AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion de la Plus Haute Importance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
King Bradley
Généralissime, Président Bradley
MJ

avatar

Messages : 54
Rang dans le RP : Président d'Amestris.
Rang spécial Hrp : PNJ

Feuille de personnage
Points:
100/100  (100/100)
Niveau:
20/20  (20/20)

Pouvoir: Oeil Ultime ~ Rapidité Accrue ~ Maître en Escrime ~

MessageSujet: Réunion de la Plus Haute Importance   Sam 25 Oct - 23:16

[ Post Spécial : Tous ceux qui participeront à ce topic seront envoyé en Mission à Lior. Les inscriptions à la Mission se feront exceptionnellement en participant à ce topic façon RP =) Les inscriptions commencent le 25/10/08 et se finiront le 7/11/08 Pour participer à cette mission, veuillez poster entre ces deux dates. ]


Le Président était confortablement assis sur sa chaise, derrière un long et large bureau blanc ovale. Le Bureau était situé au fond d’une immense pièce coupé en deux par un tapis rouge allant de l’entrée jusqu’au Bureau. De chaque côté du tapis rouge on observait des centaines et des centaines de chaises où se trouvaient des gens très importants. Généraux, Colonels, Majors … Toute la crème de la crème était convoquée à Central City, dans le Bureau de Bradley !

L’état d’alerte était déclenché depuis quelques jours maintenant compte tenu de la situation à Lior. Pour Pride, tout marchait sur des roulettes … Dante n’avait pas trop de soucis à se faire de ce côté. Tout marchait comme prévu, le second Ishbal était prêt … Il ne manquait plus qu’à former le Full Metal. Pour cela, il fallait compter sur Lumière et Tiky … En parlant de celui là, le Président ne l’aimait guère. Lui qui était la fierté incarnée, l’orgueil sur Terre, il avait dû mal avec ceux qui se pensaient au dessus de lui … Qu’importe du moment qu’il réussissait à conduire le Full Metal sur la piste de la Pierre. Lior allait se transformer en second Ishbal ! Cependant dante avait prévu une petite nouveauté pour cette nouvelle pierre : mélanger les vies des habitants de Lior et celle des militaires … Bradley allaient envoyer dès aujourd’hui les nouveaux ingrédients de la Pierre. Pauvres humains … eux qui croyaient être convoqués pour sauver le monde ! Ils étaient à cents lieux d’imaginer la vérité !

Le Plan était clair : une Guerre devait éclater là-bas dans les plus brefs délais. Cependant le gros de l’assaut ne devrait être envoyé que lorsque le Full Metal serait sur place. Pour le moment, il devait être avec le Général Cortez. D’ailleurs ça faisait bizarre de ne pas la voir dans cette pièce, elle sa redoutable seconde. Mercedes devait établir un rapport précis sur la situation de Lior, mais cela ne servirait pas à grand chose puisque les troupes du Généralissime allaient avec ou sans ce rapport débarquaient à Lior dans les plus brefs délais. D’ailleurs pas mal de troupes de secours étaient déjà partis mais pas encore la majeure partie. En effet, les colonels, majors et autres Généraux quitteront Central seulement suite à cette réunion pour le moins importante. Bradley se leva commençant son habituel discours de Guerre … ça laissait entendre un air de déjà-vu …


« L’heure est Grave. La situation à Lior est devenue tendue. Nous traversons de nouvelle fois une crise ! Les habitants de Lior sans aucunes raisons particulière se sont mis à revendiquer leur indépendance, et à attaquer plusieurs postes militaires. Certains soldats sont grièvement blessés, et d’autres sont morts. Nous ne pouvons laisser cette menace s’empirer et afin d’éviter de vivre un Second Ishbal, nous devons apaiser les esprits le plus vite possible … »

En réalité, c’était la mort du Prophète qui avait tout déclenché … mais ça Bradley ne devait en aucun cas le dire aux soldats … non … sinon ça serait trop facile … Le Président allait ensuite énumérer une liste de noms … cette liste comprenait tous ceux qui comptaient envoyer à Lior … envoyer à la mort …

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de la Plus Haute Importance   Jeu 30 Oct - 12:54

Le soleil brillait son plein aujourd'hui, enfin c'est ce que le major pouvait voir depuis son petit bureau.Il avait cette même attitude taciturne qu'à son habitude, toujours aussi fatigué, mais bon aujourd'hui il n'avait rien à faire.Appuyant sa tête contre son fauteuil il décida de faire un léger somme. Fermant les yeux doucement, il commençait à s'endormir quand sa secrétaire vint le réveiller

"Major, major vous avez une réunion dans dix minutes ne l'oubliez pas"

Une réunion ? Kratos avait totalement oublié ce détail. Quel dommage, il ne pourrait pas faire de sieste au final. Se levant de sa chaise en poussant un léger soupir il regarda sa secrétaire en souriant. Que ferait il sans elle ? Certainement pas grand chose u_u . Enfilant son manteau, son aigle vint se poser sur son épaule.

Il marcha dans les couloirs du QG de central, il y avait toujours autant de monde cela faisait plaisir à voir. Enfin il sortit pour arriver dans la magnifique cour qu'est celle de Central City, une folle envie le prit d'aller s'assoir dans l'herbe. Mais ce n'était pas raisonnable, il devait se rendre en réunion, et semblerait il que cette réunion soit des plus importantes. Mais d'un autre coté il lui restait une dizaine de minutes.

La tentation fut trop forte, il alla se poser en plein milieu de l'herbe et ferma les yeux, pour s'endormir, la chaleur du soleil sur sa joue le faisait vraiment dormir *HOHOOOOO je le vois dans vos yeux lecteurs adorés c'est pas bien je sais Razz*. Rouvrant les yeux il regarda sa montre

"OyOOOOO ca fait 15 minutes que je suis là, je suis en retard >.<"

Se levant aussi vite qu'il put, il couru aussi vite qu'il le put jusqu'à la salle de réunion, la porte était fermée, dommage la réunion avait déjà commencée . Il ouvrit la porte le plus doucement qu'il le pouvait, le généralissime était en train de parler, il ne semblait pas l'avoir vu, pfiouf quel soulagement pour notre major. Une discution sur Lior. Cela surpris Kratos qui pensait que les habitants de Lior étaient calmes.

Le généralissime allait faire une liste des officiers qui devraient aller là bas, Kratos pria pour que son nom ne soit pas cité, la violence ne lui allait pas. Il avait beau être militaire ce n'était pas pour se battre. Mais le destion semblait en avoir voulu autrement .....

[Gomen du petit post mais comme c'était juste pour une inscription je me rattraperais sur le Rp à Lior Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de la Plus Haute Importance   Ven 31 Oct - 12:25

La route était toujours aussi longue et ennuyante. La marche était surement la meilleure partie du trajet, mais le train était une chose des plus banale, on restait assis pendant des heures à n rien faire. Pour le major, un voyage en train se résumait à dormir pendant tout le trajet, mais le problème était qu'après il ne pouvait plus dormir pendant une ou deux nuit. Enfin bref. Tout cela pour dire qu'après une mission annulé par cette lettre importante et de l'arrivée de ce simple soldat aussi maladroit que monsieur maladroit *o* reum reum. Rappelons nous, Kenji était directement parti de cet hôtel miteux en laissant le soin à cet abruti de soldat de payer pour les dégâts qu'il avait causé. Quant au major, et bien il était parti sans attendre, vêtu de son simple imperméable rouge ouvert et de son pantalon noir avec ses bottes, il s'était directement dirigé vers le lieu donné : Central City.

Il avait marché de nuit jusqu'à la gare, mains dans les poches et presque un peu trop perdu dans diverses pensées sans grandes importances, pourquoi aller à Lior, pourquoi à ce moment, devait-il réellement y aller comme un bon petit chien de l'armée ? Devait-il passé chez lui une dernière fois avant peut-être le pire à penser ? Et puis à quoi bon penser à tout cela ? Il était un simple major pour le moment et penser à tant de chose n'était pas encore le moment, exécuter les ordres était pour le moment la seule chose qu'il pouvait réellement faire. Mais bon, d'un certain côté comment pouvait-il évoluer s'il ne faisait rien à part exécuter comme un bon chien, tout le problème était là, s'il se pressait il se pouvait qu'il soit rétrogradé, s'il ne faisait rien également. Comment trouver le juste milieu, c'était la question. Il était finalement arrivé à la gare, qui vu l'heure était bien évidemment fermée, quel misère ... Lui qui voulait d'or et déjà partir pour Central City et arrivé le plus tôt possible, c'était loupé ... Mais bon, il tait déjà devant la gare, il pourrait prendre le premier train c'était déjà ça. Comment passer le temps alors ? Tout simplement en finissant sa nuit, Kenji chercha un banc et s'y installa, il croisa les bras et attendit en fermant les yeux.

Quand il les rouvrit, le soleil était déjà lever et devant lui marchait et remarchait des civils, quel heure était-il ? O_o Il regarda l'horloge et vit une heure qui lui faisait bien peur, il se leva et alla directement acheter un billet de train pour sa destination, encore heureux il arriva pile poil à temps. Il prit place à sa place ( hum hum ) et s'allongea doucement, il était temps pour lui de continuer sa nuit, paresseux ? A peine. C'était plus confortable et le temps passait plus vite, alors hein :p Bref, il dormit encore un peu, encore heureux on le laissa tranquille, on dut le réveiller pour lui dire qu'il était réveiller à Central City. Il grommela un peu, mécontent d'être réveiller, enfin qui ne le fait pas ? Bref, il se leva doucement et sortit du train, il était de retour à Central City. Allait-on lui faire des remarques sur sa mission ? Il espérait que non. Enfin il allait voir.

Il était arrivé pas en avance mais un peu près à l'heure, encore heureux, il s'installa là où il pouvait s'installer, croisant les bras et attendant simplement. La réunion ne tarda pas à commencer, les portes semblaient être fermés mais malgré tout on rentra, en retard ? Heureusement que ce n'était pas lui à sa place, enfin bref. Lior c'était donc révolté ? Des soldats blessés, pourquoi ? Pourquoi les avait-on attaqué ? Kenji ne pouvait pas trop non plus supporter cela. Il allait devoir surement u aller et une fois là-bas il allait devoir venger ces actes, qu'allait devenir les familles des blessés ? Pourquoi ces personnes ne pensaient pas aux conséquences de leur acte ? Une question que peu de personnes pouvaient répondre enfin c'est ce que l'on pouvait penser. Bref, Kenji devait encore attendre, quand cela bougerait enfin ? Bientôt bientôt ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de la Plus Haute Importance   Ven 31 Oct - 16:13

Dans un taxi, une jeune femme rousse lisait le journal quotidien concernant le pays d'Amestris. En première page on parlait d'un événement qui serait peut-être bientôt la mission qui lui serait assignée. A Lior dans l'Est du pays, les choses se dégradaient dangereusement, la population se soulevait et tenait fièrement tête à l'armée Amestrienne. Plusieurs personnes, que ce soit des soldats ou des habitants de la ville, étaient déjà portées disparues. La situation à Lior s'envenimait comme une gangrène impossible à soigner et dans ce genre de cas, le seul moyen de soigner ce mal était de faire également appel au mal. L'armée allait donc envoyer ses troupes afin de rétablir l'ordre dans cette petite contrée désertique.

L'alchimiste d'état, qui se faisait appeler Dragon Purple Alchemist, referma sa feuille de chou et la jeta à côté d'elle sur la banquette en cuir. Cela faisait bien trois quatre jours qu'elle avait reçu sa lettre de convocation à Central City. Toutefois, elle avait hésité un long moment avant de se décider à faire partie de cette campagne dans l'Est, une campagne qui s'avèrerait sûrement meurtrière, une sorte de seconde Ishbal en somme. Mais elle se devait de bouger et de parcourir ce pays de long en large si elle voulait espérer revoir un jour son élève. Et puis, ce n'était pas une petite guerre comme celle qui se profilait qui allait l'arrêter ou lui faire peur.

La voiture ralentit et se gara tout près d'un trottoir; le conducteur se retourna et demanda à la jeune femme l'argent qu'elle lui devait pour le trajet depuis la gare. Hatchepsout lui tendit les quelques cenz qu'il réclamait et sortit, avant que le taxi ne reparte pour chercher une prochaine course. Elle regarda l'endroit ensoleillé où elle se trouvait; le bâtiment où siégeaient les hautes instances de l'armée était vaste et entourait une cour sablée. Les lieux n'avaient pas changé depuis qu'elle était parti au quartier général de South City avec son diplôme d'alchimiste d'état en poche. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à trouver le bureau du généralissime. Elle entra dans l'immeuble principal et chercha des yeux un plan ou autre chose dans le genre, qu'elle trouva après quelque minutes d'examen minutieux; il faut dire que cette liste des bureaux était pour le moins minuscule. La jeune femme lut la liste complète avant de tomber enfin sur le bureau du président qui apparemment se situait au troisième étage. Elle emprunta donc les escaliers et après avoir gravit des sommets, s'engouffra dans un dédale de couloirs sans fin. La porte à double battants qui dissimulait le bureau du généralissime s'offrit enfin à ses yeux. Elle posa sa main sur la poignée, respira profondément et l'abaissa.

Tout le gratin de l'armée se trouvait face à elle; des généraux, des colonels, des majors, ... etc, venant des quatres coins du pays, étaient assis autour d'une longue table. Le généralissime l'invita à s'asseoir et Hatchepsout prit place à côté d'un major qui semblait pour le moins sérieux. La jeune femme croisa les bras et ouvrit grands ses oreilles afin de bien enregistrer ce qu'annoncerait King Bradley. Ce dernier commençait tout juste son discours lorsqu'un jeune major entra en essayant d'être le plus discret possible. Il semblait rassuré que le généralissime ne l'ait pas remarqué, anecdote amusante qui fit sourire l'alchimiste. Bradley continuait son sermon narrant le fait que Lior se mettait à revendiquer son indépendance, sans compter les morts et les blessés dans le camp Amestrien que cette petite guérilla avait fait. Hatchepsout ne laissa rien paraître mais elle n'en pensait pas moins.


*Il parle des morts qu'il y a eu dans nos troupes mais il omet intentionnellement ceux des habitants de Lior.*

("Qu'est-ce que tu crois?! Il fait du forcing sur votre fierté et votre honneur d'Amestrien afin que vous ayez la haine contre les habitants de Lior!")

*Sauf que moi je ne suis pas du genre à me laisser influencer. Je ferais mon boulot de soldat, point barre. Cette petite guerre me profitera seulement à trouver des renseignements sur mon insousciante élève.*

("Rien n'est moins sûre... Mais bon, on risque quand même de s'amuser un peu en allant là-bas, tu ne crois pas?")

*...*

Désormais, il ne restait plus à Hatchepsout qu'à attendre l'annonce de la liste des personnes qui seraient envoyées sur le front.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de la Plus Haute Importance   Dim 2 Nov - 1:55

Installé à son bureau dans les locaux du département archéologie, le Lieutenant Colonel Terry Connelly était plutôt mitigé. Cela faisait quelques jours qu'il avait passé l'épreuve de dîner avec le Général Cortez avec succès. Il aurait dut être heureux d'avoir conservé son poste après ce tête à tête, surtout qu'il avait envoyé le démon vomir toute la nuit en lui mettant quelques vomitifs dans ses plats. Mais hélas, l'officier était plutôt contrarié que soulagé. A la fin de ce repas avec ce monstre d'égoïsme et de prétention, elle donna à l'archéologue une mission dans le Sud. Il avait été mit en équipe avec une alchimiste d'état pour retrouver un tueur en série et enquêter sur un bar nommé le Devil's Nest. Ils devaient partir tous les deux le lendemain du dîner. Cependant, cette jeune militaire ne c'était pas présenté à la gare de Central ou à un seul des QG du pays. Elle ne répondait pas chez elle, où chez sa famille. Bref, elle avait disparut en laissant Terry dans une belle mouise. Il aurait pu mener l'enquête tout seul, mais pas mal de militaire s'y était risqué en solitaire, ne ramenant que des broutilles à chaque fois. Et, si le lieutenant colonel revenait bredouille de sa chasse, le général Cortez le ferai surement dégrader, si ce n'était pire.

A partir de là les choix de l'officier était simple. Soit il tentait quand même la mission seul, soit il trouvait un moyen de l'esquiver. Pour cela, il se remémora les différentes excuses qu'il aurait put formuler pour sortir de ce guêpier. Il pouvait tout d'abord simuler une maladie. Après tout pour un expert en chimie comme lui rien de plus facile de faire croire qu'on est aux portes de la mort. Mais il n'était plus à l'université ou à l'école. Lorsqu'un militaire tombait malade, il subissait une batterie de tests pour essayer de le remettre sur pied le plus vite possible. Ils n'auraient pas mit longtemps avant de découvrir la supercherie de l'archéologue. Voilà donc une feinte qui partait à l'eau. Ensuite, il y avait un autre moyen de s'en sortir, c'était d'être assigné à une autre mission par un officier plus gradé que celui ayant donné la mission. Cependant, la personne lui ayant donner cette tâche n'était autre que la seconde personne la plus importante de l'armée (officiellement). Voilà Terry encore plus mal barré, la seule personne pouvant lui faire éviter cette mission dans le Sud était le chef de l'armée, le Généralissime King Bradley. Certes, c'était lui qui avait créé la division archéologique où le lieutenant colonel se trouvait, mais ça n'allait pas l'aider pour autant. Alors que le lieutenant colonel se surprenait à prier pour un miracle, il entendit quelques officiers discuter dans le couloir devant son bureau. Apparemment, ils étaient convoqués chez le Généralissime pour une réunion d'urgence. C'était le miracle tant attendu.

Rapidement, Terry enfila un uniforme propre, attrapa son chapeau fétiche et le vissa sur sa tête. Il sortit ensuite dans le couloir et se dirigea vers le bureau de son supérieur. C'était l'un des avantages d'être chef de division, même petite comme celle d'archéologie, son bureau se trouvait à proximité de celui de Bradley. Néanmoins, il se trouvait aussi proche du bureau de Cortez. L'officier devait donc être très prudent et éviter de croiser la Belle zébuth. Sinon, il était cuit, dans tous les sens du terme. Les mains dans les poches, il se rapprocha de large porte du bureau, ou plutôt de l'immense salle de conférence du Généralissime. En s'approchant, il vit plusieurs hauts gradé y entrer. D'un pas rapide, il les rejoignit, n'oubliant pas de retirer son chapeau. Avec beaucoup de soin, il plaça son couvre chef son bras. Il n'allait quand même pas froisser le dernier cadeau de sa fratrie. Prenant place à proximité de l'énorme bureau de Bradley, l'archéologue vit tout le gratin de l'armée entrer dans la pièce avec plus ou moins de ponctualité. Une fois tout le monde présent, le chef du pays commença son discours.

Bizarrement, Terry avait déjà entendu ces phrases, avant la guerre d'Ishbal. A l'époque il n'était qu'un petit sous officier qu'on envoyait au front et les paroles que disait Bradley était relayées par un micro et des enceintes. Mais les paroles étaient toujours les même, à croire qu'il avait sortit ces vieilles fiches. La seule qui avait changé était le nom de la ville qui subissait autant de trouble, Lior. Elle était au bord de la révolte, de la guerre et du massacre qui allait s'en suivre. En entendant cela, Terry soupira intérieurement. Voilà qu'il avait le choix entre un psychopathe ou une armée d'indépendantistes révolutionnaires. C'était à en regretter de ne pas avoir reprit la boucherie familiale. Tout en ne prétend plus vraiment attention à ce que disait Bradley, il regarda autour de lui. Il y avait pas mal de monde, mais à part les généraux, peu semblait assez vieux pour avoir participer au massacre d'Ishbal. C'était une bonde gamins dont le manque d'expérience pouvait faire empirer la situation. Cependant, les vétérans d'Ishbal ne pouvaient pas vraiment faire mieux. La plupart d'entre eux feront en sorte de ne jamais poser les pieds à Lior. Quant à Terry, il n'était pas assez gradé pour éviter le déplacement, mais il espérait que son expérience lui permettrait de ne pas rééditer les mêmes erreurs qu'à Ishbal. Avec une grande concentration, il attendit donc la liste de nom que le Généralissime allait envoyer calmer la situation, ou plutôt, préparer un nouveau massacre...
Revenir en haut Aller en bas
Kurnous
Major
Membre

avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Messages : 93
Age : 25
Rang dans le RP : Major - Blue Alchemist
Rang spécial Hrp : ~~ Lampadairologue ~~ Peluche de Zina ~~ Esclave (sexuel) de Lysette ~~ Fils de Milo ~~

Feuille de personnage
Points:
17/0  (17/0)
Niveau:
12/20  (12/20)

Pouvoir: Contrôle les ondes, quel que soit leur type.

MessageSujet: Re: Réunion de la Plus Haute Importance   Lun 3 Nov - 0:37

Allons bon... Manquait plus que ça. Une réunion exceptionnelle? En quel honneur, s'il vous plaît? Voilà qui ne plaisait pas à Kurnous... Une telle réunion ne pouvait signifier qu'une seule chose: Il se passait quelque chose de grave. Cependant, cela ne le concernait pas. Et il n'en avait rien à faire. Soudain, le Blue Alchemist fut frappé par un détail qui jouait son importance: Il faisait partie de l'armée. C'était donc son rôle que de régler ce genre de choses. Parfois, le jeune homme se demandait pourquoi il était entré au service de l'état... C'était fatiguant. Bon, ok, pour l'instant, les missions qu'il avait du accomplir n'avait pas été exténuante, mais tout de même. Récemment, il avait du récupérer un jeune promu et l'installer dans ses quartiers à Central. C'est d'ailleurs après avoir brillamment réussi cette mission qu'une femme lui avait rendu visite alors qu'il s'apprêtait à quitter la capitale pour rejoindre le quartier général de l'est, son véritable bureau. Cette femme l'avait informé d'une réunion exceptionnelle dix minutes plus tard dans les appartements du généralissime. Dix minutes? A peine le temps pour un café-clope, que le Major s'offrit tout de même, sous la pluie battante, les pensées brumeuses et s'évadant vers la raison de cette convocation.

*Je le sens mal... Apparemment il y aura tout le gratin... Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais je crois que ça va devenir intéressant. J'ai donc intérêt à y aller rapidement, pour éviter de louper quoi que ce soit. Je verrai bien là-haut.*

Finissant d'une traite son café à moitié refroidi et sa clope à moitié entamée, Kurnous retourna dans les locaux du QG, trempé jusqu'aux os, maudissant cette loi qui interdisait de fumer dans les bâtiments public. Bon, il serait un peu en retard. Comme probablement tout le monde. Au moins, le bureau du général en chef n'était pas très difficile à trouver. En effet, ce devait être le seul lieu à être indiqué à toutes les intersections et dans chaque couloir. Et puis, quand bien même il se serait perdu, il lui aurait suffit de demander son chemin à n'importe qui qui passait dans le coin. Enfin bref, toujours était-il que Kurnous arriva devant l'imposante porte avec inscrit « King Bradley » avec dix bonnes minutes de retard. Pourtant, l'alchimiste d'état ne semblait pas s'en inquiéter. Il montra son insigne aux deux gorilles qui montaient la garde devant, sans faire attention à la réprimande concernant son retard et pénétra dans l'immense pièce. Effectivement, il était l'un des derniers. Remplissant toute la salle, des centaines de chaises étaient déjà occupées. Elles formaient deux colonnes, séparées par un tapis rouge qui allait jusqu'au bureau où était installé le président borgne. Bon, ils n'avaient pas commencé. Ce n'était pas une raison pour se faire remarquer. Kurnous s'installa sur une des dernières places libres et se fit tout petit en attendant que Bradley commence son discours. Ce qu'il ne tarda pas à faire.

Et quel discours! Un vrai discours de politicien, dans les moindres détails. Toute la panoplie du chef de guerre qui veut motiver ses petits soldats y était passée, le mythique ''l'heure est grave'', l'inévitable ''nous traversons une crise'', et d'autres formules de style qui devaient emplir de fierté les trois quarts des abrutis présents dans la salle. Alors comme ça, c'était à Lior que la guerre faisait rage? Pourtant, le Major y avait été il y a peu, à l'occasion d'un voyage au cours duquel il avait d'ailleurs rencontré le célèbre FullMetal Alchemist, et la situation ne paraissait pas tendue pour un sous. Il avait du s'y passer des choses... En tout cas, le monologue du général ne lui avait fait ni chaud ni froid. Visiblement, il comptait envoyer du renfort parmi les gradés pour aider là-haut. Kurnous n'avait que très peu de chances d'y aller. En effet, il n'était pas très vieux, son expérience n'avait probablement pas fait le tour du monde, et King Bradley n'avait sûrement jamais même entendu son nom. Et tant mieux, il n'avait pas envie d'aller s'enterrer dans un conflit qui n'avait même pas de fondement. Cependant, le Blue Alchemist tendit quand même l'oreille lorsque le généralissime s'apprêta à énumérer les noms de ceux qui serait envoyés à Lior, histoire de voir s'il en connaissait un, ou si l'un d'entre eux était célèbre.

Assis bien tranquillement au fond de la salle, les gants d'alchimie dans la poche de sa veste posée en travers de ses jambes, Le jeune garçon était bien loin d'imaginer qu'il allait bientôt partir pour l'un des plus grands conflits depuis la guerre d'Ishbal...


[Post un peu ridicule je sais, mais j'me rattraperai à Lior ^_^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de la Plus Haute Importance   Mar 4 Nov - 17:02

Il était plongé dans un livre d'Alchimie , discret dans la fameuse bibliothèque du QG de Central . Cela fait assez de temps qu'il est en ce lieu , et qu'il parcourait les étagères pleines de bouquins en tout genre . Pas mal de sections de livres étaient rangés , et David avait bien du mal à trouver la section Alchimie lorsqu'il venait d'arriver pour la première fois . Mais maintenant , il trouvait directement . D'ailleurs , il ne s'occupait que de cela . Les sections Militaires concernant ses supérieurs et autres soldats le préocupèrent peu . Il pensait qu'il n'avait pas d'intêrets à savoir tous ses supérieurs . Il en avait déjà un , et aussi King Bradley , ce qui lui suffisait bien assez . A quoi bon s'amuser à lire tous ces bouquins sur les militaires ? A quoi cela pourrait être utile . Eh bien , la réponse à ces questions de David était bien simple : ça ne servirait à rien . Et il pensait qu'il avait raison . Il était alors toujours plongé dans ce livre sur sa passion . Mais il le fit très vite , car il ne pris que les informations qui lui seraient utiles . Soudainement , un homme l'interpella - visiblement un militaire - en regardant David avec un visage peu ... joyeux :

- Eh minus , cette bibliothèque est réservée aux Alchimistes d'Etat et aux personnes intégrantes de l'armée . Alors dégage d'ici et rentre chez toi .


David tira une tête peu courtoise , et serait presque sur le point de lui exploser la tête . Le seul fait qu'un individu lui parlerait avec un ton méprisant et qu'on le prenne pour un minus le déplaisait , et il n'arrivait à se retenir qu'en pensant aux conséquences de ce qu'il arriverait s'il s'emporterait . Il regarda le militaire , qui semblait se négligeait très fortement .


* Oh toi tu va t'en sortir je le sens ... *

L'Alchimiste Ardent posa le livre qui était dans sa main à l'étagère et ne prenant même pas soin de le ranger là où était sa vraie place , et continuait de regarder la personne qui venait de l'interpeller . Il le fusillait du regard , avec deux yeux comparables à deux fusils qui étaient chargés et prêts à tirer .


- Ca va chauffer avec toi à mon avis . Qui c'est le minus ? Répète voir ! Vas y !

Le jeune homme sortit alors quelque chose de son vêtement supérieur . L'objet en question était relié à une grande chaîne en argent qui était attaché au cou de l'Alchimiste d'Etat . Cet objet se montra finalement , et ce dernier n'était autre que la montre en argent donnée aux Alchimistes d'Etat lors de leur intégration dans l'armée . Le militaire ne dis rien , et il était très étonné de voir qu'un "minus" était dans l'armée . Orgeuilleux et baigné dans sa fierté si moindre , il ne s'excusa pas auprès de David et partit de la bibliothèque . David ne dis rien lui non plus , car sinon cela aurait tourné au vinaigre . A peine comptait il choisir un autre livre d'Alchimie parmis tant d'autres qu'il entendu des voix prêt de l'entrée de l'établissement . Ces dernières parlaient d'une convocation aux Alchimistes d'Etat dans le bureau de King Bradley . Le généralissime en personne ? Rien que ça ? C'était une nouvelle eu commune , mais cela était urgent d'après ces voix , et donc David ne pouvait pas passer à côté de cette opportunité . Sans finalement choisir un autre livre , il se rendit à l'entrée de la bibliothèque pour sortir . Un militaire ayant remarqué le jeune Alchimiste d'Etat , il ne put transmettre cette info à David , car ce dernier lui fit signe de la main pour lui expliquer qu'il avait entendu . Donc aucune problème apparant . Marshall se rendit alors dans le QG , juste voisin de la bibliothèque . Il savait déjà où se situait le bureau du Généralissime Bradley , donc il n'aurait aucune raison de se perdre .

Mais il avait pas mal de questions qui flottaient dans sa tête , notamment le fait que tous les Alchimistes d'Etat et autres militaires soient convoqués dans le bureau du Généralissime ... lui même . Etait ce pour une mission ? Dans ce cas là , cette mission serait très importante au point d'envoyer toutes les troupes à proximité dans un lieu de désordre . Mais il n'avait pas vraiment le temps de penser à tout ça . Il devait tout d'abord se rendre là il devait être . Il continuait de marcher et de monter par les escaliers - une lourde tâche après une multitude de marches plus hautes qu'une tour - , pour enfin arriver à destination . Il atteignit une grande porte en bois et en métal , avec inscrit le nom du Génralissime dessus , sur une plaquette en or massif , qui brillait au contacte de la lumière . L'Alchimiste Ardent frappa à la porte , et entra à l'autorisation de Bradley qui le fit entrer . Le jeune homme , à peine eut il entré dans la pièce , vit que ce n'était pas un simple bureau . Cette salle pourrait carrément avoir la superficie de deux chambres réunies, et cela étonnait David . Mais finalement , c'était King Bradley qui possédait ce bureau , alors forcément , ce ne pouvait être qu'une grande salle . Il y avait déjà cinq personnes , inconnues à David .

Alors Bradley ne perdit pas de temps , et précisait le motif de cette convocation . La raison était simple : Lior était en pleine révolte . Les habitants haïssaient l'armée à un tel point de blesser gravement ou de tuer des soldats . Il fallait absolument agir , et les cinq personnes de l'armée ici étaient certainement d'accord sur le fait qu'il fallait maîtrise la situation . Ce serait une grande mission pour David , surtout qu'en plus , il avait bien besoin de se dégourdir les jambes . Non il ne prend pas cette mission si importante à la légère ! Mais il se doutait très bien qu'il ne ferait pas grand chose , à part tenter de calmer les circonstances et les habitants de la ville de Lior . Soudain , il s'imagina , tuant un de ces habitant . Ce dernier aurait essayé de blesser le jeune Alchimiste , et cela n'aurait été que de la légitime défense . De l'imagination ... il n'y avait que cela dans la tête de David , lorsqu'il n'était pas en mission . Il en avait bien sûr le droit , cela n'était pas proscrit pour un Alchimiste à la botte de l'armée ! Mais en mission , cela aurait été trop risqué . En mission , surtout comme dans celle de Lior , il n'y avait pas de place pour l'imagination . La réalité des choses , telles qu'elles étaient , seraient présentes sur le champs de bataille , n'importe où . Il n'y avait pas de place dans l'armée pour les perdants et à ceux qui ont peur de tuer . L'obligation était là , même bien là .

Maintenant , il ne restait plus qu'à attendre d'autres informations du Généralissime . Forcément , David pensait que ce dernier leur donnerais un aperçu du plan , pour que les troupes puissent bien s'organiser dans la ville . Mais lui n'en avait pas besoin . Il irait simplement là bas , et tenterais à l'improviste de calmer certains habitants . Pas besoin de plan pour ça . Mais , il préferait rester calme , et ne pas dire cela au Génralissime , sinon ce dernier n'aurait pas été satisfait .

David repensa à une des paroles du Génralissime . Bradley ne voulait pas d'un Second Ishbal , et cela ne pouvait être que compréhensif . Tous ces Ishbals morts , blessés , ainsi que les militaires ... tout ce sang qui a coulé à cause d'un meurtre . Cela ne devait pas se reproduire , et tout le monde en était sûrement conscient . David se doutait très fortement qu'un Second Ishbal était en préparation , et cela se jouait notamment sur les personnes qui seront envoyés à Lior . Ce qui leur attend est simple , net , radical , mais dur . Ils allaient soit mourir sur le champs de bataille , soit ils seraient gravement blessés , pour arriver plus tard au même résultat que ce qui attend toutes les troupes à Lior : la mort . L'Alchimiste Ardent savait qu'il risquait de sa vie en effectuant cette mission ! Mais , allez savoir pourquoi , il comptait bien y aller . Mais le Généralissime ne voulait peut être pas envoyé David , qui a récemment réussit son examen d'Alchimiste d'Etat . Son nom ne figurerais peut être pas dans la liste . Mais d'un côté , Bradley voudrait sûrement envoyer à Lior tous les renforts disponibles .


* Cette mission ne sera pas si simple , surtout quand il est question de canaliser et de calmer tous les habitants de Lior qui seraient sûrement prêts à massacrer les militaires , rien que pour venger leur père spirituel . *
Revenir en haut Aller en bas
King Bradley
Généralissime, Président Bradley
MJ

avatar

Messages : 54
Rang dans le RP : Président d'Amestris.
Rang spécial Hrp : PNJ

Feuille de personnage
Points:
100/100  (100/100)
Niveau:
20/20  (20/20)

Pouvoir: Oeil Ultime ~ Rapidité Accrue ~ Maître en Escrime ~

MessageSujet: Re: Réunion de la Plus Haute Importance   Mar 4 Nov - 23:10

Alors que le père Bradley, décachetait sereinement l’enveloppe, on sentait dans la pièce une certaine atmosphère pesante. Après tout, les minutes qui suivaient aller être décisive pour certains militaires. Certain d’entre eux allaient peut être devenir des militaires renommés, d’autres périront. Leur avenir ne dépendait que de cette lettre. Un simple mot suffirait à changer le court de leur existence pathétique. Après tout leur envoi à Lior donnerait un peu de sens à leurs misérables vies d’humain. En allant au front, ils sacrifieront leur âme pour une noble cause : l’immortalité de Dante. Et dire qu’ils pensaient « sauver la patrie » … Finalement indirectement ça revenait au même. Après tout si Dante n’existait pas, comment ce monde aurait-il tourné ? Les Humains étaient si vaniteux … C’est sur cette pensée ô combien joyeuse, que le président ouvra l’enveloppe contenant le noms des officiers partant pour Lior. Le Président se leva, illuminé par des projecteurs, il se tenait juste derrière son bureau. Il prit la liste dans l’enveloppe, la déplia délicatement puis rompit le silence pesant en énumérant le nom de tous les officiers envoyés en mission à Lior …

Déjà une centaine de noms avaient été entendu, … Le président d’un ton implacable continua l’énumération. Toujours sous le feu des projecteurs, la main gauche derrière le dos, la droite tenant la liste, il lisait les noms sans semblait « touché ou affecté » Après tout, Bradley était le Généralissime. S’il laissait place aux émotions, qui le respecterait dans ce milieu si dur, si rigoureux. L’énumération continua … Pour les militaires, c’était comme se retrouver devant Dieu les jugeant : « Paradis » ou « Enfer ! » Ici l’enfer était clairement Lior. Bradley, comptait bien en faire un second Ishbal. Après tout il fallait bien créer la pierre cette fois-ci …
L’appel continua, environ 200 noms avaient été épelés, le Président continua alors l’énumération :


« Colonel Hatchepsout C. Strange [ … ] Lieutenant-Colonel Terry Connelly [ … ] Major Kurnous [ … ] Major Kratos Aurion [ … ] Captain David Marshall [ … ] Major Kenji Kumino [ … ] … »

La liste continua pendant un long moment. Certain dans la salle devait s’ennuyer même. En effet, une fois son nom entendu, la cérémonie n’avait rien de très explicite. Enfaîte elle était loin d’être fini, car après avoir épellé les 250 officiers gradés, le Président allait maintenant expliquer les stratégies militaires ainsi que les buts de chaque mission. Pour cela, sa secrétaire lui remit une nouvelle liste qu’il commença à lire. La première personne concernée était le Colonel Hatchepsout C. Strange :

« En raison de la gravité de la situation, nous allons devoir créer de nouvelles brigades spécialement pour Lior. Vous serez donc tous mutés dans de nouvelles brigades, le temps de calmer le conflit. La plupart des troupes de Central City sont donc monopolisés pour aller aider leurs confrères de l’Est. »

Il s’interrompit puis commença à lire d’une façon grave :

« Colonel Hatchepsout C. Strange. La Brigade des renseignements dans laquelle vous exercer sera le temps de votre mission à Lior, mis entre parenthèse. Compte tenue de votre expérience d’espion, votre mission sera d’interférer les réseaux de communications de Lior. Je vous laisse donc le soin de mettre sur écoute toutes les lignes téléphoniques de la ville et de passer les conversations au peigne fin. Ca sera votre première mission, le temps d’analyser la situation. Votre but sera donc dans un premier temps, de récupérer un maximum d’informations pouvant nous intéresser. Pour vous aider vous aurez sous votre commandement 2 Officiers et 4 spécialistes dans les renseignements : [ … ] Major Kurnous [ … ] La Brigade dans laquelle vous êtes assignés est la Première Brigade de Reseignements. »

Le King continua de lire sa fiche. Beaucoup de brigades étaient crées pour l’occasion. Il venait juste de finir de décrire la dixième, lorsqu’il reprit de plus belle :

« Lieutenant-Colonel Terry Connelly. Au vu de la situation à Lior, la brigade Archéologie va elle-aussi être suspendue le temps de votre mission. Compte tenue de votre expérience à Ishbal vous serez assigné à La Onzième Brigade d’Assaut, avec pour objectif dans un premier temps de sécuriser le périmètre Nord-Est. En effet, afin de contenir les habitants, et d’éviter des attaques en dehors de Lior, votre but sera de retenir les citoyens à l’intérieur de la ville. Huit Brigades de ce type auront donc pour objectif d’instaurer un véritable barrage autour de la ville. N’oubliez pas que certains postes militaires en dehors de Lior ont déjà été attaqués ! Nous ne pouvons laisser les habitants de Lior mettre en danger la vie des habitants de ce pays ! Vous aurez comme subordonné pour sécuriser la zone 5 Officiers et une quarantaine de soldats dont : [ … ] Major Kratos Aurion, Major Kenji Kumino, Captain David Marshall [ … ] »

Le King continua de parler. La réunion devait durer depuis au moins deux heures. Mais maintenant tout le monde savait à quelle brigade il était affectée et avec quelle mission. Le King reprit subitement la parole, une fois la liste des brigades énumérées :

« Notez enfin que la majorité des Brigades seront coordonnés par Le Général Cortez. »

Il se tût, laissant les soldats blablater entre eux, pendant que des secrétaires venaient leur apporter à leur place, leurs ordres de mission écrit ainsi qu’une carte de Lior délimités en quartiers et zones d’assaut. On sentait vu les missions assignés, que l’armée n’allait pas régler ce conflit par la parole. En effet, les habitants allaient dans un premier temps être observé, écouté, espionné, mais aussi confinés dans Lior avec interdiction d’en sortir. Cela risquait de créer de nouvelles émeutes à coup sûr, et le King n’avait pas oublié de préciser :

« Si la situation dégénère, n’hésitez pas à utiliser votre arme. »

Finalement le King se rassit après 2h de Speech ou plutôt de lecture u_u La situation à Lior était de plus en plus tendue, … l’envoi de l’armée allait à coup sûr déclencher une nouvelle guerre … Pride souriait intérieurement. La Pierre allait être crée. Maintenant il manquait juste à faire progresser Edward Elric sur la piste de la pierre. La réunion était terminée et les officiers présents pouvaient à présent quitter les lieux. En effet pour la plupart, le train les menant à Lior partait d’ici une heure …

[ Pour ceux qui voudraient participer à la mission malgré le fait qu’ils ne soient pas venus à la réunion -> MP tout comme ceux qui voudraient changer de Brigade et/ou d’objectif, voilà merci =) ]

[ Note : Pour structurer les actions, et passer dans le vif de l’action un topic a été créé par le MJ correspondant à la mission de la onzième division d’assaut : http://fma-world.forums-actifs.net/lior-f73/un-soir-ou-la-onzieme-division-d-assaut-etait-de-garde-t412.htm#7446 Pour May et Kurnous, y’a toujours le topic de rounet d’ouvert, ou sinon je vous laisse vous en créer un ! Si pas d’inspi, hésitez pas à faire appel au MJ Wink ]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion de la Plus Haute Importance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion de la Plus Haute Importance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !
» Réunion familiale { PV les 5 autres qui se reconnaitront }
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: QG de Central City :: Bâtiment principal : bureaux des hauts gradés :: Bureau du généralissime King Bradley-
Sauter vers: