AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre étrange ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une rencontre étrange ...   Mar 8 Sep - 13:08

Il faisait beau, le soleil tapait fort en cette après-midi. Miyuki était assise sur un banc près d’une caserne militaire, regardant vaguement l’horizon. Elle parlait à sa double. Les gens jetaient des regards curieux, pensant qu’elle parlait à elle-même. Miyuki s’en moquait bien, elle se fichait de l’avis que ces personnes avaient d’elle. Son ventre gargouilla. Elle mis sa main dans sa poche, comptant l’argent qui lui restais. 13 Cenz. Il lui ne lui resterait probablement uniquement assez pour manger ce midi et ce soir. Eventuellement aussi le lendemain.

Elle se leva de son banc et marcha d’un pas silencieux en direction d’une ruelle poussiéreuse qui était un petit raccourci jusqu’au prochain restaurant. Elle entra tranquillement dans la ruelle sombre. Le soleil n'y pénétrait pas. Elle faisait comme un gros point blanc dans ce noir, elle semblait illuminer l’endroit. La ruelle était longue, elle passait entre deux pâtés de maisons.

Soudain, elle entendit des pas derrière elle. Elle se retourna et vit une silhouette. Elle ressemblait à celle d’un homme. Elle entendit un deuxième bruit derrière elle. Cette fois, deux silhouette se tenait là. Elle était encerclée. Un d'eux lança:

Le fric et tu vivras peut-être !

Miyuki hésita un moment. Elle n’avait plus beaucoup d’argent, et de plus qui était-il pour le lui prendre et décider ainsi de sa vie ? Elle recula d’un pas.

Je n’ai plus beaucoup d’argent. S’il vous plaît, laissez-moi partir en paix.

Dit-elle, d’une voix le plus calme qu’elle pouvait. Le groupe ricana. L'homme répeta la menaçant avec un gros bout de bois qu'il tenait en main.

Le fric ou la vie !

Miyuki voulu encore reculer mais ceux derrière elle la bousculèrent. Miyuki trébucha et se retrouva à terre. Elle avait peur et se recroquevilla sur elle-même. Elle senti un coup de bâton sur l’épaule. Elle entendait aussi les deux complices ricaner. Angel pestait:

Qu’est-ce qui t’empêche de les butter ???!

L’homme au bâton le releva en lui tirant les cheveux. Miyuki tint le bras de son adversaire et étouffa un cri. Elle ferma les yeux, et se protegea le visage avec ses petits bras maigrichons, s'attendant à un deuxième coup. Soudain, elle eu une violente douleur à la tête. Et la douleur s’agrandissait. Elle commençait à voir trouble. Angel essayait de prendre possession de son corps ! Miyuki tenta de lutter contre Angel. Elle ne remarqua pas qu’alors une quatrième silhouette se tenait à l’entrée de la ruelle ...


Dernière édition par Miyuki le Mar 8 Sep - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Mar 8 Sep - 16:05

Les dés étaient maintenant jetés. Subaru avait remis Kimblee à l'armée qui en fera ce que bon lui semblera et avait à présent la possibilité de suivre Hinoto à Dublith pour tenter de la retrouver et de trouver des réponses à ses questions. Ses questions, une panoplie dont il n'avait jamais soupçonner l'existence jusqu'à sa deuxième entrevue avec la jeune femme. Ce pari ou plutôt ce défi l'avait troublé. Deux semaines pour la retrouver et la capturer, dans le cas contraire, il mourrait. Face à ce défi, la seule réaction qui avait eu raison du lieutenant avait été d'approuver. Mais il n'avait pas penser à diverses choses comme savoir comment saurait-elle où il se trouve ou ce genre de question. Poser ce type de question ne lui ressemblait pas mais c'était cette insouciance qui l'avait mener dans ce terrain glissant. Même si cela semblait étrange, le jeune homme prenait cela au sérieux et partait du principe que sa vie s'éteindrait probablement dans deux semaines. Même s'il n'était pas du genre à s'y attarder au point d'y compter les jours, les heures comme le ferait une personne en phase terminale, le lieutenant gardait cette durée dans un coin de tête déjà bien vide.

Avoir remis Kimblee aux autorités et aux mains du Généralissime rassurait un peu l'amateur de lait qui se sentait libéré d'un certain poids. À présent, il pouvait se concentrer sur ses recherches. Recherches qu'il aurait pu commencer en questionnant Kimblee, mais le Généralissime semblait avoir à lui parler en privé pendant un bon bout de temps. Subaru n'avait pas le temps d'attendre, enfin probablement pas, il irait surement plus vite en cherchant par ses propres moyens. Au moins il aurait des informations sures et précises. Rien certifiait que Kimblee dirait tout ce qu'il savait et la vérité. Bref, il allait se débrouiller seul. Les recherches allaient donc s'effectuer à Dublith, mais avant tout, il fallait reprendre quelques forces.

Passant par l'un des casiers du QG, il en sortit un imperméable noir et le revêtit avant de prendre deux briques de lait et les placer dans ses poches avant d'en prendre une troisième dans sa main. Il l'ouvrit rapidement et ne tarda pas plus pour en avaler quelques gorgées vidant la bouteille de moitié. Il soupira d'aise avant d'en reprendre une ou deux gorgées et de se diriger vers la porte la plus proche pour sortir. Ce fut à ce moment qu'il jeta sa première brique vide, dans la poubelle derrière la porte rabattue. Sortant rapidement du QG, il venait d'entamer la moitié de sa deuxième brique de lait qu'il finit une fois la seconde rue passée.

Marchant d'un pas lent et sirotant sa brique de lait, le militaire ne tarda pas à entamer sa dernière brique de lait. Perdu dans ses pensées et se demandant comment il pourrait bien retrouver Hinoto. Peut-être ce restaurant l'aiderait, après tout, c'était bien là qu'il s'était rencontré. Il verrait pour commencer par là, mais en attendant sa brique de lait venait d'être entièrement vidée. Plus important, il venait de voir un détail qui n'avait pas lieu d'être dans une petite ruelle. Occupée par quatre personne, cette ruelle semblait accueillir un vol ou un viol. Des ricanements s'élevaient venant de deux hommes regardant leur compagnons s'amuser un peu, enfin, par s'amuser il fallait entendre voler une fille qui n'avait probablement rien demander.

Finissant sa brique de lait il finit par l'aplatir un peu et la lancer sur l'un des deux observateurs. À peine l'avait-il lancé qu'il s'était élancé vers sa cible qu'il frappa d'un rapide uppercut le rejetant par terre avant de planter son talon dans la joue de son partenaire qui observait la scène. Dans le même mouvement, Subaru dégaina son arme et alla attraper le troisième agresseur par le col avant de le plaquer contre le mur le plus proche et de lui pointer le canon de son arme sur la tempe. le regardant dans les yeux, d'un regard direct et sérieux, il finit par lui dire à voix basse, pour que seul les deux concernés entendent :


Recommence encore une fois ce que tu viens de faire et je te tuerais.

Dans l'instant, Subaru n'avait pas vraiment penser qu'il restait un militaire et qu'il pouvait très bien l'arrêter, lui et ses deux compères qui se relevaient peu à peu en regardant le nouvel arrivant d'un air à la fois apeuré et haineux, un subtil mélange qu'ignorait le jeune homme rejetant celui qu'il tenait sur les deux autres. Les pointant avec son arme à feu, il finit par leur dire d'une voix sèche et peu agréable :

Dégagez moi le plancher avant que je vous arrête.

Une once de lucidité et de raisonnement ? Certainement. Mais le plus important fut que les trois compères ne se firent pas plus prier et s'en allèrent avec un certain sourire aux lèvres, un sourire étrange qu'avait remarquer Subaru. Ce dernier, se retourna finalement vers la jeune fille qui restait plus ou moins allongée sur le sol. Rengainant son arme, il s'accroupit aux côtés de cette jeune agressée et lui tendit la main pour l'aider à se relever en souriant. Un sourire franc et honnête qui n'aurait pas permis de connaitre ce que venait de faire Subaru. Attendant une réaction de sa part, le militaire restait un genou à terre, sourire franc et réconfortant aux lèvres, une main tendue pour l'aider à se relever. Peut-être allait-elle la refuser et se relever seule, ou peut-être pas, tout dépendrait de la nature de cette personne ...

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Mar 8 Sep - 18:21

Miyuki attendit. Pourquoi il ne la frappait plus ? Puis, elle entendit comme un cri étouffé. Cela l’étonna un peu, mais elle préféra garder les yeux fermé, toujours en se protégeant le visage. Angel n’était plus à présent une menace, elle s’était calmée. Elle sentit que son assaillant avant un peu relâcher la prise. Elle entendit un gémissement de douleur venait d’un des complices de son agresseur. Soudain, l’homme qui lui tenait les cheveux, la lâcha violement. Miyuki encore sous choc tomba à terre, mi-consciente.
Finalement elle releva encore la tête, essayant de savoir ce qui ce passait. Elle vit en premier les deux hommes qui, il y a quelques secondes regardait celui qui semblait être leur chef, a présent à terre, portant des traces de coups. Qui avait bien pu leur faire ça ? Puis elle entendit des murmures de l’autre coté. Elle tourna lentement sa tête encore lourde en direction d’où provenais ces bruits. Elle discerna un homme, tenant son attaquant par le col en le plaquant contre un mur et en le menaçant avec ce qui semblait être un revolver. Elle ne voyait plus très bien, elle commençait à peine à remettre de l’ordre dans ses idées. Cet homme était-il pacifique ? Elle n’en était pas si sûre avec l’arme qu’il avait mise sur la tempe de l’autre.
Angel dit d’une voix pleine de colère et de haine :

Pour qui il se prend à voler MES victimes ?? Aller Miyu’ ! Relève-toi et va lui faire sa fête !

Miyuki encore un peu embrouillée, tenta de se relever, mais une violente douleur lui saisis le poignet droit et elle retomba à terre. S’était-elle cassé le poignet ? Ou uniquement tordu ? Mais pour l’instant le plus important s’était de savoir qui était ce mystérieux sauveur. Elle le regarda. Il avait à présent lâché l’homme au bâton. Il lança un ordre que Miyuki ne compris pas. Les voleurs partirent, tout en jetant un regard mauvais à elle et à son sauveur, l’air de dire : « Tu ne paies rien pour attendre ! »

Elle se senti plus en sécurité. Tiens, l’homme s’approchait d’elle. Il avait rengainé son arme. Elle ferma les yeux. Surtout, il ne fallait pas bouger. Quelques longues secondes s’écoulèrent. Finalement elle entrouvrit un œil. L’homme était agenouiller devant elle, lui tendant la main pour l’aidé à se relever probablement. Elle hésita. Son regard lui était sympathique et il ne semblait ne pas lui vouloir du mal. Miyuki n’avait pas l’habitude de se genre de comportement. Surtout envers elle. Elle ne savait pas comment réagir. Devait-elle lu prendre la main et accepter son aide, ou se relever toute seule pour lui montrer elle allait bien ? Elle choisit la première option. Elle prit timidement la main de son saveur. Son poignet lui faisait encore mal, mais elle ne le montra pas, préférant vite déguerpir dès que l’homme ne prêterait plus attention à elle. Angel pestait. Miyuki se releva lentement, prenant appuis sur l’homme. Elle avait la tête baissée, toujours sous la défensive.

*Quoi qu’il arrive, ne surtout pas parler, rester calme et ne pas s’attarder.*

L’homme la regardait d’un air interrogateur. Il sembalit vouloir enguagé la conversation. Mais Miyuki gardait la tête basse, tenant son poignet souffrant. L’envie lui brûlait de parler, de le remercier pour se qu’il avait fait. Quant à Angel, elle mourrait d’envie de se venger. Miyuki réfléchit sur l’attitude qu’elle devait prendre. Lui répondre ou s’en aller ? Finalement elle lui dit d’une voix presque inaudible :

Merci.

Et elle continua sa route d’un pas silencieux., malgrés sa douleur. Elle devait s’occuper de son poignet. Bien sûr elle avait peur que ses agresseurs ne reviennent, mais elle ne voulait pas gêner son sauveur plus longtemps. En même temps, elle avait envie qu’il la suive et l’aide. Mais il avait sûrement bien mieux à faire.


Dernière édition par Miyuki le Jeu 10 Sep - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Jeu 10 Sep - 11:54

Une fois que ces trois vauriens furent partis, Subaru se baissa et proposa à cette jeune victime de l'aider à se relever, un geste simple mais indicatif. Il était rester ainsi un moment, attendant patiemment que cette fille réagisse. Elle semblait encore troublée et traumatisée, enfin, c'est un bien grand mot mais qui résumait au mieux ce qu'elle pouvait ressentir, enfin, selon toute logique. Elle n'avait pas encore parler ni même relever les yeux, peut-être avait-elle peur. Peut-être ne voulait-elle plus bouger de peur d'être de nouveau frapper. Si ces hypothèses étaient fondées, alors cela poserait un énorme problème. Loin de dire que Subaru ne pourrait rester à genou le temps qu'il faudra mais le problème restait le temps qu'il lui restait et la manière de faire avec cette jeune fille qui venait probablement de vivre sa première agression.

Finalement, elle lui attrapa la main et se releva doucement et timidement sans pour autant le regarder. Malgré tout, le lieutenant souriait et l'aidait du mieux qu'il pouvait. Une fois qu'il l'avait lâché, elle semblait se tenir l'un de ses poignets, c'était-elle fait mal ? C'était possible, après tout, elle venait de se faire agresser, enfin ... La voyant finalement engagé sa route après lui avoir murmurer ou dit à voix basse un remerciement semblait être un simple merci, Subaru ne savait pas vraiment quoi faire. Elle venait de se faire agresser et rien ne disait que ces trois lascars ne reviendraient pas pour finir leur travail. Il la regarda s'éloigner un moment avant de prendre sa décision. L'interpellant, il couru un peu pour la rattraper et lui dire en souriant :


Dis, ça te dirait qu'on aille manger un morceau ? Il faut que je sache pourquoi ils t'ont attaquer, savoir si oui ou non il vont t'attaquer de nouveau.

Une simple raison qui était vraie et nécessaire. Quant à cette proposition, ce n'était qu'une proposition pour pouvoir rester un moment à parler sans rester immobile dans cette rue mal fréquentée. Et puis, Subaru avait un léger creux alors il fallait bien qu'il mange car tout le monde sait ce qui se passe quand il ne mange pas en ayant faim. Enfin ... Ce n'était pas le plus important. La regardant dans ses yeux fuyants, le militaire finit par prendre le poignet qu'elle se tenait et le regarder un moment. Arrachant un léger morceau de son T-shirt, il en fit une bande pour l'entourer autour du poignet de la jeune fille qui se tenait devant lui. Rien n'était sur pour que cela fonctionne mais il ne pouvait pas laisser ça comme ça. Toujours souriant et s'occupant de son poignet en l'entourant de ce bandage de fortune, il finit par lui dire :

Moi c'est Subaru, Subaru Saeba. Et toi ? Tu t'appelles comment ?

La conversation s'engageait lentement mais surement, mais encore fallait-il qu'elle réponde et ne reste pas silencieuse même si c'était compréhensible. Souriant alors, il finit par lui lâcher le poignet une fois qu'il en avait finit avec le bandage. C'était pas de l'art mais cela devait suffire le temps qu'elle puisse avoir de meilleur soin. Attendant une réponse de sa part, le militaire amateur de lait ne la quittait pas des yeux pour voir ses réactions et tenter de la comprendre, car même aussi naïf soit-il, Subaru était quelqu'un d'observateur qui savait juger une situation, enfin, quand son esprit n'était pas ailleurs ...

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Jeu 10 Sep - 13:23

Miyuki fût étonnée qu’il l’interpelle. Elle hésita un moment avant de se retourner pour voir ce qu’il lui voulait. Il la rejoignit. Il souriait. Miyuki baissa lentement la tête, elle ne voulait pas voir son sourire. Cela faisait longtemps que quelqu’un lui sourisse autant de fois. Il lui parlait. Elle ne comprit pas très bien. Il lui semblait qu’il lui demandait si elle voulait manger avec lui. C’est impossible, elle devait sûrment mal entendu. Encore plus étrange, Angel restait étonnement calme. Elle fredonnait une petite chanson funèbre. Miyuki murmura, hésitante :

... O-Oui...

Elle releva la tête. Il la regardait encore, elle détourna le regard. Pourquoi était-il si gentil avec elle ? Le temps de cette réflexion, il lui pris son poignet droit. Etonnée, elle fit preuve d’une légère résistance. Il avait arracher un bout de son T-shirt. Et tout en l’enroulant, il se présenta. Subaru. Elle le retiendrait. Mais là venait la difficulté : il lui demandait son nom. Miyuki hésita à nouveau. Devait-elle le dire, ou ne pas répondre ? Finalement elle dit timidement :

Miyuki, Miyuki Tomiju.

Elle tenta d’esquisser un sourire. Son sourire devait sûrement ressembler à une mauvaise grimace qu’à autre chose. A cette pensée, elle referma aussitôt la bouche et baissa les yeux. Ce sourire lui avait coûté un effort surhumain. Cela faisait depuis tellement longtemps qu’elle n’avait plus sourit. Lorsque Subaru semblait avoir finit avec son bandage, elle considéra son poignet.

Merci.

Angel murmura :

Un vulgaire petit bandage fait avec un morceau de tissu ?

Ah, ça faisait longtemps qu'elle ne s'était pas manifestée.

Tais toi, que voulais tu qu’il fasse d’autre ?

Miyuki plaqua sa main sur sa bouche. Elle réalisa qu’elle venait de parler à voix haute. Elle baissa les yeux, regardant ses pieds. Qu’allait-il faire ? Avait-il entendu ? Allait-il la rejeter ? Tout ces questions se bousculèrent dans l’esprit de Miyuki. Sans réfléchir, elle lui prit la main, et lui demanda :

Je... enfin... tu as quel âge ?

Elle n’avait pas trouvé mieux. C’était vraiment bête comme question, mais cela allait sûrement le distraire de ce qu’elle venait de dire. Allait-il lui répondre ? Pendant ce temps Angel susurra d’un rire mauvais :

Allons, que va-t-il penser de toi si il découvre que je suis dans ta tête ? Ca m’étonnerait qu’il reste aussi gentil envers toi.

Angel avait raison. Miyuki lâcha la main de Subaru. Elle voulu partir, mais elle changea d’avis en se rappelant qu’elle avait accepté sa demande pour aller manger, enfin, si s'en était une. Zut.
Revenir en haut Aller en bas
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Jeu 10 Sep - 22:20

Elle avait finit par accepter sa proposition à aller manger un bout, tant mieux au moins il ne mangera pas seul, ça lui changerait un peu. Manger seul était si désagréable et ennuyeux, enfin, il arrivait que manger avec quelqu'un se révélait être pire, tout dépendait de la personne. Mais Miyuki ne semblait pas être une personne qui était désagréable. Miyuki, c'était son nom. Un bien joli nom qui accompagnait le visage tout aussi semblable que le nom. Miyaki, à s'y rappeler, Subaru connaissait ce nom, il ne savait plus où, mais il l'avait déjà vu. Peut-être durant sa période de vagabond alors qu'il était encore jeune, qui sait, la jeunesse était pleine de surprise.

Suite à son nom, elle avait tenté de sourire. Ce n'était pas un grand et beau sourire comme certain se donnait à faire, mais c'était un sourire franc et sincère qui révélait bien qu'elle n'était pas désagréable et méchante. Enfin, un sourire ne disait pas tout, mais Subaru y croyait beaucoup. Elle suivit d'un remerciement, un rapide mot qui pouvait tant signifier. Subaru ne l'avait pas entendu depuis maintenant des mois, peut-être moins mais cela revenait au même. Ce n'était pas dans l'armée qu'on entendait souvent ce mot. Enfin ... Le plus étrange, enfin surprenant fut quand elle parla à haute voix, une parole sans sens qui semblait le concerner indirectement, il n'avait pas réellement saisit le sens de ces mots encore dans ses pensées aussi floues que variées. La regardant, hésitant et interrogatif, il gardait son sourire en lui demandant finalement :


Tu disais ? J'ai pas compris, j'étais encore perdu dans mes pensées.

Lui ? Un pensif ? C'était presque une bonne blague, il était vrai qu'il pouvait se perdre dans des pensées parfois sans sens, mais de là à ne pas entendre une phrase d'une personne si proche, c'en était presque impossible pour le lieutenant qui n'était pas vraiment du genre à réfléchir sur des questions existentielles. Mais sa question n'aboutissait pas, apparemment la jeune fille passait à autre chose et lui demandait son âge. C'était une question plutôt normale mais inhabituelle pour une première rencontre, enfin, façon de parler. Mais le plus étrange dans tout cela était qu'elle venait de lui prendre la main. Elle avait la peau douce mais légèrement froide, plus froide que Subaru en tout cas. Pourquoi un tel geste ? Il n'en savait rien mais il ne laisserait pas sa question sans réponse, restant encore surpris de son geste il prit un petit instant pour reprendre ses esprits :

Hein, ah euh ... On va dire que j'ai dans la vingtaine. Et toi ?

Il avait finit par sourire en repensant à son geste. Pourquoi avait-elle fait ça ? Il n'en savait rien mais cela n'était pas désagréable. Cela faisait bien longtemps qu'on ne l'avait pas approché aussi doucement et touché aussi délicatement. Un peu d'amour et de douceur dans ce monde de brute et de haine. Mais le plus étonnant, pour Subaru qui restait facilement surpris, fut quand Miyaki lui lâcha la main. Pourquoi lui avait-elle prit sa main pour la lâcher aussitôt ? Une question probablement sans réponse. La regardant un moment, il lui reprit la main en souriant et se dirigea vers la prochaine rue en entamant la marche d'un simple pas. Ne laissant pas son geste sans explication il lui dit d'un ton enthousiaste et pleins d'énergie :

Tu viens, on va manger comme prévu.

Il souriait, encore, comme à son entière habitude en tentant de la rassurer et de diminuer cette gêne apparente qui semblait bloquer cette rencontre. Son sourire comme son geste suivaient cette perspective peu facile à accomplir.

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Dim 13 Sep - 12:47

A sa grande surprise, Subaru répondit à sa question. Bon, il avait dans la vingtaine. Maintenant il lui renvoyait la question. Zut. Décidemment, elle faisait tout faux. Elle essayait de garder le plus d’information sur elle, mais elle lui avait déjà maintenant dit son nom. Lui dire son âge n’allait sûrement pas aggraver sa situation.

J’ai ... 15 ans.

Maintenant, Subaru lui avait pris la main, et il l’entraînait vers une autre rue en lui disant d’aller manger. Bon, elle ne s’était pas trompée au sujet au sujet de l’invitation à manger. Finalement, elle n’avait pas beaucoup à craindre de lui. Miyuki se détendit. Mais elle restait tout de même un peu sur ses gardes. Au moindre comportement étrange venant de lui, elle s’en irait. Mais cela l’étonnerait que Subaru fasse preuve de comportement suspect. Il souriait. Il devait probablement sourire souvent. Miyuki aussi souriait souvent, dans le passé... Mais la voix massacrante d’Angel arrêta ses pensées :

Tu ferais mieux de faire plus attention ! Si ça se trouve, il essaye de t’attiré dans un piège...

Miyuki décida de ne pas prêter attention à Angel. De toute façon, Angel faisait toujours tout pour lui pourrir la vie. Miyuki avait constaté depuis quelques temps que, à chaque fois qu’elle discutait avec Angel, elle lui mettait toujours le moral à zéro. Miyuki commençait à vraiment en avoir marre de ce double.

Ils approchaient du restaurant. Tiens, s’était le restaurant où elle voulait aller. Elle aimait bien ce resto, le chef l’aimait bien. Sa faim commençait à refaire surface. Miyuki détecta une place libre parmi tous les clients attablés. Elle prit Subaru par le bas du T-shirt (car il faut dire que Miyuki faisait une bonne tête de moins que lui.) et elle l’entraîna à la table.

* Ce serait le bon moment de lui poser quelques questions au sujet de l’alchimie. Peut-être est-il alchimiste. *

Miyuki avait besoins d’informations au sujet de l’alchimie. Elle cherchait une personne expérimentée en ce domaine.

Miyuki se décida :

Es-tu alchimiste ?

Pauvre idiote. Que vas-tu répondre, si il te demande pourquoi tu lui poses cette question ? Tu vas tout lui révélé ? Fais attention à ce que tu vas répondre ! Sinon, gare à toi.


Miyuki se mordit aussitôt la lèvre. Angel avait raison, encore une fois. Il allait probablement lui demander pourquoi cette question. Elle ne voulait en aucun cas révéler son passé. Elle devra mentir. Ce n’était pas dans son habitude mais il faudra. Elle répondrait qu’elle s’intéressait à cette science. Voilà tout. Elle attendit la réponse de Subaru.
Revenir en haut Aller en bas
Elkion Harkonnen
Lieutenant Général
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 299
Age : 24
Rang dans le RP : Spitfire Alchemist
Rang spécial Hrp : Côté Noir de Tiky Mick : D

Feuille de personnage
Points:
26/80  (26/80)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: • Alchimie sans cercle # Corps-à-corps

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Dim 13 Sep - 14:11

Il était déjà midi passé, le soleil brillait et la vie suivait tranquillement son cours. Elkion se disait qu'il était peut-être temps de déjeuner. Sa matinée avait été chargée à remplir la paperasse, comme si c'était son passe-temps préféré! Mais le pire dans tout ça, c'est qu'elle ne pouvait refourguer ce boulot à personne, parce que c'étaient les papiers administratifs concernant la scolarité de ces cinq progénitures... Les joies de la rentrée scolaire s'appliquent même aux plus hauts gradés, si tant est qu'ils aient des enfants à élever.

* 'Tain ma fille, fallait p'têt pas faire autant d'gosses... *

Ouais, ben il fallait peut-être le dire avant.
La brune aurait voulu partir à Lior, le conflit enflait de jour en jour et malgré les efforts du Führer pour calmer la situation, cette rébellion qui se changeait lentement mais sûrement en guerre ne faisait qu'aiguillonner l'appétit assassin d'Elkion. Mais voilà, la vie elle est dure et notre Lieutenant Général, dont l'ego avait pris un gros coup, faisait un travail de secrétaire... La honte.

Heureusement, pour la soutenir dans ce travail si pénible et ennuyant, Gretchen était passée la voir un peu plus tôt, lui offrant sa dernière oeuvre, une belle rapière tout neuve qui valait une petite fortune, au bas mot.


- Faut bien que tu aies autre chose que... tu sais, ton alchimie, lui avait conseillé sa grande sœur. On sait jamais.

Une fois la rousse partie, a belle se trouvait donc en confrontation avec une épée, son ennemie de toujours depuis qu'elle avait six ans., ce qui n'empêcha pas de mauvais souvenirs de refaire surface. Soit. Toisant l'arme avec une pointe de mépris, elle la saisit, la rengaina et se décida à sortir de son bureau, elle allait bientôt mourir de faim.
Le temps était sacrément ensoleillé et Elkion était grandement satisfaite d'avoir sa paire de lunettes de soleil. Errant ça et là, elle cherchait un restaurant où on ne trouverait pas trop de monde. Prenant ses repas dans les restaurants de la ville, parce que la cantine était infecte, Elkion connaissait la plupart des établissements de Central, elle savait où se trouvaient ceux qui étaient les plus vides, les meilleurs et les moins chers. Mais voilà, on était un jour de congé, et toutes les bonnes petites familles de Central avaient décidé de sortir le nez de leur appartement douillet et voilà la jeune femme entourée par le petit peuple, où qu'elle aille.

- 'Tain, j'ai pas une seconde à moi en c'moment, pesta-t-elle.

Elle qui connaissait plutôt bien Central, depuis presque une vingtaine d'années, prit un chemin où elle serait sûre de ne croiser pas une seule âme qui vive. Pour cause, c'était proche de là où était le Centre, cet établissement qui élevait l'élite d'Amestris. Enfin, officiellement. Officieusement, c'était bien plus cruel, et par conséquent bien plus intéressant aux yeux de la jeune femme.

- Et m...

Ce n'était vraiment pas son jour de chance, elle venait de tomber sur une ruelle habituellement désertée, mais cette fois une jeune fille, la quinzaine sans doute, se faisait aggresser par trois malfrats. Allumant une cigarette au lieu de venir en aide à la jeune fille - elle avait déjà assez travaillé, à son goût - elle se dissimula dans un coin et assista à la scène, sa cigarette tranquillement postée entre ses lèvres. Un banal vol d'argent, si ce n'est qu'au bout de quelques minutes un jeune homme jouant les héros vint secourir la jeune fille. Enfin... le fait que deux civils se trouvent à proximité du Centre n'était pas bon signe. Le bâtiment était autant surveillé que le QG, mais une erreur était facilement faisable, qui sait si une chimère n'avait pas eu l'envie de s'échapper, pour voir? C'était peu probable, ces créatures étaient soumises à une éducation des plus strictes, mais l'erreur était humaine... plus ou moins. Elkion décida de mettre ces deux-là sur la liste des suspects. Suspects de quoi? Oh, elle trouverait bien.

* Attends un instant... *

Le "héros" avait une arme à la main. Ce pouvait-il que ce gamin soit de la police? Ou encore, qu'il avait volé cette arme pour pouvoir jouer au justicier? L'un ou l'autre, cela l'intéressait vaguement et, ayant trouvé une distraction, commença à suivre les deux adolescents, ses talons ne faisant qu'un bruit à peine perceptible sur le pavé et le vent soufflant dans la bonne direction, de sorte que la fumée de sa cigarette ne s'aventure pas jusqu'à ces deux-là. Un peu avant, le jeune homme avait un peu discuté avec la fillette mais Elkion ne put saisir un traître mot de leur conversation.


Tant mieux! Ils allaient dans un restaurant. Elkion pouvait les suivre sans avoir l'air vraiment louche. Quoique, comme toujours, même habillée en civile, la jeune femme peinait quand même à se fondre dans la masse, tant sa taille et son style étaient uniques. Ignorants les regards étonnés des passants, elle réussit sans trop de peine à entrer dans l'établissement après avoir écrasé le mégot de sa cigarette. Embrassant la salle du regard, elle trouva une table juste à côté de celle où le héros et la demoiselle en détresse se tenaient.


Un serveur s'approcha d'Elkion au moment où il vit celle-ci s'asseoir. Il la connaissait, c'était une habituée en plus d'être une militaire de haut rang. Quelqu'un qui n'aime pas attendre, en quelque sorte.

- Oh, bonjour Lieut-... commença-t-il.
- Shhh, une seconde, fit Elkion. Mais constatant qu'un silence mortel flottait entre les jeunes gens, elle reprit. Faites moi la même chose qu'd'habitude, s'iou plaît.
- Bien sûr.


De là ou elle était, Elkion pouvait facilement les observer. Faisant mine de regarder le poivrier (qui était d'un bon goût, elle se dit qu'elle devrait acheter le même), elle observa d'abord le jeune homme qui lui faisait directement face, alors que la fille lui tournait le dos. Elle était persuadée de l'avoir déjà vu quelque part. Peut-être un militaire, qui sait. Observant plus attentivement, il lui manquait un bout de shirt. Débraillé, en plus? Que de points négatifs, soupira intérieurement la brune. Quant à la jeune fille, elle ne devait pas être du coin. En tout cas, elle semblait tellement insignifiante par rapport à Elkion que cette dernière ne s'en souviendrait que difficilement.
Cependant, elle vit le poignet de la fille et l'énigme du style grunge de l'autre s'estompa rapidement. Alors qu'Elkion se servait de l'eau avec la carafe qui venait de lui être servie, la fille parla.

- Es-tu alchimiste ?

Elkion toussa violemment à cette question, manquant d'attirer l'attention sur elle. Elle ignorait de quoi ils parlaient quand ils étaient dans la ruelle, mais tout ça n'annonçait rien de bon. Dévisageant le jeune homme, elle s'avança un peu plus sur sa chaise pour écouter la conversation. Elle se dit qu'il ne serait pas une mauvaise idée de suivre la fille une fois qu'ils seraient sortis du restaurant. Tâchant d'être discrète, Elkion tenta de trouver toutes les raisons pour lesquelles une étrangère poserait cette question. Sans grand succès.


Dernière édition par Elkion Harkonnen le Ven 22 Jan - 23:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Dim 13 Sep - 15:14

Ce fut une fois que Miyuki fut prête qu'elle put enfin réagir et accompagner le lieutenant dans cette ruelle pour prendre une rue plus fréquentée et donner sur un restaurant qui ferait l'affaire même si celui-ci n'était pas un restaurant cinq étoile avec des plats sous cloches et une multitude de couvert inutile. Mais, il avait été évident que la jeune fille lui avait répondu, comme une jeune fille bien élevée, une jeune fille, c'était le cas de le dire, elle semblait avoir 15 ans. Un jeune âge, trop bas pour permettre à une jeune fille de sortir seule dans des rues aussi peu fréquentées et sûres. La preuve en était, certains ne se gênaient pas pour en faire des victimes, des victimes verbales ou physiques.

C'était triste et désolant, le jeune amateur de lait n'avait qu'à se rappeler son âge pour se demander comment une si jeune adolescente pouvait se retrouver seule. N'avait-elle personne pour l'aider ? Pour l'accueillir et donner ce que tout enfant espère un jour ou l'autre, l'amour familiale. Il n'avait qu'à voir son visage pour voir à quel point elle semblait seule, si le temps le lui permettait, le lieutenant aurait fait tout ce qu'il aurait pu, hélas, pour l'instant, il n'avait que peu de temps devant lui. Peut-être pourrait-il la confier à quelqu'un en attendant son retour, si retour il y aurait.

Mais le temps n'était plus aux pensées, en effet, Miyuki l'avait tiré par le T-shirt pour le faire rentrer, avec elle, dans un restaurant déjà bien rempli. Elle leur avait trouver une place au milieu de cette foule ordonnée autour de tables pour attendre leur repas et ce qui les soulagerait de leur faim et de leur crampe d'estomac, enfin poru certain, Subaru le premier. Regardant autour de lui pour jeter un petit coup d'œil aux alentours, il observait à la fois l'endroit et cherchait un serveur pour demander de les servir, enfin, peut-être devrait-il commander avant, dans ce cas ils devaient être servi d'un menu, enfin ...

Alors qu'il avait réussit à se faire apporter le menu, Subaru ne tarda pas à entendre son interlocutrice, jeune et timide lui demander une question qui laissa Subaru étonné, stupéfait et immobile un moment. Comme l'effet d'une balle lui ayant transpercé la tête ou d'une image trop osée pour des enfants stupéfaits devant les secrets du monde. Jamais il ne s'était attendu à ce qu'on lui pose cette question. D'habitude, les gens reconnaissait les alchimistes avant même de dire bonjour ou de les voir. Et même parmi les meilleurs campagnards reculés loin dans leur campagne, jamais personne n'avait vu Subaru comme un alchimiste. C'était une première fois et c'en était étonnant. Souriant légèrement en séparant temporairement son regard du menu qu'il tenait entre les mains, le lieutenant lui répondit sur un ton un peu gêné mais surtout plaisantin :


Heuu ... Je ressemble à un alchimiste tu trouve ?

Une réponse par une question, c'était loin d'être habituel pour Subaru qui ne répondait que pas bruitage incongrue ou incompréhensible. Bien évidemment, il n'allait pas laisser sa réponse par une question, il allait enchainer rapidement, ce qu'il fit une ou deux secondes après :

En fait, je suis pas un alchimiste, juste un militaire, lieutenant d'ailleurs, mais bon, c'était pas comme si j'étais lieutenant général ou général tout seul. Mais ça me suffit.

Il sourit plus ou moins fièrement en regardant la jeune fille qui lui faisait face avant de replonger son regard dans le menu. Il venait de faire son choix, le plat du jour, un truc qui semblait tape à l'œil mais appétissant et le prix n'en était pas à tomber par terre. Commandant rapidement, il se demandait bien pourquoi elle cherchait des alchimistes, et même si la question le turlupinait, il ne la lui posait pas, trop impatient de se mettre quelque chose sous la dent, d'ailleurs, un morceau de pain y passa, un petit encas avant le grand repas. Enfin, un grand repas potentiel qui serait probablement long à arriver, suffisamment long pour mettre Subaru ou les clients en appétit mais suffisamment court pour ne pas les faire partir, tout était dans le commerce ...

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Jeu 17 Sep - 20:01

Miyuki entendit quelqu’un tousser derrière elle. Elle jeta un bref coup d’œil d’où provenait le bruit. Une femme. Bah, rien de bien intéressant. Elle se concentra à nouveau sur la réponse de Subaru. Subaru répondit qu’il n’était pas alchimiste. Il était militaire, lieutenant en faite. Il semblait un peu fière de son grade, mais de toute façon, Miyuki ne connaissait pas tous les grades militaire, elle s’en fichait un peu...

Miyuki, en peu déçue, plongea son nez dans la carte que le serveur lui avait donné. Voyons voir ... Subaru avait commandé le plat du jour. Elle décida de faire de même. Elle attendit. Il y avait sûrement beaucoup de personnes qui avaient commandé avant elle, il se pourrait que son plat n’arrive pas avant un petit moment. Elle posa son regard sur sa cuillère. C’est étrange, elle sentait comme un regard sur elle. Elle prit sa cuillère en main et la leva, de façon a pouvoir voir le reflet de se qui se produisait derrière elle. Ah, cette femme derrière elle, elle ne savait pas pourquoi, mais elle semblait totalement se détaché des autres clients. On devait sûrement la remarquer de loin. Elle reposa sa cuillère. Elle promena son regard un peu partout, tantôt sur la table, puis sur Subaru. Elle ne savait si elle devait engager la conversation. L’ennuie commençait lentement à se faire sentir.

Pour passer le temps, Miyuki s’excusa pour aller aux toilettes. En se levant, elle regarda la femme qui était assise derrière elle. Elle pouvait voir un petit bout de son tatouage à la gorge. Et ses cheveux... Elle trouva la dame plutôt belle. Elle alla donc aux toilettes du restaurant. Assise sur le couvercle des toilettes, elle regarda un peu autour d’elle. Elle lut quelques petits mots écrit sur le mur par les précédents occupants des ces toilettes. En réalité elle ne devait pas vraiment y aller, mais c’était pour se distraire. Elle se leva et poussa doucement la porte. Elle s’approcha du miroir près des lavabos. Elle remit une des ses mèches en place. Elle trouvait qu’elle était plutôt sale (ce qui n’était pas étonnant, vu les récents évènements) alors elle tourna la poignée du robinet et captura un peu d’eau claire dans les paumes de ses mains et frotta son visage. Heureusement, son poignet ne la faisait plus beaucoup souffrir, toujours un peu, mais moins qu’avant. Elle se sécha la figure et retourna à sa place. Elle constata que la femme était toujours là.

Les plats étaient arrivés. Elle s’assit et s’attaqua à son repas. Elle mangeait à petites bouchées, pour faire durer le plaisir. Elle regarda Subaru. Il semblait toujours de bonne humeur, Miyuki aurait aimé être comme lui, avenante et joyeuse. Mais elle n’y arrivait pas. Le silence régnait toujours entre les deux jeunes gens. Finalement, Miyuki dit timidement :

Heu... c’est bon, n’est-ce pas ?

Décidément, elle n’était pas bien douée pour la conversation. Elle faisait pratiquement que lui poser des questions. Elle reporta son attention sur une mouche qui venait de se poser dans son assiette. Elle l’a fit dégagé d’un coup de main et continua à manger. Elle espérait ne pas trop embêter Subaru, elle n’était pas très bavarde et l’atmosphère était assez tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Elkion Harkonnen
Lieutenant Général
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 299
Age : 24
Rang dans le RP : Spitfire Alchemist
Rang spécial Hrp : Côté Noir de Tiky Mick : D

Feuille de personnage
Points:
26/80  (26/80)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: • Alchimie sans cercle # Corps-à-corps

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Sam 19 Sep - 15:41

- Heuu ... Je ressemble à un alchimiste tu trouves ?

*Absolument pas
*
, pensa Elkion qui contemplait le saint poivrier d'un air pensif. La fille était-elle naïve à ce point? Allons bon, les alchimistes sont pourtant simples à repérer. Enfin, la plupart d'entre eux n'ont même pas besoin de se manifester pour qu'on les remarque. Ayant entre leurs mains un pouvoir qui dépasse le commun des mortels, il va sans dire que leur train de vie, leurs habitudes et même leur physique était aussi très... particulier. Il n'y avait qu'à voir Cortez, la Darling Alchemist, son ego surdimensionné faisant parler d'elle ici et là, ou le Fullmetal Nabot, avec ses yeux jaunes et son nanisme refoulé, ou encore elle-même, affublée du doux surnom de Deviant Alchemist...

Toujours est-il que maintenant, elle avait la réponse à une de ces questions. Le gamin devant elle était donc Lieutenant, et Elkion ne s'étonna pas un seul instant de ne l'avoir encore jamais rencontré. Des Lieutenants, il y en avait des centaines à travers tout le pays, la jeune femme n'avait pas que ça à faire que d'apprendre leurs noms par coeur.

*Et en plus, l'a l'air fier!* pensa la Lieutenant Général, haussant un sourcil. Elkion n'avait eu cette impression qu'en devenant une militaire de première classe, enfin, cela ne concernait qu'elle. Le gamin devait sûrement être excité de pouvoir tenir une arme entre les mains sans avoir à s'inquiéter. Quelque chose du genre.


La brune s'endormait littéralement dans son assiette tant la conversation était inanimée, inanimée comme ce poivrier mais certainement pas plus
intéressante ni esthétique. Finalement, c'était peut-être une rencontre banale entre deux jeunes gens d'un style banal dans un restau ' banal que fréquentait une folle tatouée. Si cela se trouvait, la fillette avait demandé si l'autre était alchimiste parce qu'elle avait vu le mot quelque part, et que finalement elle n'avait pas la moindre idée de ce que cet art, cette science était. A cette pensée, Elkion soupira fortement, faisant tourner une ou deux têtes vers elle. Les fustigeant du regard, elle dévisagea aussi la fille lorsque celle-ci s'était levée, pour aller aux toilettes.

*Quoi, j'ai un truc sur mon (beau) visage?* pensa Elkion en toisant presque la fille.


C'était sûrement le moment d'en savoir plus, Elkion n'avait pas gâché son déjeuner juste pour observer Lieutenant A draguer Mademoiselle B. Beaucoup trop ennuyant, et puis surtout cela aurait montré que son instinct avait failli. Mais chez les Harkonnen, l'échec ne fait pas partie des options.

- Garçon, héla-t-elle en faisant un signe de la main.

Un serveur s'approcha vers Elkion à toute vitesse et entreprit de débarasser la table d'un geste net et précis.


- Madame désire un café?
demanda le jeune homme, tenant l'assiette dans une main, un calepin dans l'autre.

- Ouais. Merci.

L'espresso ne se fit pas attendre, au grand plaisir d'Elkion qui ne prit pas la peine d'ajouter de sucre, c'était déjà excellent comme cela. Du coup, elle aurait peut-être du prendre un fondant au chocolat. Oh, oui, ça avait l'air bien. Mais il fallait qu'elle résolve ce petit mystère avant tout.
Ah, mais d'abord, Mademoiselle B venait de revenir. Au moins, elle n'aurait pas à les chercher partout dans la ville pour leur posait les questions qui lui brûlaient les lèvres. Ils attaquaient leur repas en silence, dans un ennui qui allait encore une fois plonger notre Lieutenant Général vers un suicide mental certain.

Se levant de table, elle saisit soudainement sa chaise d'une seule main et la planta sans outre mesure devant les genoux du Lieutenant. Ignorant une éventuelle réaction de la part de l'un des deux, Elkion se contenta de s'asseoir, ses jambes longuissimes élégamment croisées, malgré sa position plutôt décontractée. Prenant son temps avant de parler, elle alluma une cigarette (pas de loi anti-tabac en 1914 xD) en regardant le jeune homme dans les yeux. Pas comme une attitude de défi, de toute façon, de tous les points de vue Elkion était "supérieure" à ce jeunot. Plus grande (ouais... talons, talons ), plus âgée et plus gradée. La jeune femme se retourna pour prendre sa tasse de café, la main gauche gantée, en but une gorgée et c'est cigarette entre les doigts qu'elle commença son "interrogatoire".


- 'Lors? Débuta Elkion sans autre forme de politesse. On drague pendant son service, Sergent?

C'est Lieutenant, Elkion chérie. Et en plus, la gamine était sûrement mineure.
Dans tous les cas, il y avait intérêt à ce que le jeune homme sache qui était la grande Elkion Harkonnen, parce que Alchimiste d'état ou pas, la jeune femme avait autorité sur pratiquement tout le monde. Autrement, elle pourrait toujours lui fourrer sa montre en argent dans la figure, histoire qu'il s'en souvienne pour la prochaine fois. Si tant est qu'il y en ait une.
Rabattant correctement sa veste pour qu'on ne voie pas sa mécagreffe qui allait jusqu'à l'épaule, Elkion tourna alors les yeux vers la jeune fille, dont elle sentait le regard depuis qu'elle était arrivée dans ce restaurant.

- Et toi, j't'ai jamais vue,
fit-elle en baissant légèrement les yeux (pour une raison quelconque, la fillette semblait presque émettre un halo, un peu comme un fantôme). Tu viens chercher une nouvelle vie à Central?

La jeune femme éclata de rire et écrasa sa cigarette dans le cendrier, même si en réalité elle aurait préféré mettre le feu à la nappe, puis à la table, enfin à tout le restaurant en fait. Mais Dieu merci, la jumelle de Lucifer se sentait d'humeur presque... pacifique. Quelques gorgées de café plus tard (*Faut que j'demande quelle marque c'est, du café comme ça j'en veux tous les matins*), elle s'intéressa de nouveaux à ses interlocuteurs, peu bavards pour l'instant.

- Hum...

Sans autre avertissement, elle saisit le poignet droit de la fille et entreprit d'enlever le bout de shirt qui commençait à se faire poisseux, tant pis si la midinette avait mal, on ne fait pas dans la dentelle quand on s'appelle Elkion. Frappant négligemment dans ses mains, elle attrapa la chemise du Lieutenant et une petite lumière rouge étincella pendant quelques instants, et ainsi la chemise était maintenant en un seul morceau
(*Bah, on va pas montrer des militaires dans cet état là, on va s'foutre de nous*). Cherchant dans la poche de sa veste une boîte d'allumettes, elle prit celles qui étaient cassées et sortit également une bande de contention.

- Mes filles se pètent souvent un truc, alors j'en ai toujours sur moi, expliqua-t-elle furtivement, comme si c'était LE mystère du jour. Bon, donne-moi ça.

Deux éclairs de lumière plus tard, la fille avait enfin une attelle digne de ce nom "Si t'y touches, j'te r'casse le poignet", glissa discrètement Elkion.

- Je m'présente. Lieutenant Général Harkonnen. Elkion fit une courte pause et regarda son subordonné d'un air... sournois. 'Lors comme ça, on s'intéresse à l'alchimie? demanda finalement la jeune femme comme si de rien n'était. Après tout, elle n'était pas venue dans un but désintéressé. Elle voulait savoir pourquoi diable une gamine voudrait apprendre à transmuter quoi que ce soit.


Dernière édition par Elkion Harkonnen le Sam 23 Jan - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Dim 20 Sep - 11:32

Laissant le temps passé, Subaru restait silencieux et observateur. Regardant ici et là sans avoir de point précis, le militaire avait vu plusieurs choses étranges, premièrement, les serveurs semblaient s'agiter et rester au taquet prêt à bondir sur de nouvelles commandes ou arrivées. Deuxièmement, une personne semblait les observer et rester silencieusement à consommer sa consommation. Enfin, troisièmement et dernièrement, bien qu'il semblait remplit, restaurant semblait étrangement vide, enfin, une façon de parler que seul Subaru pouvait réellement comprendre. Enfin ce n'était pas le plus important. Attendant patiemment et se perdant à moitié dans ses pensées au vue du silence qui s'était installé entre les deux jeunes gens.

Ce fut finalement la jeune fille qui rompit le silence alors qu'elle annonça qu'elle revenait en s'excusant, nul besoin de trente neurones pour comprendre où elle allait, enfin, peu importait. Il l'avait suivit du regard et avait finit par fixer furtivement la personne qui l'avait toisé quelques secondes auparavant. Elle était bizarre, elle inspirait une méfiance naturelle et une prudence obligatoire à moins de ne plus s'attacher à la vie. C'était bizarre mais Subaru ne pouvait l'expliquer. Détournant rapidement le regard pour regarder les serveurs en espérant que leurs plats arrivent rapidement car le militaire commençait réellement à avoir faim. Soupirant et souriant quand finalement un serveur arriva avec deux plats identiques, le militaire le remercia attendant à présent Miyuki pour commencer à manger.

Quand finalement la jeune fille arriva, Subaru ne tarda pas à entamer leur repas après lui avoir souhaiter un bonne appétit. Il mangeait de grosse bouchée tout en restant suffisamment discipliné et poli pour ne pas paraitre comme un rustre et un malpropre qui n'aurait aucune éducation, même si c'était vrai. Quand son interlocutrice et invitée lui demanda si c'était bon, Subaru la regarda en arrêtant un instant de mangeant un bout de viande qui trainait dans son assiette. Avalant rapidement ce qu'il avait en bouche, il finit par sourire et lui répondre en gardant ce sourire :


Y manquerait un peu de lait mais sinon c'est bon oui. Et toi tu trouve comment ?

Vu sa question elle devait aussi aimer, mais bon c'était une sorte de politesse pour ne pas laisser s'installer le silence des assiettes et le solo des couverts raclant les assiettes accompagnés des percussions des mâchouilles au rythme irrégulier. Bref, il fallait bien rompre le silence pour ne pas rester comme deux personnes muettes ne sachant que dire. Mais Miyuki n'aurait pas probablement pas le temps de répondre, enfin, elle n'avait pas eu le temps de répondre. À peine Subaru avait-il répondu qu'une énergumène était apparu en tirant sa chaise devant Subaru qui avait arrêté de mâcher en regardant cette nouvelle arrivante d'un air étonné.

Elle n'avait même pas fini de s'installer qu'elle commença ces commentaires en commençant par appeler Subaru, Sergent. Pourquoi elle l'avait appelé comme ça ? Et pourquoi parlait-elle de draguer ? Avait-elle perdu la tête ? Elle parlait peut-être de Miyuki, mais dans ce cas elle était totalement dans son tord et dans une idée totalement folle. Enfin, Subaru n'avait pas eu le temps de protester puisqu'il avait encore la bouche pleine et qu'elle venait de reprendre la parole pour parler à Miyuki et lui demander ce qu'elle était venu faire à Central. Aucun doute possible, cette folle excitée n'avait pas envie de laisser répondre quiconque et avait continué en attrapant la chemise du lieutenant pour laisser l'alchimie opéré et lui refaire une chemise tandis qu'elle s'occupait de refaire une atèle à la jeune fille en face de Subaru.

Le doute disparu quand elle se présenta enfin sous le nom d'Harkonnen, le lieutenant général Harkonnen. Subaru ne connaissait pas directement ce nom, d'ailleurs il savait très peu de chose sur ses supérieurs directs ou indirects, mais bon, c'était pas si capital, la preuve. Mais le lieutenant en avait déjà entendu parler par un ou deux militaires sans grades qui avaient vu de nombreux gradés pour travailler sous leur ordre. À ce qu'il s'en souvenait, les deux militaires avaient vécu trop peu de temps pour bien connaitre en profondeur leur supérieur mais bien assez pour ne pas mourir d'épuisement et de fatigue ou de souffrance qu'elle leur infligeait par diverses méthodes considérées légales vu qu'il s'agissait de militaire haut gradé.

Finissant son assiette et laissant un instant d'observation, le lieutenant ne tarda pas à se demander si cette personne était réellement une militaire. Réfléchissant un moment à comment réagir et à quoi lui demander ou répondre, il finit par prendre la parole avant que la jeune fille ne puisse répondre, usant d'une voix simple et laissant paraitre sa surprise il entama :


Euuh ... dites, vous êtes sure que vous êtes de l'armée ? Enfin, pas que je doute mais je me demandais si on faisait ça quand on est à l'armée.

Une question inutile et stupide qui mettrait probablement cette surexcitée en colère ou qui la forcerait à réagir, enfin, c'était ça ou rester motus bouche cousue et y'a plus de lustucru. Enfin ... Subaru avait finit son assiette, au moins il avait eu son dernier repas du condamné.

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Mer 30 Sep - 18:50

Miyuki considéra son assiette, elle l’avait presque finie... Subaru lui répondit. Il aimait aussi. Elle voulu dire quelque chose mais, soudain, la femme qui était assise une table derrière elle se leva. Elle la suivit du regard pour la voir s’assoir à leur table. Elle prit aussitôt la parole, sans se présenter.

‘Lors ? On drague pendant son service, Sergent ?

Miyuki la regarda, une légère pointe de colère dans les yeux. Qui était-elle pour juger aussi vite ? Ne voyait-elle donc pas que ce gentil garçon l’avait invité à manger ? Rien du tout à voir avec la drague. Miyuki rougit légèrement. La femme la regarda dans les yeux, avec un air de méfiance.

Et toi, j’t’ai jamais vue. Tu viens chercher une nouvelle vie à Central ?

Sans que Miyuki ne puisse répondre, elle éclata de rire et écrasa sa cigarette. Elle but un peu de café, tout à fait à l’aise. Miyuki commençait à la trouver étrange, cette femme. Elle la regarda avec stupeur.

Pour qui elle se prend à s’inviter à MA table ??! Cette espèce de folle surexcitée va entendre parler de moi ! Aboya Angel.

Sans prévenir, la femme l’attrapa le poignet droit sans ménagement. Miyuki étouffa un petit cri, mélangé à de la douleur et à de la surprise. Elle lui enleva le bout de T-shirt. C’est alors qu’elle fit une chose surprenante. Une petit lumière rouge fit une courte apparition et disparu aussitôt qu’elle était venue. Le T-shirt de Subaru était comme neuf ! Elle l’avait réparant rien qu’en frappant des ses mains et en les posant sur le T-shirt. De la magie ? ... ou de l’alchimie... ?

La femme sorti quelques allumettes cassée et des bandages. Qu’allait-elle faire ? Elle lui reprit le poignet et une deuxième lueur rougeâtre apparut. Le cœur de Miyuki sauta un battement.

Qu... ?

La femme lui avait fait une attelle, qui, il fallait l’avouer, était beaucoup mieux que le petit bout de T-shirt. Elle lui dit que si elle y touchait, elle lui recasserait le poignet. Est-elle sérieuse ? Miyuki déglutit. C’était une personne qui avait beaucoup d’autorité, mieux ne fallait pas la contrarier, Miyuki ne voulait chercher les embrouilles.

Finalement, elle se présenta. Elle s’appelait Elkion. Elle était lieutenant général. Bien. Elle ne savait pas vraiment que penser d’elle. Positif ou négatif ? Elle lui avait fait une attelle, mais cela ne changeais pas son comportement désagréable, pour ne pas dire choquant. Miyuki observa Subaru, qui n’avait pas l’air de beaucoup s’intéresser à elle, vu qu’il finissait tranquillement son plat.

'Lors comme ça, on s'intéresse à l'alchimie? Demanda Elkion.

Heu... oui. Répondit Miyuki en levant les yeux pour la regarder.

Cette personne la mettait mal à l’aise. Miyuki avait fini son plat.

Euuh ... dites, vous êtes sure que vous êtes de l'armée ? Enfin, pas que je doute mais je me demandais si on faisait ça quand on est à l'armée.

Aie. Pourquoi Subaru la provoquait-elle ? Mieux ne fallait pas rester dans les parages.
Miyuki se leva et s’inclina en signe de respect. Elle dit :

Merci pour l’invitation M. Saeba. Au revoir Mme Harkonnen.

Ne disons pas que Miyuki prenait ses jambes à son cou, mais elle ne voulait pas rester là, premièrement car il semblait que ça carburait à cent à l’heure dans la tête d’Elkion, mais aussi parce qu’elle la mettait mal à l’aise.
Espérant ne pas être trop brusque, elle tourna le dos à ces deux personnes et elle alla au comptoir, payer son repas pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Elkion Harkonnen
Lieutenant Général
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 299
Age : 24
Rang dans le RP : Spitfire Alchemist
Rang spécial Hrp : Côté Noir de Tiky Mick : D

Feuille de personnage
Points:
26/80  (26/80)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: • Alchimie sans cercle # Corps-à-corps

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Mer 30 Sep - 20:19

Les deux auxquels elle avait à faire étaient encore plus étranges que prévu. Quoi, ils n'avaient jamais, jamais entendu parler d'Elkion Harkonnen? De la part de la fillette, cela aurait pu sembler normal, mais le lieutenant qui lui faisait face semblait complètement désarçonné par la prestance pourtant sans faille de la femme... Mais il y avait pire, désormais.

Le p'tit gars ne savait même pas reconnaître une alchimiste d'état.

Oh. C'était... quelque part entre l'irrespect le plus total et la volonté d'abréger sa vie dans l'instant d'après. Pendant un petit moment, disons l'espace de deux ou trois battements de coeur, Elkion resta là, regardant le Lieutenant sans ciller. Ses paroles dotées d'une insolence sans pareille résonnaient dans la tête de la femme et effectivement, elle allait lui montrer le respect en lui fourrant sa montre en plein nez.

En y repensant à deux fois, elle se dit que créer un scandale en plein restaurant n'aurait rien de très reluisant pour sa réputation, ainsi elle préféra agir plus en discrétion, saisissant lentement mais très sûrement le col du jeune homme de sa main de fer, le tirant inexorablement vers elle et sa colère qui se faisait grandissante. Plantant sa main droite dans sa poche, elle en sortit sa montre et l'approcha si près du visage du Lieutenant que celui-ci louchait à s'en faire mal aux yeux pour l'apercevoir.


- 'Espère qu'tu la vois bien, c'lle-là, marmonna-t-elle, une veine battant en rythme à sa tempe. 'Trement t'pourais être démis d'tes fonctions de m'sieur l'Lieut'nant et rester qu'un p'tit flic militaire à la con. Capté, mon p'tit?

Il y avait grand intérêt à ce qu'il comprenne, autrement le restant de sa carrière était très fortement compromis et la Lieutenant Général serait la première à le lui rappeler.
Tout en menaçant le jeune homme, Elkion regardait la fille qui semblait de plus en plus mal à l'aise au fur et à mesure que la femme imposait sa présence. Quand elle l'avait menacé de lui rebriser le poignet, la fillette semblait terrifiée. Et Elkion, elle, était à deux doigts d'éclater de rire, un rire presque malsain tant la femme prenait un plaisir fou à faire peur à ce genre de personnes.

* Tch. C'quoi c'te génération d'poltrons? *


La fille se leva soudainement, espérant pouvoir échapper aux griffes meurtrières d'Elkion. Évidemment, si c'était son plan, l'alchimiste n'allait pas tarder à y ajouter son grain de sel. Lâchant le col du Lieutenant Saeba -maintenant, elle avait au moins un nom à mettre sur ce visage-, elle ne lui jeta pas d'autre regard qu'un regard extrêmement méprisant, avant de tourner ses talons aiguilles et de prendre la fille en filature.

- Minute, grogna Elkion en posant sa main gauche sur l'épaule de la fille, la serrant un peu fort, histoire de l'intimider encore plus qu'elle ne l'était déjà.

Ses jointures de métal étaient bien silencieuses, mais même à travers le gant on sentait à quel point cette main était glaciale. Affichant un faux sourire chaleureux en direction du patron du restaurant, elle insista plusieurs fois pour payer la note des deux compères.


- C'est bon, c'est pas comme si j'avais un salaire de misère, aha, lança Elkion au patron qui ne vit alors plus d'objections.

La fausse joie s'estompa rapidement lorsqu'elle et la jeune fille sortirent du restaurant. Elkion la saisit par un pan de sa robe et lui empoigna fermement le bras de sa main métallique, bien décidée à ne pas la laisser s'échapper. Quant au Lieutenant, elle lui avait laissé la "vie sauve", mais pour l'instant il était le cadet de ses soucis.


- J't'ai posé une question 't à l'heure, j'veux une réponse plus précise. Pourquoi une gamine comme toi s'intéresse à l'alchimie?

Le fait en lui-même de s'intéresser à cette science était compréhensible, mais si la fille s'était déplacée jusqu'à Central pour en apprendre plus, cela devenait de plus en plus louche. Elkion, dont l'instinct maternel était plus présent qu'elle ne voulait bien le faire croire, resserra son étreinte et attendit une réponse. Si la fille voulait finir amputée, elle devait l'apprendre à l'avance.


Dernière édition par Elkion Harkonnen le Sam 23 Jan - 2:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Mer 30 Sep - 21:47

Minute.

Miyuki senti une main froide se poser sur son épaule. Elle frissonna. C’était Elkion. Miyuki se retourna lentement, craignant le pire. Mais que fût sa surprise quand, elle vit Elkion qui souriait. Miyuki resta perplexe. D’abord, on aurait dit qu’elle voulait la manger, ensuite, voilà qu’elle affiche un sourire bienveillant. Lorsqu’elle proposa au patron de payer, elle comprit le petit manège que la femme au cheveux bruns était en train de jouer. Elkion l’entraîna hors du restaurant. Elle ne tarda pas à reprendre son mauvais caractère :

J't'ai posé une question 't à l'heure, j'veux une réponse plus précise.


Pourquoi une gamine comme toi s'intéresse à l'alchimie?
Miyuki avala péniblement sa salive. Elle lui demandais pourquoi. Elle prit le temps de réfléchir, enfin, il ne fallait pas tarder à trouver une réponse, car elle ne semblait pas plaisanter. Elle lui tenais fermement le bras, et resserrait de plus en plus. Son bras commençais à lui faire mal.

C... C’est pour... mon père... !

Bégaya-t-elle.
A pars le bégayement, elle trouva sa voix plutôt convainquente. Du calme, il ne fallait pas montrer qu’elle était intimidée, Evidement, Angle ne facilitait pas la tâche :

Cette s.... Attend un peu que je t’attrape ... !!

Angel fulminait. La tête de Miyuki faisait affreusement mal. Elle sursauta légèrement, elle eu comme un choc électrique. Elkion lui tenait toujours le bras. Elle avait l’impression que des cloches sonnait dans sa tête.

Angel...

Miyuki recula d’un pas. Elle tentait de lutter contre Angel. Elle frotta sa main contre son crâne, essayant d’ordonna à Angel de s’arrêter. Elle se concentra, ne prêtant plus attention à Elkion.
Laisse toi faire ! J’en ai pour une minute ! ricana Angel.
Miyuki tint bon. La douleur diminuait. Elle avait gagné, Angel abandonnait, mais jusqu’à quand ? Elle était totalement imprévisible. Miyuki ouvrit les yeux, elle réalisa qu’elle se retrouvait à terre, se tenant la tête des deux mains. Elle leva lentement les yeux vers le haut. Elkion était encore là. Décidément, ce n’était pas son jour, vraiment pas son jour : Deux attaques de la part d’Angel, des voyous qui en voulait à son argent, et elle avait l’impression qu’un Grizzly (Elkion, pardon) allait la bouffer. Miyuki rougit profondément et se releva.

J-J’ai... trébucher en arrière.

Dit-elle sans conviction.
Elle maudissait Angel. Elle respirait lourdement. Elle était à bout de souffle. C’était la première fois qu’Angel avait été aussi agressive. Un miracle qu’elle n’ait pas réussis à prendre le contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Subaru Saeba
Lieutenant
Modérateur fiche

avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Messages : 579
Age : 25
Rang dans le RP : Lieutenant, "déconnecté de la réalité"
Rang spécial Hrp : Futur époux d'Hinoto |buveur de lait (sucré) | maître squatteur de box | "beau" père de la box | fils de Lysette, de Viktoria et très beau fils de Milo x) demi frère d'Alice et d'Ayumi | quart frère de Nami | Nouveau croque-mort | Répondeur de la Chat Box u.u | Chat Goa'uld

Feuille de personnage
Points:
87/55  (87/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: utilisateur de revolver avec plusieurs balles

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Jeu 1 Oct - 13:02

La réaction de la miss Harkonnen ne fit pas tarder, à peine Subaru avait-il remit sa parole en doute que celle-ci l'avait attrapé par le col pour regarder le regarder droit dans les yeux d'un air légèrement pointilleux et agressif. Elle lui avait montré sa montre d'alchimiste et l'avait menacer dans le même temps qu'elle pouvait faire de lui un moins que rien dans l'armée. Une menace qui faisait ni chaud ni froid au lieutenant. Ce n'était qu'un grade pour lui, il ne voulait pas devenir général, colonel ou autre, la seule chose qu'il voulait c'était d'être tranquille et d'avoir une vie sympathique qui lui plaisait. Enfin ...

Elkion semblait avoir d'autres chats à fouetter. Miyuki qui, n'avait pas tarder à se lever en remerciant Subaru de ce repas allait prendre congé pour ne pas rester une minute de plus avec deux militaires. C'était compréhensible, après ça, beaucoup pouvaient lui poser des questions en la harcelant presque, et puis cette lieutenant colonel était loin d'être un cordon bleu, dommage d'ailleurs. Enfin, elle lâcha Subaru pour rattraper la jeune civile qui semblait apeuré par ces actions quelques peu brutales et trop énergétiques pour Subaru. Il était resté assis un moment avant de se lever laissant Elkion et Miyuki seules à seules. Il avait mine d'un garde à vous peu conventionnel et avait dit dans un sourire presque ironique face à cette formalité que semblait avoir Elkion face aux grades de l'armée :


Et bien m'dame Harkonnen j'vais vous laisser et reprendre mon enquête. Ah et merci pour l'addition.

Souriant il regarda Miyuki en lui souriant avant de faire demi tour et de sortir du restaurant sans se soucier du reste. Il n'avait plus rien à faire dans ce restaurant puisque Miyuki était entre de bonnes mains, agressives certes, mais qui ne lui feraient pas de mal, Subaru en avait la certitude. S'éloignant un moment du restaurant, Subaru s'exclama tout seul attirant le regarde d'un ou deux passants :

Mince j'aurais du demander s'ils avaient pas un peu de lait. Tant pis je verrais ça un peu plus tard.

Passant ses mains derrière sa tête, prenant un air des plus décontractés, il commença à siffloter un air joyeux en avançant dans les ruelles de Central. Il allait prendre maintenant la direction de Dublith pour tenter de retrouver Hinoto, enfin, s'il n'avait pas d'autres imprévus comme être poursuivis par son supérieur qu'il venait de rencontrer ou être pris dans une fusillade sans fin entre l'armée et une bande de criminels incapables de gagner leur vie honnêtement. Enfin, la routine quoi ...



[un peu court mais tant pis ^.^ Comme prévu je quitouille le topic, on reverra pour s'en faire un plus tard ( bonne chance Miyuyu xD ) ]

_________________



À reçu deux roses d'Hinoto ♥_♥
À reçu une rose de Lust ^.^
À reçu trois roses de Marcel x)
À reçu une rose de Mermer ._.
À reçu une rose d'Alice *_*
À reçu une rose de May \o/
À reçu deux roses de Crystal ^___^
À reçu deux roses de Robert /o/
À reçu une rose de Tsutsu =)
À reçu deux roses de Gluglu 83
À reçu deux roses de Sin è_é
À reçu une rose de Jon =o
À reçu une rose de Niki ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elkion Harkonnen
Lieutenant Général
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 299
Age : 24
Rang dans le RP : Spitfire Alchemist
Rang spécial Hrp : Côté Noir de Tiky Mick : D

Feuille de personnage
Points:
26/80  (26/80)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: • Alchimie sans cercle # Corps-à-corps

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Mar 13 Oct - 20:48

- C... C’est pour... mon père... !

*Sur l'alchimie? Non mais on se fout de moi?
*

N'importe quel parent sensé éviterait à tout prix de faire connaître cette science de fous qu'était l'alchimie, à moins de vouloir en faire des alchimistes d'État -et cette petite n'avait aucune chance, à moins de s'entraîner dur pendant une dizaine d'années- mais il était hors de question que ses gosses à elle s'amusent à se transmuter -car elle était sûre que ça arriverait-. Alors entendre des billevesées pareille, c'était la meilleure.

- L'est vrai, c'mensonge?
grogna Elkion, pas un brin impressionnée par les efforts surhumains de la fille pour se contrôler. La Lieutenant avait le chic pour fair peur aux gens, et elle cultivait même ce côté désagréable.

Mais il semblait que quelque chose n'allait pas avec la fillette. Elle tentait de se dégager, et en même temps elle avait l'air de lutter contre quelque chose qui venait de l'
intérieur.

- Angel...


Elkion lâcha subitement sa captive, soudain intriguée, alors que la fille fantôme sombrait soit dans la folie soit dans la raison la plus sobre. Sa tête devait lui faire horriblement mal, en tout cas son visage agité de tics nerveux n'arrangeait pas le tableau.

- 'Tain, c'quoi ça, les gosses d'nos jours...

La jeune femme frappa négligemment dans ses mains avant de poser la paume de sa main droite contre le mur, déformant celui-ci en une drôle de protubérance qui était sensé rattraper la fille au cas où celle-ci tomberait. Comble de malchance -ou alors, Elkion poussait le sadisme jusqu'au bout-, la fille avait heurté le pan de mur déformé et s'était retrouvée par terre -en soit, dans la même position dans laquelle Elkion l'avait trouvée. L'alchimiste haussa les épaules et s'assit dans le creux que formait le bout de mur transformé en chaise pour l'occasion. Elle alluma une cigarette et entendit d'un air distrait la fillette s'excuser.

- Ouais, ouais. Bien, maintenant tu viens là et tu m'racontes tout.

De la part de quelqu'un de normal, cela aurait sonné comme une demande cordiale. De la part d'Elkion, cela oscillait entre l'ordre et la menace. Elle pourrait toujours redéformer ce mur de pierre pour qu'il emprisonne la fille, ou même, elle avait sûrement assez de force pour lui briser le cou de sa main de fer. Mais Elkion avait des enfants, et cette fille, des parents... Ou pas. Dans tous les cas, la militaire jugea que la pauvrette avait assez souffert. Enfin, elle était relativement de bonne humeur et sa conscience lui avait dicté de montrer un minimum de bonté envers une si frêle chose.

- T'avais quoi, à la tête? interrogea Elkion. J't'emmènerai à l'hôpital, à moins qu'ça soit plus intéressant qu'ça en a l'air.


Dernière édition par Elkion Harkonnen le Sam 23 Jan - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Dim 29 Nov - 0:27

PNJ: Chamberlain Harkonnen et Asviel Harkonnen

et


Qu'il faisait bon d'être en congé! Mais bientôt le dur retour à la réalité, c'est-à-dire l'école. Oui, oui, leur mère avait déclaré qu'elle serait absente durant toute la sainte journée car elle irait procéder à leurs inscriptions pour une nouvelle année ô combien pleine d'aventures se soldant par des retenues pour Asviel ou bien de discussions enflammées entre amies sur les nouvelles merveilles confections que seraient à l'honneur dans les nouvelles collections de Viktoria Elinker dont Chamberlain raffolait tant.

Et là vous vous demandez: mais qui sont Chamberlain et Asviel? La réponses est très simple mes mignons: ce sont deux des héritières de la famille Harkonnen! Oui, oui, cette même famille composée uniquement de fille (à l'exception de leurs père et de leurs grand-pères, mais passons). Vous avez entendu parlez de leurs père? Grand bien vous en fasse. De leurs mère aussi? Ah... Vous ne l'avez jamais rencontré? Grand bien vous en fasse.

Bref c'était en cette journée illuminée par un soleil brillant de mille feu dont le bruit de fond sonore était composé de chants d'oiseaux avec une brise légère qui faisait virevolter leurs cheveux au vent (non, non pas à la l'Oréal petit intriguant!) au grès des légères bourrasques d'air.


''On ne pourrait pas plutôt aller dans les avenues commerçantes, si ça se trouve, ils auront refait la vitrine de la boutique Elinker!'' s'exclama une jeune demoiselle âgée treize printemps dont les yeux étaient remplis d'étoiles tant elle était excitée. Il s'agissait bien là de Chamberlain Harkonnen et ce dans toute sa splendeur de fangirlissisme de son idole la madone du bon goût: Viktoria Elinker.

'' Non, j'ai lu un bouquin où il expliquait comment faire des explosif avec du savon, je veux tester si ça marche!'' S'écria d'une voix enjouée et juvénile, bien qu'un tant soit peu trop aigüe, Asviel Harkonnen. De toute la fratrie (bien que composée uniquement de demoiselle, il faudrait vraiment inventer un équivaut féminin, car là ça craint), elle était connue pour être une adepte des bêtises successives mais aussi admiratrice de tout ce qui se rapportait aux explosifs... a chacun ses passions, du moment qu'elle ne tourne pas comme l'Alchimiste Ecarlate si tragiquement connu de tous.

'' T'aurais très bien pu rester à la maison pour faire ça, moi je veux au moins essayer d'apercevoir Mademoiselle Elinker.''

'' Et patati et patata! Réfléchi idiote de sœur quatrième du titre, on aurait entendu l'explosion et j'aurais pu démolir du mobilier, Papa n'en n'aurait pas vraiment été enchanté... Il l'aurait sûrement cafter à Maman et couic, il en serait fini de moi!''

Après un soupire d'agacement, la plus jeune repris:

''Mais qu'est-ce que tu lui trouve à cette bonne femme, hein? D'accord Maman et elle sont amies, mais quand même!''

Erreur monumentale Asviel, erreur monumentale. S'en suivant ce petit commentaire très constructif de la narratrice, Chamberlain monta sur ses grands chevaux:

'' Cette bonne femme?!'' cria-t-elle d'une voix étranglée ''Ravale tes paroles! Et saches que quand elle paraît tous les regards se tournent vers elle, en son absence: elle est le sujet de toutes les conversations, l'Impératrice de la mode en personne: Viktoria Elinker! Kyaaaaa!''

Un gros silence s'en suivit, mais le genre très gros et très long, vous voyez? Oui, oui, ceux-là.

''T'es complètement perdue ma pauvre fille. Allez ramène toi, on aime pas traîner chez les prolétaires, mais au moins dans le coin, on en aura rien à cirer si je fais tout péter.''

'' Ou pas.''

Asviel jeta un regard plein de sous-entendu à sa soeur, comme si elle pensait qu'elle pensait que quelqu'un les poursuivrait en attendant un gros BOOM ou si son aîné allait la cafter aux autorités. Non, le pire serait que la mère soit au courant.

''Tu diras rien à maman.''

''Combien pour mon silence?''

''T'oserais pas... ''

'' Il y a un nouveau chapeau dans la collection acteuelle qui irait à merveille avec ma robe préféré de Mademoiselle Elinker, tu sais la robe noir aux motifs violets en velour... Il ne me manque de 690 Cenz pour l'avoir... Tiens, et si tu me les offrais ces 690 Cenz!''

Asviel était dépité, effectivement la soeur ne reculait devant rien pour assouvir ses pulsions d'acheteuse compulsive et fétichiste de la marque Elinker. Delain et sa jumelle se ressemblaient bien sur ce point, en dehors d'être jumelle.

'' Ok, mais pas un mot à maman.''

Elles continuèrent leurs chemin en silence, bien que toutes deux jubilaient intérieurement: l'une en pensant à son futur nouveau couvre-chef et l'autre au savon et autres ustensiles qu'elle avait planqué dans son sac pour ses petites expériences.

Mais soudain, surgit de nul part (non pas un aigle noir, spèce de fan de Barbara vas!), enfin théoriquement ce n'était pas trop juste puisque c'était les deux jeunes filles qui déboulèrent de la rues, mais au pire, on s'en fout, l'essentiel c'est qu'elle tombait sue THE personne sur laquelle elles n'espéraient pas tomber: leurs chère et tendre maman. Celle-ci se trouvait avec une fille étrange, qui était vêtu tout de blanc, elle semblait aussi peu charismatique -selon Asviel- et qui n'avait aucun sens de la mode pour ne pas porter la griffe Elinker -selon Chamberlain-. Les deux soeurs échangèrent un regard entendu, en plus d'avoir l'air totalement déconnecté de la réalité, cette inconnue perturbait leurs plans pour la fin de la journée. Maudite inconnue sorti d'où on ne savait où. Oups! Elles venaient de se faire repérer par leurs mère... Que faire? Que dire? Fuir? Oh non, ça serait pire, surtout qu'en principe elles étaient censées être à la maison... ReOups!


Dernière édition par Maître du jeu le Dim 29 Nov - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elkion Harkonnen
Lieutenant Général
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 299
Age : 24
Rang dans le RP : Spitfire Alchemist
Rang spécial Hrp : Côté Noir de Tiky Mick : D

Feuille de personnage
Points:
26/80  (26/80)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: • Alchimie sans cercle # Corps-à-corps

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Dim 29 Nov - 1:12

La petiote, visiblement, n'était pas prête de se relever et Elkion se demanda tout bonnement s'il n'était pas préférable de la laisser là, à moisir avec son mal de crâne. Mais en tant que militaire au service du peuple (parce que, quoi qu'elle en pense, la fantôme faisait partie intégrande du peuple), la jeune femme ne pouvait pas la laisser dans cet état là. Avec une expression proche de l'exaspération la plus totale, elle saisit la chiffe blanche qui traînait par terre et se décida à l'emmerner à l'hôpital, de gré ou de force.

- Viens par là, c'bien pasqu' ch'uis d'l'armée qu't'évites de t'prendre une grosse claque d'ma part, pigé?

Poussant un soupir tout en roulant des yeux (parce que ce n'était vraiment, mais vraiment pas son jour), elle tourna la tête et vit ce qu'elle n'aurait pas aimé voir.

- P*****, j'peux savoir c'que vous foutez-là?!

Les deux canailles qui lui servaient de filles (enfin, deux parmi tant d'autres) se tenaient là, plantées comme deux poireaux au soleil, l'une contemplant Miyuki avec mépris, l'autre avec un intérêt cependant mesuré. Enfin, dans un cas comme dans l'autre, elles n'avaient rien à faire ici. Elles étaient sensées... comment dire... faire... leurs devoirs. C'est ça. Du boulot. Du travail. De la trime. Du taff. Voilà. Et voir ces deux-là traîner dans les rues signifiait qu'Elkion allait encore s'énerver. Et bien.

- Mais bon Dieu quoi, j'suis pas payée pour courir après des gosses!

Elkion laissa Miyuki sur place, sachant pertinemment qu'elle n'irait pas bien loin. Et quand bien même elle s'enfuirait, Harkonnen savait qu'elle pourrait la retrouver, malgré son allure frêle et chétive qui lui permettait de s'immiscer un peu n'importe où. Elle s'avança alors vers Chamberlain et Asviel, leur tirant les oreilles lorsque les petiotes furent à portée de main. Elle n'avait rien fait pour mériter ça. D'abord un lieutenant qui lui manquait de respect, ensuite une fille qui brille dans le noir et qui, visiblement, n'était que d'un intérêt surlimité, et maintenant sa propre progéniture qui décide d'y mettre son grain de sel. C'était à en devenir folle... Ou au moins, plus qu'elle ne l'était déjà.

- La prochaine fois que je vous vois ailleurs qu'à la maison, j'vous fous au trou pendant trois s'maines...
fit-elle d'une voix doucereuse et particulièrement menaçante.

- J'veux pas entendre v's explications, compris? Z'avez rien à faire là, j'vous l'ai dit plein d'fois, maint'nant c'est direction vot' chambre et j'veux qu'vous y restiez jusqu'à mon r'tour!!!

Si elle n'était pas leur mère, elle les arrêterait bien pour manquement incommensurable de respect envers leurs devoirs d'écolières, et aussi pour outrage à haute autorité de l'état. Enfin... Militaire ou pas, Elkion menait la vie de ses enfants d'une main de fer cachée dans un gant de velours. Enfin. Non. C'était l'inverse. Peu importe.
Quand Elkion eut fini de briser les tympans des deux jeunes filles, elle se retourna vers Miyuki. Le fantôme en avait profité pour passer à travers les murs.

Bah... Tant pis.
J'la r'trouverai demain, tiens.


Dernière édition par Elkion Harkonnen le Jeu 21 Jan - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Game Master
MJ

avatar

Messages : 196

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
0/0  (0/0)

Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Dim 29 Nov - 14:47

PNJ: Chamberlain Harkonnen et Asviel Harkonnen

et


Elles étaient mal, elles le savaient. L'humeur de leur mère n'avait pas l'air au beau fixe en plus, ça se voyait, ça allait barder pour leurs grade, ça aussi, elles le savaient. Seigneur pardonnez leurs et ayez un tant soi peu de pitié envers elles. Malheureusement pour les deux jeunes filles qui commençaient à prendre racine, Dieu n'avait pas l'air très enclin à leurs apporter une aide quelconque, même minime.

Elle t'en fouterait des heures de prières à l'église le dimanche matin au lieu de faire de la grasse mat'. Oui, on ne pouvait pas dire qu'Asviel soit spécialement croyante. Quand à Chamberlain, elle avait d'autre préoccupation, effectivement l'aventure de la plus jeune n'arriverait pas à terme, ainsi l'ainé voyant son magnifique chapeau s'envoler vers d'autres cieux.

Elles sortirent toutes deux de leurs pensées lorsqu'elles entendirent la douce voix de la figure maternelle toute en politesse et délicatesse leurs hurler en une phrase claire: ''P*****, j'peux savoir c'que vous foutez-là?!''

Fallait-il être honnête? Asviel en doutait fortement... Fallait-il seulement chercher à répondre quoi que se soit? Chamberlain ne préférait pas vraiment tenter de se justifier.

Après une remarque lancinante sur le rôle de l'éducation et la place qu'elle prenait dans la vie de leur maman, les deux pauvres filles se firent attraper les oreilles avec une rapidité à toute épreuve et tirer celles-ci avec une telle sauvagerie (ou pas) que Chamberlain s'exclama:


'' Non, maman! Pas les oreilles! Elle va être décoller après! Pitié pas les oreilles! On se moquera de moi si elle est décollée!''

De son côté Asviel ne disait rien, ce que sa soeur pouvait être pleurnicheuse, franchement, dire que c'était l'aîné, froussarde va! Bon d'un côté, elle s'en foutait pas mal de son oreille, mais la menace de sa mère lui glaça le sang quelques instants... elle voulait les mettre au trou si elles recommençaient, le pire c'est qu'elle en était capable! Bon d'un côté, elles louperaient l'école, quoi que, non à coup sûr que la mère les enfermeraient pendant les vacances... damned.

Durant la petite discussion familiale, Asviel n'avait plus vraiment fait attention à l'inconnue en blanc, celle-ci avait dû prendre la fuite car elle n'était plus là où elles était plantée quelques minutes plus tôt. Malheur. En plus de se faire enguirlander, elles avaient laissé un potentiel bouc émissaire prendre le large.

Et c'est ainsi que sans plus de cérémonie, tout ce petit monde rentra chez les Harkonnen, espérons que les deux filles se feront lâcher par leurs mère tandis que celle-ci dénigrerait leurs père pour les laisser être sorti de la maison. Ce n'était pas vraiment gentil pour lui, mais bon, il avait l'habitude, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Mustang
Flame Alchemist
Administrateur

avatar

Messages : 1068
Rang dans le RP : Colonel

Feuille de personnage
Points:
58/80  (58/80)
Niveau:
17/20  (17/20)

Pouvoir: Contrôle du Dioxygène de l'air

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   Ven 22 Jan - 22:55

- Resultats:
Miyuki > 7/10
Subaru Saeba > 7/10
Elkion Harkonnen > 8/10


Vu Par Roy Mustang

Commentaire :
Tous les trois seront notés sur 10.

Miyuki s’attire des problèmes dans une ruelle, mais Subaru la sort d’un mauvais pas. Pourquoi diable a-t-on tout de même l’impression qu’elle aurait pu s’en sortir seule ?^^ Le coté schizophrène de Miyuki permet en tout cas de mettre du piment dans le rp. Et coté piment, Elkion a le potentiel pour en mettre un (gros) paquet ! Ou serait ce du poivre…Bref, ce petit topic nous laisse un peu sur notre faim, à cause des départs prématurés de Subaru et de Miyuki.

Sinon, c’est un topic très agréable à lire, avec très peu de fautes. La façon de parler de Elkion peut parfois paraître étrange pour un haut gradé, j’espère qu’elle ne parle pas comme ça au Généralissime XD Par contre, on ne fait pas vraiment avancer les intrigues propres aux personnages (sauf peut être pour Elkion), mais cela paraissait difficile avec une fin avortée de la sorte, malgré l’intervention du PNJ.

Bref, je mets 7/10 à Miyuki et Suba, tandis que Elkion aura un 8!

_________________


Kit by Alice
Spoiler:
 

a reçu 11 roses dont la dernière est de Sin!!




[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre étrange ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre étrange ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bien étrange rêve...
» Une étrange découverte
» Visite étrange en début de nuit
» Par un étrange hasard... [RP Darren - Kelsey]
» Un étrange colis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Le Centre-
Sauter vers: