AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Lun 18 Jan - 3:48

Arrow Suite du Topic « Déjà Vu… »

… Un jour s’était écoulé depuis que Mercedes avait rendu visite au Président Bradley. Et .. . il fallait admettre que depuis quelques semaines déjà, la Belle accumulait les gaffes. En effet, à peine venait-elle de sortir de l’hôpital que la Générale se prit une « cuite » dans le bureau du Furher. … Au final, Mercade piqua un somme dans le bureau du King, et ne se réveilla que quelques heures plus tard.

Depuis, La divine ne se rappelle alors plus que de quelques évènements, quelques sujets abordés avec le président, mais certains passages de la conversation lui semblent flous voire totalement obscurs ... Cependant le Généralissime, prit soin de lui remettre un rapport secret dans lequel les principales directives à appliquer figurent. Outre ce rapport, le Président fît remettre à Mercedes le dossier militaire d’un certain Ivo Birkin. D’après les notes du cahier de directives, il s’agirait du nouveau chef d’opération de Lior et d’un éventuel candidat à la Pierre, en cas d’échec d’Elric. Ne se souvenant plus vraiment de sa discussion avec le King concernant Birkin, la Belle va pour le moment, s’en tenir à appliquer les ordres … ou presque.

En effet, avant de rejoindre Birkin dans l’Est, et reprendre en main l’opération de Lior personnellement, Mercedes avait tout intérêt à préparer son futur putsch. La pacification de Lior devait aboutir à la création de la Pierre. La Générale comptait alors user de Birkin dans le dos du King, pour s’assurer la possession de la Pierre et mettre en œuvre son plan diabolique. Par ailleurs la Divine comptait aussi profiter de son séjour à East City (avant de rejoindre Lior) pour « rencontrer » le Colonel Mustang … une personne aux ambitions démesurées, qui pouvait aussi constituer un adversaire de taille pour Mercedes lors de son prochain putsch.

Ainsi avant de partir en direction de l’Est, Mercedes devait préparer son coup d’état … imminent. C’est pour ça qu’aujourd’hui, malgré ses maux de tête, la Belle avait ordonné à Kimblee, un ex-condamné, nouvellement réhabilité de la rejoindre au « Sultana’s Izgood », un petit bar chic & branché, sur le thème de l’Orient. Leur rendez-vous avait été fixé par la Grande Cortez à 12h30. Mercedes ne connaissait pas encore personnellement Kimblee. Et malgré sa réputation de « fou furieux », la Divine était persuadée de réussir à rallier le Crimson Alchemist à sa cause ♥ Son plan de destruction du monde, se mettait petit à petit en place, & Kimblee pouvait devenir un de ses pions les plus importants. Par ailleurs, aussi étrange que cela puisse paraître, la Générale se rappela d’une des phrases de son supérieur à propos du Crimson Alchemist …


Citation :
-« Je vous conseille vraiment de vous méfier de Kimblee… C’est comme jouer avec le feu, il est de ce genre d’humains qui peuvent devenir incontrôlables. Mais vous pourrez l’amadouer avec des promesses de destruction et de désolation… Son Job d’Ishbal lui manque »

Jouer avec le Feu ? mais Mercedes adore ça, voyons ♥ Le King était parfois un peu niais sur les bords … Et la Belle allait profiter de ce précieux conseil … Ishbal ? … Haha …

Voilà ce à quoi pensait la Belle, qui siégeait à l’arrière de la limousine fraîchement réparée et conduite par le Lieutenant Vandross, une nouvelle recrue sous les ordres directes de la Divine. Bref, un nouvel esclave quoi -_- La Générale, collée aux vitres teintées, regardait le paysage de Central défilait sous ses yeux. Le soleil était à son zénith, et une très belle journée s’annonçait. C’est tout en entortillant ses cheveux avec ses doigts, que la Belle demanda sur un ton des plus méprisants :


« Heure ? »

Cela voulait dire « quelle heure est-il ? » Oui parce que Mercade ne se fatigue pas pour parler à des moins que rien … La Divine fixa longuement de son regard le plus haineux et effrayant la jeune recrue au volant. Ce dernier, se contenta pour répondre de bégayer une chose incompréhensible, sous le coup de la pression :

« I… Il…Il e… est … Il est… »

Mercedes exaspérée, soupira. Puis elle hurla brutalement, provoquant la frayeur du jeune Vandross :

« JE VOUS AI DEMANDE L’HEURE ! VOUS SAVEZ QUI JE SUIS ?! »

Terrorisé, le jeune homme faillit perdre le contrôle du véhicule et manqua de peu de faire un carton sur le boulevard périphérique. Il risquait son poste, voire peut être même sa vie -_-. En voyant l’inutilité du jeune homme, la Divine serra les dents. Quel crétin … Elle ordonna à l’homme de s’arrêter sur le bas côté immédiatement, ce que le lieutenant fît expressément. La Belle, ouvra sa portière, prit son sac à main délicatement, puis lança un dernier regard plein de sadisme au jeune conducteur :

« Vous êtes viré ♥ »

La magnifique sortit de la limousine, et fît exprès de claquer la portière bien fort. Sans même lancer un regard furtif en direction du Lieutenant, la Divine se décida de rejoindre le Sultana’s Izgood elle-même. Ce Vandross était vraiment un cas social … et Mercedes, par orgueil, refusait de se faire conduire par un type aussi débile que lui. De toute façon, ce lieutenant ne faisait déjà plus partie de l’armée…

Bref, voilà donc Mercade à patte sur le périph’ -_- Le Sultana’s Izgood, ne se trouvait peut être qu’à quelques centaines de mètres mais la Belle se refusa de rejoindre ce bar à pieds. Disons, qu’il était hors de question pour elle de faire un quelconque effort physique. Par ailleurs, Mercedes avait bien trop d’estime pour elle-même pour rejoindre un endroit à pieds comme un vulgaire humain. Non, la Belle allait rejoindre ce bar en voiture, comme d’habitude. Même si elle n’en avait pas sous la main, la Divine allait pouvoir grâce à sa notoriété, en empruntait une facilement. Sur un trottoir du boulevard périphérique, la Belle attendait, sac à la main. On aurait presque dit une … bref /tombe/ Quelques minutes à peine, une voiture de police passa devant elle. La Générale ordonna aux gardiens de la paix de s’arrêter, ce qu’ils firent expressément. Puis Mercedes s’approcha de la vitre de la voiture, d’un air hautain.


« Madame, puis-je vous renseigner ? » demanda le policier au volant, d’un ton presque étonné qu’une si belle plante puisse se trouver dans un endroit pareil, en pleine journée …

Mercedes, se crispa quelques secondes avant de reprendre d’un ton plus que sarcastique et d’ouvrir la portière arrière du véhicule.

« C’est générale pour vous. Général Cortez si vous préférez. Bref, amenez-moi au Sultana’s Izgood immédiatement. »

Et c’est en deux-trois mouvement que la Belle s’installa à l’arrière de la voiture, sans vraiment avoir demander une quelconque autorisation … Après tout, son comportement était justifiée par le fait même qu’elle soit une demi-déesse, chose que nous devons garder en mémoire …

« Euh, mais ? » demanda l’autre policier, assis à l’avant de la voiture.

Bon … c’est pas que … mais là Mercade va vraiment péter une durite si vous continuez comme ça !

« EXEEEEEEEEEECUTIIIIIIIIION »

Les hommes, un peu nigauds sur les bords, prirent peur et s’exécutèrent comme il se devait. En moins de 5 minutes, ils déposèrent la Divine près du bar exotique puis repartirent aussi vite qu’ils étaient venus. -_- Descendant de l’immonde voiture, Mercedes suscita encore une fois, l’admiration de tous ceux présents devant le bar. Sa démarche, son style, son élégance, son regard haineux, sa silhouette … tout … la rendait superbe. C’est tout en défilant comme un mannequin, et en passant ses doigts dans ses longs et soyeux cheveux que la Belle avança et monta les petites marches devant l’entrée du Bar. Les quelques personnes des environs se retournèrent pour admirer la déesse de l’enfer. Mercedes bien entendu, ne s’attarda pas sur leurs cas. Leur retourner un quelconque sourire aurait été indigne d’elle. ♥

La Magnifique se trouvait aujourd’hui vêtue d’une magnifique Robe Violine, laissant entrevoir (comme d’habitude) ses formes généreuses. Talons aiguilles au pied, mascara, rouge à lèvre, Gloss, Poudre, Crayon, Liner, Saphir, Collier & Créole en Or … Bref, la routine quoi …

Arrivée en haut des marches, un serveur se montra et l’accosta tout naturellement, sourire aux lèvres.


« Bienvenue, au Sultana Izgood, Générale D. Cortez »

Fiouuu … mais qu’est-ce qui avaient tous aujourd’hui à énerver Mercade ?! Mais c’est vrai quoi … c’était à croire que c’était une caméra caché … « elle est où la caméra ? » Mercade ne fait donc pas d’anachronisme, sinon on va être mal noté ! Ah oui c’est vrai !! * se cache * /PAN/ Bref, la Divine n’était pas dans son jour de bonté, alors forcément, le pauvre serveur allait lui aussi en prendre pour son grade. C’est en lançant un regard glacial, et en se cambrant de façon plus qu’aguicheuse, que la Belle lui répondit :

« Il suffit. Mon hôte est-il arrivé ? »

Un peu déstabilisé, le serveur garda le sourire puis le répondit d’un ton mielleux :

« Il ne devrait plus tarder. En attendant, prenez ceci Générale. »

Le serveur tendit à Mercedes, un énorme bouquet de roses rouges.

« Votre venue dans notre établissement est un réel délice. C’est un cadeau de remerciement. »

Soudain … Mercedes, en voyant l’horreur se mit à se décomposer littéralement sur place. Elle se crispa, et la haine l’envahit très clairement. Ses yeux scrutaient le pauvre serveur qui ravala sa salive. Le visage de la succube se déforma complètement sous l’effet de la colère. Alors la question à 500.00€ c’est pourquoi Mercade s’énerve t-elle ? Je Switch ! /PAF/ Non enfaîte, c’est juste que comme vous le savez déjà … La divine est une inconditionnelle des roses NOIRES. Et pour des raisons antérieurs, assez futiles, la Belle hait par dessus tout les roses rouges, qu’elle considère comme une atteinte à sa dignité personnelle. -_-

Mercedes s’empara alors du bouquet de roses puis l’envoya dans la tête du pauvre serveur, plein de bonnes attentions.


« Malotru. Mais pour qui vous prenez-vous ?, PAUVRE TACHE ! Comment pouvez-vous oser me mettre … ces ho…rreurs sous le nez ?! »

Alors qu’elle s’avança vers le serveur pour le gifler, devant plusieurs dizaines de personnes qui restaient perplexes devant une telle scène, une personne interpella Mercedes. La Belle se retourna et vit Kimblee, en bas des marches …

« Vous êtes en retard. » Dit-elle sur un ton sec et autoritaire.
Ca commence bien ♥
[ Bon Désolé Baby pour le Retard, je me suis excusée dans un post d’Absence :s Et aussi désolé aussi pour la longueur et le fait que ça soit un peu mal écrit, j’ai eût un peu de mal à faire un truc correct >< ]


Dernière édition par Mercedes D. Cortez le Lun 18 Jan - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 29
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Lun 18 Jan - 16:36

Zolf J. Kimblee était revenu de Lior, ayant rempli avec succès les objectifs de sa mission. Scar avait été éliminé, ou du moins mis hors d'état de nuire à Lior, et il avait pu satisfaire ses pulsions destructrices, le cahier des charges était rempli. Tout s'était passé comme prévu...tout...non en fait. A peine sortit de l'hôpital à cause de son genou souffrant, Kimblee avait été contacté par une espèce de sbire complétement affolé qui lui avait transmis une invitation d'un certain Général Cortez. Un Général rien que ça? Le soldat l'avait repris, lui disant qu'il s'agissait d'une femme...les soupçons de Kimblee s'étaient confirmé, il s'agissait bien de Mercedes Cortez qui l'invitait dans un restaurant chic de Central. A 200 cenz le repas, il était évident que Cortez voulait lui demander quelque chose d'important, et qu'il ne s'agissait pas d'un ordre bateau, sinon elle l'aurait convoqué dans son bureau. Seulement voilà...Cortez était une femme à embrouille, Kimblee le savait, et il n'avait aucune envie de se rendre à ce restaurant. Après avoir fait exploser le papier devant le soldat, Kimblee avait décliné l'invitation. Le soldat s'était alors mis à geindre et à lui demander de le faire exploser s'il décidait de ne pas se rendre à ce rendez-vous, Cortez ayant spécifié que ce soldat serait DIRECTEMENT responsable du refus de Kimblee. Le soldat avait également ajouté que si Kimblee le faisait exploser, ce n'était rien en comparaison avec ce que Cortez lui ferait s'il revenait avec une réponse négative...Zolf avait compris à cet instant là qu'il n'avait pas vraiment le choix, et que le pauvre bougre ne le laisserait pas en paix s'il n'acceptait pas cette maudite invitation. 12H30 au « Sultana's Iznogood », un sacré restaurant qui n'en était pas vraiment un. Il s'agissait d'un bar en réalité, un bar très cher qui n'était destiné qu'aux personnes branchées.

Kimblee avait longuement hésité sur sa tenue, y aller en uniforme étant particulièrement inopportun en sachant qu'un Lieutenant-Colonel n'avait pas accès par sa solde à ce genre de lieu. De plus, il s'agissait d'un rendez-vous peu formel avec une femme, car Cortez avait beau vouloir passer pour ce qu'elle voulait, avant d'être un officier d'Etat-Major, elle était une femme, et une femme a besoin de délicatesse et d'attention. C'est ce que pensa Kimblee en enfilant son costume trois pièces immaculé et en nouant une cravate rouge. Il enfila un manteau de type trench blanc également, fit attention à bien se raser, à nouer correctement ses cheveux en une queue de cheval particulièrement soignée. Un petit sourire et un clin d'oeil devant la glace, le chapeau blanc avait été enfoncé sur le crâne du Crimson Alchemist. Il n'avait jamais rencontré Mercedes Cortez, et ne savait pas vraiment à quoi s'en tenir, car elle inspirait la peur aux trois-quart du personnel militaire en service, le dernier quart ne l'ayant jamais rencontré...pouvait on avoir confiance en ces informations? L'alchimiste Ecarlate avait du mal à s'imaginer un démon de la pire espèce l'inviter au « Sultana's Iznogood ». Après tout, il devait se rendre à cet endroit. Lorsqu'il se fut préparé, Kimblee héla un taxi qui s'arrêta, et il lui demanda de le conduire au bar. Le chauffeur de taxi haussa les sourcils lorsqu'il entendit le nom du bar. Fort de se sentir important, Kimblee laissa son esprit vagabonder en regardant le paysage urbain de la capitale défiler devant ses yeux dorés. Il se dit que tous ces bâtiments feraient de magnifiques explosions, et que les gens à l'intérieur voleraient comme des quilles. En se basant sur son grade, Cortez était sans doute une vieille peau qui avait combattu aux côtés de Bradley durant toutes les guerres inimaginables, et qui maintenant n'était plus qu'un vieux débris en fin de carrière, comme ce bon vieux Grumman. Peu importe ce qu'elle voulait après tout, cela occuperait une journée qui ne s'annonçait pas particulièrement amusante...et puis après tout, peut-être lui proposerait-elle d'aller abattre un autre ennemi de l'Etat, et ce dernier partirait en fumée au moment où elle aurait terminée sa phrase. Un sourire se dessina sur les lèvre de l'homme, le destin était ironique, il était à nouveau dans l'armée, et pouvait enfin goûter aux joies de servir son pays. Il était une arme humaine, un alchimiste d'Etat, ni un Chevalier Blanc, ni un Chevalier Noir, juste un effecteur, après il se moquait éperdument de la politique qui changeait au gré du vent. Si le lendemain Xing lui demandait d'aller attaquer Amestris et de causer de gros dommages, il le ferait, après tout il ne retournerait sa veste qu'une fois de plus.

Arrivé devant le bar, un colosse d'au moins deux mètres de haut en smoking lui barra la route. Lui demandant une invitation, son visage était si renfrogné, que Kimblee eut du mal à comprendre le message principal. L'alchimiste sourit.

« Effectivement, je me souvenais bien que j'avais oublié quelque chose... »

...tu parles d'un oublie, Kimblee avait fait exploser l'invitation cartonnée avec la lettre que lui avait tendu le larbin de Cortez. C'était vraiment pas de bol, si bien que Kimblee essaya de se faire aussi charmeur et enjoué que possible pour essayer de décider l'homme à aller interroger quelqu'un ou alors vérifier dans les carnets des réservation. Quoi que Kimblee ne doutait pas de son charme, et malgré toute sa bonne volonté, ce charme ne prit pas sur un videur de deux mètres de haut exhibant fièrement 130 kilogrammes de muscles. C'était fâcheux, très fâcheux.

« Je vous en prie monsieur, laissez-moi au moins aller à l'intérieur, je suis attendu par la Génréral Cortez, seconde du Président, je suis un alchimiste d'Etat, un officier et je reviens d'une mission à Lior, j'ai un poste important vous savez? »

L'homme gloussa à nouveau, le regard empourprée par l'hilarité, il réussi à articuler quelques mots.

« Toi un alchimiste qui revient du front? »

L'homme repartit dans un fou rire, et les derniers mots de l'homme furent hachés par des spasmes tellement il rigolait fort, les mots semblèrent former une phrase qui s'approchait de « Va chier gros naze ». Kimblee secoua la tête d'exaspération, poussant un soupir théâtral...pourquoi fallait-il toujours en arriver là? Il allait devoir user d'un autre charme, beaucoup plus persuasif. Kimblee attrapa la main de l'homme et un éclair de transmutation zébra la rue à proximité, si bien que les gens passant à proximité de l'entrée de l'établissement ne purent s'empêcher de se retourner. L'homme se retrouvait avec un petit bracelet qui indiquait une minuterie transmuté à partir de la manche de son luxueux smoking, une petite capsule d'explosif était aussi présente sous le dispositif. Kimblee reprit la parole goguenard.

« Je crains bien que vous ne deviez changer de métier si vous ne m'avez pas laissé passé d'ici deux minutes. »

Kimblee sourit à nouveau, laissant échapper un petit ricanement de satisfaction alors que l'homme ne riait plus du tout.

« Enlève moi ça espèce de *****! Je vais t'aplatir. »

Décidément, cet homme était vraiment mal embouché, tout autant qu'il était impoli d'ailleurs .Le colosse essaya de saisir l'alchimiste par le col de son autre main, un autre éclair de transmutation zébra la rue, un autre dispositif fut transmuté sur l'autre bras de l'homme. Kimblee riait maintenant à gorge déployée.

« Dix secondes de décalage, ça va faire presque une double explosion, mais suffisamment d'espace entre des deux pour que la douleur de la première ne soit pas masquée par l'autre. »

Le front de l'homme fut assailli par la sueur. Il hurla de terreur, et l'alchimiste en profita pour se faufiler à l'intérieur du bar. L'Alchimiste saisit les bras du videur et fit disparaître les dispositifs environs 5 secondes avant l'explosion, après quoi il murmura, presque indigné.

« Vous en avez mis du temps, j'ai presque failli tâcher un costume tout neuf...quel toupet. »

L'homme était blanc et larmoyant, mais l'alchimiste était déjà parti en direction de la salle principale, là un autre homme habillé façon orientale prit son nom. Le serveur lui indiqua que Cortez l'attendait. Lorsqu'il fut conduit à la table, il vit une jeune femme portant une robe très luxueuse avec de longs cheveux blonds et toute maquillée qui était en train de faire un scandale à un serveur. Ce dernier ramassait des roses qu'elle lui avait jeté à la figure. Kimblee plaignait celui qu'elle attendait, et se mit à scruter d'autres personnes dans la salle qui correspondait mieux au profil de Cortez, à savoir une personne d'un certain âge. Le serveur s'approcha néanmoins de la jeune femme et désigna un siège à l'Alchimiste. Décidément ce bar était très particulier, que ce soit dans sa clientèle ou son personnel. Kimblee après quelques hésitations s'approcha, une main dans la poche et confia son trench et son chapeau au serveur. A la remarque de la Générale, le sourire de Kimblee fut plus assuré.

« J'ai eu quelques problème avec les molosses à l'entrée, spécialement un qui à mon avis a déjà démissionné. »

En effet il était en retard...et alors? La réaction de Kimblee détonnait particulièrement avec celle du serveur qui semblait particulièrement implorant comme s'il intimait à Kimblee de ne pas contredire la Générale. Kimblee resta cependant lui-même, une main dans la poche, un sourire narquois qui voulait dire ce qu'il voulait dire...il se moquait éperdument du monde comme à son habitude, et ajouta, toujours sur le ton de la boutade.

« mmm... vous avez eu de la chance que j'ai pu me libérer, mon agenda est o-ver-boo-ké en ce moment. Votre invitation est cependant bien tombé, je venais juste d'en finir le terroriste Scar et le résultat n'était pas décevant, et par chance je n'ai pas eu le temps de m'attaquer à une autre oeuvre... »

Le ton était lancé, comme la plupart des psychopathes, Kimblee considérait son travail comme une oeuvre d'art...question de point de vue.


(HRP : Pas grave ça me va. J'étais en révision jusqu'à présent donc je n'ai pas vraiment pu poster non plus, maintenant c'est ma semaine d'exam donc je n'ai plus à réviser et je peux poster...voilà ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Lun 18 Jan - 19:23

Kimblee … Mercedes le fixa longuement de la tête au pied, scrutant de son œil critique sa tenue vestimentaire. La Belle en oublia totalement le serveur, le laissant ramasser les roses rouges à ses pieds. Une grande partie des clients du bar regardaient la scène d’un air étonné. D’un côté il y avait de quoi … entre Kimblee qui affirmait avoir mit hors d’état de nuire Scar & Mercedes qui venait de faire un scandale … Bref, c’est un peu gênée et crispée que la Belle rétorqua sur un ton cinglant à son convive :

« Je ne vous ai pas demandé d’explication concernant votre retard. »

Tout était dit … Mercedes était énervée et il était dans l’intérêt de Kimblee de ne pas lui tenir tête pour l’instant. D’un air supérieur et ingrat, elle continua d’examiner le Crimson Alchemist se tenant debout à quelques mètres d’elle. Son air narquois, et son petit sourire au coin déplaisaient fortement à la Divine … Mais Mercedes avait besoin de lui, … La Belle soupira, oubliant le serveur trop occupé à ramasser les roses, et rejoint Kimblee.

Les talons aiguilles mauves claquaient contre les dalles marbrées du Bar, et c’est en fixant continuellement Kimblee d’un air hautain que la Divine arriva à sa hauteur. Elle lui tendit la main, sans un sourire.

« Générale Mercedes D. Cortez. Enchanté »

Quelques formules de politesse ne faisaient jamais de mal … Le serveur qui s’était au préalable, occupé de Kimblee proposa aux deux de prendre place. Mercedes & Kimblee s’exécutèrent et s’installèrent, sur le conseil avisé du serveur, à une table luxueuse réservée aux invités de marque. La Générale, toujours assez frustrée, refourgua de façon violente son sac à main au serveur et lui ordonna d’aller chercher la carte immédiatement. Confortablement installée sur une chaise d’époque, la Belle se mit à admirer silencieusement la déco’ baroque, exotique et luxueuse du bar. Les tables étaient ornées d’or, tout comme les couverts ou la nappe. Des tableaux représentants des paysages désertiques et orientaux étaient accrochés aux murs, et des tapis de soie recouvraient le sol. Mercedes aimait bien cette décoration pour le moins « clinquante ». Des palmiers, et d’autres fleurs exotiques occupaient l’espace, de façon à rappeler le thème de l’Orient.

En attendant le retour du serveur avec la carte des menus, Mercedes commença à entreprendre une conversation avec Kimblee. Et c’est toujours sans un sourire, ni même une pointe de gentillesse, que la Divine parla :


« C’est plutôt cosy ici… »

La Magnifique se souvint alors de la précédente déclaration de Kimblee à propos de Scar et de son fameux agenda O-VER-BOO-KE. Pathétique. Désormais à l’écart du reste des clients, sur une table somptueuse et réservée, la Belle pouvait engager une véritable conversation avec l’alchimiste écarlate.

« Je dois admettre que vous faîte un travail correct. Le Généralissime m’a beaucoup parler de vos succès respectifs à Ishbal et maintenant à Lior. Je dois avouer que cela m’a donné envi de vous rencontrer. J’aime le genre d’officier que vous êtes … »

La Belle s’interrompit comme pour glacer l’ambiance. Puis elle reprit toujours sur le même ton froid, et hautain :
« Cependant, tous les militaires ne partagent mon point de vue ni celui du King. La plupart des hauts gradés et des éléphants du partie vous considèrent comme un véritable fou furieux. Votre récente réhabilitation a provoqué plus de remous que vous ne l’imaginez mon cher. »

Le jeu de la Divine se mettait petit à petit en place. Et elle esquissa même, suite à sa remarque, un léger sourire diabolique. Le serveur arriva, coupant ainsi la conversation. Mercedes, entortilla ses cheveux dans ses doigts, tout en lisant la carte du menu. L’employé du Bar, servit un fin breuvage offert par la maison, dans les verres des deux officiers. Il disposa ensuite sur la table, une panière remplit de petits pains, bien chaud. Le jeune homme s’en alla, laissant les deux militaires réfléchir quant au choix de leur menu. Mercedes feuilleta brièvement la carte, puis la referma presque aussitôt. La Belle savait déjà ce qu’elle allait commander.


« Je vais me laissez tenter par une tajine de légumes du Soleil d’Aruego sur son lit de caviar agrémenté d’une sauce à l’asperge et au gingembre. Et je pense qu’en dessert, je vais prendre … Saveurs des Milles & Une nuits … Qu’en pensez-vous ? »

Une conversation quelque peau « bateau » s’engagea entre les deux Officiers. Mercedes était une vraie Aristocrate, et dès son plus jeune âge, la Belle avait intériorisée les normes de la Haute Société. Elle savait donc faire la conversation avec n’importe qui … même avec une personne aussi spéciale que Kimblee. Le serveur se faisant un peu attendre, la Divine reprit plus sérieusement, toujours sur son même ton snobe et distant :

« Pour en revenir à vous, très cher … je disais que vos exactions à Ishbal ont été jusqu’à être comparé à une véritable boucherie. Votre Œuvre, dit-elle sur un ton assez ironique, n’a malheureusement pas fait l’unanimité au sein de l’armée. »

La Belle s’empara de son verre, trinqua avec Kimblee puis le mit à la bouche. Elle enchaîna alors, sur le même ton.

« Si je vous dis ça, c’est parce que votre cas constitue un exemple parfait. Laissez-moi vous expliquer. Depuis quelques temps, au sein de l’armée, Son altesse le Généralissime et moi-même avons de plus en plus de mal à être compris. Les décisions du King, qui ont pourtant permis la Gloire d’Amestris, sont débattues, discutées, voire même controversées. Or, nous ne pouvons gouverner d’une telle façon. Un pouvoir contesté ne peut en aucune manière être fort. Cela est d’autant plus inquiétant lorsque l’on voit que des pays comme Aruego ou Drachma sont en plein développement. La politique du Furher est de plus en plus critiquée par ces anciens hauts gradés avides de pouvoir … Ces hommes en convoitant la place de King Bradley, menacent l’unité du pays. »

Aaahhh un discours populiste et nationaliste ♥ Une des grandes spécialités de Mercade. La Succube était loin d’être stupide. Elle savait bien que ce type de propos ne pouvait véritablement toucher Kimblee, lui qui était un véritable « artiste sanguinaire ». Mais la Générale ne pouvait aborder le cœur du sujet directement. Il fallait donc y aller prudemment et doucement, ce qu’elle faisait habilement. Toutes ses paroles devaient être bien réfléchies ; la Divine n’avait pas le droit à l’erreur.

« Les ambitions démesurées des Hauts Gradés, se combinent avec l’essor de nouvelles idéologies utopistes prônant la liberté, la paix, l’égalité. Ainsi, les critiques se font de plus en plus nombreuses envers notre politique. Pourtant c’est grâce à nous, l’Etat, que la population peut se permettre de vivre en paix. Les utopies que prônent certains politiciens et même officiers, sont à gerber. Sans un pouvoir fort comme le nôtre actuellement, Drachma ne ferait qu’une boucher de nous. Mais les hommes, aussi stupides qu’ils le sont, ne le comprennent pas. Ils rêvent, et sont très loin de la réalité. Or la constitution de notre régime prévoit que le Président se doit de garantir la paix pour tous les citoyens. Conformément à la constitution, nous prévoyons ainsi de lancer une opération d’épuration de l’administration. »

Ca y est, Mercedes venait enfin de cracher le morceau. Une épuration de l’administration, soit un massacre politique interne visant à écarter toutes les personnes défavorables au régime du King. Cependant … ce que vient de raconter la Belle à Kimblee n’est qu’en réalité un pur mensonge. En effet, il n’a jamais été question d’épuration de l’administration. Le coup d’Etat contre Bradley s’achemine doucement et lentement… Et la Belle savait très bien ce qu’elle faisait. Avouer à Kimblee que son rêve était de détrôner Bradley n’aurait été que pure folie. Se refusant de jouer « Quitte ou Double » , la Divine préféra alors user d’une stratégie fine et perfide pour rallier le Crimson Alchemist à sa cause.

« Mais vous vous doutez bien que si je vous ai convier ici et que je traite de ce sujet avec vous, ce n’est pas pour rien. Enfaîte, vous êtes ici parce que je pense que vous êtes dans notre camps. En effet, non seulement parce que vous adhérez à nos idéaux mais aussi parce que vous n’avez pas le choix ♥ »

La Succube esquissa de nouveau un bref sourire sadique. Elle s’installa en mettant une jambe sur l’autre, de façon à être un peu aguicheuse puis passa sa main dans ses cheveux avant de reprendre :

« Une bataille politique interne va se jouer dans notre pays d’ici les prochaines années à venir. Il est encore temps de tuer la menace dans l’œuf. Si les républicains démocrates accèdent au pouvoir, vous pouvez dire adieu à votre poste. Et vous ne pourrez plus … légitimer vos œuvres ♥ »

C’est-à-dire sans insinuations : justifier vos massacres … Mercedes était une fine politicienne, et une redoutable adversaire. En disant cela, elle coinçait Kimblee … et appuyer sur un point sensible. La Belle se rappeler des dires du King de Hier : « Son Job d’Ishbal lui manque » Les conseils du Furher s’avéraient … précieux.

« Je crains même que votre Œuvre d’Ishbal vous condamne à la perpétuité, si ce n’est à la mort. Or, aujourd’hui vous êtes pleinement réhabilité et pouvait vivre paisiblement. L’Etat que j’incarne à la perfection, n’attend même que les réitérations de vos œuvres. ♥ »

Aahh, Mercedes se sentait puissante *__* Mais elle savait aussi que rien n’était joué. Kimblee était plus dur à rallier qu’un simple officier. Mais sa puissance et sa folie pouvaient être … utiles, si ce n’est indispensables pour le moment. La Générale allait encore renforcer son discours :

« De plus, je doute que le monde militaire vous soutienne de la même façon que le King ou moi-même ne le fasse. Pour tout dire, sans nous, vous seriez en train de croupir dans une prison. »

Ses paroles étaient fracassantes, et pouvaient même se révélaient amères pour Kimblee. Mercedes pensait avoir cerner le personnage. Le contraindre à agir pouvait l’amener à retourner sa veste, mais il était bon de lui rappeler qui étaient SES MAITRES. Le serveur revint à la table, interrompant la discussion pour le moins intéressante. Mercedes commanda sa tajine et ses saveurs, puis remit la carte en main au serveur. Le fait qu’elle se sente totalement supérieur à Kimblee, lui procurait une véritable jouissance. Elle semblait déjà moins frustrée et crispée que tout à l’heure. Le serveur après avoir prit la commande de Kimblee, repartit en salle, et la Générale reprit là où elle en était tout en regardant d’un air sadique le pauvre Crimson Alchemist :

« Bien. Acceptez-vous alors de collaborer avec nous ? »

L’acte 1 commençait plutôt bien … Il fallait juste rappeler à Kimblee qui était le maître. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 29
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Lun 18 Jan - 23:26

Kimblee considéra la Générale, elle tenta un tour de force sur Kimblee. Si seulement elle savait, jusqu'à présent peu de gradés avaient réussi à faire pression sur l'Alchimiste Ecarlate d'une telle manière. La manière forte, Kimblee s'en moquait, il n'avait rien à gagner ni rien à perdre. Le sourire narquois s'intensifia, il était curieux de savoir ce que Mercedes Désagréable Cortez avait à lui dire, aussi choisit il de ne rien dire. Il toisa lui-aussi Mercedes alors que cette dernière faisait un inventaire de ce que portait l'alchimiste et de son apparence, c'est vrai qu'ils ne s'étaient jamais rencontrés sinon Zolf s'en souviendrait. Cette femme ressemblait à tout sauf à un officier, d'ailleurs il l'avait d'abord prise pour une impératrice de la mode ou un mannequin...peu lui importait, elle ou un autre, l'important était surtout ce qu'elle avait à lui dire.

Kimblee tendit la main également et se présenta. Si Cortez restait froide, sans doute pour impressionner l'alchimiste, ce dernier avait toujours son sourire en coin. Cette épaisse cuirasse d'ironie et de cynisme serait dure à percer. Si Cortez se limitait une femme autoritaire et imbus d'elle même, Kimblee serait un peu déçu, les gens étaient si prévisible, une blonde capricieuse et insipide qui faisait trembler l'armée? Zolf n'y croyait pas trop, aussi décida-t'il de rester sans trop d'histoire et continua son numéro de cirque.

« Zolf Jay Kimblee, Crimson Alchemist, le reste est dans les archives. »

Il laissa la Générale s'extasier sur la décoration, se contentant d'admirer les décorations de la table et d'analyser le décor. Décidément, elle ne l'avait pas invité n'importe où, une table pour les invités d'honneur. Kimblee n'était pas habitué à tout ça, et il trouvait assez étrange que la jeune Générale l'ai invité ici pour le pourrir, en général il faisait peur à la plupart des gens, et l'Alchimiste Ecarlate n'était pas quelqu'un qu'on invitait à sa table.

Lorsqu'enfin elle embraya sur un sujet plus sérieux. Le mot Ishbal résonna dans l'oreille de l'alchimiste comme un requiem, un requiem qui marquait l'apothéose de la carrière de Kimblee, une scène où il était l'acteur principal, l'apologie de la Violence et des Explosions...des événement qu'on ne vit qu'une fois. Ce fut cependant insuffisant pour le tirer de l'ironie.

« J'ai fait ce que j'ai pu. Mais je suis particulièrement flatté d'avoir une jeune femme aussi charmante et aussi délicate que vous dans mon fanclub...croyez-moi. »

L'insolence, l'arrogance, l'ironie un peu tout se mêlait dans les propos de l'alchimiste, si bien qu'il était difficile de savoir ce qu'il pensait réellement, ni même si il était capable d'avoir une conversation sensée.

« Vous savez, lorsqu'on est quelqu'un qui a l'habitude du succès, on s'habitue vite aux détracteurs. »

Kimblee prit ses aises et s'enfonça dans le dossier de sa chaise, admirant breuvage délicat que le serveur leur avait apporté. Le serveur leur avait amené un menu qui était en fait une combinaison de mets tous plus luxueux les uns que les autres, comme si dans cet endroit, les cuisiniers se livraient à une compétition. Le choix de Cortez était bon, si elle était sans doute une piètre diplomate (avec les serveurs du moins), on ne pouvait renier ses qualités de gourmet.

« Je vais donc vous suivre Générale, ça sera une bonne occasion de vérifier que ce restaurant n'a pas usurpé sa réputation. »

Kimblee sourit à nouveau, et se mit encore plus à l'aise, toujours intéressé par les propos de la Belle, mais ignorant toujours où elle voulait en venir exactement.

« Ces mêmes boucheries ont été commanditées par mon Etat-Major, je ne suis pas payé pour réfléchir, je sers mon pays. »

Zolf restait théâtral dans ses propos, tout sonnait faux, et il voyait bien que Mercedes se démenait maintenant pour arriver à percer la coque d'ironie et de cynisme, sans y parvenir, comme la plupart des gradés, Kimblee se dit qu'elle n'était pas du tout finaude, comme la plupart des imbéciles qui peuplaient les hautes sphères de l'armée et de la société. Il trinqua en faisant un petit clin d'oeil à Mercedes. Elle était elle aussi sur le ton de l'ironie visiblement, mais cela amusait Kimblee plus que ça ne le blessait...l'avantage d'être un sociopathe comme Kimblee, c'est de ne pas avoir d'amour propre. Elle pourrait le mener à la potence qu'il serait capable de blaguer avec son bourreau. Kimbee écouta la suite, un discours long et hors-sujet, cependant ce discours n'arracha pas de sourire à l'alchimiste pour une fois...que pouvait-elle manigancer? Où voulait-elle en venir?

« hmmmm »
Kimblee se contenta de hocher la tête, le regard dans le vague. Il se moquait éperdument de l'unité du pays, tout comme il se moquait qu'Aerugo ou Xing ou même Créta n'envahisse le pays, après tout ça serait peut-être même une bonne chose car il pourrait faire exploser des adversaires, et retournerait sa verste au dernier moment de manière à être dans le camp des vainqueurs. La phrase d'après passa de la même manière, cependant un mot sortit Kimblee de son apathie, si bien qu'une petite lueur se mit à émaner de son regard...une épuration du gouvernement, ça commençait à devenir intéressant...

« Naturellement, si des traîtres ou des lâches sont dans nos rangs, il faut s'occuper de leur cas et les mettre hors d'état de nuire. »

Mercedes prenait son temps. Cependant Kimblee ne se moquait plus d'elle, il écoutait attentivement et il était impossible de savoir ce qu'il pensait, il était complétement neutre. Cependant plus la conversation avançait, plus Kimblee jubilait, il était content d'avoir rencontré Cortez, son physique avantageux n'y était pas pour rien, mais elle savait évoquer les massacres comme des statistiques, et semblait reconnaître le travail de l'Alchimiste Ecarlate ce qui était rare sur la population globale. Kimblee émit un petit ricanement et son visage se figea en un rictus.

« Pas le choix...tout est relatif, si vous feuilletez mon dossier vous comprendrez vite. Je suis l'être le plus libre qu'il soit, éliminer un allié ne me pose pas de problème, surtout s'il interfère avec mes desseins. »

La phrase avait été abattue froidement, le Kimblee moqueur cédait place à un tout autre, un homme froid et calculateur qui avait analysé le moindre des mouvements de Mercedes. La position de la Générale qui avait évoluée jusqu'à ce qu'elle soit complétement à son aise alors qu'elle prenait de l'assurance dans la conversation, tout était lié. Tout son speech sur l'avenir du pays, si elle cherchait à le menacer elle serait bien déçue. Kimblee était capable de faire exploser la table à n'importe quel moment que ce soit, il avait d'ailleurs plaqué les paumes de ses mains sous la nappe luxueuse, et envoyer cet officier en enfer ne lui posait aucun problème. Il décida cependant de la laisser finir, ou de lui octroyer encore un tour de parole.
Lorsqu'elle parla des démocrates, le visage de Kimblee se vida encore d'expression, on ne pouvait pas lui empêcher d'exercer son alchimie, c'était impossible, la phrase suivante d'ailleurs acheva de faire sortir Kimblee de ses gonds. L'alchimiste restait toujours aussi calme, attendant le bon moment pour parler, il laissa un silence de quelques secondes.

« Rien à faire, je ne retournerai pas croupir en taule, et vous le savez. Je n'ai fait que servir mon pays, je me répète. Vous enfoncez des portes ouvertes, vous savez qu'il n'y a pas beaucoup à me pousser pour m'envoyer continuer mon oeuvre. »

La phrase avait encore été prononcée sur un ton froid, et cette fois c'était discernable, le regard de Kimblee était froid...froid comme le tourbillon de la folie, d'un homme à qui on avait donné un pouvoir trop grand, d'un homme qui avait été grisé par l'alchimie. Kimblee avait toujours été un élève modèle, voire un garçon adulé par ses parents, cependant lorsqu'il avait appris l'alchimie et passé le test d'alchimiste d'Etat...il avait vendu son âme à la folie, une folie profonde et meurtrière qui le rongeait. La même démence qui le poussait au carnage. Il se ressaisit cependant.

« C'est pour cela que je porte l'uniforme Amestrien ma chère. »

Kimblee outrepassait complétement le code de la hiérarchie, il se permettait même d'être familier avec la Générale, il pouvait lui aussi être aguicheur. Cela rajouterai du piquant à la conversation et testerait Mercedes, après tout, Kimblee ne cracherait jamais sur une jolie femme. Si elle n'avait besoin que de se sentir maîtresse de la situation pour pouvoir s'exprimer, alors pourquoi pas...comme cela avait déjà été dit, Kimblee n'avait ni honneur, ni fierté. Il commanda le même menu que cette chère Mercedes.

« Vous savez très bien que je vous suis fidèle comme vous venez de l'énoncer précédemment je vous ai écouté bien sagement parler jusqu'à maintenant, et j'avoue que vous avez des prédispositions politiques et à la manipulation qui sont vraiment impressionnantes. »

Kimblee sourit à nouveau, la tombée des masques, mais il ne voulait créer un nouvel esclandre qui ameuterait les serveur et créerait un déluge suite aux foudres de la Belle. L'alchimiste ne la fit donc pas plus patienter.

« Si vous vouliez réellement me donner un ordre de ce type, vous auriez chargé un larbin de le faire, ou vous m'auriez convoqué dans votre bureau. De plus, je suis sous les ordres direct de Bradley, donc s'il était réellement au courant de tout ça , il m'aurait contacté lui même...ne croyez vous pas. De plus, ne vous offusquez pas mais je me suis aussi renseigné sur vous, et je doute que vous ayez fait ce déplacement avec une telle mise en scène sans intérêt conséquent. Vous n'êtes pas ce qu'on peut appeler une personne dans le besoin. »

Kimblee sourit à nouveau, pris par un flux jubilatoire, alors comme ça elle pensait avoir l'ascendant. Il n'était pas un officier comme les autres, et elle avait effectivement l'ascendant, mais impossible d'appliquer une pression quelconque sur Zolf.

« Vous savez j'ai trempé dans pas mal d'affaires louches...et je me fiche éperdument de la morale comme je fous du pays... alors dites moi pourquoi vous êtes là, et je jugerai si votre cause me semble suffisamment suicidaire pour que je vous suivre. »

Le regard de l'alchimiste se perdit dans le décolleté de Mercedes d'une manière ostentatoire. Il n'était pas intéressé que par ses opinions, et contrairement à la plupart des larbins, il ne réprimait pas ce sentiment, pas plus qu'il n'avait peur de Mercedes.

« Pas que votre compagnie me dérange...bien au contraire ma douce, mais il va falloir jouer un peu plus franchement avec moi et me proposer du concret. »

Le comble de la provocation...deux êtres diaboliques qui s'étaient bien trouvés, Kimblee espérait d'ailleurs que la jeune Générale explosive saurait être à la hauteur de cet échange sulfureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Mar 19 Jan - 3:24

Au final, convaincre Kimblee allait s’avérer être plus délicat que prévu. Mercedes ne pu s’empêcher d’esquisser une grimace d’agacement. La Belle était capricieuse et elle détestait que les choses lui échappent. Kimblee n’était pas un homme comme les autres, et la Générale s’en rendit compte plus tardivement que prévu. Il allait falloir mettre les bouchées doubles s’il comptait vraiment obtenir quelque chose de lui. La joie et le sentiment de supériorité de la Belle se brisèrent lentement au fil de la conversation. La Divine laissa échapper un bref soupir d’agacement, et son visage se mit peu à peu à se crisper. Son apparence froide reprit le dessus. Et c’est tout en passant ses délicats doigts dans sa chevelure blonde, qu’elle fixa longuement Kimblee d’un regard à la fois froid et aguicheur. Ce dernier, d’ailleurs, ne semblait pas insensible au charme de la Divine. Et Mercedes, habituée à ce genre de regard, le comprit assez rapidement. Cependant, jouer de son charme n’allait pas suffire pour amadouer le Crimson Alchemist, et la Succube en était bien consciente.

Les propos du début de la conversation de Kimblee étaient plutôt ironiques et réussirent à faire quelque peu sourire la Magnifique. Elle aussi, était habituée à ce genre de joutes verbales. Son partenaire officielle dans ce genre de compétition n’était d’ailleurs autre que l’infâme Willem … Le fait que Kimblee puisse s’autoriser ce genre de familiarité avec elle notamment en parlant de Fanclub ne sembla pas la déranger. Après tout, elle considérait Kimblee comme au dessus de la moyenne, et ne lui en tenait pas vraiment rigueur. Justement, elle aimait son audace.

Cependant au fil de la conversation, le Kimblee moqueur et sûr de lui sembla changer pour être quelqu’un de plus sérieux. Mercedes aurait-elle touché un point sensible ? La Belle l’écouta parler attentivement, comme elle pouvait le faire avec le King. Le jeune homme sembla même à un moment s’énerver, … Et La Divine ne pût s’empêcher de ricaner diaboliquement avant de couper le Crimson Alchemist :


Citation :
« Pas le choix...tout est relatif, si vous feuilletez mon dossier vous comprendrez vite. Je suis l'être le plus libre qu'il soit, éliminer un allié ne me pose pas de problème, surtout s'il interfère avec mes desseins. »

« Rien à faire, je ne retournerai pas croupir en taule, et vous le savez. Je n'ai fait que servir mon pays, je me répète. Vous enfoncez des portes ouvertes, vous savez qu'il n'y a pas beaucoup à me pousser pour m'envoyer continuer mon oeuvre. »

« J’admet avoir faire une erreur en parlant de choix. Mais l’on préfère toujours un choix à l’autre. Préférez-vous mourir ou nous suivre ? Je sais très bien que vous n’êtes pas stupide, et je ne dis pas cela pour vous flatter. Cependant m’ôter la vie maintenant, ne vous servira à rien. Je suis la SECONDE du King, mon meurtre ne peut pas passer inaperçu, ni même vos explosions. Le King ne pourra vous gracier pour un tel affront fait à l’armée. L’opinion public est bien plus puissante que vous ne l’imaginez. Quant à vos « massacres », je ne vous les reproche pas. Loin de là … Cependant, ils sont loin de faire l’unanimité au sein de l’armé. Les républicains démocrates reprochent ce type d’exaction même si pour vous, vous n’avez fait qu’obéir aux ordres … Et s’ils arrivent au pouvoir, et contrôlent l’armée, vous ne pourrez leur échapper. Vous n’êtes pas immortel. Si je suis ai convié ici, c’est parce que nous avons un ennemi commun. C’est ce que je m’évertue à vous faire comprendre … et qu’il est donc grand temps d’unir nos forces pour le détruire. C’est cela votre mission. »

Mercedes avait l’impression de se répéter … mais elle ne comprenait pas la réaction de Kimblee qui semblait se braquer. Peut être l’avait-elle trop menacer ? Il était parfois bon, de laisser croire aux humains qu’ils pouvaient tracer le destin qu’ils voulaient … Pathétique. En tout cas, encore une fois Mercedes utilisait la même tactique qui consistait à « effrayer » Kimblee quant à son avenir. Mais cela ne semblait pas marcher. C’était vraiment un humain peu banal. La Divine n’avait jamais rencontrer quelqu’un comme lui … Mais la Générale ne perdait pas espoir. Elle savait qu’elle aurait le dessus. Après tout, elle n’était pas n’importe qui … ce que Kimblee semblait ignorer jusqu’à présent. Ce dernier sembla se calmer quelque peu, puis envoya quelques pics ironiques à Mercedes en la flattant de fine manipulatrice. Cette dernière ne pu s’empêcher de rire comme n’importe quelle pimbêche, et de jouer de son charme auprès de Kimblee notamment en lui lançant un regard langoureux et en mettant une cigarette à la bouche, qu’elle alluma aussitôt.

Citation :
« Vous savez très bien que je vous suis fidèle comme vous venez de l'énoncer précédemment je vous ai écouté bien sagement parler jusqu'à maintenant, et j'avoue que vous avez des prédispositions politiques et à la manipulation qui sont vraiment impressionnantes. »

« Fidèle ? Mais je n’en doute pas … »

Répliqua t-elle sur un ton ironique … En effet, Kimblee venait quelque instant plutôt d’affirmer que de tuer un allié ne lui poser aucun soucis moral. La Belle leva les yeux au ciel comme pour jouer les blasées, tout en tirant sur sa cigarette.

Citation :
« Si vous vouliez réellement me donner un ordre de ce type, vous auriez chargé un larbin de le faire, ou vous m'auriez convoqué dans votre bureau. De plus, je suis sous les ordres direct de Bradley, donc s'il était réellement au courant de tout ça , il m'aurait contacté lui même...ne croyez vous pas. De plus, ne vous offusquez pas mais je me suis aussi renseigné sur vous, et je doute que vous ayez fait ce déplacement avec une telle mise en scène sans intérêt conséquent. Vous n'êtes pas ce qu'on peut appeler une personne dans le besoin. »

En écoutant l’homme, Mercedes ne pu s’empêcher d’éclater de rire. Un rire gras, sournois s’échappa de sa bouche et presque tout le restaurant se retourna pour voir d’où pouvait provenir un tel vacarme. La Belle manqua presque de s’étouffer, mais continua de s’esclaffer pendant quelques secondes, au risque de provoquer la colère du Crimson Alchemist.

« HAHAAAHHAAAHAAAAHAAAAHAAAHAAA »

Hilare, la Générale se reprit tout en s’éventant avec sa main. Kimblee avait vu juste, mais la Belle savait être convaincante, et ne laissa rien paraître. Enfaîte, le fait que le Crimson Alchemist puisse déduire de telles choses avec très peu d’info prêtait vraiment au fou-rire. Mercedes n’en revenait pas, et tira une tronche de désabusée. Elle prit la parole, et il allait être très difficile pour Kimblee de prêcher le faux du vrai dans les dires de la Belle. D’autant plus qu’elle paraissait vraiment dire la vérité …

« Ridicule. Croyez-vous vraiment que je tiendrais au courant mes larbins d’une mission visant à éliminer des Hauts Gradés ? Si je vous ai convié, vous, c’est parce que oui … vous êtes le seul alchimiste capable d’accepter une telle mission. Et le seul à avoir un pouvoir … assez dévastateur pour être considéré comme utile dans le cadre de cette mission. Quant à Bradley, Vous oubliez que je ne suis pas Générale, mais SA SECONDE. En l’occurrence, je parle en son nom, je suis son avatar féminin si vous préférez. Croyez-vous vraiment que le Furher a le temps de s’occuper de vous ? Il m’a demandé de vous parler de ce projet, tout simplement. Pourquoi doutez-vous de la véracité de cette prochaine mission officieuse ? »

Mercedes avait été naturelle. Elle se persuadait elle-même de ce qu’elle disait. Et puis après tout, épurer l’administration ne pouvait gêner le King. Et même si ça le gênait, il lui pardonnerait sûrement … il ne pouvait pas se passer d’elle pour le moment ♥ Elle avait beaucoup d’armes contre King Bradley … Et elle saura les utiliser le moment venu Wink D’ailleurs, même en cas de caftage de la part de Kimblee, la Belle pouvait toujours défendre ses arrières en niant tout complot ♥ Qui le King croirait entre un psychopathe et elle, sa fidèle conseillère ?! Mercedes ne doutait pas. Elle paraissait sereine et était au final très difficilement cernable. Les intentions de la Succube et ses véritables pensées … personne ne les connaissaient réellement. Même pas elle …

Citation :
« Vous savez j'ai trempé dans pas mal d'affaires louches...et je me fiche éperdument de la morale comme je fous du pays... alors dites moi pourquoi vous êtes là, et je jugerai si votre cause me semble suffisamment suicidaire pour que je vous suivre. »

« Pas que votre compagnie me dérange...bien au contraire ma douce, mais il va falloir jouer un peu plus franchement avec moi et me proposer du concret. »

Kimblee se doutait de quelque chose, mais cela n’inquiéta nullement Mercedes, qui écrasa sa cigarette dans le cendrier. Le Crimson Alchemist voulait passer à la vitesse supérieure ? Il ne serait pas déçu ♥ La Divine esquissa un ravissant sourire qui sonnait étonnamment faux. Puis avant que la Belle ne puisse répondre, le serveur arriva avec la fameuse Tajine, qui constituait le plat le plus cher de la carte. ( c’est pour ça que Mercedes l’a prit forcément ) L’homme débarqua, servit les deux officiers puis leur souhaita un bon appétit avant de disparaître. Mercedes s’empara de sa fourchette et de son couteau ornés d’or, puis de façon très délicate coupa un bout d’aubergine. Ce met semblait être véritablement délicieux. En tout cas, une odeur des plus exquise émanait de l’assiette et visuellement, il fallait admettre que ce plat était un véritable chef d’œuvre. Pourtant ce n’était pas dans les habitudes de Mercedes que de s’extasier devant de la pitance … Sans un mot, la Belle continua de déguster lentement et de façon raffiné ce met. Après s’être essuyer délicatement les coins de la bouche à l’aide d’une serviette blanche, elle dit à Kimblee :

« L’unité du pays est la chose la plus importante pour n’importe quel citoyen. La grandeur d’Amestris est ce qui me préoccupe le plus en tant que Générale. Mais je comprends que pour vous, Artiste incompris, cela ne soit pas votre tasse de thé. »

Mercade s’interrompit. Bien entendu, elle aussi, se fichait complètement de l’unité du pays … Mais il fallait savoir être hypocrite et tenir un masque de façon permanente pour être crédible.

« Du Concret ? Massacrer la population de Lior et éliminer plus de 500 officiers vous convient t-il ? ♥ Bien entendu les massacres de Lior ne sont pas prévus pour demain … Nous devons encore patienter un petit peu avant de pacifier la zone. »

Un sourire diabolique se dessina lentement sur les lèvres de Mercedes. On pouvait percevoir les flammes de l’enfer scintiller dans ses yeux. Elle avait … le même regard que Kimblee …

« Concernant le massacre politique, tout a déjà été prévu. La prochaine Exposition Universelle rassemblera tout le gratin politique & militaire. Vous en profiterez ce jour là pour jouer les troubles-fêtes. ♥ »

Mercedes venait de faire une offre alléchante … Mais la Belle cachait une grande partie de la vérité à Kimblee … Elle était obligée de cracher le morceau pour l’amadouer, mais la Magnifique gardait une partie de la Vérité pour elle seule. Le Crimson Alchemist saura informer plus tard des autres détails … Après tout, elle n’était pas le Diable en personne pour rien. La Divine s’avérait être plus que redoutable, et il était dure dans ces conditions là, de prévoir la réaction de Kimblee.

« Oh, j’ai oublié de préciser … c’est notre petit secret, n’est-ce pas ? ♥ »

Murmura t-elle d’une voix sensuelle. Et c’est tout en jetant un bref clin d’œil à Kimblee, que la Belle passa sa main dans sa chevelure dorée.

De toute façon, même si Kimblee venait à dévoiler le projet de la Magnifique, qui croirait un psychopathe comme lui ? Dire que le Crimson Alchemist était prit au piège, c’était vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer … mais Mercedes sentait son heure de gloire arrivait. Saurais-tu trop sûre de toi ma Belle ? Certainement …


« Vous voyez … je ne vous ai rien caché ♥ » Répliqua t-elle avec’ un sourire forcé. Aaahh Mercade qui joue les soumises, on aura tout vu ♥ La Fin justifie les moyens nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 29
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Mar 19 Jan - 17:26

Mercedes se révélait être quelqu'un de relativement intéressant, comme Kimblee l'avait déjà pré sentit, elle avait des prédispositions politiques indéniables, et avait directement bâti son argumentaire sur les points sensibles du passé de Kimblee. Cette manœuvre avait été vraiment bien ficelée, si on admettait qu'elle avait été improvisée après avoir sondé les réactions de Kimblee à différent stimuli. Si l'Alchimiste Ecarlate n'avait pas pris Mercedes Cortes au sérieux au début, il en était autrement maintenant. Il allait falloir maintenant augmenter la difficulté d'un cran, voir jusqu'où cette femme pouvait aller, car selon Kimblee, ce dans quoi elle allait l'entraîner n'était qu'une combine foireuse où il avait plus à perdre qu'à y gagner. C'était étrange comme elle ramenait tout à la politique et cherchait à montrer à Kimblee que s'il ne ralliait pas son camp, il finirait par avoir des entraves à son alchimie. Un peu comme si sa fuite de la prison avait été vraiment mal vécue par les Haut-Gradés. L'alchimiste se doutait bien qu'il ne faisait pas l'unanimité auprès des huiles de l'armée, mais cela paraissait un peu exagéré, il les avait bien servi en débarrassant Lior de Scar, maintenant les militaires du rangs allaient pouvoir gagner du terrain sans réellement se soucier des problèmes occasionnés par le Moine Combattant Ishbal qui terrifiait les officiers et les alchimistes.

« Je suis flatté que vous me considériez de cette manière, vraiment très flatté. Mais quant à mes doutes, je vais être clair, je ne vous fait pas confiance, vu la réputation que vous avez dans l'armée, de plus je persiste à dire que je trouve la manière dont vous faites les choses plutôt inhabituelle. J'ai aussi une mauvaise réputation comme vous l'avez dit auparavant, c'est d'ailleurs sans doute pour ça que les gens ne me font pas confiance...je vais donc vous sembler mal placé pour parler, cependant vous n'êtes pas non plus un officier ordinaire, donc il me semble légitime de vous demander des explications. »

Kimblee était toujours aussi sérieux, comme s'il analysait froidement les paroles de Mercedes afin d'en établir un sens caché. C'était le cas, Kimblee analysait froidement le pour et le contre, pesait, chercher à se poser les bonnes questions. Il devait savoir si cette femme était digne de confiance ou non. Lorsqu'il était au calme, Kimblee était cependant doué d'un sens de réflexion relativement poussé qui le menait souvent à faire de bons choix rapidement, et qui le mènerait aussi à cette fin dans ce cas là. Il fallait maintenant essayer de garder le contrôle de la situation, ce contrôle, même sommaire lui permettrait de faire face à Mercedes et de tirer au clair ses desseins, cette femme était diabolique, elle était de la même espèce de Kimblee dans le sens où il sentait qu'elle pouvait se révéler mauvaise, les êtres démoniaques savaient se reconnaître entre eux, et Kimblee était persuadé que Mercedes avait cerné le côté noir de l'Alchimiste Ecarlate. Lorsque Mercedes écrasa sa cigarette, Kimblee fixa la fine fumée s'élever tel un serpent qui danserait devant un charmeur, il comprit alors que le serveur leur apportait le plat, et la Belle commença à manger. Tout ce qu'elle faisait était une compilation de bonnes manières et de savoir-vivre, cela ne faisait aucun doute, cette femme avait fréquenté la haute-société et savait se tenir, il devait être très difficile de la prendre au dépourvu. De toute manière une femme comme ça était monstrueuse, et elle se comportait cependant différemment avec Kimblee qu'elle ne l'avait fait avec le personnel, sa manière suffisante et arrogante de snober les gens, elle ne se comportait pas comme ça avec l'Alchimiste Ecarlate. Kimblee commença également à déguster le somptueux repas auquel il était convié.

« Les Généraux ont souvent tendance à devenir plus compréhensifs en temps de guerre, lorsque je leur permet de prendre une ville ou d'éliminer un contingent qui leur barre la route ou menace leurs positions. Je ne ferai que citer un homme dont je ne me souviens plus le nom, mais seulement qu'il était moustachu : tuer un homme, c'est un meurtre, tuer un million d'homme est une statistique. Excusez-moi pour mon manque de référence, je n'ai pas votre culture ni votre raffinement, et je n'ai aucune prétention de l'avoir, c'est sans doute pour ça que je passe moins bien en société. »

Zolf sourit et accompagna son propos avec un petit sourire. L'hypocrisie humaine, voilà ce qui l'avait fait partir en prison mais aussi ce qui l'avait libéré, un équilibre des forces qui n'a aucune morale et qui finalement tourne en rond. Ce qu'appréciait Kimblee était justement que cette femme était qu'elle ne lui avait fait aucun reproche sur ce qu'il faisait. Tous les propos de l'Alchimiste étaient cependant calculés de manière à donner des informations à la Belle, comme précédemment il lui avait indiqué qu'il avait compris son origine aristocratique. La suite de la conversation prit une autre tournure. Kimblee soutint le regard de Mercedes, enfin ils étaient sur la même longueur d'onde.

« Eh bien...dit comme ça effectivement je comprends mieux. Vous savez, j'ai toujours été un cancre en histoire...qui sont les bons? Qui sont les mauvais? Je n'ai jamais rien pigé à tout cela...en fait, ça a même souvent tendance à se mélanger dans ma tête, et j'ai tendance au final à mélanger les alliés et les ennemis lorsqu'on ne m'aiguille pas assez si vous voyez ce que je veux dire. »

Mercedes ajouta des précisions sur la mission. Il allait pouvoir terminer son travail à Lior, et même si ce n'était pas pour tout de suite, la perspective était plutôt alléchante. La prochaine exposition universelle, c'était effectivement une date concrète, et Kimblee n'aurait pas de mal à se mêler à la foule et à faire un attentat qui serait sûrement revendiqué par un quelconque groupe indépendantiste.

« mmm...alors effectivement si à cette exposition universelle il y aura un rassemblement de gens malfaisants, il est de notre devoir de les arrêter. Je ne peux imaginer ce que feraient de telles personnes si elles prenaient le pays. Il est de notre devoir au nom de la morale et du bonheur des citoyens Amestriens d'intervenir. »

Kimblee sourit à nouveau lorsqu'il prononça la phrase. Il avait du mal à résister à ses pulsions meurtrières, et ce qu'elle lui proposait semblait vraiment enfantin, de plus l'armée ne s'amuserait pas à le soupçonner si c'était fait intelligemment, et puis, s'il avait l'appui de Cortez, il ne pouvait que réussir. Elle terrorisait la plupart du personnel militaire et sa parole était bien souvent d'or.

« Évidemment, je sais reconnaître un secret d'Etat, sachez-le. Mais j'espère surtout que vous me couvrirez en cas de pépin. Si les officiers mauvais sont si nombreux, il va falloir agir, et s'occuper de leur cas...les éliminer...et croyez-moi ma douce...ils vont partir en fumée...ça sera le summun de mon Œuvre, des cris, de la souffrance, ils regretteront à jamais d'être nés. »

Kimblee prononçait ces phrases en murmurant presque, la folie avait repris le dessus, et maintenant il y voyait plus clair, tout s'était remis en place dans sa tête. Les automatismes bien huilés de son esprit malade refaisaient surface, ces hommes allaient connaître la peur Ecarlate, et ils allaient partir en fumée dans une gigantesque explosion. Un bouquet final qui regrouperait 500 personnes...son public...ses fans. Les musiciens parfois cassaient leurs guitare à la fin de leur concert, Kimblee faisait mieux...plus artistique...il faisait exploser son public. Quel meilleur cadeau pouvait-il faire à son public que d'être au premier rang? De sentir l'explosion au moment où il était démembré et que le souffle brûlait le visage des quelques survivants à la première onde de choc. Kimblee en avait presque hâte, cette femme et lui...ils allaient sans doute très bien s'entendre, et elle n'aurait qu'à lui désigner les cibles oralement, il irait les éliminer, et ce sans aucun remord. Elle lui faisait clairement du charme ce qui ne gâchait rien à l'affaire.

« En effet, c'est d'ailleurs bien plus agréable ainsi, ne pensez-vous pas? Vous et moi n'étions pas si différent l'un de l'autre, ne pensez-vous pas? Je suis persuadé que nous pourrons travailler ensemble. Mais je vous annonce tout de suite que je vous préfère ainsi que comme vous êtes avec tous vos larbins, ainsi je peux mieux vous comprendre, vous n'avez pas besoin de jouer un rôle avec moi. Par contre, je pense qu'il ne serait pas trop difficile pour quelqu'un de votre rang de me dégoter un petit amplificateur alchimique, vous savez...les pierres rouges? »

L'homme semblait vibrer en prononçant ce nom...le Saint-Graal de l'alchimiste Ecarlate, une pierre qui ne l'obligeait même plus à respecter l'échange équivalent, et surtout qui lui permettait d'opérer à distance par son alchimie. Ces objets qui avaient été si pratiques à Ishbal, et qu'il utiliserait volontiers à nouveau. Kimblee avait compris pourquoi Cortez était si dangereuse, elle n'était pas qu'une femme capricieuse, elle savait ce qu'elle voulait sur le fond, et savait visiblement s'entourer des bonnes personnes pour un travail. L'Alchimiste Ecarlate fit également un clin d'œil à la femme Démoniaque qu'il avait en face de lui, ne manquant pas de poser sa main sur la sienne, histoire d'être encore plus proche, et de montrer à quel point elle était prêt d'un autre démon, en contact direct avec un de ses cercles alchimiques.

« Je suis impressionné par votre offre, la journée a si bien commencée, il semblerait que je parte me coucher de bonne humeur ce soir. Cet endroit est vraiment divin, je ne pourrai malheureusement pas vous rendre la pareille, ma solde de Lieutenant-Colonel ne me permettant pas de fréquenter de tels lieux, mais je suis sûr que je trouverai un moyen de vous satisfaire autrement. »

Le langage de Kimblee était très ambigu et il le faisait exprès, en effet, il continuait de tester Mercedes pour lui montrer que même si cette dernière allait sans doute recruter un nouvel allié, il restait un homme imprévisible qui pouvait lui exploser dans les doigts à n'importe quel moment.

« Puisque la première partie du marché semble conclue, je vais me permettre de vous poser une question. Que vous apporte l'élimination d'autant d'officiers? Vous pourriez vous contenter d'arrêter les plus virulents et les chefs de file et de tout faire légalement, les preuves sont visiblement accablantes. En faisant ça, vous vous exposez à vous faire prendre et à ce que finalement Amestris sache que vous avez d'étranges méthodes. C'est une opération plutôt risquée qui en apparence ne vous apporte pas grand chose car vous avez déjà le pouvoir et que quoi qu'il arrive, vous êtes la numéro deux du régime et même si Bradley était démantelé vous tireriez votre épingle du jeu justement car vous êtes une fine politicienne et que vous n'avez participé objectivement à aucun massacre, j'ai d'ailleurs été surpris de ne voir aucun officier très gradé à Lior, personne ne veut prendre la responsabilité des grosses opérations militaires...vous êtes très maligne. Donc dans un cas comme dans l'autre cette opération ne vous apporte aucun bénéfice immédiat...il doit donc y avoir des intérêts sous-jacents. Ce ne sont sans doutes pas mes affaires, mais ma logique politique refait surface. »

Cortez était une admirable manipulatrice, une femme d'une intelligence rare...mais Kimblee n'était pas en reste, et comme pour donner du poids à sa question, il laissa sa main sur celle de la Générale, il se moquait complétement des voies hiérarchique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Mer 20 Jan - 3:07

La discussion se poursuivit cette fois-ci sans heurt et Mercedes jubilait de joie intérieurement. Cependant, La partie était loin d’être finie. Kimblee restait imprévisible, & sans attache …. Ce que La Belle avait bien comprit … Cette dernière passa sa main ses cheveux, façon « Mannequin L’Oréal ». La Magnifique paraissait déjà, beaucoup plus décontractée que tout à l’heure. Elle s’amusa à toucher ses boucles d’oreille, tout en écoutant Kimblee attentivement. Cet homme se révélait être au final … plus intéressant que prévu. Bien entendu, Mercedes ne le considérait pas comme son égal … bien loin de là. Mais elle admettait qu’il se trouvait au dessus de la moyenne. La perfidie, la perspicacité et l’ironie du Crimson Alchemist plaisaient tout naturellement à la Succube. La compagnie de Kimblee s’avérait être assez agréable finalement. La Divine s’empara de sa fourchette, puis coupa un petit morceau de tomate confite avant de le mettre dans sa bouche. La Belle continua de couper délicatement les aliments qui trônaient fièrement au milieu de son assiette jusqu’à ce que Kimblee lui avoue quelque chose d’assez important.

Citation :
« Je suis flatté que vous me considériez de cette manière, vraiment très flatté. Mais quant à mes doutes, je vais être clair, je ne vous fait pas confiance, vu la réputation que vous avez dans l'armée, de plus je persiste à dire que je trouve la manière dont vous faites les choses plutôt inhabituelle. J'ai aussi une mauvaise réputation comme vous l'avez dit auparavant, c'est d'ailleurs sans doute pour ça que les gens ne me font pas confiance...je vais donc vous sembler mal placé pour parler, cependant vous n'êtes pas non plus un officier ordinaire, donc il me semble légitime de vous demander des explications. »

Mercedes écouta attentivement les paroles de l’alchimiste écarlate sans pour autant ajouter un mot ni même lancer un regard. Un silence légèrement pensant s’installa suite à cette réflexion. Cependant, la Belle ne trouvant rien à redire sur cette remarque, préféra s’abstenir de tout commentaire inutile. En effet, Kimblee avait parler très intelligemment tout en nuançant son propos. Le fait qu’elle ne soit pas considéré comme un « Officier Ordinaire » flatta presque l’ego de la Divine … Aaaahhh *_* Que c’était bon de se faire jeter des fleurs au passage ♥ Le Crimson Alchemist ne lui faisait donc pas confiance … Avait-elle l’air sournoise à ce point là ? Mercedes riait intérieurement. Kimblee avait bien raison de ne pas lui faire confiance … De toute façon, elle non plus n’avait pas vraiment confiance en lui … Leur relation était basée sur le partage d’intérêts et de valeurs communes. Mercedes avait besoin de Kimblee, tout comme lui avait besoin de la Divine pour justifier ses futurs œuvres. La Belle se perdit peu à peu dans ses pensées … Ce type de relation qu’elle tissait avec Kimblee, n’était pas sans rappeler celle qui l’unissait à King Bradley. Cependant le King avait quelque chose que le Crimson Alchemist n’avait pas … ce paternalisme exacerbé qui avait d’ailleurs réussi à « envoûter » la Belle. Le Président rappelait à Mercedes son défunt père par moment … Papa …

Ce n’était pas le moment d’avoir des états d’âme, ni même de repenser à tout cela. Très vite, la Générale se reprit et rehaussa la tête. Elle lança un doux regard au Crimson Alchemist, qui semblait l’observer avec discernement depuis tout à l’heure. La Belle sentait l’œil critique de Kimblee posée sur elle depuis le début du repas. L’alchimiste écarlate devait certainement tenter d’analyser la Divine. Cette dernière n’en était que plus flattée ... Elle esquissa un petit sourire au coin. Elle aussi depuis le début de leur rencontre n’avait cessé d’analyser son convive. Et ce sont son discernement et ses qualités d’analyse qui permettaient à Mercedes d’être une fine manipulatrice.


Citation :
« Les Généraux ont souvent tendance à devenir plus compréhensifs en temps de guerre, lorsque je leur permet de prendre une ville ou d'éliminer un contingent qui leur barre la route ou menace leurs positions. Je ne ferai que citer un homme dont je ne me souviens plus le nom, mais seulement qu'il était moustachu : tuer un homme, c'est un meurtre, tuer un million d'homme est une statistique. Excusez-moi pour mon manque de référence, je n'ai pas votre culture ni votre raffinement, et je n'ai aucune prétention de l'avoir, c'est sans doute pour ça que je passe moins bien en société. »

Mercedes ne pu s’empêcher de laisser échapper un petit rire suite à cette remarque ironique. Ces petits pics la faisaient sourire … La Belle adorait ce type d’humour ♥ Et Kimblee n’en manquait pas. La phrase du Crimson Alchemist devait faire référence au fait que Mercedes était une aristocrate, et plutôt … assez maniérée. Ce petit pic ne heurta pas vraiment l’ego de la Divine. D’ailleurs, ce n’était sûrement pas le but recherché de Kimblee. La Magnifique réussissait à prendre tellement de recul sur elle-même, qu’elle trouva même cette petite insinuation … assez drôle pour tout dire ! La Succube savait bien l’image qu’elle renvoyait aux autres. Le fait que Mercedes puisse contrôler son image à sa guise était d’ailleurs l’un de ses principaux atouts.

« Haha, Vil flatteur ♥ … Non je vous rassure, vous êtes un Gentilhomme des plus charmants. Et je dois vous avouer que cela faisait longtemps que je n’avais pas déjeuner avec un militaire aussi … plaisant que vous. Concernant le reste, vous avez vu tout juste. »

La perspicacité de Kimblee était assez effarante. Et Mercedes le reconnaissait. Au fil de la conversation, un jeu de séduction sembla s’engager entre les deux protagonistes. Consciente de l’effet d’attractivité qu’elle dégageait, la Belle n’hésita pas à toujours en faire …toujours plus. Clins d’œil, regards langoureux, position aguicheuse, manières sensuelles … La magnifique savait comment faire craquer les hommes en deux-trois mouvements. User de ses charmes pour arriver à ses fins ne lui posait aucun soucis moral. Et c’est d’ailleurs grâce à « ses charmes » que la Belle pu gravir les échelons de la hiérarchie très rapidement jusqu’à atteindre l’ultime grade de Générale. Ahhh … Mercedes se remémora brièvement toutes les parties de jambes en l’air avec ses supérieurs de l’époque … Dès son arrivée dans l’armée, Sa plastique de rêve lui permis d’être, sous les feux des projecteurs. Et grâce à cette lumière, la Divine pu tirer son épingle du jeu assez facilement. Si le physique avantageux de Mercade lui permis d’atteindre un tel grade, il convient de préciser aussi que c’est aussi grâce à ses prédispositions politiques que la Belle pu devenir la Seconde du King.

Les deux militaires s’observaient et semblaient être sur la même longueur d’onde. Le courant ne pouvait que passer entre deux envoyés de Satan … Pour Mercedes, Kimblee bien que diabolique, restait un pion. Il était loin d’égaler la perfection, qu’elle seule incarnait dans ce bas monde. Lorsque le sujet du futur Job de Kimblee fût abordé ouvertement, le ton de la conversation changea. La Magnifique tout comme son convive, devinrent quelque plus sérieux. Mercedes écouta dans un premier temps la réaction plutôt emballé de Kimblee. Hum … Finalement l’homme n’aura pas été bien dur à convaincre. Détruire et tuer sans but concret lui procurait tant de plaisir que ça ? Certainement. Les conseils du King s’étaient avérer fructueux. Mais la Générale savait que rien n’était jouer. Kimblee était tout … sauf un chien en laisse. L’appâter avec des promesses de massacres organisés ne pouvait que marcher sur le court terme. Tant pas … Mercedes trouvera bien le moyen de se débarrasser de lui le moment venu. La Divine continua de savourer son plat, notamment en laissant fondre sur sa langue quelques perles de caviar.


Citation :
« mmm...alors effectivement si à cette exposition universelle il y aura un rassemblement de gens malfaisants, il est de notre devoir de les arrêter. Je ne peux imaginer ce que feraient de telles personnes si elles prenaient le pays. Il est de notre devoir au nom de la morale et du bonheur des citoyens Amestriens d'intervenir. »

Kimblee qui jouait les candides ♥ Mercedes ne pu s’empêcher elle-aussi d’esquisser un bref sourire montrant son amusement. Cependant le fait que le Crimson Alchemist tienne ce discours faussement engagé, montre qu’il avait saisi toute la stratégie de manipulation de l’opinion mise en place par l’Etat. Cela amusa Mercedes au plus profond d’elle même. Kimblee était un vrai psychopathe, et un génie à la fois. Désormais la perspicacité dont faisait preuve le Crimson Alchemist n’étonna plus Mercedes, qui avait bien comprit qu’il était loin d’être un idiot et un pion qu’on déplace impunément. La Belle posa son front contre sa main, se donnant un air blasé. Elle laissa échapper un bref soupir et reprit sur un ton faussement désespéré et grave afin de poursuivre « le délire » de Kimblee :

« C’est à peu près ça. L’exposition universelle rassemblera beaucoup de beau monde. A la fois des conservateurs (partie de Bradley) et des républicains démocrates. Le but de la manœuvre est de tout … anéantir quitte à sacrifier des hommes du partie. ♥ Vous me faîte rire … mais en tant que Générale d’Amestris j’attache beaucoup d’importance au bonheur de mes … Sujets. ♥ Je sais … nous n’avons pas vraiment les mêmes opinions, mais soyez tolérant ♥ Vous seriez encore plus mignon. »

Et c’est en arborant un sourire des plus séducteur que Mercedes finit sa phrase. Encore une fois, la Générale restait hypocrite. Bien entendu le bonheur de ses concitoyens ne l’importaient pas -_-. Mais elle aimait se donner ce genre d’image, paternaliste ... La divine reprenait un peu confiance puisque Kimblee semblait être provisoirement dans la poche. La Belle s’empara de son verre avant de l’amener à sa bouche. Après s’être désaltérée, la Magnifique sortit une nouvelle cigarette, en proposa une à Kimblee et alluma la sienne immédiatement.

Citation :
« Évidemment, je sais reconnaître un secret d'Etat, sachez-le. Mais j'espère surtout que vous me couvrirez en cas de pépin. Si les officiers mauvais sont si nombreux, il va falloir agir, et s'occuper de leur cas...les éliminer...et croyez-moi ma douce...ils vont partir en fumée...ça sera le summun de mon Œuvre, des cris, de la souffrance, ils regretteront à jamais d'être nés. »

La Belle tout en tirant des grosses lattes sur sa cigarette, fixa continuellement Kimblee qui sembla peu à peu se faire emporter dans un tourbillon de folie … L’homme était réellement effrayant. Mercedes ne montra rien de ses émois, mais le Crimson Alchemist lui donna quelques frissons dans le dos, à elle, qui était pourtant le Diable Personnifié dans ce monde. L’homme était comme possédé, et faire souffrir les gens semblait lui procurer une jouissance démesurée. Le fait que Kimblee puisse s’inquiéter de son avenir, fît sourire intérieurement Mercedes … Pauvre Kim-Kim ♥ La Belle allait devoir se la jouer finaude pour arriver à prendre le pouvoir et écarter Kimblee au dernier moment. Mais la divine avait confiance en elle-même. Elle parviendrait à ses fins coûte que coûte. Le crimson Alchemist avait de quoi s’inquiéter même si Mercedes comptait bien le protéger dans un premier temps. La Divine s’interrogea pendant un bref instant sur les intentions et la fidélité de Kimblee. Il était évident qu’il lui ferait une entourloupe tôt ou tard … Tout cela nécessitait réflexion … Le fait que l’alchimiste puisse parler de secret d’Etat rassura quelque peu Mercedes, sans pour autant la mettre en total confiance. Avec de la chance, peut être ne dira t-il rien à Bradley … Et c’est sur un ton un peu plus sérieux que la Magnifique reprit :

« Pas de panique l’ami. Tout est déjà plus ou moins … prévu. ♥ Si vous vous en tenez à mes directives personnelles, il ne pourra rien vous arriver. En effet, il est assez aisé de manipuler la Vérité quand on est au pouvoir. Nous remettrons la faute sans trop de problème sur n’importe quel groupe indépendantiste. Cependant, je ne peux pas vous garantir votre sécurité en cas de boucherie imprévues. Si vous vous amusez à faire sauter un officier en plein QG …. Je vois mal comment je pourrais vous défendre. Concernant le reste, il n’y a pas à s’inquiéter. Je tire les ficelles. ♥ »

Et c’est avec un sourire presque angoissant que la Belle finit sa phrase. Tirer les ficelles … Hum … La Succube était vraiment effrayante quand elle le voulait, elle aussi. Kimblee & Elle n’étaient pas totalement pareilles. Si Kimblee insufflait la peur grâce à son pouvoir démoniaque, Mercedes elle, terrorisait les hommes grâce à sa notoriété et son charisme. Mais la Belle n’en restait pas moins machiavélique que Kimblee. Capable du pire, elle était prête à tout pour arriver à ses fins … soit régner sur le monde en tant que déesse adulée. Pour atteindre cet idéal, la Démone avait fomentée tout un scénario … qui se mettait depuis quelques années, petit à petit en place.

Citation :
« En effet, c'est d'ailleurs bien plus agréable ainsi, ne pensez-vous pas? Vous et moi n'étions pas si différent l'un de l'autre, ne pensez-vous pas? Je suis persuadé que nous pourrons travailler ensemble. Mais je vous annonce tout de suite que je vous préfère ainsi que comme vous êtes avec tous vos larbins, ainsi je peux mieux vous comprendre, vous n'avez pas besoin de jouer un rôle avec moi. Par contre, je pense qu'il ne serait pas trop difficile pour quelqu'un de votre rang de me dégoter un petit amplificateur alchimique, vous savez...les pierres rouges? »

Le serveur arriva et débarrassa le plat vide de Mercedes ainsi que celui de Kimblee. Le dessert allait arriver d’une minute à l’autre et la Générale s’impatienta. Le Crimson Alchemist quant à lui reprit la parole. Il flatta au passage Mercedes, et lui fît part de ses impressions sur ce déjeuner officieux. La Belle était ravie de voir que pour le moment, son petit plan fonctionnait à merveille. Mais outre cela, La Divine devait reconnaître que Kimblee et elle, se ressemblaient sur certains points. Cette rencontre était une bonne surprise. Mercedes éprouvait même une certaine sympathie pour l’homme … Celui-ci lui parla de son attitude vis-à-vis des autres, des « incapables ». La Divine en entendant Kimblee ne pût s’empêcher d’exploser de rire de nouveau. Hilare, elle reprit petit à petit ses esprits :

« Mais voyons je ne joue pas de rôle avec mes larbins ♥ Je m’amuse juste. Votre dada sont les explosifs n’est-ce pas ? Le mien est la torture mentale. Savez-vous que 38% de mes anciens subordonnés se sont suicidés ? Hahahahahahahaha * rire diabolique * J’ai provoqué à moi seule des milliers d’arrêt maladie. Je me trouve parfois fantastique, autant artiste que vous ♥. Mais sachez que je ne joue pas de rôle. Je suis naturelle … »

La divine esquissa un sourire qui sonnait atrocement faux. Kimblee pouvait prendre cette info comme bon lui semblait. Mercedes était peut être une des personnes les plus incernables et les plus compliquées du monde de toute façon.

« Comme je vous l’ai dit, je vous trouve fort plaisant. Vous conviendrez parfaitement au rôle prévu dans mon scénario ♥. Je pense aussi que notre tandem fera l’enfeu assez rapidement. Concernant les pierres rouges … hum … ce n’est pas aussi facile que vous le croyez, car la production et le stock de ces pierres sont sous surveillance et sous contrôle. Mais je pourrais facilement m’en procurer. Après tout, je suis la seconde du King. Cependant, ne vous attendez pas à recevoir constamment. Une de temps en temps suffira amplement, je pense … hum ? »


Dernière édition par Mercedes D. Cortez le Mer 20 Jan - 15:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Mer 20 Jan - 3:09

Ah Kimblee n’était au final qu’un sale gosse qui voulait s’amuser … Son jeu ? Détruire le monde. Pour y parvenir plus facilement, il devait se procurer ces fameuses pierres rouges, secrètement fabriquées dans le laboratoire numéro 5. Mercedes n’avait pas menti pour une fois. Malgré son statut, elle ne pouvait pas dévaliser un stock de pierres trop grand, sans attiser trop de soupçons. De plus, Bradley devait aussi sentir le complot arriver. Il était fort à parier que la Belle était mise sous surveillance ou du moins observée de près par les sbires du Furher. Cela l’empêchait donc d’agir aussi librement qu’à son accoutumance et donc d’amasser plusieurs dizaines de pierres rouges sans contrainte.

Kimblee posa délicatement sa main sur la sienne. La Belle lança de nouveau un de ses regards comme seule elle, savait le faire. Elle se balança légèrement sur sa chaise, de façon à faire un peu plus dévergondée, puis toucha du bout de son talon la jambe de l’alchimiste écarlate. Faire du pied, faire du charme .. Mercade avait l’art de charmer n’importe quel homme … Même si la Succube jouait les allumeuses, Kimblee ne correspondait pas au type d’homme dont la Belle raffolait. La Magnifique les préférait peut être un peu plus jeune, … plus minet. Cependant le Crimson Alchemist était puissant. Et cela aiguisait le désir de Mercedes. La Divine aimait les hommes forts et virils … comme Bradley …

Pour le moment la Belle laissait aller Kimblee là où il voulait. Elle le caressait dans le sens du poil comme pour mieux l’amadouer. Mais rien n’était acquis et tout ce qu’il pouvait dire, pouvait s’avérer n’être que du pure bluff. La Magnifique en était consciente, … Kimblee le lui rappela en touchant ses doigts bénies avec son cercle alchimique. Mais Mercedes ne devait pas lui montrer ses craintes, ni même ses attentes. Le Crimson Alchemist parla alors de la satisfaire autrement. La Divine n’en était que ravie ♥ Elle lui esquissa un sourire mielleux et sonnant divinement faux.


Citation :
« Puisque la première partie du marché semble conclue, je vais me permettre de vous poser une question. Que vous apporte l'élimination d'autant d'officiers? Vous pourriez vous contenter d'arrêter les plus virulents et les chefs de file et de tout faire légalement, les preuves sont visiblement accablantes. En faisant ça, vous vous exposez à vous faire prendre et à ce que finalement Amestris sache que vous avez d'étranges méthodes. C'est une opération plutôt risquée qui en apparence ne vous apporte pas grand chose car vous avez déjà le pouvoir et que quoi qu'il arrive, vous êtes la numéro deux du régime et même si Bradley était démantelé vous tireriez votre épingle du jeu justement car vous êtes une fine politicienne et que vous n'avez participé objectivement à aucun massacre, j'ai d'ailleurs été surpris de ne voir aucun officier très gradé à Lior, personne ne veut prendre la responsabilité des grosses opérations militaires...vous êtes très maligne. Donc dans un cas comme dans l'autre cette opération ne vous apporte aucun bénéfice immédiat...il doit donc y avoir des intérêts sous-jacents. Ce ne sont sans doutes pas mes affaires, mais ma logique politique refait surface. »

La Magnifique écouta Kimblee parler. Ce qu’il disait n’était pas dénué de sens, et il semblait encore douter du réel objectif de l’opération. Le fait cependant qu’il admette qu’il n’était rien d’autre qu’une arme, et qu’il devait obéir rassura quelque peu Mercedes. Elle allait encore se la jouer fine manipulatrice et tisser une histoire à sa sauce. C’est donc avec un certain naturel qu’elle répliqua :

« Il y a plusieurs choses qui justifient le besoin d’un tel massacre. Premièrement, la stabilité même de notre régime est légitimée même par la peur. Je m’explique. Le carnage de l’exposition universelle provoqué par ces « groupes indépendantistes » va choqué et effrayé la population. Tenaillée par la peur, la population demandera un pouvoir fort, capable de mater les rebelles. Cet évènement confortera donc notre assise auprès de la populace. Or la mort silencieuse de Hauts Gradé ne pourra en aucun cas provoquer un phénomène de masse. Deuxièmement, les réseaux démocrates sont bien plus puissants que l’on s’en doute. Le fait qu’une grande part des démocrates occupent des places à haute responsabilité au sein de l’armée, rend les choses beaucoup plus compliqué. Nos ennemis sont partout. Tuer les chefs de ces réseaux ne suffira pas à anéantir la menace, seule une opération de grande ampleur pourra définitivement détruire cette menace en pleine expansion. Imaginons le meurtre du Colonel Mustang par exemple. Un de ces hommes avides de pouvoir … Du fait de son importante notoriété, de nombreux remous pourront être créés … jusqu’à même déstabiliser le pouvoir présidentiel. Ces meurtres atteignant tous les hauts gradés pourront aussi sembler suspects aux yeux de la population. Et un scandale politique qui éclate pourrait s’avérer fatal. Je ne veux pas de division interne dans notre pays qui affaiblirait le pouvoir étatique. Troisièmement, si nous incarcérons tous les hommes susceptibles de faire partie de ces réseaux, et qui plus sait, des hommes importants … nous risquons de passer pour des tyrans. Si le peuple ne nous suit pas, le régime tombe. »

La tirade de Mercade semble être assez convaincante en apparence. Encore une fois la Belle semblait parler avec tout son cœur et un certain naturel. Elle se convainquait elle-même de ce qu’elle disait. Cependant, tous ses arguments étaient loin d’être absurdes. Et certains d’eux justifiaient même le fait que Mercedes veuille avoir un véritable massacre le jour de l’exposition universelle. Bien entendu, d’autres choses justifiaient le besoin d’un tel massacre. Oui … Mercedes n’avait pas précisé que le King était censé être tué lors de ce carnage. L’attentat paraissait être le seul moyen crédible d’épurer l’administration et de faire disparaître Bradley. Toujours sur ce même ton sérieux et calme, la Belle reprit tout en continuant de faire du pied à son nouveau partenaire :

« Cette opération n’a qu’un but … protéger Amestris de ses pédérastes de démocrates, incapables de gouverner le pays. Je me fiche très franchement de ma destinée politique dorénavant. J’ai atteint le plus haut niveau. Mon seul objectif est de défendre l’unité nationale. Une chose dont vous vous contrefichez complètement, je le sais bien ♥ »

Mercedes dans le rôle de la plus grande Nationaliste d’Amestris /YEAH PAPA/ ! D’un côté, défendre sa partie semblait être un bon argument pour cacher ses véritables volontés. La divine gardait ce même masque, ce même discours patriotique. Après tout, quoi de mieux que l’amour du pays pour justifier tout et n’importe quoi ?

« Quant à Lior, sachez que je reprends en main, l’opération dans très peu de temps. D’ailleurs … vous qui y êtes allez … savez-vous, à peu près combien de degré fait-il là-bas ? Oui car ma peau ne supporte pas les chaleurs extrêmes … Et j’aimerais savoir si le QG est équipé d’un Spa. »

Quoi de mieux que le retour de Mercade version Pouffy pour détendre l’atmosphère ? Kimblee n’avait vu la Belle que sous sa version obscure. Mais La Divine en plus d’être le Diable Personnifiée restait aussi une nymphe au narcissisme exacerbé. Peut être que le Crimson Alchemist serait même surpris de voir la Générale sous cet angle, …

Le déjeuner se poursuivit et l’heure tourna. Le serveur revint avec les desserts commandées. Des pâtisseries orientales style Bacchlava ( désolé je sais pas comment ça s’écrit ) ou Cornes de Gazelle posaient fièrement au milieu d’une assiette en porcelaine. Un motif géométrique était d’ailleurs peint à l’encre au milieu de l’assiette. La Divine prit délicatement un petit Bacchlava avant de le porter à sa bouche et de faire mine d’être aux anges. Le jeu de séduction continua quant à lui … même si Mercedes laissait Kimblee passait la vitesse supérieur ♥


[ Bon Beh Double Post >< Enjoy Pavé ! /PAN/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 29
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Ven 22 Jan - 15:28

Zolf ne s'était visiblement pas trompé, la demoiselle Cortez ne restait pas indifférente à son charme, elle se laissait faire et lui fit même du pied, ce qui ne fit que renforcer la confiance de Kimblee qui avait déjà tendance à être très sûr de lui. Il ne put s'empêcher d'esquisser un grand sourire de satisfaction, en profitant pour rendre ce sourire charmeur. Etait-ce vraiment surprenant que Mercedes régissent comme ça? Non pas vraiment, car elle était un peu comme lui, peut-être pas dans le même genre c'était évident, mais à mesure que la conversation avançait, Kimblee sentait une certaine connivence des opinions s'installer, car même si 90% des manières et des prétendues émotions de cette femme étaient simulées, Kimblee était à la même enseigne. Un des principaux traits du psychopathe est un vide émotionnel, il a donc deux stratégies pour y pallier : l'imitation et la simulation.
Donc Mercedes ne voulait pas démordre, c'était pour l'unité nationale et conserver le pouvoir en place...pourquoi pas? Et dans un cas inverse que se passerait-il? Après tout ce n'était pas les affaires du Crimson Alchemist qui n'aurait dans cette histoire qu'une fonction purement effectrice et il s'en contenterait largement, quoi qu'en pense Mercedes et l'opinion publique. Kimblee sourit encore à Mercedes, elle était très loin de se douter à quel point il était égoïste et pouvait ne penser qu'à lui, après tout, elle était certainement en train de penser qu'elle avait le contrôle de la situation et qu'elle menait l'alchimiste par le bout du nez.

« Je vois, ce sont donc les démocrates qui vous inquiètent...pourquoi pas après tout? Vous avez le droit, et je pense que dans votre situation je ferai pareil, c'est l'avantage d'avoir un grade suffisamment élevé pour agir librement mais pas assez élevé pour être pris dans les magouilles d'envergure et prétendre avoir été manipulé dans le cas échéant. »

Kimblee arborait un sourire cruel, il n'aurait aucune pitié si Mercedes se faisait prendre dans quelque magouille que ce soit, et aurait même tendance à l'enfoncer de manière à légitimer le fait de la transformer en bombe humaine...tel était le message implicite. De toute manière, Kimblee ne savait pas vraiment quel était le rôle de Mercedes dans l'Armée : était-elle un officier combattant? Peu probable vu son grade. Etait-elle un stratège? Peu probable également, elle n'avait pas le raisonnement d'un stratège, et un stratège ne se serait pas intéressé aux conséquences politiques. Un alchimiste national peut-être? Sûrement pas, Kimblee la voyait mal pratiquer une alchimie qui demandait des années d'apprentissage...il fallait être patient, et une jeune femme comme Cortez ne respirait pas la patience. Etait-elle un officier qui gérait la politique? Sans doute, c'était ce qui était le plus probable. De toute façon, son intelligence politique était redoutable, l'exemple qu'elle avait pris de Mustang et le fait qu'elle fasse appel à Kimblee pour le travail de l'exposition universelle montrait qu'elle était très renseigné sur le personnel militaire. Avec des informations fiables et un bon grade on pouvait acquérir un grand pouvoir, et elle l'avait compris.
Kimblee avait analysé Mercedes et il n'ignorait pas qu'il y avait toujours une probabilité qu'elle lui claque entre les doigts ou qu'elle tente de se débarrasser de lui au dernier moment car il en saurait trop ou deviendrait gênant. Cependant, elle devrait vraiment s'y prendre méticuleusement car Kimblee était un officier qui avait échappé à toutes les purges, et la seule personne qui avait pu lui échapper était Scar à Ishbal, et ce dernier était tombé quelques semaines auparavant. L'Alchimiste Ecarlate l'avait retrouvé et l'avait expédié par le fond, il en serait pareil pour Cortez à la moindre entourloupe, cela rappela à Kimblee qu'il devait se rendre au Devil's Nest pour rendre une petite visite à Hinoto, à Monsieur Greed et aux autres afin qu'ils aient une petite conversation sur des choses très intéressantes, comme le temps que mettrait une leur corps à exploser lorsqu'il serait saturé de nitrate d'ammonium et d'autres substances très amusantes. Cette conversation qui allait sans doute égailler le quotidien de l'Alchimiste devait attendre.

« Oui, vous avez compris, l'Unité Nationale ne me fait ni chaud ni froid. Nous ne sommes rien d'autres que de la vermine qui grouille sur cette terre, que ce soit vous où un autre qui porte ces galons, et que cet uniforme soit bleu, rouge, blanc ou même noir et que vous portiez une chapeau de fibres tressées (référence à l'armée Xingoise), je m'en moque éperdument, tout ce qui m'importe, vous le savez, et je suis sur que vous comprenez ce sentiment et ce Besoin plus que vous ne voulez l'admettre... »

Que de sous-entendus, mais il fallait bien que ça sorte, Mercedes était une prédatrice elle-aussi, mais peut-être avait-elle peur de se dévoiler ou de s'assumer, pourtant ses larbins ne contrediraient pas Kimblee en admettant que leur supérieure hiérarchique était détestable. Il était cependant compréhensible qu'elle veuille assurer sa position, car elle serait une des premières exécutées si le gouvernement changeait, pas légalement par les opposants, car elle était trop maligne pour ça, mais par ses anciens subalternes qui n'attendraient que cette occasion pour la lyncher. Quant à Lior, Kimblee sourit, il savait qui commandait là-bas et savait que la population allait avoir de très gros problèmes si le commandement ne changeait pas, il sourit à nouveau.

« Oh à Lior, il fait très chaud, 30 degrés environs. Vous reprenez le commandement? Je croyais que le Boucher d'Ishbal, cet incompétent de Birkin avait repris le flambeau. Si vous voulez un conseil, dépêchez vous, car avec Birkin aux commandes, chaque jour supplémentaire nous rapproche de l'hécatombe. Je ne sais pas si vous avez fait Ishbal, mais il a presque été mis à mon niveau, la différence était qu'il avait une brigade sous ses ordres et que j'opérais seul, il a pu être plus efficace, mais accordez-le moi, ce n'était pas équitable. Pour le spa vous pouvez toujours demander à Birkin, mais croyez moi vous allez vous ennuyer à mourir, ce type est antipathique. En espérant que ce très cher Ivo vous laisse le commandement sans se comporter comme le vilain meurtrier de masse et criminel militaire qu'il est. »

Presque on sentait une sorte de remord dans la voix de l'Alchimiste, comme un enfant qui vient de perdre aux billes. En effet, si Mercedes avait consulté le dossier de l'Alchimiste Organique, elle aurait vu que le gentil biochimiste de l'Université de Central avait complétement pété les plombs à Ishbal massacrant des villages entiers uniquement pour être sûr d'éliminer tous les rebelles, cet homme avait pris les discours sur l'élimination qu'avait fait Bradley au pied de la lettre, et le Docteur Birkin avait repris du service, ce qui amusait Kimblee au plus haut point, c'est comme le fait que Cortez en veuille à Mustang, c'était particulièrement amusant à ses yeux, et était une distraction de choix. Le seconde sous-entendu de cette phrase était que Birkin ne lui laisserait pas le commandement comme ça, c'était vrai, malgré la différence de grade, l'officier n'aimait pas se voir relevé de ses fonctions, on disait même qu'on lui devait la mort d'un Lieutenant-Général qui avait voulu prendre le commandement de sa Brigade à Ishbal, mais ces faits n'avaient jamais été prouvé, ça avait été pourtant évoqué à son procès que Kimblee avait suivi car il se déroulait en même temps que le siens, cette information était donc dans les dossiers. Si Mercedes avait consulté les dossiers, elle saurait donc tout ça au sujet de l'intello binoclard qu'était Birkin.
Le fait que la Divine soit si préoccupé par son apparence ne surprit pas Kimblee, vu le grand spectacle qu'elle lui offrait ce soir, Kimblee caressait toujours sensuellement la main de la Belle, content d'avoir enfin une femme qui le comprenait, en effet, d'habitude il devait simuler pour séduire, mais là il était lui-même, et Cortes était réellement son type de femme, mais de quel homme ne serait elle pas le style? En effet, à moins d'êtres un « pédéraste de démocrate » et d'aimer les hommes si on en croyait ce que la terminologie impliquait, on ne pouvait pas ignorer une jeune femme comme ça : élancée, avec des jambes parfaites, sa longue chevelure ainsi que sa peau légèrement mate, il était impossible de résister pour le commun des mortels, et même Kimblee y était plutôt sensible.
Lorsqu'on amena le dessert, ce dernier ne dépareillait pas avec le reste du repas, des pâtisseries extrêmement raffinées que Kimblee n'avait jamais goûté, on avait pas ça dans les rations de l'armée, et encore moins en taule.
Pour ce qui était du reste, il fallait absolument que Kimblee profite de cet entretien, il était tellement rare de tomber sur des gens qui étaient comme lui. En effet, la conversation avait divergé, et Mercedes ne lui avait au départ pas trop laissé le temps de rebondir sur ses propos qui étaient bigrement intéressants.

« Pour une passionnée de torture mentale vous prenez quand même beaucoup de risques, car vous pouvez tomber sur quelqu'un de plus fort que vous, ou alors un malade mental qui décide qu'il faut vous faire payer et qui vous tire une balle en plein cœur, au beau milieu de cette jolie poitrine. »

L'air tragique de Kimblee était purement simulé, mais l'alchimiste était quelqu'un de théâtral, il savait comment s'y prendre pour faire impression et étonner les gens, mais là il voulait toujours attirer Mercedes dans ses filets, c'était la seule personne qu'il avait rencontré depuis longtemps qui ne semblait pas le craindre, même Bradley, à sa manière le craignait, car il doutait toujours de lui, et ne cessait de lui rappeler par plusieurs méthodes qu'il était le chef et avait le pouvoir de le briser, tel un dompteur devant un fauve. Bien évidemment, Kimblee craignait aussi Bradley, mais c'était dans les deux sens, ici c'était vraiment intéressant, car Cortez semblait amusée, comme le Crimson Alchemist.

« Je vous trouve réellement de très bonne compagnie aussi, votre présence me flatte, et j'espère sincèrement que nous pourrons nous revoir dans un contexte un peu moins...formel, et je vous inviterai. »

Kimblee caressa de nouveau la main de la Belle et attendait le bon moment pour conclure, il était vraiment amusé que Mercedes réponde systématiquement à son jeu, et il serait curieux de voir ce qui se passerait s'il lui faisait carrément des avances, ce qui ne tarderait pas, à mesure que le temps passait il devenait de plus en plus familier avec la jeune femme, mais tenterait de rester dans le subtil, être un lourd ne lui avait jamais paru attirant.

« 38% de suicide vous dites? Intéressant, c'est donc pour cela que j'ai pu me renseigner aussi facilement sur vous, à défaut d'archive, il y a des rumeurs à foison sur les thèmes suivants : vos colères, vos lubies, votre cruauté, et surtout votre prétendue liaison avec le Diable comme explication de votre méchanceté. Je trouve ça plutôt amusant, pas vous? »

Kimblee était réellement amusé, et il passait une bonne soirée, ce qui aurait pu se terminer en un rapport de force n'en était pas un, du moins il ne le ressentait pas comme ça, pour lui c'était vraiment une bonne soirée. L'homme prit une corne de gazelle et entreprit de la déguster, machant bien chaque bouchée, décidément il avait eu bien fait de quitter son uniforme pour quelque chose de plus présentable, les lieux de restauration chics n'accueillaient pas les militaires du rang, il fallait au minimum être un Général pour y rentrer, et seuls les Généraux avaient des uniformes assez propres et assez décorés pour y rentrer sans qu'un videur comme le Rambo qui voulait rebomber Kimblee à l'entrée ne vienne s'en mêler, décidément c'était vraiment ironique. Kimblee était lui-aussi de plus en plus à l'aise dans la conversation et à ce restaurant, il s'était complétement détendu, et sa carapace de cynisme avait disparu pour le moment.

« Vous êtes quand même un drôle de Général, puis-je vous poser une autre question? plusieurs en fait. Comment avez-vous connu Bradley? Et surtout, comment avez-vous fait pour monter comme ça dans la hiérarchie? Vous ne semblez pas férue de combats à morts nécessaire pour l'ascension au sein du corps militaire. Et autre chose, comment et quand avez vous intégré l'armée? »

Les yeux de Kimblee brillaient d'une certaine malice, en effet, la Générale était très jeune pour occuper un tel poste, et Bradley l'avait choisi comme seconde, c'était étonnant. Kimblee soupçonnait qu'il y ai quelque affaire de promotion canapé derrière tout ça, mais cela, il se garda de l'insinuer, il était avec une ravissante jeune femme qui l'avait invité à une table luxueuse et qui était en train de répondre à son charme, autant bien se comporter et lui dire ce qu'elle voulait entendre...cela permettrait de collecter des informations au passage.

[HRP : quand le pavé est attaqué, le pavé contre-attaque XD dsl d'avoir cassé la chaîne des RP mais les derniers jours d'examen ont été intenses, maintenant c'est fini, retour au RP Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Dim 24 Jan - 19:31

L’heure tournait et la conversation ne cessait d’avancer. Forcément quand deux êtres diaboliques se rencontrent … ils ne peuvent que sympathiser. Ou presque … Même si Mercedes trouvait Kimblee agréable & très intéressant, il ne restait qu’un pion. Et la Divine se doutait bien que le Crimson Alchemist devait en penser de même. L’inconvénient avec Kimblee, c’était qu’il était vraiment dur à effrayer et à convaincre. Le manipuler comme un vulgaire pion se révélerait être beaucoup plus ardu que prévu. Mais qu’importe, pour le moment tout se passait ou presque comme prévu. Le jeu de séduction continuait au travers de regards séducteurs, et autre insinuations coquines …

La conversation traînait un peu en longueur au goût de Mercedes même si elle semblait passablement s’amuser à dialoguer avec Kimblee. En effet, maintenant qu’elle avait eût ce qu’elle voulait, il était inutile de faire durer le dialogue indéfiniment. De toute façon … ces deux là se reverraient très prochainement. D’ailleurs cela fît penser à Mercedes qu’elle devait donner les premières directives à son nouveau subordonné. Oui il n’y avait plus de temps à perdre. Kimblee devait, selon le scénario prévu, très vite entrer en action ♥ La Belle continuait inlassablement de s’ébranler les cheveux avec un certain regard lointain, qui ne faisait que la rendre encore plus désirable.

L’homme en face d’elle semblait être assez vulnérable au charme de la Divine. Mais après tout, quel être pouvait résister à la beauté diabolique de la Succube ? ♥ Comme une araignée, Mercedes grâce à son charme, ne faisait que tisser une toile pour piéger ses adversaires à l’intérieur. Kimblee se serait-il laisser prendre au piège ? Pas si sûr … Il était un adversaire redoutable, et l’amadouer restait un combat de tous les instants. Qu’importe … la Magnifique réussira à l’attraper dans ses filets … ce n’était qu’une question de temps. Alors que la Belle croquait délicatement une petite douceur orientale, Kimblee continua de parler. Elle l’écoutait assez attentivement, puis une fois que l’alchimiste se tût, elle répliqua sur un ton faussement naturel et sérieux.


Citation :
« Je vois, ce sont donc les démocrates qui vous inquiètent...pourquoi pas après tout? Vous avez le droit, et je pense que dans votre situation je ferai pareil, c'est l'avantage d'avoir un grade suffisamment élevé pour agir librement mais pas assez élevé pour être pris dans les magouilles d'envergure et prétendre avoir été manipulé dans le cas échéant. »

« Hum … En réalité, personne ni même le King ne pourrait faire condamner autant de personnes que nous le voulons. D’où le fait que nous devons employer … la manière forte si j’ose dire ♥. Quant à la mission … Je suis persuadée que je ne serais pas déçue. Je dois vous avouer en effet, qu’il n’y a pas de plan de secours pour le moment. Mais c’est d’autant plus excitant … ♥ »

Mercedes arbora un délicieux sourire de psychopathe aigu en finissant sa phrase. Encore une fois la Belle avait menti. En effet, de nombreux plans de secours avaient été élaboré. Toutes les possibilités avaient été imaginé par Mercedes, qui détestait laisser le hasard faire les choses. La divine se plaisait à dire qu’elle contrôlait son destin … et celui des autres ♥ Aaahh … Que c’était bon d’être puissant ! La Belle jouissait de plaisir intérieurement. Tout se passait comme prévu, et le jour J commençait petit à petit à se dessiner. La Divine se laissa le temps de rêver quelques instants. Elle s’imagina devant le King, ensanglanté et à ses pieds en train de la supplier de l’épargner. Puis alors, Mercedes imagina la scène fatale ♥ Celle où son talon aiguille perce l’unique œil de Bradley. Mouhahahahaha … Fantasque, Divin, Merveilleux, Original, ! et … ultra-magé gore ♥ La Générale attendait impatiemment son heure de gloire arriver … Bientôt … Bientôt …

Oui … bientôt la Divine régnerait en maître sur son royaume. Cela ne pouvait faire aucun doute. Elle était née pour ça … être adulée et graver le monde à jamais. La Belle croyait plus que jamais en sa destinée, … Plus rien ne pouvait arrêter, ni même détruire le monstre qu’elle était devenue au fil des années. Véritable diablesse, son goût pour le pouvoir l’avait rendu véritablement démente. Orgueilleuse, et assoiffée de désirs, la Divine ne pouvait que réussir … et réaliser son rêve.

Pour en revenir à notre afficionado de bombe, ces dernières paroles respiraient les sous-entendu plus que douteux, rappelant à Mercedes qu’il ne se gênerait pas de la faire exploser en cas de litige. Oui -_- La Divine avait bien compris le message depuis le temps qu’il le lui rappeler. C’était en tout cas gentil de sa part de prévenir /SBAF/ Bref -_- … La Belle commençait à légèrement s’ennuyer, la conversation tournait un petit peu en rond, … Cependant, Mercedes aurait bien voulu en apprendre un peu plus du passé de Kimblee, assez mystérieux pour le moment. Il était sans doute, ce genre de type qu’on pouvait clairement qualifié de psychopathe. Le sang, la guerre, … le sentiment de puissance duquel on jouit lorsqu’on achève un misérable sans défense, l’avait probablement rendu « fou ». Oui … car sous ses airs de femme compréhensive et tolérante, Mercedes considérait Kimblee comme un fou. Cependant, Il n’en restait pas moins agréable et charmant. En effet, comment comprendre un homme ne s’intéressant pas au pouvoir, au luxe, à l’apparence ? De nombreux points dissociaient ces deux enfants de Satan. Mais cela pouvait justement permettre la constitution d’un tandem de choc du fait de leur complémentarité. Les dernières paroles de Kimblee illustrèrent parfaitement les différences de points de vus entre les deux officiers.


Citation :
« Oui, vous avez compris, l'Unité Nationale ne me fait ni chaud ni froid. Nous ne sommes rien d'autres que de la vermine qui grouille sur cette terre, que ce soit vous où un autre qui porte ces galons, et que cet uniforme soit bleu, rouge, blanc ou même noir et que vous portiez une chapeau de fibres tressées (référence à l'armée Xingoise), je m'en moque éperdument, tout ce qui m'importe, vous le savez, et je suis sur que vous comprenez ce sentiment et ce Besoin plus que vous ne voulez l'admettre... »

Mercedes n’était pas du tout d’accord avec les jugements de Kimblee. Pour elle, il existait clairement des êtres supérieurs et d’autres inférieurs. Dans cette pyramide sociale imaginée par la Divine, celle-ci se plaçait, bien entendue, en pôle position ♥ En effet, selon elle, personne ni rien ne valait plus qu’elle en ce bas monde. Ahhh … Mercedes quand cesseras-tu d’être si imbue de toi-même ? Certainement jamais. La Générale s’aimait, et le faisait savoir. Y’avait-il du mal là dedans ? C’est tout en s’emparant de son verre, remplie d’eau pétillante, que la Belle rebondit sur les propos de Kimblee :

« Pas vraiment … Je suis loin de me considérer comme de la vermine. La valeur créée par la société et attribuée à chacun d’entre nous, doit être, à mes yeux, prise en compte. La richesse, l’apparence, le statut social … J’attache une grande importance à tout ceci. Mais votre raisonnement est tellement « rationnel », qu’il outrepasse tout cela. Vous voyez les hommes comme égaux entre-eux dans leur nature animale, leur inutilité et leur médiocrité. C’est assez admirable, je dois le reconnaître. Cependant sachez que je ne partage pas votre point de vu. Il existe pour moi de cruelles inégalités irrémédiables entre les hommes. Je suis supérieure de par ma beauté, ma richesse, ma perspicacité, mon vice, mon intelligence, mes connaissances à bien grand nombre d’êtres vivants. Toutes les vies n’ont pas la même valeur. Mais je sais que vous ne partagez pas vraiment mon avis. Une question d’éducation certainement ♥ »

La Belle esquissa un léger sourire en coin assez amère. Pour une fois, elle avait été franche, sans pour dire réellement toutes ses pensées et sa véritable opinion d’elle-même. Kimblee devait de toute façon savoir que Mercedes avait une très haute estime d’elle-même et qu’elle méprisait toute autre forme de vie, autre que la sienne. Mais la Divine, au risque de paraître un peu trop prétentieuse, préféra pour le moment garder cette pensée pour elle-même. Elle n’avait parler de sa supériorité que brièvement … (ou presque /PAN/) La Générale savait se tenir. Il était inutile d’en dire trop … au risque d’ennuyer Kimblee. Pour remédier à cela, il restait la fameuse parade amoureuse de la Belle : Charmer le mâle. Le jeu de séduction continua au travers de regards, et autres petits caresses sensuelles sur la main.

Les dernières paroles de Kimblee montraient bien qu’il ne connaissait pas encore toutes les facettes de la Succube. Il était de toute façon, impossible pour un humain de toutes les approcher tellement la Belle en avait. Mercedes ne considérait pas les hommes comme des animaux … comme de la vermine identique … Non, il y en avait des débilo-miséreux, des vermines et puis Elle, la déesse de ce bas monde. Il fallait savoir faire la différence entre ces trois catégories. Toutes les vies n’ont pas la même valeur. Cette phrase résonna dans l’esprit de Mercade comme un écho … un écho ressurgi du passé douloureux de la Belle…

Kimblee fît sortir Mercedes de ses pensées en abordant le sujet de Lior et en répondant aux questionnements de la Belle. Hum ? Intéressant. La Divine écouta attentivement les dires du Crimson Alchemist, tout en allumant une nouvelle cigarette. Raah, la consommation de Mercedes ne cessait d’augmenter ces derniers temps. A croire qu’elle était anxieuse … Fallait dire que le Jour J approchait à grand pas. Que lui arriverait-il si son plan échouait ? Non … Elle ne pouvait perdre … Elle, la Divine.


Citation :
« Oh à Lior, il fait très chaud, 30 degrés environs. Vous reprenez le commandement? Je croyais que le Boucher d'Ishbal, cet incompétent de Birkin avait repris le flambeau. Si vous voulez un conseil, dépêchez vous, car avec Birkin aux commandes, chaque jour supplémentaire nous rapproche de l'hécatombe. Je ne sais pas si vous avez fait Ishbal, mais il a presque été mis à mon niveau, la différence était qu'il avait une brigade sous ses ordres et que j'opérais seul, il a pu être plus efficace, mais accordez-le moi, ce n'était pas équitable. Pour le spa vous pouvez toujours demander à Birkin, mais croyez moi vous allez vous ennuyer à mourir, ce type est antipathique. En espérant que ce très cher Ivo vous laisse le commandement sans se comporter comme le vilain meurtrier de masse et criminel militaire qu'il est. »

Hum … intéressant et drôle à la fois. Oui, la description de Birkin faîte par Kimblee était assez amusante, et Mercedes ne pût s’empêcher d’esquisser un petit sourire d’amusement. Les avertissements implicites du Crimson Alchemist au sujet de Birkin était eux aussi, assez amusants dans leur genre. Comme si un misérable rat de laboratoire à peine sortie de sa cage pouvait réussir à éclipser la Divine … Hahahaha …. Pathétique. C’est un peu blessée dans son amour propre, et sur un ton colérique qu’elle reprit.

« Comment pouvez-vous douter de ma grandeur ? J’ai feuilleté les dossiers de Birkin. Et malgré ses performances, il ne reste qu’une pauvre loque. Je suis en tête des opérations depuis le début des affrontements, malgré ma … faible implication dans ce projet, je dois l’admettre. Birkin n’est arrivé là que grâce aux erreurs personnels de ce demeuré congénital de Connelly. Un homme … des plus infâmes. Que dis-je ? Une véritable monstruosité. Un être sans manière, ni charme. Qu’importe. Birkin n’est qu’un remplaçant provisoire, le temps que la situation à Lior bout suffisamment. Je ne compte pas laisser jouer Birkin au petit sorcier à Lior. Il n’est qu’un pion que je déplacerais sans scrupule. Croyez-moi, le commandement est à moi et à personne d’autre. Je n’ai rien à tirer de cet homme … d’un claquement de doigts, je peut ordonner qu’on lui ôte la vie. Je suis la seconde du King, j’ai tous les droits sur mes hommes. »

Mercedes paraissait passablement énervée. Le fait qu’on puisse douter de sa légendaire tyrannie l’offusquait profondément. D’ailleurs dans cet élan de colère, quelques informations utiles avaient été révélé à Kimblee par mégarde et qui pouvaient attirer son attention. Comme le fait de laisser bouillir la situation à Lior … Par ailleurs, la Divine avait fait comprendre au Crimson Alchemist qu’il lui était nécessaire. D’où la faveur qu’elle lui faisait, de ne pas être insupportable. Oui car venant de Mercade, on peut considérer ça comme une faveur -_- La Belle lorsqu’elle était enragée pouvait faire peur à la plupart des hommes. Mais il était fort à parier que Kimblee allait plus rire de la situation qu’être effrayé. Qu’importe. Kimblee ou pas, la Divine ne pouvait se permettre d’être offensée de la sorte. Et si le Crimson Alchemist venait à en rire … bref.

Quelques secondes après l’ouragan, le calme revint de plus belle. La Divine, cigarette à la main, tapota cette dernière pour en faire tomber la cendre dans un magnifique cendrier, posé au centre de la table. Lors de ses dernières paroles, Mercedes réussit tout de même à glisser un mensonge … qui allait certainement passer inaperçu. En effet, la Belle comptait bien tirer profit d’Ivo en lui faisant créer la Pierre. Mais cela … Kimblee ne pouvait et surtout ne devait le savoir. La genèse *_* Le premier pas vers l’absolutisme. Hum … Si le Crimson Alchemist qualifiait Birkin de la sorte, c’était qu’il devait y avoir une bonne raison. Sur un ton plus apaisé et serein, elle reprit :


« Birkin m’obéira, je suis sa supérieure. Mais quel genre de relation entreteniez-vous avec lui pour le qualifier de la sorte ? Cela ne vous ressemble pas de cracher du venin dans le dos de vos ex-camarades d’Ishbal ♥ Je vous accorde que vous avez plus de mérite que lui concernant vos œuvres. Après tout, Birkin est loin d’être un artiste de votre envergure, n’est-ce pas ? ♥ »

Et c’est sur un ton à demi-teinte ironique et un sourire mielleux que Mercedes finit sa phrase. Elle ré-enchaîna tout de suite :

« Plus de 30 Degré ?! Je vais prendre des couleurs au moins ... Mais ma peau risque de s’abîmer. Stupide région. Concernant mon ennui, ne vous inquiétez pas. J’ai tout un tas de nouvelles recrues à terroriser. Leur aventure à Lior va s’annoncer inoubliable. ♥ Aahhh je vais pouvoir former mes chiens à ma façon, leur apprendre à bien dresser la patte et à pisser là où il le faut. Cela prend un peu de temps, mais généralement, après on est rarement déçu du résultat ! Je vous parle en tant que grande spécialiste. Et puis vous allez m’accompagner de toute façon ? Nous pourrons passer de bons moments ensemble, dans le futur spa dont je vais ordonner la construction par exemple … ♥ »

Que de sous-entendus … entre les chiens et les insinuations « coquines » du spa … Du grand Mercade encore une fois. Merci, merci * petite pointe d’émotion, genre vient de recevoir un Oscar * /PAF/ En tout cas, il était vrai que Kimblee allait venir à Lior avec elle. Il n’avait enfaîte pas vraiment le choix même si pour le moment, il allait lui aussi devoir attendre le « moment ». Enfaîte, Mercedes pouvait bien laisser le Crimson Alchemist s’amusait avec deux ou trois rebelles. Mais … il y avait un risque. Le risque que l’alchimiste s’emballe et massacre les futurs ingrédients de la Pierre de Mercade. Bref, la Belle ne pouvait se permettre ce genre de chose. Il allait donc falloir tenir Kimblee plus ou moins en laisse à Lior. Mais au moins, la Générale l’aurait sous le nez, et pourrait continuer son opération de charme.


Dernière édition par Mercedes D. Cortez le Dim 24 Jan - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Dim 24 Jan - 19:35

En parlant de cela, les petites attentions de Kimblee réussirent à faire légèrement frissonner Mercedes de plaisir. Cela faisait déjà trop longtemps qu’on n’avait pas prit soin d’elle … Deux jours /PAF/ Habituée à ce genre de flirt, d’avalanche de compliment, et d’autres attentions en tout genre, la Belle n’en restait pas moins très friande. Ce qui était original avec Kimblee, c’était qu’il était diabolique. Tout comme elle. Les amants habituels de Mercedes s’illustraient généralement par leur stupidité ambiante et leur beauté éphémère. Lui … était différent. Mais il ne convenait pas à la Belle. Cependant, pour mieux l’amadouer, la Divine n’hésiterait pas à lui sortir le grand jeu quitte même à lui simuler le grand amour. Cela ne lui posait pas de réels problèmes d’étique …

Kimblee en vint à rebondir à propos du dada de Mercade … à savoir La torture mentale ♥ Mercedes l’écouta, et semblait être amusée. Le Crimson Alchemist la faisait sourire. L’humour noir de cet homme était réellement délicieux. Cela faisait longtemps qu’un officier ne l’avait pas autant diverti de son plein grès. Oui, car Mercedes se divertie aussi en jouant avec ses petits soldats *_* Mais ici, ce n’était pas le cas. Kimblee l’amusait vraiment, et apparemment, ce sentiment était partagé. La Belle, écrasa sa cigarette, plus ou moins violemment, croisa les bras, toujours une jambe l’une sur l’autre, laissant entrevoir (du fait que sa robe remonte) une légère partie de son entrejambe. Un petit sourire se dessina progressivement sur le sublime visage de la Divine. Cette rencontre était réellement … plaisante. Mercedes prenait du bon temps, même si à son goût la conversation commençait à traîner.


Citation :
« Pour une passionnée de torture mentale vous prenez quand même beaucoup de risques, car vous pouvez tomber sur quelqu'un de plus fort que vous, ou alors un malade mental qui décide qu'il faut vous faire payer et qui vous tire une balle en plein cœur, au beau milieu de cette jolie poitrine. »

« Je vous trouve réellement de très bonne compagnie aussi, votre présence me flatte, et j'espère sincèrement que nous pourrons nous revoir dans un contexte un peu moins...formel, et je vous inviterai. »

« 38% de suicide vous dites? Intéressant, c'est donc pour cela que j'ai pu me renseigner aussi facilement sur vous, à défaut d'archive, il y a des rumeurs à foison sur les thèmes suivants : vos colères, vos lubies, votre cruauté, et surtout votre prétendue liaison avec le Diable comme explication de votre méchanceté. Je trouve ça plutôt amusant, pas vous? »

La Belle passa lentement sa main dans ses cheveux comme à son accoutumée. L’odeur du tabac se mêlait habilement au délicieux parfum fruité de la Belle, et ce mélange d'arôme empestait les lieux. Isolés du restaurant, les deux officiers pouvaient parler sans gêne. Le serveur ne reviendrait plus que pour donner l’addition. D’ailleurs, Mercedes avait cru comprendre que Kimblee ne comptait pas la payer ? Hahaha … Elle, aussi, se refusait à régler le repas. Question de fierté certainement. N’était-ce pas à l’homme d’inviter la femme ? Le Crimson Alchemist semblait passer outre tous les codes et normes qui régissaient la vie mondaine. Mais il allait devoir se faire à l’idée qu’il paierait. Ou du moins que Mercedes ne comptait pas, débourser un seul centime. Chose à laquelle elle se tiendrait. Fierté oblige. Tous ses amants réglaient l’addition avec plaisir d’habitude … mais Kimblee était loin de leur ressembler. Il était si différent … La Divine, après que son hôte lui ai servi de l’eau pétillante, s’empara de nouveau de son verre fermement. Elle le porta à la bouche, et commença à se désaltérer lentement. Elle reposa la flûte délicatement sur la table puis reprit sur un air passablement amusé. La conversation s’orientait vers des choses plus « futiles ».

« Je ne suis, pour le moment, jamais tombé sur quelqu’un de plus puissant que moi. ♥ A moins, que vous soyez l’exception qui confirme la règle ? » Répliqua t-elle sur un ton enjôleur. La Belle esquissa un petit sourire narquois. A ses yeux, personne ne pouvait être plus puissant qu’elle à ce jeu de toute façon … « Oui, il m’est souvent arrivé d’être victime d’attentats ou de complots en tout genre … Mais j’ai, disons … un ange gardien qui me protège de là-haut. ♥ » Encore une fois, Mercedes disait n’importe quoi … comme si elle était croyante -_-. Kimblee l’aurait bien comprit de toute façon au vu du ton ironique que la Belle employait. En tout cas, il était vrai que La Générale avait été la cible à de maintes reprises d’attentats en tout genre. Mais elle avait toujours su les déjouer à temps, et les retourner à son avantage. Et puis, elle avait le soutient du King … un soutient important qui lui permettait d’être détestable sans craindre d’éventuels représailles.

« Effectivement, j’ai disons … une réputation sulfureuse, que je me plais à entretenir. Je trouve vraiment cela délicieux ♥ Mais vous êtes logé à la même enseigne, vous que l’on considère comme un psychopathe, un fou furieux … »

En effet, la réputation des deux officiers n’étaient plus à refaire. Encore une chose qui semblait les unir. Les dernières paroles de Mercedes avaient été prononcé sur le ton de l’humour. La Belle avoua même qu’elle se plaisait à se donner ce genre de femme tyrannique. On pouvait considérer ça comme un Hobby, une passion *__* L’image, l’apparence, qu’elle se donnait d’elle-même. Tout était calculé … Mercedes voulait tout contrôler jusqu’à même la moindre goutte de pluie. Mais n’était-ce pas humain de vouloir toujours plus ? Le paradoxe était là … On se plaisait à dire que Mercedes était inhumaine, mais il n’en était rien. Et la Divine, consciente de cette invraisemblance, préférait se cacher la vérité.

Le Crimson Alchemist semblait s’être détendu depuis le début de la conversation, laissant entrevoir une autre facette de son personnage. Mercedes l’avait remarqué … En effet, comment ne pas se souvenir du début de leur rencontre où le cynisme, et l’ironie de Kimblee étaient à leur apogée ? Tout portait à croire que leur rendez-vous allait se transformer en véritable confrontation voire en bain de sang … Mais grâce au tact diplomatique de la Belle, tout s’était déroulé jusqu’à maintenant, comme prévu.

Après cette conversation passablement futile, Kimblee revint à la charge en posant des questions d’ordre privé à Mercedes. La Belle craignait ce genre de questions, même si le Crimson Alchemist avait évité les questions sur LE sujet sensible. Sujet, qui risquerait d’arriver tôt ou tard sur la table. Hum … Mercedes écoutait les questions de Kimblee, … que dire ? Mentir ou dire la vérité ? Encore une fois, la Générale se refusait à dire entièrement la vérité au Crimson Alchemist. Certaines choses ne devaient pas être sues. Il allait falloir faire un mix entre la vérité et le mensonge. Un cocktail divin dont seule Mercedes connaissait la recette par cœur … Un petit temps de réflexion suivit les questions de Kimblee. Ce dernier avait comme jeter un léger froid sur la conversation, en abordant un sujet assez confidentiel. La Magnifique allait devoir prendre des pincettes pour répondre à son convive.


« Vous me posez des questions plutôt indiscrètes mon cher ♥ Je vais tâcher de vous répondre le plus honnêtement possible … » Le ton était donné … Mercedes ne dirait pas l’entière vérité, et elle ne le cachait même plus à Kimblee. Après tout, il l’aurait deviné tôt ou tard … « Je connais Bradley depuis que je suis Major et que j’ai passé l’examen d’Alchimiste d’Etat avec brio. Sous mes apparences de poupée, je suis une véritable amazone, tigresse … Mes compétences sont aiguisées dans tous les domaines : Alchimie, duel à l’arme blanche, tactique de guerre, complot politique… C’est mon ambivalence et ma détermination sans faille qui m’ont fait grimpé les échelons. En seulement 8 ans, j’ai gravi toutes les marches de la hiérarchie. Vous vous doutez bien que j’ai … utilisé tous les vices possibles et inimaginables pour arriver à mon but. Tous les moyens sont bons pour gagner. Après être devenue alchimiste d’état, le King s’est particulièrement intéressée à moi. Il est comme un père, un modèle. C’est lui qui m’a tout appris de ce dur métier. J’ai fait la promesse de le suivre où qu’il irait. J’ai confiance dans le Président. Je lui donnerais ma vie pour le sauver. Il est devenu mon mentor. Il m’a très vite accordé à sa confiance, et nous sommes très vite devenus des intimes. Au fil des années et de mes réussites que ce soit sur le champs de bataille ou sur le plan politique, il m’a promu jusqu’à faire de moi, sa seconde. Je lui dois tout. »

Mercedes n’avait pas vraiment menti au final. Elle avait cependant juste exagéré ses sentiments pour le King. Mais en réalité, il était vrai qu’elle lui devait toute sa carrière. En y repensant, il était vrai que la Divine en avait fait un petit peu trop concernant Bradley. Kimblee y verrait certainement un mensonge … mais qu’importe. Ce qu’elle avait dit n’était pas réellement un mensonge, mais juste la vérité déformée. Concernant le reste, la Générale avait dit plus ou moins la vérité, avec quelques nuances … Il allait être très dur pour Kimblee de démêler le vrai du faux. Mais la Belle s’était tout de même, convenue à dire quelque chose qui s’approchait globalement de la vérité. Le petit sourire malicieux de Mercedes s’était dissipé. Elle avait employé un ton naturel quoiqu’un peu sec pour parler. La Divine n’aimait pas vraiment parler de son passé … elle l’avait fait plus ou moins comprendre à Kimblee. Mais il était fort à parier que l’alchimiste écarlate, allait exploiter ce sujet pendant un bon bout de temps. Il y trouverait en cherchant suffisamment, peut être l’unique et seul faille de Mercade …

Le jeu de séduction semblait s’être un peu calmé, et un léger froid s’était comme installé. Mercedes reprit donc les choses en main. Elle devait encore informer Kimblee … notamment sur sa nouvelle mission. Et puis c’était l’occasion de passer rapidement d’un sujet à un autre. La Divine, appela le serveur pour qu’il lui remette son sac à main. Ce dernier exécuta les désirs de la Belle en deux-trois mouvements. Une fois son sac orné d’or et de strass en main, la Belle sortit de ce dernier un tube de rouge à lèvre ainsi qu’un eye-liner. Mercedes commença alors à passer le crayon noir sous son œil, histoire de remettre un peu de couleur sur son visage. Encore un des tic de la Générale …


« Bien. Vous restez toujours officiellement sous les ordres directs du Furher. Officiellement, vous êtes en congés. Cependant officieusement, une mission vous attend. Je dois aller à East City dès cet après-midi avant de rejoindre le front à Lior. Nous nous retrouverons là-bas d’ici 2 semaines. Le temps que la situation à Lior soit suffisamment propice au carnage. Pendant ce temps, vous êtes en congés. Vous allez patiemment attendre le moment venu … ou presque. J’ai comme un petit service à vous demander … rien de bien méchant. »

Mercedes sortit alors de son sac à main … une photo d’une dénommée Nami Hakurei. Elle la donna à Kimblee, puis expliqua :

« Une ennemie personnelle. Je n’ai pas le temps de m’occuper d’elle compte tenue de mes obligations de Générale. Mais si vous pouviez prendre le temps de la transformer en explosif, cela me rendrait particulièrement heureuse. Vous la trouverez dans les bas fonds de Central. C’est une Ishbale, et elle est officiellement recherchée par l’armée. Vous pouvez employer la méthode forte, inutile de … faire ça discrètement … à moins que l’envi vous en penne ♥ »

Haa … Nami … Celle qui avait réellement causé l’accident de Mercedes, … La divine ne pouvait cautionner une telle chose. Et puis il fallait donner un os à ronger à Kimblee. Une Ishbale, et officiellement recherchée par l’armée … La Belle venait de trouver le parfait accord ♥. Le Crimson Alchemist allait se régaler et Mercedes ne craignait aucun retour de flammes. Cette mission correspondait au proverbe : « une pierre, deux coups ». Puisqu’en effet, la Divine allait se débarrasser non seulement de l’Ishbale mais aussi occuper Kimblee, afin d’éviter qu’il ne fasse n’importe quoi et fasse tomber à l’eau le scénario ingénieux de Mercade.

La Générale pouvait être fière d’elle … ♥ Compte tenue que Kimblee ne se gênait pas pour aborder des sujets d’ordre privé, la Divine demanda sur un ton naturel :


« Mais … et vous ? J’ai l’impression que je parle beaucoup de moi … j’aimerais bien apprendre à vous connaître également. Comment avez-vous appris l’alchimie ? D’où venez vous ? Pourquoi être rentré dans l’armée ? Pourquoi aimez-vous tant les explosifs et puis … parlez moi d’Ishbal … vous narrez si bien vos œuvres, que cela m’en a mit l’eau à la bouche ♥ »

Finit t-elle sur un ton des plus enjôleurs.

[ HS : Pavé & Double Post Powa. T'inquiète pas pour le temps de rep', ^^ Par contre je vais commencer à devenir plus lente pour RP étant donné que je reprends les cours, et que mes week' vont être chargés Wink Donc voilà, mais t'a pas de soucis à te faire, je répondrais toujours & FOREVER *__* ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 29
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Sam 30 Jan - 19:05

Kimblee écoutait Mercedes avec délice. Décidément tout se recoupait de plus en plus, et ils trouvaient peu à peu un accord. Il ferait affaire avec elle, quoi qu'il arrive. Il était évidant qu'elle se débarrasserait de lui au premier moment venu afin qu'il ne parle pas, mais tout cela ne rendrait la mission que plus intéressante, après tout, pourquoi ne pas vivre l'expérience jusqu'au bout, même s'il se confrontait à elle, ça leur permettrait de se comparer. Mais ça serait vraiment intéressant, Kimblee avait hâte de savoir comment la situation évoluerai, et surtout quelle serait l'issue d'une telle confrontation.

La jeune femme n'arrêtait plus de faire du charme à Kimblee, elle le fixait longuement avec des sourires, ne cessait d'adopter des postures suggestives, et l'alchimiste riait intérieurement. Décidément elle était prête à tout pour le convaincre, mais jusqu'où irait-il lui pour la choquer et la faire sortir de ses gonds? Il réussirait bien à atteindre ses limites et à la forcer à se dévoiler à un moment ou à un autre, mais pour le moment il fallait qu'il joue le jeu et se contente d'être lui-même.

« Je ne comprends que trop bien la nécessité d'employer la manière forte. Je suis un professionnel, et en effet vous ne serez pas déçue, et je pense que moi non plus. »

Kimblee aimait se considérer comme un militaire spécialisé, qui exerçait un travail peu commun, avec une spécialité qu'il était le seul à maîtriser particulièrement. Comme tous les professionnels, ses services avaient un coût, mais l'argent n'était pas la devise qui l'intéressait, lorsque le travail était suffisamment intéressant il l'acceptait, et il ne pouvait frissonner d'excitation en pensant à celui qui l'attendait. Après tout, prêter allégeance à Cortez lui permettrait de voir l'armée sous un autre plan.

Zolf J. Kimblee criminel incarcéré puis en cavale, braqueur réintégré à l'armée. Le monde était si curieux, il ne comprendrait jamais les lois qui le régissaient, il était si facile de manipuler, de mentir et d'abuser les gens pour arriver à ses fins...et Mercedes avait raison sur un point...c'était jouissif.

Lorsque Mercedes termina sa phrase, Kimblee ne put s'empêcher d'arborer un sourire machiavélique, il était satisfait de la réponse qui était vraiment prévisible en soit. Mercedes avait donc cette limite, une limite qu'il n'avait pas, il pourrait toujours l'utiliser à son avantage en cas de litige, et certainement plus tard.

« Je vais donc vous donner mon point de vue réel sur la question. La richesse, la reconnaissance, le succès, en effet, c'est extrêmement important à Central, car la Haute-Société ne jure que par l'Armée, tant qu'elle a le pouvoir. Si je me réfère à votre statut, vous ne pouvez en effet pas négliger cet aspect, ce qui est logique en soit. Ce système est d'ailleurs comparable à ce petit lézard qui se mord la queue comment s'appelle-t-il déjà? Oui l'Ouroboros... vous êtes encensée alors vous vous considérez comme supérieure. Mais sur le champ de bataille, croyez-moi, il n'y a plus rien, cela permet réellement aux hommes de se révéler, plus de civilisation, plus que des bêtes qui se battent pour la survie...des corps vide, qui l'ont toujours été et qui se battent pour survivre. L'homme n'est qu'un singe un peu plus évolué qui est suffisamment intelligent pour conceptualiser sa supériorité et se mentir à lui-même. La seule inégalité qui demeure, c'est celle devant la crainte d'y passer, au moment où l'homme sait qu'il va mourir, cette petite lueur sans ses yeux qui permet de savoir qu'il a enfin réalisé qu'il n'y avait plus d'espoir. »

Kimblee sourit à ces paroles, la folie qui l'avait révélé en temps de guerre était clairement perceptible et il semblait particulièrement fier de lui. Comment pourrait-il ne pas l'être? Ces pensées avaient prouvé leur véracité à ses yeux, sa philosophie nihiliste, c'était tout ce qui lui restait. Le monde était chaotique, et il ne le serait que d'avantage lorsque Kimblee aurait mis ses plans à exécution.
L'ambiance de séduction s'intensifiait, Cortez était très réceptrice, et cela aussi amusait Kimblee au plus haut point. Peut-être était-il finalement en face d'une âme-soeur au sens littéral, à savoir que leurs âmes étaient parentes, elles avaient dans tous les cas de grandes similarités : cruauté, insensibilité au remord, goût pour la destruction en tout genre. Le fait que leurs âmes soient soeurs ne les mettaient pas à l'abri d'une guerre fratricide, bien au contraire...

« Douter de votre grandeur? Vous aimez bien ce mot. C'est ça qui vous anime, détruire les gens et les mettre à genoux, c'est très intéressant. Comprenez que je ne faisais que vous mettre en garde, je connais le type d'homme qu'est Birkin, c'est tout. Quant à Connelly, je suis d'accord avec vous, il n'était pas fait pour être dans l'armée, et l'Etat-Major a choisi très justement de l'éliminer, ce n'en est que mieux. Un tel boulet au sein de l'armée ne pouvait mener qu'à un arrêt des combats à Lior, ce qui aurait mener à une recrudescence du terrorisme. »

Là-dessus, Mercedes ne le contredirait pas, même si Kimblee se moquait de la recrudescence du terrorisme, une seule chose l'intéressait, qu'il puisse être lui aussi envoyé à Lior pour le grand nettoyage dont parlaient les soldats. Depuis le début des hostilités, les hommes à Lior parlaientabeaucoup, et des rumeurs ne cessaient d'envahir les rangs. Une des rumeur les plus répandue était que King Bradley allait ordonner un grand nettoyage comme à Ishbal, et que les Alchimistes Nationaux seraient tous conviés à la grande fête. De toute manière, la population et les rebelles de Lior n'étaient plus vraiment en situation de force : le temple principal avait été détruit, et les grands chefs religieux exécutés par Yaroslava et Birkin, et maintenant Scar était hors d'état de nuire, les groupes rebelles seraient bientôt complétement désorganisés, et ne pourraient plus opposer de résistance à l'Armée qui n'aurait qu'à entrer dans la ville et faire son ménage parmi les habitants...mais pour le moment il fallait attendre les ordres.
A la question sur Birkin, Kimblee répondit avec un petit sourire, il ne pouvait aller que dans le sens de Mercedes.

« En effet, Birkin n'est pas un artiste, loin de là. D'après ce que je sais, il était scientifique avant la guerre d'Ishbal, et l'armée l'aurait enrôlé. Encore un type qui a pété les plombs sur place, je ne sais pas très bien ce qui s'est passé, mais on dit qu'il chimérisait des civils et a fait un certain nombre d'expériences interdites à Ishbal. Ce bon vieux docteur est devenu complétement marteau, et il était vraiment flippant dans son genre à ce que disaient certains soldats, il a ordonné l'élimination de plusieurs villages Ishbals dans l'unique but de créer la Pierre Philosophale. Pour un homme sensé rationnel et intelligent, cela est plutôt étrange non? Croire à des histoires de Pierre Philosophale, une légende...Birkin avait perdu la tête, à mon avis il est toujours aussi psychotique, c'est pour cela que je vous dis de vous en méfier, il se considère avant tout comme un scientifique et non comme un militaire, c'est comme ça qu'il a tenté de justifié ses actes au tribunal. Voilà ce que je sais de cet homme, quoi qu'il en soit, il n'a pas été très malin, sa défense au tribunal était bancale et il n'a pu cacher sa folie, cela m'étonne que Bradley ait choisi un tel loser aux commandes, car je vous le répète ce type se définit lui-même comme un scientifique et non comme un militaire. En fait, étant à Ishbal, je sais très bien ce qu'il s'est passé, Birkin s'affichait avec une jeune femme d'une beauté peu commune, et d'après son aide de camp, tout avait changé depuis qu'elle était entré dans sa vie. Je doute qu'une jeune femme aussi ravissante se soit entichée d'un intello mono-maniaque de l'espèce de Birkin pour ses jolis yeux cernés ou alors pour ses discours passionnant sur les cinétiques enzymatiques...après libre à vous d'en déduire ce que vous voulez, tout cela ne me regarde ni ne m'intéresse... »

Kimblee sourit à nouveau. Là il n'avait pas triché, il trouvait réellement Birkin pathétique, ce bon vieux docteur avait perdu la boule depuis longtemps. Il n'avait eu aucune intelligence et s'était fait pincer bêtement. Il avait passé années en prison, subissant humiliation sur humiliation de la part de l'armée. Kimblee avait été plus éclairé, il s'était comporté dignement et était allé en prison purger sa peine. Il avait feint ignorer l'existence de la Pierre, pour une raison évidente, le Crimson Alchemist ne voulait pas abattre ses cartes, et selon la réaction de Mercedes, il saurait ce qu'elle en savait, la Pierre n'intéressait pas Kimblee.
Mercedes n'était pas dupe, elle comprendrait vite où Kimblee voulait en venir, elle ne devraient pas se laisser faire par le serpent qu'était Birkin, car il la mordrait au moment où elle s'y attendrait le moins. De toute façon, même si elle ne comprenait pas, cela ne le concernait pas, il avait ses propres objectifs et savait comment mener sa barque, c'était à Mercedes d'arriver à se débrouiller elle-même.
Elle lui demandait maintenant de l'accompagner, c'était vraiment intéressant, il pourrait sans doute s'amuser un peu, après tout, Mercedes avait les mêmes idées que lui, et l'idée du spa n'était pas pour lui déplaire.

« Pourquoi pas...retourner à Lior sera une bonne occasion de s'amuser un peu, et je suis sûr qu'effectivement nous passerons un très bon moment. Les recrues à Lior ont bien besoin d'être formées, de ce que j'ai vu là-bas l'armée a envoyé beaucoup de jeunes soldats fraîchement formés qui n'ont jamais vu le front...leur peur les rendra hors de contrôle, ça promet d'être un joli carnage...je vous fait confiance pour veiller à cela... »

La jeune femme prenait de plus en plus d'aises ce qui n'était pas pour déplaire au Crimson Alchemist, il était assuré de ne pas passer une ou deux nuits seul quand il serait à Lior, et ce n'était pas pour lui déplaire...après tout, il aimait aussi les femmes, mais pas n'importe lesquelles, il était très exigent physiquement, et justement Mercedes remplissait totalement ses critères : grande, d'une beauté rare, avec un corps parfaitement proportionné, apprêtée et aguicheuse...elle avait tout pour lui plaire et qu'ils aillent un petit peu plus loin elle et lui. En plus, la jeune femme était comme lui, cela promettait d'être...bestial, le mot était approprié et particulièrement alléchant.

« Vous semblez également très forte au jeu de la flatterie...mais je sais qu'au fond vous vous considérez comme bien meilleure que moi car vous avez pris le contrôle de la situation. Et je vais vous faire une confidence, je vous laisse ce contrôle et même cette supériorité si ça vous intéresse tant, comme je vous l'ai déjà dit, je me moque de toutes ces considérations, alors si ces lauriers vous font plaisir, je vous les laisse sans problème. Quant à votre chance légendaire, je pense que vous avez certainement bien du assurer vos arrières, je ne crois pas en la chance, mais en la capacité qu'ont certaines personnes à la provoquer. »

Kimblee était un Alchimiste, donc normalement un scientifique, ce qui pouvait expliquer cette vision des choses assez cartésienne. La réponse de Mercedes sur son passé fut une des plus intéressante de la conversation, en effet, l'alchimiste attendait beaucoup de cette réponse, et l'embarras de la jeune femme était visible, il l'avait prise au dépourvu, c'était un doux sentiment que celui d'avoir frappé dans le mille.

« Alchimiste d'Etat...intéressant, je ne vous voyais pas porter la montre en argent. Vous êtes vraiment pleine de ressources cachées ma chère. Donc le King vous a pris sous son aile alors que vous n'étiez que simplement Commandant...décidément lorsque des camarades me disaient qu'en sortant des écoles d'officiers nous n'étions pas tous égaux...je ne pensais pas que c'était vrai à ce point. Quoi qu'il en soit, c'est une belle carrière que vous avez réalisée...vos compétences et vos talents seuls sont responsable de votre montée en grade. »

Alors qu'il achevait sa phrase, Kimblee fixa la poitrine et les jambes de Mercedes avec un sourire provocateur. L'alchimiste faisait un énorme sous-entendu, il avait cru Mercedes, seulement, selon lui, l'idée qu'elle était passée par des voies alternative pour avoir des promotions se confirmaient...il était trop intelligent pour faire une allusion directe et énerver la jeune femme, il se contenta donc de la piquer au vif en se promettant d'embrayer sur autre chose dès que la situation se présenterait.

La jeune femme se pomponna avant de revenir sur des sujets plus pragmatiques : ses directives. Un sujet qui intéressait particulièrement Kimblee, car il voulait connaître la suite des évènements...des congés...voilà ce qui ne le réjouissait pas vraiment...mais bon, il fallait bien respecter les ordres de son nouveau supérieur hiérarchique.

« C'est entendu, je vous rejoindrai d'ici deux semaines à Lior, et dès lors nous aviserons. »

Kimblee laissa régner un silence de quelques dizaines de secondes pour que la Belle lui dévoile les activités qu'elle lui avait prévue pour ses vacances. Il prit la photo, et un frisson lui parcourut l'échine...une Ishbale, il allait vraiment s'amuser.

« Une Ishbale qui visiblement m'a échappé lorsque j'étais en poste...vos désirs sont des ordres. Je vais m'appliquer à de qu'elle comprenne qu'il ne faut pas jouer avec l'armée, et lui donner un petit cours sur la nitroglycérine...elle fera une merveilleuse bombe, je vais expérimenter une nouvelle technique sur elle...ça sera grandiose...vous ne serez pas déçue...dommage vous ne serez pas là pour voir le fruit de ma créativité du moment... »

Kimblee était reparti dans un de ses délires artistiques. Son Œuvre à lui allait renaître...une Ishbal...comme au bon vieux temps, alors qu'il était libre et sillonnait le désert et les terres arides d'Ishbal en quête de matériau pour ses œuvres d'art. Mercedes avait été particulièrement ingénieuse dans le sens où lorsque Kimblee n'était pas occupé, il était enclin à s'occuper lui-même, et à commettre des atrocités purement gratuites jusque dans son camp...il avait à nouveau un but qui lui donnerait surement du fil à retordre, en effet, les Ishbals n'étaient pas réputés pour se laisser faire. Ce qui surprit Kimblee par la suite fut une question personnelle de Mercedes...il n'avait pas réellement prévu ce type de question de la part d'une personne comme Mercedes qui ne semblait témoigner de l'intérêt que pour elle même. Kimblee sourit à nouveau...personne ne lui avait jamais posé des questions sur son passé.

« Je ne suis pas un aristocrate...et mon passé est certainement moins glorieux que le vôtre...vous voulez savoir, pourquoi pas après tout? Considérons ça comme de l'Echange Equivalent. Je viens de l'Ouest du Pays, d'une famille sans histoire, et sur les conseils de mon père, j'ai commencé à travailler avec divers petits boulots, mais je m'ennuyais, alors un jour j'ai acheté un livre traitant de l'alchimie à une librairie...le genre de curiosité qu'on vend aux gens en leur faisant miroiter qu'ils ressortiront alchimistes en feuilletant les 1000 pages de théories indigestes. En fait, je me suis passionné pour ce livre, et j'ai passé mes nuits à m'instruire sur l'alchimie et toutes ses modalités, puis j'ai commencé à m'entraîner tout seul en réparant les objets cassés à la boutique à laquelle je travaillais. Dans mes lectures, je suis tombé sur un traité de chimie sur certaines molécules capables de provoquer des explosions...et toutes ces molécules pouvaient être synthétisées à partir d'atomes très abondants comme l'azote et le carbone, nécessitant quelque fois des métaux en petite quantité...et là a été le début de mon accomplissement en tant qu'alchimiste, j'ai commencé à m'entraîner en faisant exploser des souches de bois, mais mon patron de l'époque n'a pas approuvé que j'ai fait sauter le comptoir un beau jour que je testais deux cercles alchimiques que j'avais dessiné spécifiquement pour transmuter des explosifs. Puis les conflits d'Ishbal ont commencé... »

Kimblee parlait comme s'il était en transe, on sentait en lui une sorte de frissonnement, comme s'il se délectait de son propre passé.

« ...l'Armée recrutait et je me retrouvais sans le sou à vivre dans la rue...j'ai alors rejoint un centre de recrutement de l'armée alors que les militaires m'avaient arrêtés pour vagabondage, et lorsque l'officier a vu ce que je savais faire en alchimie...il s'est tout de suite intéressé à mon profil et m'a inscrit au concours... que j'ai réussi également avec les honneurs. Peu de temps après, on m'a envoyé à Ishbal pour détruire des bâtiments au départ... c'est d'ailleurs là-bas que je me suis fait faire mes tatouages pour être plus rapide dans mes transmutations...un beau jour j'ai réalisé quel a plupart des atomes nécessaires à la conception de bombes étaient très abondants dans le corps humain...ça a été une révélation, l'Etat-Major m'a tout de suite affecté à une autre brigade et m'a confié un amplificateur alchimique...une Pierre Rouge, et la suite vous la connaissez. J'ai montré aux Ishbal toute la puissance de mon alchimie et la grandeur d'Amestris...si vous aviez été là, vous n'auriez pas pu résister à un tel chaos, c'était magnifique...des explosions, des cris, des pleurs...grandiose, le bruit des explosions et des tirs se mariaient avec les cris des militaires et des Ishbals, tel une Symphonie Funèbre qui annoncerait le retour d'un Nouvel Age Chaotique...vous me demandez pourquoi j'ai intégré l'armée? Cette question est inappropriée dans mon cas...l'important est pourquoi je ne l'ai pas quitté...tout simplement car j'ai trouvé ma vocation, ma raison d'être en portant l'uniforme bleu... »

Le regard de Kimblee se perdit dans le vague, le début de son discours était plutôt cohérent, mais là il s'égarait totalement. Mercedes comprendrait certainement qu'elle avait bien fait d'occuper le Crimson Alchemist pendant son absence, sans quoi c'était s'exposer à la folie et l'imprévisibilité de ce dernier qui pouvait à tout moment décider de se mettre à « créer »...

HRP : voilà enfin la réponse, j'ai préféré prendre mon temps pour te servir une belle réponse, car j'avais vraiment de l'inspiration pour celle là XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Lun 15 Mar - 18:22

HRP : Alors tout abord un Grand désolé pour cette immonde absence, et merci de m’avoir attendu ^^

Ensuite voilà un maigre post RP, histoire que je te débloque vite, je me souviens pas de toute la conversation donc j’ai fait bref ( pour une fois ! ) Et encore Désolé, ma divine personne peut aussi parfois être chiante ♥


La conversation avançait, et le train qui devait embarquer la Belle direction East City n’allait pas tarder à partir. Mercedes passait ses derniers instants avec Kimblee … Mais bien entendu, les deux êtres diaboliques seraient amené à se revoir ... tôt ou tard. C’était évident …

Cette discussion mélangeait habilement complot militaire, débat philosophique et jeu de séduction. La Divine venait de trouver son reflet masculin. Ce type était aussi monstrueux qu’elle, malgré quelques différences. En effet, l’esprit cartésien de Kimblee s’opposait radicalement à la vision du monde qu’avait Mercedes. Elle qui ne jugeait que par la richesse, la gloire et la beauté … Mais malgré tout, et il fallait l’avouer … ces deux là s’étaient bien trouvés ♥

Tout cela ne pouvait que laisser supposer le pire ou le meilleur pour l’avenir du pays … La Belle en repensant à tout ça, ne pût s’empêcher d’esquisser un léger sourire. Tout s’était passé comme elle le voulait. Elle tenait plus ou moins Kimblee en laisse. Un atout de plus dans sa manche ♥ Le coup d’Etat allait s’annoncer grandiose ! La Pierre Philosophale n’attendait plus qu’elle ! La Divine se perdit peu à peu dans ses rêves mégalomanes, et sembla être même pendant un cours moment, complètement submergé par ces derniers. Son heure de gloire ne saurait tarder. Kimblee la ramena à la réalité en répliquant à une de ces précédentes paroles :


Citation :
« Je ne comprends que trop bien la nécessité d'employer la manière forte. Je suis un professionnel, et en effet vous ne serez pas déçue, et je pense que moi non plus. »

La Reine, la Magnifique et Transcendante Mercedes D. Cortez fît mine de l’écouter, comme pour ne pas paraître impolie. Une fois que l’homme se tût, la Belle s’empara de son verre d’un geste gracieux puis le porta à la bouche. Tous les gestes de la Générale étaient comme subjuguant. /s’enflamme/ Oui, elle était si maniérée et si gracieuse … que personne ne pouvait restait indifférent face à elle … une créature presque divine. Elle se contenta de répondre à Kimblee par un sourire. Un de ces sourires démoniaques dont seule elle, avait le secret … Ce genre de sourire qui signifiait généralement bien des choses …

La conversation reprit, toujours sur un ton plus sérieux. Le jeu de séduction passa en second plan l’espace de quelques instants. En effet, Kimblee, s’entreprit dans un espèce de « débat philosophique ».


Citation :
« Je vais donc vous donner mon point de vue réel sur la question. La richesse, la reconnaissance, le succès, en effet, c'est extrêmement important à Central, car la Haute-Société ne jure que par l'Armée, tant qu'elle a le pouvoir. Si je me réfère à votre statut, vous ne pouvez en effet pas négliger cet aspect, ce qui est logique en soit. Ce système est d'ailleurs comparable à ce petit lézard qui se mord la queue comment s'appelle-t-il déjà? Oui l'Ouroboros... vous êtes encensée alors vous vous considérez comme supérieure. Mais sur le champ de bataille, croyez-moi, il n'y a plus rien, cela permet réellement aux hommes de se révéler, plus de civilisation, plus que des bêtes qui se battent pour la survie...des corps vide, qui l'ont toujours été et qui se battent pour survivre. L'homme n'est qu'un singe un peu plus évolué qui est suffisamment intelligent pour conceptualiser sa supériorité et se mentir à lui-même. La seule inégalité qui demeure, c'est celle devant la crainte d'y passer, au moment où l'homme sait qu'il va mourir, cette petite lueur sans ses yeux qui permet de savoir qu'il a enfin réalisé qu'il n'y avait plus d'espoir. »

La discussion n’était que plus intéressante puisqu’en effet, les deux protagonistes avait une vision de la vie très différente. Mercedes, jouait la carte de la « pseudo-tolérance » avec Kimblee. Mais en réalité, elle méprisait les opinions de ce dernier. De tout façon, tout ce qui était différent d’elle n’était que médiocrité et bassesse … * soupir * Puisqu’en effet, par opposition, elle, n’était que perfection. Cependant, il fallait mieux pour le moment « jouer » les compréhensives. Froisser Kimblee, était bien trop risqué pour le moment. Ses derniers mots semblaient d’ailleurs être teintée de folie … Encore une fois, son côté psychopathe ressortait… C’est donc avec un peu de retenu, qu’elle rebondit sur les propos du Crimson Alchemist. La Belle se contenta de passer sa main dans ses cheveux, puis de prendre un air assez distant et hautain. Ce genre d’air, caractéristique de la Grande Aristocratie.

« Votre vision des choses est assez « spéciale » je dois l’admettre. Le champs de bataille ? Mais voyons mon cher, tout le monde ne va pas sur le champs de bataille ♥ Seuls les êtres inférieurs dont la vie est futile, y sont envoyés. Ils combattent pour une cause que NOUS, les gens supérieurs, leur dictons. Ils sont comme des marionnettes, des bêtes, contrôlés par l’élite, que j’incarne à merveille ♥ D’où la différence entre moi et le commun des mortels. Et puis même dans la mort, je leur serais supérieure ; moi qui ait gravé à jamais l’histoire d’Amestris de par mon excentricité, ma beauté, et ma réussite ! Je dois me répéter … mais je crois que cette phrase résume toute ma pensée : « toutes les vies n’ont pas la même valeur ». Nous ne sommes pas égaux même face à la mort. La mienne sera plus importante que celle des autres. Il en est ainsi ♥ »

Aaahh, quand Mercade parle d’elle même … Ca c’est du spectacle ! Cela allait peut être étonner, ou même amuser Kimblee. Après tout, la Divine était partie dans une tirade presque lyrique, où elle ne cessait de se jeter des fleurs … si ce n’est carrément des bouquets … Enfin Bref, la Belle se tût, laissant place à quelques secondes de silence. Elle contempla son reflet projeté par la paroi cristalline de son verre. Ahh … Mercade *__*

Puis c’est après quelques regards langoureux, et autres allusions suggestives que la conversation reprit … au sujet notamment de Terry Connelly et du fameux Ivo Birkin. Cet homme, … Mercedes devait en savoir plus à son sujet. En effet, le scientifique pouvait se révéler être très intéressant … Notamment parce qu’il était susceptible de pouvoir créer la Pierre. Et ce, dans le dos de Bradley. Fantasque ! La Divine allait donc utiliser le Kim-chou pour amasser quelques infos au passage concernant Birkin … Plus elle en saurait sur cet insignifiant, et plus elle serait à même de l’utiliser dans le futur.


Citation :
« En effet, Birkin n'est pas un artiste, loin de là. D'après ce que je sais, il était scientifique avant la guerre d'Ishbal, et l'armée l'aurait enrôlé. Encore un type qui a pété les plombs sur place, je ne sais pas très bien ce qui s'est passé, mais on dit qu'il chimérisait des civils et a fait un certain nombre d'expériences interdites à Ishbal. Ce bon vieux docteur est devenu complétement marteau, et il était vraiment flippant dans son genre à ce que disaient certains soldats, il a ordonné l'élimination de plusieurs villages Ishbals dans l'unique but de créer la Pierre Philosophale. Pour un homme sensé rationnel et intelligent, cela est plutôt étrange non? Croire à des histoires de Pierre Philosophale, une légende...Birkin avait perdu la tête, à mon avis il est toujours aussi psychotique, c'est pour cela que je vous dis de vous en méfier, il se considère avant tout comme un scientifique et non comme un militaire, c'est comme ça qu'il a tenté de justifié ses actes au tribunal. Voilà ce que je sais de cet homme, quoi qu'il en soit, il n'a pas été très malin, sa défense au tribunal était bancale et il n'a pu cacher sa folie, cela m'étonne que Bradley ait choisi un tel loser aux commandes, car je vous le répète ce type se définit lui-même comme un scientifique et non comme un militaire. En fait, étant à Ishbal, je sais très bien ce qu'il s'est passé, Birkin s'affichait avec une jeune femme d'une beauté peu commune, et d'après son aide de camp, tout avait changé depuis qu'elle était entré dans sa vie. Je doute qu'une jeune femme aussi ravissante se soit entichée d'un intello mono-maniaque de l'espèce de Birkin pour ses jolis yeux cernés ou alors pour ses discours passionnant sur les cinétiques enzymatiques...après libre à vous d'en déduire ce que vous voulez, tout cela ne me regarde ni ne m'intéresse... »

Bref, tout un programme en soit ♥ Mercedes devait se la jouer finaude. Elle écoutait attentivement le Crimson Alchemist, le fixant dans les yeux … Très intéressant … La pierre philosophale, le tribunal, et cette femme … Au final, il ne devait être qu’un homme comme les autres c’est-à-dire un crétin obsédé. Si pour l’appâter il ne suffisait que de l’allumer, Mercedes ne ferait sans doute qu’une bouchée de cet homme. Puisque la Divine excellait dans l’art de la séduction … En tout cas, la Belle saura se rappeler en tant voulu de tout ceci. Kimblee venait de lui fourguer d’importantes informations. ♥ Mercedes comprit en même temps que caresser Kimblee dans le sens du poil pouvait lui rapporter gros. Mais attention tout de même à ne pas trop en faire. Avec le Crimson Alchemist, tout se faisait dans la « nuance » et « l’ambiguïté ». La Magnifique resta pensive quelques secondes, le temps d’analyser et de passer toutes ces données au peigne fin. Pouvait-elle faire confiance à Kimblee ? Qui était cette fille ? Une nouvelle ? … Quel était son but ? Manipuler Birkin ? Qui aurait pu faire ça ? Un espion ?! … Soudain, Mercedes se remémora de sa soirée d’hier passé en la compagnie du King. Elle eût comme un bref Flashback :
Citation :
« Ne cherchez pas, vous ne connaissez pas encore notre espion. Un jour, peut être, je vous ferais vous croiser. Cela pourrait être… intéressant…
»


Cette phrase … lui revint à l’esprit. Mercedes avait conscience du fait qu’elle avait trop bu hier en la compagnie du King. Ces mots … ne seraient-ils alors qu’une pure invention, une déformation d’une phrase entendue ou bien la pure vérité ? Ca elle ne le savait pas. Mais cette histoire de « fille » dont elle n’avait jamais entendu parler lui trotta dans la tête. Tout abord parce que tout ceci lui paraissait louche. Elle, qui était pourtant SECONDE du King, connaissait moult secrets d’Etat, tous aussi sombres et macabres les uns que les autres. Mais l’existence même de cet « espion » lui était tout à fait inconnu. Pourtant la Divine était au courant pour la pierre philosophale, le massacre d’Ishbal … Pourquoi lui cacher l’existence d’un espion ?! Et puis était-ce le même espion à Ishbal et dont le King a parlé ? Et … qui a dit que cette fille était une espionne ? Le King a t-il vraiment dit ça hier soir ?

La divine se posa d’innombrables questions. Comme pour mieux réfléchir, et comme pour ne rien laisser paraître, la Belle se contenta de s’admirer dans son miroir de poche orné d’or massif, et tout droit sorti de son sac à main. Une fois que Kimblee eût fini ce jolie discours. La Belle ne pouvait que rebondir sur ses propos. Elle devait en savoir plus, sans pour autant en avoir l’air. Kimblee ne devait pas savoir toutes ces choses …


« Je vois. Birkin semble d’après vos dires, être un humain des plus méprisables. Je me ferais une joie de le soumettre comme il se doit. Haha ♥ En effet, si vous faîte plutôt dans le massacre de masse, je préfère de loin la torture psychologique individuelle ♥. Mais comme disent nos frères : « les goûts et les couleurs ne se discutent pas ». Et c’est sur cette note teintée d’ironie et de mépris que la Belle s’arrêta avant de reprendre : « Quoiqu’il en soit Birkin m’effraie autant qu’une balle de golf. Toutes ces histoires de Pierre Philosophale sont ridicules … Je pense qu’on le saurait si une telle Merveille exister. Mais que voulez-vous, les hommes ont besoin de croire en des choses irréelles. Nous devrions nous montrer plus tolérant »

Et c’est tout en esquissant un sourire digne du Diable en personne, que la Belle se tût. Le serveur lui amena une tasse de café. Mercedes y plongea un sucre avant de le mélanger à la mixture amère. Et c’est tout en mélangeant avec sa petite cuillère, que la Divine revint à la charge :


« Comme je vous l’ai dit Birkin est la roue de secours en attendant que je reprenne les choses en main. On l’a nommé à ce poste provisoirement. Il n’est qu’une marionnette de l’Etat. C’est pour ça qu’il occupe une telle fonction à Lior. Mais rassurez-vous, je compte bien reprendre les rennes de la situation. Après tout, le commandement appartient à moi et à moi seule. Néanmoins, une chose m’amuse dans votre histoire. La présence de cette femme … comme si l’histoire de Birkin était un mythe, et que cet être devait être la cause du changement de Birkin. Comme si elle était une ensorceleuse, ou une sirène. Avez-vous déjà vu cette femme ? Vous savez, les belles femmes ne sont pas courante sur le champs de bataille. L’existence même de cet être ne viendrait-il pas de l’imaginaire collectif d’humains ? »

Ou l’art de tourner les choses façon Mercedes. Mais Kimblee n’était pas un idiot. Il se rendrait sûrement compte des intentions de la Belle. Mais qu’importe. Cela ne compromettait en rien les plans de la Divine. Et puis c’était l’occasion rêvée d’en savoir plus sur ce sujet qui semblait l’émoustiller depuis tout à l’heure.


Citation :
« Pourquoi pas…retourner à Lior sera une bonne occasion de s’amuser un peu, et je suis sûr qu’effectivement nous passerons un très bon moment. Les recrues à Lior ont bien besoin d’être formées, de ce que j’ai vu là-bas l’armée a envoyé beaucoup de jeunes soldats fraîchement formés qui n’ont jamais vu le front…leur peur les rendra hors de contrôle, ça promet d’être un joli carnage…je vous fait confiance pour veiller à cela… »

Le « pourquoi pas » de Kimblee fît sourire Mercedes. Comme s’il avait le choix … Mais l’important c'était qu’il accepte n’est-ce pas ? Assouvir totalement le Crimson Alchemist était impossible ou du moins pas sans risque. Et La Divine avait bien trop besoin de lui pour prendre un tel risque. Les paroles de son convive lui mettaient l’eau à la bouche. La Générale Cortez était réputée pour tyranniser les nouvelles recrues ♥ La Divine se contenta donc d’acquiescer de la tête, et d’esquisser un sourire des plus charmeurs et démoniaque.

Cependant Mercedes perdit vite son petit sourire en coin, lorsque Kimblee reprit la conversation en main et qu’il exposa son point de vu sur leur « relation » si je puis dire.


Citation :
« Vous semblez également très forte au jeu de la flatterie...mais je sais qu'au fond vous vous considérez comme bien meilleure que moi car vous avez pris le contrôle de la situation. Et je vais vous faire une confidence, je vous laisse ce contrôle et même cette supériorité si ça vous intéresse tant, comme je vous l'ai déjà dit, je me moque de toutes ces considérations, alors si ces lauriers vous font plaisir, je vous les laisse sans problème. Quant à votre chance légendaire, je pense que vous avez certainement bien du assurer vos arrières, je ne crois pas en la chance, mais en la capacité qu'ont certaines personnes à la provoquer. »

C’est tout en se tortillant une de ses pointes, que la Divine arbora de nouveau, un sourire machiavélique. Si le début de la prise de parole de Kimblee l’inquiéta, … au final, la Belle était rassurée. Cet homme était vraiment différent des autres. Et particulièrement perspicace. Mercedes ne pouvait pas tout lui cacher, elle reprit donc sur un ton plus sérieux :

« En effet. Je suis Mercedes D. Cortez, je ne peux que me considérer comme supérieur face à tout autre être vivant. ♥ » ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Lun 15 Mar - 18:27

La Belle donna un coup de tête dans le vent, de façon à faire avec ses cheveux le fameux « mouvement l’Oréal » …. ._. Aaahh, qu’elle était belle *_* Elle répliqua tout de même avec une pointe d’ironie :

« Quelle générosité ! Vous êtes un vrai Gentleman … Haha. ♥ Je veux les lauriers mais pas seulement, … je veux … tout. ♥ »

De la même façon que parfois le côté psychopathe de Kimblee ressortait, cette fois-ci c’était le côté mégalo de Mercade qui prenait la relève ! Ils faisaient vraiment un beau tandem …

« Ne soyez donc pas si sceptique. Je suis sûrement bénie des Dieux, voilà tout ♥ »

Mercedes jouait dans l’ironie et la désinvolture. Cela lui plaisait de se moquer d’elle-même, même si dans le fond tout portait à croire que La Générale se considérait vraiment comme Divine … On ne savait plus vraiment sur quel pied danser du coup … Et c’est là que le paradoxe « Cortez » prenait tout son sens. On était entre l’ironie et la vérité …

Citation :
« Alchimiste d'Etat...intéressant, je ne vous voyais pas porter la montre en argent. Vous êtes vraiment pleine de ressources cachées ma chère. Donc le King vous a pris sous son aile alors que vous n'étiez que simplement Commandant...décidément lorsque des camarades me disaient qu'en sortant des écoles d'officiers nous n'étions pas tous égaux...je ne pensais pas que c'était vrai à ce point. Quoi qu'il en soit, c'est une belle carrière que vous avez réalisée...vos compétences et vos talents seuls sont responsable de votre montée en grade. »

Kimblee semblait s’intéresser au plus haut point au passé de la Belle. Ce qui lui déplaisait fortement. L’homme avait frappé en plein dans le mille. Et il le savait. Mais Mercedes ne s’avouait pas vaincu, … le mensonge restait sa plus belle arme ♥. De toute façon, même contre Kimblee, ELLE, la Divine ne pouvait perdre. L’ironie du Crimson Alchemist fît sourire jaune la Belle, compte tenue du fait qu’on était sur un sujet brûlant pour le coup …

Néanmoins Mercedes réussit à garder son sang-froid et à ne rien montrer de tout cela. Kimblee faisait semblant de rentrer dans son jeu, tout en sachant très bien la vérité ou presque … Après tout, si Mercedes était devenue Générale ce n’était pas que grâce à ses promotions canapés … ce que le Crimson Alchemist insinua très fortement. Il voulait jouer dans la provoc ?


« Vous voulez que je vous les montre ? » Dit-elle sur un ton des plus enjôleurs. La température montait de sept ou huit crans pour le coup. Kimblee ne s’attendait sûrement pas à une attaque de front, mais c’était mal connaître Cortez … Et puis cette provocation lui permettrait d’esquiver la conversation sur son passé. Un coup de maître. La Belle passa une de ses jambes sur l’autre, puis lança un sourire à Kimblee, qui « incitait carrément au viol » … Elle passa sa main dans ses cheveux, le regard à la fois « proche et lointain » comme pour faire craquer Kimblee. Mercedes connaissait toutes les parades amoureuses, & il était presque impossible de résister au charme de la succube. Pour qui, l’amour et la séduction n’était qu’un moyen comme un autre d’arriver à ses fins.

Citation :
« Une Ishbale qui visiblement m'a échappé lorsque j'étais en poste...vos désirs sont des ordres. Je vais m'appliquer à de qu'elle comprenne qu'il ne faut pas jouer avec l'armée, et lui donner un petit cours sur la nitroglycérine...elle fera une merveilleuse bombe, je vais expérimenter une nouvelle technique sur elle...ça sera grandiose...vous ne serez pas déçue...dommage vous ne serez pas là pour voir le fruit de ma créativité du moment... »

Le Kim-chou devait être sous pression entre une Mercade en mode tentatrice et sa nouvelle mission officieuse, qui semblait tout particulièrement lui plaire. La Belle pouvait être fière d’elle, Kimblee serait bien loin de Lior … Il fallait éviter à tout prix que la folie du Crimson Alchemist se manifeste … du moins jusqu’à la Genèse. Après il pouvait faire ce qu’il voulait …

La Belle était aux anges, tout semblait lui aller. Finalement, elle était divinement géniale si ce n’est plus ! Elle l’écouta divaguer avec ses histoires de bombe. Au final, il n’était rien d’autre qu’un chien en manque d’os ! Mercedes lui en fournirait à foison avant de le lâcher enragé en pleine ville de Lior ! hahahahahahahahahaha ! Intérieurement, la Divine jubilait de joie. Elle entendait déjà sonner son heure de gloire.


« Profitez-en pour me ramener sa tête sur un pic. Je voudrais refaire la décoration de ma salle de bain, et j’adore ramener des trophées de Guerre ♥ Et puis ça vous donnera un enjeu supplémentaire ♥ »

Mercedes ne quittait plus sa posture aguicheuse, ni même ce ton particulièrement enjôleur. La Belle murmurait presque comme pour rendre fou son interlocuteur … Ses paroles à la fois morbide et excitante, ne devaient que plaire davantage à Kimblee. Mercedes adorait mener ce jeu, ça l’excitait aussi …

Kimblee enchaîna ensuite en narrant sa propre histoire. Mercedes ne l’écoutait plus que d’une oreille. Le début de l’histoire était particulièrement ennuyeux, et la fin assez effrayante … Ce type restait un fou furieux quoi qu’on en dise. Jamais alors il ne pourrait égaler l’élégance et le machiavélisme Divin de la Belle. Il ne serait toujours qu’inférieur à elle. Malgré tout, il restait un bon atout pour la Divine et un homme mafoi sympathique, et agréable. Du moins différent des communs des mortels, et proche dans une certaine mesure de la Divine.

Néanmoins, Mercedes écouta tout de même Kimblee, bien que très passivement. Connaître cet homme et son passé, était toujours un plus.

La conversation se faisait longue, et le train que devait prendre la Belle n’allait plus tarder à partir. Mercedes pouvait néanmoins encore rester ici quelques instants, …


« Mon train va bientôt partir. Je ne vais pas tarder à filer. ♥ » prévint t-elle d’une voix sensuelle.


HRP : pas si petit finalement ._. Je te laisse choisir si tu veux rester faire 1-2 post ou partir directement, voili ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolf J. Kimblee
Crimson Alchemist
Membre

avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Messages : 37
Age : 29
Rang dans le RP : Maniaque des explosifs

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
8/10  (8/10)

Pouvoir: Provoquer des explosions

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Mer 14 Avr - 20:30

Kimblee écoutait les raisonnements fumeux de la jeune femme qui se trouvait en face de lui. Elle était puissante et gradée, elle était donc le genre de femme qui pouvait avoir une incidence sur le déroulement des évènements qui façonnaient l'Histoire. Il était vraiment curieux qu'une femme aussi prétentieuse ai pu s'élever dans les hautes-sphères de l'Etat, après tout, tout cela n'était pas le problème de l'Alchimiste Ecarlate. Ses considérations sur le champ de bataille et les pauvres bougres qui le peuplaient étaient à son image, délicieusement abjectes. De toute manière Kimblee avait rejoint l'Armée pour une raison bien particulière, pouvoir retourner sur le champ de bataille. Le premier objectif, à savoir en découdre avec Scar avait été rempli, il avait maintenant champ libre pour aller dans un nouvel endroit où il pourrait assouvir ses pulsions meurtrières et voir jusqu'où le monde et la société toléraient les gens comme lui. A la question sur la jeune femme qui tournait autour de Birkin, Kimblee haussa les épaules de manière théâtrale.

« Non je n'ai jamais rencontré cette femme. Après, il s'agissait de rumeurs de soldats, les rumeurs sont à prendre pour ce qu'elles sont, à savoir des rumeurs. Les soldats en parlaient dans différents camps, je pense donc qu'il y avait un fondement, ils parlaient d'une très belle femme. C'est tout ce que je sais, je n'étais pas dans l'unité de Birkin et ce dernier ne m'intéressait pas particulièrement. »

C'était vrai, cette femme semblait avoir beaucoup d'intérêt en le rat de laboratoire, elle en parlait beaucoup alors que ce dernier n'était pas vraiment intéressant, une victime du système de plus qui avait été traumatisée par la guerre d'Ishbal. A l'évocation de la Bénédiction des Dieux de Mercedes, Kimblee ne répondit pas et se contenta de servir à sa supérieure un sourire ironique qui montrait que si Kimblee ne disait rien il n'en pensait pas moins, les Dieux comme elle les appelaient n'étaient en fait que la synthèse des peurs primaires des humains... L'attention de l'alchimiste fut détournée par le numéro de charme assez conséquent que fit la jeune femme. Elle lui proposait de lui montrer sa montre d'alchimiste d'État, bien évidemment, la posture de la jeune femme corrélée au ton langoureux et aux moult allusions qu'elle faisait depuis le début du repas pouvaient porter à confusion et orienter la compréhension de la discussion dans un tout autre sens.
Lorsqu'elle reparla se sa cible, les yeux de l'Alchimiste Ecarlate s'illuminèrent, il fixait Mercedes avec une étrange lueur. Elle avait su appâter Kimblee avec les mots qu'il fallait. Lorsqu'il trouverait cette jeune femme il lui montrerait que l'Alchimie pouvait être utilisée de différentes façons et que l'alchimie de destruction de l'Alchimiste Ecarlate en était un des summum. Elle allait souffrir et serait éliminée dans un festival d'explosion. Un sourire carnassier illumina le visage de l'homme au catogan.

« La tête? Il vous faudra certainement plusieurs jours pour retrouver les morceaux. Vous ne serez pas déçue par mes services, cette mission me convient parfaitement. »

Mercedes Cortez devait partir. C'était bien ainsi et de toute manière il fallait aussi que Kimblee parte, il avait une mission et une cible. L'homme observa une dernière fois la photo pour s'imprégner de son adversaire, il allait vraiment bien s'amuser et espérait que sa cible savait se défendre. Il n'y avait pas de plus belle harmonie que deux personnes prêtes à tout pour se détruire, et comme toujours, le festival d'explosions finirait sans doute par les envelopper. Kimblee fit un petit clin d'oeil à Cortez avant de partir.

« Une fois que j'aurais effectué le petit service que vous me demandez je vous contacterai, ça ne prendra pas très longtemps. »

Le serveur s'empressa de venir et de tendre une petite coupe avec l'addition, il y en avait pour plusieurs dizaines de milliers de Cenz. Kimblee sourit et rendit la coupe au serveur, cette derniere lui explosa dans les mains et l'homme effrayé, partit sans demander son reste. Lorsque Kimblee quitta le lieux, les gens qui faisaient la sécurité à l'entrée se poussèrent, méfiants à l'égard de celui qui avait failli faire exploser un de leurs collègues. Kimblee mit son manteau et héla un taxi...que c'était bon de se sentir vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes D. Cortez
Petit Nouveau *_*
Invité

avatar

Scorpion Chèvre
Messages : 1294
Age : 25
Rang dans le RP : # Générale D'Amestris, Seconde du King, Grande Méchante.
Rang spécial Hrp : STEPH Never Die ~ Légende Du Forum (L) ~

Feuille de personnage
Points:
89/85  (89/85)
Niveau:
15/20  (15/20)

Pouvoir: # Alchimiste Avec Cercle Tatouée Permettant de Créer des Mirages # Maître dans l'Art de L'Escrime

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Mer 21 Avr - 20:51

Mercedes était vraiment géniale et il fallait se l’avouer … ♥ Tout lui réussissait ou presque ! Conservant sa posture des plus incitatrices, la Divine continua à fixer Kimblee d’un regard langoureux … Au final, son jeu de séduction s’avérait être plus qu’efficace. Le Crimson Alchemist n’était qu’une bête, se limitant à ses instincts primaires. Définir sa pensée pouvait se résumer à quelques mots : plaisirs charnelles & destruction. Aahh … les humains étaient si pitoyables … et Kimblee en était définitivement un aux yeux de Mercedes. Malgré tout, et aussi paradoxale que cela puisse être, La Divine voyait en lui, peut être un des derniers rescapés de l’humanité. Il était différent du commun des mortels, sans pour autant atteindre le statut de Divinité qu’elle s’était elle-même autoproclamée.

Citation :
« Non je n'ai jamais rencontré cette femme. Après, il s'agissait de rumeurs de soldats, les rumeurs sont à prendre pour ce qu'elles sont, à savoir des rumeurs. Les soldats en parlaient dans différents camps, je pense donc qu'il y avait un fondement, ils parlaient d'une très belle femme. C'est tout ce que je sais, je n'étais pas dans l'unité de Birkin et ce dernier ne m'intéressait pas particulièrement. »

Finalement, Mercedes allait devoir se contenter de peu d’informations sur cette femme. Kimblee ne semblait pas en savoir plus qu’elle … Mensonge ? Vérité ? La Divine ne savait pas vraiment à quoi se fier. Mais elle saurait se souvenir de cette « femme », apparemment responsable du comportement de Birkin pendant Ishbal. En y réfléchissant, les hommes étaient tous les mêmes … Il suffisait de leur faire miroiter ce dont ils rêvent, pour en obtenir ce que l’on veut. Et Kimblee ne semblait pas désobéir à la règle. Mercedes lui servait sur un plateau d’argent la possibilité de légitimer ses massacres & lui faisait miroiter une soirée torride partagée à ses côtés … Le Crimson Alchemist, ne pu alors qu’entrer dans le jeu de la Divine, et accepter son offre … Après tout, une offre comme la sienne ne se refusait pas. Preuve une fois de plus qu’il n’était qu’un homme presque comme un autre …

Le numéro de charme de Mercedes était à son apogée, et Kimblee tomba totalement dans le panneau . Ce qui permit à la Divine de changer de sujet rapidement … Ahh … c’était presque trop facile ♥ La Belle s’empara de son verre avant de le porter à la bouche, tout en continuant de fixer Kimblee d’un regard envoûteur. Mercedes comptait bien utiliser sa légendaire beauté pour arriver à ses fins. Mais il fallait faire attention à ne pas lasser Kimblee … Il n’était qu’un humain … certes … mais il restait hors-norme et incontrôlable. La divine n’avait, en rien, oublier ce léger problème …


Citation :
« La tête? Il vous faudra certainement plusieurs jours pour retrouver les morceaux. Vous ne serez pas déçue par mes services, cette mission me convient parfaitement. »

Finalement et encore une fois ?, la Belle avait vu juste. La nouvelle mission du Crimson Alchemist lui alla à ravir, et cela se ressenti une nouvelle fois lorsqu’il prit la parole. Il fixa longuement la photo avant de partir … La Magnifique ne pu s’empêcher d’esquisser un bref sourire ô combien diabolique. Mercedes ou l’art de mettre les gens dans sa poche ? Et c’est tout en passant sa main si délicieuse dans ses cheveux si soyeux qu’elle rétorqua sur un ton des plus enjôleur :

« Prenez la-donc (cette photo) … C’est un cadeau ♥ Gardez-la en souvenir de notre déjeuner ... si jovial … »

Au final Kimblee partit sans un mot d’amour … L’homme semblait tellement préoccupé par sa « mission ». Aahh … Pathétique. Il assura la Belle de la re-contacter une fois sa mission achevée. Celle-ci y comptait bien. Le Crimson Alchemist faisait désormais partie de ses pions sur l’échiquier. Et il allait devenir un de ses atouts les plus précieux ♥ Lior lui tardait … La course vers le pouvoir était enclenchée. Et plus rien ne pouvait désormais arrêter la Belle … Non … plus rien. Son convive ô combien original fît une sortie fracassante digne d’une représentation théâtrale. Cela amusa Mercedes, qui profita de la pagaille pour partir sans laisser un centime. Elle récupéra son sac, mit ses lunettes de soleil, se leva de sa chaise et partit telle une véritable mannequin direction la sortie du restaurant. Les têtes des clients se tournaient vers cette créature de rêve, suscitant sur son passage émoi, admiration et jalousie. Le patron du restaurant, préféra, au risque de faire lyncher verbalement, laisser partir volontairement la Générale qui avait carrément manger à l’œil …

Après tout, n’était-ce pas normale ? Mercedes est pourtant Dieu ... ♥


[ Direction East City ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elkion Harkonnen
Lieutenant Général
Membre

avatar

Féminin
Capricorne Singe
Messages : 299
Age : 24
Rang dans le RP : Spitfire Alchemist
Rang spécial Hrp : Côté Noir de Tiky Mick : D

Feuille de personnage
Points:
26/80  (26/80)
Niveau:
13/20  (13/20)

Pouvoir: • Alchimie sans cercle # Corps-à-corps

MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   Mer 21 Avr - 22:44

Et bien mes chers coco, vous avez fait ce qu'on appelle du bon travail!
Bon, plus sérieusement, j'ai vraiment beaucoup apprécié ce topic d'une longueur tout à fait abordable, j'aime énormément la façon avec laquelle vous faites intéragir vos personnages. Le jeu de séduction qui cache d'autres choses, les piques teintées d'ironies, bref pas mal de choses qui rendent ce topic bien plus intéressant qu'un banal entretient au cours d'un déjeuner ordinaire. Qui plus est, ça donne un bon coup de pouce à l'intrigue du forum qui va devenir... explosive à plus d'un titre.
Autrement, lire du rouge sur du gris ça fait très mal aux yeux /PAN/ donc pour les longues tirades made in Crimson Alchemist ç'a été un peu dur mais heureusement je ne suis pas encore aveugle Wink. Et petite bridée, il y a quelques fautes d'étourderies qui bien que pas catastrophiques pour un sou sont quand même présentes (mais pas de quoi en faire un drame.)

Donc, sur ce, j'ai eu du mal à me décider .__. Mais je vous accorde un
9 à tous les deux
(parce 9.5 on peut pas -_-")!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Requiem For A Dream [PV. Kimblee-chou ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» REQUIEM FOR A DREAM (le 03 juillet à 20h)
» Requiem for a dream |PV Perle de Nougatine|
» C.Brooklyn, New-York City - L'enfer, c'est les autres
» [MISSION - Lizzie/Abel] Requiem for a dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World :: Amestris - Central Area :: Central City :: Centre ville-
Sauter vers: