AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nami Hakurei
Ennemi Public Number 2 =P
Membre

avatar

Féminin
Lion Chien
Messages : 1009
Age : 22
Rang dans le RP : Pseudo ennemie publique - Meurtrière
Rang spécial Hrp : Belle-fille de Lyli' and Gae - Fille de Greed - Femme de Yuyu - Demi-soeur d'Alice - Demie-soeur d'Ayu - Quart-soeur de Baru - Pokeuse professionnelle - Simone - Anmi et avant tout DFNnienne <3 - " NAMI'S TRAVELO WAY " By le Nain bleu.

Feuille de personnage
Points:
8/45  (8/45)
Niveau:
3/10  (3/10)

Pouvoir: Utilisation d'aiguilles et d'un flingue ♫

MessageSujet: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Mer 22 Avr - 22:41

[ Suite du topic "Last Night A DJ Save My Life ..." avec Mercedes D. Cortez  ]

Aujourd'hui était un grand jour mes compatriotes! Nami sortait enfin de l'hôpital où elle fut emmenée de force. Ces mecs en blouses blanches voulaient même pas la laisser partir. Elle allait très bien pourtant, mais eux ils n'en faisaient qu'à leur tête, ne voulant pas écouter un seul mot de la jeune fille ne rétorquant péniblement que des " Oui oui c'est cela ... " à longueur de temps. La liberté d'expression vous connaissez? Non semblait il. Enfin ce n'était pas grave, ceci faisait un logement pour un ou deux jours à la petite vague. Ce n'était pas de simples blessures superficielles qui allaient l'empêcher de sortir de toute façon alors bon. Pour survivre dans les bidonvilles de Central faut savoir fuir et courir quand on vole. Ici ce sera pas une ou deux infirmières qui allaient l'attraper. Bwahaha l'art de filer en douce était une des choses que savait faire la jeune fille dans des endroit public tels que les hôpitaux ou les magasins, mais semer une certaine personne, pour ça il lui fallait encore beaucoup à apprendre, mais ceci ne serait tarder.

Bref, deux jours après cette fichue hospitalisation totalement inutile, elle eu le droit de sortir, pas trop tôt, enfin quoique, Nami avait pu se reposer comme ça. Finalement comme prévu elle n'avait rien si ce n'était qu'un léger problème à son œil droit. Les médecin lui avait donné un bandeau pour le protéger. Apparemment celui-ci ayant reçu trop de lumière dela part des phares de la limousine et un choc, eut un léger " dysfonctionnement ". Enfin ceci n'était rien de grave, il fallait juste pendant un moment, éviter de trop le montrer à une grande dose de luminosité. En résumé, fallait juste mettre un bandeau de pirate et se promener comme ça en plein jour. Oui bon c'était un moyen de se faire repérer plus vite, mais ça changeait aussi bien le physique enfin une partie. Et c'était d'ailleurs ceci qui donna un autre idée à Nami. Maintenant à cause de l'accident causé par Mercedes, elle allait être connue >0< !

Sans plus attendre elle s'était dirigée dans les vestiaires des infirmières, emprunta des vêtements même si le terme plus exacte était voler et trouva une coloration pour les cheveux. La teinte? Blond x.x. Bouarf ça allait pas trop la changer mais c'était mieux que rien déjà. C'est avec une nouvelle couleur de cheveux et de nouveaux vêtements que la petite vague sortie de l'hôpital sans laisser de traces ou presque et se dirigea vers des quartiers où l'armée n'irait pas la chercher. Le Quint Flesh était assez réputé comme bar dans les bidonvilles. En même temps c'était un lieu idéal pour les bandits, et autres " hors la loi " qui vivait dans ce lieu. Pas de policiers en vue, des gens étant dans la même situation que Nami, enfin pour quelques uns d'entre eux même si c'était rare. Ce n'était pas comme si elle voulait y aller, loin de là. Rien qu'à l'idée d'être avec de vrais combattants, criminels et autres lui faisait un frisson dans le dos. Bon elle était certes classée dans la même catégorie qu'eux, mais ils n'avaient pas les même buts dans leur vie.

Bah oui la pauvre voulait simplement vivre une vie tranquille pour une fois, et les autres voulaient juste massacrer des innocentes ou des militaires. Bon la petite vague était un peu quand même pour le fait de tuer un peu de militaire, mais c'était pas comme ça qu'on allait pouvoir vivre tranquillement. Non merci pour se faire pourchasser et massacrer à nouveau, niet. Les intentions sont, en général, biens, mais les actions pas forcément. En parlant de vivre tranquillement, l'adolescente repensait à cette vieille pie de générale. Tss à cause d'elle, obligé de se réfugier encore plus dans les bidonvilles et tous les quartiers dangereux parce que les flics n'osent pas y aller >0< ! En fait non, en y repensant à la base c'est la faute de ce vieux là qui l'avait prise pour Maria ou elle ne sait qui d'autre. Non mais sérieusement est-ce qu'elle avait une tête à s'appeler Maria et à être une serveuse? è.é Raaaah il avait pas ses lunettes sur son pif ou quoi ? Tsss si il avait pas était là, l'Ishbale serait pas obligée de voler des fringues, porter un cache-œil et un flingue. Oui elle avait toujours l'arme qu'elle avait volée deux jours plus tôt à ce passant pour faire croire qu'elle était une " Flic policière ". Ouais bon sur ce coup là, elle avait été débile et elle le savait. Mais bon l'adolescente ne connaissait personne dans la rue alors qu'importe qu'elle se tape la honte de sa vie avec des idioties pareilles x.x...

Bref dans son chemin Nami s'arrêta. Pour cause se trouvait un marchand qui vendait pas mal d'objets intéressant pour elle. Tout d'abord un cache-œil bien plus classe que celui de l'hôpital * tombe * et un étui pour arme à feu. Elle s'avança intriguée. Y avait-il de l'argent dans le short qu'elle avait " emprunté " ? Bonne question. La petite vague mit ses mains dans les poche qu'il y avait et fouilla pendant quelques secondes. Et bien elle était chanceuse mine de rien! Un porte-monnaie! Ouais bon ça c'était pas sûr qu'elle le rende niark!


« Dites moi, combien est-ce que valent ces deux objets là ... ? * pointant le bandeau et l'étui *
- Et bien, qu'importe tant que ça veut un bon prix en fait. Je n'aime pas estimer ce que je trouve par ci et par là. »


Nami réfléchit quelques instants avant d'ouvrir le porte-monnaie de l'infirmière et de trifouiller pour prendre quelques billets au pif. Ouais j'sais c'est pas sérieux, mais bon quand on sait pas combien payer on réfléchit pas, mwahahaha, surtout elle avec sa connaissance dans l'économie ♥.Tout en silence elle les posa sur la table et prit ce qu'elle voulait depuis le départ. L'homme ne rechigna pas ce qui voulait dire que ça allait. Tant mieux ça aurait été bête de sortir les aiguilles pour avoir ce qu'elle voulait... Bien sûr la jeune fille était non violente :3. Quoi c'est vrai. Elle laissa aussi son bandeau qu'elle avait avant sur la table, comme ça elle payait que l'étui en fait. Niark niark.~ Bref elle enfilant celui qu'elle avait acheté. Il était noir avec quelques symboles dessus, un cœur, une étoile, une lune et une tête de mort. Ouais ça gâche tout mais bon elle l'aimait bien c'était pas de sa faute >0<. La petite vague mit ensuite l'étui sur le côté gauche du short bleu marine. Un short qui lui allait à la perfection malgré qu'elle l'ai volé. Est-ce que les vêtements qu'elle avait pris était ceux d'une interne de la même taille? Possible possible.

Maintenant elle était assez bien équipée pour faire face à de véritable policiers. Oui elle avait toujours son sac contenant ses aiguilles. En fait dans la tenue qu'elle avait, tunique d'un bleu turquoise pâle avec un fil qui la serrait juste en dessous de sa poitrine, de son short bleu marine et des convers noires, on aurait plus dit une petite fille qui s'était perdue qu'une ennemie public numéro 2 :/ ... Bref, elle entra enfin dans le Quint Flesh. Un peu d'ombre ça faisait du bien, enfin ça la changeait plus qu'autre chose. Tout en ignorant les mecs, les balourds et autres personnes hideuses, Nami alla directement au bar où elle demanda de l'eau simplement, après tout elle était encore mineur. Ouais 15 ans et fière d'avoir un tel âge, niahahahaha. Enfin elle fit signe qu'elle se dirigeait vers les toilettes. Une fois là-bas tout ce qu'elle fit c'était d'enlever le bandeau et de se passer de l'eau sur le visage. Le besoin? Allez savoir... Elle regarda son œil droit. Son iris rouge la fit tout simplement.

Nami remit le bandeau et revint au bar tranquillement. Enfin c'est ce qu'elle aurait souhaité, seul problème, c'était que quelqu'un lui avait foncé dedans ou plutôt elle qui avait foncé dans quelqu'un. En fait elle savait pas trop, mais elle s'en fichait éperdument. Tss même dans un bar grand de je ne sais pas combien de mètres on pouvait pas circuler librement! Grr...


« Itete ... Tchh tu pourrais .... pas faire at ... tention ... Are ? »

Nami fut surprise de voir une fille, étrange, blonde, avec un aire d'ange et de gamine en fait. Derrière elle par contre se tenait pas un ange >0< ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice James
Alice in Wonderland ♥
Graphiste

avatar

Féminin
Verseau Chèvre
Messages : 1110
Age : 25
Rang dans le RP : Super-Niaise /PAF/ Futur Psychopathe
Rang spécial Hrp : Fausse fille de Mercade et de Chame- ~ Fille de Greed et Tiky ~ Soeur d'Ayumi ~ Demi-Soeur de Nami et de Suba ~ Porcinet ~ Boudin Blanc ~

Feuille de personnage
Points:
8/25  (8/25)
Niveau:
1/20  (1/20)

Pouvoir: *sourire niais*

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Ven 1 Mai - 23:41

    [Suite du Topic « Discussion avec un cailloux »]

    Wouhou, en route pour un bar *____* Alice allait pouvoir s'hydrater et se remettre à parler, parler, parler, encore et toujours parler. Comme elle avait l'habitude de faire. Encore plus que ce qu'elle faisait maintenant. Ou pas. Bon, théoriquement, elle ne pourrait pas parler plus, elle risquerait de se faire frapper (L) Alice était déjà à la limite quand elle bavardait pour ne rien dire. A chaque fois, elle voyait les gens faire les gros yeux, ou alors soupirer, de plus en plus fort comme pour lui faire passer un message. Mais ça avait jamais fonctionné, elle avait jamais compris les messages allusif qu'on lui envoyait. Ouais ba quoi, elle avait jamais pensé que les gens ne disait pas les choses en face. Du coup ben, elle ne saisissait pas, elle pensait juste qu'ils avaient des tocs. Déjà qu'elle avait du mal quand on le lui disait explicitement alors bon. Nan mais quoi, pourquoi les gens n'avait pas le courage de le lui dire en face que ce qu'elle racontait était totalement inintéressant ? Elle est au courant faut pas croire. Alice sait très bien que ce qu'elle dit n'intéresse personne sauf elle. Au moins, elle, elle aimait s'entendre parler. Elle ne s'ennuyait jamais avec elle. Elle avait toujours de quoi dire. Et puis, il lui arrivait de se disputer avec elle, dans ces moments là, elle avait le droit à de grands débat ou personne n'avait raison et personne n'avait tord. Bref, elle aimait se parler.

    -Dit, dit, on va où ? C'est loin ou pas ? Et puis, c'est pas trop cher au moins ? Hii, mais je peux pas payer au fait ! Han, je vais faire comment >< Mince, pourquoi est-ce qu'on ma méchamment volé mon porte-feuille ? Je lui avais fait quoi ? Rien pourtant. J'avais été gentille. Enfin je crois ! J'espère que je l'ai pas blessé, c'est peut-être pour ça qu'il m'a volé, pour montrer son mécontentement. Hu, je me demande ce que je lui ai fais. Si je l'ai chagriné, je l'ai vraiment fait par mégarde, je ne pensais pas à mal.

    Elle se tut un instant. Sa gorge lui faisait mal ;_; L'impression d'avaler des clous était horrible >< Il fallait absolument qu'elle boive pour ne pas se déshydrater. De l'eauuu, vite ! Une fontaine, une flaque, n'importe quoi pour qu'elle puisse boire. Enfin non. Alice était trop bien élevée pour boire n'importe quoi. Surtout quand on était pas sûr de la provenance de la source. Qui sait, l'eau pourrait très bien être infecté ? Elle avait pas envie de mourir en buvant une gorgée, une seule petite et innocente gorgée. Ce serait bien triste de mourir de cette façon. Boire de l'eau et mourir après, à ça non, elle n'allait pas mourir ainsi, jamais >< Pas tant qu'elle serait en vie ! *se sbaf*

    -J'ai soiiiiif, j'ai mal à la gorge >_< Alice, arrête de te plaindre voyons. Pour quelle genre de fille tu vas passer hein ? Mais je me plains pas, je fait un compte rendu de ma situation. Mais d'une certaine manière, tu te plains. Après tout, tout le monde se moque éperdument que tu ai mal. Il veule juste que tu te taise un peu. Si tu as aussi mal à la gorge c'est parce que tu parle trop, beaucoup trop. Ben ça vaut pour toi aussi. Tu parles autant que moi je te rappelle. Peut-être même plus *sourire niais* Are ? Impossible. Je parle autant que toi tu parle. Je pense pas, généralement, c'est toi qui parle pour rien dire. Pas moi. Bon, on va s'arrêter là parce que j'ai mal à la gorge. Ah ! Tu vois que tu te plaint x___x

    Un nouveau silence. Cassé par le « Je ne sais plus » de Road. Nani ? Comment pouvait-on oublier son âge ? Alice connaissait bien son âge, ainsi que sa date de naissance. Elle trouvait ça très, très important ♥

    -Dit, je peux te donner un âge ? Ça te gène pas ? Nan ? Cool alors ! (Comment ça elle lui a pas laissé le choix ? X3) Mmh, dans ce cas, je dirais que tu as... 22 ans ! 22 ans c'est un bon âge ne ?


    Alice se remit à sourire, tout en regardant devant elle. Les gens se retournaient sur pour regarder d'un drôle d'œil Road et Alice. A chaque fois qu'elle croisait le regard de quelqu'un, elle levait la main pour leur faire un petit signe et leur faire son plus beau sourire. Les passants levaient un sourcil, étonné. On aurait put se dire qu'a vu de sa position, elle aurait du se mettre à crier, mais elle ne se sentait pas du tout en danger, alors à quoi bon.

    -Han, tu croiis ? Il était trop mignon ! J'veux le câliner >3< Nya ? Mais j'ai rien fais ! J'ai pas duuuuu tout envie d'une fessée. Non merci, sans façon, vraiment.


    Une fois calmée, Road fini par poser Alice. Dommage, malgré le fait que ce ne soit pas très confortable, c'était assez marrant *__* Et puis, ça lui arrivait pas tout les jours de se faire porter. Elle trouvait ça vraiment triste. Bon bien sûr, se faire porter en cas à patate, c'était pas le plus marrant >3< Porter comme une princesse ♥ C'est bien ça le mieux, surtout pour une fille en fait (L) Huhu, mais elle avait beau le vouloir, ça ne s'était jamais produit *tombe* Enfin, peut-être qu'un jour quelqu'un la portera comme ça. Comme quoi, c'était bien beau de rêver.

    Tout en continuant de parler (j'vous passe les discours inutiles :3), Alice suivait Road. Elle aurait très bien put partir une fois qu'il l'avait posé, mais ça ne lui avait même pas traverser l'esprit. Et puis, ils allaient boire, c'était un argument suffisant pour le suivre *se sbaf* Et puis, y'avait aussi le fait qu'il ait l'air triste et en colère, elle voulait l'apaiser. Alice n'allait pas le laisser comme ça, dans cet état, elle s'en serait voulut toute sa vie. Ben oui, laissé une âme en peine, sans tenter quoique ce soit pour qu'elle aille mieux, c'était tout bonnement impensable >_<


    -Dit moi, tu sais comment les nuages prennent tel ou tel forme ? Je me pose toujours la question... Peut-être que durant leur voyage, ils voient une forme qu'ils apprécient, et ce changent pour ressembler le plus possible en cet chose. Mais ça veut dire que s'ils ne prennent pas notre forme, c'est qu'ils ne nous trouvent pas joli ? Tu me trouve moche toi aussi ? Moi en tout cas, j'me demande pourquoi j'ai jamais vu de nuage en forme de toi. A part le fait que tu ne souris pas, t'es mignon *sourire niais*

    Finir sa parlotte sur un sourire niais. C'était magnifique ♥ Digne d'une Alice. Tout en continuant à marcher, Alice se mit devant Road pour mieux le voir, elle aimait pas parler aux gens sans les regarder dans les yeux. Elle marchait donc face à Road et dos aux gens qui marchaient vers elle. Mais Alice avait de la chance aujourd'hui, elle avait réussis à éviter poteau, gens, cailloux et autre objets qui auraient put la faire tomber. C'était vraiment son jour de chance. Déjà, rencontrer quelqu'un qui allait lui payer à boire, et après réussir à tout éviter sans le faire exprès. Et puis, sa chance n'allait pas s'arrêter là, elle allait encore faire des rencontres, pour le meilleur et pour le pire !

    Enfin, pour le moment, elle devait d'abord trouver un bar, enfin trouver...Elle laissait ça à Road, elle, elle ne faisait que le suivre. C'était plus simple et moins casse-tête. Même si, au bout d'un moment elle eut l'horrible impression qu'ils s'étaient totalement perdu. Ce qui était le cas d'ailleurs.


    -Ne Road, tu sais où on est ? On est pas un peu perdu par hasard ? Je reconnais pas du tout l'endroit >< Et je vois pas de café ni rien... Et puis...Y'a des gens qui nous regardent bizarrement.


    Alice fit quelques pas sur le côté pour agripper la manche de Road et se cacher derrière son bras. Elle était presque sûre qu'on viendrait pas l'embêter. Et puis, vu la tête que tirait Road, c'est pas souvent qu'on devait venir l'ennuyer. Sur ce plan là, elle avait pas à s'inquiéter. Elle finit par apercevoir une sorte de bar ou d'on ne sait trop quoi. Contente de pouvoir enfin s'hydrater, Alice trottina jusqu'au Quint Flesh, entrainant Road à sa suite, le tenant toujours par la manche.

    Une fois à l'intérieur, Alice finit par lâcher Road. De sa petite taille, elle essayait d'entrevoir une table libre. Après en avoir trouver une, Alice se dirigea vers celle-ci mais heurta de plein fouet...une fille. Qui avait l'air du même âge qu'Alice. Enfin, l'âge présumé d'Alice. C'est à dire 16 17 ans. La blondinette releva les yeux vers cette jeune fille avant de lui faire son plus beau sourire tout en se fondant en excuse :


    -Nhiii, désolé >3< C'est de ma faute, je regardais pas où j'allais ! Je vous ai pas fait mal ? Ça va ? Je suis vraiment, vraiment, vraiment désolé ! Je voulais pas vous rentrer dedans. C'était pas intentionnel. *sourire gênée* Je m'appelle Alice sinon. Et toi ? *se tourne vers Road* Lui c'est Road, je l'ai rencontré aujourd'hui et on allait boire quelque chose. Tu veux te joindre à nous ? Ça me ferait vraiment plaisir tu sais ? C'est mieux quand on est plusieurs pas vrai ?

    Bwahaha, et qui pourrait contre-dire une fille qui vous regarde en faisant le plus beau sourire du monde ? Personne 8D Sans demander l'avis de la jeune fille, Alice prit son poignet ainsi que celui de Road et les amena à la table libre pour qu'ils puissent discuter plus calmement.

_________________

Lonely Girl »




Dernière édition par Alice James le Sam 28 Nov - 21:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Road Shokkeru
R, Criminel Reconnu
Membre

avatar

Masculin
Balance Cheval
Messages : 1421
Age : 26
Rang dans le RP : Chien enragé. Actuellement en taule.

Feuille de personnage
Points:
29/90  (29/90)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie sans cercle permettant de manier l'électricité.

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Mar 5 Mai - 12:35

Trouver un bar, ça n'a rien de difficile en général. Road qui squattait souvent ce genre d'endroit était censé en trouver un facilement. Et puis, quelqu'un comme lui SE DOIT de savoir trouver son chemin quand il le veut et où il veut dans ce vaste monde. L'ennui c'est que quand vous êtes né dans une famille spécialement connue pour le sens de l'orientation défectueux et héréditaire, comment voulez vous trouver votre chemin aussi facilement ? Sans compter que Road, il a beau être très intelligent, il n'a pas été à Amestris pendant plus de quatre ans, alors forcément... bah que voulez vous ? Il n'y peut rien si sa boussole interne est endommagée, et ça ne change rien puisque ça a toujours été comme ça dans la famille. Ça ne peut pas changer d'une génération à l'autre, c'est absolument inconcevable. Pourtant, on dit toujours que les hommes ont un meilleur sens de l'orientation que les femmes, mais vraisemblablement chez les Shokkeru c'est tout l'inverse. Oui c'est le monde à l'envers, et alors ? Tout est dans les gènes <3 Et quand je dis tout, c'est vraiment tout de chez archi tout. Mais tout le monde a ses défauts, et on n'y peut rien. D'ailleurs dans le cas présent, Road n'était pas le seul à être bourré de défauts. Bien sûr je ne vise personne <3 Certainement pas Alice. Quoi ? Comment ça grillé ? ù_ù Bon... quand même, vous n'allez pas dire le contraire !

Malgré sa gorge sèche, Alice continuait de parler, parler, parler. De quoi perdre patience. C'était vraiment lassant... elle parlait pour ne rien dire, elle répétait sans arrêt les mêmes choses, mieux, elle se parlait à elle-même. Road avait déjà rencontré des schizophrènes dans sa vie, mais... pas de ce type. C'était aberrant de se dire qu'une fille comme Alice pouvait exister. Mais on peut comprendre que Road ne soit pas habitué à ce genre de rencontre, après tout, les deux protagonistes ne sont vraiment pas du même monde (faites donc la différence entre un méchant criminel et une gamine innocente). Il se demandait pourquoi il avait emmené Alice, pourquoi il ne l'avait pas dégommée dès le début... et surtout pourquoi il allait lui payer à boire >< Il se rendit compte qu'il allait dépenser du fric pour permettre à Alice de parler encore plus, une fois qu'elle aurait bu... il n'allait pas la supporter longtemps celle-là... mais maintenant qu'il lui avait dit qu'il l'emmenait dans un bar, il n'allait quand même pas revenir sur sa parole. Je ne sais pas moi, mais changer d'avis comme de chemise ça fait mauvaise impression. Et Alice allait encore le bombarder de questions... surtout qu'il sentait bien qu'elle était pas prête de le lâcher. Pourtant d'habitude, les gens évitaient sa compagnie, mais là... c'était bien la première fois que quelqu'un lui parlait comme ça. Enfin pour le coup, il aurait préféré qu'Alice se comporte comme les autres face à lui.


« Alice... fais moi plaisir et tais-toi. »

Oui, ça lui ferait plaisir qu'elle ferme son clapet. C'est pas qu'il l'aime pas, mais bon voilà quoi... >< à la rigueur, qu'elle parle pour dire des choses intelligentes, ça passe, mais si c'est pour raconter des débilités ou parler à Alice²... c'est pas vraiment la peine. Et puis ça gave Road alors autant qu'elle se taise. Sans compter que même en ayant mal à la gorge, c'est toujours un moulin à paroles... mais non didiou, y a pas un bouton pour arrêter ce truc ? T_T Le bouton, c'était peut-être son derrière <3 une fessée dans le fion et c'est réglé. Quoique... nan, là s'il faisait ce genre de truc, on le regarderait encore plus de travers. Lui qui voulait avoir la paix, c'était raté, et tout ça grâce à Alice. Ben c'est vrai quoi, un criminel digne de ce nom n'est pas censé se donner en public, un minimum de discrétion est exigé. Mais avec Alice dans les basques, ça allait être dur u_u. Enfin, passons...

« Je peux te donner un âge ? » Telle était la question d'Alice. Non mais sérieusement... elle le fait exprès ou quoi ? On donne pas un âge au hasard à quelqu'un voyons ! Imaginez qu'elle le vieillisse de 10 ans ? Ce serait trop... insultant. Road se fiche pas mal de son apparence mais il n'aime pas non plus qu'on se méprenne sur son compte, même si ce n'est que pour un petit détail sans importance. Bon... 22 ans... ouais, il devait avoir pas loin de 22 ans. Alice n'a vraiment rien de mieux à faire ? Elle peut vraiment pas se taire ? S'ils n'étaient pas en pleine ville, il l'aurait déjà bâillonnée depuis un moment, faut pas croire... mais comme ce n'était pas possible, il ne pouvait que se lamenter sur son sort et tenter désespérément de faire taire Alice en le lui ordonnant directement. Le problème c'est que ça ne marchait pas du tout. Une vraie petite pile électrique cette fille. Mais faut croire que Road s'y attachait un tantinet, pour ne pas encore l'avoir défoncée alors qu'elle lui pompait l'air. Elle pouvait s'estimer heureuse la gamine, parce qu'il ne s'était jamais vraiment attaché à personne. Quoique là on ne pouvait pas encore parler d'attachement mais c'est évident qu'Alice avait quelque chose de plus que les autres. Son sourire niais... d'habitude, Road détestait les personnes niaises par-dessus tout, mais là c'était une gamine tellement niaise que c'en était désarmant et qu'il n'arrivait pas à puiser assez de force pour taper sur ce... truc. Pour l'instant, la relation Alice/Road ne se résumait qu'à ça. Magnifique, c'est beau l'amour n'est-ce pas <3 Oui mais Roadchounet n'aime personne, alors que quelqu'un d'autre que lui-même parvienne à le séduire, c'est pas pour maintenant. C'était déjà gros d'avoir « provoqué » Road sans qu'il ne la tabasse -oui parce que pour lui être niais c'est de la provoc' à son égard u_u'.

Les gens les regardaient un peu bizarrement. Pas étonnant en même temps. C'est un peu pour ça que Road avait reposé Alice à terre. Et puis comme elle le suivait sans se poser de question, où était le problème ? Nulle part~. Il était bien gentil de lui payer à boire alors elle allait quand même pas se barrer non plus xD. Bref, même après avoir déposé la demoiselle à terre, les gens les regardaient toujours aussi bizarrement. Mais finalement, ils finirent par ne plus oser croiser les regards noirs d'un Road blasé qui en avait marre de se faire remarquer, et c'était tant mieux. Alors qu'Alice s'était tut, il pensait enfin avoir la paix jusqu'à ce qu'il trouve un bar, mais non, il fallait qu'elle se remette à parler. Et après les arc-en-ciel, on eut droit à un fabuleux discours sur les nuages. Passionnant, vraiment passionnant. C'était stupide ce qu'elle racontait en plus. Comment un nuage pourrait choisir la forme qu'il veut prendre ?? N'importe quoi... Road resta bloqué sur le « t'es mignon ». Il ne savait pas comment l'interpréter. Lui, mignon ? Soit Alice avait une case en moins, soit il lui manquait une bonne paire de lunettes. Hm... il opta pour la première solution.


« Pas du tout, les nuages ne sont qu'un amas de gouttelettes d'eau sous forme de gaz, comment veux-tu qu'ils choisissent la forme qu'ils prennent ? Et ils sont immatériels, c'est un peu comme la fumée... ça me paraît donc, assez improbable qu'ils puissent prendre une forme humaine. C'est juste du hasard. »

Et c'est reparti avec les sourires niais. Bof, Road commençait à s'y habituer, même si ça restait insupportable. Par contre, il y avait autre chose qui était assez préoccupant. Road était tellement occupé à détruire les idées qu'Alice se faisait à propos des nuages qu'il en oubliait qu'il était censé faire un effort pour trouver son chemin. Joli, c'est très réussi mon vieux ! Il n'y avait plus beaucoup de monde dans les parages, et tout ce qu'il restait, c'était un mince écart entre les murs de plus en plus étroits. Hm... ça ne présageait rien de bon. Non, pas encore perdu ? T_T Tout ça c'était à cause d'Alice ! Elle l'avait déconcentré. D'ailleurs la jeune fille le remarqua aussi, l'endroit n'était plus du tout comme les rues où ils avaient été précédemment, et c'était plutôt évident de se dire qu'ils étaient perdus. Même une niaise l'avait deviné. Magnifique, c'est du travail de pro ça Road <3 et il y avait malgré tout des gens dans ces rues, mais ils étaient plutôt suspects et avaient l'air peu fréquentable. Ça se voyait du premier coup d'œil. Entre ces bouffons qui regardaient dans leur direction avec des airs étranges, quelques fois des sourires pas très originaux et Alice qui s'était accrochée à sa manche, inquiète, Road avait bien envie de péter un câble et de tabasser le premier qui lui tombait sous la main >< Non, il fallait qu'il garde son sang froid. Il l'avait toujours gardé et ce n'est pas aujourd'hui que ça allait changer. Sur un ton calme, presque doux, il adressa discrètement quelques mots censés être un minimum rassurants à Alice.

« Ne t'en fais pas, je sais ce que je fais. »

Oui donc en fait c'était juste pour la rassurer parce qu'en réalité il était complètement paumé *_*. ça faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas mis les pieds dans Amestris, et ce genre de quartiers pas fréquentables, bah vous vous doutez bien qu'il s'en souvient pas vraiment. Il s'en fiche royalement d'ailleurs. Mais il allait bien finir par trouver un bar. Dans tous les cas, il fallait faire en sorte qu'il n'arrive rien de fâcheux à Alice. Il l'avait embarquée dans ses problèmes dûs à son mauvais sens de l'orientation alors le minimum ce serait de la protéger si jamais les bouseux qui la regardaient bizarrement décidaient de l'accoster. Et ce, même si ça n'allait pas l'empêcher de dormir si elle mourait.

Bar en vue. C'est d'ailleurs Alice qui l'aperçut en premier. Bon, finalement c'est pas si mal de compter sur le hasard des fois. La chance, il n'espérait pas en trouver un aussi rapidement. Toujours la manche sous l'emprise d'Alice, Road se fit entraîner vers l'entrée du bar, sans même avoir le temps de dire 'ouf'. Mais il resta perplexe en voyant le nom du bar. Quint Flesh ? Ce nom lui disait quelque chose. Il n'arrivait pas à s'en souvenir, mais il l'avait déjà entendu quelque part. Peut-être que Sykes était au courant de quelque chose, lui qui savait tout. Il fallait juste qu'il arrive à dégoter un téléphone et ce serait dans la poche. À peine rentrée dans le bar, Alice bouscula déjà quelqu'un. Ah ça commence bien. Heureusement que c'était une jeune fille d'à peu près le même âge, parce que ç'aurait été un gros balourd bourré de muscles, là ce serait embêtant. Road ne remarqua pas tout de suite, n'étant pas intéressé par cette fille, mais il finit bien par s'en apercevoir parce qu'on pouvait difficilement passer à côté... elle avait le teint mat et les yeux rouges. Concernant les yeux rouges, il doutait un peu qu'il y ait des exceptions comme lui à tous les coins de rues, et le teint mat confirmait que cette gamine était une Ishbale. Tiens donc~. Ils n'étaient pas censés être tous morts ? Et qu'est-ce qu'une gamine ishbale fichait dans un quartier pareil ? Alors qu'Alice lui souriait de toutes ses dents, Road la fixait avec un regard vide aussi effrayant que celui d'un vampire, sans la moindre expression, vide de chez vide (comme un poupée de porcelaine... amen). Ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre des Ishbals. Alice par contre, elle n'avait pas l'air de se rendre compte de la situation, ça des bons côtés d'être niais mine de rien... pauvre gamine, rester enfermée chez elle pendant 18 ans, sans rien savoir du monde au point de pas s'apercevoir que quelqu'un aux yeux rouges et au teint mat est ishbal. Enfin tant mieux pour elle, d'un côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Road Shokkeru
R, Criminel Reconnu
Membre

avatar

Masculin
Balance Cheval
Messages : 1421
Age : 26
Rang dans le RP : Chien enragé. Actuellement en taule.

Feuille de personnage
Points:
29/90  (29/90)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie sans cercle permettant de manier l'électricité.

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Mar 5 Mai - 12:36

Alice exagéra sur les excuses, comme si ce qu'elle venait de faire était impardonnable, puis elle se présenta. Si elle s'acoquinait avec tous les gens qu'elle bousculait... elle devait rencontrer du monde tous les jours. Road soupira et enfourna ses mains dans ses poches avec son habituel air indifférent. Il écoutait à moitié ce qu'Alice racontait à la fille Ishbale, car ça ne devait certainement pas être très intéressant, mais il fut immédiatement excédé par le « tu veux te joindre à nous ? » Alors là certainement pas. Elle ajouta que c'est mieux quand on est plusieurs T_T Comment est-ce possible ? Road eut en un clin d'œil une méchante envie de l'assommer, mais une fois de plus, son sourire niais eut raison de lui. Elle l'achevait, à sourire comme ça. Alice emmena Road et l'autre gamine vers une table qu'elle avait choisi -certainement au hasard- mais il y en avait quand même un des trois qui n'était pas de cet avis ><. D'un revers de la main, Road lui fit lâcher son poignet et lui lança un de ces regards noirs dont lui seul avait le secret, tonfas dégainés.


« Si tu ramènes encore quelqu'un... je te bats à mort. »

Charmant, c'est très courtois comme comportement (L). Bien sûr, c'était adressé à Alice, puisque c'est un peu elle qui avait décidé que l'autre se joigne à eux. Pas question qu'elle réunisse une armada de gamines, Road détestait être en groupe et ça elle allait vite le comprendre u_u. Bon, il s'attendait à un sourire niais en guise de réponse... il commençait à connaître Alice quand même x.x Il n'avait qu'à espérer qu'elle avait compris le message. Et puis pourquoi se fatiguer franchement ? Il se faisait vraiment des idées, comment Alice pouvait-elle comprendre quoi que ce soit ? Elle est bouchée, on n'y peut rien (sans rancune (a)).

Alors qu'il était en train de s'énerver pour trois fois rien, un petit oiseau jaune vint se poser sur le haut de son crâne. Tiens, comme on se retrouve ! Ça faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu celui-là. Ça l'étonnait un peu pour tout dire, m'enfin. Il tenait dans son bec un petit papier destiné à son propriétaire, ce qui intrigua ce dernier. Il prit le papier, le déplia et survola ce qui était écrit dessus, enfin de toute façon il n'y avait pas écrit grand chose. Et ce n'était pas important, qui plus est. Agh, vous voulez savoir ce qui était écrit dessus ? >.<


Citation :
Profite bien d'Amestris et reviens le plus lentement possible, petite enflure.
Sykes.
Road resta stoïque, mais le papier n'eut qu'une seconde de répit avant de terminer en miettes. Voilà, vous savez maintenant que Road et Sykes sont les meilleurs amis du monde *__*. C'était une habitude de s'insulter entre eux, et surtout de se faire ce genre de remarque déplaisante. Mais Road n'avait pas la tête à plaisanter -en fait il ne l'a jamais (L)- et si cet abruti n'avait rien de plus important à dire, alors qu'il aille au diable. Et puis, rien que pour ne pas voir la sale tronche de Sykes, il se ferait une joie de prendre son temps et de pas retourner à Drachma avant un long moment. Même si à la place, il devait se coltiner Alice... ah... tiens, en parlant de Sykes, Road aurait bien aimé avoir un téléphone sous la main, là. Oui parce qu'il était certain que ce bar n'était pas le genre de café qu'on trouve à tous les coins de rue. Quint Flesh, c'était un nom qui ne lui était pas inconnu et il voyait bien qu'il n'y avait pas des gens normaux dans cet endroit. Entre le barman à la tronche de bouledogue et le type de l'autre côté du bar qui le fixait sans ciller avec une méchante envie de lui péter la tronche dans son regard... ma foi, il y avait de quoi s'inquiéter. Ce bar était bourré de types louches et ça, Alice ne l'avait apparemment pas remarqué~. Il savait qu'elle était distraite, mais pas à ce point quand même... en plus, deux gamines dans un bar mal famé comme celui-là... vous imaginez un peu le bordel. Même Road faisait maigrichon à côté de ces gros balourds qui dépassaient les deux mètres pour la plupart (quoi que, ils n'étaient pas tous comme ça xD encore heureux). Ça faisait tout plein de gens à tabasser. Road aime la violence gratuite, oui. Et plus son adversaire est fort, plus c'est délectable de le battre à mort. Niark niark niark * rire sadique *

Bon, ce serait bien sympathique d'enquiquiner son monde, mais il avait deux gamines dans les basques et valait mieux pas trop mettre le bordel. Finalement, Road se laissa entraîner vers la table, fatigué, énervé... bref, même humeur que d'habitude. Génial, il se retrouvait en compagnie de deux mouflettes à prendre le thé autour d'une table, ce qui l'énervait encore plus. En plus, il se doutait bien que ce serait à lui de payer, Alice lui avait bien fait comprendre en rabâchant qu'elle avait perdu son porte-monnaie. À la bonne heure.


« Bon... vous voulez quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Hakurei
Ennemi Public Number 2 =P
Membre

avatar

Féminin
Lion Chien
Messages : 1009
Age : 22
Rang dans le RP : Pseudo ennemie publique - Meurtrière
Rang spécial Hrp : Belle-fille de Lyli' and Gae - Fille de Greed - Femme de Yuyu - Demi-soeur d'Alice - Demie-soeur d'Ayu - Quart-soeur de Baru - Pokeuse professionnelle - Simone - Anmi et avant tout DFNnienne <3 - " NAMI'S TRAVELO WAY " By le Nain bleu.

Feuille de personnage
Points:
8/45  (8/45)
Niveau:
3/10  (3/10)

Pouvoir: Utilisation d'aiguilles et d'un flingue ♫

MessageSujet: ans   Dim 10 Mai - 13:58

Surprise. Ce fut la première réaction qu'eut Nami. Il faut dire qu'il n'y a pas tous les jours une jeune fille, comme celle qui vient de la bousculer, dans un tel bar. Ouais enfin, l'adolescente elle aussi n'avait strictement rien à faire là, mais c'était du domaine de la survie. Et puis elle comptait pas s'éterniser dans un endroit aussi " étroit " avec pleins de mecs qui te cassent la figure parce que tu l'as à peine bousculer. D'ailleurs quelle chance d'être seulement tomber sur une fillette en apparence tout du moins. Elle-même n'en revenait pas d'être aussi chanceuse, faut dire que c'est rare en ce moment hein... A force d'être aussi poisseuse la pauvre Ishbale va devenir paranoïaque. Sa pauvre étoile l'avait-elle abandonnée comme ça ? Aussi lâchement? Ouais bon en matière de lâcheté, elle pouvait pas dire grand chose par moment...

Nami resta quelques instants immobile, le temps d'écouter la jeune fille qui semblait donc s'appeler Alice. Un prénom qui allait à merveille avec son sourire, allez savoir pourquoi elle pensait ça.♥ Un prénom ça va avec l'ensemble du corps pas avec un sourire spécialement. Mais dans ce cas là c'était la "seule" chose que l'on pouvait voir tellement qu'il était ... désarmant? Une vraie arme public >0< . Par la même occasion la pseudo ennemie public connut le nom du gars derrière qui, fallait l'avouer faisait froid dans le dos. Comment Alice pouvait-elle rester avec un gars comme ça ? Haaaa ! Mais c'était peut-être son garde du corps ! Conclusion stupide mais tout à fait logique pour le cerveau de la fausse blonde. *_* Enfin tout ceci tomba en miette, voir même plus en cendre, en atome et autres trucs encore plus petits si ça existent.

Ce Road n'était donc pas son garde du corps ou majordome mais un parfait inconnu rencontré dans la journée ... ? Tout ne tournait peut-être pas très rond dans la tête d'Alice, et pourtant elle avait l'air tout simplement d'une gamine dans un corps d'adolescente en fait. Celui-ci l'intriguait aussi. Il avait les yeux rouges sans avoir une peau bronzée. C'était une toute première pour l'adolescente. Elle qui était habituée à voir soit des gens à la peau matte et aux yeux rouges, soit avec la peau blanche ou rose avec les iris de toutes les couleurs sauf rouge. Avait-il un parent quelconque Ishbal? Ou Était-ce plus un hasard qu'autre chose? Bouarf, sûrement la deuxième option, enfin ceci allait l'occuper un moment ça c'était sûr. Peut-être même qu'elle allait lui poser la question comme ça à un moment donné niark niark, enfin là elle voulait plutôt partir, donc bye bye la question. Non la jeune fille n'est pas du tout chiante par moment. ♥ Bref, elle répondit au mini "monologue" d'Alice.


« Euuh ... Non non tout va bien ... hum Alice c'est ça? Je vais de-voiir déclin... »


La jeune fille n'eut même pas le temps de terminer sa pauvre petite phrase qu'Alice lui prit la main pour l'emmener à une table. Bah, fallait le dire plus tôt que c'était une fausse question, enfin un ordre "demandé" gentiment. Enfin avec tout ça elle s'était même pas présentée.♥ En même temps c'était peut-être mieux pour elle même niark. Il n'y aurait pas de risque qu'on la reconnaisse. Ma foi de toute façon y a pas qu'elle dans les journaux et puis si ça se trouve Alice c'était peut-être une psychopathe ... Non , impossible, sa seule arme véritable était son sourire niais qui empêcha Nami de se dégager et donc de la suivre bien aimablement. Oui face à ce simple petit sourire, elle était devenu un modèle d'obéissance. De toute façon se serait totalement impoli de refuser une invitation. Ahem, non c'était pas ce que la petite vague voulait faire, absolument pas du tout!

Enfin fallait croire que ça marchait que sur elle. Road lui était pas du même avis. Monsieur aimait pas les groupes on dirait. Ça se voit au premier coup d'œil aussi faut pas se leurrer 83. Rien qu'avec son air indifférent et méchant on pouvait en parti devinait qu'il était associable ou du moins pas aimable du tout. Pas charmant du tout et très désagréable ce qu'il venait de dire quand même. N'avait-il donc pas honte de vouloir battre à mort une pauvre jeune fille tout mignonne en plus? Mon dieu ça faisait déjà un cas que Nami voulait engueuler pour son irrespectueuse attitude envers la petite blonde. Haa, dommage qu'elle soit pas vraiment une flic policière, elle l'aurait bien arrêté et fait enfermer si ça ne tenait qu'à elle, enfin peut-être que ça ne plairait pas à Alice ... Enfin quand même ....


« Tu pourrais quand même être un peu plus aimable, t'es au courant qu'on traite pas les demoiselles comme ça, m'sieur l'associable ? »

Nami, elle, n'avait pas enlevé sa main tout en faisant cette réflexion à Road. Non mais oh. ♥ Si il était pas content bah qu'il se barre hein, roh. Que deviendrait le monde si tout le monde faisait son petit caprice comme ça? Tch. Même avec les papiers il était pas aimable *_* ! Haa et voilà l'Ishbale voulait savoir ce qu'il y avait dedans. Greuh, saleté de curiosité. Enfin elle se voyait très mal demander ce qu'il y avait dedans, parce que de un c'était pas ses oignons et de deux bah elle venait tout juste d'être " désagréable" même si elle peut mieux faire dans cette catégorie là. Quoique, par moment elle passe rapidement l'éponge même si c'est une rancunière, donc elle pourrait très bien lui demander pour faire sa peu chieuse de première classe *_* . Un petit peu seulement on va dire (A). Bref, Nami laissa la petit canari tranquille pour l'instant, de toute façon peut-être qu'Alice s'en chargera niark. Non ce n'est pas un complot.

Enfin bon, la jeune fille alla s'assoir donc à la table qu'avait pris Alice. Bien sûr elle s'était assise à côté de sa nouvelle rencontre, comme ça elles pourraient discuter entre filles héhéhé. Mwahahaha, elle sentait intentionnellement qu'elles allaient avoir pleins de choses à se raconter et qu'elles allaient peut-être pas partir de ci-tôt pour le plus grand malheur de l'autre au regard noir ( Road ~ ). D'ailleurs en parlant de regard, ceci lui refit penser à la question qu'elle s'était posée lorsqu'ils s'étaient rencontrés il y a quelques instants. Bon bah là elle allait avoir l'occasion de lui demander. A moins que sa mémoire de poisson rouge ne refasse surface, comme souvent en ce moment, peut-être un effet de ce foutu accident grr. Mais bon ce cher m'sieur Associable lui donna un bonne occasion de lui poser la question tout de suite, même si Nami prenait le risque de se faire rembarrer comme jamais. Rah il lisait dans les pensées de Nami ou quoi?


« Ooh, c'est toi qui paye ? Bouah, t'es chanceux j'avais déjà commander un verre d'eau au bar et c'était déjà payé pour pas s'éterniser donc se serait gentil si tu me le rapportais en même temps que tu prennes la commande *_* . J'espère juste qu'on me l'a pas piqué ... ... j'pourrais te poser une question après m'sieur l'associable ? :3 »

Nami aimait déjà beaucoup le surnom qu'elle lui avait donné, faut dire que ça lui allait à merveille. Enfin, maintenant fallait en trouver un à Alice et son super sourire niais. ♥ Mwahaha elle aurait sûrement tout le temps pour, tout ce qu'elle voulait faire à présent c'était de discutailler avec sa nouvelle camarade. Mais pour l'instant, la petite vague s'étira, en levant ses bras en haut vers l'arrière. Bien sûr elle prit gaffe à pas cogner un de ces molosses qui allait réduire en miettes ces bras frêles. Pwahaha c'est assez paradoxal quand même quand on se dit qu'elle est classé plus haut dans les "Wanted" que R. En même temps, elle, elle était inoffensive. L'ado' rabattit ses bras sur la table avec un léger bruit que l'on ne pouvait pas beaucoup percevoir à cause du bruit. C'est qu'ils faisaient beaucoup de vacarme les autres là-bas avec leur poker à la noix >0< ... Enfin réjouissons-nous, y en a un qui avait l'air d'avoir choppé le gros lot niark. Bref, Nami se rapprocha d'Alice afin de pouvoir lui demander un truc, qui allait sûrement se terminer en monologue, mais ça elle le avait pas. ~~

« Dis moi Alice, comment ça se fait qu'une si jolie fille comme toi soit dans un lieu comme ça ? T'as pas peur de te faire attaquer ? .0. »

Nami avait en fait plus envie de lui demander ce qu'elle faisait avec un type comme Road. Rien qu'en les regardant on voit qu'ils étaient totalement différents. Et y avait qu'à voir comment il la traitait, exemple: ce qu'il s'est passé il y avait quelques instants. Mais bon ceci ne la regardait pas vraiment, si ça se trouve il s'entendait en fait à merveilles. Elle voulait le croire, vraiment, l'espoir fair vivre after all,mais dans son esprit c'était pas logique. Enfin elle réfléchissait beaucoup trop et se tapa la tête pour sortir ses idées là de sa petite caboche à moitié vide.



[Désolée pour le post minable *_* ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice James
Alice in Wonderland ♥
Graphiste

avatar

Féminin
Verseau Chèvre
Messages : 1110
Age : 25
Rang dans le RP : Super-Niaise /PAF/ Futur Psychopathe
Rang spécial Hrp : Fausse fille de Mercade et de Chame- ~ Fille de Greed et Tiky ~ Soeur d'Ayumi ~ Demi-Soeur de Nami et de Suba ~ Porcinet ~ Boudin Blanc ~

Feuille de personnage
Points:
8/25  (8/25)
Niveau:
1/20  (1/20)

Pouvoir: *sourire niais*

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Dim 7 Juin - 20:58

    Alors qu’Alice s’apprêtait à s’assoir tranquillement à la table qu’elle avait trouvée, suivit de ses deux compagnons, Road lui montra clairement qu’il n’était pas d’accord. Le jeune homme lui fit lâcher son poignet, ce qui faillit mettre la pauvre petite Alice par terre. Ben ouais, elle s’attendait pas à se qu’il retire violemment son bras >< Il aurait put le faire doucement tout de même, Alice est fragile hein, et c’était déjà une chance que la blondinette ne se soit pas écrasé par terre. Nan mais franchement, on n’a pas idée d’être aussi violent –parce que oui, tirer son bras pour se dégager de l’emprise d’Alice, c’est être violent (L). La niaise le regarda avec une tête mi-étonnée, mi-triste. Pourquoi il était pas gentil avec elle ? Elle, elle voulait juste que tout le monde soit heureux T_T

    -Huu ?

    La battre à mort ? Et puis quoi encore ? On ne bat pas à mort une personne aussi innocente et niaise et gentille et mignonne qu’Alice, c’est impensable, invraisemblable, inimaginable *sbaf*! Elle lança à Road une moue boudeuse de gamine de cinq ans qu’on vient de gronder. Ce qui était presque le cas. Elle resta quelques minutes comme ça puis se remit à sourire comme si de rien était, en oubliant complètement la menace de Road. Boarf, ça lui était passé au dessus. Pas qu’elle s’en fichait loin de là… c’est juste qu’elle est…bouchée et blonde qui plus est *_* Et puis, même si ce n’était pas le cas, Alice avait une si mauvaise mémoire qu’elle risquait de ne pas se souvenir que Road l’avait menacé et donc, de ramener encore des gens.

    Elle sourit à Nami de toutes ses dents. Ba, fallait pas qu’elle s’énerve comme ça <3 C’était pas bien grave ce qu’il venait de dire. Bien sûr, c’était la vision des choses d’Alice, une vision des choses totalement différente de la normale. De toute façon, Alice n’avait rien de normale. Son sourire niais, son innocence et bien sûr, sa deuxième Alice. Tout ça faisait d’Alice un être a part. Et encore heureux. On avait déjà deux Alice pour le prix d’un, mais si en plus, il existait, quelque part dans le monde, quelqu’un comme Alice, cela nous ferait…quatre personnes aux sourires niais dévastateur *_* Quatre personnes qui parleraient toujours trop. Mais le pire serait si elles se rencontraient (L) Une personne bavarde qui rencontre une autre personne bavarde, ça nous fait des discours longs et interminables <3


    -Huu, c’est rien t’inquiète pas <3 J’ai l’habitude, c’est la deuxième fois qu’il me menace de me tuer *_* Dit, tu m’as pas dit ton nom ? Tu ne veux pas que le sache ? Han, t’es peut-être ici incognito, pour échapper à la police ! Quoique, je vois pas comment une fille toute mignonne comme toi serait poursuivie par la police <3 Ou alors, c’est que la police est vraiment étrange ><

    Son attention revint sur Road quand celui-ci déchira le pauvre bout de papier. Erk, il n’avait rien fait lui. Pourquoi on le maltraitait comme ça ? C’était réellement cruel de s’en prendre à quelqu’un sans défense. Enfin, quelque chose dans ce cas là. Elle prit un air peiné en regardant les petits bouts du papier qui avait subit les foudres de Road. La blondinette les regardait, pleine de compassion.

    -Ne Road, pourquoi tu l’as déchiré ? Il t’avait fait quoi ? T_T

    Oui, pas une seule seconde elle avait pensé que ce n’était pas le papier en lui-même qui avait énervé Road mais ce qui était écrit dessus. Après avoir fini sa lamentation pour le papier, elle releva la tête et remarqua l’adoraaaable petite boule jaune.

    -Haaan, c’est lui que j’avais vuuu ! Tu le connais ? Il s’appelle comment ? Il est trop mignon <3

    Alice l’aurait bien prit dans ses bras mais il était trop haut pour elle. Elle le regarda donc avec toute la niaiserie qu’il était possible de contenir dans un regard tout en souriant bêtement. Enfin, elle finit par détourner le regard quand Road pris la parole.

    -Hu, j’veux bien un Jus d’orange moi *___* ça fait longtemps que j’en ai pas bu. Enfin, ils ne pourront jamais être aussi bons que ceux que ma maman me préparait tous les matins.

    Alice lui sourit pour le remercier et alla s’assoir à côté de sa nouvelle amie sans nom <3 Elle l’écouta avec un grand sourire et avec toute l’attention qui lui était possible d’avoir, ce qui veut dire, pas beaucoup. Elle était sans cesse en train de regarder les gens à côté pour voir ce qu’il faisait sans prendre conscience qu’on lui lançait des regards de plus en plus noir ou alors des sourires étranges. Plus idiote tu meurs, elle allait finir par les énervés à les regarder comme ça >< Pour le moment, aucun d’eux ne bougeait donc c’était bon. Mais si un seul se levait tous les autres risquait de se lever et là, ce serait la cata ><

    -On cherchait un bar avec Road pour se désaltérer. Bon, je ne pensais pas qu’il allait m’emmener dans un endroit comme ça, mais après tout, l’important c’est qu’on puisse boire <3 Attaquer ? Y’a aucune raison que je me fasse attaquer *sourire niais* Je ne suis pas méchante ni rien, donc c’est bon *___* Et toi alors ? Pourquoi t’es dans ce bar ? Enfin, t’as rien à craindre non plus, t’as pas l’air méchante <3

    Oui, Alice pense que si on attaque les gens, c’est parce que ceux-ci ont été méchant. Et comme elle est loin d’être méchante, ben elle était tranquille. C’est la logique d’Alice. Magnifique. De toute façon, faut pas chercher à la comprendre, c’est devenue chose impossible. Quoique ça l’a toujours été <3 Depuis sa plus tendre enfance, Alice fut toujours une enfant incomprise. Il n’y a qu’Alice qui arrivait à la comprendre. Et vice versa.

    Alice se leva d’un coup, prise d’une subite envie pressante. Elle s’excusa auprès de Nami et s’envola vers les toilettes. Qui était écœurante. Elle y resta le temps de faire ce qu’elle avait à faire et sortit en poussant la porte en grand. Alice n’ayant jamais été très gracieuse et très douce, réussit à assommer un homme qui passait à ce moment là, comme quoi, tout est possible même quand on a pas de force. La blondinette resta un moment sans bouger, totalement immobile et muette. Et voila. Elle avait été méchante. On allait l’attaquer T_T Et c’est ainsi qu’allait se finir la jolie petite histoire d’Alice qui n’avait pas encore put aider une seule personne et qui ne connaitra jamais le grand Amour avec un grand A.

    -Hiii ! Je suis désolé ! Vraiment désolé ! Vous allez bien ? Ça va ? Vous n’avez pas eut trop mal ? Je ne l’ai pas fait exprès.

    Alors qu’elle s’excusait, un des hommes à côté lui agrippa le poignet en lui lançant un de ses regards étrange et terrifiant. Encore plus que ceux de Road car bizarrement, elle savait que lui, il n’allait rien lui faire, malgré ses nombreuses menaces. Contrairement à eux qui n’avaient pas l’air de juste vouloir l’inviter boire un verre.

    -Eto… Je peux faire quelque chose pour vous ?
    -Une petite compensation. Tu viens d’assommer l’un des joueurs de poker, du coup on va s’ennuyer… Va falloir que tu nous occupe. Tu peux demander à ta copine là-bas de venir t’aider~

    Alice tenta de se dégager de l’emprise de l’homme, mais que voulez-vous qu’elle fasse ? Elle, pauvre petite gamine qui n’arrive même pas à tuer une mouche sans avoir de remord ? L’homme fit quelques gestes à ses compagnons qui allèrent chercher la pauvre Nami qui n’avait strictement rien à voir là-dedans. Les larmes aux yeux, la blondinette chercha du regard Road. Il était où ? Pourquoi il n’était pas là alors qu’elle avait besoin de son aide T_T

    [Héhé, à la baston \o/ *sort le pop corn, prend Alice sous le bras et les regarde faire*]

_________________

Lonely Girl »




Dernière édition par Alice James le Sam 28 Nov - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Road Shokkeru
R, Criminel Reconnu
Membre

avatar

Masculin
Balance Cheval
Messages : 1421
Age : 26
Rang dans le RP : Chien enragé. Actuellement en taule.

Feuille de personnage
Points:
29/90  (29/90)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie sans cercle permettant de manier l'électricité.

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Jeu 11 Juin - 21:19

Cette fille Ishbale, elle était vraiment à baffer. Enfin, c'est vrai qu'en général, tous les gens qui entourent Road sont à baffer, pour lui... il n'aime personne, que voulez-vous qu'il y fasse ? Qu'il se contienne ? Mais comment voulez-vous qu'il se contienne s'il se retrouve avec une imbécile heureuse d'1m55 et une gamine Ishbale qui lui court sur le haricot avec ses réflexions déplaisantes ? Cette fille, elle aurait mieux fait de refuser la proposition d'Alice, c'était visiblement son intention au départ et ça aurait drôlement fait plaisir à celui qu'elle avait trouvé bon de renommer « monsieur l'associable. » Faut-il préciser qu'il n'avait pas apprécié cette nouvelle appellation, surtout de la part d'une parfaite inconnue... et en plus de ça, elle n'avait pas de leçon de morale à lui faire. Il savait parfaitement ce qu'était la galanterie, mais pour lui, ça ne représentait pas grand chose toutes ces bêtises. Homme ou femme, les gens qui nuisent à sa tranquillité sont traités de la même manière. What Else ? De toute façon, en tant que criminel, ça ne va pas lui changer grand chose de savoir s'il est galant ou pas... oui, il traitait Alice comme une bouse de vache au détour d'un chemin de campagne, et alors ? Où est le mal ?

L'objectif... rester discret. Il n'était pas question qu'il se fasse remarquer. Pour ça, il devait avant tout garder son sang-froid et ne pas céder aux remarques de la fille Ishbale qui commençait sérieusement à lui taper sur le système. Il ne lui en faut pas beaucoup, c'est vrai, mais bon... il est comme ça. Et heureusement qu'elle avait déjà commandé un verre, au moins ça ferait une raison de moins de la tabasser. Charmant... évidemment, sale caractère, asociabilité, goût prononcé pour le « casse-toi d'là ou j'te tue », etc. Tout pour plaire quoi. De toute façon, ça l'arrangeait... il ne cherchait pas à attirer la sympathie des gens donc tout allait pour le mieux. La jeune fille demanda ensuite à Road si elle pouvait lui poser une question une fois qu'il serait revenu avec la commande. Et comme on s'y attendait, elle l'appela une nouvelle fois « monsieur l'associable » ce qu'il n'apprécia pas, cela va sans dire... mais il se contenta de lui répondre sèchement :


« ... Oui. »

Et les bêtises que Alice lui déballa, il préféra les ignorer. Il ne voyait pas l'intérêt d'y faire attention, parce que depuis le début, tout ce que dit Alice n'a absolument aucune importance et n'est pas digne d'intérêt. À la rigueur si elle disait des choses intéressantes, ça passerait, mais là... ça l'était pas du tout. Elle lui dit ensuite qu'elle voulait un jus d'orange, baratinant sur le fait qu'ils ne pouvaient pas être meilleurs que ceux de sa maman... mais oui, mais oui... enfin au moins, elle avait réussi à faire contenir ça en quelques mots, et non en quelques paragraphes. Y avait du progrès, mais c'était pas encore tout à fait ça. Bref, sans placer un seul mot de plus, Road tourna les talons et se dirigea vers le bar. Ben quoi ? Il n'avait rien à leur dire de plus, et si ça pose problème à quelqu'un, qu'il le dise ! Et elles devaient bien finir par comprendre que c'était dans la nature du concerné de se comporter de cette façon. Il les laissa donc à la table où elles étaient, bien heureux d'avoir enfin de l'air. Huh ? Non, je n'ai jamais dit que les deux filles lui pompaient l'air, jamais de la vie~

Une fois arrivé à destination, il attrapa un tabouret et s'installa dessus. Il aurait bien pris un tabouret isolé des autres, mais comme ils étaient quasiment tous occupés, c'était impossible... fallait s'y faire hein. Il chopa au passage le verre d'eau de la fille Ishbale dont il ne connaissait toujours pas le nom -mais pour être honnête, il s'en fichait pas mal- et commanda le jus d'orange pour Alice. Lui il n'avait pas soif, mais il se prit quand même une vodka histoire de ne pas passer pour le gars qui se fatigue juste pour une gamine ♥. De là où il était, il pouvait voir ce qu'il se passait dans tout le Quint Flesh, alors il se retourna et s'adossa au comptoir en observant tout ce qu'il se passait. Ça n'était pas bien passionnant... certains jouaient au poker, riaient comme des gros porcs, bref c'était l'éclate quoi. Mais vu la tronche d'une bonne majorité des mecs en présence, Road se posait quand même des questions. Qu'est-ce que c'est que cet endroit... il n'était pas net, ça c'est clair. Une chose élucidée, c'était déjà un bon début.
La commande arriva donc avec un cran de retard -en fait c'est juste que Road n'a pas de patience- et alors qu'il s'apprêtait à retourner à la table pour servir ces demoiselles, un vieil homme qui était assis à côté de lui engagea la conversation comme si c'était tout à fait normal de parler comme ça à un inconnu... bref, au lieu de l'ignorer, Road resta tranquillement sur son tabouret et daigna même tourner la tête vers lui. Avouez qu'il en a de la chance le vieux.


« T'es nouveau dans le coin ? J't'ai jamais vu par ici.
-Je ne vous ai jamais vu non plus et j'aurais préféré que ça n'arrive pas.
-Mouahahaha~ »


Ce vieux entouré de mouches avait une barbe digne de celle du père fouras... bien que son rire n'ait pas plu à Road, ce dernier préféra rester là plutôt que de rejoindre Alice et Nami. Ce type avait l'air d'en savoir long sur ce bar et c'est ce qui intéressait le plus notre ami aux yeux rouges. Il avala une gorgée de vodka en même temps que le vieux terminait son verre et les deux les reposèrent exactement en même temps, sans se quitter du regard. Road avait un air grave et le vieux avait un sourire pervers plutôt inquiétant. Il avait l'air surtout complètement bourré... fallait voir les huit verres vides qui traînaient devant lui. Il se remit à rire bizarrement en toussant et il reprit la parole :

« Alors t'es qui ? T'as pas l'air de savoir à quel genre d'endroit tu as affaire...
-Je suis un simple voyageur. Justement, en parlant de ça... vous avez l'air de bien connaître l'endroit... le nom ne m'est pas inconnu, un ami m'en avait parlé. Mais ça m'échappe, vous pouvez peut-être me dire...
-Héhéhéhé. C'est pas le meilleur endroit pour prendre des vacances ici mon grand. Tu as sous tes yeux un bon paquet de crapules à toutes les sauces de Central. Jolie brochette de salopards hein ?
-...Mmh... »


Pause réflexion... maintenant qu'il y pense, c'est vrai que Sykes lui avait parlé d'un bar mal famé dans Central où les gens pas fréquentables pullulaient. Il s'agissait vraisemblablement du Quint Flesh. Road avait donc sa réponse à ce sujet. Un essaim de criminels en tout genre, voilà qui est intéressant. Mais il n'avait pas intérêt à se faire repérer, et c'était déjà mal parti... en fait, ce n'était pas le fait de se faire attaquer qui était un problème, mais personne ne devait jamais connaître l'identité de R. Ja-mais. Même le dernier des imbéciles ne devait pas le savoir, il fallait qu'il reste incognito. De un, parce qu'il ne voulait pas qu'Alice sache qu'elle était dans les basques d'un horrible tueur et de deux, parce qu'il suffisait qu'une personne soit au courant pour que tout Central le soit du jour au lendemain. C'est ça, la célébrité. (L) Maintenant qu'il savait ce qu'il voulait savoir, il fit comme si le vieil homme n'existait pas. Ce dernier insistait pour attirer à nouveau son attention, mais rien à faire. Road savait parfaitement qu'il ne fallait pas qu'il fasse de connerie dans ce bar, puisqu'il avait deux gamines pures et innocentes avec lui... mais c'était tellement tentant. Il avait bien envie de tabasser deux ou trois idiots pour se détendre. Mais il ne devait pas le faire, surtout pas.

Il croisa les jambes et s'installa plus confortablement sur son tabouret, complètement perdu dans ses pensées, une fois de plus. Son verre se vida rapidement, et il en oubliait carrément qu'il devait retourner avec les deux filles... pourtant, le fait d'avoir un verre d'eau et un verre de jus d'orange sous le nez, ça aurait dû lui mettre la puce à l'oreille, mais même pas... en parlant d'elles, le vieil homme qui n'avait toujours pas abandonné réussit enfin à capter l'attention de Road une seconde fois. Ce dernier le regarda du coin de l'œil comme si tourner la tête était trop fatigant et il l'écouta en mordant le bord de son verre qu'il venait de terminer.


« Dis-moi, tu n'étais pas venu avec ces deux gamines ?
-Qui ça ? »


Le vieux lui indiqua la direction derrière lui, et il jeta un furtif coup d'œil pour voir... qu'Alice avait quelques légers ennuis. En effet, elle venait de se faire choper par des mecs louches qui avaient apparemment des idées pas saines en tête. La fille Ishbale fut forcée de la rejoindre, se faisant trainer par un des types... ils étaient une bonne demi douzaine vautrés sur les pauvres filles qui n'avaient rien demandé, et qui n'avaient strictement rien à faire dans ce bar... oui, c'est vrai, mais à la limite... si elles avaient pu éviter de se faire prendre par des gus assoiffés de mignonnes demoiselles en restant bien sagement à la table dans le coin où elles étaient, ça n'aurait pas été plus mal. Road inclina légèrement la tête en avant et se pinça le haut de l'arête du nez, désespéré. Elle pouvait pas se tenir tranquille Alice franchement ? Elle croit peut-être qu'elle peut se trimballer dans ce bar en toute impunité comme si de rien n'était ?

* C'est pas possible... *

Cette fille, c'était vraiment un aimant à emmerdes. Bon c'est vrai qu'à la base, c'était un peu de la faute de Road si elle avait des ennuis... il pouvait très bien l'emmener dans un bar un peu plus normal... histoire de ne pas rencontrer des criminels et autres. Mais comment voulez-vous qu'il devine qu'il y avait juste une bande de salopards dans ce bar ? Il aurait pu faire attention, certes, mais Alice pouvait aussi très bien éviter d'assommer un type en ouvrant la porte de cette façon. Même à Road, ça ne lui était jamais arrivé de faire ce genre de truc. Elle est vraiment pas douée Alice quand elle veut. Vivement qu'elle disparaisse, tout allait rentrer dans l'ordre... enfin *_* bon, c'était pas très gentil de penser ça, mais elle allait vraiment finir par lui attirer des ennuis. Déjà que là, il était assez réticent à aller la sauver pour X raison...

« Tu devrais y aller, gamin.
-Je ne les connais pas. »


Qu'est-ce qu'il faut pas dire, quand même... non mais Alice n'avait qu'à se tenir calme un peu. Ceci dit, elle risquait vraiment de mal finir avec ces gars-là... d'une certaine façon, c'était à cause de Road qu'elle était dans de beaux draps, il lui devait au moins une protection sûre en contrepartie. Non non, ce n'est pas qu'il l'appréciait, ce n'était qu'une question de sens de l'honneur. Oui parce que faut pas croire que Road va s'attacher à une gamine sans importance, ce serait trop absurde voyons ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Road Shokkeru
R, Criminel Reconnu
Membre

avatar

Masculin
Balance Cheval
Messages : 1421
Age : 26
Rang dans le RP : Chien enragé. Actuellement en taule.

Feuille de personnage
Points:
29/90  (29/90)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie sans cercle permettant de manier l'électricité.

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Jeu 11 Juin - 21:20

Il se leva tranquillement de son tabouret, l'air indifférent, et prit les deux verres avec lui. Il bâilla longuement, se traînant vers la table où étaient censées se trouver Alice & Nami, et il y déposa délicatement la commande de ces dames -bien qu'elles n'y soient plus vraiment. Les mains dans les poches, il se dirigea donc ensuite vers le coin où se trouvaient les filles et leurs agresseurs qui étaient au nombre de six. Road était doué en combat, oui mais six gros balourds d'un coup... faut pas exagérer. Il n'y avait pas trente-six solutions, mais une seule : l'alchimie. Mais utiliser l'alchimie aussi rapidement ne serait pas très approprié... il lui suffirait d'une petite étincelle pour qu'il se fasse immédiatement démasquer. Parce que c'est pas tous les mecs louches qui utiliseraient l'alchimie électrique pour régler ce genre de petite broutille. Il valait mieux même essayer de régler ça sans se battre, oui c'était aussi bien... mais bon, connaissant Road, c'était impossible que cela puisse se passer comme ça.

Un grand mec se planta devant lui pour lui barrer la route. Il faisait environ une tête de plus que lui, il avait un air pas sympathique, bref il avait une tête à claque. À peine Road avait levé la tête pour le regarder qu'il l'avait déjà dans le collimateur. Il le scrutait fixement avec une méchante envie de meurtre dans le regard qui se ressentait à sa seule présence. Quand il était vraiment de mauvaise humeur, il dégageait une aura meurtrière terrifiante qui aurait fait pâlir les plus grosses brutes d'Amestris. Et là, il était de mauvais poil. Bon c'est vrai que sa colère était actuellement loin d'atteindre son paroxysme, mais c'était déjà suffisant pour faire grimacer le gros balourd qui s'était planté devant lui. Il ne quittait pas les yeux de ce type de son regard d'assassin sanguinaire encadré d'un air indifférent qui démontraient toute la confiance qu'il avait en lui-même. Sacré charisme je vous dis ♥ Le mec finit par baisser les yeux et s'écarta du passage. Bien, voilà une chose de faite. Toujours les mains dans les poches, Road s'avança vers Alice, la regardant droit dans les yeux, il fit comme si les autres types n'existaient pas. Ces derniers le regardaient avec des airs à la « kess tu veux toi ?! » mais il n'y fit pas attention... lorsqu'il fut en face d'Alice, il l'attrapa par le col et la souleva en évitant d'être trop brutal -bien qu'il n'y fasse pas vraiment attention en fait...- le tout accompagné du même regard de tueur qui en disait long sur ce comportement.


« Espèce de boulette. »

Là, il aurait bien voulu lui coller des torgnoles pour lui faire comprendre sa façon de penser, mais ce n'était pas le moment. Le problème, c'est que les « agresseurs » n'avaient pas l'air d'apprécier qu'on les ignore de cette manière. Et ils s'imaginent peut-être que Road ça lui plait qu'on l'emmerde à longueur de temps ? Non mais...
Il relâcha Alice quand il sentit une grosse main se saisir de son poignet. Visiblement, ces gars avaient décidé de lui pourrir sa journée plus qu'elle ne l'était déjà. Eh bien il comptait bien leur pourrir la leur en retour. Oui, il est assez rancunier. Il planta son regard dans les yeux de l'homme qui venait de lui attraper le poignet de son automail droit, et qui avait l'air d'être le leader de la bande. Celui-là, s'il ne voulait pas terminer en chair à pâté, il avait intérêt à lâcher prise immédiatement. Mais comme il ne semblait pas être d'accord pour le lâcher, Road esquissa un léger sourire sournois et amena son pouce à sa bouche pour retirer avec les dents le gant noir qui cachait sa main.


« Primo, comme cette jeune fille Ishbale me l'a fait remarquer tout à l'heure... ce n'est pas comme ça qu'on traite les demoiselles. »

Il retirait chaque doigt lentement le temps de terminer ce qu'il avait à dire à ce gros lourdaud. Il aurait ce qu'il méritait, même si Road aurait préféré utiliser un autre procédé... mais là, il était au bord des nerfs.

« Secundo, six contre deux, ce n'est pas très loyal. »

Une fois le gant complètement retiré, il le lâcha par terre et plaqua sa main gauche sur le visage immonde de cette crapule qui lui gâchait le paysage. Comme quoi, il en fallait peu pour l'énerver. Il chargea de l'énergie électrique au fond de la paume de sa main et relâcha tout dans la tronche de ce gros porc qui s'écroula par terre. Il ne faisait pas ça par plaisir, sachez-le. Mais il fallait bien qu'il récupère son poignet hein... oui parce que l'autre avait pas l'air de vouloir le lâcher. Et ça, ça mérite une fessée. Bref, Road donna un coup de pied dans le ventre du gars qu'il venait d'électrocuter pour l'écarter, et il se retourna en lançant des regards méchants aux cinq mecs qu'il restait.

« Et enfin, tertio... je vais tous vous mordre à mort. »

Et voilà la réplique de la mort qui tue. En général, quand Road disait ça, il valait mieux être de son côté. Non, il n'est pas tendre, mais ça c'est pas nouveau sous le soleil. Enfin bref. Ces tarés n'avaient pas l'air d'apprécier qu'on ait carbonisé leur pote, et ils comptaient bien foutre une rouste à cet intrus. Et réciproquement, le jeune homme aux yeux rouges avait une envie dévorante de leur péter la tronche. Ils l'énervaient à un degré inimaginable, alors il fallait bien les punir pour ce crime impardonnable. Exactement, ce n'était pas pour Alice et Nami qu'il s'énervait~ ça c'est une autre histoire. Il dégaina à nouveau ses tonfas, mais cette fois pas seulement pour menacer. Là, il comptait bien leur démonter la mâchoire de sorte que même leur maman ne pourrait plus les reconnaître qu'à l'odeur. L'odeur du sang.

Qui a dit que ces mecs étaient forts ? Ils ne l'étaient pas du tout. Décidément, ça se la raconte parce que ça a une tonne de muscle dans les bras, mais ils sont même pas fichus d'éliminer un seul homme alors qu'ils sont cinq ? C'en était... exaspérant. C'est pour ça que Road ne les supportait pas. Ils avaient tout pour se faire détester de lui, il fallait donc obligatoirement qu'ils meurent sur-le-champ. C'est pas très sympathique, certes, mais c'est la meilleure solution pour régler ses comptes. Au bout de quelques violents coups de tonfas en acier chromé dans la tronche, ces erreurs de la nature se retrouvaient par terre, en charmante compagnie de leur pote qui, quant à lui, était définitivement défiguré. Honnêtement, ça ne valait pas la peine de s'en faire pour si peu... pourquoi c'est toujours ce genre de faiblard qui se la raconte ? Road ne comprenait vraiment rien à ce genre de mentalité. Les humains sont tellement compliqués à comprendre. Oui parce que lui c'est une entité supérieure à la race humaine, vous ne le saviez pas ? *sourire niais*

Là il aurait bien eut envie de les piétiner, de les défoncer encore plus pour leur faire subir à chacun une chirurgie faciale made by R, mais il ne fallait pas oublier qu'il avait les deux gamines dans les pattes... c'est cela oui, calme donc tes ardeurs mon grand, ça sera pour une prochaine fois ♥ Revenons-en à la fille ishbale qui avait une question à lui poser, enfin si sa mémoire ne lui faisait pas défaut. Il retourna vers Alice & Nami avec le même air indifférent que d'habitude, comme si de rien n'était, comme si ce qu'il venait de se passer était tout à fait normal. Mais ça l'était non ? 8D


« Qu'est-ce que tu voulais me demander ? »

Et tout ça sans se rendre compte que deux hommes complices des autres bouffons s'approchaient de lui discrètement, dans son dos, prêts à lui casser une chaise sur la tête pour l'assommer. Non... ça ne pouvait pas se terminer comme ça T_T
Ah... malheur de malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Hakurei
Ennemi Public Number 2 =P
Membre

avatar

Féminin
Lion Chien
Messages : 1009
Age : 22
Rang dans le RP : Pseudo ennemie publique - Meurtrière
Rang spécial Hrp : Belle-fille de Lyli' and Gae - Fille de Greed - Femme de Yuyu - Demi-soeur d'Alice - Demie-soeur d'Ayu - Quart-soeur de Baru - Pokeuse professionnelle - Simone - Anmi et avant tout DFNnienne <3 - " NAMI'S TRAVELO WAY " By le Nain bleu.

Feuille de personnage
Points:
8/45  (8/45)
Niveau:
3/10  (3/10)

Pouvoir: Utilisation d'aiguilles et d'un flingue ♫

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Ven 3 Juil - 14:12

Il y avait pas à dire, un tel sourire niais en état désarment... Enfin qu'importait peu pour Nami, elle était pas armée, quoique ... Et elle avait fini de dire ce qu'elle avait à dire à cet homme, dont le nom lui était encore inconnu, c'est balo ça. Quoique pas tellement, c'est pas comme si ça allait lui empêcher de dormir plus tard quand ils se seront quittés rapidement, enfin c'est ce qu'elle espérait. Après tout, la jeune fille était venue ici seulement pour voir un verre d'eau et réfléchir à la situation tranquillement dans un lieu, même si il est bruyant, où la police ne va pas venir. Rester ici pour avoir une baston ou autres, ne serait-ce que de supporter un peu plus longtemps que prévu de tels criminels, qui eux en étaient de vrais, c'était dangereux. Bon certes en ce moment, elle sort de beaucoup de situations dangereuses, mais fallait pas trop abuser non plus. Il y a un moment où ça sature et pas qu'un peu. Et puis pour être sortir vivante d'une telle catastrophe qui s'est produit il y a maintenant deux jours.

De toutes façons, là, l'Isbale ne risquait pas d'être dénoncée par quelqu'un ou pas ces deux nouvelles personnes au cas où, car ils ne connaissaient pas son prénom ce qui était une bonne chose. Bon après c'est sûr c'était loin d'être pratique quand on veut l'appeler, mais au moins elle pourra trouver une excuse si on l'appelle et qu'elle répond pas, niark niak. Enfin c'était sans compter sur Alice qui insistait presque pour le savoir... Mais voyooons c'est pas grand chose un prénom, c'est pas vraiment la peine de le savoir T__T. Enfin le sourire qu'elle avait fait l'avait totalement désarmée et elle répondit, quoi de plus normal pour une gentille fille ♥.

- Et bien... A vrai dire, c'est quand même mieux de passer incognito ici ... Mais bon, j'vais te le dire quand même, c'est Nami.

Bien sûr elle se retenait de dire qu'effectivement la police était bizarre, enfin, celle qui contrôlait la police l'était plutôt... Après tout c'est qu'une vieille femme déglinguée. Oui c'était l'image qu'il restait de Mercedes dans la tête de la jeune fille aux iris rouges. Mais il valait mieux se retenir, sait-on jamais, il y a des oreilles partout ici et ça risquerait de mette sa " couverture " en péril. Ne jamais dire de choses par erreur, toujours tourner sept fois sa langue dans sa bouche. C'était la méthode qu'il fallait adapter ici. Soit tu dis un truc de déplaisant et tu passes la semaine à l'hôpital, soiiit t'es victime de chantage pour éviter d'être dénoncé à la police. Et oui, c'était certes un lieux pratique pour se réfugier, mais en sécurité, ça ... A moins d'être super Hercule, c'était un non catégorique.

Enfin, le moment n'était pas vraiment à ça. Tout ce qu'il fallait faire c'était juste de rester plantée à une table avec une jeune fille adorable en attendant que la commande arrive. Enfin si elle arrive un jour disons plutôt... Nami n'était pas très confiante depuis qu'elle s'était assise là. Peut-être que la table était ensorcelée, qui sait. Mais c'était étrange, un méchant frisson parcourait son dos, et une mauvaise intuition persistait à rester. Et à vrai dire, en ce moment il valait mieux lui faire confiance, mais non, la jeune fille n'eut pas vraiment le temps de faire quoique se soit, les deux avaient engagé la conversation. Et puis, la poursuivre était peut-être bien pour faire partir cette mauvaises intuition. Ce distraire, pour l'instant il valait mieux faire ceci. C'est sûr que c'est en étant paranoïaque que l'on s'attire des ennuis, shishi.

- Hein, tu veux dire que c'est lui qui t'as amené ici T_T ? Il a pas peur pour toi ... ? * Détourne les yeux * Et bien ... Disons que je me suis perdue et vu que j'avais soif, j'suis allée ici, étant le seul bar à proximité et pas trop cher >< ...

Mais nooon, pas du tout, Nami n'avait pas du touut menti ♥. Quoique en fait quand elle y repensait un peu c'était un peu ça tout de même, elle n'a juste pas précisé dans quelles circonstances. Nihihi comme ça, personne ne la blâmera d'avoir menti, vu que tel n'était point la cas. Enfiin, la jeune fille était quand même mal à l'aise d'avoir voulu mentir à quelqu'un de si gentil avec un tel sourire! D'ailleurs il faudra marquer sur un calendrier qu'elle avait réussi, partiellement, à surmonter le sourire niais! Jour exceptionnel, tout comme quand elle sera enfin libre de ces choix, pour aller se balader tranquillement à Central, ou même revoir sa famille *_* ... Qui pour l'instant, était loin d'être le cas ... Difficile de bouger dans une ville aussi grande avec un Wanted. Greuuh. La vie était vraiment difficile, comment les plus grands criminels arrivaient à s'en sortir T_T ? Ils pouvaient pas pointer leur bout de leur nez, comme R, pour donner de tels astuces 83 ? Rencontre son idole criminel ... Ça ! Ça ferait un bon sujet à passer à la télévision ou à la radio (L).

Perdue dans de telles pensées, Nami acquiesça alors simplement d'un sourire, Alice qui partait alors aux toilettes. C'est pas bien grave, c'était pas comme si elle partait 360 ans. D'ailleurs en parlant de ça >< ... Il était où ce cher grand dadet qui était parti chercher la commande ? Naaan il avait quand même pas aussi daigner partir en laissant la pauvre petite Alice, ici, toute seule avec de tels détraqués? Haaa fallait pas chercher à comprendre, tout le monde ici était mis dans le même sac celui des détraqués. ♥ Ici il n'y avait que trois exceptions, voir même que deux si on compte pas Road. Ouiii, elle connaissait enfin son nom. Merci Alice *_*. Ça allait être plus pratique comme ça pour le nommer.

La jeune fille restait sagement sur sa chaise, devant une table vide, entourée de pleins d'autres tables, bruyantes. Il y avait pas à dire, c'était vraiment ennuyant. Surtout quand on a soif et que le verre d'eau n'arrive pas x.x. Et encore plus inquiétant, Alice quant à elle, ne revenait toujours pas. Bien évidemment, cela inquiétait quand même Nami. Une si jolie petite fille dans un endroit comme celui ci avec plein de gars louches et détraqués, et qui ne revenait toujours pas ... Les scénarios arrivaient vite dans la tête. Bon c'est pas comme ci, les deux se connaissaient depuis toujours, mais quand même ... Y a de quoi s'attacher à une fillette pareille, enfin fillette ... Elle était quand même plus âgée que la petite vague 83.Elle ne put s'empêcher de murmurer une petite phrase entre ses lèvres.

- Elle en met du temps ...


Plissant ses yeux, elle s'étala sur la table avec une mine boudeuse. Elle s'ennuyaiiit! Avec ces faux airs d'enfant gâtée, l'Ishbale commença à taper un rythme de musique, comme celle de la batterie, sur la table avec ses ongles. Enfin ceux qui se s'étaient pas retrouvés cassés malencontreusement... Entendant des bruits de pas, elle releva instinctivement la tête afin de voir qui c'était... bien sûr dans sa situation, elle croyait et dur comme fer, que c'était soit Road, soit Alice...

- T'en a mis du te ... Are ? Où est Alice ?

N'ayant pas le temps de comprendre le pourquoi du comment, la pauvre petite Nami fut entrainées de force par les deux gars imposants. Dans quelle merdouille elle s'était encore foutue? Elle n'allait pas tarder à le savoir rien qu'à voir Alice. Maintenant elle avait deux explications pour le prix d'une. Cool, c'était à cause d'Alice en fait que la vague se retrouvait dans une telle situation, ce qui explique aussi son retard. La pauvre elle avait vraiment pas de chance ... Elle avait fait quoi en sortant des toilettes ? Facile à deviner, fallait juste regarder le sol 83. Et bien, elle n'était pas douce quand elle le voulait @_@ ... L'Ishbale n'aurait pas aimé être à la place de ce "pauvre" bonhomme qui c'était fait, semblablement assommé par la porte... Bon à présent aussi, elle savait d'où venait sa mauvaise intuition.

Bref, fallait se sortir de là, mais bon ça allait être dur ... Il était six T__T ! Ses bras étaient pris donc, dans l'impossibilité d'utiliser ses aiguilles et même le flingue. Là, elles allaient être mal, bonjour les sous-entendus. La seule chose que Nami pouvait faire, elle, était la provocation, comme leur cracher à la figure ou dire des trucs déplaisants. Elle était assez forte dans ce domaine là, Shishi. Par chance, il suffirait que Road arrive, ça ferait quand même un allié, bon il pourrait peut-être pas tous les battre, mais se serait déjà bien si ils pouvaient ne serait-ce que sortir de cette situation au mieux possible comme avec un dialogue. Peace and Love attitude, brothers! Hihi c'est d'ailleurs quand on parle du loup, qu'on en voit la queue. Road arriva ! Au début, il fut dans une situation déplaisante, enfin un truc tilta dans sa tête '_'.

- Deuux ?! On est trois dans la merde tu sais ...

Et oui, Nami comptait Alice, Road et elle. Pour elle, ça faisait trois et non deux, non mais. Bah ouais, y avait quelque chose à dire elle le disait, que ça plaise ou non. Nah. Point final. Enfin, elle disait trois, mais tout ce qu'elle faisait c'était de se contenter de regarder avec une expression de sage. Tout ce qu'il manquait c'était la montagne de Chine, les habits régionales et l'ambiance. Bref, pour contempler le combat de Road, la petite Vague avait enlevé son cache-œil, en plus ça lui servait à rien là, c'était pas un lieux très lumineux et ça gâchai la moitié de sa vue, bien que se soit partiellement un bon déguisement. Elle restait immobile, plantée comme un bâton dans son sol qui ne veut pas partir. Bah si il y avait besoin d'esquiver quelqu'un elle se ferait un plaisir de se décaler légèrement pour voir le gars de planter la tronche soit dans une table, soit par terre. Sadique ? Noon. Rancunière ? Non pluus.

Enfin là, maintenant les pauvres gars étaient fait pour de la chair à pâté, enfin ... à vrai dire, seulement le leader qui lui avait le visage complètement défiguré à cause de l'électrocution qu'il sait pris ... Sûrement de l'alchimie. Haaa que c'est bien pratique quand c'est du côté allié. C'est sûr que c'est mieux que quand c'est e qui peut être utilisé comme arme contre vous x.x. Bref, maintenant, il valait mieux retourne à leur table. C'était peut-être plus sûre comme endroit. Quoique, enfin comme ça ils pourront peut-être enfin boire un verre tranquillement! La paradis en somme *_*. C'est d'ailleurs ce qu'elle allait proposé, mais Nami n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche pour le dire que Road lui demande ce qu'elle voulait lui demander tout à l'heure. Waah, il avait une bonne mémoire .0. ... Enfin elle allait peut-être changer la question en fin de compte...

Mais c'était sans compter ces deux imbéciles qui attaquèrent Road par derrière, comme des lâches, avec une chaise. Bon c'était peut-être une attitude de lâche pour une certaine valeur, mais dans un combat dans un lieu comme celui-ci, tout est permis, surtout contre un type comme Road. Ouais, fallait avouer qu'il était fort ... Hihi comme tout est permis, la jeune fille dégaina le flingue qu'elle avait volé et tira. Avec deux mains bien sûr, elle ne maîtrise pas encore assez bien l'arme pour tirer avec une seule main. Ce n'est pas Hercule 83. Enfin bref, comme elle sait bien viser à cause des aiguilles, elle toucha le cœur .. Sans faire exprès u.u ...

- Ah ben merde alors ._. ... Il est mort ... pour de vrai ?

Juste après avoir dit ceci, Nami ne sentait plus la présence du révolver dans sa main ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice James
Alice in Wonderland ♥
Graphiste

avatar

Féminin
Verseau Chèvre
Messages : 1110
Age : 25
Rang dans le RP : Super-Niaise /PAF/ Futur Psychopathe
Rang spécial Hrp : Fausse fille de Mercade et de Chame- ~ Fille de Greed et Tiky ~ Soeur d'Ayumi ~ Demi-Soeur de Nami et de Suba ~ Porcinet ~ Boudin Blanc ~

Feuille de personnage
Points:
8/25  (8/25)
Niveau:
1/20  (1/20)

Pouvoir: *sourire niais*

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Mer 29 Juil - 22:27

    Assise à table, Alice balançait ses pieds d’avant à arrière tout en souriant bêtement. Elle regardait Nami tout en souriant, sans réelle raison. Mais pour Alice, il ne lui fallait aucune raison pour qu'elle sourit. A quoi bon ? De ce fait, elle passait sa journée à sourire sous les regards étonnés des gens qui se demandaient bien pourquoi un tel sourire...

    Heureusement, Alice ne se rendait pas compte que son sourire pouvait désarmer même le plus dangereux des criminels, Road en était la preuve vivante 8D Le sourire d’Alice était une arme de destruction massive, capable de rendre quiconque gentil et obéissant. Elle avait juste à sourire pour qu’on ne veuille plus la frapper, et après, elle avait juste à parler… Et comme ça les gens s’enfuyaient. Si c’était pas beau ça. Niaise et bavarde, le bon mélange. Et bientôt, niaise, bavarde et psychopathe ♥ Encore mieux


    -Nami ? C'est mignon <3 Oh ! Tu veux rester incognito ? Dans ce cas là, je ne répéterais ton nom à personne. Même sous la torture !

    Elle lui fit un grand sourire tout en écoutant ce que l'ishbale lui racontait. Elle hochait la tête d'un air entendu sans savoir pourquoi. Surtout que c'était totalement inutile mais bon, c'est Alice quoi. On n’allait pas la changer de si tôt. Quoique... Enfin bref, elle écoutait avec attention ce qu’on lui racontait, un sourire sur les lèvres, comme d’habitude *_* On a comprit Alice. T’es niaise, c’est bon on le sait, donc arrête de sourire >3>

    -Amenée... J'dirais pas ça... En fait pour être honnête, j'crois plutôt qu'il c'est perdu et qu'il a trouvé le bar au hasard <3 Enfin bref.

    Oui, la version de ses propos changeaient tous le temps et alors ? C'est pas comme si c'était important de savoir si oui ou non il l'avait emmené ici en sachant parfaitement qu'il n'y avait que des pervers en manque de chair fraiche. Et puis, elle savait bien que ce n’était pas vrai *_* Il aurait jamais osé faire ça .3. Ouais, elle le connaissait que depuis quelques heures seulement et elle était persuadé qu’il était gentil. Pauvre petite ù_ù

    Alice lança un gentil coup d’œil dans la salle, il en mettait du temps Road. Il avait juste à aller chercher un verre d’eau et un jus d’orange .3. Enfin, elle allait pas râler alors que c’était lui qui lui payait à boire. Ce serait mal poli, et Alice est une gentille fille bien élevée. Donc elle ne doit pas dire de bêtise. >.< Elle venait d’ailleurs de se forcer à pas se frapper, parce que ça avait l’air de pas avoir plut à Road la dernière fois qu’elle l’avait fait… Et puis, juste après, y a des fleurs qui ont été assassiné…

    La blondinette n’aurait jamais dû quitter Nami, et Road n’aurait jamais dû les quitter >.< Ainsi, rien de tout ça ne serait arrivé. Elle serait pas partie au toilette, elle n’aurait pas assommé l’homme et les autres abrutis là-bas n’auraient jamais eut l’idée de lui faire, à elle et à Nami, des choses pas saines. Mais bon, tout ne ce passe pas comme on le souhaiterait.

    Heureusement, Road arriva. Tel un Prince charmant sur son fidèle destrier, qu’il avait dû laisser dans l’écurie. Enfin, celui-ci joua de son impressionnant charisme pour que les vilains pas beaux s’écartent. C’est dans ses moments là qu’Alice se rendait compte qu’elle était du bon côté. Parce qu’être l’ennemi de Road, ça devait pas être rose tout les jours. Quand on voit ce que c’est quand on est pas son ennemi…Ben oui, même en étant pas contre lui, Road se conduisait quand même comme une brute, une brute qui faisait un peu peur. C’est pour ça que, quand il s’approcha d’elle pour agripper son col, la niaise fit un pas en arrière.

    Arg, Alice touchait plus par terre. Elle lançait à Road une moue désolé tout en balbutiant des excuses. Et puis, c’était pas de sa faute d’abord, c’est l’autre qui est pas assez fort pour pas être assommé à cause d’une porte. Il avait qu’à avoir la tête plus dure. Et puis, assommé par une gamine avec des spaghettis à la place des bras…C’était pas cool 8D Road fini par lâcher la pauvre gamine qui retomba sur ses pieds, comme un chat *sbaf* Bref, elle s’éloigna un peu en faisant attention de pas bousculer n’importe qui. Parce que là, elle finirait par vraiment se prendre une baffe par Road.

    Alice s’approcha de Nami qui regardait elle aussi Road se battre tout seul. Wouaah, qu’il était beau, qu’il était fort *_* Il les avait tous réduit en miette en deux temps trois mouvements. Bon, les pauvres ressemblaient plus à rien maintenant, mais est-ce réellement important ? De toute façon, ils n’étaient pas plus beau avant. Les deux jeunes filles faisaient un peu tâche dans tout ça. Jeune, frêle avec des airs innocents.

    Les deux filles restèrent muettes tandis que Road se tournait vers elles. Alice lui lança un grand sourire niais pendant qu’il posait une question à Nami. Elle n’avait même pas aperçu les deux hommes qui s’apprêtaient à assommer Road à coups de tabouret, derrière lui. En fait, Alice les vit au moment où Nami sortit son arme et visa l’un des bandits.

    Elle regarda Nami tirer sans ciller, dans l’un des hommes derrière Road. La blondinette resta un moment immobile et jeta un regard étonnée à Nami. Oooh, elle savait bien tirer. Elle l’avait même tué du premier coup. En plus, ça semblait super simple o_ô Elle n’avait pas bougé d’un pouce et avait même pas fermé les yeux. Par contre, c’est Road qui allait bientôt fermer les yeux s’il se prenait le tabouret. La blondinette ne réfléchit pas une seule seconde et prit l’arme des mains de Nami.

    Alice tira une balle, sans viser bien sûr et en fermant les yeux. Elle avait...Une chance sur deux de toucher Road à la place du gus derrière 8D Bref, après avoir tiré, Alice s'écroula contre la table sous le coup du feu du flingue. Ben ouais, elle s'attendait pas à ce que ce soit si dure de tirer >< D'ailleurs...elle avait entendu un gros boum, comme le bruit d'un corps qui tombe au sol... La blondinette ouvrit les yeux pour s'assurer ne pas avoir tiré sur Road. Ça aurait été idiot quand même. Elle l'aimait bien le Road <3 Même s'il était méchant avec elle et qu'il ne l'aimait sûrement pas, comme tout le monde. Bref. Heureusement, elle avait réussit à tirer sur le pas beau qui tentait d'assommer Road. Entre les deux yeux en plus 8D Enfin presque...Elle avait tiré un peu trop à gauche...Presque dans son oeil *_*

    Alice se releva d'un coup et posa le revolver sur la table comme si elle n'avait jamais tiré. Non non, ce n'est pas un renie de meurtre °_° Elle sauta presque sur Road et le bombarda de question pour s'assurer qu'il aille bien, les larmes aux yeux. Elle aurait fait quoi sans Road hein ? Elle aurait jamais put devenir une futur psychopathe >< Il fallait qu'il reste en vie '_' Elle lui interdisait de mourir è_é Elle planta son regard bleu dans celui de Road et s'approcha pour poser ses mains sur les joues du jeune homme, la mine inquiète.


    - Ça va ? T'as rien ? T'es pas blessé hein ? Ils t'ont rien fait ? Tu meurs pas hein, tu me le promets >.< Je t'interdis de mourir ...

    On se calme Alice, c'est bon. Tu vois bien qu'il n'a rien '_' Il saigne pas, il souffre pas le martyre, il a pas la moitié du visage arraché. Tout baigne quoi *_*

_________________

Lonely Girl »




Dernière édition par Alice James le Sam 28 Nov - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Road Shokkeru
R, Criminel Reconnu
Membre

avatar

Masculin
Balance Cheval
Messages : 1421
Age : 26
Rang dans le RP : Chien enragé. Actuellement en taule.

Feuille de personnage
Points:
29/90  (29/90)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie sans cercle permettant de manier l'électricité.

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Ven 31 Juil - 16:32

Et voilà, c'en était fini de la discrétion de Road. Il voulait passer incognito à la base mais grâce à ces deux erreurs de la nature qui étaient à deux doigts de faire s'écrouler en l'espace de quelques minutes tout un édifice construit en quatre longues années. Et ce, sans même le vouloir. Il se retrouvait dans une situation assez délicate il faut bien l'avouer. Même si ce bar regorgeait de criminels en tout genre, un mec comme Road ça passait pas inaperçu. La preuve, tiens, rien que son regard n'était déjà pas normal puisque ses yeux étaient d'un rutilant rouge écarlate et que l'on avait l'impression de se faire assassiner à coup de hache dès que l'on croisait son regard. C'est quand même fort. Mais alors en plus s'il se trimballe deux gamines qui sont, il faut le dire, deux phénomènes, là les chances de rester incognito plafonnent à environ 00.0009%. Ce qui est relativement bas. Il n'avait plus vraiment d'espoir à se faire maintenant... sauf si l'information comme quoi il n'était pas n'importe qui ne sortait jamais de ce bar. Du moment que personne ne savait qui il était exactement, ça allait, mais il ne fallait pas qu'il laisse le moindre indice qui pourrait être flairé par les militaires et ainsi en faire un suspect... ça le motivait encore plus à mettre en marche une idée diabolique qui venait de lui traverser l'esprit.

Road n'aimait qu'une chose dans la vie... oui, c'est rare qu'il aime quelque chose, mais c'est bel et bien la vérité. Ce qu'il aime, donc ? Tuer, c'est évident évidemment. Pour ça, tous les moyens sont bons, avouez-le. À la base, c'est un criminel, alors pourquoi devrait-il se retenir ? Ce n'est pas quelques meurtres supplémentaires sur le casier judiciaire de R qui vont faire beaucoup de changement, vu le nombre de meurtres à son actif. Surtout les meurtres massifs, c'est sa spécialité. Après tout, la possibilité de manier la foudre comme le vieux con barbu en haut de son Olympe n'est pas un pouvoir à négliger. Même si les batteries s'épuisaient à une vitesse encore trop rapide, Road arrivait à faire de sacrés dégâts avec ça. Ou comment le pouvoir divin n'aurait jamais dû tomber entre les mains d'un malade heureux qui ne sait que s'en servir à mauvais escient et qui, en plus, prend un véritable plaisir à ça. Ce que l'homme craint le plus au monde, c'est la foudre. Et Road n'a bien évidemment pas pu passer à côté d'une telle occasion de semer la terreur sur son chemin. Le seul problème c'était les batteries... il devait vraiment remédier à ce problème, mais à ce jour, ni lui ni Sykes n'avaient trouvé de moyen d'assurer l'utilisation de ce pouvoir à long terme. L'alchimie est décidément quelque chose de bien embêtant. Bref, actuellement, l'envie de tuer était au rendez vous, et quitte à gaspiller ses batteries à ça, Road comptait bien repartir en gardant un bon souvenir de ce charmant bar et de ses très charmants clients.

Ça avait commencé par les six gars qui avaient agressés Alice et Nami, ceux-là avaient servi de démonstration pour ce qui allait suivre. D'abord Nami lui avait coupé la parole pour lui dire qu'ils étaient trois à être dans une situation embarrassante, ce qui ne lui avait pas plu, inutile de le mentionner. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il répliqua :


« Trois ? Non, je ne crois pas. Je ne m'abaisse pas au même niveau que vous deux. »

Parfaitement. Il avait dit ça avec une amabilité complètement inexistante pour faire comprendre à Nami qu'elle ne savait pas de quoi elle parlait. Nan, Road ne considérait pas vraiment qu'il était dans la même situation que les deux filles, qui quant à elles n'étaient même pas en mesure de se défendre. C'est donc en partant de là que le massacre débuta. Après qu'il ait mis au tapis la bande de six qui nuisaient au deux gamines, il avait baissé sa garde et ainsi manqué de se faire assommer par deux gus qui l'avaient pris par derrière... ce qui n'est pas très loyal il faut dire, mais bon, contre Road, il n'est plus question d'honneur mais de survie. Alors on comprend. Mais là, grosse surprise -et il n'est pas facile de surprendre Roadchounet- Nami venait de dégainer un flingue d'un geste si rapide que sur le moment, on aurait pu penser qu'elle comptait tirer sur celui qui venait de la sauver. Eh oui. Allez savoir pourquoi. Bref, elle tira sans attendre et la balle frôla la joue de Road qui se rendit compte quelques secondes après qu'il y avait deux hommes derrière lui, prêts à l'assommer à coups de tabouret. Nan mais et puis quoi encore ? Là, ça ne va plus. Il regarda Nami se demander si le type sur qui elle avait tiré était mort, question tout à fait inutile qui ne valait même pas la peine qu'on y réponde.

« Tu n'avais qu'à pas tirer si tu ne voulais pas le tuer. »

Et oui, c'est ça quand on agit sans réfléchir. Pauvre gamine qui allait avoir ça sur la conscience encore longtemps... ou pas. Bref, avant même qu'il ait pu se retourner, une autre balle le frôla, le faisant presque sursauter cette fois-ci. C'est pas bientôt fini oui ? Faut arrêter de se prendre pour Guillaume Tell là. C'est pas parce que ce vieux détraqué avait réussi à tirer une flèche dans la pomme posée sur la tête de son fils qu'il faut faire pareil x_x. Bon c'était pas exactement la même chose mais on s'comprend hein. Bref, cette fois-ci c'était donc au tour d'Alice de tirer. La pauvre s'était écroulée suite à ça comme si appuyer sur la gâchette représentait une véritable difficulté. Si ce n'est pas malheureux ça quand même ? Road s'écarta habilement pour laisser le cadavre s'écraser lourdement au sol, toujours les mains dans les poches, puis il observa les deux morts. C'est fou ce que ces deux gamines savaient bien viser. Ou alors c'était peut-être un simple coup de chance, enfin ça c'était le cas d'Alice... pour ce qui est de Nami, il y avait des doutes à avoir.

Road leva les yeux lentement, voyant que tous les regards étaient braqués sur lui et bien évidemment les deux filles qui l'accompagnaient. Évidemment, après deux coups de feu, ç'aurait été plutôt étonnant que personne ne se soit retourné. Il y avait un grand silence dans le bar, un silence plutôt dramatique qui fut complètement brisé par Alice lorsqu'elle sauta sur Road pour le mitrailler de questions totalement inutiles et sans intérêt. Enfin, il ne s'attendait pas non plus à ce qu'elle lui pose des questions intelligentes, il commençait à la connaître à force. Cette fille était tellement simplette que ce n'était pas très difficile de lire en elle, finalement. Elle posa ses mains sur ses joues en le fixant droit dans les yeux, avec un air inquiet. Sur le moment, Road ne réagit pas, presque hypnotisé par la douceur de ses mains et par son intense regard bleuté. Quand il s'en rendit compte, il secoua légèrement la tête comme pour se sortir d'un état de transe et écarta brutalement les mains de la jeune fille pour ensuite lui donner un coup sur la tête sans même prendre la peine de répondre à ses questions. Faut pas lui demander d'être poli non plus.


« Bon ben, à partir de maintenant, vous êtes des assassins les filles. »

Et il leur avait pondu ça comme si c'était la chose la plus normale au monde. Pour lui c'était assez banal il faut dire, mais c'est vrai que pour Alice et Nami c'était une tout autre chose. Deux gamines innocentes qui tuent un homme chacun... heeum... cela relevait de tout ce que Road avait déjà vu en quatre ans. Mais plus important, que faisait Nami avec un revolver ? Il aurait lui aussi une question à poser à la jeune fille car elle avait éveillé sa curiosité, chose assez rare mais c'était effectivement le cas en ce moment même. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre des Ishbals. Non pas que ça lui plaise réellement mais ça devait être plutôt intéressant de savoir comment elle en était arrivée là. Road snoba donc magnifiquement tout ces gens qui le toisaient avec des regard suspects, et il poussa Alice et Nami vers leur table pour leur faire comprendre que ce n'était pas la peine de s'éterniser ici.

« Bien, mesdemoiselles sont servies. Mesdemoiselles me feraient-elles donc le plaisir de rejoindre leur table immédiatement ? »

Il leur lâcha ça avec une ironie tout à fait exquise afin qu'elles comprennent d'elles-mêmes qu'il n'avait pris absolument aucun plaisir à venir les cueillir des mains de ces sales types répugnants qui avaient pour intention de leur faire des choses pas nettes. Vous croyez qu'il a que ça à foutre ? Hein ? Déjà qu'il perdait son temps à faire de la garderie, faut pas pousser non plus.
Après avoir mené ces dames à leur table, Road s'installa et posa les deux pieds sur la table comme si de rien n'était, sans la moindre politesse. Il passa ses mains derrière sa tête et ferma les yeux, histoire de se reposer un peu. Pour une fois qu'il se tenait tranquille... et quelques secondes plus tard, Hibird vint se poser sur le haut de son crâne en s'installant confortablement dans sa chevelure noire de jais. Road venait de buter six mecs en même temps, mais là, il avait un air si calme et posé qui l'innocentait presque... c'était difficile de penser que c'était un tueur sanguinaire, quand on le voyait comme ça. Même s'il manquait cruellement de bonnes manières, au vu de ses deux pieds posés sur la table alors qu'il n'était pas seul à cet emplacement du bar. Il ne faisait même plus attention à tous ces sauvages qui l'observaient du coin de l'œil. Il était complètement désintéressé, et il le montrait bien. Il rouvrit les yeux un instant pour planter son regard dans celui de Nami, se rappelant qu'ils avaient des choses à se dire. Lui aussi avait une question à lui poser.


« Dis-moi... où as-tu trouvé ce flingue ? Et je peux savoir ce que fiche une gamine Ishbale dans un lieu comme celui-là ? »

Il voyait bien depuis le début que Nami avait quelque chose à cacher, même le dernier des imbéciles l'aurait certainement remarqué... ou pas (non je ne vise personne, surtout pas Alice). Bon, c'était pas Question pour un Champion non plus. Tant pis si elle ne voulait pas répondre, Road n'allait pas la forcer hein. De toute façon, c'était une simple curiosité, ça n'allait pas l'empêcher de dormir de ne pas savoir. À vrai dire, il s'attendait plus à ce qu'elle lui mente plutôt que de dire la vérité ou même rester muette, après tout c'était plutôt normal de ne pas accorder sa confiance à un type comme lui. Pour tout dire, ça devait être dur d'accorder sa confiance tout court pour un enfant Ishbal... et c'est tout à fait compréhensible, après ce qu'il s'était passé. D'un côté, Road la comprenait, on avait déjà essayé de le tuer un nombre incalculable de fois juste parce que ses yeux rouges laissaient penser qu'il était Ishbal. Enfin, en général, c'était plutôt ses agresseurs qui se faisaient tuer, alors lui n'avait rien à craindre. Mais ça ne devait pas être très amusant tous les jours d'avoir une vie qui ne tient que sur un fil juste à cause de ses origines... et peut-être qu'il y avait autre chose. C'est de là que venait la question de Road.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Hakurei
Ennemi Public Number 2 =P
Membre

avatar

Féminin
Lion Chien
Messages : 1009
Age : 22
Rang dans le RP : Pseudo ennemie publique - Meurtrière
Rang spécial Hrp : Belle-fille de Lyli' and Gae - Fille de Greed - Femme de Yuyu - Demi-soeur d'Alice - Demie-soeur d'Ayu - Quart-soeur de Baru - Pokeuse professionnelle - Simone - Anmi et avant tout DFNnienne <3 - " NAMI'S TRAVELO WAY " By le Nain bleu.

Feuille de personnage
Points:
8/45  (8/45)
Niveau:
3/10  (3/10)

Pouvoir: Utilisation d'aiguilles et d'un flingue ♫

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Mar 18 Aoû - 19:35

Quelle gentille fille cette Alice. Adorable, niaise, simplette, innocente ou presque, quoi de mieux pour passer le temps? Avec elle, Nami respirait le calme et l’innocence. Elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance pour ce qu’elle disait et de toutes façons ça l’avancerait à quoi de trahir quelqu’un d’aussi sympathique que la jeune fille ? ♥ Si ça pouvait attiser sa haine, comme ces types là avec leurs idées malsaines. Enfin, il n’y a pas que ce genre de pensées qui l’énervait mais aussi un comportement aussi glacial que celui de ce Road. Lui et les bonnes manières ça faisaient deux. Il était énervant, très énervant et même le sourire niais d’Alice ne pouvait rien y faire. Cependant il fallait bien avouer qu’il était utile et … terrifiant. L’Ishbale n’aimerait pas du tout se retrouver à se battre contre lui. Et si c’était le cas, elle tiendrait pas longtemps. Certes elle est peut être courageuse, mais faut pas trop en demander non plus. Il est vrai elle venait de tuer quelqu’un, mais c’était en quelque sorte de la légitime défense avant tout. Il n’y avait rien de traumatisant en fait. En même temps avec le fameux génocide Ishbal, ça ne lui faisait rien. La vue de sang, de cadavre et autres, la jeune fille s’y était accommodée. Tellement que quand elle était jeune, c’était presque devenu une habitude d’en voir sur la route au coin d’une maison d’un des villages dévastés.

Ôter une vie … Nami s’était toujours demandé ce que ça faisait. Et bien là, elle le savait et ça ne lui faisait strictement rien. Non elle n’est pas quelqu’un d’insensible, cependant, il y avait un cadavre, en il y en avait un. Les remords, les regrets? Ils ne lui venait même pas à l’esprit. En même temps, c’était quelque chose de justifié. Rien de plus choquant, ça allait pas lui changer sa vie. En fait, limite elle s’en foutait un peu qu’il soit mort. C’était juste un cadavre à ajouter à son profil d’ennemie publique. Au moins maintenant, son statut était justifié. ♥ Mais c’était seulement par pur réflexe qu’elle avait demandé si il était bien mort. Elle le savait, c’était pas la peine de la sermonner presque. Bien sûr que si qu’elle devait tirer. Même pas un remerciement, rien. Vraiment malpoli ce type vraiment, tcheuh.

« T’aurais préféré être étalé par terre ? J’ai mal visé c’tout. Ce fucking œil s’est toujours pas rétabli. * Poke son œil droit * »

Nami avait préféré répondre calmement cette fois-ci. Ça ne servait strictement à rien de s’énerver contre lui, surtout en connaissance à présent de ces capacités à tuer. Oui, maintenant il faisait peur, mais pas plus que cela en fait, bien qu’elle ne pouvait pas vraiment le regarder dans les yeux. Toutes façons, ceux d’Alice ils sont plus beaux. D’ailleurs à peine qu’elle avait fini de parler, la petite blonde c’était ruée sur Road en lui posant toutes sortes de questions très touchantes ceci dit quand même. Bon il fallait pas chercher très loin ce qu’elle voulait lui demander. Elle semblait l’apprécier énormément et ceux même si c’était un monstre. Enfin c’était ce que la petite vague pouvait comprendre pour l’instant. A vrai dire plus rien n’allait la surprendre aujourd’hui. Trop d’évènements insensés étaient arrivés. Sa rencontre d’une jeune fille niaise à se retrouver à tuer des gens, non non, ça ne la perturbait plus. Pas plus du fait que sa nouvelle amie était devenue une très bonne tireuse … Ou alors elle avait une chance monstrueuse.

Ne pensant même plus à ce qui venait d’arriver, la jeune Ishbale alla chercher son flingue. Maintenant il lui appartenait pour sûr. Se foutant complètement des nombreux regards qui s’étaient rivés sur eux, elle remit l’arme dans son étui. Pour elle, être l’objet d’attention n’était plus quelque chose de surprenant non plus. Ces derniers jours, elle en avait fait une overdose même depuis sa rencontre avec Mercedes D. Cortez. Cette vieille sorcière était complètement sortie de l’esprit de Nami. Deuxième point positif dans cette rude journée. Instinctivement, quand elle regardait ses deux compagnons de meurtres, elle souriait légèrement. C’était marrant en fait quand on les regardait vraiment. Mais surtout bizarre. Et non, ce n’était pas du tout comme si 8mecs venaient de mourir. Bien sûr que non, tout le monde ici présent respirait l’innocence même voyons. Et ce n’était pas le fait que deux peut-être futurs serial killers venaient de naître. Nooon. C’était un épisode passait, seulement … pour combien de temps seulement? Pour la petite vague ce n’était pas forcément dit que la nuit elle puisse dormir tranquille tous les soirs. En y réfléchissant elle le savait pertinemment, ça raviverait de nombreux souvenirs effacés. Son je-m’en-foutisme avait certaines limites quand même.

Ainsi prit fin son petit sourire. A présent il fallait se diriger vers la table où leur boisson les attendait enfin! Et surtout, il fallait supporter l’ironie de Road. Rah, c’est sûr que c’est pas la gentillesse qui allait l’étouffer celui-là. Cependant des progrès étaient à voir., a petite Nami n’avait pas rechignait alors qu’il l’a poussé. Oui elle avait décidé d’être gentille. Et non elle n’était pas du tout influencé à cause de ce qui venait d’arrivait.
Le calme après la tempête, comme on dit. Et bien là, c’était pareil, sauf que c’était : la gentillesse après la guerre. Nouvelle phrase à ajouter dans le dico du jour de la jeune fille d’ailleurs. Autre progrès à voir, elle n’avait strictement rien dit sur le fait que Road avait posé ses pieds sur la table. Très malpoli comme comportement, mais elle s’en foutait. C’était un peu comme elle était devenue une gentille petite fille, douce comme Alice. En même temps, il ne vaut mieux pas se retrouver dans le même état que les autres types encore là-bas. La vague c’était assise à côté d‘Alice, se retrouvant en fasse de l’autre … ou plutôt de ses pieds. Pas très charmant de voir le dessous des chaussures … Ainsi, elle s’était légèrement décalée vers sa camarade et commença à boire son verre d’eau. Ça lui faisait du bien de boire enfin, depuis le temps qu’elle attendait ça. Il n’était pas rare de la voir ne pas s’abreuver pendant une journée, mais au vue des évènements récents, ça lui procurait plus de bien que d’habitude. Et ce n’était pas ces multiples regards qui allaient casser ce moment de bien-être. Fuck quoi après tout. Ils pouvaient même plus avoir un petit moment d’intimité? Sérieux.

Alors que Nami s’apprêtait à reprendre une autre gorgée d’eau, Road commença à la questionner. Elle resta figée le temps qu’il finisse de parler, verre d’eau en mains, prêt à l’abreuver. Mais non, son job était fini pour l’instant. Ce pauvre petit verre était retourné sur la table. Quant au regard de la jeune fille regard, lui avait dévié, au détour d’un mot, sur la gauche. Elle n’avait pas vraiment envie de mentir lorsqu’elle répondrait. Une réponse dont elle n‘était pas obligée de faire, mais de ça elle s’en fichait un peu. Dire qu’elle venait d’avoir un accident avec une haut gradée de l’armée, qu’elle avait réussi à échapper à une mort en ce faisant passer pour une policière en civile. De ça, elle s’en fichait complètement, bien que ça pourrait lui causer du tord plus tard. Mais ça changerait sa belle image de jeune fille innocente, qui était déjà tâchée qui plus est. La jeune vague regarda légèrement Alice et soupira légèrement.

« Par où commencer … … Ce flingue je l’ai eu il y a deux jours, lors du fameux accident qui a fait les journaux je pense … Je pense aussi que tu as compris qui était donc cette Ishbale. Quant au fait que je sois ici, je me suis retrouvée dans ce coin et j’en ai profité pour être un endroit ou je pourrais me tenir assez éloignée de tout ce qui touche aux flics etc … C’tout ce qu’il y a à savoir pour l‘instant... >.> »

Nami n’avait pas parlé du fait que sa tête soit mise à prix et elle n’en ferait peut-être pas part. Certes elle savait qu’Alice, elle était digne de confiance, mais lui … Bon si un peu, bien que ça relève plus du « je-m’en-fous-tisme » qu’autre chose en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice James
Alice in Wonderland ♥
Graphiste

avatar

Féminin
Verseau Chèvre
Messages : 1110
Age : 25
Rang dans le RP : Super-Niaise /PAF/ Futur Psychopathe
Rang spécial Hrp : Fausse fille de Mercade et de Chame- ~ Fille de Greed et Tiky ~ Soeur d'Ayumi ~ Demi-Soeur de Nami et de Suba ~ Porcinet ~ Boudin Blanc ~

Feuille de personnage
Points:
8/25  (8/25)
Niveau:
1/20  (1/20)

Pouvoir: *sourire niais*

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Mar 15 Sep - 22:30

    Si Alice avait été intelligente, elle aurait vite compris que Road n’avait besoin d’aucune aide et que de ce fait, s’inquiéter pour lui était assez superflu. Mais que voulez vous, Alice s’en fout un peu de tout ça. Elle s’est toujours dit que s’inquiéter pour quelqu’un même si celui-ci n’en a à priori pas besoin, ferait toujours plaisir à la dite personne. Bien entendu, c’est uniquement ce que pense la demoiselle. Les gens raisonnent-ils comme elle ? Sûrement pas. Après tout, s’en faire pour quelqu’un qui n’a pas besoin qu’on s’inquiète pour lui devient rapidement énervant pour la personne qui doit subir tout ça. Mais bon, se faire du soucis pour les autres plus que pour elle, c’est ce qu’Alice sait le mieux faire. Avec les discours à rallonge bien entendu.

    Il y a bien une chose que la blondinette retiendra, c’est qu’il ne faut pas forcément montrer qu’on s’inquiète pour quelqu’un. Au risque de se prendre un coup sur la tête. Et tout cela sortait d’un raisonnement suite à une expérience personnelle. La pauvre Alice, elle se faisait un sang d’encre énorme pour les gens, et voilà comment on la remerciait ? En la frappant. Cela aurait put passer si la personne qui avait lever la main sur Alice avait été une fille, le problème, c’est que c’était loin d’être le cas. Et frapper une fille alors que l’on est un homme est tout bonnement… inadmissible. La jeune fille se massa la tête tout en prenant une moue boudeuse, comme à chaque fois dans ce genre de situation. Mais il est vrai que cette sorte de tête étrange avait tendance à adoucir les gens, encore fallait-il qu’on la regarde.

    - Assa…ssin ?

    Alice ? Un assassin ? Et puis quoi encore. C’comme dire que l’eau ne mouille pas. C’est tout aussi idiot. Malheureusement, c’était bel et bien la vérité. L’innocence d’Alice venait d’être souillé alors qu’elle avait réussit à rester pure pendant dix huit longues années. Enfin, c’est pas parce qu’elle venait de tuer un homme qu’elle allait devenir une criminelle activement recherché. Quoique, vu l’ignorance totale envers l’acte qu’elle venait de réaliser, il ne serait pas étonnant de la voir en haut de l’affiche des gens recherché. Après tout, une personne capable de tuer sans ressentir ni tristesse, ni sadisme ni rien d’autre et qui, la minute d’après sourit niaisement comme si rien de tout ça n’était jamais arrivé, ça ne court pas les rues. Et heureusement d’ailleurs.

    Docilement, Alice se laissa pousser vers la table où son verre l’attendait. Elle prit place comme si de rien était et commença à balancer les pieds dans le vide tout en portant son verre à ses lèvres. Pourtant, avant même d’avoir but une seule gorgée, la blondinette se leva d’un bond, comme si une mouche venait de la piquer. En fait, elle venait de se rappeler qu’elle avait oublier quelque chose d’important. Une chose qu’on lui avait toujours apprit. En toute candeur, Alice s’approcha de Road et déposa un baiser sur sa joue avec un grand sourire illuminant son visage.

    - Merci.

    Pourquoi Alice remerciait-elle Road ? Pour les avoir sauvé, elle et Nami ? Ou pour être allé chercher leur boisson ? Sûrement des deux. Bien entendu, Alice ne se doutait pas un seul instant qu’il avait fait ça un peu contre son grès. On est niaise ou on l’est pas hein. Elle posa ensuite son regard sur l’oiseau perché tranquillement sur le crâne de Road. Comme vous vous en doutez, la boule jaune ne resta pas longtemps dans la chevelure du garçon et fini rapidement entre les bras de la demoiselle qui l’étouffa presque en le serrant très fort contre elle.

    - Dit Road ? Je peux le garder ? Hein ? Dit, je peux, tu veux bien ?

    Oui bon, elle attendait pas vraiment de réponse de sa part, surtout qu’il avait l’air d’être en pleine conversation avec Nami. Conversation qu’elle n’écouta que d’une oreille. Mais un mot la fit reprendre son calme, et, avec tout le sérieux qu’il lui était possible d’avoir, posa la question fatidique :

    - C’quoi une Ishbal ?

    C’est ça Alice, va te coucher.

_________________

Lonely Girl »




Dernière édition par Alice James le Sam 28 Nov - 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Road Shokkeru
R, Criminel Reconnu
Membre

avatar

Masculin
Balance Cheval
Messages : 1421
Age : 26
Rang dans le RP : Chien enragé. Actuellement en taule.

Feuille de personnage
Points:
29/90  (29/90)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie sans cercle permettant de manier l'électricité.

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Dim 20 Sep - 15:19

À présent que tout était terminé, il y avait une atmosphère étrange qui régnait dans le petit groupe assez particulier. En effet, ce n'est pas tous les jours que l'on voit un trio de cette envergure, composé d'un taré assoiffé de sang, d'une blonde idiote avec la tête vide et d'une ishbale qui tire comme une reine avec le revolver. En parlant de ça, c'était très étonnant, il y avait de quoi se demander si cette fille avait l'habitude de tirer... ou alors c'était simplement la chance du débutant... mais il fallait avouer que c'était un beau tir. Et le meilleur dans tout ça, c'est qu'elle prétendait avoir mal visé, mais étant donné que la fonction de base du revolver est de tuer, il aurait fallu dire plutôt qu'elle avait parfaitement bien visé. Cette gamine ne se rendait vraiment pas compte de la chose. Mais bon. Road n'allait pas lui en vouloir, ce n'était qu'une gamine après tout. Une gamine très énervante, par ailleurs. Mais les gens en ce monde capables de ne pas énerver Road étaient quasiment inexistants. Et Nami, elle n'avait qu'à bien se tenir, parce qu'en général, quand quelqu'un énerve notre protagoniste, il termine bien vite sur un brancard. Elle le provoquait, même si elle ne s'en rendait certainement pas compte. Et puis cette demoiselle n'avait rien à dire sur les manières du jeune homme, car ils étaient un peu au même niveau de politesse... Road n'avait pas remercié Nami d'avoir buté la tronche d'un type qui allait lui exploser une chaise dans la trogne, mais Nami ne l'avait pas non plus remercié de l'avoir sauvée de six mecs aux idées mal intentionnées. Même s'il ne l'avait pas vraiment fait de son plein gré, il l'avait quand même fait. Ce n'était pas la sympathie qui l'étouffait, c'est sûr, mais il aura tout de même fait quelque chose de « bien » au moins une fois dans sa vie.

Tous les regards étaient fixés sur les trois fouteurs de bordel, et on entendait des chuchotements qui venaient de tous les côtés. Sans compter les sourires sournois que quelques gros balèzes leur affichaient, ce qui n'était pas vraiment rassurant. Enfin, pour quelqu'un de normal. Parce qu'on ne pouvait pas dire que les principaux intéressés étaient normaux. Non, absolument pas, ils étaient tout sauf normaux. Ce ne sont pas non plus des aliens, mais on les regardait comme des phénomènes de foire... c'était très irritant... Road n'aimait pas du tout ça, mais il préféra le cacher, pour l'instant. S'il devait afficher son énervement du moment, ça risquerait de devenir carrément chaotique. Une fois arrivés à leur table, ce fut un grand silence, et oui mais ils auraient pas pu discutailler avec humour et légèreté vu ce qu'il venait de se passer. Il n'y avait rien à dire, de toute façon. Les gens devaient commencer à se poser des questions sur Road, car il avait tout de même carbonisé la gueule d'un des types qui embêtaient Alice et Nami... Et ce n'est pas très courant ce genre de truc. Enfin, on ne voit pas ça tous les jours. Oui, c'était de l'alchimie, pas difficile de deviner, et c'est pourquoi on le lorgnait sans la moindre discrétion, ce qui l'énervait à un point impossible à imaginer. À vrai dire, la colère de Road ne connaissait aucune limite, aucune borne, et la marge de progression était impossible à définir... c'est cette colère gigantesque et dévastatrice qui faisait toute sa puissance... Ainsi que son ego surdimensionné et son caractère absolument détestable.

Les demoiselles buvaient tranquillement leur boisson, et heureusement pour elles, car si elles avaient refusé de les boire, Road les aurait forcé. Il s'est fatigué à aller chercher le verre d'eau de Nami et a payé un jus d'orange à Alice dans un élan de bonté alors il aurait pas fallu faire les difficiles là... il était déjà suffisamment de mauvais poil alors elles avaient pas intérêt à se plaindre ou autre, les deux filles. Tant qu'elles se taisaient et qu'elles buvaient sans rien dire, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Hem. À un moment, perplexe, Road brisa ce silence de mort, en posant une question à Nami, question qui avait eut pour effet de la laisser figée sur place, et par dessus le marché, elle prit tout son temps pour répondre. Non mais vous croyez qu'il a que ça à foutre Roadchounet ? Alors qu'il allait lui reposer la question sur un ton plus agressif, elle soupira et parla finalement. Tant mieux pour elle. Quand ce monsieur voulait savoir quelque chose, il fallait le lui dire tout de suite sinon pan pan cul cul. Quoique là... ça ne l'aurait pas dérangé que Nami ne lui réponde pas, étant donné qu'il s'en fichait un peu d'elle, mais c'était tout de même très irritant de se faire envoyer balader par une gamine pas plus haute que trois pommes. Bref, elle lui expliqua donc tout le truc, en passant par l'accident qui avait eut lieu il y a deux jours. Road n'en avait pas raté une miette de cet accident, il se souvenait avoir lu quelque chose comme ça dans le journal. L'article précisait qu'il pouvait s'agir d'une tentative d'assassinat d'un militaire, et pas n'importe lequel. C'était la seconde du King, apparemment. Et donc l'agresseur potentiel était Nami ? Là, ça virait presque au comique. Témoignant néanmoins un certain intérêt pour la jeune ishbale, Road battit ses jambes en retraite et les remis sous la table. Il posa son coude sur la table et appuya sa tête dans sa main, regardant fixement Nami. Il ne la lâchait plus du regard, et son expression avait complètement changé. Ses lèvres esquissèrent un fin sourire et ses deux iris rouges insistaient tellement sur la jeune fille qu'on aurait dit qu'il la transperçait de parts en parts d'un seul coup d'œil. C'est dans ces moments-là qu'il était le plus effrayant, quand il souriait. Sans quitter son expression de meurtrier, il articula quelques mots destinés à Nami qui étaient bourrés d'ironie.


« Tentative d'assassinat sur le Général Cortez, hein... Dans ce cas, tu dois être très forte... »

Ce n'était pas toujours facile de supporter les sarcasmes de Road... et ce dernier le savait parfaitement, c'est pourquoi ça l'amusait de faire ce genre de réflexion ironique aux gens. Il retira son coude de la table et se laissa tomber lourdement contre le dossier de sa chaise, puis il croisa ses mains derrière sa tête avec un sourire à peine visible. C'est alors que Alice se leva de sa chaise et s'approcha de lui. Qu'est-ce qu'elle voulait encore ? Il ne fit que la suivre du regard, jugeant qu'elle ne valait pas la peine qu'il tourne la tête. Un fois juste à côté de lui, Alice lui déposa un bisou sur la joue, toute souriante. Road fronça les sourcils et se mit à grogner, ne comprenant pas pourquoi elle avait fait ça, jusqu'à ce qu'elle lui dise ce mot qu'on ne lui avait encore jamais dit jusqu'à maintenant : « Merci. » Surpris, il se contenta de pencher la tête et de fermer les yeux. Par la suite, il ignora également la question d'Alice qui consistait à lui demander si elle pouvait garder Hibird, et vu comment elle le traitait, la réponse était si évidente qu'il ne prit pas la peine de lui répondre.

La question fatidique arriva enfin... celle à laquelle Road s'attendait depuis le début. « C'est quoi une ishbale ? » La stupidité d'Alice n'avait donc pas de limite ? Bref, passons... il soupira et lança un regard en biais à la blondinette.


« Tu n'as jamais entendu parler de la guerre d'Ishbal, Alice ? »

Enfin, il s'attendait déjà à la réponse. C'est pourquoi il ne l'attendit pas vraiment. Lorsque les deux filles eurent terminé leur verre, il se leva, prêt à s'en aller. Après tout, il n'avait plus rien à faire ici. Autant partir tout de suite au lieu de péter un fusible et exploser tout le bar. Il paya l'addition et fourra nonchalamment ses mains dans ses poches.

« Allons-y, Alice. Puis il tourna la tête vers la jeune fille ishbale. Quant à toi, bonne chance pour la suite... Nami. »

Et il se dirigea vers la sortie, avec la blondinette à sa suite. Il laissa un vent glacial souffler dans le bar qui reprit rapidement son ambiance habituelle.

Topic clos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinoto Portman
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Féminin
Cancer Singe
Messages : 1886
Age : 24
Rang dans le RP : Chimère chat à la solde de Greed, elle recherche sa fille: Eden. La recruteuse de choc des DH.
Rang spécial Hrp : Grande soeur de May, Tata de Zina, Presque épouse de Subaru, mère d'Azai, d'Angelica (alias Eden) et de la box, buveuse de lait, marchant de sable à ses heures perdues, sosie brune de la fée clochette (jeteuse de poussière d'atmosphère), adepte de Saturnain, millitante pour la régence de vert, utilisatrice de . , fan du bas marché, chanteuse de générique de séries et dessins animés cultes, grande floodeuse (n°2 par le passé, actuelle n°1, en attente de se faire détrôner par sa petite soeur <3 histoire que le royaume reste dans la famille!), dealeuse de peluche qui boss pour Memory, accro aux pommes elstars, fondatrice de la secte anti time out.

Feuille de personnage
Points:
32/60  (32/60)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: Sens surdéveloppés, grande rapidité et aptitude à faire des sauts très haut, griffes acérés. Maîtrise des armes blanches et arts martiaux.

MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   Dim 6 Déc - 1:26

Bonsoir! Comment ai-je pu laissez votre topic croupir sans le noter, vous devriez me lapider! *se lapide elle-même déjà*

Vous serez tous trois notés sur 10 en raison de vos quatre réponses a chacun (bien qu'il y ait eu du double post ^^)

C'était un topic savoureux et pas trop longs, les joutes verbales et aventures de votre sympathique trio sont vraiment très agréable à lire!Que se soit les petites remarques en coin de Road, la naïveté trop chou d'Alice ou bien les pokes de Nami: on aime! Comme à vos habitudes les posts sont assez longs; et les points techniques tels la syntaxe, l'orthographe, la fluidité, etc. sont maîtrisés. Bref vous avez tous droit à un 8/10!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
.oO0( Une Ishbale, une niaise et un chien )0Oo. [ PV Alice & Road ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» Le chien et le dauphin
» autres gifs de chien de race

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Quint Flesh-
Sauter vers: