alchimiste n'allait peut être pas être de tout repos, mais Sin se doutait que le très jeune âge du militaire jouerait en sa défaveur. Feuilletant hâtivement le dossier, l'homonculus du péché originel cherchait un indice, parmi le petit tas de feuilles, sur la localisation de l'humain. Ce ne fut que le dernier papier du tas qui lui en fournit un. D'après les sources de Sloth, le Major Lindsay se trouvait généralement et assez souvent à la bibliothèque de Central depuis ces sept derniers jours. Toujours selon la Paresse incarnée, l'alchimiste resterait là bas des journées durant, et serait même allé jusqu'à pénétrer la réserve, interdite à ceux de son rang, illégalement, en usant de procédés alchimiques. Souriant très brièvement, Sin ne pu s'empêcher de penser que ce Major était soit suicidaire, soit avait fait une découverte sensationnelle pour aller aussi loin dans sa manière de faire. Il fallait donc faire vite, et le clouer au silence au plus tôt ! Refermant le dossier, Sin utilisant son double d'ombre pour en faire de la charpie, le déchirant de milliers de morceau, et l'éparpillant au vent, le rendant illisible et incompréhensible avant de se mettre en route. Où allait il ? Question bête, à la bibliothèque de Central bien sur !

Il en était presque sur à cent pour cent. Sa proie se trouvait dans ce haut lieu de connaissance, le plus grand et le plus vaste du pays. Comment pouvait il en être si sur ? Il n'en savait rien lui même, mais son instinct de chasseur et de traqueur l'en persuadaient. Ainsi, toujours les mains enfouies dans les poches, son grand manteau noir cachant ses deux longues épées accrochées à sa ceinture, Sin déambulait à nouveau tranquillement, direction la bibliothèque. Comme à son habitude, il se fondait parfaitement dans la population humaine, passant facilement pour un banal humain dont on ne soupçonnerait même pas les sombres agissements. Lentement, avec flegme, il remonta une grande avenue, débouchant sur une place au bout de laquelle se dressait le bâtiment du savoir qu'il cherchait à rejoindre. Une grand horloge surplombait la façade de la bibliothèque, et celle ci indiquait que la bâtiment n'allait pas tarder à fermer ses portes. Tant mieux, voilà qui était une bonne nouvelle ! S'il arrivait à enfermer le Major à l'intérieur, Sin pourrait alors accomplir sa besogne sans aucun mal, l'alchimiste se retrouverait coincé dans un piège à rat. Un nouveau très bref sourire fleurit sur le visage de Tentation avant de disparaître. L'heure était venue de donner la mort.

Se fondant dans les ombres, Sin pénétra à l'intérieur de la bibliothèque. Les rares personnes qui s'y trouvaient en cette heure étaient soit en train de ranger leur livres, soit en train de se diriger vers la sortie principale. Les bibliothécaires vérifiaient les allées et condamnaient certains accès. Pendant ce temps, la Tentation cherchait de ses yeux perçant d'homonculus le jeune visage de sa victime parmi les personnes présentes. Rapidement, il constata que celui ci ne se trouvait guère dans l'espace publique, et Sin compris bien vite que l'alchimiste d'État devait, encore une fois, s'être rendu dans un espace qui lui était logiquement interdit, comme le lui avait appris le dossier le concernant. Discrètement, l'homonculus rejoignit la réserve de la bibliothèque, réserve qui normalement, était strictement interdite d'accès à quiconque n'avait pas l'autorisation, signée du Furher ou d'un de ses subordonnés les plus proches, d'y pénétrer. Utilisant toujours les ombres, la Tentation pu entrer dans la pièce prohibée sans en ouvrir la porte (qui d'ailleurs devait être verrouillée à clef), en passant sous celle ci. Un silence de mort régnait en ces lieux, ce qui mettait facilement dans l'ambiance de ce qui allait se dérouler ici d'ici peu. Toujours avec une infinie discrétion, et sans un bruit, Sin observa et parcouru la réserve, qui semblait vide de toute vie. Pourtant, une faible lueur, dans ce sombre espace, attira l'attention de l'Ombre. Là, assis derrière un petit bureau submergé de diverses feuilles et autres livres, se trouvait un jeune homme, visage cerné, tiré de fatigue, semblant alerte et tout sens en éveil. Ainsi, il l'avait enfin déniché, le Major Lindsay Kurnous.

Le pauvre garçon avait l'air totalement exténué et sa conscience ne semblait pas tranquille, loin de là. Presque toutes les minutes, il relevait la tête de ses recherches et observait les alentours d'un œil prudents et anxieux. Se sentait il menacé ? Savait il qu'il en avait trop fait et que sa vie était sur le point de s'arrêter ? Sin n'en savait rien, et attendait, caché dans les ombres, invisible à la vue du Major, observant le jeune homme. Bientôt, la bibliothèque allait fermer ses portes, et c'est cet instant que l'Homonculus attendait pour se révéler aux yeux du militaire, qu'il n'y ait pas d'autres témoins ici que lui et ce Kurnous. Se déplaçant lentement, Sin se permis de sortir un instant des ombres pour observer d'un peu plus près le garçon. Malheureusement, son long manteau émis un très, très légers son de froissement. Mais aussi faible fut le son, il fut tout de même suffisant pour alerter l'alchimiste qui était sur ses gardes depuis le début. Rapidement, Sin redevint invisible avant que sa proie ne le découvre. Pourtant, le Major s'était levé d'un bon et s'était mis à scruter très, très attentivement la réserve. Enfilant des gants, le jeune homme continuait de scanner l'endroit de ses yeux cernés, avant de lancer d'une voix qui se voulait sereine sans doute :

« Est-ce qu'il y a quelqu'un ? »

Un court silence s'installa. Silence qui fut rompu lorsqu'un bruit lourd se fit entendre, résonnant dans tout le bâtiment. Les portes de la bibliothèque venaient d'être fermées, et c'était là le signal que l'homonculus tapi dans les ombres attendait pour agir. Lui et le Major étaient seuls désormais dans ce lieu de savoir, et Sin serait le seul à en sortir vivant ce soir. Sans quitter ses ombres, toujours invisible, la Tentation se mis à parler, d'une voix assez forte pour être entendue du Major, mais d'une neutralité sans faille, monocorde.

« Major Lindsay Kurnous … Vous semblez sur la défensive, attendiez vous une visite ce soir ? »


Quittant doucement sa cachette ombragée, Sin redevint visible, apparaissant face au jeune alchimiste. S'appuyant contre une des étagères pleines de livres de la réserve, il regardait, de ses grands yeux d'un bleu sombre et sans âme, le visage de son vis à vis humain, attendant sans doute une réaction du militaire.

« J'espère que si tel était le cas, je serai à la hauteur de vos attentes ... »

Était ce là une légère note de sarcasmes qui plana dans les paroles de l'homonculus ? Peut être, quoi qu'il en fut, Sin arborait toujours son éternel expression neutre et impassible, presque sans vie, habituel et totalement normale pour lui.

| HRP | Voilà, désolé de l'attente, mais je préférai te faire un post de qualité, qu'un truc fait à la va vite et nul. J'espère que cette entrée en scène te convient, sinon, ma boite à MP t'es ouverte ^^ ! Prend ton temps pour répondre, car personnellement, je ne pourrai sans doute pas te répondre avant dimanche soir voir lundi ^^" |


_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme


Dernière édition par Sin le Mar 10 Aoû - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurnous
Major
Membre

avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Messages : 93
Age : 25
Rang dans le RP : Major - Blue Alchemist
Rang spécial Hrp : ~~ Lampadairologue ~~ Peluche de Zina ~~ Esclave (sexuel) de Lysette ~~ Fils de Milo ~~

Feuille de personnage
Points:
17/0  (17/0)
Niveau:
12/20  (12/20)

Pouvoir: Contrôle les ondes, quel que soit leur type.

MessageSujet: Re: Découvertes létales... [Sin]   Dim 8 Aoû - 16:37

    Pendant quelques secondes, rien ne se produisit. La pièce resta silencieuse, noire et immobile comme d'habitude. Kurnous en vint même à penser que son imagination lui jouait des tours. Il s'apprêtait à revenir s'installer à son bureau pour continuer ses recherches, lorsqu'un bruit, lointain et sourd, se fit entendre. Le jeune alchimiste d'état fronça les sourcils en se rendant compte qu'il s'agissait de la porte de la bibliothèque que l'on venait de fermer. Quoi, déjà? Un léger sentiment de stress s'installa en lui. Il n'avait que trop trainé ici. Il était temps d'emporter ses papiers pour finir ce qu'il était en train de faire à l'hôtel. Central, comme le lui avait dit Mustang, était un nid de vipères, et traîner dans ses rues tard le soir n'était certainement pas ce qu'il y avait de mieux à faire. Au moment où le garçon aux cheveux blonds se retournait pour réaliser ses pensées, une voix retentit entre deux rayons. Cette voix n'avait aucune intonation particulière, elle n'était ni menaçante, ni glaciale. D'une neutralité parfaite, comme un automate, comme les voix dans les bus, pourtant à l'entendre Kurnous sentit un frisson parcourir son échine. D'où venait cette sensation? Peut-être du fait que la personne -masculine vu le timbre- qui venait de parler était absolument invisible. Peut-être aussi parce que cette voix connaissait son nom et son rang, alors qu'il ne l'avait jamais entendue nulle part. Peut-être encore à cause de ses mots, si anodins et si menaçants à la fois...

    Le Blue Alchemist avait arrêté net de bouger. Voire même de respirer, pour pouvoir mieux examiner la provenance de ce son... En vain. Il semblait de partout et de nulle part en même. Heureusement pour lui (pas autant qu'il ne le pensait, d'ailleurs...), le propriétaire de cette voix finit par se montrer. Tout comme celle-ci, il sortit de nulle part pour apparaître devant Kurnous. Tout comme elle, son visage n'exprimait pas la moindre émotion. C'en était presque effrayant, tant de neutralité. Tout comme elle, il lui fit froid dans le dos sans raison. Complètement pris de court, l'Alchimiste d'Etat tâcha de garder lui aussi une expression calme et sereine. Le rythme des battements de son cœur s'était légèrement accéléré à la vue du nouvel arrivant et son cerveau tournait à la vitesse de la lumière, mais ni ses yeux, ni ses lèvres n'en montraient le moindre signe. Il écouta simplement le discours de l'homme en face de lui. A la hauteur de ses attentes? Un petit sourire vint éclairer le visage de l'alchimiste, qui laissa quelques secondes de silence plomber encore un peu l'ambiance avant de répondre.


    -Malheureusement, j'aurais préféré avoir la visite d'une belle blonde à forte poitrine, mais bon, puisque vous êtes là... Puisque vous semblez déjà connaître mon nom, puis-je vous demander le vôtre? Après tout, se présenter est la moindre des choses, quand on est entre gens civilisés...

    Sa voix, tout comme celle de son interlocuteur, ne souffrait d'aucune intonation particulière. Même la dernière phrase qui semblait être un reproche, avait été dite sur le ton de la conversation, c'est à dire sur aucun ton. Kurnous prêta alors un peu plus attention à celui avec qui il discutait. Plutôt grand, ce gars devait avoir une vingtaine d'années à tout casser. Des cheveux noirs encadraient son visage, un peu de la même manière que ceux de l'alchimiste d'état, quoiqu'un peu moins longs. De même, leurs physiques étaient relativement similaires. Plutôt sec, on devinait bien les dessins de ses muscles sous son maillot. Un grand manteau noir, que Kurnous devina être la source du bruit qui l'avait alerté, dissimulait une bonne partie de son corps. Appuyé contre l'une des nombreuses étagères qui meublaient la salle, il ne paraissait pas hostile. Cependant, vu l'aura qu'il dégageait, le Blue Alchemist était certain que ses réflexes étaient au maximum de leurs capacités, et que ses sens étaient tous en alerte, au même titre que les siens. Qui était-il? Pourquoi était-il venu ici, alors que la bibliothèque venait de fermer ses portes? Comment connaissait-il son nom? Toutes ces questions trottaient dans la tête de Kurnous, et quelques soient les réponses, cela ne disait rien qui vaille. Alors que son attitude était toujours aussi calme, le blondin durcit légèrement son regard. Il planta ses yeux d'un bleu extraordinaire dans ceux d'un bleu beaucoup moins expressif de son interlocuteur, avant de reprendre d'une voix plus directe.

    -Que me voulez-vous?

    Autant y aller franc jeu. Kurnous doutait que ce gars soit venu juste pour lui taper la discute, alors que la nuit était sur le point de tomber et qu'ils se trouvaient dans un bâtiment fermé. Restait donc à savoir s'il était un allié venu lui parler en toute discrétion, ou alors un ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 25
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Découvertes létales... [Sin]   Mer 11 Aoû - 23:26

« J'espère que si tel était le cas, je serai à la hauteur de vos attentes ... »

Adossé contre l'une des étagères de la réserve, Sin attendait que son interlocuteur se remette de la surprise de son apparition potentiellement inexplicable. Fixant un instant le jeune alchimiste, l'homonculus finit par balayer légèrement la pièce dans laquelle il se trouvait du regard, détaillant les lieux de manière très rapide et précise. La réserve se trouvait être une salle de taille moyenne, dont les murs en pierre étaient couverts d'étagères remplies de livres divers. Il n'y avait pas de fenêtres à proprement parler, la pièce était seulement percées de quelques petites lucarnes tout en haut des murs, impossibles à atteindre pour un humain, et bien trop étroites pour que l'on puisse y passer. Par leurs ouvertures, une douce lueur se diffusait dans toute la pièce, projetant au sol les ombres des divers meubles présents. Avec la lampe qui brillait sur le bureau du Major, c'étaient là les seules sources de luminosité de la réserve. Il n'y avait qu'une seule issue possible, la porte en chêne massif sous laquelle Sin venait de passer pour pénétrer l'endroit. Le reste n'était autre que des rangées d'étagères pleines de bouquins, plus ou moins vieux, à craquer, et des tables de travail, disposées au niveau d'une allée centrale, plus large que les autres, et où se trouvaient les deux êtres actuellement. Sans compter quelques décorations, telles que des tapisseries d'époque ou des tableaux d'artistes plus ou moins célèbres, ainsi que divers objets rares ou à valeur historique, entreposés ici. Le tout, donnait lieu à une pièce plutôt froide et sombre, d'où se dégageait une ambiance à mi chemin entre le respect quasi religieux et le lugubre. D'ailleurs, il émanait de cette réserve une odeur d'ancien, comme ces vieux objets que l'on descendaient d'un grenier après plusieurs longues décennies d'attente. Rien de très réjouissant en somme, il fallait vraiment le vouloir ou alors y être obligé pour venir ici …

Après quelques secondes d'observation, le regard de Sin se reposa sur le visage du Major. Un fin sourire venait de se dessiner au coin de ses lèvres, illuminant ses traits. L'expression toujours des plus indifférente, l'homonculus attendait de mesurer les réactions du jeune homme.

« Malheureusement, j'aurais préféré avoir la visite d'une belle blonde à forte poitrine, mais bon, puisque vous êtes là ... Puisque vous semblez déjà connaître mon nom, puis-je vous demander le vôtre ? Après tout, se présenter est la moindre des choses, quand on est entre gens civilisés ... »

Était ce là de l'humour qu'avait tenté de faire l'alchimiste d'État ? Surement, quoi qu'il en fut, cela ne perturba en rien l'expression de totale neutralité qui régnait en maitre sur le visage de la Tentation. Sin n'avait jamais rit de sa vie, et ce n'était pas maintenant que cela allait changer. Fixant toujours le garçon de son regard vide d'âme, l'homonculus semblait le jauger. Le Major semblait tiraillé entre tension et détente, méfiance et confiance, se pouvait il qu'il ne sache pas que Sin était là pour lui donner la mort ? Se pouvait il qu'il puisse que Sin soit un allié ? Légèrement, presque imperceptiblement, les sourcils de la Tentation se froncèrent, preuve d'une rapide réflexion. Si tel était le cas, ce doute pourrait lui être utile … Observant le visage de l'alchimiste encore un peu, Sin remarqua que celui ci était en train de la détailler de la tête aux pieds. Il faisait la même chose qu'était actuellement entrain de faire le Péché Originel. Bien, puisqu'il en était ainsi, pour refusait une telle aubaine ?

« Que me voulez-vous ? »

Le visage du jeune homme sembla se durcir légèrement, preuve sans doute d'une légère impatience. Sans plus attendre, Sin quitta l'étagère contre laquelle il était adossé, pour s'approcher lentement du bureau derrière lequel se trouvait le Major Kurnous. D'un pas lent, l'homonculus franchit la petite distance qui séparait les deux meubles, sans quitter le garçon du regard. Les yeux de l'alchimiste étaient d'un bleu intense, clair et profond, bien diffèrent du bleu sombre et froid des prunelles de Sin. En fait, beaucoup de choses opposaient le Major à l'Homonculus. Notamment, la couleur de leurs cheveux. D'un noir d'encre pour Sin contre un blond presque blanc pour le jeune militaire. La seule chose qui les rapprochait, c'était leur taille et leur corpulence. Il n'y avait sans doute qu'à ce niveau là qu'ils étaient semblables. Prenant une légère inspiration, Sin descellant légèrement ses lèvres, et se mis à parler, répondant aux interrogations du Major.

« Je me nomme Jack Silvers, le Colonel Mustang m'a contacté ce matin m'ordonnant de venir vous rejoindre ici même, avec la plus grande discrétion, dans la bibliothèque de Central, me signalant que vous déteniez des informations importantes à ces yeux, et que je devais les lui remettre au plus vite. Il ne m'a rien dit concernant ces informations, mais il m'a fait savoir que vous sauriez de quoi il en retournerait. Il m'a aussi dit qu'il ne pouvait se déplacer de lui même, autant pour votre sécurité que pour la sienne ... »

Sin se tut, laissant au Major le temps de digérer ce qu'il venait de lui dire, après tout, s'il voulait en savoir plus, l'homonculus était persuadé que le garçon n'hésiterait pas à lui poser moult questions en tout genre. D'ailleurs, la Tentation s'attendait à un interrogatoire de la part du militaire, car à moins que celui ci ne soit totalement naïf, auquel cas la mission se révèlerait d'une facilité sans nom, le Major Lindsay Kurnous allait surement chercher à vérifier la véracité des dires de Sin. Bien sur, la Tentation lui mentait, cherchant en fait juste à lui faire croire qu'il était un allié venu faire la transition entre le Major et son supérieur, sur les ordres de ce dernier. L'homonculus avait toujours été un excellent menteur, un très bon comédien, capable de jouer tous les rôles à la perfection. Bien entendu, il n'était pas sur que l'alchimiste allait tomber dans son piège, néanmoins, Sin devait récupérer tous les documents rassemblés par le jeune homme et qui n'étaient autre que des informations sur ses semblables et sur leur quête. Alors, qu'il les lui donne de plein gré, pensant avoir à faire avec un allié venu l'aider, ou que Sin les lui soustrait par la force, le résultat serait le même. Le Major Lindsay Kurnous mourrait ce soir, son destin était scellé depuis bien longtemps déjà. Fixant le jeune militaire sans défaillir du regard, Sin attendait encore une réaction du garçon, réaction qui déterminerait les actions de l'homonculus.

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurnous
Major
Membre

avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Messages : 93
Age : 25
Rang dans le RP : Major - Blue Alchemist
Rang spécial Hrp : ~~ Lampadairologue ~~ Peluche de Zina ~~ Esclave (sexuel) de Lysette ~~ Fils de Milo ~~

Feuille de personnage
Points:
17/0  (17/0)
Niveau:
12/20  (12/20)

Pouvoir: Contrôle les ondes, quel que soit leur type.

MessageSujet: Re: Découvertes létales... [Sin]   Dim 12 Sep - 23:43

[Avec les excuses pour le temps de réponse et la qualité du post, j'ai eu beaucoup de choses à faire ce mois-ci...]

    Il se passa quelques secondes avant que l'inconnu ne daigne répondre. Durant ce court laps de temps, ce dernier quitta l'étagère contre laquelle il était adossé depuis le début de la conversation pour se rapprocher du bureau sur lequel se trouvait le Major lui même. Cette attitude signifiait beaucoup et peu de choses à la fois. La démarche n'avait rien d'agressive, au contraire elle se voulait presque rassurante. Mais c'était l'excès de confiance qui en émanait qui était louche. Son pas était lent, posé. Cependant, malgré cette volonté de ne pas effrayer Kurnous, Sin était en train de le faire sans s'en rendre compte. Si l'alchimiste d'état n'en montrait toujours aucun signe extérieur, à l'intérieur le chaos régnait et une foule de questions se bousculaient. Qui était cet homme? Quelles étaient ses motivations? Sa présence ici ne disait rien qui vaille. Les deux regards bleus plantés l'un dans l'autre sans qu'aucun n'ait l'idée de défaillir, chacun regardait son interlocuteur respectif. Puis Sin répondit enfin à ses questions. Son nom était Jack Silvers, et il avait été envoyé ici par le colonel Mustang en personne pour que Kurnous lui communique certaines informations dont il avait fait l'acquisition durant ses recherches. Tout ceci dans une extrême discrétion bien évidemment. Après sa déclaration, le soi-disant Silvers se tu, laissant le temps au Blue Alchemist de réagir.

    Un nouveau silence se mit à planer dans l'immense pièce. A aucun instant, que ce soit pendant ou après la tirade, Kurnous n'avait tiqué, cillé ou montré un quelconque signe extérieur de ce qu'il en pensait. Pourtant, pour la première fois depuis l'arrivée de Sin, la situation s'était clarifiée dans son esprit. Ce type était tout sauf un gars envoyé par Mustang. C'était impossible. Le Flame Alchemist savait trop bien à quel point les recherches que le Major menait étaient importantes et devaient être menées dans le plus grand secret pour faire une chose aussi risquée. Surtout sans le prévenir auparavant. Ils n'étaient que deux à être normalement au courant de sa présence ici et des véritables raisons qui l'avaient amené à la bibliothèque de Central. Cet homme était un imposteur. Et le fait qu'il mente pour dissimuler sa véritable identité était un facteur extrêmement important. Les méninges du jeune blondin s'étaient mis à tourner à grande vitesse. Et tous ceux qui le connaissaient un minimum savaient à quel point c'était un garçon intelligent et vif d'esprit. Un plan s'échafauda rapidement dans sa tête. Il devait réussir, de gré ou de force, à obtenir les véritables motivations de ''Silvers'', puis rapporter à Mustang l'incident ainsi que toutes ses recherches, avant de disparaître de la circulation pendant un moment. Visiblement, malgré toutes les mesures prises pour que cette opération se fasse dans le plus grand secret, son travail avait été remarqué...

    Alors que son visage ne montrait toujours aucun changement, Kurnous entama la première phase de son plan. Ce que cet imposteur ne savait pas, c'est que le Major Lindsay était quelqu'un de très prévoyant. Lorsqu'on s'engage dans une combine comme celle-ci, on ne part pas sans filet... Finalement, il reprit la parole, d'une voix qui ne trahissait plus la moindre émotion, pas même la méfiance qu'il avait eu au début de la conversation.


    -Je vois. Et bien venez voir, ce que vous êtes venu chercher se trouve sur ce bureau. Evidemment, je vous demanderai de ne pas lire ce qui est écrit dans cette enveloppe, j'imagine que vous comprenez très bien pourquoi.

    Effectivement, une enveloppe déjà timbrée se trouvait là, posée sur le bureau. L'adresse du Colonel Mustang y était déjà inscrite. Cependant, si ''Silvers'' venait à s'approcher du bureau pour s'en saisir, il déclencherait un piège mis en place plus tôt par l'Alchimiste d'Etat, à savoir qu'en entrant dans le cercle de transmutation dissimulé sous le tapis, il verrait quatre pics de pierre sortir du sol en direction de ses mollets, dans le but de l'immobiliser. Une fois que ce serait chose faite, les deux hommes pourraient alors parler franchement. Restait à savoir si Sin allait tomber dans le piège ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin
Le péché originel
Modo rp et fiche

avatar

Masculin
Lion Singe
Messages : 196
Age : 25
Rang dans le RP : Homonculus de la Tentation, le Péché Originel | La Tentation Incarnée | Le Péché | L'Ombre des Ombres | Le Péché Originel
Rang spécial Hrp : Super Sin, détenteur du Super Badge de Super Fan de Roy Mustang (*bave*), donné par son idole | Premier membre du FanClub de Roy Mustang *_* | (Possède 3 pin's collector, un mug Colonel Flame, 1 Badge de Roy-Sama, un mouchoir Colonel Flame et des roller Colonel Flame dédicassés par Roy-Sama !) | Super Pépé ! | Possède 1% de Subaru sous la forme d'un chat noir nommé Hei ! | A reçut 6 roses dont la dernière est de Suba-Chat !

Feuille de personnage
Points:
25/90  (25/90)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Sin est là, Méfiez vous donc des Ombres ... Méfiez vous aussi de ses épées ... De son statut d'Homonculus ...

MessageSujet: Re: Découvertes létales... [Sin]   Dim 3 Oct - 13:00

« … Il m'a aussi dit qu'il ne pouvait se déplacer de lui même, autant pour votre sécurité que pour la sienne ... »

Laissant ses paroles en suspens, histoire de permettre au jeune Major d'analyser ses dires, Sin attendait, les bras croisés, non loin du bureau vers lequel il s'était approché à l'instant. Fixant le militaire, la Tentation tentait de jauger sa réaction face à la « fausse révélation » que venait de lui faire le Péché. Allait il croire Sin ? Allait il déceler le mensonge ? Ou allait il continuer de douter de donc poser de nouvelles questions ? Rien n'était certain, alors l'homonculus essayait de voir, sur le visage de Kurnous, la petite expression qui répondrait à ses interrogations, celle qui trahirait les sentiments de l'alchimiste, comme souvent cela se passait chez les humains. Malheureusement, quoi que cela ne fut guère surprenant pour Sin, le garçon ne laissa transparaitre aucune trace d'émotion ou de sentiment sur son jeune visage, et pourtant déjà si marqué. A la place de cela, seul le silence s'imposa en maître, comme toujours. Un silence pesant, étouffant, omniprésent dans cet espace quasi lugubre et sombre. Même les respirations des deux êtres semblaient inaudibles, et les seules traces de bruit que l'on pouvait déceler, c'étaient celles du bois des étagères qui craquent, de temps à autres. Néanmoins, malgré ce manque d'expressivité chez Kurnous, il y avait un détail qui n'avait pas échappé à Sin et qui pourtant semblait lourd d'informations et de révélations. En effet, depuis le début de leur entrevue, quasiment, les deux hommes ne s'étaient pas quittés des yeux un seul instant, comme s'ils essayaient de lire dans l'esprit l'un de l'autre. Mais quelque chose avait changé dans cette fixation mutuelle, par rapport au début de cette discution, c'était la tension qui qui émanait de leurs regards. Celle ci grandissait et s'imposait de plus en plus au fur et à mesure que les secondes s'égrenaient. Et ce processus s'était accéléré après que Sin eu dit qui il était et ce qu'il faisait ici.

Ainsi, l'homonculus en était quasi sur et certain, le Major ne tomberait pas dans le panneau, et n'était pas assez naïf pour croire le petit mensonge de la Tentation. Il faut dire que Sin n'avait pas non plus cherché à faire dans le crédible, car après tout, il savait très bien que quoi qu'il pouvait arriver, il tuerait Kurnous et s'emparerait de ses informations. S'il avait fallu le laisser en vie, peut être aurait il cherché à être plus persuasif … Qu'à cela ne tienne, tant pis ! Le Major venait de laisser passer sa chance de mourir dignement, et le moins douloureusement possible. Les humains étaient décidément des êtres bien étranges, mais pas moins fascinant ! Clignant des yeux, et s'apprêtant à s'approcher un peu plus du bureau, Sin n'en eut pas le temps, car enfin l'alchimiste d'État sortit de son silence et de ses réflexions, pour s'adresser à la Tentation, d'une voix ne laissant paraître aucune peur, aucune appréhension, rien, si ce n'était de la neutralité pure et dure. Essayait il d'égaler Sin niveau indifférence ? Ce dernier fronça imperceptiblement les sourcils. Il était encore loin du vide émotionnel total de l'homonculus, bien que pour un humain, c'était déjà pas mal …

« Je vois. Et bien venez voir, ce que vous êtes venu chercher se trouve sur ce bureau. Évidemment, je vous demanderai de ne pas lire ce qui est écrit dans cette enveloppe, j'imagine que vous comprenez très bien pourquoi. »

Quittant les yeux bleu clair de Kurnous, Sin reporta son regard sur une lettre, posée au bord du bureau derrière lequel se trouvait le Major, et sur laquelle était indiquée l'adresse du Colonel Roy Mustang. Elle était timbrée et scellée, comme toute lettre sur le point d'être postée et envoyée. L'homonculus n'avait qu'à faire un pas vers l'avant et à tendre le bras pour atteindre l'enveloppe et s'en emparer, mais il le savait, quelque chose clochait. L'alchimiste n'avait pas cru le mensonge de Sin, ce dernier en était certain. Pourquoi tant de certitude ? Car la Tentation connaissait bien les réactions humaines, à défaut d'en avoir lui même, et il avait une confiance toute aveugle en sa capacité d'analyse et d'anticipation. Alors pourquoi Kurnous lui donnerait le fruit de ses recherches comme ça, si facilement ? Il n'y avait que deux solutions possibles au problème. Soit il avait peur des représailles, et préférait donner docilement son travail pour espérer avoir la vie sauve, soit ce geste de confiance était en réalité un piège, comme seuls les alchimistes sont capables de le faire, un piège invisible, mais potentiellement mortel.

Un fin sourire se posa de manière éphémère sur son visage, brisant, durant un dixième de seconde, l'indifférence de son éternelle expression. Quoi que cette « invitation » à prendre cette lettre pouvait cacher, Sin savait déjà ce qu'il allait faire, avancer et faire comme s'il allait prendre la lettre. De toute manière, quoi qu'il pouvait se passer, l'homonculus savait qu'il ne craignait rien. Il pouvait bien être blessé ou tué, cela ne changerait rien. Dame Dante lui avait donné un sac plein de petites pierres rouges, qu'il avait avalé avec avidité avant de venir ici. Son « quota » de vie était sans aucun doute à son maximum, il ne risquait donc rien. Levant le pied droit, Sin fit un pas en avant, se retrouvant bien vite sur le tapis qui se trouvait sous le bureau. Il n'eut pas le temps de s'emparer de la lettre, qu'une lueur bleutée émana de sous ses pieds, faisant apparaître un symbole de lumière, un sceau alchimique. Sans qu'il n'eut le temps de l'esquiver, quatre pics rocheux, incroyablement pointus, sortirent de terre, et vinrent se planter profondément dans ses mollets, l'immobilisant sur place. La roche qui composait les pics était étrangement très solide, sans doute modifiée par alchimie. Le pantalon noir de Sin était désormais complètement déchiré en bas, et son sang ne cessait de couler le long de sa chair meurtrie, se rependant par gouttes au sol. Les pointes terrestres avaient percé les muscles de la Tentation et déchiré ses tendons, à tel point que Sin se retrouva à genoux au sol, comme livré à son adversaire. La douleur qu'il ressentait était vive de lancinante, pourtant, il ne le montra d'aucune manière, pas un cris, pas une larme, pas une crispation sur son visage. L'homonculus avait retrouvé une totale neutralité sur son visage, bien que cette neutralité semblait gagner en adversité.

Restant au sol, le regard dirigé vers celui ci, de manière à ce que Kurnous ne puisse rien voir de son visage, Sin retenait en lui le pouvoir des pierres rouges, attendant le bon moment pour révéler au Major sa véritable nature de non-humain, d'Homonculus. Car la Tentation le savait, quand l'alchimiste verrait de ses propres yeux la magie des pierres philosophales, un long et difficile combat allait s'engager. Mais pour le moment, Sin comptait bien jouer de son « infériorité » et de sa position de faiblesse pour en savoir plus sur l'humain.

_________________

~ I'm in your Shadow ... ~

Sin's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découvertes létales... [Sin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découvertes létales... [Sin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE PURSUIT TALES ? all of a mind trick
» Le dernier né : Feery Tales
» Tales of Buffy
» Oxanna Prescott • tales of a curious blonde woman
» Equestria Tales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Bibliothèque :: Partie réservée aux alchimistes d'état-
Sauter vers: