AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franklin Harlock Jr.
Terroriste, Chef de Liberty
Administratrice

avatar

Féminin
Gémeaux Dragon
Messages : 107
Age : 29
Rang dans le RP : Terroriste, chef de réseau
Rang spécial Hrp : ~Dompteuse de chaise et d'Origami / Bouba le poisson ours de la famille Greed/ maître pokemon de Greed~

Feuille de personnage
Points:
40/55  (40/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Aucun pouvoir, les armes à feux, c'est mieux u_u

MessageSujet: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Sam 26 Déc - 16:23

Voila une mâtiné fraiche et brumeuse sur la ville principal du Sud… L’ humidité dans l’air annonçait une chaude journée en perspective, alors que la nuit avait était plus qu’humide. Et le résulta faisait, que dans les rues de la ville, on ne pouvait pas voir à plus d’un mètre devant soit. Le regard de la chef de Liberty se promena un instant sur les lieux, guettant le moindre bruit, le moindre mouvement, la moindre forme se détachant de cette purées de poids… Silencieuse, immobile, elle semblait attendre que le temps passe.
Pourquoi était-elle la ? Pourquoi, était-elle seule surtout ? Et bien, disons qu’elle avait filé rapidement en douce, ne prévenant que les vigiles de son départ pour éviter de se faire canardé à son retour. Personne d’autre n’avait été prévenu… Dire qu’elle était seule était rapide. A ses pieds se tenait droit comme un i, son nouveau compagnon de route. Ripley. Le chien restait immobile, sentant la tension chez sa maitresse, qui aurait put lui valoir une méchante remontrance. Il avait très bien vu ce qu’elle avait fait à son semblable, alors qui sait ce qu’elle oserait faire sur lui ?

-… a… Atchi !… Humph… Son alchimie est efficace, mais qu’il l’utilise loin de moi la prochaine fois >.>…

Doucement, elle déplia le journal de la veille, observant l’article dédié à Liberty. Recensement des actions récente, le massacre des militaires et le survivant marqué à jamais, Le meurtre de ce politicien par les mains du juges… Accompagné par un historique de l’ancien liberty et bien entendu… les recommandations donné aux habitants de la ville. « Si vous voyez quelqu’un de suspect, n’agissez pas de vous-même et appelez les autorités ! »… Humph, c’était des ptits rigolos tiens. Depuis quand Falone avait une tête louche, lorsqu’elle était dans son rôle de gentille civil aux idées suicidaires ? Ra ces militaires, ils avaient toujours des idées farfelus. Bon admettons qu’ils tombent sur cross… La c’était oune peu plus suspects. Enfin, même si Fran doutait que les civils ne bronchent réellement en le voyant mais bon… La n’était pas la question, tout ce qui étaient noté dans cette article, elle s’en fichait mais alors royalement. Tout ce qui l’intéressait, c’était ces mots qu’elle avait entouré en rouge. Ces mots qui formait le nom d’un lieu, qui donnait une date, et une heure. Voila un truc qui avait été vachement bien dissimulé mais qui n’avait pas échappé à l’œil paranoïaque de la directrice en chef. Elle n’en avait parlé à personne, n’ayant pas envi de mettre les autres dans les problèmes, si jamais ce n’était qu’un piège… Mais pour le coup, le temps était à son avantage. Et elle avait un fidèle allié, capable de repérer rapidement les intrus.

Direction ? Le ruelle en ruine, aux abords de la ville. Ces lieux qui sont à présent hanté par les âmes de ces quelques soldats qui avaient osé s’interposé lors de la rencontre entre Raphaël et cette gente dame ici présente. Sans attendre plus longtemps, et tout en rangeant le papier, elle se mit en route, regagnant rapidement cette zone quel connaissait terriblement bien.
En quelque minutes, elle rejoignit la zone, et se trouva une position haut perché, accessible autant pour elle, que pour le chien. Tranquillement elle s’installa, attendant qu’il y ai du mouvement en bas, attendant que le canin réagisse à une quelconque arrivé étrangère. Lorsque ce fut fait, elle dégaina ses deux armes, afin de vérifier qu’ils étaient en état de marche, et qu’ils étaient chargé. Sécurité retiré, afin d’avoir un temps de réaction plus court, recharge accroché à sa ceinture, elle était donc paré pour une éventuel mauvaise rencontre…. Et le temps commença à défiler lentement. Durant un instant, elle eu l’envi de s’allumer une clope, mais c’était montrer d’une flèche brillante sa position. Résultat, elle finit par s’allonger, et sembla s’endormir pendant le temps d’attente.

10 minutes ? Ou alors peut-être une heure ? Honnêtement elle avait perdu la notion du temps, avant que le chien ne commence à remuer. Silencieuse, elle se redressa, et posa son regard en contre bas, observant cette légère forme qui semblait se détacher de la brume… Serais-ce ses yeux qui lui jouaient un mauvais tour ? Ou étais-ce la personne qu’elle attendait ? Sans un mot, elle s’immobilisa, semblant avoir arrêté de respirer… Quand au chien, il fit la même chose, ayant comprit qu’il n’était pas spécialement apprécié qu’il fasse un max de bruit, lorsqu’il y avait un silence maximal… Enfin… Franklin attendait un simple signe, ou alors une phrase de la part de cet étranger, afin de savoir si oui ou non, elle était dans le vrais…

_________________

~Thème~


Dernière édition par Franklin Harlock Jr. le Mer 3 Mar - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuko Kusanagi
Shield Alchemist
Administratrice

avatar

Messages : 214

Feuille de personnage
Points:
8/75  (8/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie défencive, basé principalement sur l'électricité, l'eau et la roche. Cercles de transmutation cousuent sur ses vêtements.

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Sam 26 Déc - 19:05

En ce jour de brume, genre purée de pois, notre très chère héroïne du sud était en route pour une zone peu recommandable de South City ! Surtout depuis qu’un groupe de terroriste zélé terrorisait la ville. Plus particulièrement les militaires. Quelle bande d'enmerdeur, non mais je vous jure ! Aucun respect pour le matériel ! Et vas-y donc que je te fais tout péter par-ci et puis par-là ! Les jeunes de nos jours ne savent plus respecter les anciens U.U ! Bref tout ça pour dire qu’après avoir récupérer un soldat traumatisé et constater l’assassina de plusieurs haut placé, Yuko Kusanagi, Lieutenant Général charger de la région sud, avait entreprit de rencontrer le chef de Liberty et cela dans le plus grand secret. Enfin si par secret on excluait le fait que ses deux plus fidèle subordonné avaient tout deviné rien qu’en la voyant s’énerver sur des bouts de papier censé être publier dans le journal du matin. Enfin ce n’est qu’un détail :3 !

*Narrateur fait gaffe à ce que tu dis, parce que moi, je ferais pas dans le détail ! è__é*
Mais … j’ai encore rien dis de répréhensible T-T ! Snif ! Personne ne me fait confiance ici …
Toujours est-il que l’alchimiste d’Etat envoya de la manière la plus subtile qui soit un message dans le journal. Pour le trouver il fallait : Petit un acheter le journal ! Petit deux savoir lire ! Petit trois être capable de comprendre ce qu’on lisait ! Petit quatre analyser correctement une information ! Petit cinq…


*C’est fini oui bordel ! Tu vas nous faire une liste de combien d’étape ? Passe à l’essentiel ou je te fais la peau espèce d’escargot !*

Mais que d’agressivité ! Bon pour faire simple, afin de décrypter le message cacher il fallait tout simplement prendre les trois première lettre de chacun des deuxièmes mots tout les deux lignes des cinq paragraphes du dixième article de la page quatre dans le journal de la deuxième journée de la troisième semaine du mois. Un codage complexe et pourtant facile à élaboré ! En même temps à trois pour le créer ça ne pouvait que donner un mixe de langage codé. Euh … Pourquoi me regarder ainsi chère amie ?

*Pour rien continu je t’en pris …*


Hahem … Je sais pas pourquoi mais je risque de ne pas survivre à ce poste moi … Bref ! Pour reprendre notre histoire, Yuko marchait d’un pas énergique vers la ruelle en ruine où avait eut lui il y a peu de temps un massacre, entrainant de lourde perte pour les militaire. Tout ça à cause de ses stupides terroristes. Emmitouflé dans son long manteau noir, la jeune femme était seule marchant d’un pas énergique, ayant tout de même laissé un petit mot pour ses deux subordonné disant « Partie me promener ». Ils comprendraient sûrement, mais tan pis. Le brouillard ne la gênait pas outre mesure. Entre ça et les tempête de sable de son enfance, la brume avait sa préférence. On y voyait rien mais au moins on pouvait garder les yeux ouvert sans risquer une quelconque infection, ou pire ! Perdre la vue ! Les grains de sable ses fatale ! On ne s’en méfie pas assez de ses petites particules sournoises ! Moi je dis, elles préparent une invasion c’est certain ! Pas pour rien que les villes qui se trouve dans le désert ont des difficultés à ses sustenté ! Il nous accule et non fait mourir de faim par petit groupe, pour qu’à la fin il devienne notre souverain ! AÏE ! Mais quoi ?

*Tu t’écarte du sujet crétin !*


Ha oui, désolé… Une fois arriver sur place, Yuko ne vit personne !


*Comment veux-tu qui j’y vois dans tout ce brouillard …*


Ben je t’avais proposé des lunettes à détecteur thermique mais tu as refusé, enfin … On trouvera bien un moyen. La militaire alla s’assoir sur ce qui ressemblait le plus à un appui en bonne état et s’installa confortablement. Pour peut qu’un mur en ruine soit confortable. Mettant nonchalamment son menton dans sa main Yuko soupira avant de prendre la parole.

- Oï ! Les crétins de Libertins ! Montrer vos salles tronches j’ai à vous parler !


Hahem … Après une prise de parole aussi …. Euh … Pertinente ? Notre demoiselle attendit sagement une réponse, prête à toute éventualité, éventuelle. Elle ne doutait pas que sa petite pique les ferait sortir de leur trous, pour peu qu’il comprenne le langage humain. Il faut savoir que très peu d’animaux sur cette terre comprennent notre langue. A commencer par les personnes de notre propre espèce. Il y a une légende, nommée la tour de Babelle, qui donne une explication bancale à la diversité de nos dialectes et … ITAÏ !


*C’est encore du hors sujet ! T’as fini de narrer ?*


Euh oui …. Enfin presque, encore quelque et …. Hé !! Non ! Non ! Pas la boîte ! Par pitié pas là …. HAAAAA !

*Voilà, bon débarra >.< !*

_________________

Thème1/Thème2

A eu une rose de son Rounet *pleure de joie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franklin Harlock Jr.
Terroriste, Chef de Liberty
Administratrice

avatar

Féminin
Gémeaux Dragon
Messages : 107
Age : 29
Rang dans le RP : Terroriste, chef de réseau
Rang spécial Hrp : ~Dompteuse de chaise et d'Origami / Bouba le poisson ours de la famille Greed/ maître pokemon de Greed~

Feuille de personnage
Points:
40/55  (40/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Aucun pouvoir, les armes à feux, c'est mieux u_u

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Sam 26 Déc - 19:42

L’ombre était apparut 30 secondes à peine, disparaissant rapidement dans la brume. Fran se massa un instant les yeux, avant de tenter de voir de nouveau mais n’aperçut rien de particulier… Par contre Ripley continuait à fixer le vide, de façon à bien montrer qu’il y avait encore la personne en question… Un bruit d’escalade rapide résonna finalement dans le décor silencieux du coin, annonçant que la personne en question venait de s’y installer… Hm… C’était certain que c’était l’auteur du code non ? Enfin bref…
L’avantage de la brume, c’est que l’on pouvait s’y dissimuler rapidement. Le grand défaut par contre… C’était que le moindre bruit se répercuté trop facilement à cause de toute ses particule volante. Résultat, lorsque la voix de l’inconnu s’éleva, Fran’ ne put que l’entendre… Et quelques expressions restèrent particulièrement gravé dans la tête de la terroriste… « Crétin de libertins »… « Sales tronches »… Il y avait mieux comme expression, franchement… Et croyez moi, Falone ne put que bouillir sur place, ramenant automatiquement l’une de ses mains sur l’un de ses flingues…

*Pfff je vais t’en foutre des insultes pareil moi… è_é…*

Faire un carton ? Impossible. Elle avait beau être un as, dans une brume pareil, c’était particulièrement… impossible. Elle se contenta simplement de retirer l’arme de son holster, avant de se redresser complètement, afin d’avoir une meilleur vu devant elle. Du blanc/gris, à perte de vue… Enfin, le pire était que les toits étaient visible, en faites, la brume était directement dans les rues… Se crispant légèrement, et évitant d’exploser directement, elle leva le regard et passa donc en revu ce qu’elle était capable de voir… Pas la moindre trace de quelconque militaire sur les toits… Pas de sniper donc… En tout cas, rien qui y faisait penser. Elle n’était pas visé… Enfin, pour l’instant…

Bref, elle s’avança un peu vers le bord de son perchoir, et sauta, se laissant retomber lourdement sur le niveau inférieur… Bien qu’elle restait encore en hauteur. Simple mesure de précaution, et pour signaler sa présence. Le bruit caractéristique de quelqu’un qui tombe sur ses pattes, avait retenti au milieu de la brume, suivit de prêt par l’atterrissage plus léger d’une quelconque compagnie. Soit Ripley dans notre cas précis… Enfin, elle s’arrêta à bonne distance, ne pouvant donc ni voir, ni être vu de la personne en face. La seule chose dont elle était certaine, c’est qu’elle avait affaire à une femme… Et que cette voix… Elle l’avait déjà entendu quelque part…
Elle laissa donc un rictus malsain se positionner sur ses lèvres, alors qu’elle se retenait de tirer directement dans le tas…

- Ce n’est pas spécialement la meilleur chose à dire, si tu souhaite juste une discutions… A moins que tu soit préssé de rejoindre tes ancêtres. Je pourrais t'y aider rapidement, et sans douleur... Présentes toi et dis nous ce que tu nous veux …

Sa voix arborait un ton assez froid, et pas spécialement rassurant. On pouvait sentir qu’elle avait une certaine autorité, vu comment elle avait fait sa demande…
Enfin, dans le silence de la brume, on pouvait entendre un léger grognement, sortant du fin fond de la gorge du chien qui l’accompagnait. L’arrêter ? Non… Fran’ préférait prévenir qu’elle n’était pas spécialement seule, et qu’il était fort possible qu’il y ai d’autre terroriste derrière elle pour la couvrir. Juste au cas ou… Juste pour prévenir une éventuel attaque… Enfin, dans tout les cas, ça se sentais assez que la situation l’agaçait assez… Une voix connue… Une journaliste ? Non… Ces type la, elle ne les avaient jamais approché… Excepté l’ancien leader… Serais-ce possible que ? Humph… Elle allait bien finir par savoir u_u. De toute manière, si l’autre faisait la sourde oreille, elle ferait demi-tour et quitterais les lieux rapidement. Elle n’avait pas que ça à faire quand même !

_________________

~Thème~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuko Kusanagi
Shield Alchemist
Administratrice

avatar

Messages : 214

Feuille de personnage
Points:
8/75  (8/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie défencive, basé principalement sur l'électricité, l'eau et la roche. Cercles de transmutation cousuent sur ses vêtements.

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Jeu 7 Jan - 19:23

Yuko du attendre quelques secondes seulement avant d’entendre le bruit caractéristique d’un corps sautant lourdement. Bien que dans ce cas le sol se trouvait être la deuxième portion d’un toit, ou quelque chose du genre, étant donné la provenance du son. D’ailleurs un second bruit lui indiqua que la personne qui se cachait dans la brume était accompagné. Sûrement d’un animal vu la légèreté qui transparaissait dans se second son. Elle qui avait fait l’effort de venir seule… Elle espérait que son interlocuteur n’est pas ramener toute sa petite bande. Dans le cas contraire il aurait prouvé que ce n’était qu’une bande d’imbécile avide de casser du militaire !

Les premières paroles de son interlocutrice, puisque c’était une voix de femme, furent des menaces. Pas étonnant vu le préambule que la militaire avait utilisé. Mais en même temps elle n’avait rien trouvé de mieux. Les pertes occasionner par les fanfaronnades de Liberty l’avait légèrement agacé. Côté positif, Yuko savait maintenant que son adversaire était susceptible. Bon à savoir, autant pour sa survit que pour mettre l’autre derrière les barreaux. Un grognement sourd fit comprendre à l’Ishbale que non seulement la maîtresse était susceptible mais que son animal, sûrement un chien, l’était aussi. Quel beau duo de pantin … C’en était désolant.

L’alchimiste nota aussi que le son de cette voix lui était familier. Elle était certaine de l’avoir entendu récemment, mais n’arrivait pour le moment pas à remettre un visage dessus.


- Haa … Gomen, gomen ! C’est les seules mots qui me sont venu à l’esprit sur le moment. Vous avez quand même tué pas mal de mes hommes et des hommes politiques très important pour la ville, bien que ceux là je m’en fiche un peu c’est juste la paperasse qui m’agace. Je suis sûre qu’à ma place vous auriez fait pareil, Mademoiselle …. Franklin Harlock Jr ?

Yuko mit une pointe d’interrogation en prononçant le nom du chef de liberty et reprit sans laisser le temps à son interlocutrice de dire le moindre mot.

- A moins que le chef de votre organisation soit trop couard pour venir lui-même et envoie une fille qu’il juge encombrante ? Remarque, vu l’ancien leader que vous aviez ça ne m’étonnerait pas. Lourdaud et sans un gramme de neurone celui là. Sa susceptibilité l’a perdu le pauvre.

Provoquer l’autre, c’était plus fort qu’elle pour le coup. Yuko détestait devoir annoncer la mort d’un fils ou d’un mari à toute une famille en larmes. Elle ne savait que trop bien ce qu’on pouvait ressentir dans ses moment là.

- Enfin bref ! Si tu es bien celle que je pense que tu es j’aimerai que tu répondes à quelques question. Dans le cas contraire cette rencontre n’a pas lieu d’être et je n’écouterai plus rien de ce que vous pourriez demander, je ferais comme il y a 3 ans.


Avec cette dernière phrase le Lieutenant général espérait avoir faire comprendre qui elle était à la femme qui se trouvait non loin d’elle cacher dans l’épaisse brume.

[si ça te va pas je modifis]

_________________

Thème1/Thème2

A eu une rose de son Rounet *pleure de joie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franklin Harlock Jr.
Terroriste, Chef de Liberty
Administratrice

avatar

Féminin
Gémeaux Dragon
Messages : 107
Age : 29
Rang dans le RP : Terroriste, chef de réseau
Rang spécial Hrp : ~Dompteuse de chaise et d'Origami / Bouba le poisson ours de la famille Greed/ maître pokemon de Greed~

Feuille de personnage
Points:
40/55  (40/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Aucun pouvoir, les armes à feux, c'est mieux u_u

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Jeu 7 Jan - 21:52

C’est dingue comme cette voix la tracassait. Elle n’arrivait pas à mettre de visage, ni même de nom sur ça, mais éprouvait un étrange sentiment de méfiance… Tout en cherchant après l’identité de l’inconnu, elle écouta la réponse apporté par celle-ci. Elle s’excusait, avant de partir sur les méfaits de liberty. Une guerre n’est jamais propre, c’était un fait, et pour Falone, c’était la guerre, et non pas de simple brigand venu faire leur lois. D’ailleurs, elle n’avait pas l’idée même de monter sur le trône du président à la suite de ça… ça ne l’intéressait pas. Et le pays n’avait pas besoin d’une meurtrière à sa tête. Enfin, elle ne put esquiver un sourire ravis, lorsque l’inconnu avait prononcé son pseudonyme sans en écorcher la prononciation. Mais aussi à cause de l’histoire de la paperasse. Elle était donc militaire…
Enfin, ne laissant pas le temps à Franklin de répondre, l’inconnu reparti donc dans son monologue, affirmant que si ce n’était pas elle, alors leur chef n’était qu’un abruti comme l’ancien. Enfin, c’était plus ou moins ce qu’elle avait dis, mais Franklin voyait à peu près ça comme résumé u_u. Mais bon, comparer l’ancien Liberty avec celui d’aujourd’hui, n’était pas spécialement… Intelligent. Il n’y avait que le nom qui se ressemblait. Juste un nom que Fran’ avait décidé de garder pour faire frémir les hautes instances, et surtout, pour éviter de ternir un autre nom.

Enfin, elle finit donc par conclure en demandant si il était possible qu’elle réponde à des questions, avant de menacer de faire comme il y a trois ans… Yuko Kusanagi… Le nom lui revint automatique. Hooo si le Juge savais à qui elle parlait… Ou même son chef logistique… Enfin, le second partirait dans l’une de ses crises habituel, et ça se serait sans aucun doute terminé en bataille, mais bon… Toujours souriante, bien qu’avec un air assez effrayant, elle s’installa sur le toit de sa maison, tout en levant une main vers son chien pour qu’il se calme. Ripley se tue, et se coucha en silence, gardant les oreilles aux aguets…

- Yuko Kusanagi… Hahahaha ! Si j’avais su que c’était toi qui avait donné se rendez-vous…

Elle aurait sans aucun doute éclaté de rire dans son repaire. Et son escapade n’aurait surement pas était secrète. Tout en gardant son arme sur ses genoux, elle vint caresser la tête de son camarade canin, avant de reprendre…

- Cet incapable de gorille ne méritait que ça de toute façon. Je devrais te remercier de m’avoir aidé à me hisser à ce rang. Mais ne te fais pas d’idée. Le Liberty d’aujourd’hui n’a aucun lien avec l’ancien. Enfin, je suppose que tu dois être au courant, je connais ta taupe.

Bien sûr, elle s’empressa de laisser un léger silence se poser juste après l’affirmation. Ce qu’elle avait fait de celui-ci ? Rien, il n’avait rien dis de compromettant de toute façon, alors elle n’avait aucune raison de l’abattre. Surtout qu’elle l’appréciait.

- Enfin, Je ne te savais pas aussi sentimental avec tes hommes. Mais une guerre reste une guerre pas vrais ? Ça n’existe pas, une guerre propre. Quand on la déclare, le sang coulera forcément…

Pour la fin, elle avait lâché un soupir, assez agacé par la chose. Oui elle avait choisi sa route, mais elle savait pertinemment que quand tout cela serait terminé, tout ces morts la hanterait jusqu’à sa mort. Le suicide ? Elle y avait déjà pensé. Si elle n’était pas morte au combat, alors elle demanderait à se qu’on l’abatte, quand les hautes sphères seront détruite.
Doucement, elle se redressa, fixant la direction où elle pensait que se trouvait Yuko. Posant un coude sur son genoux, elle vint déposer sa tête dans le creux de la main, avant de terminer…

- Je t’écoutes donc… J’ai toute la mâtiné devant moi après tout…

Léger sourire aux lèvres, elle se demandait quel genre de question elle allait recevoir… M’enfin, la, la Yuko risquait pas d’entendre son véritable nom u_u. Et tant que la brume était la, il n’y avait aucun risque qu’elle la reconnaisse. Fran’ s’efforçait de donner une douce voix timide à Falone, ce qui changeait assez avec les tons qu’elle employait d’habitude u_u… M’enfin…

_________________

~Thème~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuko Kusanagi
Shield Alchemist
Administratrice

avatar

Messages : 214

Feuille de personnage
Points:
8/75  (8/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie défencive, basé principalement sur l'électricité, l'eau et la roche. Cercles de transmutation cousuent sur ses vêtements.

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Dim 14 Fév - 18:20

Le silence qui suivit sa dernière phrase ne dura pas longtemps. Son interlocutrice sembla amuser de découvrir qui se tenait en face d’elle. En même temps il y avait de quoi être surprit. Les gradés qui donnaient des rendez-vous secret à un chef d’organisation terroriste ça ne courait pas les rues. Et la plus par était des pourris seulement avide de pouvoir. Enfin bref, ce n’était pas le propos.

Un léger gargouillis se fit entendre dans l’air. L’alchimiste se rappela alors, qu’elle n’avait mangé qu’un bout de pain avant de venir. Fouillant ses poches à la recherche d’un quelconque encas, elle tomba sur un sachet de biscuits. C’était toujours mieux que rien… Tout en écoutant ce qu’avait à dire son interlocutrice, Yuko commença à manger calmement ses petits gâteaux. Elle la laissa causé autant qu’elle le voulait, riant disertement à la description de l’ancien leader de Liberty et fronçant les sourcils à l’évocation de sa taupe. Pour le coup, Yuko espérait vraiment que son hypothèse sur l’identité du leader actuel se révèle exact, sinon elle devrait sûrement avoir la mort d’un Ishbal de plus sur la conscience … Comme si la guerre ne lui avait pas suffit. D’ailleurs comme le disait si bien son interlocutrice, une guerre propre …. Ça n’existe pas. Yuko en savait quelque chose. Même lors de sa guérilla contre les criminels qui pullulaient dans le sud, la Générale n’avait pu éviter de perdre des hommes… Une guerre où il n’y aurait pas de mort…


- Se serait trop beau, en effet, soupira-t-elle à cette pensée.

Finalement après seulement deux biscuits, la jeune femme referma le sachet. Elle n’avait plus faim d’un seul coup. En même temps penser à la mort l’avait amené à sa mort à lui… C’était sans doute la pire de toute … Heureusement la voix de la terroriste la sortie de ses idées noires pour la replonger dans la conversation.

- Toute la matinée …. C’est pas vraiment mon cas, enfin…. Marmona-t-elle dans sa barbe, une expression entre l’envie et l’exaspération sur le visage.

Effet, pour l’Ishbale c’était plus une course contre la montre qu’un simple rendez-vous secret. Son Major risquait à tout moment de remarquer son absence, pourtant coutumière en matinée, et de décoder le message dans l’article. Kusanagi reprit donc d’une voix forte.


- Bon ! Je ne vais pas y aller par quatre chemins ou avec des pincettes !


Elle marqua une pose histoire que l’autre se prépare psychologiquement à la suite.

- Fraklin Harlock, jeune homme de 18 ans fraichement engagé dans l’armée, juste après que la guerre d’Ishbal ait éclaté
, récita la militaire, d’une voix calme sans le moindre signe de malveillance. D’abord affecter au QG Sud, il a ensuite était envoyer au front comme bon nombre de soldat de la région et jeunes idéalistes. Soldat prometteur au début, il a cependant fini comme bon nombre d’entre eux par ouvrir les yeux et voir l’horreur de cette guerre. A 22 ans il fut tué…

Au fur et à mesure qu’elle parlait, Yuko laissa malgré elle une certaine tristesse passer dans sa voix. Elle soupira, décidant que de dire comment était mort cet homme risquait seulement de mettre en colère son interlocutrice. Si elle était ce que l’Ishbale pensait pour ce jeune homme …

- Te dire comment serait cruel alors je crois que je vais m’arrêter là pour cette partie. Tu devais être proche de cette homme pour avoir reprit son nom. Je ne sais pas ce que tu étais pour lui… Sa sœur, son amie …. Ou bien même sa fiancée. Quelque soit ton lien avec lui, ta colère est sûrement légitime… Mais as-tu simplement réfléchit au mal que tu fais autour de toi ? Demanda la jeune femme sur un ton de reproche.

Bien sûr Yuko n’était pas insensible, elle était même certainement trop sentimental pour une militaire, mais elle avait appris à le cacher. Kusangi ne laissa pas le temps à l’autre de répliquer et reprit.

- Tu devrais savoir plus que quiconque ce que ça fait de perdre une personne à qui l’ont tiens non ? Alors pourquoi te lancer dans une guerre qui provoquera des morts et de nouveau chagrin. Tu pense vraiment pouvoir détruire l’armée avec ton petit groupe de terroriste ? Tu agis comme une enfant ! Tu te montre égoïste en agissant de la sorte. Lorsque tu tue des militaires et seulement eux, tu pense laisser la population civil intacte ? Tu as tout faux ! Tu détruis des familles et engendre la haine à l’égare des gens comme toi, qui même s’ils font des saloperies, ne sont pas forcément mauvais pour autant. Seulement les enfants des soldats que tu tues, leur sœur, leur frères ou n’importe le qu’elle de leur proches, se mettent ensuite dans la tête de devenir militaire pour assouvir leur vengeance. Et ça arrange bien l’armée, crois-moi. Toutes vos actions, même si elles nous causent des pertes, c’est du pain bénit pour la hiérarchie, car elles leur apportent de nouveau pantin à manipuler.

Un lourd soupire suivit cette tirade. Heureusement pour elle l’endroit était désert et il n’était pas possible de les voir. Finalement Yuko croisa ses bras en dessous de sa poitrine.

- Ma question est : Quand sera tu satisfaite et estimeras-tu cet homme vengé? Si toute fois c’est ton intention…

_________________

Thème1/Thème2

A eu une rose de son Rounet *pleure de joie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franklin Harlock Jr.
Terroriste, Chef de Liberty
Administratrice

avatar

Féminin
Gémeaux Dragon
Messages : 107
Age : 29
Rang dans le RP : Terroriste, chef de réseau
Rang spécial Hrp : ~Dompteuse de chaise et d'Origami / Bouba le poisson ours de la famille Greed/ maître pokemon de Greed~

Feuille de personnage
Points:
40/55  (40/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Aucun pouvoir, les armes à feux, c'est mieux u_u

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Dim 21 Fév - 22:39

Léger sourire aux lèvres, la terroriste fixait ce ciel sans forme. La purée de poids était intense, au point où elle ne pouvait plus tellement apercevoir son pied qu’elle avait laissé pendouillé dans le vide, après c’être assis en silence. Par contre, bien qu’elle, n’est pas entendu l’ouverture du paquet de biscuit, ce ne fut pas le cas du chien qui dressa les oreilles dans sa direction. Finalement, le canin était un ventre sur patte, mais bien qu’il eu envi de rejoindre le camp adverse pour quelque biscuit, il préféra rester auprès de sa sauveuse. Sait-on jamais qu’elle en profite pour l’étrangler…
Enfin, bien que la terroriste était finalement détendu, elle ne put se crisper légèrement, lorsque la général reprit la parole… Elle allait lui demander de se rendre ? Elle allait lui demander de… Stopper tout ça ? Ha la bonne blague !…
Seulement les hypothèse s’envolèrent directement, lorsqu’elle entendis le nom de cet homme la…. Fran’ se mordit la lèvre inférieur, afin de ne pas éclater tout simplement. La main crispé sur son révolver, elle avait une folle envie de tirer dans le tas, mais la présence rassurante du canin lui faisait garder un semblant de calme. Comment pouvait-elle remettre ça sur le tapis ?

Enfin, la jeune Falone ne put répliquer, puisque la militaire reprit aussitôt essayant directement d’attraper les sentiments de la terroriste… Falone s’énervait, sachant parfaitement que tout ce qui était dis était vrais, mais cela faisait longtemps qu’elle avait fait son choix, et ça faisait longtemps aussi, qu’elle détestait ce coté qu’elle avait dut prendre pour pouvoir parvenir à ses fins… Prendre le rôle du méchant, de celui que tout le monde déteste, elle en avait parfaitement conscience… Ce fut pourquoi, au final, elle se décrispa, affichant un léger sourire… Et lorsque la question tomba, elle finit tout simplement par éclater de rire, laissant son chien frissonner légèrement. Halala, les rire de la Falone, c’était quand même collector, et assez effrayant en soit. Ce n’était pas qu’une apparence… Le coté terroriste au final… Elle l’avait finalement très bien intégré depuis le temps…

- Ho moins quelqu’un d’assez intelligent pour faire des recherches sur ce pseudonyme… Héhéhé…

Elle se mit à jouer avec son flingue, laissant quelque seconde de silence se poser entre les deux femmes…

- Je suis parfaitement consciente de tout cela vois-tu, et pour tout te dire, tuer n’est pas spécialement ce que j’apprécie le plus. Seulement, te rappels-tu seulement de qui je suis ? Franklin(e ) Harlock Junior, connu à ce jour pour être le leader d’un ancien groupe de terroriste qui aurait fait couler maintes fois le sang d’innocent en tout jour… Militaire, Civil… Je ne suis pas un enfant de cœur.

Elle stoppa le jeu de son flingue, s’arrangeant pour qu’il clique assez fortement pour que l’autre ait conscience de la présence de l’engin de mort. Et encore, il n’était pas seul le bougre…

- Si tu veux tout savoir, mon but n’est pas de venger cet homme. Je ne vois pas en quoi je devrais le faire, il a fait ce qu’il avait toujours voulu faire. Ce que je souhaite, c’est renverser ce gouvernement de merd*, et mettre quelqu’un de confiance au sommet pour diriger ce pays décadent. J’ai choisi de me salir les mains par ma propre volonté, de jouer le rôle d’un méchant qui se fera sans aucun doute ferrer ou tuer par la personne qui prendra les rennes du pays.

Son regard se posa sur son arme, observant la brillance du métal froid et clair qui constituait la machine. Puis termina son monologue, d’une voix particulièrement forte en détermination…

- Si tu es ici pour m’arrêter, alors n’espère pas m’atteindre. Mon chemin ne s’arrêtera pas de ci-tôt, quoi que tu penses. Cela fait bien longtemps que l’opinion public n’as plus aucun intérêt à mes yeux.

La situation risquait surement de s’envenimer, surtout que même si elle ne semblait pas spécialement rageuse, la colère vrombissait dans ses entrailles… Lui mettre la vérité en face des yeux, elle n’appréciait pas forcément, et avait bel et bien envi de mettre fin à la vie de cette impudente…

_________________

~Thème~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuko Kusanagi
Shield Alchemist
Administratrice

avatar

Messages : 214

Feuille de personnage
Points:
8/75  (8/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie défencive, basé principalement sur l'électricité, l'eau et la roche. Cercles de transmutation cousuent sur ses vêtements.

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Lun 1 Mar - 1:03

Contrairement à ce que j’avais prévu, mon interlocutrice ne se mit pas en colère, elle ne me tira pas non plus dessus, mais éclata tout bonnement de rire. J’en fus d’abord très surprise, puis un souvenir qui datait d’une semaine à peine me revint en mémoire comme une série de photo flouté. J’eux un sourire en coin. Ce jour là Saki et moi avions eu une bonne intuition. Ce rire était exactement le même que j’avais entendu en sortant de l’horloger, j’en mettrai ma main à couper. Je laissai l’autre continuer son discourt en écoutant attentivement. Je restai calme, tentant de cerné le personnage. Visiblement elle n’était pas du genre à se soucier de l’avis des autres et était un peu trop utopiste sur les bords … Je laissai échappé un soupire amusé. Cette fille était un peu comme moi. Qu’importe l’avis des autres, elle ferait ce qu’il faut pour que ce qu’elle croit juste se réalise. J’écoutai en silence jusqu’au bout, te toute façon ce n’est pas comme si elle me laissait le choix.

- Alala… Que de détermination. Malheureusement pour toi je doute que tu fasses le poids face à un alchimiste d’Etat dans ton état actuel. Surtout si celui-ci à fait Ishbal… La guerre ce n’est pas comme les petites escarmouche que tu as pu commettre jusqu’à présent… Elle nous transforme en tueur sans foi ni loi … M’enfin ce n’est pas comme si j’avais l’intention de te capturer. Pas après ce que tu viens de dire en tout cas.


J’adoptai un ton satisfait, car satisfaite je l’étais. Même s’il s’agissait d’une criminelle, même si elle s’opposait à l’organisation dont je faisais partie, l’armée, j’étais contente d’avoir trouvé une alliée potentielle.

- En tout cas tu es moins superficielle que ce à quoi on peut s’attendre de la part d’une femme qui a perdu un être cher. Tu veux changer ce pays ? Intéressant ! C’est aussi mon intention, bien que la voie que j’ai choisie soit bien plus longue et difficile.


J’activais alors le cercle de ma main gauche afin de dissiper la brume qui nous entourait, asséchant l’air petit à petit. Le brouillard commença rapidement à disparaître laissant entrevoir pour chacune nos silhouettes.

- Bien, je propose qu’on discute de la suite de manière plus discrète … Les murs ont des oreilles comme on dit. Alors si tu n’y vois pas d’inconvenant on va changer d’endroit, Miss Falone.


J’avais prononcé ses derniers mots avant que la brume se soit totalement dissipée et me permette de voir le visage de ma vis-à-vis. Je descendis du muret sur le quel je m’étais installé et me massa les cuisses, constatant qu’elles s’étaient un peu engourdit. Je me promis que la prochaine fois j’apporterai un coussin. En suite je m’étirai paresseusement tout en baillant. C’était pourtant le printemps … aucune raison que je sois aussi fatigué… le froid de la brume peu être ? Je me tournai vers l’autre et regardai l’animal à ses côtés.


- Joli chien …
Lâchai-je d’un ton neutre. Bon, j’espère que tu n’as rien contre les Ishbal… là où on va y en aura plein.

Et sans attendre sa réponse je me mis en route. De toute façon c’était soit elle me suivait gentiment, soit je la capturais et l’envoyai en prison pour régler le problème Liberty.

_________________

Thème1/Thème2

A eu une rose de son Rounet *pleure de joie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franklin Harlock Jr.
Terroriste, Chef de Liberty
Administratrice

avatar

Féminin
Gémeaux Dragon
Messages : 107
Age : 29
Rang dans le RP : Terroriste, chef de réseau
Rang spécial Hrp : ~Dompteuse de chaise et d'Origami / Bouba le poisson ours de la famille Greed/ maître pokemon de Greed~

Feuille de personnage
Points:
40/55  (40/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Aucun pouvoir, les armes à feux, c'est mieux u_u

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Mer 3 Mar - 22:38

Toujours souriante, fran’ fixait la brume écoutant avec attention les paroles de l’alchimiste. Tsss faire ishbal hein ? La terroriste savait bien que ce n’était pas comparable au petite chose qu’elle avait put faire avant d’arriver ici, mais elle était persuadé d’une chose… Le jour où elle se ferait attraper, contrairement à Pat, les gens du QG se bougerait pour venir la sortir de ce mauvais pas… Elle laissa donc l’alchimiste parler, riant intérieurement de l’instant… Si elle savait… Si elle savait de quoi était capable l’alchimiste de son groupe, ou même son seul bras droit… Et puis, Ripley ne la laisserait pas faire, et Jason, même si il était le premier à râler, serait surement l’un des premier à venir.
Puis son sourire devint de plus en plus grand au fur et à mesure que l’alchimiste parlait… Peut-être qu’elle allait finalement trouver une allié potentiel dans les rangs de l’armée ? Et plus ironiquement, celle qui avait fait basculer Liberty autrefois ? Plus elle parlait, plus franklin se trouvait être satisfaites. Puis un bruit d’alchimie se fit entendre, et la brume commença à se dissiper. La silhouette de Yuko apparut petit à petit en face d’elle, mais elle ne bougea pas. Arme en main, elle pourrait facilement faire un carton, mais la donne était tout autre… Puis la général proposa à notre terroriste d’aller discuter ailleurs, prenant bien soin de l’appeler par son véritable nom. Chose qui ne passa pas inaperçu aux oreilles de l’intéressé. Alors elle se souvenait au final.

Lorsque la brume fut finalement dissipé, Falone décida qu’il était temps de se relever. Elle se laissa glisser dans le vide, atterrissant souplement sur le sol, et faisant étrangement moins de bruit. Elle n’avait plus l’intention de faire savoir à tout le monde qu’elle était ici maintenant, alors autant reprendre les bonnes habitude. Rapidement, Ripley descendit de son perchoir, sautant à ses cotés…

- Parfait.

Inutile de se venter que son équipe irait la chercher, comme dit plus loin. Donner une tel information, c’était comme les briser d’avance. Toujours souriante, elle s’avança vers Yuko, laissant le chien marcher d’un pas calme à ses cotés. La présence du canin était devenu indéniablement obligatoire à présent, même si dans certain cas, sa présence pouvait briser ses plans.
La général reprit la parole, commentant un instant Ripley, avant de lui demander si elle n’avait rien contre les Ishbal … Et pourquoi elle aurait quelque chose contre hein ?

- Pfeu. Est-ce que j’ai vraiment une tête à me focaliser sur ce genre de détail ? SI j’avais quelque chose contre eux, je n’en aurais accepté aucun au sein de l’organisation.

Pensant n’avoir rien à craindre pour le moment, elle rengaina son flingue dans le holster qui lui était réservé, et fouilla sa poche pour en sortir un paquet de cigarette. Sans attendre, elle sortie un briquet et l’alluma rapidement, laissant une légère fumé monter petit à petit vers ce ciel légèrement dégagé.
Et ce fut ainsi qu’elles se mirent en marche en direction du camp Ishbal. Haaa si Cross savait, il lui ferait surement sa fête tiens. Ou alors, Jason la noierait d’insulte en tout genre à ne pas douter u_u.

- Alors si tu n’es pas ici pour me foutre les menottes, j’imagines que tu prévois autre chose pour Liberty… hm ? Si c’est bien ce à quoi je pense, alors je crois que nous allons très bien nous entendre.

Elle tira un peu sur sa cigarette et finit par pénétrer dans le camps Ishbal, au coté de Yuko et suivit de près par Ripley. Quelques gamins du coin s’avancèrent directement vers le duo afin d’aller entourer le chien pour le caresser et jouer avec. L’animal, ravis que l’on s’occupe soudainement de lui ainsi, ne put que répondre aux attentes des gamins. Quelques Ishbal les voyants passer, saluèrent les deux jeunes femmes, certains affichant un sourire pour cacher leur surprise de les voir à deux, alors que d’autre, semblait assez content de la situation… Si Franklin les connaissaient ? Bien entendu. Comment ne pas aller voir les Ishbal de sa ville, qui était malmené par l’armée, lorsque l’on se dressait face à cette même armée ? L’idée même de les laisser sur la paille, ne l’avait même jamais effleuré…

_________________

~Thème~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuko Kusanagi
Shield Alchemist
Administratrice

avatar

Messages : 214

Feuille de personnage
Points:
8/75  (8/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie défencive, basé principalement sur l'électricité, l'eau et la roche. Cercles de transmutation cousuent sur ses vêtements.

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Sam 24 Avr - 20:54

J’eux un léger sourire à la réponse de la terroriste. Bien sûr qu’elle ne devait pas avoir de grief contre les Ishbals, sinon comment mon espion serait entré à Liberty sinon. Bien que certains peuvent tolérer un individu et pas plusieurs de la même ethnie. Un peu comme la plus part de mes hommes. Ils me tolèrent parce que je suis leur supérieure et que j’ai forcé leur respect, mais quand ils sont fasse à un groupe d’Ishbals, il est rare que leur figure affiche des mines très accueillantes.

Marchant tranquillement vers le camp Ishbal de South City tel un automate, je fus surprise d’arriver si vite. Pourtant ce n’est pas comme si avec Falone on avait discuté sur le trajet. On était même plus proche des carpes que de la pie. C’est donc dans le plus grand silence que …. En faites non …. A peine arriver à l’entrée Falone commença à parler … Moi qui voulais faire l’entrée classe de …. ARG !!! Voilà que je me mets à penser comme l’autre crétin de narrateur ! J’ai pas prit le contrôle de la narration pour commencer à dire des conneries ! Si ça continue vais bientôt me mettre à chanter en pleine narration … >.Donc nous arrivions au camp lorsque Franklin prit la parole. J’avais envie de lui mettre les menottes rien que pour lui prouver le contraire et peu être un peu pour l’énerver, mais je m’aptien. Après tout j’allais encore me faire traiter de gamine immature par Tyler si j’agissais ainsi … Et puis ce n’était pas vraiment la chose à faire lorsque votre interlocuteur à l’air sur la même longueur d’onde que vous pour des négociations.

- Autre chose que la prison ? Oui et non. Disons que je ne t’arrêterai pas tout d’suite.

Je remarquais les regards que les Ishbals nous lançaient en nous voyant arriver. Ils semblaient plutôt contents. Cette femme devait être connue ici, car d’habitude les étrangers sont accueillis avec une légère crainte, voir parfois avec des insultes quand les nerfs sont à vifs dans le camp. Je me rappelais encore l’époque où je n’étais que second à la tête de South City. Le ghetto était une véritable prison pour les Ishbals. Opprimer par le dirigeant de la ville, il leur était presque impossible d’en sortir. A l’époque c’est ce qui m’a motivé pour défaire de ses fonctions ce tortionnaire de Lieutenant Général. Je me dirigeais vers une tante où trois vieux hommes étaient assis à l’entrée. Je leur adressais un sourire radieux, malgré ma mine fatigué.


- Yo, messieurs les ancêtres ! Comment vont vos rhumatismes ce matin !
- Hohoho ! Toujours aussi taquine petite Yu !
- Tu semble oublier que si l’ont oublis l’âge, ton corps est bien plus vieux que les nôtres !
- C’est toi qui te coince le dos pas nous … OUILLE ! Je crois que mes lombaires sont encore coincées.
- C’est moi la vieille chose après ça =_= …


J’entrais dans la tente sans plus de cérémonie. Après tout c’était un peu la mienne, vu le nombre de fois où j’y avais dormi depuis mon arrivé au Sud. Je m’installais sur le seul tapis de la tente plutôt exigu. Comment faisaient-ils pour y dormir à trois …. Et surtout où dorment-il quand c’est moi qui suit ici après m’être échapper de l’hôpital =_=. Ces vieux m’étonneront toujours.

J’attendis que mon inviter entre et s’installe pour commencer à exposer mes idées concernant notre potentielle collaboration.


- Bon, pour commencer je n’irai pas par quatre chemins ! Je veux que tu arrête de t’en prendre aux patrouilles ou aux politiques de la ville. Les premiers parce que j’en ai besoin et que refaire déconditionné les jeunes recrût de Central pour qu’ils se remettent à réfléchir plutôt qu’à faire les toutous, c’est galère ! Les deuxièmes parce que je n’ai pas envie de me retrouver avec des crétins venant de central. Avant de continuer tes actions, laisse moi trouver des gens qui pourrons tenir ses postes et aider au changement de ce pays pourrit jusqu’à la moelle. Je sais ce que tu pense. Tu ne peux pas convaincre tes hommes d’arrêter de telles actions du jour au lendemain, mais essaie au moins de les calmer un peu.

Je marquais une pose regardant mon interlocutrice, droit dans les yeux, puis reprit.


- En suite dans peu de temps il va y avoir un entraînement entre mes troupes et celles du Nord, plus précisément celles de Briggs. Un conseil, quand les soldats du nord seront à South City, faites vous tout petit. Ils sont loin d’être incompétent et ne font pas dans la dentelle.


J’avais parler avec le plus grand sérieux et de sorte que la menace que représentaient les troupes de Briggs pour Liberty soit prise au sérieux. Je n’avais aucune envie que mes effort soient anéanti parce que ces tête brûler de terroristes auraient voulu se frotter au force du Nord.

_________________

Thème1/Thème2

A eu une rose de son Rounet *pleure de joie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franklin Harlock Jr.
Terroriste, Chef de Liberty
Administratrice

avatar

Féminin
Gémeaux Dragon
Messages : 107
Age : 29
Rang dans le RP : Terroriste, chef de réseau
Rang spécial Hrp : ~Dompteuse de chaise et d'Origami / Bouba le poisson ours de la famille Greed/ maître pokemon de Greed~

Feuille de personnage
Points:
40/55  (40/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Aucun pouvoir, les armes à feux, c'est mieux u_u

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Mar 27 Avr - 17:39

Oui et non ? Qu’elle ne l’arrêtera pas tout de suite ?… Falone lui jeta un coup d’œil en coin, laissant échapper un vague sourire énigmatique. La fin de toute cette histoire elle la connaissait déjà. Quel que soit la finalité, quel que soit le résultat, si elle voit qu’elle ne peut plus avancer, ce n’était pas la prison qui l’attendait. Elle le savait parfaitement, la mort de tout ces gens… Une fois qu’elle ne pourra plus penser à autre chose, elle ne le supporterait pas. C’était la mort qu’elle souhaitait. Une mort violente, rapide, lente… Elle s’en fichait énormément, tant que cela terminait sur l’au-delà… Peut-être qu’elle conversait avec celle qui la tuera d’ailleurs, qui sait.. ?
Puis, alors que Kusanagi s’avançait vers trois vieilles personne, Fran’ se tourna vers les enfants qui caressaient l’animal…

- Hé les mômes… Je compte sur vous pour bien vous en occuper hein ! Il adore qu’on le gratte derrière les oreilles.

Elle fit un clin d’œil aux enfants, puis se tourna vers les trois hommes et la jeune femme. D’ailleurs elle n’eu que le temps de la voir entrer dans la tente. Un mince sourire aux lèvres, la terroriste finit par éteindre sa cigarette en retirant la cendre et en la frottant un peu sur le sol, puis entra à son tour.

Elle connaissait les lieux, mais n’avait jamais put voir ce qu’il y avait exactement à l’intérieur des tentes. Et autant dire qu’elle aurait préféré ne jamais le savoir. C’était si petit… Si vide… Groumph… Sans un mot, la jeune femme vint s’asseoir en face de la militaire, préférant opter pour la pause avachi. Elle avait de nouveau coincé sa cigarette entre ses lèvres, mais on pouvait rapidement voir qu’elle n’était plus en « fonction », ne laissant aucune odeur, et aucune fumé s’en émaner u_u.
Yuko prit finalement la parole, annonçant donc qu’elle aimerait que le groupe arrête de massacrer ses hommes et les politiques. Elle expliqua rapidement pourquoi elle n’appréciait pas spécialement ce genre de comportement. Alors comme ça, elle s’arrangeait pour que ces militaires réfléchissent par eux même ?… Intéressant… Lorsque l’ishbal lui demanda d’essayer de calmer ses hommes, Fran posa un regard neutre sur elle… Un léger silence s’installa, brisé par les rires des enfants et des aboiements du chien qui semblait s’amuser avec eux, puis la général reprit…La mettant en garde contre les troupes du Nord. Donc la rumeur disait vrais.

- Mes hommes sont des combattants loyaux sur qui je peux compter à n’importe quel occasion. Mais je ne suis pas leur maître, ils font ce qu‘ils veulent, je n’ai pas à leurs imposer ce que je souhaite.

Elle se redressa, prenant une position un peu plus sérieuse, et retira la cigarette de sa bouche, histoire de la faire jongler entre ses doigts…

- Et ne t’en fais pas pour ton entraînement avec les gens de Briggs. Je suis barge, mais pas au point de me frotter à eux. J’en ai assez entendu pour savoir que ce n’est pas spécialement une très bonne idée vois-tu.

Quand on voulait s’attaquer à l’armée, mieux valait être prévenu des risques. Fran’ c’était assez documenté, en plus de ce que savait déjà Cross. D’ailleurs, elle était persuadé que l’homme au long cheveux rouge, avait déjà connaissance de ces dangers. C’était certain que quelques uns de ses hommes avaient l’envie de se frotter au force de Briggs, et si ils avaient été bien mieux préparé et plus nombreux, peut-être que la jeune femme en aurait eu l’envie aussi, mais puisque ce n’était pas le cas… « Que ceux qui veulent mourir ou se faire enfermer aillent à la chasse ! » Avait claironné la chef du groupe, après avoir lu les nouvelles. Bien entendu, aucun n’avait prit la décision de si lancer, à la grande joie de la jeune femme.

- Ha mais dis moi, qu’est-ce que tu offres en retour ? Tu te doutes que si il n’y a que des avantages pour toi, ce genre de pacte ne m’intéresse pas.

Et puis, si Yuko pensait que menotter et jeter la jeune femme en prison était l’idée la plus simple pour démanteler à nouveau Liberty, elle se trompait lourdement… Le Juge était suffisamment bien placé et respecté pour pouvoir reprendre les rênes de l’organisation.

_________________

~Thème~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuko Kusanagi
Shield Alchemist
Administratrice

avatar

Messages : 214

Feuille de personnage
Points:
8/75  (8/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie défencive, basé principalement sur l'électricité, l'eau et la roche. Cercles de transmutation cousuent sur ses vêtements.

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Dim 2 Mai - 23:15

Je dois avouer que j’étais assez inquiète de la réponse que pourrait me donner Franklin. Je ne pouvais pas dire si elle allait me rire au nez ou rejeter d’un bloc toute mes propositions. Sa première phrase me fit tiquer. Alors comme ça ses hommes ne lui obéissait pas aux doigts et à l’œil… C’était potentiellement un problème … Si passer un marcher avec le chef d’une cellule terroriste ne suffisait pas à calmer le jeu, comment diable allai-je faire pour ne pas avoir à en arrêter certains… Enfin j’espérais que ses hommes n’étaient pas des chiens enragés et avaient un minimum de jujote. La suite me rassura un peu. Au moins cette femme savait qu’il valait mieux ne pas se frotter aux forces de Briggs. Cette bande de fou furieux dirigé par cette blonde caractérielle … Et dire que j’allais devoir la supporter ._.

La suite je m’y attendais un peu plus déjà. N’ayant pas proposé de contre partie à mon interlocutrice il était tout à fait normale qu’elle me pose cette question. Qu’est-ce que j’avais à lui offrir ? Plein de chose ! C’est pas des babiole qui manque dans les cartons entreposer chez moi !*PAF* Non plus sérieusement ! Ce que j’avais à lui proposer était sans doute la meilleure taupe qu’elle aurait pu espérer …

- Tu m’as moi !

Le ton voulait tout dire. Pas besoin d’aller plus loin dans les explications. Elle ne pouvait pas refuser. Avoir un haut grader comme taupe, bon nombre d’organisation criminelle en rêvait. Mais moi j’avais choisi la seule qui ne s’attaquait pas au civil. Si la Liberty d’aujourd’hui avait était comme celle de deux ans, je n’aurai même pas cherché à négocier et je les aurais écrasé comme des mouches.

Soudain on entendit des bruits d’explosion et des cris de panique dehors. Avant même que je n’ai eut le temps de me lever pour aller voir ce qui se passait dehors, je me fis sauter dessus par un jeune Ishbal. J’en tombai à la reverse et me retrouva sur le dos, le gamin coller à moi telle une sangsue.


- HAaaaaaaaa !! Yuko ! Yuko c’est terrible ! Des hommes sont entrain de saccager le camp ! Il faut que tu viennes nous aider !

- …. D’accord, mais avant ça … Enzo … Peux-tu m’expliquer pourquoi tu te frotte à ma poitrine comme ça ….
- Parce que c'est siiiii douuuuuux !!!
- BAKA !


Et je lui envoyai mon poing en pleine joue le faisant valser dans la tente. Ce crétin de gosse avait beau n’avoir que 14 ans, c’était de loin le pire des pervers ! Je ne savais pour quelle raison mais il avait jeté son dévolu sur moi ! Depuis que je l’avais sauvé d’une bande d’ivrogne, il n’avait pas arrêté de me coller et ça n’avait fait qu’empirer le jour où il m’avait vu à moitié nue… J’étais devenue beaucoup plus prudente depuis avant de me déshabiller sous une quelconque tente -_- …

Sans plus attendre je me jetai dehors pour voir si je pouvais identifier l’ennemi. Malheureusement ils étaient trop loin.


- C’est les mêmes types que la dernière fois Yu ! M’informa Enzo en s’accrochant à mon bras.
- Tsssh ! C’est pas vrai ils n’apprendront donc jamais è_é !


Je serrai les dents tellement fort que ma mâchoire en craqua. Ça faisait combien de fois que je devais leur foutre une rouste à ses types ? C’était décidé, cette fois ils iraient en taule ! Et pour les plus récalcitrants ça serait le tombeau !


- Enzo tu reste là ! Hé Miss Franklin, t’as combien de munitions sur toi ? J’aurai besoin d’un coup de main pour le coup.


Pour une fois que je pouvais avoir une allié j’allais en profiter ! Habituellement je venais toujours seule dans le camp, même si Saki venait m’y récupérer de temps à autre. J’allais pouvoir me rendre compte de la force de Falone et voir si nous étions faite pour nous entendre ou non !

_________________

Thème1/Thème2

A eu une rose de son Rounet *pleure de joie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franklin Harlock Jr.
Terroriste, Chef de Liberty
Administratrice

avatar

Féminin
Gémeaux Dragon
Messages : 107
Age : 29
Rang dans le RP : Terroriste, chef de réseau
Rang spécial Hrp : ~Dompteuse de chaise et d'Origami / Bouba le poisson ours de la famille Greed/ maître pokemon de Greed~

Feuille de personnage
Points:
40/55  (40/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Aucun pouvoir, les armes à feux, c'est mieux u_u

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Lun 3 Mai - 13:03

Le regard sombre de la terroriste ne lâchait pas sa vis-à-vis. Un silence semblait s’installer mais la réponse fut donné assez rapidement, laissant penser que c’était quelque chose de logique… Alors comme ça, elle s’offrait directement… Une taupe rêvé par toute les organisation qui œuvrait contre les militaires d’une certaine façon. Un sourire des plus carnassier s’afficha sur le visage de Falone, signifiant bien entendu qu’elle acceptait le contrat. Finalement cette mâtiné n’était pas perdu, et elle savait qu’elle allait pouvoir étonner Cross en plus de ça. La chance ? Sûrement. Depuis un moment déjà, la terroriste se sentait suivit par la chance, bien qu’elle n’y croyait pas spécialement, m’enfin… Fallait-il lui pour l’attaque du train ?

Pour le coup, elle n’eu pas spécialement le temps d’y réfléchir plus qu’une explosion retenti dans la zone. Aussitôt, la chef de Liberty attrapa l’une de ses armes et se redressa, prête à passer à l’action mais… Un truc humanoïde c’était lancé dans la tente, emportant la militaire sur son passage. Un gamin. Falone haussa un sourcil en voyant ça avant d’éclater de rire en entendant les répliques et en voyant la chose se faire expulser proprement hors de la tente…
Enfin, elle laissa la demoiselle sortir et suivit en silence, rallumant tranquillement sa clope. Elle ? fumer comme un pompier ? Il n’y avait pas de doute, mais elle ne se trouvait pas faites pour vivre bien longtemps de toute manière. Elle savait bien qu’elle n’aurait pas spécialement le courage de se tuer elle-même, mais savait en même temps qu’elle se détruirait à petit feu lorsque tout cela serais fini… Elle ne se voyait pas spécialement de futur en gros. Le pouvoir en l’intéressait pas, et puis, être considéré comme une grande méchante l’arrangeait plus que tout. Falone n’aimait pas beaucoup les grandes « fête » en son honneur, ou toute ses choses qui pourraient la mettre en valeur…

Enfin, les même que la dernière fois ? Tout en écoutant d’une oreille ce qu’il se disait devant elle, Fran’ extirpa sa deuxième arme du holster, tout en vérifiant si il y avait assez de munition pour se permettre quoi que ce soit… Ha, c’était bon, Reb & Ka était remplis à bloc, sans compter les deux recharge qu’elle possédait dans les petite poche dédier à ça. Lorsque la militaire prit la parole, elle ne put s’empêcher de sourire un peu plus…

- Appel moi Junior tu veux ? Le reste c’est simplement pour la forme.

Pas besoin d’en dire plus, le simple geste par la suite, consistant à retirer la sécurité des flingues et de les charger d’un simple geste expert devrait largement suffire… Et bien, ces crétins allaient le sentir passer, et la miss n’avait pas réellement l’envi d’être gentille pour le coup. Elle siffla, ce qui eu pour effet de faire venir rapidement le chien. L’animal arriva en courant et s’assit aussitôt au coté de sa maîtresse actuelle. De l’action ? Le chien était prêt à risquer sa vie pour celle qui l’avait délié l’autre jour à la gare… Et malgré les coups et les cris qui retentissaient, il ne semblaient pas le moins effrayé.

- Je prend par la gauche.

Et sans attendre plus longtemps, elle fila dans la direction qu’elle avait prévu. Les prendre en pinces… C’était une de ses spécialisations. Elle savait qu’elle ne faisait pas le poids devant pas mal de monde, alors autant travailler les tactiques, et celle-ci revenait souvent, en plus du bourinage pure et dure pour prendre par surprise.

Rapidement, elle se retrouva en vue des attardés qui avaient décidé de prendre le camp d’assaut. Lorsqu’elle se trouva dans le champ de vision de l’un d’eux, elle ne put s’empêcher de sourire un peu plus fortement tout en levant un sourcil, essayant de feinter l’étonnement…

- Tiens donc ? On ne se serait pas déjà vu quelque part ?…
- Liberty ?! Ici ??
- C’est sympa d’être venue par ici l’ami, justement, j’essayais de trouver une raison pour te faire passer un sale quart d’heure. Tu me facilite la chose. Attaque !


Un hurlement de douleur s’éleva lorsque le chien referma sa mâchoire sur le bras de l’homme, laissant passer la terroriste. L’animal avait réussi à plaquer l’humanoïde sur le sol, et s’acharnait bien entendu dessus, plantant ses crocs dans cette chaire qui appartenait à l’homme qui avait semblait-il, quelque peu agacé la combattante. La suite des événements ? Et bien, sa coûta deux balles à la jeune femme, en deux coups de feu. Deux attaques qui vinrent se ficher directement dans les cuisses de deux ennemis. Ho tiens, elle n’avait pas demandé si elle pouvait aller plus loin que simplement les blesser…

_________________

~Thème~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuko Kusanagi
Shield Alchemist
Administratrice

avatar

Messages : 214

Feuille de personnage
Points:
8/75  (8/75)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: Alchimie défencive, basé principalement sur l'électricité, l'eau et la roche. Cercles de transmutation cousuent sur ses vêtements.

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Sam 5 Juin - 21:33

Comme si j’allais l’appeler Junior … C’était réservé à ses hommes ça ! Je un jour je l’appelais par un surnom, ça serait de mon cru ! Pas question d’imiter d’autre personne. Enfin ce n’était pas le moment pour ça ! Des enfoiré de mercenaire semblaient attendre que je leur foute une nouvelle fois la racler du siècle. Alors que Falone partait vers la gauche, je pris le partie de leur foncer droit dessus. Enfin foncé… Disons plutôt que je me dépêchai d’aller à leur rencontre pour minimiser les dégâts. Arrivé sur place, je n’attendis pas qu’ils me repèrent et transmutai le sol pour former un mur épais devant les Ishbals qu’ils avaient prit pour cible. Il n’y avait pas besoin de plus pour qu’ils sachent que j’étais là. En fasse de moi, il y avait quatre lascars, les autres étant sûrement parti dans une autres direction pour mettre le camp sans dessus dessous. D’ailleurs au loin j’entendis le cri caractéristique d’un homme souffrant d’une quelconque douleur fulgurante. La morsure d’un chien par exemple.

En me voyant, les quatre troubles fête blêmir presque instantanément, avant que l’un d’eux – sûrement le plus idiot – ne prenne la parole pour remonter le moral des troupes.


- Flippez pas les mecs ! C’est qu’une nana après tout ! Tu vas crever cette fois Kusanagi ! Espèce de chienne !
- C’est bien la première fois qu’on me la sort celle là =_=…


Si je n’avais pas était surprise par l’insulte je me serai certainement énervé plus que je ne l’étais déjà. Mais pour qu’on me sorte des propos aussi bas étage … Et puis de toute façon quelque soit le sens de cette insulte il n’y en avait qu’un de vrai ! Et encore, je n’obéissais pas au ordre de central la plus par du temps et j’appliquais mes propres méthodes ! Je soupirais quand ils braquèrent leurs armes sur moi.

- BUTTEZ LA !
- Celle là j'ai déjà plus l'habitude ...


Sur cet ordre au combien explicite, les trois brigands et leur chef se mirent à tirer en rafale. Pour ma par, je me contentai de rouler sur le sol tout en transmutant un mur pour me protéger des balles. Je n’avais pas oublié que le temps qu’il faisait aujourd’hui n’était pas propice à un bouclier électrique efficace. Au mieux il aurait pu arrêter la moitié des balles mais jamais toute, alors que par temps sec je n’aurai pas eut à les craindre. Derrière mon mur j’eux tout le temps d’élaborer une stratégie d’attaque. Deux t’entre eux avec un fusil type tromblon, un autre une mitraillette – je me demandais comment il l’avait eut – et enfin le dernier deux révolver. J’avais tout mon temps pour réfléchir, ayant bloqué l’accès à la zone aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur.

Après qu’ils aient fini de tirer leur première rafale je me décidai enfin à bougé. Le groupe n’était qu’à une trentaine de mètre de moi, je pouvais donc franchir cette distance en quelques secondes. Juste après que le dernier coup soit parti je m’élançais vers mes adversaires à toute vitesse. Je fus sur eux très rapidement se qui les surprit. Avec des coups calculer je leur fis lâcher leur arme, un par un, les assommant avec un deuxième. Il eut bien une tentative du chef de groupe pour m’attaquer, mais je me servis d’un de ses hommes pour me protéger et en profitai pour charger, l’encastrant dans le mur tout proche.
Alors que j’allais transmuter le sol pour les emprisonné et ne plus avoir à m’en soucié une explosion retenti sur ma gauche. Je vis mon magnifique mur s’écrouler, visiblement bien amoché. Heureusement pour moi je me trouvais à bonne distance et n’eux droit qu’à un nuage de poussière. Je le dissipai négligemment en agitant la main. Qu’est-ce qu’il pouvait bien s’être passé là bas ? Y en avait qui avait de l’artillerie lourd ? Tout de même pas … sinon ça voudrait dire qu’il y a encore des fabriquant d’arme vendant illégalement du matériel militaire … A d’autre que Liberty bien sûr …
J’immobilisai mais précédent adversaire et me préparait à toute éventualité. Je ne savait pas ce qui allait bien pouvoir me tomber dessus.

_________________

Thème1/Thème2

A eu une rose de son Rounet *pleure de joie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franklin Harlock Jr.
Terroriste, Chef de Liberty
Administratrice

avatar

Féminin
Gémeaux Dragon
Messages : 107
Age : 29
Rang dans le RP : Terroriste, chef de réseau
Rang spécial Hrp : ~Dompteuse de chaise et d'Origami / Bouba le poisson ours de la famille Greed/ maître pokemon de Greed~

Feuille de personnage
Points:
40/55  (40/55)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Aucun pouvoir, les armes à feux, c'est mieux u_u

MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   Dim 13 Juin - 15:35

- Ha… Ha… HA… HATCHA !

Non franchement, le froid n’était décidément pas son allier. Certes, elle aimait la brume mais après… Bref, la terroriste renifla un bon coup, passant un revers de main sur son nez alors qu’elle restait assise contre un tas de sac de sable pour laisser passer la rafale qui sifflait au dessus de sa tête, Ripley sagement allongé à ses pieds, attendant la suite des événements. Le lieu sentait déjà le fer. Une odeur nauséabonde que la terroriste connaissait trop parfaitement commençait à se dégager alors que les abruties de causeurs de troubles se plaignait des blessures qu’ils avaient eu, et que le pelage du chien c’était teinté de rouge au niveau de l’épaule à cause d’un coup de couteau pour lui faire lâcher prise. Heureusement, la blessure n’était que superficiel, l’animal avait du répondant et de la jugeote, couplé à un instinct de survie assez conséquent.
Bref, les coups de feu résonnaient, alors que les balles semblaient siffler un peu partout autour du duo. Les oreilles aux aguets, la miss essayait de repérer les armes utilisé…

- Springfield M1903… Et des Colt 45. Pfff, où est-ce qu’ils vont ce fournir ?...

Alors qu’elle fulminait dans son coin, les tires finirent par cesser… Hu ? Elle se redressa doucement, prenant une bouffé de sa cigarette, puis, entendit les rumeurs confirment le faites qu’ils étaient à cour de munitions. Quel bande de glands… D’un soupir, elle finit par se lever, arborant un air des plus sadiques, et fit face à ses futures victimes (enfin, ceux qui n’ont pas encore été touché)… Jouant avec ses armes, devants les airs peu rassuré des imbéciles, elle fit quelques pas dans leur direction, suivit par le chien qui boitillait légèrement…

- P*tain… Vous êtes vraiment des Imbéciles. On vous à jamais dit qu’il fallait attendre d’être sûr de toucher avant de tirer ?... Je vais vous montrer com…
BRAOUM

La Terroriste stoppa sa tirade, tourna le regard vers la source du bruit… Un nuage de poussière s’élevait non loin de la, alors que les gars qui lui faisait face arborait un air beaucoup plus détendut…

- Alors tu n’étais pas venue seule ? Ha oui, j’avais oublié que Liberty était de sombre lâche. Mais bon, avec ce que nous av…
PAN

Un bruit de corps venant se fracasser sur le sol, les yeux terroriser des collègues du beau parleur… Et la fumé s’élevant lentement du canon de Reb, que la jeune femme avait finalement pointé, fut l’unique chose de visible durant ce court laps de temps. Malgré le sourire qu’elle arborait, la miss avait finalement gagné un air des plus sombres. Liberty ? Des Sombres Lâches ?! C’était connus qu’il fallait tenir sa langue devant elle, surtout lorsqu’elle semblait avoir le dessus. A présent, le sang de cet idiot qui se croyait supérieur coulait sur le sol du campement, alors que ses yeux vitreux fixaient le vide. Il n’avait surement pas dût la voir venir celle-là. Enfin, vu l’air stupéfait et horrifié qu’il arborait à présent, il avait dut en voir une bride. Dans tout les cas, les autres énergumènes commencèrent à recharger avec difficulté, pour tenter d’annihiler celle qui venait d’abattre leur collègue. « Bande d’abruties ! Vous pensiez pt’ête que j’allais vous laisser faire ?! » Et le chant des armes sous les chœurs d’hurlement de douleur reprit de plus belles. C’est dingues comme les hommes pouvaient être rapidement mit à mal par une simple femme et son chien… Bon okay, ils n’étaient pas si simples que ça mais bon…

Dans tout les cas, les quelques hommes présent sur la scène furent rapidement mis à terre, soit trop blessé pour continuer, soit… heu… Complètement mort. Fran’ s’approcha donc de l’un des survivants, et posant le pied sur le torse de celui-ci, elle le toisa d’un air malsain, jouant avec l’une de ces armes, alors qu’elle avait soigneusement rengainé l’autre dans son holster.

- Alors alors… C’était quoi ce boum ?
- Pitié ! ne me tuez pas ! C’est une arme lourde, je ne me rappel plus du nom !
- Ha… Et vous l’avez eu comment ? … Et elle fait mal ? ._. …
- Je sais pas ! Je vous jure, c’est John qui ce l’était procuré ! Mais vous l’avez tué !... Et… Vous devriez aller aider votre ami ! Celui qui l’utilise sait parfaitement l’utiliser !
- Et il sait jouer au corps à corps ?- mouvement négatif de la tête de l’homme – Ha… J’ai pas b’soin d’y aller alors. Je t’empreinte ça.

Elle finit par rengainer sa deuxième arme et attrapa le fusil et la sacoche de munition, et finit par filer vers une autre zones où l’on entendait crie et coup de feu… Tout en râlant intérieurement de ne pas avoir prit plus de recharge, même si ça aurait fait franchement suspect aux yeux de ces cher collègues…

_________________

~Thème~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une étrange rencontre... [Yuko <3] FLASHBACK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bien étrange rêve...
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Une étrange découverte
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - South Area :: South City :: Rues ensoleillées-
Sauter vers: