AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De retour en Amestris mais pas encore au bout du voyage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milovan Yaroslava
Disparu
Membre

avatar

Masculin
Poissons Cheval
Messages : 326
Age : 27
Rang dans le RP : sadique chronique avec un bon fond xD
Rang spécial Hrp : fils de Mercade - Mari de Greed et Havoc- Très beau mari de Lys et Tiky- Père de Lust, Wrath et Kurnous - Luxray d'FMA W

Feuille de personnage
Points:
41/41  (41/41)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: Alchimie de chair, la fait se nécroser jusqu'au niveau des os inclu - techniques au couteau

MessageSujet: De retour en Amestris mais pas encore au bout du voyage...   Mar 13 Jan - 0:08

Le train s'arrêta dans un long sifflement de chaudière dans la gare de l'une des villes cardinales d'Amestris, commençant à décharger aussitôt ses passagers il en avait amassé un certains nombres depuis sont départ de Drachma et tous se dépéchaient de sortir impatients de retrouver leur bercail respectif.

Avec une bonne dizaine de minutes de décalage par rapport à la foule, après tout c'était le terminus et sa correspondance ne partirait avant quatre bonnes heures, l'homme descendant les deux marches du wagon avec une lenteur toute calculée n'avait en effet aucune raison de se presser. Il inspira une grande bouffée d'air, celui ci était encore froid mais déjà d'une manière bien moindre que de l'autre côté de la chaine montagneuse... C'était bon de se sentir de retour.


*Bon. Allons chercher de quoi manger... Autant arriver avec toutes mes capacités à Central.*

En effet, il était dans les onze heures et qu'il ne perdrait rien à prendre son temps pour se nourrir, en plus son petit déjeuner commençait à se faire loin et déjà qu'il était maigre pas la peine d'ennuyer plus que de nécessaire son estomac. L'alchimiste d'Etat sortit de la gare, son unique sacoche pendant toujours à ses côtés, un rapide coup d'oeil sur la palce au milieu de laquelle tronait l'imposant batiment.
De nombreux petits commerces, boutiques de souvenirs, il se demanda si ça avait véritablement une chance de marché dans une ville pareille, de vêtements chauds pour ceux qui arrivaient des zones plus chaudes du pays et enfin, son regard s'illumina légèrement, des cafétérias restaurants.

Dans un mouvement bien huilé par un instinct profondément ancré, il traversa d'un pas souple la double rue qui le séparait de l'objet de ses désirs. Mais il fut arrêter, très rapidement par quelque chose d'affreux, d'atroce, pratiquement considéré comme innomable... Le prix. Un vent soudain glacial balaya la place et tout le monde frissona, ne comprenant pas que par un jour où le ciel était si bleu et où il n'y avait pas un brin de vent une telle aura pouvait se faire ressentir.


"...Vivement que je retrouve ma paye."

Hélas oui, il n'avait pratiquement pas un sous sur lui. Son ex femme avait pratiquement tout gardé, y compris la pension d'ancien de guerre. Ce problème serait bientôt réglé, mais c'était maintenant qu'il avait faim, il soupira et se redressa, jetant un regard vif par dessus son épaule, ayant largement sentit une présence dans son dos. C'était une jeune femme, apparement assez inquiète d'être aussi près de lui, il avait l'air si peu haimable ?.... Un sourire mauvais passa sur son visage. Tant mieux.

"Vous désirez quelque chose monsieur ?
- Ho ? Il rejeta un regard au peu de monnaie qu'il possédait et après un dernier coup d'oeil navré à la carte. Une portion de pates, taille 1. S'il vous plait."

La gamine, parceque oui, elle ne devait pas avoir plus 20 ans à tout casser, une môme pour Milovan, s'en fut s'en demander son reste, apparement déjà tr_s surprise d'avoir eu droit au s'il vous plait. Il s'installa à une table, il ne payerait pas plus cher pour ça et patienta, peu de temps à vrai dire avant de voir arriver un autre serveur. Apparement la petite n'avait vraiment pas apprécié son sourire, quel dommage, elle était pourtant la chose qui semblait la plus mangeable de la carte de la cafétéria.
Le sus nommé jeune homme paraissait particulièrement sur de lui, presque imbu de sa petite personne. Yaroslava ne mit pas longtemps à se décider sur l'attitude à avoir.


"Votre service lambine drôlement, vous êtes en sous effectifs aujourd'hui ?
- Il me semble, monsieur, qu'une personne de votre condition en devrait déjà pas pouvoir se permettre de prendre le plus petit de nos plats.
- Vraiment ? Le commandant du QG Nord sera fort aise d'apprendre que vous êtes trop bien pour les unités en visite. Un ton calme et détaché.
- En effet les soldats n'ont pas une paye qui leur permette ce genre de plaisir. Alors il était plus raffiné que les pauvres bouges pour guerriers, c'était ça ?
- Car vous savez évidément quels soldats peuvent être considérés comme l'équivalent d'une unité à eux seuls en temps de guerre ?"

L'autre eu une moue légèrement déroutée, et il presque un mouvement de recul en le voyant bouger, pour simplement s'épousseter le haut du débardeur. C'est là qu'il réalisa à quel type de personne il avait à faire. Parcequ'en plus d'être présomptueux de sa petite personne, il n'était pas bien renseigné en matière de tatouage et de cercles alchimiques. Profitant de cet instant de doute de la part du serveur, Fossoyeur se releva, poing sur la table, déjà plus grand comme ça que son interlocuteur et acheva sur un ton lugubre, faisant volontairement légèrement rayonné les symboles, ne changeant pas la consitution de la table car maitrisant le mouvement.

"Maintenant, tu apprends à respecter tes ainés et ceux qui te sauvent ton petit cul à chaque fois que ce pays est en danger. Si je te reprend à ne serait que manquer de respect à un militaire je te promet que tu seras encore assez vivant pour regretter tous les misérables jours qu'il te restera."

Un silence suivit cette déclaration froide et débiter d'un ton si sérieux que les personnes à proximité frémir à l'idée de ce que sous entendait les propos de l'alchimiste. Puis il reprit sur un ton beaucoup plus détendu.

"Et bien ? J'attend toujours mon plat.
- euh, Oui ! Ilarrivedesuitemonsieur, encorenavrépourl'attente..."

L'homme se rassit et se mit à rire, personne n'osa lui faire de remarque bien que le son fut assez désagréable, venant du fond de la gorge, comme un peu difficile à sortir et assez aigu malgrès sa voix plutôt grave. Il avait bien réussit son coup, parcequ'il n'avait toujours pas récupéré sa montre d'état donc il n'avait absolument rien pour prouver son identité. Il faillit avoir une véritable crise de fou rire en voyant que c'était à novueau la petite jeunette qui le servait, décidément, ils étaient plus trouillard les uns que les autres.

Il régla immédiatement à réception du plat, qu'il nota comme la teille au dessus de ce qu'il avait demandé d'ailleurs, ça sentait le gressage de pattes encore. Il sortit ses quelques sous et donna le tout faisant un geste pour lui siginifier qu'elle n'avait cas garder l'excédent comme pourboire pour son courage vis à vis de son couard de collègue. Il entraperçu un sourire amusé à cette réflexion sur le visage de la fille et mangea avec bonne appétit même s'il savait sciemment que ce ne serait pas réellement suffisant...

Il repartit, une heure et demi après. Entre le temps d'attente et celui qui venait de s'écouler, les trois quarts de l'attente avait disparu. En s'en retournant vers la Gare Milovan manqua de se mettre une beigne, il venait de se figurer la serveuse en petits cubes mélangés à de la sauce soja avec du riz, des oignons et de la viande. Ce genre de pensées étaient de plus en plus courantes, il faudrait qu'il prenne garde de ne rien en laisser paraitre.


"Train, 42 Bis. Voie C.
- Merci bien."

Le wagon auquel il était assigné était déjà accroché et sur les rails, il y remonta immédiatement et prit son temps pour se réinstaler confortablement. Il restait encore quelques heures avant d'arriver à Central. Un somme avant serait réparateur et permettrait d'avoir les idées plus apaisées au réveil, plus enclin à écouter les nouveaux ordres et surtout, à les exécuter.

Calant sa tête sur sa sacoche, allongé en travers d'une banquette, les pieds légèrement balants dans le petit couloir séparant les rangées de sièges, il croisa les bras sur son torse et ferma les yeux, se laissant bercer par le bruit répétitif du train. Chassant de son esprit la vision de membres éparpillés qu'il s'était frabriqué et refusant celles d'une petite fille, les cheveux noirs corbeau, riante. Il sombra dans un sommeil sans rêve.




[ Arrow Central - Récupération de la montre et nouvelle mission]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winwin
Membre qui ne rp plus

avatar

Féminin
Lion Chien
Messages : 345
Age : 22
Rang spécial Hrp : Pink - Satan - OSE LE ROSE ~ ligue internationale - Fille de Mumu ô_ô

Feuille de personnage
Points:
14/20  (14/20)
Niveau:
2/10  (2/10)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: De retour en Amestris mais pas encore au bout du voyage...   Mar 17 Fév - 20:15

Ohayo =) !

Alors bon, un topic solo pour intégrer le personnage et nous faire découvrir son caractère, c'est sympa =D ! Un post que j'ai bien aimé lire dans l'ensemble. Fluide, quelques fautes d'orthographes, de frappes, rien à dire ^^, tu as donc un 5/10 étant donné que c'est un topic avec un seul et unique post, la note n'est pas très élevée voilà, bon courage pour la suite =P !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De retour en Amestris mais pas encore au bout du voyage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Retour du Jedi. Mais en méchant.
» LE RETOUR DE L'ARMÉE HAITIENNE EN HAITI N'EST PAS UNE OPTION MAIS UNE OBLIGATION
» [Terminé] "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu."
» Mais c'est qu'un bout d'froommage! (Ludovic ft Hiro)
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - North Area :: North City :: Gare de North City-
Sauter vers: