AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Viktoria Elinker

Aller en bas 
AuteurMessage
Viktoria Elinker
Impératrice de la Mode
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 120
Age : 25
Rang dans le RP : Needle Maiden ~ Coco Chanel made in Central
Rang spécial Hrp : Snob à ses heures perdues 8D

Feuille de personnage
Points:
0/45  (0/45)
Niveau:
5/7  (5/7)

Pouvoir: Rire snob? 8D • Techniques d'escrime

MessageSujet: Viktoria Elinker   Ven 1 Mai - 19:15

Nom : Elinker, elle reste une des dernières héritières, avec sa nièce Serena.
Prénom : Viktoria Rosaleen
Surnom : Maiden, autant par sa famille que ses collègues de travail, ou plutôt ses subordonnés.
Âge : 31 ans
Genre: Civile, Impératrice de la Haute Couture
Thème Musical: Apocalyptica & The Rasmus & H.I.M – Bittersweet
Comment avez-vous connu le forum ? C’est un secret .3.
Rang désiré: The « Maiden »
Pouvoir:
Celui de créer les plus belles robes d'Amestris ;3. Durant son adolescence, alors que Ellen Elinker partait faire le tour du pays pour trouver des tissus rares et précieux, Viktoria a suivi entre autres des cours d'escrime, de tir à l'arc, de piano, de harpe et de violon. Armée d'une longue rapière, Viktoria sait se faire imposer par la force, si nécessaire. La discipline qu'est le tir à l'arc lui permet de rester calme et stable.

Description Physique:
Viktoria Elinker pourrait être l’Élégance incarnée dans une seule et même femme. Belle, raffinée, puissante et envoûtante, la Maiden aime se faire désirer et se faire admirer. Son corps est sans la moindre imperfection : d’une taille et d’une corpulence des plus parfaites, Viktoria fait tourner bien des têtes sur son passage, par sa prestance, sa démarche élégante et son port de tête royal. C’est que la Maiden aime sortir de l’ordinaire tout en restant une femme silencieuse et mystérieuse aux yeux du monde « d’en bas ». Tout d’abord par son regard émeraude perçant qui semble si méprisant et froid qui fait pourtant s’agenouiller des myriades d’hommes riches et jeunes, et ensuite ses cheveux blonds et ondulés auxquels elle porte un soin tout particulier : elle ne saurait tolérer qu’une mèche se rebelle et fasse de l’ombre à son si beau visage. Lui arrivant au niveau de la poitrine, Viktoria préfère les attacher en un chignon placé assez bas, près de sa nuque blanche, considérant que les cheveux longs, lâchés au vent, sont d’une vulgarité sans pareille. Sa bouche est fine et d’une couleur rouge sang que nombre d’hommes rêveraient d’embrasser, mais on n’approche pas Viktoria si facilement. Si belle, si ténébreuse, elle semble presque irréelle, comme un mirage, ou comme un rêve. Depuis toute petite déjà, on ne tarissait pas d’éloge à l’égard de la petite Viktoria, et sa mère de lui répéter chaque jour qu’elle serait, plus tard, une des grandes figures du pays, et ce peu importe le domaine, tant qu’il fût noble et d’un prestige sans égal. Dès lors, la Maiden faisait attention aux moindres détails, touchant la Perfection du bout de ses ongles vernis.
Pour revenir au présent, Viktoria est aisément reconnaissable à sa tenue peu ordinaire mais si élégante qu’encore une fois elle semble venue d’une autre sphère : elle porte une robe rouge sombre, longue, d’un style ancien mais ô combien raffiné (style Victorien, héhé), couplée en plus à de la dentelle d’une qualité et d’une blancheur rare et brodée d’or... Une robe qui vaut au bas mot quelques centaines de milliers de cenz et qui est pourtant sa robe de « tous les jours ». Elle porte également de longs gants de cuir sombre par-dessus lesquels bagues serties de pierres précieuses et bracelets d’or s’accumulent ; tandis qu’un collier assorti à ses yeux et à ses bracelets, soit en argent et en émeraude orne sa gorge. N’oublions pas ses chaussures à talons rouge carmin sans compter un ravissant chapeau tout aussi écarlate qui protège sa peau d’une exposition trop longue au soleil d’Amestris, ce qui ne l’empêche pas d’avoir un teint légèrement halé, car il ne faut pas non plus que la Maiden ressemble à un linge blanc. Notons qu’elle ne se sépare jamais de son éventail fétiche, de couleur d’or et tout en délicatesse...


Description Morale :

C’est bien connu, les gens riches et célèbres sont d’abord des gens que tout le monde croit connaître par le biais des magazines mais qui en fait sont complètement différents de ce qu'ils laissent paraître. C’est exactement le cas pour la Maiden qui change d’attitude aussi souvent que le ciel change d’humeur. Avec les petites gens, ou ce qu’elle appelle « ceux d’en bas », elle se montre froide et distante, parfois même arrogante, ce qui n’empêche pas la populace de lui témoigner un respect profond et même de la crainte et surtout une admiration sans limites : en effet, qui n’a jamais entendu parler de La Maiden, la grande créatrice de mode reconnue dans tout le pays, et surtout, celle qui fait et défait les réputations des célébrités d’Amestris par l’intermédiaire de ses créations qu’elle qualifie elle-même de « purement artistique », et celle qui peut faire passer les anonymes de l’ombre à la lumière et inversement? Chacune de ses apparitions publiques lors des soirées mondaines ou lorsqu’elle vient en ville « chasser » les futurs mannequins assez dignes pour porter sa collection, déclenche une véritable folie furieuse autour d’elle. Attachés de presse et jeunes adolescent en quête de reconnaissance se pressent autour de Viktoria pour espérer l'apercevoir, lui serrer la main, ou mieux, échanger quelques paroles et peut-être même avoir l’infime lueur d’espoir d’être assez unique et spécial pour être engagé par elle ou faire partie du cercle d’amis extrêmement hermétique de la Maiden. Mais rien n’y fait, Viktoria choisit elle-même ses employés les plus importants, et selon des critères peut-être arbitraires et même injustes mais qui au moins assurent le succès de la Maiden, même si nombre de ses employés, anciens ou pas, la considèrent comme extrêmement sévère et d’une impartialité sans égale au sein de son travail ce qui lui a valu pour un temps le doux nom de « Iron Maiden », surnom auquel Viktoria ne s’identifie pourtant pas... Quoiqu’il en soit, si Viktoria dirige ses employés comme un général dirige son armée, elle reste une femme qui apprécie la compagnie lors des différentes soirées auxquelles elle est conviée et où elle écoute à loisir les derniers potins du pays, comme pour se renseigner du « top et du flop », car il n'était pas Dieu permis pour elle de fréquenter l'infréquentable; mais elle est surtout une jeune femme sensible et qui a des sentiments, qui rit et qui pleure, aime et déteste, même si cela est pratiquement invisible aux yeux de tous. A la fois autoritaire et douce, extravagante et simple, il est souvent difficile de cerner complètement la personnalité de Viktoria, à moins de la connaître sur le bout des doigts... Sa devise? «Travail, Passion et Dévotion (envers elle 8D)»


Histoire:
Viktoria Rosaleen Elinker naît dans la nuit du 24 au 25 décembre 1883 dans l’immense manoir des Elinker, situé à quelques pas de la capitale d’Amestris. Elle sera la première héritière de cette famille richissime, suivie par sa petite sœur Erzébeth, née en 1886. La famille Elinker est assez atypique en ce qui concerne les traditions, étant donné que ce sont les femmes et elles seules qui dirigent la famille depuis près de six siècles, considérant que les hommes, belliqueux et sots, sont incapables de mener à bien la vie de leur progéniture. « Les hommes », lui dit un jour sa mère, Ellen Margaret Elinker, « sont inutiles, ma douce. Viktoria, tu seras un jour adulée par la foule, aimée de tous, et la notoriété prendra le dessus sur ta raison. Mais garde ta fierté et n’oublie pas que tu es seule, contre tous. ». Comme ça, le ton était donné, et si sa mère nourrissait une haine sans limite contre les hommes, Viktoria n’était pas idiote au point de la suivre coup sur coup. Le père avait quitté la famille avant la naissance d’Erzébeth, la petite sœur de Viktoria, pour des raisons que la Maiden ne cherchait pas à comprendre.

C’est de cette manière que sa vie débuta, jusqu’à la naissance d’Erzébeth en 1886. Les deux jeunes filles vivaient donc dans ce manoir, entourées de leur gouvernante et de leurs domestiques qui se comptaient par trentaines, leur éducation se faisait à domicile, les professeurs venant tous de l’illustre Université de Central, tandis qu’Ellen Margaret travaillait dans son atelier de haute couture, car c’était ça, qui faisait la réputation des Elinker : la grande maison de haute couture qui régnait sans partage sur le monde de la mode depuis plusieurs générations et qui, accessoirement, se servait de nombre des personnalités de Central mais aussi de tout le pays comme « vitrine » pour étendre l’influence de cette mode si « chic ». Et comme on pouvait s’y attendre, Ellen était tellement prise par son travail, et le succès l’obnubilait à en mourir qu’elle ne prêtait plus la moindre attention à Viktoria et Erzébeth qui avaient comme seul substitut d’amour maternel leur gouvernante, Susanne, déjà âgée de plus de cinquante ans quand leur mère leur avait donné naissance avant l’âge de vingt-six ans. C’était pour cette raison que Viktoria appréciait si peu sa mère, et l’admirait en même temps. Elle lui enviait cette capacité à être inhumaine, et à être sensible au point de créer des robes comme on n’en n’avait jamais vues, élégantes et sobres, belles et avant-gardistes.

Mais la vie de Viktoria et d’Erzébeth continua « tranquillement », ponctuée dans leur enfance par les nombreuses réceptions toujours démesurées, à la hauteur de la réputation de l’Empire Elinker : les politiciens, mais aussi les artistes et toute la haute société du pays se retrouvaient chez Ellen qui invitait également de jeunes mannequins pour dévoiler sa toute nouvelle collection. Et à chaque fois, le succès était au rendez-vous et Ellen savourait chaque fin de soirée comme une douce victoire. Jalouse de devoir vivre dans l’ombre de sa mère malgré les louanges qu’on lui faisait, Viktoria décida d’apprendre la couture. Dès l’âge de dix ans (1893), elle s’introduisait discrètement dans l’immense atelier, situé à l’intérieur même du manoir, pour subtiliser fils et aiguilles en tout genre. Elle apprit l’art de la couture, seule, tandis que sa petite sœur se prenait de passion pour le dessin de robes et de chapeaux. L’argent, le succès, le pouvoir, le faste et la démesure, c’était un monde fait « sur-mesure » pour notre Viktoria qui commença à créer ses propres vêtements plus tôt que sa mère ne le pensait. Car en effet, Ellen comptait envoyer ses deux filles dans une école spécialisée, la même dans laquelle elle avait étudié, et qui était justement dirigée par d’autres membres de la famille Elinker. Constatant le talent incontestable de ses deux jeunes filles « prodiges », Ellen décida de faire continuer leur éducation à domicile, pendant qu’elle, irait aux quatre coins du monde, pour organiser réceptions et surtout défilés. Ainsi à cette époque furent créées des collections restées mythiques, comme celle nommée White Rose (1898, Viktoria a alors 15 ans et Erzébeth 12) et qui avait remporté un succès phénoménal – dans les journaux, cette nouvelle avait quasiment éclipsé toutes les autres, preuve de l’importance cruciale qu’on accordait à la célèbre Ellen. Et entre temps, Viktoria et Erzébeth faisaient leur ascension, en lançant leur première collection qu’elles nommèrent simplement « Primera ». Cette dernière eu un succès assez conséquent et les deux sœurs furent considérées comme bien dignes de cette prestigieuse maison. Les quelques dix-sept robes, ainsi que tous leurs accessoires – chapeaux, chaussures, sacs, etc. – furent vendues en quelques jours pour des sommes incroyables.


Dernière édition par Viktoria Elinker le Sam 2 Mai - 11:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktoria Elinker
Impératrice de la Mode
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 120
Age : 25
Rang dans le RP : Needle Maiden ~ Coco Chanel made in Central
Rang spécial Hrp : Snob à ses heures perdues 8D

Feuille de personnage
Points:
0/45  (0/45)
Niveau:
5/7  (5/7)

Pouvoir: Rire snob? 8D • Techniques d'escrime

MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   Ven 1 Mai - 19:16

Mais voilà, la vie des deux jeunes demoiselles bascula ce soir d’octobre 1900, alors que leur mère se rendait en train à Xing, afin d’y trouver les soieries les plus précieuses. On ignore toujours comment, mais le train aurait visiblement déraillé et on n’aurait retrouvé que peu de survivants, malheureusement, Ellen n’en faisait pas partie, et encore une fois, elle fit la une des journaux, mais cette fois pour qu’on annonce sa fin tragique. Des annonces officielles avaient été faites, et ses obsèques, dignes d’une reine, furent organisées. Viktoria et Erzébeth eurent du mal, cependant, à pleurer leur mère. Certes, elle leur avait donné la vie, mais leur avait-elle donné l’amour ?

Derrière elle, Ellen Elinker laissa une fortune colossale ainsi que toutes ses propriétés foncières. Le tout revint à Viktoria, la seule héritière qui pouvait reprendre le flambeau, les parents d’Ellen étant morts depuis une dizaine d’années déjà. Viktoria Elinker devint ainsi l’héritière de cet empire à seulement 17 ans, une première dans la famille ! Elle fut alors autorisée à s’approprier entièrement l’atelier de sa mère et à le fouiller de fond en comble. C’est ainsi qu’elle trouva, entre autres, des déplacements monétaires qui avaient servi à financer un certain... « Centre » dont elle n’avait jamais entendu parler. Elle resta perplexe mais fut encore plus étonnée par une autre découverte : sa mère avait eu un autre projet de collection qui n’avait jamais vu le jour... Et Viktoria, aidée de sa petite sœur, réalisèrent le dernier projet de leur défunte mère, projet qu’Ellen avait nommé « Maiden »... La collection, composée de plus d’une quarantaine de créations, fut finalisée en 1905. Aidées de tous les employés de la maison Elinker, un défilé exceptionnel fut organisé pour la mémoire d’Ellen. Après ce défilé, au cours duquel plusieurs journalistes avaient été invités, on donna définitivement le surnom de Maiden à Viktoria, et ce nom ne la quittera plus. A 22 ans, elle était devenue la nouvelle impératrice des podiums et des ateliers de haute couture. Et Erzébeth (19 ans), à qui le succès donnait de l’urticaire, se satisfaisait pleinement de sa vie de « petite sœur de Viktoria Elinker » et pu développer sa vie privée en épousant Matthias Léonard en 1906, riche négociant en vins et en ayant une petite fille, qu’elle appela Serena, née en 1907. Viktoria, qui malgré elle développait cette méfiance héréditaire envers les hommes, restait seule.
Le silence d’Erzébeth cachait en réalité une autre terrible nouvelle : depuis quelques années, elle souffrait d’une maladie que même les médecins n’avaient pu diagnostiquer, et comble du malheur, son époux la quitta définitivement, ayant été déshérité par sa famille, et comptant depuis peu sur les ressources d’Erzébeth pour survivre. Ellen n’avait pas vraiment tort, se disait Viktoria. Les hommes sont inutiles. Erzébeth quitta donc sa sœur Viktoria à l’âge de 24 ans à l’aube du printemps 1910, laissant toujours les spécialistes perplexes. Viktoria les avait tous renvoyés à coups de cris, leur demandant pourquoi ils n’avaient pas pu sauver Erzébeth. Maintenant, il ne restait plus qu’une seule personne qui pourrait prendre la succession de Viktoria, et c’était sa nièce, Serena, aujourd’hui âgée de sept ans à peine. Mais c’était dur de devoir s’occuper d’une si jeune enfant alors qu’elle-même ne désirait pas en avoir.

Aujourd’hui, Viktoria Elinker, 31 ans, vit dans son manoir avec sa jeune nièce, chouchoutée par les domestiques, qui sont aujourd’hui au nombre de 18, dirigés par Gabrielle Rowan, une jeune domestique de 21 ans au service de Viktoria depuis son plus jeune âge. Maintenant à la tête d’une immense fortune et dont la réputation n’est plus à refaire, Viktoria tente tant bien que mal d’éduquer la petite Serena, l’aimant comme elle le peut.
On lui a récemment demandé de commencer la création d’une nouvelle collection pour l’hiver prochain. Nommée First December, les robes sont déjà terminées mais Viktoria tient à garder le secret. Consacrant entièrement sa vie à son travail, elle n’a plus porté attention à cette histoire de Centre, auquel sa mère semblait participer, d’autant plus qu’aucun contact avec l’héritière n’avait été effectué.
Du moins, pas encore...


Test RP:
Décembre 1913, dans le manoir de Viktoria. La Maiden a été invitée à une fête organisée par un homme qu’elle n’a rencontré que deux fois : il s’agit du Dr. Martens *tombe*, professeur de physique à l’Université de Central mais également amateur d’art et surtout un des admirateurs du travail de Viktoria, même si la jeune femme pense autre chose...

- Madame ?

La Maiden était en pleine réflexion et commençait à divaguer légèrement lorsqu’elle entendit la voix de Gabrielle la tirer de ses élucubrations. Gabrielle, surnommée Gaby par Viktoria elle-même, était la plus fidèle et une des plus anciennes domestiques de Viktoria. Elle bénéficiait d’une affection qui allait au-delà de la simple relation maître-valet.
Là, Gabrielle lui coiffait doucement les cheveux. En effet, la Maiden avait un cuir chevelu plutôt sensible et il fallait impérativement que sa domestique fasse très, très attention.

- Qu'y a-t-il, Gaby? Viktoria observa le visage de sa domestique dans le reflet de l'immense miroir de sa coiffeuse.
- Oh, rien, Madame, murmura Gabrielle en coiffant soigneusement les boucles blondes de la Maiden. Vous sembliez rêveuse. Ce n'est pas dans vos habitudes, si je puis me permettre, Madame.
- Aah, dit Viktoria en souriant. C'est vrai. Dis-moi, comment trouves-tu ma robe?
- La... la robe?... Eh bien, je vous trouve splendide, Madame.
- Excellente réponse.

Voilà, c'était comme ça que les conversations se faisaient entre Viktoria et Gabrielle, la première jugeant sa domestique comme exemplaire, et la seconde pensant que sa maîtresse était bien clémente de la traiter ainsi. Car la Maiden n'accordait ce traitement de faveur qu'à quelques personnes dans son entourage professionnel: elle traitait la plupart de ses employés comme de simple pions qui l'aidaient juste à mieux rester sur son trône; ainsi pensait Viktoria...

- J'allais oublier... Rappelle-moi que je dois faire une petite visite de routine à Dublith, dans un de mes ateliers. J'ai besoin de vérifier si Teresa Cole est bien partie en congé. La pauvre. Je vais bientôt devoir la remplacer.
- Bien, Madame.

Gabrielle continua de s'occuper de la chevelure de Viktoria alors que celle-ci lisait une nouvelle fois l'invitation. C'était à environ vingt minutes, ah, les joies de la technologie moderne, pensa la Maiden. C'est vrai, sans la technologie, pas de machines à coudre ni rien, et sans machines à coudre... les plus belles collections de sa mère n'auraient jamais pu exister, faute de temps.

- Gaby, as-tu contacté mon chauffeur?
- Oui, Madame.
- Tu devrais songer à te dépêcher, Gaby, fit Viktoria en examinant une dernière fois ses cheveux. Elle observa ensuite le reste de son visage maquillé. Bien, tout était parfait. J'ai prévenu le Dr. Martens que tu serais de la partie, ajouta-t-elle en tournant son beau visage vers la jeune fille. Il est charmant mais manque parfois d'organisation... Sa dernière gouvernante est tombée enceinte et il a complètement oublié de la remplacer. Je compte sur toi.

A cette annonce, Gabrielle resta sans voix. Jamais Viktoria ne lui avait demandé de l'accompagner pour une soirée, même si elle savait qu'elle ferait simplement partie des barmaids et autres serveuses. C'était pour elle, comme un rêve qui s'accomplissait. Elle qui n'avait plus de parents, et qui nourrissait, comme beaucoup de filles, ce rêve d'un jour pouvoir être parmi les plus grands, il était presque réalisé. Car un rêve qui se réalise n'est plus beau, elle le sait bien. Alors, dans son corps et dans son âme de domestique, elle pouvait bien se permettre de rêver...

- D'ailleurs, continua Viktoria sur sa lancée, j'ai décidé qu'il était temps que tu changes un peu de vie. Le peu d'éducation que tu as reçu te sera amplement suffisant pour me suivre lors de mes déplacements. Je veux que tu sois une gouvernante digne de ce nom.

Gabrielle peina à trouver ses mots tant ce que Viktoria lui disait lui faisait de l'effet.

- Oh... bredouilla Gabrielle, sous le coup de l'émotion. Madame c'est... je suis vraiment très honorée de... Je ne... sais pas quoi dire...

- Alors ne dis rien, répondit Viktoria en lui souriant. Bien, tout est en place, maintenant file te laver le visa...

- Tante Maiden! Tante Maiden!

Un bruit de petits pas se fit entendre dans le couloir qui menait à l'immense chambre de Viktoria. Suivirent ensuite trois coups sur la porte, puis une minuscule demoiselle pénétra "l'antre de la Maiden".

- Tante Maiden! répéta Serena. Regarde, Regarde!

La petite fille tourna sur elle-même, faisant voler les jupons de sa robe. Viktoria et Gabrielle observèrent Serena, un sourire attendri sur leur visage.

- Regarde comme c'est joli, Tante Maiden.

- En effet, tu es ravissante, ma petite. Mais approche un peu... Voilà... Tu as une vilaine trace sur le visage. Tu n'as tout de même pas l'intention de venir avec ça sur le nez, n'est-ce pas?

- Non, je ne veux pas!

- Parfait, parfait. Ménoly et Cassandra on fait un excellent travail sur cette robe. Gaby, après t'être préparée, fais venir tout le monde dans le hall principal.

Viktoria se leva et épousseta rapidement la robe de sa nièce qui faisait de grands sourires à Gabrielle. Elle prit ensuite la jeune fille dans ses bras et la porta. Gazouillant comme un bébé, Serena fit signe à Gabrielle de les suivre. Celle-ci répondit qu'elle devait se préparer d'abord. Arrivée dans le hall, elle déposa la petite fille sur le sol qui courra vers l'immense jardin du manoir. Quand Viktoria faisait référence à "tout le monde", il s'agissait des quelques 17 autres domestiques qui travaillaient pour la Maiden: cela allait de ceux qui s'occupaient du ménage, du jardin, sans compter la cuisine, etc... Ils inclinèrent la tête en voyant Viktoria arriver. Formant comme une haie d'honneur autour de la Maiden, il l'écoutèrent silencieusement.

- Bien, bien. Comme vous le savez, je serai de retour tard dans la soirée. Etant donné que demain est un jour férié et que je reçois une amie dans mon manoir, je tiens à ce que tout soit parfait. Vous avez quartier libre à partir de maintenant, et jusqu'à demain matin, sept heures précises. Vous pouvez disposer.

L'intégralité des domestiques répondit un petit "Oui, Madame", avant de s'incliner à nouveau et de se retirer. Gabrielle arriva en haut des escaliers menant au hall d'entrée. Le bruit de ses talons fit Viktoria se retourner. La Maiden l'observa sans dire un mot et tourna le dos, marchant vers la voiture dans laquelle Serena l'attendait patiemment, jouant avec une petite peluche que Jethro (NCIS 4 ever **), le chauffeur de Viktoria, venait de lui offrir. Celui-ci offrit par contre son bras à la Maiden et l'accompagna jusque dans la voiture.

- Nous sommes en avance, Madame, annonça Jethro. Cela vous laissera le temps de parler au Docteur avant le début des festivités.

- Je vous remercie. Serena, tu me promets d'être une parfaite petite fille?

- Oui, Tante Maiden!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinoto Portman
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Féminin
Cancer Singe
Messages : 1886
Age : 26
Rang dans le RP : Chimère chat à la solde de Greed, elle recherche sa fille: Eden. La recruteuse de choc des DH.
Rang spécial Hrp : Grande soeur de May, Tata de Zina, Presque épouse de Subaru, mère d'Azai, d'Angelica (alias Eden) et de la box, buveuse de lait, marchant de sable à ses heures perdues, sosie brune de la fée clochette (jeteuse de poussière d'atmosphère), adepte de Saturnain, millitante pour la régence de vert, utilisatrice de . , fan du bas marché, chanteuse de générique de séries et dessins animés cultes, grande floodeuse (n°2 par le passé, actuelle n°1, en attente de se faire détrôner par sa petite soeur <3 histoire que le royaume reste dans la famille!), dealeuse de peluche qui boss pour Memory, accro aux pommes elstars, fondatrice de la secte anti time out.

Feuille de personnage
Points:
32/60  (32/60)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: Sens surdéveloppés, grande rapidité et aptitude à faire des sauts très haut, griffes acérés. Maîtrise des armes blanches et arts martiaux.

MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   Ven 1 Mai - 23:22

Hellow <3

Ah franchement j'adore ton nouveau perso *-* Notre Coco Chanel à nous, sérieux, on a de tout sur le fow' des psychos au baronne de la mode <3 Yeah!

Moi j'ai rien à dire, hormi que j'ai hâte qu'on puisse rp et comérer ensemble in rp, tout est oki pour moi, j'aime vraimlent beaucoup ton perso *-* même si je l'ai déjà dit <3 Brefouille, je te donne ma voie <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 27
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   Sam 2 Mai - 20:27

Yohou COco Channel est parmi-nous! *__*
Super ta fiche en tout cas, une nouvelle rivale pour Mercade /meurt/
En tout cas Mercade risque d'être une de tes plus grosses clientes, même si je sais pas trop si elle va t'apprécier XD

ça promet de bons moments en RP tout ça! Je te donne mes deux voix, avec celle de Nini ça te valide officiellement donc!

* tamponne la fiche *

Tu seras niveau ... 1 ! Hihi, Alice se sentiera moins seul (L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktoria Elinker
Impératrice de la Mode
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 120
Age : 25
Rang dans le RP : Needle Maiden ~ Coco Chanel made in Central
Rang spécial Hrp : Snob à ses heures perdues 8D

Feuille de personnage
Points:
0/45  (0/45)
Niveau:
5/7  (5/7)

Pouvoir: Rire snob? 8D • Techniques d'escrime

MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   Sam 2 Mai - 20:29

Même avec mes compétences à l'escrime et au tir à l'arc j'ai droit au niveau 1? XD

Perso moi ça m'arrangerait que Mercade et Viky soient copines, on ferait un trio de ouf avec Madame Red XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 27
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   Sam 2 Mai - 20:33

Hum tes compétences sont développés dans l'Histoire ou la description physique alors comme j'ai pas vu de partie " description du pouvoir " je t'ai attribué un petit niveau c'est vrai x)

Si tu veux avoir un meilleur niveau, va falloir donc créer une partie " description des compétences au combat ", et que tu nous explique un peu ce qu'elle sait faire la vieille bique <3

Je reverrais ensuite ton niveau à la hausse ^^ ( selon ce qu'il y a marqué )

Sinon pour le Trio, moi j'suis d'acc' enfin "copine" ... Mercade a pas de copine, mais bon comme tu lui seras utile, elle sera pas désagréable quoi XDD Eh oui, elle est intéressé ma Mercade, elle veut des robes /meurt/


edit : alors enfaite je viens de voir que t'a mis la partie pouvoir en haut ... /se pend/ Je t'accorde donc le niveau 4 XD et pas besoin de faire donc la partie supplémentaire demandée !


Dernière édition par Mercedes D. Cortez le Sam 2 Mai - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktoria Elinker
Impératrice de la Mode
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 120
Age : 25
Rang dans le RP : Needle Maiden ~ Coco Chanel made in Central
Rang spécial Hrp : Snob à ses heures perdues 8D

Feuille de personnage
Points:
0/45  (0/45)
Niveau:
5/7  (5/7)

Pouvoir: Rire snob? 8D • Techniques d'escrime

MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   Sam 2 Mai - 20:35

C'est tout au début, mais j'ai la flemme d'éditer *_________*
Et puis j'suis p'tête une vielle bique, mais toi tu es mon fossile bridé <3 ahahaha *sort*

Ouais j'sais bien que Mercade n'aime personne *.* mais ça sera marrant in RP =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 27
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   Sam 2 Mai - 20:37

Mercade est plus jeune que toi, espèce de moche va! ><
Héhé je vois que tu as bien compris le principe de Mercade héhé <3 Vive moi *__*

Bref, j'ai vu, et j'ai édité, tu seras donc niveau 4!
A bientôt Donc ... en rp ! Mouhahahahaha


Dernière édition par Mercedes D. Cortez le Sam 2 Mai - 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinoto Portman
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Féminin
Cancer Singe
Messages : 1886
Age : 26
Rang dans le RP : Chimère chat à la solde de Greed, elle recherche sa fille: Eden. La recruteuse de choc des DH.
Rang spécial Hrp : Grande soeur de May, Tata de Zina, Presque épouse de Subaru, mère d'Azai, d'Angelica (alias Eden) et de la box, buveuse de lait, marchant de sable à ses heures perdues, sosie brune de la fée clochette (jeteuse de poussière d'atmosphère), adepte de Saturnain, millitante pour la régence de vert, utilisatrice de . , fan du bas marché, chanteuse de générique de séries et dessins animés cultes, grande floodeuse (n°2 par le passé, actuelle n°1, en attente de se faire détrôner par sa petite soeur <3 histoire que le royaume reste dans la famille!), dealeuse de peluche qui boss pour Memory, accro aux pommes elstars, fondatrice de la secte anti time out.

Feuille de personnage
Points:
32/60  (32/60)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: Sens surdéveloppés, grande rapidité et aptitude à faire des sauts très haut, griffes acérés. Maîtrise des armes blanches et arts martiaux.

MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   Sam 2 Mai - 20:37

Ouais, on pourra comérer ensemble *_* pas besoin d'être hyper amies pour ça *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viktoria Elinker   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viktoria Elinker
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mackenzie Foy ~ Vìktoria Andreff-Carter
» Viktoria ~ Qui veut jouer avec le grand méchant loup?
» Bouh ! • Viktoria & Leo
» Charmante visite - Yelena & Viktoria
» Viktoria « Dans notre jeunesse, nous vivons comme si nous étions immortels. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Les Premiers Pas :: Nos Membres :: Personnages prédéfinis :: Fiches des membres proposant des personnages prédéfinis-
Sauter vers: