AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Convocation d'un criminel de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivo Birkin
Lieutenant-Colonel
Membre

avatar

Messages : 61

Feuille de personnage
Points:
37/37  (37/37)
Niveau:
7/10  (7/10)

Pouvoir: Provoque des réactions avec les molécules organiques/Crée des chimères

MessageSujet: Convocation d'un criminel de guerre   Ven 16 Jan - 21:47

Le lieutenant Ivo Birkin montait tranquillement les marches du bâtiment principal du Q.G. de Central City, le Généralissime avait convoqué la plupart des officier, et il n'avait été autorisé à le rencontrer que maintenant. Son travail depuis sa condamnation consistait à rester dans un bureau d'un sous-sol et à faire des suppositions pour la police, ainsi il confondait des criminels sans participer à l'arrestation. Cela faisait trois ans qu'il était dans cette situation, même les soldats ne le saluaient pas,il n'avait plus le droit de commander d'escouades, mais était paradoxalement un des investigateurs les plus efficaces de l'armée. En réalité , depuis 1911, Ivo n'était plus que l'ombre de lui-même, il vivait au Q.G., n'avait le droit qu'à porter son uniforme, et deux bracelets qui indiquaient son statut de criminel de guerre pour éviter qu'un soldat ne l'autorise à quitter le Q.G. , et même son grade de Lieutenant n'était pas vraiment adéquat, car un Lieutenant de l'armée d'Amestris assiste normalement un officier supérieur, Birkin n'avait pas cette mission, il travaillait seul, et ne communiquait avec les autres militaires que par courrier, si il avait été autorisé à quitter son bureau sous-terrain, c'était uniquement parceque King Bradley l'avait autorisé, mais Ivo savait que ça finirait par arriver, l'armée manquait d'effectif avec la révolte de Lior, et le président lui avait surement préparé une mission très interessante, comme classer les fiches des soldats ou étiqueter leurs badges. Pris dans ces noires pensées, l'ancien chercheur arriva à la fin de l'escalier, deux énormes statues de lion ornaient l'entrée dans cet étage. Cette zone était réservée pour les bureaux des plus grands officiers, le genre de poste qu'il n'aurait jamais. Des tapis luxueux ornaient le sol et des tables présentaient des plantes tropicales aux mille fleurs. Il n'y avait pas à dire, il y avait vraiment deux statuts d'officiers, les officiers aisés, et les autres. Ivo formait d'ailleurs la troisième classe d'officiers, les criminels de guerre. Lors de son procès , même les officiers du jury n'avaient pas hésité à l'affubler du sobriquet de "boucher d'Ishbal", cette appellation était resté dans le domaine civil, et beaucoup d'Ishbal se souvenaient de ses raids contre les villages. Ivo se demandait parfois ce qu'était devenu la jeune femme qu'il avait rencontré sur place et qui avait partagé sa vie durant l'année qu'il avait passé à Ishbal... mais il chassait vite cette pensée, qui était nocive pour sa santé mentale, il le savait. Lorsqu'il arriva devant l'immense porte du bureau du président, il tapa de trois coups et ouvrit discrétement la porte. L'officier suprême était assis à son bureau comme à l'usage, des tableaux très anciens étaient accrochés au mur. Ivo effectua un salut militaire respectueux. Ivo n'avait pas vraiment fait d'effort sur sa présentation, il restait un homme négligé, sa barbe de trois jours, ses cernes, et les premiers boutons de son uniforme non boutonnés indiquaient l'état de résignation dans lequel s'était enfermé le scientifique durant ces années. Ivo repoussa ensuite un peu ses lunettes sur l'arrête de son nez et commença à parler.

"Vous avez fait demander tous les officiers disponibles dans votre bureau lorsqu'ils seraient libre. Me voilà, Lieutenant Ivo Birkin, Brigade d'Investigation."

Puis Ivo attendit sa nouvelle affiliation, ne se faisant aucune illusion, comme d'habitude il s'agirait sans doute d'un travail de rat de bibliothèque, car il n'avait pas le droit à postuler lui-même à une mission. Il y avait cependant une différence cette fois, King Bradley l'avait fait demandé dans son bureau, et n'avait pas envoyé une lettre pré-écrite comme il en signe 200 par jour. A vrai dire, c'était la première fois qu'Ivo rencontrait le président d'Amestris, tout en lui inspirait le respect, cette stature ne pouvait appartenir qu'à un grand homme. Depuis que les lauriers d'une affaire de tueur en série résolu par Ivo avaient été attribués à un Lieutenant-Colonel qui ne connaissait même pas le dossier, Ivo était un peu fâché avec la hiérarchie, mais il s'y pliait aujourd'hui aux vues du rang de l'officier qui le convoquait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
King Bradley
Généralissime, Président Bradley
MJ

avatar

Messages : 54
Rang dans le RP : Président d'Amestris.
Rang spécial Hrp : PNJ

Feuille de personnage
Points:
100/100  (100/100)
Niveau:
20/20  (20/20)

Pouvoir: Oeil Ultime ~ Rapidité Accrue ~ Maître en Escrime ~

MessageSujet: Re: Convocation d'un criminel de guerre   Sam 17 Jan - 20:19

Le King était fièrement assis derrière son bureau. Tout comme à son habitude, Bradley lisait quelques rapports de par son seul et unique œil. Le Borgne avait convoqué un militaire bien connu nommé Ivo Birkin. Le King avait déjà feuilleté son dossier, … en plus d’être très connu au sein de l’armée, d’après les dernières nouvelles qu’il avait reçu de Dante, l’homme avait déjà eût à faire à l’incarnation de la Luxure : Lust, sa petite sœur. Un ex-combattant d’Ishbal, tourmenté par des visions cauchemardesques … Un vétéran, un pion usagé, un être faible et influençable. Voilà ce que voyait Bradley en Ivo Birkin. L’homme avait été « suggéré » par Dante pour même créer la Pierre. Cependant ses talents alchimiques étant trop faibles, Dante dût renoncer à l’utiliser pour créer son petit bijoux. Ce crétin n’avait d’ailleurs jamais réellement compris qui était Lust … D’habitude, on éliminait les individus sachant trop de choses, mais ce Ivo n’était pas n’importe qui. Non, il était un pion idéal et décisif. Gardé au chaud pour cette future guerre, dans une petite brigade d’investigation, Bradley comptait bien envoyé le lieutenant Birkin au front, dans une mission d’une importance primordiale. En effet, toutes les missions concernant Lior, étaient jusqu’à présent relativement « d’ordre défensif ». Encercler Lior, infiltrer les réseaux de communications … Bradley n’avait fait qu’entretenir la haine des habitants de Lior envers l’Armée mais n’avait pas encore déclenché la petite étincelle, qui déclencherait le brasier recherché. Lior va tomber dans l’oubli, et les vies qui fourmillent dans ce lieu, seront servis à celle qui protège ce monde de la folie humaine : Dante.

Le King feuilletait des rapports éclaircissant la situation à Lior. D’après les informations qu’il pouvait lire, les fidèles du prêtre se seraient reconvertis en Terroristes poussant la population à se révolter. Que de bonheur … dans toutes les guerres, c’était la même chose. Il y avait toujours des extrémistes à utiliser. Ces gens là étaient pour Bradley très intéressants. Cette histoire d’extrémiste allait servir d’étincelle pour alimenter la haine entre les deux camps. Non seulement l’opinion public serrait de son côté en éliminant les « méchants manipulateurs », mais de plus les habitants de Lior verront en cet acte : l’assassinat de leur leaders, ce qui en plus de les déstabiliser sur le point tactique, les amènera tout droit à la révolte … Le plan qu’avait préparé Bradley était parfait, et si besoin avait, il savait qu’il pourrait avoir l’aide de ses frères. La Pierre allait bientôt être créé, il ne manquait plus que l’alchimiste … le Full Metal … Ses frères devaient accélérer la cadence, bientôt Lior se transformera en tas de cendre. La transmutation doit se faire pendant qu’il y a encore des vies à transmuter. C’était le seul point noir qui venait entacher le tableau.

Bradley regarda l’homme s’avancer et le saluer. Il ne perdit pas de temps, et semblait bien curieux. Le King ferma le rapport qu’il lisait, et l’empila sur un tas de rapports déjà lu. Bradley le regarda droit dans les yeux, se demandant bien ce que pouvait ressentir un humain face à celui qui représentait le pays, la loi, la justice, l’ordre, la force, le pouvoir … Qu’importe, si Bradley avait choisi Birkin, c’était bien pour ses compétences alchimiques, ce don qu’il avait pour créer des chimères. En effet, ce genre de bestioles étaient fortement utilisés en temps de guerre. Car si Ivo était un prodige en alchimie « tisseuse de vie », en combat singulier il ne valait pas un clou. Bradley ne l’avait pas choisi par hasard, car il savait aussi qu’il était facilement influençable et manipulable. Bref, tout ce qui lui fallait.


« Lieutenant Birkin ? Comment allez-vous ? J’ai beaucoup entendu parlé de vous : … l’Alchimiste Organique … Vous, le Boucher d’Ishbal avait commis bon nombre d’erreurs dans le passé. Cependant comme on dit, qui n’a pas le droit à l’erreur ? Nous vous avons donné une seconde chance, en vous gardant dans l’armée, et vous donnant un salaire plutôt généreux. Vous auriez pu sans notre aide, déraper, et vous retrouver dans une situation misérable hanté par vos impérissables souvenirs d’expérience humaine … J’espère simplement que vous vous rendez compte de ce que l’Armée a fait pour vous. Si je dis cela, c’est parce qu’aujourd’hui il est temps de nous rendre l’appareil … Ivo Birkin. Vous allez devoir retourner au front, pour garantir la protection de la nation, pour le bien de ce pays. Malgré les actes que vous avez commis, nous n’avons pas d’autre choix que de vous faire confiance et de vous envoyer en mission. Nous manquons cruellement de personnel pour tout vous dire, et nous savons qu’en tant que Vétéran d’Ishbal, vous êtes un militaire aguerri qui saura guider les nouvelles recrues sur le bon chemin. »

Bradley s’arrêta, s’empara d’un dossier couleur rouge sur son bureau pour le donner à Ivo. Le King avait été fourbe avec le lieutenant … s’il l’envoyait au front, c’est aussi parce qu’il savait qu’Ivo serait tenté de créer des chimères. Le King n’avait pas vraiment le droit de suggérer ce genre d’idées, alors il faisait confiance à ses frères sur place pour lui en glisser un mot. Et puis même … les hommes étaient tellement faibles, qu’il était évident que Birkin cédera à sa propre folie, à la tentation de créer de telles abominations.

« Voilà donc votre ordre de mission. Toutes les informations nécessaires sont écrites à l’intérieur. Votre mission consistera à neutraliser les anciens fidèles du Gourou de la ville. Ses sbires, s’agitent un peu trop, et poussent les habitants à se révolter. Il s’agit du foyer d’impulsion de la révolte. Si nous l’étouffons, la révolte se taira ensuite. Il s’agit du mieux que nous puissions faire pour cesser cette guerre insensée. Pour le moment, en ce qui concerne votre supérieur de mission, cela reste en suspend. Vous ne le saurez qu’à votre arrivé à Lior. Un billet de train vous a été remis dans l’ordre de mission, vous partirez dans 3 Jours. Vous appartiendrez à la Quarante-troisième Brigade d’Assaut, et votre mission se dénomme : « Opération Morsure » ( NINJAAA…) Si vous n’avez pas d’objections, vous pouvez partir et vous préparer pour aller au front. Je vous tiendrais au courant de l’identité vos co-équipiers pour cette mission lorsque vous serez en route dans le train. Je vous ferais parvenir une missive. Adieu Lieutenant Ivo Birkin. »

Le King l’envoyait à la mort. L’instinct scientifique d’Ivo le poussera à créer des chimères, c’était uniquement pour cela qu’il était envoyé au front … ah oui … et aussi pour mourir. Il en savait trop sur la pierre, et sur Lust …

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivo Birkin
Lieutenant-Colonel
Membre

avatar

Messages : 61

Feuille de personnage
Points:
37/37  (37/37)
Niveau:
7/10  (7/10)

Pouvoir: Provoque des réactions avec les molécules organiques/Crée des chimères

MessageSujet: Re: Convocation d'un criminel de guerre   Sam 17 Jan - 21:41

Le Généralissime était bel et bien un homme droit, cela se sentait sans son regard, sa voix, sa stature, son regard qui soutenait celui d'Ivo. Rien à voir avec les officiers avec lesquels Ivo avait eu à faire jusqu'à présent, qui n'étaient que des personnages avides de promotions et méprisant. A vrai dire, certains officiers étaient sans doute corrompus, mais celà ne gênait pas vraimentIvo car il y en avait dans toutes les armées, ce qui le gênait c'était tous les vils personnages qu'on avait employé à le surveiller durant sa peine. Mais apparemment le King avait d'autres ambitions pour lui, il allait effectuer une mission à Lior. Au fur et à mesure que Bradley parlait, Ivo écoutait avec un peu plus d'interêt...non , décidément aujourd'hui on ne lui réservait pas une mission de rat de bibliothèque, il allait devoir éliminer des fanatiques. Le scientifique savait que le manque d'effectif disponible pousserait l'Etat-Major à le remettre sur le circuit un jour ou l'autre, mais pas pour une mission aussi importante, d'autant plus que les assauts directs n'avaient jamais été sa spécialité. Cependant , une pensée ramena Ivo à la raison, il devait absolument réussir cette mission , et peut-être que cette fois Bradley et les autres le reconnaîtraient à sa vrai valeur. En réalité, il retrouvait les privilèges qui lui étaient du, du moins c'est ce qu'il se disait, lorsque le Généralissime prononça "Quarante-troisième Brigade d'assaut", Ivo ne put s'empêcher de sourire, réintégrer un régiment était devenu inespéré pour lui, ça voulait dire qu'il avait à nouveau le droit de porter une arme et de commander des hommes. Finalement, il en avait presque du regret de ne pas avoir rencontré personnellement le Généralissime avant, même si , au fond de lui, il savait que Bradley était un redoutable stratège, et qu'il ne l'envoyait certainement pas pour rien au front, il attendait une victoire. Cette victoire, Ivo la lui donnerait , et il pourrait enfin être libre...libre, un mot qu'il s'interdisait depuis trois années, comme le mot alchimie. En fait, cette mission tombait à point nommé, car il pourrait peut-être même se renseigner sur la jeune femme qu'il avait rencontré à Ishbal, mademoiselle Lust, curieux nom, mais si il réussissait à la retrouver, cela serait une bonne chose. Dans la logique d'Ivo, Lust devait le chercher aussi . Restait une inconnue à l'équation, est-ce que le Généralissime lui donnait le droit d'utiliser l'alchimie? Ivo ne posa pas la question, il ne voulait pas froisser l'Officier Suprême et risquer de perdre son ordre de mission. Le scientifique saisit le dossier que lui tendait le Généralissime et lorsque ce dernier eu fini de parler, se mit au garde-à-vous.

"Je ferai mon possible pour me rendre utile à la nation généralissime, et je ferai tout mon possible à Lior pour réussir ma mission. Je vous remercie de l'honneur que vous me faites en me proposant cette tâche."

Ivo avait prononcé ces deux phrases avec un ton froid et strict, militaire, ses vieux réflexes lui revenaient. En réalité, il n'avait cessé d'imaginer un tel instant durant ses trois ans d'enfer, et s'était fait la promesse de retrouver mademoiselle Lust, mais aussi de retrouver un rang acceptable parmi les officiers de l'armée. Passer de Lieutenant-Colonel à Lieutenant n'avait pas été facile, tant la différence de rang et de privilège est différente. Non... il n'y avait pas beaucoup de possibilité, si il voulait avoir une chance de s'en sortir et de retrouver une vie normale, il devait réussir cette mission et retrouver la jeune femme rencontrée à Ishbal, deux objectifs qui seraient assez difficile pour un homme qui n'avait pas mis les pieds hors du Q.G. depuis 3 ans... Ivo tournait déjà les talons, après un salut militaire majestueux, qui n'avait rien à voir avec le premier, il ne put s'empêcher un sourire de satisfaction une fois retourné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convocation d'un criminel de guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation d'un criminel de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le criminel de guerre LÉON MUGESERA sera expulsé le 20 janvier
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» René Civil devant le tribunal criminel
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: QG de Central City :: Bâtiment principal : bureaux des hauts gradés :: Bureau du généralissime King Bradley-
Sauter vers: