AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   Mar 10 Mar - 23:09

Il était 21h pile. La cloche sonnait. Les ténèbres dominaient Central City. C'était l'heure de pointe des criminels. Mais surtout...l'heure de rendez-vous donné à Kimblee, Azai et Harry. Ce dernier étant mort, il ne restait que les deux premiers à ce rendre au lieu tenu secret pour partager l'argent du braquage. Develon se trouvait au point de rendez-vous comme convenu. Il y avait deux énormes sacs sans doute remplis de billets. La somme récupérée était colossale de quoi se payer une bonne retraite. Cependant, la retraite n'était pas dans les projets de Develon et sans doute pas d'Azai et de Kimblee non plus.

Le clown n'attendait plus que ses trois collègues afin de partager l'argent tant recherché. Develon n'aimant pas les mauvaises surprise avait préalablement déposé sa part dans un lieu sûr. Son argent servirait à financer ses prochains actes terroristes. Les bombes n'étaient pas bien cher, il pouvait en fabriqué assez facilement. Ce qui lui manquait en revanche c'était des hommes de mains, des armes et de quoi corrompre des personnes haut-placés à Central. Au pire, si cet l'argent n'était pas suffisant il pouvait toujours organiser un autre braquage...

Avec une infime partie de son argent, Develon s'était acheté quelques armes dont plusieurs couteaux et armes à feux à Central. Mais c'était dur de faire du marché illégal à Central, le clown devait faire direction vers le Sud pour se procurer des armes de meilleurs qualités et de nouveaux "collègues".


[HRP: désolé pour la longueur mais là j'ai pas trop le temps de développer[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 30
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   Mer 11 Mar - 18:10

Kimblee fut le premier à arriver au point de rendez-vous de Develon, il faisait noir, et c'était l'endroit secret convenu. Il ne savait pas si finalement Azai était toujours vivant, ou si les militaires et les alchimistes déployés pour rattraper les braqueurs avaient eu raison de la chimère. Au fond, il y aurait eu un avantage à ce cas de figure, les militaires auraient eu une victoire et n'auraient pas cherché avec beaucoup d'ardeur les autres braqueurs. Kimblee regarda aux pieds de Develon... les énormes sacs contenant le butin gisaient là. En réalité, pour Zolf l'argent n'était que secondaire, il avait mis un sacré boxon à la banque, et c'était déjà une énorme satisfaction pour lui... le chaos et le désordre...qu'est-ce qu'il aimait ça. Tous ces gens qui étaient dans la banques, et avaient vécu jusqu'au moment du braquage sans même savoir qu'ils allaient risquer leur vie aujourd'hui. A vrai dire, Kimblee se moquait éperdument des raisons, il agissait sans aucune logique, si on lui avait posé la question de pourquoi il avait attaqué cette banque et mis autant de désordre, il aurait simplement répondu : "pourquoi pas?" et fait exploser celui qui la lui avait posé. La seule raison pour laquelle il n'attaquait pas Develon était qu'il avait trouvé ce type vraiment comique, et que ce dernier lui avait permis de bien s'amuser, au fond, ils étaient un peu pareil, des marginaux ayant compris que le plaisir et l'amusement étaient supérieurs au reste... un peu comme le gamin qui s'amuse à détruire les fourmilières à coup de pied car ça lui donne un sentiment de puissance ou tout simplement car ça... l'amuse. Kimblee sourit à son "patron".

"J'ai douté que tu viendrais Develon. Tu aurais pu garder tout ce magot pour toi. A vrai dire, je m'en fiche, tu aurais pu prendre ma part, je me suis bien éclaté aujourd'hui. Les militaires sont toujours aussi faibles... ils n'ont même pas compris ce qui leur arrivait. J'ai presque hésité à leur laisser une minute de plus pour qu'ils puissent réaliser que j'étais dans la banque et un peu se défendre. Mais comme tu es là, autant ne pas cracher dans la soupe et terminer ce que j'ai commencé."

La phrase était servie avec un sourire cruel, personne ne pouvait prévoir ce qu'allait faire Kimblee, l'alchimiste écarlate était toujours aussi instable. Il ne manquait plus qu'Azai et l'équipe serait au complet. Le sourire cruel de Kimblee s'accentua.

"Inutile d'attendre ce cher Harry... il semblerait que le pauvre ai eu quelques soucis."

L'alchimiste mima le souffle d'une explosion en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   Ven 13 Mar - 23:10

Azai avait plus d'une demi-heure de retard lorsqu'il arriva au point de rendez-vous. Les blessures qu'il avait subit l’avaient forcé à se trouver un chirurgien pour lui extraire les balles. C'était le seul élément gênant car la guérison rapide de la chimère lui permettrait par la suite de cicatriser plus rapidement qu'un simple humain. Lorsqu'il atterri dans la ruelle des bas quartiers, il était vêtu de son tee-shirt sans manches et de son pantalon à lanière. Il tenait sa veste à son bras. Sur son ventre ainsi qu'à son bras Azai portait des bandages. Une fois qu'il eut atteint le sol il fit disparaitre ses ailes blanches dans le même bruit habituel de craquement d'os et de chair. Il regarda ses deux compères, vraiment épuisé. Azai avait des cernes sous les yeux et la sueur était visible sur son visage. Des taches rouges parsemaient un peu des pansements mais les blessures seraient bientôt refermées. La chimère regarda derrière Develon, il y avait trois sacs d'argent. Un pour chacun... Il y avait aussi la part d’Harry mais il n'y prêta pas attention en regardant la mine enjouée de Kimblee. L'homme oiseau détourna sons regard des deux hommes, le temps de remettre sa veste en cuir. Il toucha son cache-œil quelques instants puis il décida enfin de parler...

- Désolé... J'ai été retenu...

Flashback.

Quelques minutes après avoir quitté Yuki, Azai se posa au sol, le corps couvert de sang. Il se trouvait dans un petit coin à la sortie de central, ou se trouvait la maison d'un petit chirurgien assez connu. Il frappa à plusieurs reprises après avoir enlevé ses ailes. L'homme lui ouvrit et le regarda l'air ébahi. Il le saisit par le bras, l'empêchant de s'écrouler sur le palier de sa maison. Le chirurgien le traina de force dans la salle d'opération qu'il avait installée chez lui et il le posa sur la table. Il le déshabilla rapidement et examina les blessures. Cela allait être facile au premier regard, mais lorsqu’Azai retrouva connaissance celui-ci ne semblait pas apprécier les tables d'opérations. Il saisit le médecin au bras, et il gémissait de douleur. L'homme s'approcha de lui et posa une main sur son épaule.

- Ne vous en faites pas jeune homme je...


Le médecin posa son regard sur le torse d'Azai. Un tatouage y figurait. celui qui était tatoué sur chacune des chimères crée au cinquième laboratoire. Bien que l'homme ne soit pas militaire, il connaissait l'alchimie et ses secrets. Ce tatouage ne lui était pas inconnu. L'homme lui sourit tout en essayant de la calmer...

- Je suis médecin. Je vais vous extraire les balles de votre corps afin de vous sauver! Je vous en prie, laissez moi faire...

Azai le regarda, hésitant, puis il décida de lâcher prise, préférant saisir les poignets de la table pour se tenir prêt! Le médecin armé d'un scalpel et de différents autres instruments réussit à lui extraire les trois balles dans son dos ainsi que celle dans son bras. Cela se passa rapidement mais douloureusement. La chair se déchirait, et le sang coulait beaucoup. Azai crut mourir. Une bonne partie de son sang était déjà partie sur le toit de l'hôtel restaurant de central mais l'homme médecin était talentueux. Il réussit à lui extraire tout et à panser ses blessures en un temps record. Après un bon petit repos au lit, la chimère se réveilla rapidement, repensant au rendez-vous avec Develon et Kimblee. En sortant de la pièce il croisa son sauveur.

- Olà! mais vous devez restez au lit, vous...

Azai ramassa son katana, ainsi que toutes ses autres affaires. Puis avec stupéfaction il remarqua son bandeau sur la table avec ses autres objets personnel.

- Ah... pourquoi portiez vous ce bandeau? que signifie t-il? vous n'êtes pas borgne!

- Cela ne vous regarde pas!!!

- Oh je crois que si... votre tatouage sur votre torse. Vous êtes une chimère n'est ce pas?

Azai détourna le regard.

- J'ai travaillé au laboratoire de central.

- vous avez créé des chimères?

- je dois avouer, que j'ai ma part de responsabilité dans ces atrocités...

la chimère oiseau remit son bandeau et avança vers la sortie. Le médecin ne recula pas en voyant l'oiseau dégainer son katana et le pointer avec. Il devait savoir probablement toute les souffrances endurées par les chimères de l'armée.

- Alors, n'y voyez rien de personnel. Vous n'êtes pas le seul à devoir mourir.


- Je comprends. je reconnais mes erreurs... C'est bien pour cela que j'ai quitté le centre-ville pour aider les pauvres et les malades...

- C'est digne de louanges. Mais je suis le châtiment divin qui s'abat sur vous et vos péchés...

Une porte s'ouvrit, et dans la pièce apparut un petit garçon de 9 ans, avec dans les bras un chat qui miaulait très fort. Celui-ci avait les yeux de couleur or et des cheveux blonds. Azai resta sans voix en voyant entré le petit garçon. Le médecin lui adressa quelques mots.

- retourne à la cuisine fiston, je discute avec le monsieur.


Son fils ne chercha pas à discuter, il retourna en arrière, ayant peur de l'homme au bandeau... Azai lui, resta sans bouger pendant quelques secondes, puis il retira son épée du cou de son sauveur.

- ... ... ... Merci.

Azai ouvrit la porte et déploya ses ailes. Le médecin poussa un cri de stupeur en voyant une telle beauté. La chimère oiseau le regarda un instant mais en restant silencieux.

- La vengeance un? Méfiez vous... si vous êtes revenu aussi mal en point cela veut forcément dire que cela ne présage rien de bon pour vous. J'ai reconnu ces balles. Ce sont celles des militaires.

- Je défends mes idées, rien de plus.

- Au prix de votre vie? à quoi bon si vous en mourrez?


- Derrière ce bandeau... il posa sa main dessus. Il y a un idéal. Et les idéaux sont à l'épreuve des balles...

- Dans ce cas, bonne chance l'ami.

- Comment s'appelle votre fils?

- Je l'ai appelé Ritsuka, pourquoi?

- Oh... pour rien... Un nom qui me semble familier.

Une larme humidifia légèrement son bandeau et coula le long de sa joue alors qu'il décollait déjà pour son rendez-vous, se hâtant afin de ne pas rater ses deux collègues. Pour la première fois depuis un moment, Azai venait de se faire un "ami" humain. En tout cas il avait eut une discussion qui ne finissait pas en effusion de sang. Ce médecin... était quelqu'un de bien...

Flashback.


La chimère avait été imprudente avec Yuki. Il le reconnaissait... Mais également lors du braquage et son idée de combattre les alchimistes jusqu'à la mort ou les militaires allait sans doute avoir raison de lui. Azai devait être plus prudent et même si cette idée le répugnait un peu, l'alchimiste qui était également son frère avait changé sa façon de pensé. Mais aussi ce médecin chirurgien. Ca façon de faire était trop imprudente et trop voyante. Cela devait changer. Car même si Scar tuait des alchimistes il était invisible... Azai lui faisait déjà la une pour le braquage et les avis de recherches étaient nombreux. Mais bon, c'était du passé. L'homme oiseau adressa un signe de tête à Develon pour avoir son sac d'argent. Il le récupéra puis il l'attacha à son dos encore meurtri par les projectiles des soldats. il voulut rester silencieux pendant que les deux autres poseraient des questions mais rien ne vint... Ils voulaient sans doute des explications d'Azai pour ce retard. Il soupira en les voyant insister du regard et finit par parler. Ah, cela le fatiguait tellement...

- J'ai été retardé par un alchimiste. Il y a aussi eu des soldats mais bon... rien de bien important. Je voulais aussi dire que les braquages, c'est fini pour moi. Ce que je voulais c'était un peu d'argent pour repartir et pouvoir vivre tranquillement un moment. J'ai entendu parler de gens comme.... de gens comme moi ailleurs. Je veux les trouver. Je vais doc vous quitter et vous laisser à vos petits amusements. Je vais tout de même te remercier de la confiance que tu m’as accordé Develon. Et merci pour la banque Kimblee. Je veux que vous sachiez que si vous avez besoin de moi je vous aiderais si l'occasion m'en ait donné. En attendant, je vais entamer ma quête qui consiste à trouver quelqu'un qui me ressemble et pourquoi pas assouvir ma vengeance.

La voix du médecin résonna dans sa tête.

* La vengeance est un poison. Qui à tout instant peut nous transformer en monstre... *

* tant pis pour elle... j'en suis déjà un... *

- Au plaisir de vous revoir les gars.

Azai s'en alla à pied parmi les ruelles des bas quartiers. La chimère était partie avec son argent. Develon et Kimblee devaient être déçu de perdre un si bon élément mais comme il leur avait dit: " en cas de besoin, appelez moi et je vous aiderais du mieux que je peux ". Azai Nagamasa, la chimère oiseau, le tueur d'alchimistes nationaux, le châtiment divin. Scar avait laissé Central un petit moment avec la guerre qui s'installait à Lior. Il était temps de réinstaller la terreur parmi les civils et les militaires. Un nouveau fléau allait s'abattre sur les porteurs de montre en argent. L'ombre de l'ange de la mort se profile sur la Capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   Sam 14 Mar - 0:35

Develon vit Kimblee arriver le premier. Il devrait être accompagné de Harry normalement...mais vu le geste que fit Kimblee, le cher monsieur Harry a dût partir en fumée. L'important c'était que l'ex-alchimiste écarlate respecte l'ordre, Develon n'a jamais aimé partagé non plus. Le clown était ravi de voir que Kimblee s'était bien amusé à la banque. Peut-être retravailleront-ils ensemble un de ces jours. Il était assez fou pour tenter une attaque kamikaze contre le QG de Central après tout...L'idée d'une équipe de fous pour terroriser Central intéressait Develon d'ailleur. Il fallait juste qu'il trouve tous les malades mentaux de Central City pour former une bonne équipe de kamikaze...

Le clown prit un sac de billet et l'envoya sur Kimblee. Le sac était rempli de cenz. Comme prévu 10% sur la totalité de l'argent remporté soit 3 millions de cenz. Puis Azai arriva, il semblait être blessé et très fatigué. Il devait probablement avoir du mal à se remettre de ses blessures à la banque.


"Ahahaha...voilà le retardataire. Bon maintenant que l'équipe est...presque...au complète je peux vous féliciter pour le boulot que vous avez fait à la banque. Vraiment chapeau les artistes. Une minute de silence tout de même pour Harry...voilà qui est fait. Kimblee a déjà eu son argent. Prenez votre sac Azai hihihahahaha"

Develon jeta l'un des sacs, Kimblee devinait probablement lequel des sacs, sur Azai qui l'attrapa pour le mettre sur son dos. Une fois le débriefing fait, le clown retourna dans sa voiture et s'apprêta à quitter l'endroit pour se diriger vers le sud. Mais avant de partir, il abaissa la vitre pour s'adresser à Kimblee.

"Ohohoho...j'oubliais, Kimblee, votre travail n'est pas encore tout à fait terminé. Je me trompe? Finissez ça, vite fait bien fait. Je crois avoir tout dit...Astala vista Central!! HihihahahahahHAHAHAHAHAHA!!!"

Le clown démarra alors la voiture à vapeur et quitta les lieux avec son argent.
Azai n'avait probablement pas comprit ou entendu ce qu'avait dit Develon. Mais Kimblee, lui, avait parfaitement comprit...
Revenir en haut Aller en bas
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 30
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   Dim 15 Mar - 15:29

Kimblee avait reçu l'ordre du Joker, il était temps de finir le travail. L'alchimiste écarlate était un habitué des trahisons, ce n'était pas sa première. Les gens ne comprenait pas qu'il ne faisait finalement partie d'aucun camp, à part le sien. Il allait devoir s'occuper de la chimère, et ce n'était pour lui qu'une bombe en plus. Il espérait que l'homme-oiseau lui offre un peu de résistance, voire que ce dernier lui inflige une défaite... mais celà n'arrivait jamais, tous étaient pris par des sentiments trop... humains. Il était donc temps de terminer le boulot, et Kimblee ne voulait cependant pas attaquer Azai alors qu'il était de dos.

"Hé, le piaf, attends une minute, je crois que j'ai un petit cadeau pour toi, histoire de sceller notre amitié... à jamais."

Kimblee attendit que ce dernier se retourne, et se rua à toute vitesse sur la chimère, activant son alchimie, se concentrant sur les pavés de la rue, l'idée de Kimblee était fantaisiste, mais au moins il s'éclaterait vraiment. Dès qu'il fut à à peu près 1 mètre d'Azai, Kimblee posa ses deux mains au sol, et fixa Azai avec son étrange sourire. Il avait bien observé la chimère, à vrai dire elle se défendait pas trop mal au corps-à-corps, l'alchimiste avait donc décidé de ne pas trop l'approcher avant qu'il ne soit au sol.

"BOOOOOOM!!!!!"

Le cri de l'alchimiste fut accompagné d'une terrible explosion sous les pieds d'Azai, le sol s'effritait, les matériaux se transmutaient lentement en trinitrotoluéne (TNT) , et en nitroglycérine. L'explosion souleva un nuage de débris, et fit trembler les bâtiments environnants, pour la discrétion c'était encore raté, ils allaient encore avoir l'armée aux trousses, c'est pour celà qu'il fallait en finir au plus vite avec Azai pour ne pas que ce dernier ne profite d'une éventuelle venue de l'armée pour s'enfuir à tire d'aile. Zolf ne sut pas si son explosion avait eu l'effet escompté, c'est à dire faire exploser les membres postérieurs de la chimères, ou si cette dernière avait eu le temps de s'envoler pour éviter l'explosion, qui avait fait un cratère fumant dans la ruelle. Les débris de pavés avaient été projetés un peu partout, et Kimblee effectua un petit saut en arrière pour éviter d'être pris dans l'explosion, maintenant il cherchait du regard la chimère pour l'achever. L'alchimiste était des plus calmes, les mains dans les poches, attendant la suite. Son sourire narquois toujours accroché aux lèvres. Il ne laisserait pas Azai s'enfuir, c'était sur.

"Allez le piaf, sort de là, dis moi où tu es, j'ai un autre cadeau pour toi. Tu veux le voir?"

L'alchimiste était aux aguets, il ne voulait pas sous-estimer son ennemi qui était des plus agiles. Pouvait-on vraiment parler d'ennemi d'ailleurs? Kimblee ne le considérait pas comme tel, il respectait les ordres du Joker, comme il avait respecté les ordres à Ishbal.

FLASHBACK

Il faisait chaud, très chaud. Kimblee portait son habituel débardeur blanc, et avait gardé son pantalon bleu caractéristique de l'armée. Il marchait dans le désert caillouteux depuis une heure peut-être, et le groupe d'Ishbals qu'il pistait était constitué de petits malins, ces derniers tentaient d'effacer leurs traces dans le sable, mais manque de chance pour eux, Zolf savait exactement où ils se rendaient, car la position avait été capturée par ses frères d'armes quelques jours auparavant, et le but de l'alchimiste était de rattraper les fugitifs avant que ces derniers n'arrivent au point où les soldats les attendaient pour les capturer.
Zolf marchait tranquillement, il savait au fond de lui qu'il les rattraperait bien avant qu'ils n'arrivent, à leur rythme, il leur faudrait encore 1 jour de marche, car ils étaient sûrement accompagnés de blessés ou autre fardeau. C'est alors qu'il arriva près d'une colline, il les verrait sans doute si il montait au sommet du petit monticule. Ce que fit l'alchimiste écarlate en buvant une rasade d'eau sortie de sa gourde. Il aperçut finalement le groupe, qui était juste au pied de la colline, il y avait des civils, dont deux armés. L'alchimiste remit sa gourde à la ceinture, et s'avança doucement, tout en regardant la pierre rouge qu'il avait en pendentif. Ca allait vraiment être fun. Après tout, c'était des ordres.
L'alchimiste arriva devant les cinqs civils, et leva les bras, les deux qui portaient des armes explosèrent, sous le scintillement de la pierre rouge qui lui permettait de sévir à distance.


"Pas de chance pour vous. Je suis Zolf J. Kimblee, l'alchimiste Ecarlate, et j'ai eu pour mission de vous retrouver. Je pense que vous vous doutez de la suite."

Les trois derniers civils restèrent tétanisés de peur. Kimblee attrapa le premier, le transmuta et le projetta sur un second, l'explosion projetta toute sorte de débris organique. Le dernier civil tenta de fuir en courant. Kimblee activa son alchimie à distance, et fit exploser un caillou, ce qui envoya l'Ishbal à terre. Zolf s'approcha de lui avec un sourire.

"Bien essayé, mais ça demeure malheureusement insuffisant."

Kimblee posa sa main sur la tête de ce dernier, et fit exploser son corps tout entier. Il avait obéit aux ordres.


C'était maintenant au tour d'Azai de se transformer en bombe, humaine, Kimblee ne voyait toujours pas la chimère à travers la fumée de l'explosion.

"Ta vengeance? Kimblee eut un léger rire, je ne comprends pas comment tu peux être si rancunier Azai, pourquoi autant se pourir la vie? Les gens qui te ressemble il y en a tout autour de toi... rancuniers, prisonniers de leur propre haine, et donc prêts à faire n'importe quoi uniquement par rancoeur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   Dim 15 Mar - 17:05

Ce qui allait ce passé était tout à fait prévisible.

- Hé, le piaf, attends une minute, je crois que j'ai un petit cadeau pour toi, histoire de sceller notre amitié... à jamais.

Azai regardait dans le sac qu'on lui avait donné. Il ne contenait que des feuilles de papier. La chimère ne réagit pas, et ce contenta de se retourner, le sac toujours sur son dos, et la main sur son katana. Kimblee fonça droit sur lui après avoir joint ses mains. Il pouvait sentir la puissance d'une transmutation qui approchait... L'artificier allait le faire exploser.

- Alors vous avez choisi... la mort...


La chimère dégaina son katana et frappa. Cependant l'alchimiste écarlate se baissa de justesse pour effectuer sa transmutation au sol. Il ne perdit que quelques cheveux pour le plus grand désagrément de l'homme oiseau. Mais cela n'allait pas se finir ainsi. Kimblee fit exploser le sol à un mètre de la chimère dégageant une quantité énorme de pierre et de fumée. Mais la chimère avait déjà quitté la zone d'un battement d'aile. L'artificier, trop occupé par son explosion n'avait pas remarqué que la chimère avait fait réapparaitre ses ailes cette fois-ci de couleur noir. La fumée se propageait dans la rue, et des sirènes retentissaient déjà en réponse à l'œuvre de l'artificier. Mais elles étaient encore loin...

- Allez le piaf, sort de là, dis moi où tu es, j'ai un autre cadeau pour toi. Tu veux le voir?

Ta vengeance?
Kimblee eut un léger rire, je ne comprends pas comment tu peux être si rancunier Azai, pourquoi autant se pourrir la vie? Les gens qui te ressemble il y en a tout autour de toi... rancuniers, prisonniers de leur propre haine, et donc prêts à faire n'importe quoi uniquement par rancœur."

Azai pris le sac de billet à deux mains et l'envoya en direction de Kimblee, s'en servant ainsi comme leurre. Il profita de ces secondes offerte par le sac pour transformer ses poings en serres d'aigles puis il sauta en l'air, sortant du nuage de fumée pour se retrouver juste au dessus de sa cible. Il frappa violemment mais celui-ci évita le coup et les griffes ne firent qu'arracher la pierre du sol. Il se réceptionna en vitesse afin de se retrouver sur ses deux jambes puis il reprit son katana en main. Il courut en direction de Kimblee, lui aussi un sourire de malade au visage. Il tenta plusieurs coups meurtriers, visant l'artère de la cuisse ou la gorge, ne ratant à chaque fois que de quelques millimètres à cause des mouvements également rapide de son ennemi. Cela n'occasionnait en général que de fines coupures, insuffisantes pour tuer mais assez pour occasionner des douleurs assez gênantes. Voyant qu'un autre coup allait lui être portée, la chimère se baissa et effectua un mouvement rotatif au sol, donnant un magnifique coup de pied dans ceux de l'alchimiste déchu lui faisant perde l'équilibre. Azai laissa échapper un petit rire puis il laissa tomber son katana. Le voyant tomber en arrière il se releva rapidement poussant sur ses pieds et donnant un coup d'aile rendant ainsi sa prochaine frappe impossible à éviter. La griffe en avant, il frappa Zolf Kimblee en plein visage pour le faire décoller plus loin. Le coup fût violent, et tellement fort que même la chimère ressentit une douleur dans son bras. Enfin, c'était toujours mieux que de se le faire transformer en bombe. Impossible que cela se produise avec les réflexes dont il disposait. Azai avait tendance à être trop confiant en ses capacités, mais la chose dont il était sur c'était que se ne serait pas possible pour Kimblee de transmuter une partie de son corps. La différence de niveau de combat à main nue entre les deux était trop différente. Son adversaire dépendait trop de son alchimie...

- La rancœur? la haine? Ce n'est plus à ce niveau, associé... J'ai perdu tous mes proches, j'ai été traité comme un animal, battu et poussé aux efforts les plus extrêmes. J'en ai même perdu mon humanité. Voilà ce qui engendre mon désir de vengeance. Peu importe ce que les gens penseront de moi... Il n'en ressortira qu'une simple chimère tua des alchimistes pour un idéal stupide. La presse à ce pouvoir, je sais. Mais pour moi ce sera différent. Avec ça, je me sens vivre. Je vivrais tant que j'aurais des alchimistes à tuer. tu devrais comprendre non, Artificier fou? Le besoin de tuer pour exister! Je les tuerais tous. Et je ne pense pas que comme tu le dises, tous autour de moi me ressemble. Parce que dans le genre monstre vois-tu... je...

Plusieurs battements d'ailes et de pas transportèrent Azai à une vitesse hallucinante derrière Kimblee, Katana à la main.

- Je suis unique...

Il effectua un mouvement circulaire et frappa L'alchimiste avec le tranchant de la lame, prêt à le couper en deux. Cependant son adversaire malgré le coup de griffe possédait des mouvements assez rapides également. Il put se reculer à temps d'un coup de pied au sol pour éviter de se faire couper en deux. Mais Azai n'abandonnerait pas!! Il poussa ses bras au maximum et la pointe de la lame toucha la paume d'une de ses mains. Du sang gicla un peu mais comme à son habitude la lame resta propre. Azai se contenta de regarder l'alchimiste, sourire aux lèvres. La chimère venait de lui trancher la peau de sa main le faisant saigner mais ce n'était pas le but recherché. Le tatouage en forme de cercle de transmutation venait d'être coupé en deux. Il était devenu impossible de transmuter quelque chose dans cet état. Azai le savait, le cercle de transmutation est le point faible et l'avantage d'un alchimiste. Parfait comme piège mais une cible facile à détruire. Soudain, les sirènes s'intensifièrent dans les rues; Les voitures de la police et des militaires étaient proche. C'était stupide d'avoir lancé une attaque alors que les soldats parcouraient la ville à leur recherche. Mais une infime preuve de logique de la part de Develon semblait désespérée. Des palissades entre Kimblee et Azai volèrent en morceau et des voitures en sortirent. L'une d'elle frôla Azai qui eut la plus grosse frayeur de sa vie en voyant le pare-choc qui manqua de le faucher.

- EEEEEEEEH?! Abruti!!! regarde ou tu roule!!


Il frappa la portière du pied, et en réponse les occupants le pointèrent avec leurs armes. Il se baissa évitant les tirs. Il attendit que cela se calme puis il courut se cacher derrière des bidons vides pendant qu’ils rechargeaient. Les militaires voulurent le viser mais virent avec horreur l'autre personne qui accompagnait Azai.

- L'a-alchimiste é-é-écarlate!!! Impossible!!!

Azai, toujours caché derrière ses bidons finit par entendre des explosions... Kimblee aurait peut être pris la peine de garder des explosifs sur lui? Ou dessiner un cercle? En tout cas il se contenta de rigoler en entendant les cris des militaires.

- Feu!!! feu!!!

Les coups retentirent dans la ruelle, il était temps de s'enfuir avant l'arrivé d'un adversaire comme Yuki ou pire. Il profita que les soldats regardaient ailleurs que dans sa direction pour se précipiter vers le mur, là ou l'alchimiste avait laissé son argent. Il s'empara du sac, vérifia le contenu puis il s'envola. Il prit une liasse de billets qu'il jeta sur son ancien compagnon puis il lâcha avec le sourire.

- Hahaha! Enfin quelqu'un qui me résiste alors que je suis presque à 100% de mes capacités. Allez, merci pour tout, le maniaque des explosifs!


Si Azai ne supportait pas l'idée que Kimblee puissent l'attaquer ainsi il ne pouvait non plus supporter l'idée de perdre une cible si intéressante par une simple action des militaires. De plus s’attaquer à des gens blessés ou sans défense était plutôt le truc de l’armée. Il ne savait pas pourquoi mais il les trouvaient lâche et assez nul en fait. De simples humains voulant imposer leurs lois. Même si Kimblee était un alchimiste il n’allait pas le laisser se faire tuer sans qu’il puisse réagir. Il se sentait honteux d’avoir utilisé l’alchimie pour récupérer son sabre lorsque Yuki l’avait transformé. Mais c’était ainsi… C’était un objet auquel il tenait. La chimère c’était promis de l’utiliser simplement en cas de besoin. Azai se sentait aussi honteux de laisser mourrir ici quelqu'un qui lui avait sauvé la vie lors du braquage même si cela avait changé en quelques minutes aujourd'hui. Et bien là c’était aussi un de ces cas de nécessité. Même si Kimblee était un salopard de la pire espèce il voulait le revoir encore au moins une fois pour finir ce combat. Azai n’avait donc aucun scrupule à le laisser vivre si c’était pour le tuer la prochaine fois. Après tout Kimblee était le méchant et Azai le gentil dans cette histoire non ? Et les gentils font parfois des choses stupides. En tout cas il ne se plaçait pas dans le camp des méchants de l’histoire. C’est lui qui avait souffert il allait donc faire souffrir. Un principe archaïque mais juste. C'est donc avec son revolver qu'il descendit plusieurs types jusqu'à ce que sont chargeur se vide pour finalement s'enfuir loin, loin dans le ciel.

Kimblee ? au plaisir de te revoir mon vieux…
Revenir en haut Aller en bas
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 30
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   Lun 16 Mar - 17:14

Kimblee avait fait exploser le sol, mais entendit des battements d'ailes, Azai n'avait pas explosé, il était encore en vie. Le sac rempli de feuilles de papier fut projeté sur l'alchimiste, qui ne réfléchit pas, il attrapa le sac et le transmuta, ce dernier explosa en libérant une énorme quantité de papier déchiqueté, mais manque de chance pour Zolf ce n'était pas Azai. Il ne discernait toujours pas l'homme-oiseau dans la poussière qui s'élevait du sol.

"Eh merde! Sors de là qu'on s'amuse un peu."

Kimblee se mit en garde, essayant d'être attentif à tout bruit suspect, il n'entendait que les bruits de battements d'ailes, Azai se déplaçait vite, trop vite. Azai était en fait... au-dessus de sa tête, et tenta de l'attraper avec ses serres. Kimblee fit glisser ses pieds en arrière, évitant de peu le coup. La chimère était déjà au sol, Kimblee lui envoya un violent coup de poing qu'elle évita. Azai le regardait avec un étrange sourire, à peu près le même que celui que lui lançait Kimblee au début. C'était assez plaisant pour l'alchimiste qui avait essayé de provoquer Azai depuis le début. L'homme-oiseau l'enchaîna avec une séquence de coups de sabre. Kimblee réussit à les éviter, bondissant en arrière, esquivant rapidement de côté, tentant de frapper Azai. Kimblee reçut quelques coupures au bras et aux jambes, maculant de sang son joli costume. L'alchimiste écarlate réussit à frapper Azai au visage, et s'apprêta à le transmuter. Azai réussit cependant à lui infliger un coup de patte, griffes sorties, visiblement de toute sa force, le coup fut si violent qu'il envoya Kimblee au sol. Un filet de sang coulait sur le visage de l'écarlate, une de ses tempes était ouverte et il saignait du nez.

"Bien joué camarade, tu as compris pour la transmutation, mais ça ne changera rien. Je m'amuse beaucoup avec toi le Piaf. Laisse moi te montrer mon grand final."

En réalité l'alchimiste écarlate ne semblait pas souffrir, ce combat, il le sirotait comme un grand cru, et profitait de chaque secondes. Azai était cependant déjà derrière lui, il était trop rapide, et il le savait. Kimblee se retourna avec une rapidité effrayante, ouvrant ses mains pour tenter de transmuter la chimère. Il tapa dans ses mains et tenta de saisir Azai au torse, mais la lame de son katana lui blessa une des mains, si bien que lorsque l'alchimiste toucha Azai, ce dernier n'explosa pas. Zolf eut juste le temps de regarder ses mains, l'une d'elle était ensanglantée.

"T'es pas si bête pour un oiseau le piaf."

La phrase avait été prononcée d'un ton neutre. On sentait une indignation dans le ton, mais pas l'indignation d'un perdant, ou la peur de mourir, une indignation semblable à celle d'un enfant à qui on retire un jouet. Kimblee n'eut pas le temps de plus parler, des voitures de police cernaient la zone, une faillit entrer en collision avec Azai, heureusement ce dernier l'évita, Kimblee n'aurait pas laissé quelqu'un terminer le combat à sa place. Les policiers qui en sortirent ouvrirent feu sur Azai, mais ce dernier avait déjà pu s'abriter. Pendant ce temps, Kimblee avait dessiné un cercle sur la porte de la voiture avec son sang et lorsque les policiers le remarquèrent, la voiture partit en fumée avec ses occupants. Kimblee eut le temps de dessiner un autre à terre, et fit exploser une autre voiture, créant un fossé dans la rue, les autres voitures entrèrent en collision avec les carcasses des voitures qui avaient servi d'explosif. L'alchimiste saisit la liasse de billets et s'adressa à Azai.

"Nous nous reverrons le piaf, j'ai beaucoup apprécié notre entretien. C'était plaisant, mais je consiste à dire que tu ferais un superbe explosif."

Profitant de l'attaque d'Azai qui vida son chargeur sur les policiers, Kimblee s'enfuit à nouveau, laissant là les militaires qui étaient trop occupés à essayer d'enlever les voitures prises dans le carambolage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinoto Portman
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Féminin
Cancer Singe
Messages : 1886
Age : 26
Rang dans le RP : Chimère chat à la solde de Greed, elle recherche sa fille: Eden. La recruteuse de choc des DH.
Rang spécial Hrp : Grande soeur de May, Tata de Zina, Presque épouse de Subaru, mère d'Azai, d'Angelica (alias Eden) et de la box, buveuse de lait, marchant de sable à ses heures perdues, sosie brune de la fée clochette (jeteuse de poussière d'atmosphère), adepte de Saturnain, millitante pour la régence de vert, utilisatrice de . , fan du bas marché, chanteuse de générique de séries et dessins animés cultes, grande floodeuse (n°2 par le passé, actuelle n°1, en attente de se faire détrôner par sa petite soeur <3 histoire que le royaume reste dans la famille!), dealeuse de peluche qui boss pour Memory, accro aux pommes elstars, fondatrice de la secte anti time out.

Feuille de personnage
Points:
32/60  (32/60)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: Sens surdéveloppés, grande rapidité et aptitude à faire des sauts très haut, griffes acérés. Maîtrise des armes blanches et arts martiaux.

MessageSujet: Re: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   Lun 16 Mar - 19:34

Hello les boys!

Donc Kimblee a fait 3 reps, Develon et Azai 2, vous serez donc tous noté sur 5.

Develon: Alors, c'est plus court que pour tes petits camarades, c'est un peu dommage, enfin qu'importe la quantité, ce qui compte c'est la qualité et ce qu'il y a est bon, niveau ortho (des petites fautes de rien du tout), synthaxique. Bref tu as 4/5!

Kimblee: De bons posts, ni trop longs et ni trops courts, une bonne orthographe (quelques chibi fautes commes tous mais ya pas mort d'homme), de même pour la sythaxe: fluide et compréhensible. Enfin, tu as 5/5! Même si tu as tué Harry T.T

Azai: Hum, hum. je dirais que c'est mal de voler ce qui appartient à queqlu'un d'autre. Enfin, ça n'enlève en rien la qualité de tes posts, ils sont plus longs que ceux de tes compères. Niveau ortho, des petites fautes, rien de rave, sinon le reste est fluide et compréhensible. Donc tu as un 5/5!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débriefing du braquage (PV: Azai et Kimblee)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]
» Présentation Solf J. Kimblee
» Un braquage......tout a fait normal (libre)
» Débriefing El Tournoué 2011
» Débriefing Orkatitude Day IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Bas quartiers-
Sauter vers: