AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Générale Singulière, Mission Singulière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysouille
Membre qui ne rp plus

avatar

Féminin
Messages : 181
Rang dans le RP : Major ~ Singing Wind Alchemist
Rang spécial Hrp : Femme de Greed - Très belle femme de Milo, Tiky et Havoc - Mère de Baru - Belle-mère de Nami - Mère de Shûichi Elkion & Serena - Maîtresse de Kurnous ♥ - Belle-mère reniée d'Alice

Feuille de personnage
Points:
8/70  (8/70)
Niveau:
7/10  (7/10)

Pouvoir: * Alchimie à Cercles Tatoués: Vent & Pression de l'Air 〜 Princesse des Dagues *.*

MessageSujet: Générale Singulière, Mission Singulière   Dim 19 Avr - 23:20

Suite directe du topic: Or Vs Platine (avec Mercedes D. Cortez & Winry Rockbell)

Au risque de se répéter, la rencontre avec Mercedes ne s'était pas réellement mal passée, pensa Lysette, déambulant dans Central vers le QG, se protégeant les yeux de ce soleil éblouissant. Bon, d'accord, elles y étaient allées franchement fort avec leur caractère de teigne capricieuse (je parle des deux XD)... Mais voilà, Lysette, prenant le bon côté de la chose (si tant est qu'il y en ait un!), se dit qu'au moins cela lui donnerait l'occasion de montrer à la bimbo en béquilles qu'elle n'était pas la dépravée qu'elle montrait ce jour-là . C'est vrai, quoi, les premières impressions sont en général les moins fiables... Sauf que dans le cas de Mercedes, première ou trentième impression, elle serait toujours aussi exécrable avec ses subordonnés.
Lysette marcha ainsi au pas de course, ne prenant pas le temps de s'arrêter pour s'extasier sur le cadre, c'était pas tellement le moment ><. Elle se demanda également le sort qui était réservé à Winry. La pauvre, toute seule face à la grande méchante Mercouille, elle avait intérêt à avoir l'estomac bien accroché pour survivre.

Bon, si Lysette se souvenait bien de la liste de choses à faire, elle allait commencer par passer différents coups de téléphone avant de se rendre chez l'autre méchante s'occuper de ses fleurs. Autre chose... Lysette se demanda pourquoi c'était à elle que Mercedes lui avait confié ces missions. C'est vrai, quand même. La jeune blonde avait un accès presque exclusif à la vie très privée de la Générale alors qu'elle était sensée être une simple blondasse qui avait réussi à devenir Major grâce à quelques privilèges <3. Mais à son avis, Lysette pensa, Mercedes n'avait pas eu l'intention de la faire entrer dans son monde si hermétique, et avait simplement eu l'idée de déléguer certaines tâches plus ou moins ingrates à la première personne qui passerait par là. Mais la blonde trouva l'occasion d'en savoir un peu plus sur la personnalité si superficielle de Cortez.

Enfin bref, l'heure n'était pas à se poser des questions en long et en large, ainsi Lysette arriva assez tôt au QG. Déjà, avant d'appeler ce "Nelson" ainsi que tous les autres, il fallait mettre la main sur le carnet d'adresses de Cortez, car à cette époque le 118 218 n'existait pas encore *tombe*. Elle se demanda comment faire, jusqu'à ce qu'elle voie le Lieutenant Tobias qui traînait dans le hall du QG.

- Major! lança Tobias. *Salut militaire* Alors, comment s'est passé votre entretien avec la Générale?

- Bonjour, Lieutenant *salut militaire aussi xD*. Plutôt bien,
répondit Lysette, ce qui n'était pas complètement faux. Moins "musclé" que prévu, si vous voyez ce que je veux dire. Elle m'a confiée une mission pour le moins "originale".

- A-aah, dit Tobias, ne sachant trop que dire, étonné par les propos du Major, pensant qu'elle reviendrait en larmes, et tout et tout X). Je m'attendais à pire! Je suis content de voir que vous allez bien. Et... pourquoi "originale", cette mission?

Lysette consulta sa montre, avant de répondre.

- Elle m'a prit pour une de ses dames de compagnie *sort*, elle m'a demandé d'exécuter plusieurs tâches qui n'ont d'intérêt que pour elle-même. J'ai d'ailleurs besoin d'accéder à son carnet d'adresses. C'est urgent, dirons nous.

Salem Tobias n'ayant aucun lien probable avec Mercedes, il était donc impossible qu'il puisse avoir ne serait-ce qu'une information personnelle sur la Générale, répondit-il, l'air confus. Il était bien gentil le Lieutenant, mais là, il était plus qu'inutile >_<. Fallait se débrouiller autrement. Bon, il ne fallait pas perdre de temps, alors Lysette se précipita dans sa chambre, quelque part au deuxième étage. Elle en profita pour changer de tenue et mettre un habit de civil: un pantalon noir, une chemise bleue nuit cintrée et des chaussures également noires (des Docs Martens noires vernies pointure 37 à 8 trous avec demi-semelle*tombe*). Ah ouais, forcément, ça change, Lysette ne ressemblait plus du tout à une chaudasse en jupette .3. mais juste à une simple jeune fille qui voudrait avoir autre chose à faire que de tailler des rosiers et passer des coups de fil .3.. Elle garda quand même sa montre d'alchimiste, au cas où.
Elle sortit ainsi en courant, pour trouver une idée, sous l'oeil étonné des militaires qui se demandaient pourquoi elle n'avait plus de jupe T_T. Oui enfin, traîner dans Central n'allait pas l'aider. Il était dix heures passées et Lysette n'avait qu'accomplit qu'une petite partie de la mission. Pour se ressourcer, elle alla voir du côté d'un des très nombreux fleuristes de Central. Oui, sauf que ce fleuriste-là vendait des roses noires <3. Lysette ne le connaissait que très peu, mais avec un peu de chance, Mercedes avait déjà eu affaire à lui. Enfin... l'inverse XD.
Elle entra ainsi dans le petit magasin et son regard fut instantanément attiré par un bouquet de lys blancs *sort*, mais ce n'était pas le moment! Elle s'avança vers le fleuriste avant d'apercevoir un homme qui tenait à la main un bouquet de roses noires. L'air étonnée, Lysette regarda l'homme payer le bouquet. Il était habillé de la même manière qu'un majordome et semblait plutôt stressé... Avait-il un lien avec Cortez? Sûrement!
Lysette se dirigea vers l'homme avant qu'il ne quitte la boutique et l'interpela.

- Excusez-moi... elle tendit sa montre d'alchimiste, pour lui donner une partie de son identité. J'aurais besoin d'un renseignement... Je suis chargée d'une mission personnelle pour la Générale Mercedes Cortez. Auriez vous un... -elle jeta un oeil au bouquet de roses - un lien quelconque avec cette femme?


Dernière édition par Lysette Hollingsworth le Ven 22 Mai - 22:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/yaourt_nature
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Générale Singulière, Mission Singulière   Lun 20 Avr - 0:51

Mr. George



Mr. George c’était un peu le « Jerry » des Totally, le « Charlie » des Drôles de dames … * meurt * Nan enfaîte c’était un simple majordome … Enfin un simple Non ! Il était le domestique du Général Cortez en personne, et avait donc autant de mérite qu’un vétéran d’Ishbal (L) La Belle lui en faisait voir des vertes et des pas mûres. Son dernier coup remontait à hier … /meurt/ Cette femme en faisait décidément qu’à sa tête. George lui avait pourtant déconseillé de prendre la limousine … Ralala, elle définitivement têtue celle-là.

Mais malgré tout, Mr. George était devenu bien plus qu’un simple « laquais ». Cela faisait des années qu’il suivait Mercedes. Ils n’étaient jamais devenus « intimes » ni même « ami », mais George était certainement mine de rien la personne qui connaissait le mieux la Succube, pourtant si mystérieuse derrière son apparence désinvolte …

Depuis l’accident, Mr. George s’était occupé du mieux qu’il puisse pour aider la Bimbo. Tout abord il lui avait apporté ses vêtements fétiches, puis ses tableaux qui vinrent orner sa chambre d’hôpital. Depuis, le majordome était à la recherche de roses noirs … Histoire de remplacer celles qui étaient dans le vase, se trouvant à son chevet.

Alors qu’il réfléchissait, et pensait encore à Mercedes, la personne à qu’il dévouait sa vie, une jeune fille le tira de ses réflexions. Mr. George se retourna, et fît quelque peu surpris de la question. Il répondit naturellement tout en esquissant un léger sourire embarrassé :

« Euh, oui je suis son majordome ! »

Il était d’ailleurs très fier d’être le domestique de Mercedes ! Oui, c’était un honneur pour lui … Finalement peut être qu’il l’aimait bien cette despote … Mr. George était quelque peu gêné tout de même. Il ne savait pas trop quoi dire … Fallait dire qu’il était un peu niais sur les bords ! C’était l’extrême inverse de Mercedes … Son opposé Wink Après tout, il fallait bien quelqu’un pour tempérer ses excès u_u L’homme n’était d’ailleurs pas vraiment « très beau », ni même très classe. Bref, on se demandait bien pourquoi Mercedes l’avait choisi. Encore un mystère *__*

Mr. George aperçu la montre d’alchimiste d’état que lui montra la jeune fille. Mais il resta tout de même sur ses gardes … Bon nombre de personne en voulait à la vie de Mercedes. Ainsi, pour le moment il n’accorda que partiellement sa confiance à cette fille, mafoi plutôt charmante !

« Je peux vous aider Mademoiselle ? Oh excusez moi je ne me suis pas présenté. Je suis Mr. George ! Vous êtes … ? »

Lui demanda t-il poliment. Il tendit sa main, espérant pouvoir le la lui serrer. Quel homme poli *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysouille
Membre qui ne rp plus

avatar

Féminin
Messages : 181
Rang dans le RP : Major ~ Singing Wind Alchemist
Rang spécial Hrp : Femme de Greed - Très belle femme de Milo, Tiky et Havoc - Mère de Baru - Belle-mère de Nami - Mère de Shûichi Elkion &amp;amp; Serena - Maîtresse de Kurnous &amp;amp;#9829; - Belle-mère reniée d'Alice

Feuille de personnage
Points:
8/70  (8/70)
Niveau:
7/10  (7/10)

Pouvoir: * Alchimie à Cercles Tatoués: Vent & Pression de l'Air 〜 Princesse des Dagues *.*

MessageSujet: Re: Générale Singulière, Mission Singulière   Ven 1 Mai - 19:36

Rah, la barbe, Lysette pensait pouvoir se débrouiller seule mais elle devait se rendre à l'évidence, elle ne pouvait pas deviner où se trouvait le manoir de Cortez à moins d'avoir plusieurs jours pour trouver... Sauf qu'elle n'avait que quelques heures, et le temps semblait de moquer d'elle èé On aurait dit qu'il passait plus vite, et juste pour l'embêter!
Ah non hein, ce n'était pas le moment de faillir: pour une première mission, ce devait être un succès total! Et puis, en dépit de la nature de cette mission, on serait sans doute contents dans la famille, de savoir que la dernière née avait réussi à tenir tête à Mercedes Cortez sans la perdre au bout de quelques minutes...

Elle observa l'homme une nouvelle fois, histoire de se remettre les idées en place. Et Lysette avait vu juste! L'homme faisait bien parti de l'entourage de Cortez... Et pas n'importe qui! Son majordome, disait-il... La blonde avait de la chance d'être tombée sur lui alors que sa carrière en tant que militaire, qui venait à peine de débuter, était aux prises avec la grande méchante Mercade u_u. L'homme se présenta - c'était Mr. George, maintenant, et tendit la main à Lysette. Heureuse de sa chance, cette dernière s'empressa de la lui serrer avant de répondre:


- Ah! J-je suis le Major Lysette Hollingsworth.
Écoutez, je ne voudrais pas paraître impertinente, mais j'ai impérativement besoin de votre aide pour les... -elle jeta encore un oeil à sa montre, qui lui indiquait 10h17 - les trois heures qui arrivent! Je dois exécuter un nombre de tâches pour la Générale qui a vraisemblablement oublié que je ne connaissais rien de sa vie. Bref, je dois...


Lysette commença à énumérer la longue liste des tâches à accomplir pour réussir la mission, comme entre autre les rosiers, le bébé labrador, Nelson, le collier, la robe, le violet, la bague, tout quoi! Et surtout, elle commençait à trembler car le temps jouait contre elle! Elle observa Mr. George d'un air presque suppliant (*chibi eyes*) et lui demanda:

- Si vous acceptez, conseillez moi sur la première tâche à faire! Je vous fais entièrement confiance.


Elle ne pouvait faire confiance à personne d'autre, sinon: qui mieux que son majordome pouvait connaître Cortez?
Si jamais l'homme disait "oui", Lysette l'embarquerait pour une course folle à travers la ville *_____*. En fait, trop impatiente pour attendre qu'il réfléchisse, Lysette saisit Mr. George par le bras et commença à courir à travers les rues de Central, sauf qu'elle ne savait pas réellement où aller... Sentant sur elle quelques regards étonnés, elle se tourna vers le majordome:

- Alors, par où allons-nous? Je voudrais commencer par cette histoire de rosiers, et puis vous aurez le temps de trouver le carnet téléphonique, n'est-ce pas? Je suis capable de tailler des buissons et de téléphoner, vous savez. Si ça ne vous dérange pas, je voudrais que vous fassiez ces tâches-ci...

La jeune major lui cita alors: le bébé labrador, le collier, puis la robe et le tableau... Ca devrait suffire pour l'instant! Courage, Majorette, avant d'arriver en haut de l'échelle, il faut peut-être commencer par poser le pied dessus.




Dernière édition par Lysette Hollingsworth le Ven 22 Mai - 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/yaourt_nature
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Générale Singulière, Mission Singulière   Lun 4 Mai - 23:24

Mr. George



Mr. George était quelque peu gêné. Il arbora un large sourire niais *__* Eh oui encore un adepte de ces fameux sourire niais <3 Cette jeune fille semblait être aussi speed qu’une tornade u_u voire même limite un peu stressé. Maaah qué passo ? La jeune fille lui expliqua la situation en vitesse. Hum George semblait être un peu confus. Que dire face à ça ? Et puis pourquoi devrait-il aider une parfaite inconnue ? Okey’, elle faisait apparemment partie de l’illustre famille des Hollingsworth mais bon … George n’avait aucune envie d’effectuer toutes ses tâches ingrates x_x D’autant plus que si la Générale les lui avait donné, c’était certainement pour pas que ça soit quelqu’un d’autre qui les fasses. George voulait bien l’aider, mais pas lui mâcher le travail non plus x) Il n’avait pas que ça à faire … Enfin si ou presque * auréole *. Mais accomplir toutes ses tâches ingrates, il n’en avait aucune envie! Mercade à l’Hosto, c’était presque comme des vacances pour George … lui qui voulait en profiter pour aller boire une tisane chez Miss Georgette, c’était râpé T_T

George s’apprêta à décliner l’offre de la fillette, mais elle semblait tellement fragile, stressé, que le majordome éprouva un peu de pitié pour cette charmante créature. Mercedes était vraiment immonde … S’en prendre à une si jolie poupée. X_x George se laisserait-il corrompre par le charme naturelle de Lysette ? Raah … Il n’eût même pas le temps de répondre à son interlocutrice qu’elle l’embarqua de force (XD) au beau milieu de Central. Le serviteur se laissa traîner comme une chiffe molle puis une fois arrivé au beau milieu de nulle part, la jeune Fille s’arrêta et lui expliqua plus en détail la situation. Apparemment, elle voulait carrément que George effectue certaines tâches ! Erf x) George n’avait aucune envie de s’embarquer dans ce genre d’aventure. Il savait ce qu’il en coûtait de trop s’immiscer dans les affaires de Mercade. Il soupira.

« Je suis obligé de décliner votre offre Mademoiselle. » rétorqua t-il d’un ton gêné. Raaah, pourquoi devait-il dire ça à une si jolie fille ? X_X

« Je ne peux effectuer les tâches qui vous ont été affecté à votre place. Si par malheur je manquais à une de ces dernières, je perdrais très certainement mon emploi … voire … »

George ravala sa salive. Il était embarrassé. Mais finalement, en voyant la déception de la jeune fille, il « changea d’avis » et se rattrapa en esquissant un léger sourire spontané :

« Cependant je peux vous aider, ou du moins vous assister ! je peux vous emmenez au manoir, et vous montrer la roseraie. Je devrais aussi avoir le carnet d’adresse des amis proches de Mercedes dans ma poche, cependant je ne peux vous le livrer aussi facilement. Sécurité oblige. »

Eh oui, George était prudent. Il savait que bon nombre de personne en voulait à la vie de Mercedes. Il sortit le carnet de la poche de son pantalon beige, et tourna quelques pages. Il réussit à trouver l’adresse de la fameuse Francesca, ainsi que le numéro de téléphone de Nelson et de Christina. Il donna toutes ces informations à Lysette. Hum, il fallait aussi amener à Mercedes le même repas qu’elle avait pris il y a quatre jours. Pour savoir cette info, il n’y avait qu’une seule solution … mettre la main sur sa diététicienne personnelle Amanda Cheer, qui avait connaissance de tous les repas que prenait la Belle. George connaissait aussi son adresse, il y amènerait Lysette sur le chemin, en allant au manoir. Mais fallait-il encore trouver une voiture. Il lui expliqua :

« Malheureusement je n’ai plus de moyen de locomotion depuis l’accident d’hier. Si vous arrivez à me trouver une voiture, je pourrais vous conduire jusqu’au manoir du Générale. »

En attendant de trouver une voiture, Lysette pouvait aussi s’occuper de passer les coups de téléphone à Nelson & Christina. Il y avait une cabine téléphonique non loin de là où ils se trouvaient actuellement …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysouille
Membre qui ne rp plus

avatar

Féminin
Messages : 181
Rang dans le RP : Major ~ Singing Wind Alchemist
Rang spécial Hrp : Femme de Greed - Très belle femme de Milo, Tiky et Havoc - Mère de Baru - Belle-mère de Nami - Mère de Shûichi Elkion &amp;amp; Serena - Maîtresse de Kurnous &amp;amp;#9829; - Belle-mère reniée d'Alice

Feuille de personnage
Points:
8/70  (8/70)
Niveau:
7/10  (7/10)

Pouvoir: * Alchimie à Cercles Tatoués: Vent & Pression de l'Air 〜 Princesse des Dagues *.*

MessageSujet: Re: Générale Singulière, Mission Singulière   Ven 8 Mai - 16:46

Eeeeeeeee, évidemment, pourquoi les choses seraient-elles aussi simples? Pourquoi il ne pouvait pas répondre un simple "Oui, je me ferais un plaisir iMMMMMMMMMMense de vous aider *___*" ? Lysette aurait du s'en douter, Mr. George ne devait pas être niais au point de vouloir tout faire pour l'aider... Quoique, avec le sourire absolument niais qu'il lui fit, la jeune fille eut un très gros doute pendant un moment, se demandant où diable il avait appris à sourire ainsi, parce que c'était pas demain la veille que Mercedes ferait une tête pareille XD! De même que pendant ses explications, elle ne pouvait ignorer l'air gêné de Mr. George qui devait vraiment se demander dans quel pétrin on l'avait encore fourré... Désolée XD... S'il avait des trucs de prévus, ben nan, il devait tout annuler pour sauver la vie de Lysette, mais aussi ses propres arrières!

Mais quand même, il allait presque de la survie du devenir de notre Alchimiste dans l'armée! Il n'y avait pas de "déclinage d'offre" qui tienne! Comment pouvait-on refuser d'aider une si jolie jeune fille? Hein? Ah bon, on pouvait? Mince... Dans une prochaine vie, il faudrait changer de tactique.

C'était l'air perplexe que Lysette voyait le monsieur qui se tenait devant elle se répandre en excuses, en long, en large et aussi en travers et dans tous les autres sens. Chouette, mais ce n'était certainement pas ça qui l'aiderait à mettre la main sur son carnet d'adresses ou à aller noyer le labrador *_______*, le don d'ubiquité n'étant pas entre les mains de notre blonde xD.

-Je ne peux effectuer les tâches qui vous ont été affecté à votre place. Si par malheur je manquais à une de ces dernières, je perdrais très certainement mon emploi … voire …

Déceptiooooooooooooooon... T_T Faites un effort, quoi! se dit Lysette, au bord de la panique. Il y avait bien UNE solution dans ce monde, quand même... Lysette resta patiente, parce qu'il ne fallait quand même pas menacer ce pauvre homme pour pouvoir accomplir sa mission x_______x, déjà parce qu'il porterait plainte, et aussi parce que Cortez l'embrocherait sûrement avec sa béquille pour avoir attaqué son majordome. Bref, le truc à ne pas faire!
Et enfin, victoire! Mr. George avait toutefois consenti à lui apporter son aide, peut-être pris de compassion pour Lysette (rappelons qu'elle s'est changée, mais même, une Lysette reste une Lysette bwahahahaha) ou vraiment parce qu'il n'avait plus que ça comme solution.

Revigorée par le vent frais qui lui passait sur le visage, Lysette reçut donc les numéros de téléphone des trois personnes qu'elle devait appeler. Super! C'était déjà ça de fait, en plus une cabine téléphonique appelait Lysette de sa voix *_*. Trouver une voiture était assez simple, quoiqu'à cette époque elles n'étaient pas encore courantes, mais elle DEVAIT réussir ><.

- Très bien, dit Lysette après avoir remercié Mr. George. Normalement, un taxi passe par là environ toutes les demi-heures. Ou sinon, vous pouvez aller réquisitionner une des voitures de fonction de l'armée, vous parlerez en mon nom *_______*. J'vais appeler ce... - elle jeta un oeil au carnet d'adresse - Nelson.

Alors... C'était qui, ce Nelson? Un pigeon, sûrement, qui devait croire qu'il vivait l'amour fou avec la Générale... Enfin, ce n'était pas tellement ça, l'important. Lysette se dépêcha de composer le numéro après avoir introduit quelques pièces. Remarquez, c'était plutôt intéressant que de savoir qui composait l'entourage de la grande Méchante.

- Nelson Montfort XD Kutner, qui est à l'appareil?

A vue de nez, il devait être assez jeune, si on jugeait par sa voix, dans la trentaine peut-être. Et il parlait du nez, quelle horreur x_______x sans doute un jeune homme tombé dans les filets de la pêcheuse d'hommes *sort*

- Bonjour, je vous appelle de la part de Mercedes Cortez.

Elle avait pris une voix plutôt normale, quoiqu'elle parlait à peine plus lentement pour l'aggraver un peu. Cela aurait été bizarre autrement qu'une adolescente l'appelle pour cette raison... Les joies de l'adolescence, en même temps! Elle n'avait pas trop de souci à se faire, question coeur, toute façon Lysette n'aime personne HaHaHaHaHa xD.

- De sa part? Vous êtes sa secrétaire?

- En effet, mentit Lysette. Je ne viens pas vous parler de son accident, cependant. Elle vous annonce que sa relation avec vous est terminée.

Bah, elle n'allait pas faire dans la dentelle, non plus, le temps allait commencer à lui manquer et il fallait terminer cette affaire au plus vite.
Constatant que ledit Nelson ne répondait pas, elle se posa plusieurs questions, dont la plus intéressante était 'Comment allait-il réagir ?', et c'était avec une certaine appréhension que Lysette attendait la voix de l'autre homme se manifester à travers le combiné.

- Quoi? Attendez, VOUS m'appelez pour dire qu'ELLE veut en finir avec MOI? C'est une blague ou j'rêve?

- Absolument pas, répondit Lysette qui mourrait d'envie de rire et qui se retenait difficilement; réussissant cependant à garder un ton neutre tandis qu'elle s'adressait au pauvre Nelson. Vous pourrez même aller la voir à l'hôpital militaire de Central. Elle vous dira exactement les même mots.


- Ca se passera pas comme ça, vous m'entendez? commença-t-il à crier. Elle est folle de moi. J'suis pas débile, vous savez? Nous allons même nous marier! Alors me dites pas des conneries de ce genre!!!!

- Je suis navrée, Monsieur
.

Lysette se dépêcha surtout de raccrocher avant que ledit recalé lui sorte un monceau d'insultes à propos de la Générale. Elle pourrait l'arrêter pour atteinte à l'Etat d'Amestris pourtant XDDDD. Elle éclata de rire avant de composer l'autre numéro. Juste avant, elle ouvrit la porte de la cabine et cria à Mr. George:

- Au fait! Il faudrait revendre une certaine bague en Or blanc! Elle serait au manoir?

Lysette referma la porte et composa le numéro de Patrick, qui était sûrement le décorateur ou quelque chose du style.

- Patrick Dempsey/Fiori Kleinberg, j'écoute?

- Bonjour, je suis la secrétaire de Mercedes Cortez *_* je vous appelle à propos de cette histoire de violet.

- Hein? Ah, bonjour Mademoiselle. Ah oui, ça, je m'en occupe, dites lui qu'elle ne doit pas s'en fai...


- Madame veut du violine, et impérativement.

- Ah bon? Vraiment? Bon, ah, bah d'accord, c'est noté. Vi-o-line. Ok j'vous remercie Mademoiselle.

- De rien. Bonne journée *_*.


Bwah, c'était un record, au moins lui ne posait pas de questions étranges ><. Lysette s'occupa alors de cette Christina. Elle devait être une bijoutière de renom ou alors faire partie de la 'jet-set' friande de bijoux, qui sait.

- Allôôôô?

Cette fois, c'était une femme un peu plus vieille, avec un très fort accent que Lysette ne connaissait pas, qui lui répondit.

- Bonjour, Madame Christina? Je vous appelle de la part de Mercedes Cortez, je suis sa secrétaire. Comme elle est à l'hôpital et qu'elle ne peut pas s'occuper de ses affaires privées, elle m'a chargée de vous faire passer un message.

- Allllllllez-y, ma chérrrie, dites-moi tout.

- Elle voudrait connaître votre avis sur son nouveau collier de perles.


- Aaah! Ce n'est que cela?
demanda Christina, l'air apparemment très enthousiaste.
Eh bien, eh bien, ma chérrrie, vous avez de quoi écrrrirrre? Trrrès bien. Alorrrs je trrrouve qu'il est absolument ma-gni-faïque et totalement sublaïme, elle ferrra un malheurrr à la prrrochaine soirrrée que je vais orrrganiser dans un mois. Il n'y a vrrraiment rrrrien à dirrre d'autrrre la-dessus. Vous notez tout, ma chérrrie? <3

- Aucun problème, Madame. Je vais devoir raccrocher, d'autres tâches m'attendent.

- Oooh, vous parrrtez déjà? Mais vous aviez l'airrr si charrrmante, ma chérrrie. Vous êtes sûrrre que vous ne voulez pas discuter un toooooooooout petit peu? J'adorrrerrrai vous fairrre parrrtager mon histoirrre.

- Je suis désolée, Madame, dit Lysette en se retenant de rire une deuxième fois. Je dois vraiment partir.

- No prrroblem, ma chérrrie. A bientôt, j'espèrrre <3.

Après avoir raccroché, Lysette sortit finalement de la cabine, l'air presque triomphant. D'ailleurs, elle put voir un petit kiosque à journaux près de la cabine, comme s'il avait poussé hors du sol en l'espace d'une nuit. Elle demanda le nom des journaux People que Mercedes lisait à George avant de tous les acheter, avec son argent bien sûr, parce que Mercade allait peut-être lui donner une bourse d'or, hein? XD. Il y avait environ 6 journaux (disons qu'y en a moins que de nos jours x_x) qu'elle acheta tous sous l'oeil interrogateur du vendeur... Trop d'informations people ne tuent pas l'information people *_*.

- Allez hop hop hop *tombe* TAXIIII !!!!!!! <3
Lysette n'attendit pas que le temps passe et empoigna George par le bras avant de s'engouffrer également dans le véhicule. Elle demanda la direction du manoir à George. Elle était dans les temps, elle pouvait tout faire avant le temps imparti.
- Hum, peut-être que nous devrions aller chercher le tableau et s'occuper des rosiers avant de revenir vers Central et chercher le labrador, prendre la robe et revendre la bague, non?
Fight, Lysette, FIGHT! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/yaourt_nature
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Générale Singulière, Mission Singulière   Lun 18 Mai - 21:04

Mr. George




Finalement George suivit Lysette dans sa mésaventure. La jeune Alchimiste d’Etat, fît signe à un taxi de s’arrêter, et embarqua George avec elle. Direction cette-fois-ci le manoir où résidait la Belle.

Mr. George indiqua sans mal la route qui conduisait aux appartements de sa maîtresse. Qu’est-ce qu’il fallait pas faire pour aider une jeune demoiselle en détresse ? >< Ah si Lysette n’était pas si jeune & si charmante, il était fort à parier que Mr. George ne l’aurait pas aidé avec tant de zèle …

« Bien … »

Dit t-il en essuyant de son mouchoir en soie blanc, la sueur qui dégoulinait de son front … C’est qu’il était un peu stressé le bougre :3 Même s’il était habitué à ce genre de mission contre le temps que lui assigné fréquemment Mercade, celle-ci se relevait être vraiment périlleuse !

Après plusieurs minutes de route, Lysette & Mr. George débarqua devant l’imposante demeure de Mercedes. Se trouvant dans la banlieue de Central, le manoir était immense, et imposait de par sa prestance. Il semblait être très ancien, (il s’agit du manoir familial des Cortez), mais aussi être très bien retapé. Ici, à la lisière de Central, les prairies & autres paysages rurales s’étendaient à des kilomètres. Seul le manoir familial des Cortez semblait rompre avec la monotonie du paysage. La propriété était délimitée par d’immenses murs, et un portail faisant à peu près trois la taille de George. Le majordome attitré de la Despote, utilisa la sonnette, pour avertir le personnel de maison de sa venue. George ouvra donc finalement la porte en insérant la clé dans l’immense serrure et … magie … ils entrèrent dans la majestueuse propriété de Mercedes. George précisa :

« La roseraie se trouve à un kilomètre de là. La propriété s’étend sur des hectares et des hectares … Suivez le chemin balisé et vous vous rendrez à la roseraie après avoir traversé un petit pont surplombant un lac avec des nénuphars. Pendant ce temps, je vais chercher la bague, et je vais aussi téléphoner à la diététicienne de Madame pour savoir quel repas, il vous faudra lui apporter. »

La propriété était démesurément grande. Malgré tout, elle était admirablement bien entretenue. Cependant Lysette n’avait pas le droit de rentrer à l’intérieur du manoir. Mercedes interdisait farouchement l’entrée à toute personne ne faisant pas partie de son cercle de connaissances VIP. D’ailleurs, plusieurs personnes de la Sécurité Personnelle de Mercedes ne tardèrent pas à venir les accueillir.

« Bonjour George. Qui est-ce donc que vous nous ramenez-là ? »

Mr. George, pour de ne pas avoir de problème fît passer Lysette pour l’assistante du Jardinier malade. Les vigiles connaissant bien Mr. George, et donc ne cherchèrent pas plus loin … George reprit en chuchotant à Lysette :

« Pour éviter les ennuis, faîtes-vous passer pour la nouvelle assistante du Jardinier. Votre temps est compté … d’autant plus que la maison de Francesca se trouve à l’opposé de la ville. Nous allons devoir traverser Central d’Est en Ouest :s Il me semble aussi que nous devons passé récupérer la robe jaune chez Yves ? Cela sera sur le chemin en nous dirigeant vers l’hôpital … Bref, je dois aussi préparer le nectar & l’ambroisie de Mercedes … Raah, ça va me prendre des heures T_T Bon je vais devoir speeder, si j’ai bien compris ! Quant au tableau, je vais aussi m’en occuper. Si Mercedes apprend que vous êtes rentré dans son « cocon », mission ou pas « mission » … elle vous revaudra ça :s Quant à la bague, il me semble que Mercedes l’a laissé sur sa table de nuit. Je vais aussi la récupérer. Pour la revendre, nous trouveront bien une bijouterie sur le chemin .. enfin je l’espère ! Ah tient pendant que j’y pense, vous devez aussi vous occupez du potager. Ce dernier se trouve à deux kilomètres à l’ouest de la roseraie. Suivez les traces de brouette x_x Elles devraient vous mener jusqu’au cabanon, c’est-à-dire où là sont rangés tous les outils de Jardinage. Le potager se trouve dans ces alentours ! Bon, dépêchez-vous surtout que vous devez compter les oiseaux sur le fil électrique se trouvant ici à 11h04 ! »

Monsieur George pointa du doigt le fil électrique se trouvant devant eux. Lysette se dirigea donc vers le cabanon pour récupérer les outils nécessaires pour tailler les roses. Si elle comptait y arriver à temps, elle avait intérêt à courir x)

Quant à George, il récupéra dans les appartements de la Générale, la bague qu’ils devaient revendre, ainsi que le fameux tableau représentant un des grains de beauté de la Belle. Puis suite à un coup de fil passé à la diététicienne de Mercade, George récupéra la liste de ses derniers repas … Une fois cela en main, il re-sortit de la demeure et attendit le retour de Lysette devant le Grand Portail Bordeaux. Eh merde … Il avait oublié de lui rappeler qu’elle devait licencier Théophile … Espérons qu’elle l’ai trouvé en chemin pour lui « apprendre » la bonne nouvelle.

Puis, Une servante sortit de la cuisine, et tendit à George un panier en osier recouvert de pierres précieuses. L'ambroisie & le nectar devaient certainement se trouvaient à l'intérieur ...



[ Voilà Normalement avec George je t’ai fourni toute l’aide nécessaire dont tu avais besoin ^^ Je te le laisse le faire jouer dans ton prochain post pour en finir avec le restant des tâches. Tu pourras ensuite refaire ton Comeback dans Or VS Platine ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysouille
Membre qui ne rp plus

avatar

Féminin
Messages : 181
Rang dans le RP : Major ~ Singing Wind Alchemist
Rang spécial Hrp : Femme de Greed - Très belle femme de Milo, Tiky et Havoc - Mère de Baru - Belle-mère de Nami - Mère de Shûichi Elkion &amp;amp; Serena - Maîtresse de Kurnous &amp;amp;#9829; - Belle-mère reniée d'Alice

Feuille de personnage
Points:
8/70  (8/70)
Niveau:
7/10  (7/10)

Pouvoir: * Alchimie à Cercles Tatoués: Vent & Pression de l'Air 〜 Princesse des Dagues *.*

MessageSujet: Re: Générale Singulière, Mission Singulière   Ven 22 Mai - 22:00

Le trajet se fit dans un silence presque serein, ponctué par les indications de Mr. George au conducteur qui obéissait, l'oeil rivé sur le compteur, visiblement satisfait de les conduire aussi loin. Lysette, quand à elle, regardait par la fenêtre d'un air ennuyé, se disant qu'il lui restait encore beaucoup de choses à faire mais qu'elle pouvait y arriver, foi de Hollingsworth! A cette pensée, le regard de la jeune fille s'enflamma mais elle redescendit bien vite sur Terre: ce n'était qu'une mission de pacotille comparé à ce qu'elle pourrait endurer par la suite. Mais quand même, ce n'était pas dans les habitudes de l'armée d'envoyer ses nouvelles recrues faire des choses aussi... aussi hors-sujet par rapport au bien-être de l'Etat... Enfin, si l'Etat, c'était Cortez, alors cette mission prenait un sens nouveau.

« Bien … »


Lysette n'entendit presque pas Mr. George la ramener à nouveau vers la réalité. Le chauffeur, lui, tapotait sur le volant de sa voiture, regardant l'alchimiste par le biais du rétroviseur, bien décidé à recevoir sa paye. La blonde n'accorda pas le moindre regard à celui-ci et sortit tranquillement de la voiture, faisant comme si elle n'avait rien oublié.

Aahn, c'était donc ça, le manoir de Cortez... Lysette s'y attendait, c'était grand, très grand, trop grand... Et fait sur mesure pour que notre pauvre Major(ette) soit dans la mouise la plus totale. Elle suivit George en silence, regardant l'immense portail qui amenait à la demeure de la déspote en béquilles. Observant autour d'elle alors qu'elle entendait le reste du personnel arriver, Lysette se dit qu'elle avait du fil à retordre. Elle ne connaissait pas réellement les attentes de Cortez et avait un doute sur la manière de tailler ces rosiers, mais bon, on ne pouvait plus tellement reculer, alors Lysette ferait à sa manière. Et quelle manière!

Elle hocha la tête quand George lui fit part de quelques précisions mais écarquilla les yeux quand elle apprit que la roseraie se trouvait à un kilomètre de là où ils se trouvaient... Rah, malheur!

- Un chemin balisé, vous dites?
demanda simplement Lysette. Bon, d'accord.

Elle ne savait pas du tout comment elle allait s'y prendre =_=. Elle soupira et fit un signe de la main à George avant qu'il ne s'en aille.

- Bonjour George. Qui est-ce donc que vous nous ramenez-là ?

Lysette regarda les deux vigiles d'un air perplexe. Bon, elle devait encore se faire passer pour quelqu'un d'autre... Accrochant un charmant sourire à son visage de jeune fille, elle se présenta.

- Je m'appelle Lisa Hampton, la nouvelle assistante du jardinier.

Ah, mentir sur son identité était devenu un sport auquel Lysette s'accommodait très bien, même si cela commençait à faire un peu beaucoup. Et aussi, sourire comme une quiche, ça marchait bien. Pour preuve, les deux vigiles se lancèrent un regard avant de reporter leur attention sur Lysette avec un air attendri. Les vigiles sont des gens sympas. =3

- Euh, d'accord, Miss Hampton.

Lysette n'attendit pas qu'une conversation se lance et se rua sur le cabanon et saisit quelques outils de jardinage. Elle devait donc faire un kilomètre en courant pour atteindre la roseraie?! N'importe quoi! Il y avait bien un moyen pour y arriver plus vite, pensa Lysette. *Je sais pas moi, n'importe quoi, même une simple...*

Ooooooh, une brouette. Enfin, oui, c'était une grande boite de fer avec quatre roues. Des petits coeurs apparurent dans les yeux de la jeune fille (...hein?) qui se jeta dedans. Elle avait eu une idée de génie. Cette brouette était toute neuve et semblait n'avoir pas été utilisée depuis un petit moment. Un peu de poussière s'accumulait dedans mais sinon, elle était en bon état. Bien, maintenant qu'elle retombait en enfance en faisant mumuse dans une boîte... Euh non, pardon pardon, ce n'est pas ce que je voulais dire <3. *reprend* Bien, maintenant qu'elle avait trouvé une solution, Lysette frappa dans ses mains et réussit à trouver un grand vide devant elle. Parfait.

Vérifiant que les vigiles ne la regardaient pas, Lysette tendit ses deux mains devant elle. Sur les paumes, deux cercles bleus scintillèrent et au bout de quelques secondes, un tourbillon, puis une rafale d'une violence peu commune pour la saison propulsa la brouette et Lysette dedans à une vitesse folle. Lysette tira sa montre d'alchimiste et regarda l'heure. Ouf, il n'était pas encore 11:04 (il était 10:52), ce qui lui laissait le temps de... De... ?! Minceeeee, elle ne pouvait pas faire plusieurs choses à la fois! T_T

- Hey! Cria Lysette à l'adresse des deux vigiles. Heu, excusez-moi? Messieurs!
- Oui, Miss Hampton?
répondit le premier.
- J'aurais un service à vous demander. Vous voyez le fil électrique, là?
- Miss, si vous me demandez de le couper, je...

- Non, je vous demande juste de compter des oiseaux.

- De compter des...?!
répéta l'autre.

- Oui, à 11:04. C'est un ordre de Madame Cortez.
- Aaah, fit le vigile, comprenant enfin. D'a...d'accord, Miss Hampton.
- Merci
, répondit-elle en faisant un autre charmant sourire.

Les deux vigiles se lancèrent un regard étonné. Cortez lui avait vraiment demandé de compter des oiseaux sur un fil électrique? Haussant les épaules, le premier dit à son collègue que de toute façon, ils n'avaient pas d'autre chose à faire. Ainsi, quand arriva 11h04, ils observèrent trois moineaux et un pigeon. Le deuxième vigile jugea utile de noter ça sur un bout de papier.

Pendant ce temps là...
Heureusement pour Lysette, peu d'obstacles se présentaient sur le chemin vers Rome vers la roseraie et pendant environ sept cents mètres, la ligne droite était le seul chemin à prendre! Elle traversa ainsi la propriété de Cortez sans trop d'encombre et eut presque le temps d'admirer le paysage si elle n'était pas aussi pressée. Les arbres sortaient timidement leurs fleurs et l'air frais était vivifiant.

- KYEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEH T__________________T...

Qu'est-ce que c'était que ce bruit bizarre? Le vent sifflait dans les oreilles de Lysette alors qu'elle traversait le chemin balisé à toute vitesse. Quelques mètres devant elle, elle aperçut un homme qui tenait un immense sécateur dans les mains et qui semblait être dans la déprime la plus totale.

- Théodore... non, Théo... Ah! Théophile!


Lysette réussit sans trop de mal à faire ralentir son véhicule pour le moins insolite et sauta aussitôt sur le sentier pour aller récupérer le pauvre Théophile. Celui-ci regarda Lysette d'un air complètement benêt et ne résista pas quand elle l'embarqua dans la brouette.

- Vous êtes qui, ma mignonne?
demanda le jardinier.

- Major Lysette Hollingsworth, je suis envoiée en mission par votre patronne.



Au début, le jardinier se contenta de regarder la jeune fille d'un air morne, comme s'il ne semblait pas comprendre ses paroles. Puis Théophile gonfla ses joues mais souffla rapidement. Il devait sans doute déjà savoir le sort qu'il lui était réservé. Sortant un mouchoir d'une de ses poches de sa salopette, il se moucha bruyamment, et sembla oublier pour un temps qu'il était dans une brouette avec une jeune adolescente qui faisait attention à ne pas se prendre un coup de sécateur...

- Je savais bien qu'elle voulait me virer, chouina Théophile, son regard d'écureuil se perdant dans celui d'émeraude de Lysette. Mais j'y pouvais rien, c'est cette pneumonie qui... qui... Beuuuuheueheuuu... *pleurnichard*
- Ne vous en faites pas, vous retrouverez du travail.
Lysette tapota l'épaule de ce grand gailliard un peu benêt.
Bon, tassez vous de d'là, on a du chemin à faire.

Théophile regarda Lysette de ce même air de rongeur attardé et poussa un hurlement de terreur lorsqu'une seconde rafale, encore plus puissante que la première, apparut de nulle part et propulsa ce curieux duo jusqu'à la roseraie.

- C'est par là, la roseraie, hein?

- Ouais, ma mignonne, mais comment vous... BaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHH!!!!!!! vous allez trop viiiiiiIIIIIIIIIIIte!


Il en fut ainsi pendant encore à peu près trois cents mètres, régulièrement ponctués par les cris de Théophile qui ne se demandait pas "si" sa fin était proche, mais plutôt "quand et dans quel mur". =3. Bienvenue à bord du Lysette Express, il vous reste quarante secondes à vivre. Niark.
Enfin bref, notre Alchimiste venait un peu de péter les plombs et s'amusait comme une dingue à aller aussi vite, tout en essayant de garder la brouette (et aussi Théophile) suffisamment stables pour ne pas s'écraser lamentablement dans le lac de nénuphars. Oui, en plus d'être une amatrice de pâtisseries et une chaudasse en jupette, c'était aussi une barbare dans l'âme. Hérité directement de sa mère, c'est peut-être la face la plus amusante de Lysette qui derrière ses airs de petit ange se cache un Berserk insatiable. Enfin, pas autant tout de même.

- STOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOPPPP !!!!!!!!!!!!!!
- Areeeee?

Revenez sur Terre, mes enfants, nous voici arrivés à la roseraie de Mercedes. Lysette arrêta sa rafale un peu trop brutalement et les deux comparses durent atterrir en catastrophe avant qu'ils ne soient envoyés dans les rosiers. La blonde réussit à sortir en faisant un saut périlleux alors que le pauvre Théophile se retrouvait nez dans la terre, à quelques centimètres d'un buisson qui semblait particulièrement épineux. Il se releva en jurant des choses que Lysette n'imaginerait même pas dans son état de Berserk. Bon, une fois cela fait, Lysette récupéra les quelques outils dans la brouette et lança le sécateur fétiche à son propriétaire. Elle en profita pour souffler un peu, parce que se balader comme ça à près de 40km/h c'est pas la joie x_x.

- Vous savez, avant d'être l'ex-jardinier de Madame, j'étais le meilleur jardinier du pays. J'vous donne un coup de main, ma mignonne?
- Si vous voulez!
fit Lysette.

Ce n'était pas la première fois qu'elle s'occupait d'un rosier (oui, elle sait faire beaucoup de choses *_*) mais n'était pas contre le fait d'apprendre encore deux ou trois choses. Regardant autour d'elle, et elle s'y attendait, les rosiers n'étaient pas en si mauvais état que ça. Malgré le congé forcé de Théophile, les roses, resplendissaient de merveilleuses couleurs. Mais là encore, ce n'était pas le temps de traîner. Il était déjà 11:12 et ils devaient se mettre au travail. Lysette empoigna donc un sécateur et s'exécuta. Bien sûr, elle passa en mode Berserk alors évidemment, la besogne fut assez vite accomplie, sans oublier Théodore, l'amûreux des fleurs, qui avait en fait l'air d'un bûcheron qui faisait de la broderie tellement il semblait bourru et délicat à la fois. Un vrai mystère, ce bonhomme.

- Mignonne, allons voir si la rose...
*hum hum.*


Lysette en profita également pour faire un tour d'inspection (toujours à la vitesse du son ♥) entre les rosiers pour arracher toutes ces mauvaises herbes. Le tout dura environ 30 minutes, et il était 11h46 quand la roseraie était devenue encore plus resplendissante.

- Normalement, z'avez réussi. 'Faites du bon boulot, ma mignonne, dites moi.

- Ma mère avait la fâcheuse habitude de me faire tailler les rosiers de son jardin quand elle n'avait pas envie de le faire elle-même -et ça arrivait à chaque fois- donc j'suis rodée.
Niark.


Bon, elle n'avait plus rien à faire ici, et il restait encore quelques tâches à exécuter. Elle embarqua ainsi une nouvelle fois dans la Brouette Express avec le jardinier qui semblait récalcitrant au départ. Et c'était reparti pour une autre course folle, mais peut-être un peu moins rapide, étant donné que notre Lysouille était presque à plat. Ils firent donc le chemin en sens inverse, sautant allègrement par dessus le pont du lac aux nénuphars et arrivèrent au point de retour quelques instants après.

- P...p-plus jamais. T_T"

Lysette ignora Théophile et se dirigea vers les deux vigiles, leur demandant des nouvelles à propos de cette histoire d'oiseaux. On lui tendit ainsi le bout de papier où était inscrite cette information capitale *tousse*. Elle les remercia avant d'aller voir George qui tenait un panier à la main. George n'oublia pas de lui faire remarquer qu'ils devaient traverser la ville entière pour les dernières tâches et que le temps n'allait pas tarder à manquer.

(Bon, étant donné que ça fait bientôt un mois et tout ça, je pense faire une assez grosse ellipse pour le restant des tâches à faire, sinon j'suis partie pour faire 8 posts d'affilé >_<")



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/yaourt_nature
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Générale Singulière, Mission Singulière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Générale Singulière, Mission Singulière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une amitié singulière [PV]
» Une amitié singulière [PV Honeyy]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Centre ville-
Sauter vers: